Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Il faut oser s’opposer à Israël

On me demande souvent pourquoi j’ai « quelque chose » contre Israël, et des amis me disent que je serais beaucoup plus respecté en tant qu’expert si je me concentrais plutôt sur la sécurité nationale et la corruption politique. Le problème c’est que notre soi-disant « relation spéciale » avec Israël est elle-même le résultat de choix catastrophiques en matière de sécurité nationale et de politique étrangère soutenus par une corruption politique et médiatique omniprésente, de sorte que toute tentative honnête d’examiner l’une mène inévitablement à l’autre. La plupart des faiseurs d’opinion qui s’expriment dans les médias échappent à ce dilemme en prenant le parti d’ignorer complètement le côté obscur d’Israël.

 

Israël – et non la Russie – est le seul pays étranger qui peut s’ingérer avec une totale impunité dans les processus politiques aux États-Unis, pourtant cela ne suscite aucune critique. C’est aussi lui qui menace le plus notre réelle sécurité nationale, car, avec son puissant lobby étasunien, il a été le principal promoteur de la poursuite des guerres interventionnistes américaines. La décision de faire la guerre à l’Irak sous de faux prétextes, largement encouragée par un groupe d’éminents juifs américains, au Pentagone et dans les médias, a tué 4 424 Américains ainsi que des centaines de milliers d’Irakiens et aura coûté 7000 milliards de dollars au contribuable américain lorsque toutes les factures seront payées. Ce même groupe, principalement composé de néoconservateurs juifs, pousse maintenant à déclarer une guerre à l’Iran, en utilisant un plan tactique d’escalade concocté par Israël, qui s’avérera, sans nul doute, encore plus catastrophique.

Et ce n’est pas tout. Selon le FBI, Israël, de toutes les nations soi-disant « amies », est celle qui mène les opérations d’espionnage les plus agressives contre les États-Unis, volant fréquemment notre technologie militaire pour que ses propres marchands d’armes puissent la revendre ensuite. Le recrutement de Jonathan Pollard, l’espion le plus dévastateur de l’histoire des États-Unis, est un de ses plus grands succès en matière d’espionnage. Israël s’est également introduit dans les systèmes de communication américains et s’est emparé illégalement des technologies pour le carburant et les détonateurs pour son propre arsenal nucléaire secret.

Israël fait peu de cas de la souveraineté américaine. Les Premiers ministres Ariel Sharon et Benjamin Netanyahou se sont vantés de contrôler les États-Unis. En 2001, Israël était en train de mener en secret une opération d’espionnage massive sur les Arabes aux États-Unis. De nombreux membres des services de renseignement et de la police pensent qu’Israël disposait d’énormément de renseignements sur le complot du 11 Septembre, mais qu’il ne les a pas partagés avec Washington. Il y a eu « la danse des Shlomo », des « danseurs » israéliens d’une compagnie du New Jersey qui apparemment avaient une connaissance anticipée de l’attaque terroriste et qui ont dansé et ri en regardant les Twin Towers exploser.

C’est la puissance du lobby juif [1], tant en termes de moyens financiers que d’accès aux personnes et aux mécanismes qui comptent vraiment, qui permet à Israël d’agir en toute impunité et de rendre, par là-même, les États-Unis à la fois plus pauvres et moins sûrs. Son lobbying massif et bien financé, impliquant des centaines de groupes et des milliers d’individus dans le pays, a nui aux réels intérêts américains, en partie en privant chaque année les États-Unis des milliards de dollars donnés à Israël simplement parce que c’est Israël et que ce pays peut obtenir tout ce qu’il veut d’un Congrès et d’une Maison-Blanche serviles, sans que les média aux ordres y trouvent rien à redire.

Israël a également obtenu une protection politique inconditionnelle de la part des États-Unis dans des forums comme les Nations Unies, ce qui nuit à la réputation de l’Amérique et à ses intérêts réels. Cette protection s’étend maintenant à la mise à disposition, dans des bases en Israël, d’unités étasuniennes qui, aussi sûrement que le fil caché qui déclenche une bombe, garantissent que Washington s’impliquera si jamais Israël est attaqué ou même si Israël déclare lui-même une guerre. L’actuel ambassadeur des États-Unis à l’ONU, Nikki Haley, n’est rien d’autre que le porte-parole d’Israël, tandis que l’ambassadeur des États-Unis en Israël, David Friedman, soutient ouvertement ses colonies illégales, malgré l’opposition des États-Unis, et passe une grande partie de son temps à justifier les crimes de guerre israéliens.

Et ici, sur le front intérieur, Israël cause des dommages sans doute encore plus graves à travers la tentative du sénateur Ben Cardin de supprimer les droits garantis par le Premier amendement en rendant illégale toute critique d’Israël. Le mouvement de boycott israélien non-violent (BDS) a déjà été sanctionné dans de nombreux États, grâce au lobbying intensif du gouvernement israélien et de ses puissants amis.

Donc, à l’aune des dommages réels infligés, le véritable ennemi des États-Unis, s’il en a un, parmi les puissances étrangères, c’est Israël. Les récentes enquêtes sur le Russiangate ont révélé que c’est Israël, et non la Russie, qui a demandé des faveurs à Michael Flynn et à la nouvelle administration Trump, mais le conseiller juridique spécial Robert Mueller n’a manifestement pas l’intention de creuser cette piste pour son enquête, ce qui ne devrait surprendre personne.

Lire la suite de l’article sur lesakerfrancophone.fr

Notes

[1] Ce terme tout à fait courant aux USA est parfois considéré comme raciste et/ou discriminant et/ou diffamant en France, où on tend à ignorer l’existence des lobbys en général et du lobby juif en particulier. La récente loi votée en Israël, se définissant lui-même comme un « État juif » aura, j’espère, réglé cette question.

À lire absolument chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2030327
    Le 25 août à 20:49 par Pastounak
    Il faut oser s’opposer à Israël

    Assez énorme comme propos, d’autant plus qu’ils sont vrais.
    Je me souviens d’un (parmis d’autres) homme politique américain qui tenait à peu près le même discours, devant caméras et face à un journaliste assez soumis à l’idéologie dominante. Sans surprise.
    James Traficant. (Décédé depuis. Accident de tracteur..).

     

    Répondre à ce message

  • #2030331
    Le 25 août à 20:53 par Pastounak
    Il faut oser s’opposer à Israël

    Et au passage, petit salut à l’armée la plus morale au monde.

    "« Tsahal », une armée de névrosés ?" (Al-manar, 21/08/2018)

     

    Répondre à ce message

    • #2030489
      Le 26 août à 08:43 par OLIVO
      Il faut oser s’opposer à Israël

      J’ai vu une israélienne qui a perdu son fils dans une opérations d’agression contre les palestiniens, traiter l’armée israélienne d’armée criminelle

       
    • #2030625
      Le 26 août à 13:54 par Le Malicieux
      Il faut oser s’opposer à Israël

      @ olivo

      ouais, pensait elle de meme AVANT que son fils soit touché ?

      les larmes de l’israelienne me laisse de glace : je garde ma pitié pour celles des palestiniennes.

       
  • #2030332
    Le 25 août à 20:53 par nono
    Il faut oser s’opposer à Israël

    En Israel l’ambassadrice US à l’ONU, Nikky Halley, est surnommée "l’ange gardien d’Israël"...

     

    Répondre à ce message

    • #2030767
      Le 26 août à 17:37 par Jean C.
      Il faut oser s’opposer à Israël

      Halley est une fille d’immigrés sikh qui a épousé un protestant évangélique. Par son mariage, elle a fait allégeance à une communauté qui incarne plus que tout autre la subversion du christianisme par Israël. Il faut voir de ses propres yeux jusqu’où peut aller le délire d’identification au peuple élu chez les évangéliques, c’est glaçant.

       
  • #2030336
    Le 25 août à 20:58 par Courtial
    Il faut oser s’opposer à Israël

    " Mais ne touchez pas à la question juive sinon il va vous en cuire . Raide comme balle on vous fera calencher d’une manière ou d’une autre " (Céline, Bagatelles, 1937) .

     

    Répondre à ce message

  • #2030377
    Le 25 août à 21:56 par Combattre l’Empire
    Il faut oser s’opposer à Israël

    On se demande aussi quelle ingérence pouvait craindre Macron.

     

    Répondre à ce message

  • #2030543
    Le 26 août à 11:48 par paramesh
    Il faut oser s’opposer à Israël

    Le comédien britannique Sacha Baron Cohen anime un nouveau show intitulé Qui est l’Amérique ?




    Ah oui,voila une série vraiment jubilatoire, (il n’y a qu’aux states qu’on peut voir çà) l’épisode 2 avec l’interview de Dick Cheney est totalement surréaliste
    https://www.streamgratuit.ws/serie-...

     

    Répondre à ce message

  • #2030574
    Le 26 août à 12:32 par VIVACHAVEZ
    Il faut oser s’opposer à Israël

    "Israël – et non la Russie – est le seul pays étranger qui peut s’ingérer avec une totale impunité dans les processus politiques aux États-Unis, pourtant cela ne suscite aucune critique."

    Ariel Charogne disait : " La plupart du congrès américain est acquis à notre cause et les américains le savent ". On ne peut pas faire plus clair........

     

    Répondre à ce message

  • #2030905
    Le 26 août à 21:19 par On est pas bien là ? Hein ??
    Il faut oser s’opposer à Israël

    « L’Option Samson » de Seymour M. Hersh en parle en détail : le chien fou du général Dayan, les missiles Jericho prêts a détruire le monde dixit M. Van Creveld, historien militaire juif...Ces élites démontrent en fait que ils n’ont rien a voir avec le territoire et le peuple israëlien puisqu’ils sont prêts a s’auto-exploser ! en théorie parce que les sionistes auront fui avant le big bazar...ce sera l’option juda pour eux et Samson pour le petit peuple...

     

    Répondre à ce message

  • #2030972
    Le 27 août à 01:49 par etonnant non
    Il faut oser s’opposer à Israël

    selon vous l’assassinat de JFK, c’est un coup des Russes...

     

    Répondre à ce message

    • #2031266
      Le 27 août à 16:29 par p’tit gars
      Il faut oser s’opposer à Israël

      Bien sûr que non ! C’est vraisemblablement un coup de la Mafia, contre qui JFK s’était dressé à la fin des années 50, pour essayer de ramener à la raison un mafieux et son gang de camioneurs...
      L’assassin présumé du Président, Lee Harvey Oswald, s’est fait descendre 2 jours plus tard par Jack Ruby, afin de s’assurer qu’il ne dégoiserait pas des trucs embêtants !

      A moins, finalement, que les Soviétiques n’aient cherché à se venger du coup des missiles qu’ils cherchaient à implanter à Cuba, et ils (les soviets) ont utilisé les services de la mafia... comme ils ont utilisé un groupe d’extrême droite turc pour dessouder le Pape en 1981 ! Le turc Ali Agça, tout comme Oswald, n’étaient que d’obscurs porte-flingue !

       
  • #2031075
    Le 27 août à 11:56 par Negus
    Il faut oser s’opposer à Israël

    T’es tellement égaré, commence par voir ce qui se passe en France avant de regarder autre part, parlons de nos enfants , tu savais que des cours sexuelle seront imposé dans le système scolaire a partit de 4ans , oui 4ans dès la maternelle nos enfants apprendront la masturbation , tu trouve pas ça choquant ? A 12 ans ils apprendront des positions de pénétration vaginal et l’anal... a 12 ans quand on est encore un enfants qui commence a apprendre le monde et c’est vice , si tu veux voir sa de toi même c’est la loi Shiappa, Israël est un pays allié et non un ennemie et tu serais bien content de voir les forces Israéliennes nous aidé en cas de guerre , maintenant pour les opération secrète que mène Israël au USA , au cas où t’était pas au courant c’est des opérations qui ont pour but de détruire les plus grosse base terroriste qui menace les États-Unis et sa m’étonnerait que le fbi serait contre sa enfin bref j’aurais aimé parlé plus avec toi mais je manque de temps.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents