Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Démocratie : quand les "partis de gouvernement" réunissent moins de 15 % des inscrits

Alors que les scores du Front national aux élections européennes donnent encore une raison d’exister aux professionnels de l’indignation médiatique, une statistique vient révéler la faillite de notre « démocratie ».

Les citoyens, guidés par un bon sens certain, ont peut-être compris intuitivement que leur vote n’a plus d’importance et que le mot « démocratie » ne sert plus qu’à apporter une légitimité aux agissements de groupes qui avancent masqués.

C’est ainsi que seuls 42,43 % des inscrits sont allés voter dimanche dernier. Sur ces 42,43 %, seuls 13,98 % ont voté pour le Parti socialiste tandis que 20,80 % optaient pour l’UMP. Si l’ont rapporte ce score à l’ensemble des inscrits, nous obtenons 5,7 % pour le PS et 8,47 % pour l’UMP, soit un score total cumulé de 14,17 % des inscrits pour les partis dits « de gouvernement ». Nous n’avons pas compté dans ce calcul les citoyens en âge de voter et qui ne sont pas inscrits sur les listes électorales, ce qui abaisserait encore ce score déjà faible.

Bref, les Français, en boycottant massivement le scrutin de dimanche et en refusant de « jouer le jeu », ont retiré au gouvernement et à ceux pour qui il travaille leur légitimité « démocratique ».

Voir aussi, sur E&R :

Rebondir sur le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Même si plus personnes ne votaient pour eux, eux, continueraient de voter entre eux pour prétendre que le jeu fonctionne encore.

    Seulement aujourd’hui, à ce niveau, il faut vraiment être privé du moindre bon sens pour continuer a croire en la démocratie. Et ces fumiers d’lapins aux gouvernement s’accrochent tel des roquets à leur fonctions.
    Quand vont il admettre leur défaite et enfin céder leur place ?

    Je ne sais pas moi, qu’ils aillent prendre des vacances, qu’ils aillent se balader en forêt respirer un air pure qui leur rafraichira les idées et leur permettra de voir plus clair !

     

    • Pardon, mais ce n’est pas moins de 15 % des inscrits, mais moins de 15 % DES VOTANTS !
      Autrement dit : il y a environ 45 millions d’inscrits, mais seuls 43 % ont voté (abstention à 57 % environ) .
      Soit, 45 000 000 x 43 % = 19 350 000 votants.
      Le PS à fait 13,98 % de ces 19 350 000, soit 2 705 130 voix sur un potentiel de 45 000 000 d’inscrits (et encore, je pense que c’est plutôt 48 millions). Bref, un parti parfaitement légitime pour continuer à nous convaincre que l’Europe c’est bien...
      Au fait, pourquoi les journalopes ne décortiquent-t’ils pas ces chiffres comme je viens de le faire ? Peur du ridicule ??


  • Quand on récolte moins de 15% du scrutin à une élection majeure, on ne part pas visiter les musées en Belgique. On reste à la maison et on se met au travail.


  • "Bref, les Français, en boycottant massivement le scrutin de dimanche et en refusant de « jouer le jeu », ont retiré au gouvernement et à ceux pour qui il travaille leur légitimité « démocratique »."

    Il ne reste plus qu’au peuple de France de faire appliquer cette légitimité « démocratique ».

    La question est de savoir si le pouvoir le laissera faire......


  • Un bouffon dirigeant d’une république bananière et ils osent parler de démocratie et de droits de l’homme en critiquant des présidents soutenu par 80% de leur peuple !!!


  • #836947

    Comme le dit si bien l’article, les français ne sont plus écoutés.

    Nos politiques promettent, jurent, discréditent, s’indignent, truandent, volent que ce soit de gauche ou de droite ;

    Et leurs communications politiques remontent aux années 70. Et ils ne se remarquent pas que leurs discours sont usés, qui montrent clairement que les français s’aperçoivent , que, nos politiques, à travers leurs discours, sont pris pour des enfants de maternelle !

    Là, c’est la valse avec l’UMP qui est en train de s’effondrer, mais on va connaître la gauche , en interne qui va se rebeller, et j’espère que cela va fuiter, mais au final,se dissoudre dans le néant.


  • Il s’en fout Hollande, "il n’a plus rien à perdre" comme il l’a dit lui-même chez Bourdin. Soit il va se faire éjecter, soit il finira son mandat sous les huées, dans une sortie misérable ou par la porte de derrière en loucedé.
    Je ne pense pas qu’il démissionne, même à 5 ou 2% il sera toujours là comme le pense aussi Philippot, coincé entre son aveuglement et son orgueil.

     

  • François, tu dois bien la sentir maintenant non ?
    Tu n’es pas digne de t’assoir sur le siège présidentiel !
    Démissionnes-vite ou tu vas la sentir encore plus, ce n’est que le début...


  • Ils sont sourds, ils sont aveugle mais une chose est sure : ils ne nous aiment pas.

     

  • #837080
    le 27/05/2014 par Botulisons le botulenrilévisme hors du pays
    Démocratie : quand les "partis de gouvernement" réunissent moins de 15 % des (...)

    Les partis gouvernementaux n’ont plus aucune légitimité mais ça ne les empêchera pas d’accomplir, au nom de la "démocratie" et des "valeurs républicaines" leur travail de fossoyeur de la France pour leurs maîtres oligarques .
    Lorsque l’excité catalan, chou-fleur valls, éructe ses mesures liberticides et fomente la chasse à l’homme contre Dieudonné et Alain Soral dans ses discours, c’est au nom de ses "valeurs républicaines" dont on peut se demander la signification. Pour lui "valeurs" signifie son enrichissement personnel indu par sa progression au sein du système politique et "républicaine" la possibilité de devenir le monarque lors d’élections présidentielles mensongères et truquées.


  • Pourquoi ne pas rendre le vote obligatoire comme en Belgique ou au Luxembourg ou le taux d’abstention atteint seulement 10¨% ?
    Sinon on fait comme la Slovaquie ou seulement 13% des citoyens slovaque sont allés voter !

     

  • A peu près 4 000 000 ont voter FN équivaut a 25 % donc 100 % équivaut à 16 000 000
    Il y a 65 000 000 de français en France

    Et donc 16 000 000 français sont allez voter c a d 1/4 de la France
    Si ça c’est la démocratie moi je suis la reine d’Angleterre

    De plus 2 000 000 de sympathisant FN n’ont pas voter


  • Quand on ne croit plus en la démoncrassie, on ne reste pas affalé devant la télé.


  • Non seulement Hollande ne va pas démissionner mais il va agir comme dans l’ex urss. police politique, internet sous surveillance, délit d’opinion, lois liberticides....Hollande et ses amis vont tout faire pour faire payer très cher leur vote aux Français ;Et il a le soutien de Sarkozy qui en veut aux Français de ne l’avoir pas réélu. Je vois des temps très difficile pour les loberté et la démocratie.

     

  • Genre le français a fait un vote sanction ? J’y crois pas trop, je pense plutôt que les français n’ont pas compris que c’était l’europe qui faisait les lois et vu qu’ils ne captent déjà rien en politique française n’ont pas daignés aller voter pour cette élection. Ça serait logique puisque personne ne veux de l’europe...Et logique que les parties de droite plus "responsable" politiquement aient plus conscience de ce qui se passe.

    Y a d’autre explications, les gens qui ont votés hollande ont bien trop honte et n’ont pas envie de faire une deuxième boulette.

    Ça n’empêchera pas le français de remettre une couche umps pour les prochaines élections.


  • Je vois des commentaires qui disent que les politiques ne nous écoutent pas etc. Mais quand comprendrez vous qu’ils font ce qu’ils font exprès ? Ils ne sont pas nuls, mais alors pas du tout ! Ils veulent provoquer une guerre civile sciemment et non par accident ; ça aura l’air d’un accident c’est tout.
    Il ne faut surtout pas rentrer dans leur jeu sinon c’est la loi martiale inversée imposée par les voyous, ces derniers auront bientôt plus d’armes que nos soldats (et surtout plus nombreux), grâce au soutien des "républicains" partis en Syrie). Attendons à plusieurs coups comme celui de Bruxelles (un merah bis ?), c’est violent et contrôlé, pour ne pas faire trop de victimes, juste assez pour choquer et faire un sujet pour les 2 semaines à venir, tout en blâmant la dissidence alors que 2 des victimes sont ou ont été proches du mossad...hasard ?

    Je ne sais pas ce qu’on leur a fait à ces sionistes (satanistes, socialistes même combat !) , sans doute que la France est en général trop pro-palestinienne ? Ou bien à cause des juifs déportés y’a 70 ans ? Ou encore, et je pense que c’est le plus pertinent, ils savent que si le NWO échoue en France il échouera partout ailleurs. Si nous les arrêtons en France le programme est terminé. C’est mal barré par contre...


  • Et on nous dit d’attendre gentiment 2017 en continuant à s’faire plumer ?

    S’il faut à tout prix se projeter, combien font 42,43% de 25% ? Calculette ou pas, le plein de voix du FN ?

    Même erreur que depuis le 1er tour de 2012, sortir la roteuse sans rien avoir gagné pour pouvoir enfin se proclamer 1er parti de la gueuse !

    Le grand parti victorieux refuse de siéger aux côtés de l’ennemi et de se morfondre dans les calendriers illégitimes ! Son cri de colère résonne déjà de la mémoire : "Finie la putain ! Un Roi, un Chef !" ...

    Vain et risqué de faire la sourde oreille en disant l’avoir entendu comme d’insignifiantes clameurs de haine !

    Ce dit parti des oubliés ne cessera plus de se rappeler au bon souvenir de la Ripoublique !


  • Mieux que le total des inscrits, il convient de rapporter ça à l’ensemble de la population de 18 ans et plus (50407429 âmes au 1er janvier 2014, source insee.fr) : l’UMPS chute à 13,32%. (PS = 5,35%, UMP = 7,97%).

    Merci à E&R d’avoir su relever le réel constat à faire de ces élections, bien devant la percée du FN.

    Cordialement.


  • C’est très exactement ce qu’on appelle une PSEUDODEMOCRATIE.


  • Ce sont des voleurs mais comme ils contrôlent la justice ils bénéficient de l’impunité .


  • Pauvres Français qui ne trouvent rien de mieux à faire que de boycotter les seules élections EQUITABLES, celles qui se font à la PROPORTIONNELLE ! Par contre ils se précipitent pour voter aux législatives entièrement truquées par le scrutin majoritaire !...


  • Comme le dit très bien E. Zemmour, l’oligarchie se passe complètement de la volonté démocratique pour exercer concrètement le pouvoir au plan européen, suivant ses seuls intérêts, au travers de toute une technostructure non élue, qui exécute ses directives à Bruxelles. (Cf. http://www.egaliteetreconciliation.... )

    Au plan local, l’oligarchie met en place ses candidats « bonnet blanc et blanc bonnet » à sa botte, à la tête des états pour exercer le semblant de pouvoir qui leur reste, au mépris de la volonté des peuples constamment manipulés par les médias.

    On assiste même à l’inversion du rapport, où le politique au service de l’oligarchie, n’est plus là que pour tromper, contraindre, trahir et soumettre les peuples.

    Tout cela aboutit insidieusement à la mise en place du libéralisme autoritaire, mot savant pour dire : dictature.


  • D’où l’affolement de l’UMP et de ses barons et le silence du PS.
    Si l’esprit de la démocratie animait François Hollande celui-ci aurait annoncé la remise en jeu de son mandat. C’est ce qu’a fait De Gaulle dans une situation électorale bien moins difficile pour lui qu’elle ne l’est pour Hollande. Que se passerait-il en cas d’élections présidentielles ? On voit mal qui pour le PS ou pour l’UMP pourrait prétendre conduire leur parti à la victoire. D’où le fait que Hollande se maintient et que l’UMP tente de se réorganiser enfin au plus vite en tentant évidemment d’avaler l’UDI et le Modem. Car le risque est que Bayrou puisse bénéficier de la situation. Et il ne devrait rien se passer sur le plan politique par la voie des urnes. Donc on va encore assister à la dégradation de la situation. Pour éviter cela il n’y a bien qu’un mouvement populaire d’ampleur demandant la démission du Président Hollande. Il faudrait multiplier les manifestations en ce sens. Les cartes politiques doivent être rebattues au plus vite car le pays ne peut pas attendre.


  • Il faut IMPERATIVEMENT faire circuler les chiffres donnes dans ces commentaires pour qu’ils remontent et que les medias en parlent.
    Qui a le pouvoir de les faire partir ?


  • Hollande fait expres de pas écouter le peuple car il sait que celui ci est long à la détente pour se soulever !!!Il fait monter le FN pour affaiblir la droite dite"républicaine"pour qu en 2017 il soit réelu(il devrait écouter la chanson"reveries"d Hervé Vilard)Il est allé à Bruxelles voir ses maitres(Merkel par exemple)pour soi disant demander plus de croissance et d emplois en Europe,se servant par la meme occasion de mécontentement des Français comme alibi !!!Mais Merkel va lui dire niet,forte de sa victoire aux élections !!!Il utilisera la proportionnelle pour renforcer le FN, il n est pas si bete que ça,croyez moi !!!Meme si MLP n est pas présidente en 2017,il est très possible que pour les législatives d après, l assemblée nationale soit vraiment patriote et représentative mais d ici là il se passera beaucoup de choses je le crainds !!!


  • La rédaction d’ER est plus pragmatique que les adhérents et les sympathisants qui contribuent sur ce site (de manière souvent pertinente, il est vrai). Car la rédaction d’ER précise bien que l’abstention est plutôt une bonne chose, tandis que la plupart des contributeurs du site méprisent ou n’aiment pas les abstentionnistes...


  • Je ne suis pas un analyste de ces questions, toutefois de ce que j’entends (et je crois qu’il y a eu aussi un sondage là dessus), si les abstentionnistes avaient voté, le résultat aurait été disons "identique".
    Lorsqu’on en parle autour de soi, on peut noter :
    - Que les gens disent (plus) volontiers qu’ils ont voté FN ;
    - Que, "plus qu’on ne croit," de français d’origine arabe (sens large) ont voté FN (enfin ceux qui votent) ;
    - Que le complexe FN est désormais "derrière" et que les prochaines élections pourraient réserver des surprises ;
    - Qu’au final, même s’il ne s’agit pas de fréquentations d’ER, les gens, d’où qu’ils viennent, ont compris que le système est pourri.
    Ce n’est que mon avis, mais il est étayé par du "vécu". Par exemple, mon buraliste, - très étonné d’ailleurs -, à qui je demandais "s’il avait passé un bon dimanche" (genre subliminal de base) m’a confirmé que c’était le cas et que dans sa clientèle (Là ou j’habite, c’est 39% d’étrangers dans le quartier, si vous voyez) çà confirmait la tendance.
    Si ce n’est la réconciliation, il apparaît qu’une sorte de "solidarité" est en train de naître et çà va vite (Merci notamment à Peillon et MocheKacem qui ont oser toucher aux enfants).
    Vous imaginez bien que j’appuie ces points de vue.
    Le Fn, qui va montant, lorsqu’il se sera débarrassé du "poids" fera bien de participer à la "réconciliation" des "Français" (parmi lesquels tous n’ont pas obligatoirement une C.I.). Les maladresses étant une particularité des politiques, il sera bon qu’ER se fasse éventuellement entendre le moment venu.Les gens de bonne volonté sont nos amis, les autres, la racaille (de quelque couleur qu’elle soit), au pas !


  • Vous avez raison d’évoquer les "citoyens en âge de voter qui ne sont pas inscrits sur les listes électrales". J’en suis et je pense que je ne suis pas le seul. Je resterai un inconnu aux bataillons des électeurs car il se prépare une loi rendant le vote obligatoire ! J’échapperai ainsi aux amendes et les jours de vote, je reste dans mon lit douillet.

    Il faut rappeler que la "démocratie" n’est pas tant caractérisée par le fait de voter (sous Staline, les citoyens soviétiques votaient tout le temps) que par l’organisation de la responsabilité du pouvoir exécutif (chargé de tenir la main à l’exécution des lois et des jugements et à définir une "politique nationale")devant une assemblée collégiale élue. C’est cela qui est difficile à supporter pour les petits princes. Et nous en sommes loin, et en France, et surtout en Europe !

    La concetion actuelle est que l’élection a valeur de Saint-Chrême. Ce n’est pas exact.

     

    • La démocratie est basée par une séparation stricte des pouvoirs qui doivent disposé chacun de contre pouvoir fort pour dissuader les autres de faire n’importe quoi. C’est loin d’être le cas en France, notamment avec un judiciaire tout faible et aux ordres chapeauté par un pouvoir suprême coopté par l’exécutif et la tête du législatif et en plus de ça institutionnellement déficient par son découpage en 3 organismes (conseil constitutionnel, conseil d’état, cours de cassation), on a encore bien vu les déficiences du conseil d’état plusieurs fois récemment, c’est pire encore pour le conseil constitutionnel totalement incompétent (les traités Européens sont tous inconstitutionnel, les avoir signés est un acte de trahison et le conseil aurait du s’en rendre compte), reste à voir comment fonctionne la cours de cassation. Asselineau a ses idées pour y remédier : fusionner les 3 organismes en cours constitutionnelle (comme en Allemagne ou USA), faire élire ses membres par le parlement et parmi des magistrats volontaires à occuper la fonction, distribuer les mandats pour une durée longue (9 ans) et non renouvelable. De plus la commission Européenne s’est attribué le gros des compétences du pouvoir législatif tandis que la cours européenne de justice se permet désormais de casser des jugements Français.
      Quand aux médias ils ne sont réglementés par personne, Asselineau se proposait d’interdire totalement les capitaux étranger, les prises de participation de plus 15% et surtout modifier les compétences du CSA et le fusionner avec l’AFP renationalisée pour en faire une cours supérieure des médias, indépendante des autres médias et dont le directoire sera élu par le parlement sur le même principe que le judiciaire.
      Mais surtout inscrire le tout dans une reforme élargie de la constitution avec en plus le référendum d’initiative populaire complet (instauratif, abrogatif, destitutif et constituant), supprimer la pratique du congrès (pour réformer la constitution) et graver dans le marbre que la constitution du peuple ne peut être amender que sur référendum populaire.
      Que des bonnes idées, c’est très courageux de proposer ça, comme dit Chouard la constitution est faite pour protéger le peuple de ses dirigeants, c’est pour ça que les articles permettant une vraie démocratie sont systématiquement oubliés dans la plupart des constitutions du monde.


  • Afficher les commentaires suivants