Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Démission de Nikki Haley, ambassadrice des États-Unis à l’ONU

Nommée par Donald Trump en janvier 2017, Nikki Haley a notamment pesé sur les dossiers israéliens au sein des Nations unies.

 

[...]

Nikki Haley aurait discuté de son départ avec Donald Trump lors d’une rencontre à la Maison-Blanche la semaine dernière, selon le site d’information Axios, qui a révélé l’information. Selon la rédaction de CNN, elle aurait prévenu dans la matinée de mardi son équipe qu’il « était temps de tourner la page » après deux ans au poste d’ambassadrice.

L’ancienne gouverneure de Caroline du Sud, première femme nommée dans l’administration de Donald Trump en janvier 2017 quatre jours après son investiture, s’est distinguée en portant une ligne dure notamment contre la Corée du Nord et l’Iran, les deux principaux dossiers de politique étrangère de ce gouvernement.

Après l’arrivée à la Maison-Blanche du milliardaire, novice en relations internationales, elle avait occupé le devant de la scène diplomatique américaine, profitant de l’effacement médiatique du secrétaire d’État de l’époque, Rex Tillerson. Elle est apparue davantage en retrait depuis que le département d’État a été confié à Mike Pompeo, un responsable politique très proche de Donald Trump.

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

À propos de Nikki Haley, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 






Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2058895
    Le 9 octobre à 20:32 par Georges 4bitbol
    Démission de Nikki Haley, ambassadrice des États-Unis à l’ONU

    Info des plus réjouissantes sur le ménage en cours à la Maison Blanche. Bon débarras.

     

    Répondre à ce message

  • #2058898

    Au revoir, Nikki. Et n’oublie pas d’éteindre la lumière quand tu quitteras définitivement ton bureau, OK ?

     

    Répondre à ce message

  • #2058923

    Le sionisme se réorganise et c’est visible jusque aux US ! !
    Elle sera remplacé en toute logique par un patriote US plus crédible (plus nationaliste) mais tout aussi sioniste .
    [ la forme changera et le fond restera le même ]
    _

     

    Répondre à ce message

    • #2059270

      Une organisation sioniste dont le siège est bâti sur le terrain de l’oligarche Rockfeller comprenant une salle de réflexion "satanique" à sa base. L’ONU est appelée à disparaître. De Gaulle avait déjà raison !

       
  • #2058932

    Glaciale et implacable, débitant imperturbablement les plus grossiers mensonges... je ne la regretterai pas. Si au moins elle pouvait ne plus jamais réapparaître !

     

    Répondre à ce message

  • #2058933

    Lindsay Graham, l’autre adorateur d’Israel, serait pressenti pour la remplacer. On laisse le "très mauvais" pour le pire.

    N.B. L. Graham est un des plus grand menteurs de Washington spécialement en ce qui concerne la Russie.

     

    Répondre à ce message

  • #2058935

    Après avoir arpenté le trottoir de l’ONU, elle va pouvoir aller se rhabiller chez goldman saach

     

    Répondre à ce message

  • #2059031

    Elle était une machine à débiter de la langue de bois. Ses positions n’avaient pas grande signification, elle n’était même pas toujours raccord avec les positions de la Maison Blanche.
    Cette langue de bois ne servait qu’à exprimer le refus des US de jouer le jeu des institutions internationales. Il est possible que le successeur ne fasse rien de vraiment différent.

    Par ailleurs, lors du récent discours de Trump à l’ONU, à un moment la salle a carrément réagit presque unanimement par un rire moqueur. Trump a fait mine de ne pas s’en vexer, mais c’est une explication possible de la démission.

     

    Répondre à ce message

  • #2059125
    Le 10 octobre à 09:28 par Ça devient chaud
    Démission de Nikki Haley, ambassadrice des États-Unis à l’ONU

    Cette femme est la honte du magnifique peuple du Pendjab !

     

    Répondre à ce message

  • #2059176

    Normalement, en imaginant que cela soit possible, on devrait en toute logique avoir quelqu’un d’encore plus répugnant en terme d’alignement au Sionisme.
    Le précédent le plus récent, le remplacement de Rex Tillerson par Mike Pompeo et l’arrivée de John Bolton à la "sécurité nationale" en sont de très bons exemples.
    Les noms qui changent ce n’est pas du changement sachant que les idées restent.

     

    Répondre à ce message

  • #2059300
    Le 10 octobre à 14:58 par H. K. Daghlian
    Démission de Nikki Haley, ambassadrice des États-Unis à l’ONU

    Ils semblerait que les sionistes sont en mode sauver les meubles. S’ils s’obstinent à tout garder sous contrôle de la manière actuelle, ils savent qu’ils vont tout perdre. En lâchant un peu la prise, ils sont surs de la garder, histoire de faire croire au crédules qu’ils sont en train de perdre, une fois la pression tombée, rebelote.
    C’est un peu comme le pêcheur qui, lorsqu’il attrape un gros poisson, est obligé de lâcher un peu de fil car s’il tire trop dessus, ils se rompt et le poisson se barre.

    Désolé de faire le pessimiste, mais un changement de paradigme du monde actuel ne se fera pas sans une grande catastrophe, similaire aux deux guerres précédentes, avec les changements similaires à ceux qu’on leur connait. Sans cela, il s’agira toujours du même film mais avec de nouveaux acteurs. Si ça ne marche pas, ils saborderont eux mêmes le monde qu’ils ont crée au fil des siècles.

    PS :
    Une information qui reste à confirmer (d’Al Jazeera), mais ils semblerait que les US soient sur le point d’officialiser la création d’une antenne de l’OTAN aux moyen orient dés janvier 2019 (OTAN arabe), sous prétexte de protéger la région contre l’Iran, regroupant neuf pays dont l’Arabie, le Qatar, la Jordanie, l’Égypte (pourquoi ça ne m’étonne pas du tout).

    Comment faire croire alors qu’ils n’ont pas de projets bellicistes à long terme, dont l’objectif final est la Russie ? L’ONU, ils s’en tapent dés lors qu’elle ne sert plus leurs intérêts ou qu’elle commence à leur faire face comme on l’a vu récemment, comme la CPI quelques temps auparavant. Même approche sournoise, ne jamais croire en quoique ce soit qui vienne de leur part.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents