Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Délinquance et incurie politique : les policiers français haussent le ton

"On ne veut plus des syndicats, on ne veut plus des politiques"

Près de 500 policiers ont défilé dans les rues de Paris, jeudi 20 octobre, pour crier leur colère et tenter d’obtenir un rendez-vous au ministère de l’Intérieur.

[...] Bravant leur devoir de réserve, des policiers ont défilé dans les rues de la capitale, jeudi 20 octobre, pour une quatrième soirée de manifestation consécutive. « C’est très étrange de se retrouver là, je ne ne suis pas un manifestant à la base, mes opinions, je les garde pour moi. Mais là, il y a un trop-plein », confesse Samir, 29 ans. Un trop-plein qui a débordé le 8 octobre, avec la violente attaque au cocktail molotov contre quatre policiers à Viry-Châtillon (Essonne).

 

« Ils nous filent des chaussures, tu galères à courir avec »

Pêle-mêle, cet agent de la police aux frontières dénonce un « climat d’insécurité », « des zones de non-droit où notre hiérarchie nous dit de ne pas aller », un manque d’effectif, des problèmes de matériel… Quelques mètres plus loin, deux jeunes collègues développent : « Quand on démarre, pour bien s’équiper, il faut débourser 200 à 300 euros de notre poche », assure le premier. « Ils nous filent des chaussures, tu galères à courir avec alors qu’en face ils sont en basket », embraye le second.

La manière de faire leur travail ne leur convient pas non plus. « Il y a toujours cette politique du chiffre. On nous demande d’éviter certaines zones sensibles, et de verbaliser du tout-venant pour faire du chiffre », reprend le premier. [...]

À 22 h 30, le cortège s’ébranle en direction de l’Arc de triomphe, où un « hommage » sera rendu au soldat inconnu. « Cazeneuve, t’es foutu, la police est dans la rue », « policiers en colère, policiers en colère », « la racaille en prison, la racaille en prison », scande la foule, entre deux Marseillaise et un « Ahou ». Les fenêtres qui s’ouvrent avenue Kléber et la coupe de champagne levée à la terrasse de l’hôtel Peninsula sont accueillies par de vibrants « Citoyens, avec nous ». [...]

Crâne rasé, le verbe haut, un agent multiplie les déclarations. « On ne veut plus discuter, on ne veut plus des syndicats, on ne veut plus des politiques, maintenant, ils vont la fermer et nous écouter. C’est nous qui décidons, lâche-t-il, particulièrement déterminé, sous les applaudissements de la foule. Vous les journalistes, vous donnez la parole aux politiques qui vous bernent toute l’année. »

 

Lire l’intégralité de l’article sur francetvinfo.fr

 


 

Un policier français crie son malaise :
« J’ai le même gilet pare-balles depuis 8 ans »

Voitures « en ruine », manque d’effectifs sur le terrain, gilets pare-balles hors d’âge : parce qu’il en a lui aussi « ras-le-bol » des conditions d’exercice de son métier, Antoine, brassard rouge « police » au bras, s’est joint jeudi soir aux près de 500 policiers une nouvelle fois rassemblés à Paris.

Cet agent de police d’une trentaine d’années en poste dans la capitale, qui ne donne pas son vrai prénom, brave son devoir de réserve pour crier son malaise. L’attaque aux cocktails Molotov contre des collègues à Viry-Châtillon (Essonne), le 8 octobre, a été le déclencheur de ce mouvement de grogne, qui place le gouvernement sur la défensive et a dépassé les syndicats.

« Les syndicats ne pensent qu’à leur gueule, ils font leur guéguerre entre eux, de la politique, c’est pour ça que le pouvoir panique : cette-fois il ne peut pas leur donner un truc pour nous calmer », explique-il au milieu de ses collègues rassemblés sur l’esplanade du Trocadéro avant de partir en cortège sauvage une nouvelle nuit vers les Champs-Élysées.

Pourtant ce qu’il faut, ce sont des moyens. « Le matériel, c’est n’importe quoi », lâche-t-il. « J’ai le même gilet (pare-balles) depuis 8 ans, les plaques bougent, j’ai fait une demande pour le changer en janvier, j’attends encore. Il y a deux gilets neufs par commissariat pour les mecs qui font la garde statique devant. Les autres gardent leurs vieux gilets », détaille-t-il.

 

Personne en patrouille

Quant aux voitures de fonction, « elles ont des problèmes d’embrayage, elles partent en ruine ». Après l’attaque de Viry-Châtillon, le Premier ministre Manuel Valls a annoncé que les véhicules seraient dotés de filtres anti-caillassage, voire de blindage.

Une annonce qui est loin de convaincre Antoine : « Déjà quand on est deux, la voiture n’avance pas, alors ajoutez-y un blindage... Et puis ça revient à dire aux mecs qu’ils peuvent nous caillasser, on est blindés. »

Les tenues ignifugées, également promises par Manuel Valls ? « Au bout de cinq lavages elles ne le seront plus », croit-il savoir.

L’état des locaux n’est selon lui pas meilleur : « Allez voir le commissariat du VIIIe, ils mangent avec les souris, les chiottes sont à la turque. »

Mais c’est surtout le manque de moyens sur le terrain qui exaspère Antoine. « On retire des gars du terrain pour rédiger des plaintes, il n’y a plus personne en patrouille et après on s’étonne », dénonce-t-il, en réclamant la fin des gardes statiques devant les bâtiments car « c’est pas notre boulot, pendant ce temps-là on ne fait pas d’anticriminalité ».

À la suite des attentats de 2015, le gouvernement français a doté policiers et gendarmes de fusils d’assaut, de nouvelles voitures, des moyens qui ont principalement bénéficié aux services spécialisés aux dépens des policiers de la sécurité publique.

Défendant les efforts du gouvernement, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a rappelé mercredi qu’une « hausse de 15% des crédits » d’équipements du ministère était décidée pour 2017 et souligné que 6 300 postes avaient été créés depuis 2012, 2 700 supplémentaires venant s’y ajouter l’an prochain.

Pour répondre aux revendications des policiers, le ministre a également annoncé des « concertations » d’ici décembre avec les fonctionnaires de police sur la question des dotations ou encore des travaux immobiliers.

(Source)

 


 

Les chauffeurs de taxis se sont montrés solidaires des policiers :

 

Les gendarmes ont tenté de bloquer la progression des policiers vers la place Beauvau :

 

Mercredi 19 octobre, le Front national publiait une vidéo de soutien aux forces de l’ordre :

 

Mardi 18 octobre, le chef de la police nationale, Jean-Marc Falcone, était hué à la sortie d’une réunion à Evry, dans l’Essonne :

 

Sur le délitement des institutions et la stratégie du chaos,
chez Kontre Kulture :

À ne pas manquer, sur E&R :

Voir aussi :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce qui est frappant, c’est que les syndicats n’arrivent plus à contenir le discours de leurs ouailles...la politique à papa, c’est bientôt terminé, je crois...

     

    • Oui, il est temps de passer à autre chose qu’à des syndicats et des politiciens traîtres....


    • C’était comme cela en mai 68

      Et à vrai dire dans tout mouvement révolutionnaire.

      C’est à cela qu’on les reconnait : le rejet du pays légal par le pays reel.

      Il y a une autre chose qui m’a frappé en les regardant :

      - autrefois, les révolutionnaires chantaient l’Internationale contre les nationaux du capital
      - aujourd’hui ils chantent l’hymne national à Dresde et Paris contre le mondialisme

      J crois qu’Attali est dislexique : c’est lui qui est has been.


  • Les flics vont, une fois encore, l’avoir dans le baba : promesses de fermeté, un peu d’pognon, et on rentre au bercail.
    Qui prend les paris ?

     

    • Hé oui, j’en ai bien peur.
      Comme en 2001 avec les gendarmes. Mêmes revendications, même gouvernement incapable, à cette époque.


    • Comme tous les mouvements revendicatifs depuis des dizaines d’années, non ?


    • C’est prévisible en effet, rien de nouveau mais sans parler d’insurrection, on peut noter certaines choses inhabituelles comme les propos tenus, ou scandés qui paraissent plus virulent mais sans chercher à diviser pour autant (visiblement ils enjoignent plus ou moins tous les citoyens à marchés à leurs côtés).
      J’ai le souvenir des manifestations et du ras-le-bol (légitime) des forces de l’ordre pour tout un tas de raisons, mais pas celui de policiers manifestant de nuit, en noir, avec le brassard et pour certains cagoulés, masqués, ou encapuchonné voulant marchés vers l’Elysée ou l’hôtel Beauvau et par conséquent, forcer l’intervention de la garde prétorienne... euh, pardon républicaine (je les confond souvent), qui est un corps de la gendarmerie nationale assurant entre-autres la sécurité des hauts lieux gouvernementaux (1er régiment d’infanterie pour l’Elysée je crois et le 2ème pour Matignon, Quai d’Orsay, etc..).


  • Je me répète mais désolidarisez-vous de ce gouvernement fantoche et traître à la Nation (comme bien d’autres depuis des années), refusez d’intervenir contre les patriotes et les gens inoffensifs et vous REGAGNEREZ mon soutien... Vous êtes, apparemment, sur la bonne voie !
    Pour les gendarmes : leur devoir de réserve particulier dû à leur statut n’excuse pas tout... on est citoyen français avant d’être gendarme.


  • Si en France tout engrainait en même temps ,ce gouvernement ne pourrait que démissionner. J’en suis sur .


  • Et bien ça fait plaisir à voir tout ça... Il était temps qu’ils sortent de leur silence nos flics. Espérons que ça dure et que le mouvement ne se fasse pas noyauter par un syndicat corrompu.


  • Soutenons les policiers révoltés, que ceux et celles qui vivent dans les grandes villes aillent grossir les rangs de ces manifestations.

    Nous sommes tous concernés, impliquons nous physiquement, signons des pétitions, marchons avec eux. Montrons que nous ne tolérerons pas les coupables d’incivilités de destructions et d’agressions. Quand les frémissements de la guerre civiles sont perceptibles à ce point, il ne faut pas l’accepter.

     

    • je veux bien mais des qu’ils auront (MIRACLE) ce qu’ils demandent le lendemain ils vont t’envoyer du gaz dans la tronche si tu manifestes pour tes droits !!!


    • D’accord avec vous Rimkus, mais cette fois-ci il y va de la paix et de la tranquillité de notre pays. La vérité c’est qu’il y’a des gens sur notre territoire qui sont prêts à en découdre, et y en a marre de ne pas pouvoir dire la vérité librement en France, le résultat de cette tartufferie est là : la violence gratuite explose sous nos yeux horrifiés. Nous devons faire front et soutenir nos policiers.


  • Quand on veut apporter de la légitimité à des forces de l’ordre européennes, moins sensibles à mater la rébellion dans un pays voisin que sur ses semblables, on comprend pourquoi les forces de l’ordre nationales sont affaiblies.

    Un article du Comité Valmy : "EuroGendFor" – l’armée privée de l’UE, prête au départ pour la Grèce", décrit cette force européenne comme à la fois police, police judiciaire, armée et services secrets. Son objectif ? "Garantir la sécurité en territoires de crise européens."


  • Des policiers du rang qui ne veulent plus ni politiques, ni syndicats jaunes ?!
    Mais je dis VIVE LA POLICE !


  • L’agit-prop policière ne cache t-elle pas un questionnement de fond sur le rapport police-citoyens et singulièrement police-citoyens des quartiers populaires.En effet,il suffit d’observer la façon dont se comportent certains policiers lors de leurs contrôles discriminatoires.Etrangement,les contrôles au faciès ne concernent qu’un profil et celui ci n’est visiblement pas de type européen ,j’invite d’ailleurs ceux qui seront courroucés par mes propos à venir se poster dans un endroit de grand passage ( idéalement Gare du Nord pour les parisiens ,j’y passe tout les jours...) pour s’en rendre compte.Ce rapport police-citoyens corrompt et altère toute la quiétude dont la pays serait en droit de jouir. N’est-il pas ’bizarre’ que cette problématique soit plus atténuée dans les pays alentour ? Allemagne,Grande-Bretagne,Belgique etc...ou les rapports sont plutôt apaisés entre les citoyens policiers et les autres citoyens car la est la pierre angulaire de la problématique ,le pouvoir politique ayant la fâcheuse habitude de donner quitus aux uns ( leurs subordonnés ),même lors de bavures, au détriment des autres ( leurs éventuels électeurs) surtout quand ceux çi sont visiblement d’ailleurs.La pseudo fronde actuelle ( à qui profite le ’crime’ ?) tombe bien à propos à quelques mois des élections avec des revendications catégorielles qui tendent à l’inflation en terme de demande d’Hommes et de moyens,la France étant le pays d’Europe ou le ratio police-citoyens est le plus grand.A quand une France commissariat à ciel ouvert ?

     

    • J’aimerais connaître le nombre de
      "culs blancs" passant à la gare du "nord" ! Pour un calcul de probabilité. .... !


    • @Fernand,viens par toi même vérifier ta thèse in vivo.Cela n’enlève rien à la façon dont se comportent les individus de types policiers avec les individus de type pas européen.


    • N’importe quoi, si les européens sont moins touchés par les contrôles c’est peut-être parce qu’ils se comportent normalement plutôt que de prendre des look de délinquants....

      Et puis il faut dire qu’un européen a aussi beaucoup moins de chance d’être un clandestin étant donné qu’il est originaire d’Europe...

      Et puis il faut aussi prendre en compte la sociologie des prisons.

      Sinon gare du Nord il est normal de ne pas voir beaucoup de contrôle sur des blancs étant donné qu’il n’y en a quasiment pas.

      Franchement avec ce genre de rhétorique tu pourrais tout de suite adhèrer au parti social-traitre(dit PS).


  • Ils viennent de découvrir l’eau tiède en ce qui concerne les syndicats ?

    À quel moment se mettent-ils à la place du peuple dont ils sont issus et qui s’en prend plein la gueule tout le temps et en grande partie par eux ?

    Ils ne sont dans la rue que pour leur trogne, tant que ça va pour eux ils continuent leur travail de harrassement de la populace.
    La gamelle, rien d’autre !

    Hors de question d’apporter mon soutien à ces gens !


  • Ne soyons pas optimistes
    Marine fait des mots sans appeler à la greve geberale... Blabla
    Hollande et ses sbires ont été depassés. Mais que vont-ils faire ? Faire des pressions, acheter les syndicats, làcher du budget matériels, 2 oû 3 annonces et tout le monde ira a la niche.
    Avant fin octobre, la répression routiere totalitaire reprendra, de même pour la répression de mouvement tels que la manif pour tous, les anti fa et la Ldj resteront libres, etc.
    bref, les mêmes qui couinent ne couineront plus, ils obéiront a leurs maîtres indignes.

     

    • J’imagine que l’idée c’est de faire tirer jusqu’a noel, avec une promesse peut être ? Ensuite y a la campagne présidentielle, ils trouveront bien un truc pour les calmer.

      La révolution n’est pas pour demain...en tout cas, je doute qu’elle se fasse en hiver...


  • C’est beau, j’en ai la larmichette. Ahahah rira bien qui rira le dernier ! Le peuple est au bout du rouleau et ils vont en bouffer. Justice !


  • Qu’ils se rassemblent devant l’Élysée, ils diront "faites venir votre représentant qu’on discute", les policiers pourraient répondre "Non, venez plutôt vous, on à pas de chef, c’est le peuple souverain" Là, l’état enverras l’armée car il n’a qu’une peur ; un peuple souverain. Ca serait le début d’une révolution du peuple. Il faut vite foutre le feu au système avant qu’ont entre en guerre avec la Russie et que la france soit rasée par les Russe.

    Pas de révolution = pleeeiiiins de français mort.

     

    • Heu... entre les banlieues sur-armées et l’armée elle-même déjà au régime 100% hallal et accessoirement inféodée à l’OTAN, la révolution des patriotes vous pouvez oublier... Quant au peuple voyez-vous, il est déjà souverain mais il vote LRPS ou blanc. Une révolution du "peuple" c’est ce qu’attendent tranquillement Soros et Cie pour en finir avec la province Europe une fois pour toutes. Que cette révolution vienne des patriotes ou des bobos mondialistes lors des prochaines présidentielles si le FN passe peu leur importe, le chaos n’a pas d’odeur.
      Quoi qu’il en soit n’attendez rien de ces fonctionnaires, une légère menace sur leur prime ou leur avancement et ils rentrent tous à la maison la queue entre les jambes.


  • Alliance Police nationale, CFDT Police, UNSA Police et les autres syndicats de police en feront leur beurre, quoique disent et pensent les policiers qui manifestent, ils seront recyclés par le prochain gouvernement en remerciement de leur action contre hollande, c’est certifié, c’est un peu comme les paysans, qui se réveillent uniquement quand c’est un gouvernement socialiste qui est au pouvoir.


  • I l faut comprendre que l’étape suivante c’est la généralisation des société privée de sécurité et l’extension de leurs droits d’intervention.
    Et la police réduite a l’exercice d’un racket fiscal systématique .
    La logique libérale a besoin d’insécurité et de vandalisme ça fait tourner l’économie.
    On a besoin de vandales et de délinquants pour renouveler les équipements . Tant qu’on s’occupe des délinquants dans la rue ou qu’on les évite ou qu’on parle tout simplement d’eux on oublie que les vrais délinquants dangereux sont a la tête de banques , d’entreprises multinationales, ou de gouvernements voir au parlement Européen qu’ils ont du sang sur les mains et le sourire aux lèvres ....

     

    • Tout à fait. Et ceux qui n’aiment pas les forces de l’ordre nationales vont maudire l’armée privée EuroGendFor, celle qui se va se substituer aux effectifs nationaux. Quand les pauvres se feront taper dessus par des forces européennes non françaises mais légitimées, là on sentira bien monter la rage. De plus, cela ira dans le sens de la xénophobie intra-européenne ce qui ne sera pas pour déplaire à nos élites.
      Ce machin supranational qu’est l’EuroGendFor est un pas de plus vers le NOM.


  • Enfin !!! Ca y est ils commencent a comprendre ce qu’est le courage, le vrai, celui de s’opposer et de s’imposer devant des imbeciles du gouvernement en bonne conscience et pour la france,
    Avec mon soutient
    Cordialement

     

    • Vous êtes comme les chauffeurs de taxi : vous écrivez soutienT avec un "T" de trop !


    • la révolution française a gagné quand les forces françaises ont rejoint les insurgés.

      Je vois bien "les forces françaises" sur les Champs et partout en France, du moins leur embryon.

      Mais pas encore les insurgés.

      Patience...


    • Pour l’instant, je ne les vois que réclamer des moyens supplémentaires et des sanctions à l’égard des "sauvageons".

      Ma question, c’est si ces moyens nous seront destinés, le jour où on sera contraint d’aller voler un jambon faute d’avoir de quoi manger ? Ces moyens serviront-ils encore à compter les suicides et les pétages de plombs à cause d’une situation économique qui se délabre et d’un tissu social qui se fragmente ?

      J’aimerais qu’ils poussent le bouchon un peu plus loin. Ils savent mieux que quiconque ce qu’est la misère humaine dans sa dimension la plus sordide, ils y sont tous les jours confrontés.


  • La goutte d’eau que tout le monde ici attendait. Les corps constitués se sont enfin réveillés contre leurs maîtres, complètement paniqués ! Aux prochaines grosses manifs, ils manifesteront avec nous. D’ailleurs, on devrait déjà manifester avec eux.

     

    • Si la goute d’eau ne devient pas feu de paille, Cher Ami. À mon avis, ca va déballonner sous peu... Et allez le gazage des connards (et des gosses), sans état d’âme, comme à la manif pour tous. La ils pleurnichent tout en gonflant le torse, mais ça ne durera pas ; ce sont des flics, quoi...


  • Le problème fondamental de la police, comme de tous les corps d’état, c’est qu’arrivé à un certain niveau de la hiérarchie, ce sont systématiquement les francs-macs qui ont la main.

    Et il est clair qu’on ne peut pas espérer un changement positif tant que le ver rongera le fruit...

     

  • Bravo la police vous êtes exemplaires !


  • #1583905

    Accueillir les migrants est mieux paye que d’être flic : offre pôle emploi numero 046klrg poste d’ecoutant social pour 1800€/mois..et il y a d’autres offres d’emploi avec les centres. Libellé de l’offre : Accompagnement social et sanitaire de personnes migrantes accueillies dans le cadre d’un centre d’accueil et d’hébergement.
    Orientation vers des structures et dispositifs d’hébergement pérenne.
    Accompagnement aux démarches administratives et juridiques.
    Favoriser et participer à l’accès à l’information sur les différents dispositifs d’aide aux côtés des partenaires concernés.

     

  • Ils sentent venir l’alternance politique de 2017, éventuellement ravageuse pour les actuels parasites gouvernementaux préposés à l’ingénierie de destruction systématique du France-Titanic...mais tant que la hiérarchie fera carrière en prenant ses feuilles de route dans les loges...idem pour la magistrature...tant que les peines seront ridicules, pas appliquées et que le SM conservera son pouvoir de nuisance, à quoi pourra bien servir la police ?...


  • " L’essentiel est que les synagogues et les bâtiments israélites soient bien gardés . Le reste, c’est comme du peuple français, on s’en fout " .


  • Purée, a la fin, on ne sait plus qui est qui....Les anti-fa ont la capuche, écharpe, blouson noir et cache leur visage, mais au final, c’est la même chez certains syndiqués, agriculteurs, chauffeurs de taxi , identitaires, salariés d’entreprises, policiers et autre, c’est balo......En gros, tous des terroristes....
    Je rejoins ceux qui disent que ces policiers sont là juste pour leur intérêts et qu’une fois que les choses se seront tassées, ils reprendront leurs mauvaises habitudes, a savoir appliquer les ordres même si ces ordres ne sont pas toujours légaux, ....la aussi, c’est balo.
    Pourtant nous connaissons tous les coupables de cette situation et du pourquoi tous les " petits " se bouffent la goule entre eux, policiers compris. Ils y a de la délinquance parce qu’il n’y a pas de travail avec des salaires qui soient raisonnable, avec un partage des richesses qui soit plus juste, avec une vrai politique environnementale, avec une vrai politique et une vision de l’avenir.
    Les policiers se font insulter et cracher dessus, mais c’est pareil pour les professeurs, les infirmiers, les médecins, les chauffeurs de bus, les sportifs, les .....les salariés qui sont prit pour des merdes et qui tous les jours perdent leurs droits et leurs acquis....Nous sommes tous pris pour des moins que rien. Du coup se serait bien de réaliser que certains de nos problèmes sont les même que notre/nos voisins. Travail, nourriture, logement, habillement, déplacement, soins, c’est la même pour tout le monde. Pourquoi ces points là ne sont t’il pas réglés ??? A cause d’une minorité qui travail pour ces propres intérêts et le pouvoir qui va avec.
    Ils y a des réfugiers aussi, qui tous les jours arrivent en France avec l’espoir de pouvoir souffler un moment mais, au lieu de ça, se font " cracher " dessus en arrivant. Regardez, là aussi des terroristes. Ils n’ont pas la capuche et le blouson noir, mais c’est pareil.
    Pour rappel, les bombes qu’ils se prennent sur la figure sont made in France, fabriquer par des " français de souche ", vendu par des français...faut quand même se le rappeler...
    Monsieur le policier, ta femme a peur qu’un soir tu ne rentres pas a la maison, mais le réfugier, c’est pareil, sauf que lui, c’est lorsqu’il va chercher du pain.

    Bref, concernant la révolution, elle aura lieu lorsque l’on arrêtera de se regarder le nombril. La fausse révolution sera celle ou juste les " petits " s’entre tueront....

     

    • J’adhére Le passant.
      Il y a marre, nos problémes viennent tous du même endroit, d’une ploutocratie mafieuse qui jouent de nos divisions, nos ressentiments, nos rancœurs et tire sur notre corde narcissique à vouloir être plus beau que le voisin.
      Si on veut s’en sortir, il va falloir voir plus haut que son cul.
      Personne n’y échappera. L’asphyxie est progressive, elle nourri les rancœurs, les jalousies et divisent. Les gens se replient sur eux, ont honte et se flinguent.

      ASSEZ.


    • Déjà la délinquance ça n’a rien à voir avec la pauvreté sinon il y aurait plusieurs millions de délinquant en France... La délinquance c’est un choix de vie qui n’a absolument rien à voir avec les salaires.

      Les réfugiés on s’en branle, personne ne leurs à demander de venir en Europe, ils ont tout le Moyen Orient pour aller souffler comme tu dis( de préférence en Turquie ou dans les Émirats), l’Europe c’est pas les restos du cœur alors accueillir des mecs qui ne sont pas des européens non merci ce n’est pas notre rôle.

      Franchement cette rhétorique de socialiste ça suffit.


    • @ Sobieski

      Mais il y a des millions de délinquants en France !!!
      Je ne te parle pas des guignols qui sont capables de tuer quelqu’un pour un smartphone dorée qu’ils ont vu dans un clip de la fouine où des élus où des milliardaires qui ont ça dans la peau !!!
      Je te parle des gars lambda, qui sont obligés de ne pas déclarer 2 où 3 petits trucs au fisc, faire des heures de blacks, des petits retraités qui volent un bout de viande(vu de mes yeux) etc etc... pour joindre les deux bouts, d’un point de vue légal se sont des délinquants.

      Les réfugiés, on les a aussi un peu poussé à coup de bombe made in empire.
      On leur demande de faire la guerre chez eux avec trois peignes à cheveux contre des armes de dernières générations alors que NOUS ON EST PAS FOUTU DE METTRE AU RENCARD UN GUIGNOL COMME HOLLANDE et ses maitres ploutocrates qui nous mène aussi une guerre !!!!

      Ta rhétorique est aussi lassante.


    • @Lumpenproletariat

      Les travailleurs au black et les fraudeurs fiscaux ne pourrissent pas la vie aux gens et ne contribuent pas à la destruction de la société...Ils ne sont pas ce que les gens appellent des délinquants(la loi n’étant que l’expression des valeurs du groupe dominant). D’ailleurs frauder le fisc ou travailler au black n’a aucun lien avec la pauvreté non plus...

      Pour ce qui est des réfugiés comme je l’ai dit, on n’est pas une oeuvre de charité alors on ne leurs doit rien et on n’est pas sensé non plus les recevoir, l’Europe c’est la terre ancestrale des européens et non pas une auberge pour tout les miséreux du monde, rien ne les forcent à venir ici plutôt que d’aller dans les Émirats pourtant bien plus proche d’eux sur tout les plans.

      Si tu trouves ma rhétorique lassante c’est peut-être le fait que tout les gens normaux pensent comme moi, alors que les détraqués gauchistes endoctrinés par le parti social-traitre(dit PS) vivent dans un monde parallèle et viennent gaver le peuple à coup de discours moralistes sans queue ni tête, ce qui les empêchent de comprendre que tout le monde se fout de leurs principes bidons.


  • Ce qui frappe dans tout ce qu’on lit et entend, c’est l’absence de vision globale des problèmes, tant du côté ministériel que policier. Ce ne sont pas des augmentations d’effectifs qui feront vraiment reculer les "sauvageons" terme complètement décalé par rapport à la réalité de la situation. N’oublions pas le volet légal, lequel peyt aider, tant les policiers que les magistrats. Un exemple entre autres : la gendarmerie, corps militaire, peut ouvrir le feu après sommation. Pourquoi pas les policiers, formés et encadrés spécifiquement ? Cela permettrait peut-être d’éviter de déployer 30 policiers spécialisés (BAC, GIGN, etc) pour un banal incident, d’où l’inutilité de multiplier les effectifs tant qu’ils restent des cibles. Au delà de cet aspect technico-légal, qiud du renseignement ? Dans les cités désertées par l’administration et les commerçants, qui sait ce qui s’y passe ?

    Ne pourrait-on pas, sans être taxé de grossièreté malveillante, rappeler un vieux principe, qui ne fait pas post-moderne certes, à savoir : Force doit rester à la loi.

     

    • Inutile de s’agiter à chercher les causes de l’échec. A mon humble avis l’affaiblissement de tout ou partie des forces de l’ordre nationales est calculé. Il faut pouvoir faire le constat de leur "impuissance" à maintenir la loi en France avant que le CIMIN ne nous envoie leur nouveau joujou sur la figure (EuroGendfor). C’est à dire que même si notre Police se rangeait aux côtés du peuple, le gratin nous sort leur deuxième carte. Peuple, pile tu perds, face ils gagnent.
      Pour rester optimiste, il faudrait que la mobilisation de nos forces nationales soit massive et partagée. Le 26 octobre le FN Morbihan appelle à joindre la Marche de la Colère Policière et Citoyenne à Vannes, j’y serai.


  • `Il faut proteger les populations segregees de france ...dans les banlieues. Il faut que la police de ces banlieues ressemble aux populations locales ...sinon ...elle sera symbolique de cet etat oppresseurs et discriminant.
    Si cela n’est pas mis en place ...la tension s’aggravera ..et il faudra demander la protection internationale de ces populations ...et l’armement des populations autochtones ainsi que l’etablissement d’une no -flic zone

     

    • N’importe quoi, si les populations des banlieues ne supportent pas la vue des flics français alors on pourrait se demander ce qu’ils font en France étant donné que les flics sont représentatif de la population de province...

      C’est paradoxal de venir vivre dans un pays de blancs pour ensuite se plaindre qu’il y a trop de blancs.


  • Je vous comprend et je suis avec vous, le peuple est avec vous. Vous avez la possibilité de créer l’etincelle qui mettra hors de nuire les véritables responsables qui rendent ces jeunes si fous et si inconscients.


  • Gilbert Collard vient de faire une video en soutiens aux policiers, Il developpe une idée intéressante, celle de la création de greffiers de commissariat, c est à dire en gros des dactylos professionnels diplômés en droit . Je pense qu’un greffier pourrait permettre à 4 ou 5 Policiers et Officiers de se liberer des taches administratives pour être présent sur le terrain, ce serait énorme en gain de temps et d effectifs opérationnels, et facile à mettre en place et beaucoup moins couteux que doubler les effectifs . +1 Mr Collard .

     

    • Mais c’est du bon sens !!!

      Comment ce fait-il que toute cette maison de fonctionnaire avec leurs cent mille grades n’ait pas réussi à instituer ces greffiers en s’organisant eux-mêmes, sans attendre la décision d’un gouvernement sensé penser à leur place ?

      Comment ce fait-il que cet avocat à la gouaille légendaire tente de nous faire croire que ces fonctionnaires ne ce sont jamais réunis un lundi matin pour fixer le planning hebdomadaire des affectations aux écritures ?

      Mais c’est du bon sens !!!

      La réponse est là, sous nos yeux... "Dans cette société, plus rien ne fonctionne, plus rien n’est crû".


  • A mon humble avis on ne guérira pas cette société avec plus de flics et plus de pouvoirs. Ils sont déjà pléthore avec des pouvoirs exhorbitants (arrêter n’importe qui dans la rue pour le contrôler sans aucune raison... juste inimaginable il y a quelques décennies). Le problème n’est pas dans les moyens mais dans la structure sociale.


  • Intéressants les quelques témoignages ed policiers "issus de la diversité" sur BFM : l’avant-garde qui redressera moralement le pays sera patriote, d’où qu’elle vienne.
    Le Front n’a jamais dit autre chose.
    Il n’y a pas moins "raciste" ou "racialiste" que le Front National.
    Et bien sûr les Français issus de l’immigration ou de la colonisation.


  • Les gendarmes devraient êtres solidaires des policiers, sur ce coup-là, même s’ils entretiennent en temps normal des différences de genre, entre « civils » et « militaires », car il s’agit de leur avenir aussi qui est en jeu.

    Après avoir organisé, avec l’aide du pouvoir politique et de la secte des Kabbalistes, la scission communautaire depuis plus de trois décennies, le plan Sorros consiste aujourd’hui, au travers des subventions accordées à des associations musulmanes soumises aux lobbys, à faire croire que se sont les pouvoirs publics les seuls responsables du malheurs de ces communautés.

    Occuper « pacifiquement » des lieux stratégiques comme l’Assemblée nationale ou le siège de la secte des kabbalistes, où sont prises toutes les décisions du pouvoir en France, pourrait être l’un des moyens qu’il reste aux forces de l’ordre pour se faire entendre et enrayer cette montée en puissance de violence « organisée » et sciemment dirigée contre elles


  • Soral avait raison
    L’extrême gauche sert bien comme troyen dans les manifestation "dérangeantes", le collectif "désarmons la police" en est l’exemple et tout cela pleine période "dangereuse" de soi disant état d’urgence.
    selon le besoin elles semblent bien recyclées, dans l’intérêt du gouvernants que cela soit contre la loi travail, ou bien pour les manif de policiers en colère, des casses auront-il lieu ? Aurons nous des unes médiatique de type "des forces de l’ordre mettent le désordre", des "policiers casseurs",ou bien "policiers hors la loi" ?


  • En même temps, il y a quelques années en arrière, j’aurais eu vraiment besoin que la police me protège des fm en bande organisée, rien, absolument rien n’a été fait pour cela, ils préféraient ne rien faire, et me faire comprendre que n’étant pas une "frangine" ils ne pouvaient rien faire. Bon, ben, voilà, les corporations, les fraternelles maçonniques, ça sert juste à rien, si ce n’est que faire croire aux idiots utiles qu’ils ont une "mission" !. Ils auront mis le temps à comprendre.


  • Les prisons françaises sont les pires que bien d’autres pays dits avancés et développés.
    La population carcérale étant ce qu’elle est, la déchéance de nationalité devrait exister pour certains bi-nationaux. Nous ne pouvons plus continuer comme cela.
    Il faut vider les prisons françaises et y faire "le ménage" comme on dit.
    Les prions sont pleines, on laisse donc les gens sous "contrôle" judiciaire mais cela implique forcement les nombreux passages à l’acte de ces dernières années.
    Sachant cela, et en mettant le manque criant d’argent et des enveloppes allouées à la justice dans la même balance, les juges et les policiers ne peuvent tout simplement plus faire leur travail avec efficacité.
    Les délinquant et autres petites "racailles" le savent très bien, donc le rapport de force s’inverse forcement. C’est pas moi qui le dit, ce sont les policiers eux mêmes.
    il faut faire réellement peur à ceux qui auraient l’idée de brûler vif des policiers ou tout autre passage à l’acte.

    C’est un constat cuisant pour tous ces politiques beaux parleurs qui semblent avoir réponse à tout quand on les écoute parler alors qu’en réalité, plus grand monde ne mène la barque "France". Ils nous mentent sur l’état catastrophique des finances de notre pays.
    La France est en faillite !
    Je suis inquiet et en même temps cette crise que traverse le pays peut et devra être salvatrice dans les temps à venir.
    Je ne pense pas que les choses iront en s’améliorant tant il suffit de regarder la dégringolade des années passées dans quasiment tous les domaines de la société française et le peu de perspectives encourageantes sur l’avenir.

    Je soutient les policiers, et j’espère qu’ils en arriveront (désolé) à un point tel qu’ils exigeront des démissions et qu’ils se rangeront du côté des citoyens. Il faut bloquer ce pays, exiger la dissolution des partis traditionnels qui ont tous montré leur inefficacité quand ils ne trempent pas dans les magouilles ... Mettre en place des élections anticipées, et re donner à la France sa grandeur et le "phare" qu’elle a su être dans le monde.
    Sortie de l’Europe, sortie de l’OTAN, reprise de notre souveraineté nationale et emprisonner toute personne ayant des idées non patriotiques... A l’heure actuelle, ça en fait un paquet ...

    Si je devenais président je ferait arrêter toutes ces personnes que ce soit de la politique en passant par les médias, les journalistes et autres associations qui œuvrent à la désolidarisation des Français.


  • Bonjour, je suis tombée hier à Saint Michel sur un rassemblement de soutien aux policiers, soutien que j’apporte entièrement. Mais il faudrait que les citoyens soient plus nombreux. Mais on l’apprend après. Ma question est : dimanche ou autres y-a-t-il un rassemblement, la république ? Champs Elysées et à qu’elle heure ? Pour être plus nombreux ? Merci
    J’ai lu votre article sur la manifestation des champs Élysées, très bon, et Mélanchon dans une vidéo, sans bouger ses fesses à piqué dans votre article ! l est en campagne, mais veut restaurer les institutions de l’Etat ! Ben


  • La police & l’armé avec nous !


Commentaires suivants