Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des centaines de mètres cubes d’acide dans la nature : enquête ouverte contre ArcelorMittal

De l’acide utilisé sur un site du groupe sidérurgique à Florange a été déversé dans un dépotoir en pleine nature. L’entreprise assure être en règle et qu’« il n’y a aucun risque environnemental ou sanitaire ». Le parquet de Thionville a ouvert une enquête préliminaire.

Témoignage accablant pour l’usine d’ArcelorMittal Florange. Un chauffeur de camion, qui travaillait en tant qu’intérimaire pour Suez RV Osis Industrial Cleaning, un sous-traitant du géant mondial de l’acier, affirme, vidéo à l’appui, avoir déversé durant trois mois des centaines de mètres cubes d’acide dans un dépotoir en pleine nature de l’usine sidérurgique de Florange, en Moselle. Cet homme, qui témoigne sous couvert d’anonymat, affirme que les salariés de l’entreprise lui donnaient volontairement accès à la décharge (un crassier) alors que cette matière, hautement polluante aurait dû être recyclée au centre de dépollution industrielle de Malancourt-la-Montagne.

Dans une vidéo de 1 minute 45, prise avec son téléphone portable, on voit un épais liquide vert fluorescent sortir d’un tuyau et se répandre dans l’eau sombre d’une décharge à ciel ouvert. « Et voilà comment on recycle les déchets à Florange chez Arcelor, on balance de l’acide en pleine nature. Pas loin des bois, pas loin des habitations » dénonce l’homme, qui affirme avoir déversé ainsi chaque jour 28 mètres cubes de substance hautement chimique.

 

 

Au micro de France Bleu Lorraine Nord, ce chauffeur de camion raconte :

« Je transportais l’acide usagé. Normalement je devais le ramener dans un centre de recyclage à Maloncourt. Mais on me disait de charger l’acide et d’aller au crassier, avec la complicité de salariés d’Arcelor qui me donnaient les bons (de livraison) eux-mêmes. »

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

À lire, chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents