Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Démission de la quasi-totalité des rédacteurs de Science et Vie

[…]

Neuf journalistes travaillant pour le magazine Science et Vie, dont la quasi-totalité des rédacteurs titulaires, ont annoncé mardi avoir démissionné du titre en raison de « désaccords » avec le groupe Reworld Media, son propriétaire depuis l’été 2019.

 

Ce départ collectif concerne, dans le détail, cinq titulaires et quatre pigistes travaillant pour le mensuel et ses hors-séries. Il risque de porter « un coup fatal » à cette publication centenaire, spécialisée dans la vulgarisation scientifique, selon sa société des journalistes (SDJ).

Partis début mars, les cinq titulaires ne sont « pas remplacés », a précisé la SDJ dans un communiqué, déplorant « l’absence totale d’expertise scientifique » au sein de la rédaction survivante de huit titulaires (maquettiste, iconographes, etc.), dont un « dernier » rédacteur spécialisé, « nommé rédacteur en chef adjoint ».

Le travail de veille et la « quasi-totalité de la rédaction des articles » sont donc confiées aux pigistes, sans « équipe rédactionnelle interne » pour assurer la « cohésion éditoriale », estime la SDJ, qui représente aussi Science et Vie junior, non impacté.

En outre, « la conception et la réalisation des hors-séries ont été entièrement externalisées et confiées à l’agence Com’Press ». Contacté par l’AFP, Reworld n’a pas souhaité commenter.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

 

Misère de la presse française, sur E&R :

 






Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2697184

    Sciences et vie n’était pas franchement un titre impartial.

    Malgré cela ils se sont opposés à une nouvelle ligne éditoriale... La seule question qui vaille est : que cachait elle ? (Car visiblement on ne leur donnait plus assez pour ce genre de "passe"...)

     

    Répondre à ce message

  • Il y a quelques temps, je suis tombé sur des magazines pour jeunes (du style Okapi, Géo Ado...) et c’est de la MERDE, mais à un point, c’est inouï. Ca fait constamment de la propagande gauchiste, féministe, antifa... sur le complot fasciste et islamiste qui menace notre "liberté d’expression"... Pratiquement chaque numéro me mettait en colère tellement c’était truffé d’idioties, de manipulations, de mensonges outranciers... (même la propagande en faveur de la guerre ou de la pornographie dans des magazines pour gamins de 12 ans !)

    Il faut que toute cette merde disparaisse au plus vite. Moi quand j’étais jeune, je lisais des magazines sur les mangas et les jeux vidéo. Imaginez le cerveau de gamins ou de gamines lobotomisés par un mix entre Libé, Madmoizelle et Nouvel Obs façon junior, ces gens auront d’énormes difficultés à comprendre le monde réel une fois adultes.

     

    Répondre à ce message

  • #2697266

    Dans la même veine que science et vie il y 60 millions de consommateur et Que choisir. pour t’apprendre à mieux consommer... Et maintenant les tests réalisé par des stagiaires qui se contente de faire des tableaux et de lister les caractéristiques techniques communiquées par les constructeurs. Aucun test qualitatif en laboratoire n’est réalisé, c’est devenu n’importe quoi.

     

    Répondre à ce message

  • #2697296

    J’avais pris l’habitude de lire régulièrement la revue et ses hors séries il y a des années de ça. Puis ils ont fait un numéro spécial "anti-conspi" pour les 10 ans du 11 septembre. Ce fut le dernier numéro que j’ai acheté.

     

    Répondre à ce message

  • Bof !
    Bon en même temps, ce sont les mêmes genres d’abruties qui sévissent sur Wikipédia-France. Eux arrivent à l’âge de la retraite et découvrent qu’il y a pire !
    [ bienvenue dans la connerie ]

     

    Répondre à ce message

  • on leur aurait demandé un article "scientifique" sur le "gender" ?

     

    Répondre à ce message

  • #2697415

    Où quand la finance pense qu’elle est auto-motrice.
    Bah oui mais que ce soit une production manufacturée ou intellectuelle, production il faut.
    Attendez la liquidation du titre et rachetez-le pour 1€ symbolique pour continuer ce mensuel d’excellente qualité.

     

    Répondre à ce message

  • #2697661

    J’ai cessé de lire des Science et Vie dès que j’eus obtenu mon Baccalauréat C (sciences pures - mention TB) en juin 1973 : la revue m’apparut soudain d’une insondable niaiserie et à l’envers le plus absolu du questionnement scientifique vrai, celui de la remise en question perpétuelle de l’état des connaissances acquises par les faits. Tous les articles étaient en fait des leçons de morale contre les partisans de thèses hétérodoxes ou de recherches dans des sujets interdits, à un degré plus puant que les cahiers scientifiques de la revue Spoutnik soviétique. Surtout le type d’annonces publicitaires semblait confirmer qu’on avait affaire à un public fasciné par l’argent et le pouvoir, non pas par la connaissance. À cette époque les écrits n’étaient pas encore réduits au rang des papiers gras, il y avait une certaine pénurie d’imprimés et on lisait tout ce qui semblait promettre une certaine qualité y compris des revues de trente ans plus tôt. Donc j’ai eu sous la main des Science et Vie des années 1930 et 1950.

    Pas une découverte passée à l’histoire ensuite comme importante n’y était relatée et encore moins prophétisée : seulement en fait de la publicité pour les produits de l’industrie militaire la plus rentable de l’heure. Au moment de la découverte de la mécanique quantique la revue ne parlait que de l’extrême innovation de l’éclairage fluorescent. À chaque numéro au moins une charge contre les sciences dites parallèles. Beaucoup d’inquiétudes sur la surpopulation engendrée par les progrès médicaux trop considérables.

     

    Répondre à ce message

  • #2697986

    Qu’en est-il de LA CROIX que je ne lis plus depuis déjà pas mal de temps comme Science et Vie ?

     

    Répondre à ce message

  • #2698154

    Dans la même veine que science et vie il y 60 millions de consommateur et Que choisir. pour t’apprendre à mieux consommer... Et maintenant les tests réalisé par des stagiaires qui se contente de faire des tableaux et de lister les caractéristiques techniques communiquées par les constructeurs. Aucun test qualitatif en laboratoire n’est réalisé, c’est devenu n’importe quoi.bonjour pouvez vous nous en dire plus !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents