Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La chute de l’Empire occidental annoncée dans une étude scientifique

Selon une étude américaine, notre civilisation serait condamnée à un effondrement total. Cette mise en garde vient d’un groupe de scientifiques qui ont utilisé un mode de recherche original : les enseignements de l’Histoire.

 

Le site du Guardian rapporte que des sociologues et des naturalistes ont développé un nouveau modèle montrant comment « une tempête parfaite » pourrait détruire la civilisation actuelle.

Cette nouvelle étude met en lumière la manière dont l’exploitation des ressources et l’inégale distribution des richesses mènera » dans quelques décennies » à un effondrement de notre système économique.

 

Toutes les civilisations finissent par disparaître

L’étude réunit des données historiques montrant que la disparition des civilisations est un phénomène récurrent. Les empires romain et mésopotamien en sont deux exemples « récents ».

L’étude a été publiée dans l’Elsevier Journal Ecological Economics.

En étudiant l’histoire des civilisations, les chercheurs ont ainsi mis en évidence les raisons qui ont contribué à leur chute, que ce soit les Mayas ou encore l’empire romain. Une série de facteurs liés entre eux serait donc à prendre en compte, parmi lesquels le climat, la population, l’eau, l’agriculture ou encore l’énergie.

 

Deux scénarios possibles pour l’homme du XXIe siècle.

Le premier serait la réduction, par la famine, des populations pauvres. « Dans ce cas, la destruction de notre monde ne serait donc pas due à des raisons climatiques, mais à la disparition des travailleurs », note le site belge d’information.

« Le second scénario catastrophe repose sur la surconsommation des ressources qui entraînerait un déclin des populations pauvres, suivi par celui, décalé dans le temps, des populations riches », ajoute-t-il.

Fait notable, selon les chercheurs, plusieurs empires ont disparu entre autres à cause de l’aveuglement des élites qui, jusqu’au bout, se croyaient protégées et ont refusé de réformer leur système de vivre-ensemble.

Cette enquête n’est pas unique. D’autres ont également mis en avant les risques que représente la convergence temporelle des crises en matière d’alimentation, d’eau et d’énergie. Et ces études évoquent un danger à court terme : d’ici moins de 15 ans.

Des signes avant-coureurs, sur E&R :

La fin d’un monde annonce-t-il le début d’un autre ?
Lire sur Kontre Kulture

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Athènes Sparte et Rome ont fini de la même façon, par l’OLIGANTHROPIE, la baisse inexorable de la population des "desouche" remplacés de plus en plus par les allogènes : c’est ce qui arrive en Europe qui ne connaît aucun sursaut démographique . En Israël les Juifs, face à la prolifération des Arabes, on réagi : dorénavant les Juives d’Israël ont en moyenne trois enfants, autant que les Arabes israéliennes, et deux fois plus que les Françaises "desouche" .

     

    • Sur ce site on dit Palestine occupée.
      On ne parle pas de prolifération quand on parle d’êtres humains.Les Arabes font le nombre d’enfants qu’ils veulent, ils sont chez eux là-bas.
      Rien ne t’empêche de faire dix enfants si tu te sens submergés.tu ne peux pas imposer aux autres de faire peu d’enfants parce que tu n’en veux pas toi même.


    • La densité de population en Israël est de 400 habitants / km².
      Comme les Pays-Bas, mais la Hollande n’est pas un désert aride.

      La France 100, l’Allemagne 200 h/km². La bande de Gaza ....... 5 000 !!!!!!


    • Arretez avec ces obsessions, et de dire n importe quoi, pas besoin d immigration pour bousiller une civilisation. L immigration est un critere mais de toute facon on est grillé pour bien d’autres raisons.


    • Certes l’empire Romain en tant que pouvoir politique centralisé a disparu, mais peut-on parler de fin de civilisation ? Ne sommes nous pas le prolongement des romains dans ce qui compose une civilisation : linguistiquement (alphabet, langue), culturellement (nous lisons toujours les anciens grecs et latins), religieusement (Constantin avait adopté le christianisme), artistiquement, esthétiquement, juridiquement (le droit romain), politiquement (démocratie, sénat), etc...


    • Ce n’est pas l’immigration qui vous apporte l expansion de l’homosexualité, cela ne pouvant pas avoir d ’enfant, l’article parle de perversité qui fera perdre le monde. Un couple de femme et d’enfant ont des enfants quelques soient leurs origines, dans le mariage, cela est licite, hors mariage c est aussi de la perversité, et c’est bien ça qui détruit le monde.


    • C’est bizarre car Pagnol et Nietzsche donnent d’autres explications... Pour Pagnol, le système spartiate a été victime de sa propre rigidité. L’Empire romain, quant à lui, a été victime d’après Nietzsche de l’infection morale de l’Antiquité grecque - socratique et non pré-socratique.

      Pour la Judée, en vous lisant : comme si dans les années 30, les Palestiniens avaient débarqué , venus de je ne sais d’où, et faisaient du remplacement...

      Je ne suis pas contre d’autres hypothèses ou d’autres explications, mais là...


    • La densité urbaine de certains quartiers populaires des 18e et 19e arrondissements parisiens est supérieure à celle de mégapoles du tiers-monde.
      Un indice de décadence.


  • Le Christianisme a vu disparaître plusieurs civilisations, tirons-en les conclusions qu’on peut et préparons nous.


  • Faut-il s’en réjouir ? Je ne sais pas car nous serons juste en dessous quand ça s’écroulera sur notre poire.

     

  • Lisez plutôt "L’effondrement des sociétés complexes" de Joseph Tainter, un livre qui a 30 ans mais est toujours d’actualité, bref un peu plus sérieux que ce genre d’étude en carton visant à faire du sensationnel. Et en plus l’auteur va plus loin dans ses conclusions que cette bande de guignols.

    Disponible sur Kontre Kulture ...


  • #1757356

    Peu crédible.
    Les bactéries, pour qui l’urbanisation et l’hyper-concentration de population sont des aubaines, sont plus à craindre qu’un éventuel manque de ressource, sauf cas de défaillance technique.
    C’est la densité de population qui aura raison de nous, comme en Egypte où les notables eux-mêmes présentaient des signes d’infections dévastatrices, et dont on retrouve la trace grâce aux déformations osseuses.
    .
    Avec un mécanisme de répartition du capital qui prend en compte la population d’une nation / au total de la population européenne, pour déterminer les parts de capital des nations dans la BCE, les Nations "bouffent" de l’immigrés pour maintenir leur place au sein de la Banque Centrale Européenne. Notre densité de population ne cesse d’augmenter sans tenir compte des besoins d’espace vitaux, et c’est donc l’Euro qui va nous tuer.
    .
    Les Nations européennes finiront par en mourir et les populations avec.
    .
    Les survivants fuiront ces nids à bactéries jusqu’à ce que mère nature désinfecte tout ça avec de la forêt et des champis ( mycètes). Le désert, en tant que milieu peu propice à la vie, et donc peu propice aux bactéries, sera une place saine.


  • La m.... mène toujours inexorablement à l’égout !!!...


  • Je vais peut-être en irriter certains avec ce qui vas suivre mais bon...

    Je ne sais pas quelles sont leurs sources, mais il y a de troublantes coïncidences avec le Coran s’il en est :




    Toutes les civilisations finissent par disparaître



    [Sourate 7 verset 34]
    « Pour chaque communauté, il y a un terme. Quand leur terme vient, ils ne peuvent le retarder d’une heure et ils ne peuvent le hâter non plus »

    « And for every nation there is a doom, so when their doom is come, they shall not remain behind the least while, nor shall they go before »

    (A noter que ce n’est pas la seule référence à ce phénomène récurrent de disparition de civilisations)



    Plusieurs empires ont disparu entre autres à cause de l’aveuglement des élites



    [Sourate 17 verset 16]
    « Et quand nous voulons détruire une cité, Nous ordonnons à ses gens opulents [d’obéir à Nos prescriptions], mais (au contraire), ils se livrent à la perversité. Alors, la Parole prononcée contre elle se réalise, et Nous la détruisons entièrement »

    « And when We wish to destroy a town, We send Our commandment to the people who lead easy lives, but they transgress therein, thus, the word proves true against it, so We destroy it with utter destruction »

    J’ai mis exprès les traductions en Anglais, sachant que la plupart des traductions francophones sont issues de la communauté de lumière (J’ai pas confiance), en plus d’être légèrement différentes des traductions anglaises qui, elles, se corroborent.

    Après, c’est juste une histoire de positionnement. Tous les récits religieux parlent de la même chose (peuple de Noé, Loth, le Pharaon avec moïse, d’autres avant eux), le Christ ...et Mohamed...dans l’ordre. On sait au moins quels sont les deux dernières, comme on sait qu’une certaine civilisation (essentiellement parasite) ne verra jamais le jour, malgré les efforts de leur prophète.

    Je rajouterai juste que ce n’est pas le manque de ressources matérielles qui finira par avoir la peau de l’occident, mais juste la disparitions de toute forme morale (l’article s’arrête sur la disparition des ressources sans remonter à la cause, l’avidité entre autres). Pas étonnant qu’ON s’investisse jour et nuit dans ce sens.

     

    • Merci à vous, j’ajouterai seulement : Incha Allâh !


    • Mais non mais non, rassurez-vous, vous n’allez heurter personne. D’autres religions parlent de ça (l’Apocalypse quelque part).
      Simplement c’est vrai que les croyants des autres religions n’ont pas pour habitude de dire aux autres "ma religion l’avait prévu", car cela peut laisser entendre que les autres religions ne le prévoyaient pas et donc qu’elles sont moins vraies ou juste que l’islam.
      Mais rassurez-vous, les vrais croyants ne se sentiront pas vexé par quelque tentative de comparaison de religion.
      Par ailleurs, il est délicat de dire que puisque l’islam prévoit depuis longtemps ce qu’une étude scientifique dont on ne connait pas entièrement les paramètres d’étude vient d’annoncer, alors l’islam dit vrai. Vous validez une religion si elle est scientifiquement prouvée ???


    • @TOUCO
      Votre question met en exergue un autre aspect historique de la relation entre religion et science. Ma réponse risque d’être longue mais je vais essayer de résumer.

      Essayer de valider une religion par la science est un piège dans lequel le christianisme est tombé à la renaissance, avec comme conséquence un flot de contradictions, dues à de prises de positions peu éclairées des hommes d’église de l’époque et ayant eu pour finalité le divorce entre la raison et la religion, mises en opposition. (L’exemple de la tentative de l’explication du déluge est assez éloquent).

      Hors, religion et science ont des fondements qui les opposent diamétralement. Comprenez : la science est basée sur l’observation, l’explication et la projection (ou extrapolation), son dogme principal est que tout est juste, tant qu’on peut le prouver ou que rien ne s’y oppose. Un autre aspect est que la science est fondamentalement temporelle : ce qui est juste et évident, voire indiscutable aujourd’hui ne le sera probablement pas dans quelques décennies ou siècles (vous auriez dit à Archimède que des machines en ferraille parcourraient les cieux à des vitesse vertigineuses, ils vous aurait dit que c’est impossible, exposé à Newton que la lumière est un corps sans masse il n’aurait rien compris).

      A l’opposé, l’essence de la religion est la croyance, étymologiquement, quelque chose d’invérifiable par des preuves matérielles irréfutables. Croire en quelque chose sous entend qu’on ne peut pas vérifier sa justesse ou sa fausseté, car si vérification il y a, ce ne sera plus de la croyance mais un fait, renier ou admettre un fait ne relève plus de la religion mais de la santé mentale (...).
      La religion devrait être fondée avant tout sur un lien spirituel avec Dieu, venu d’un choix intérieur et appuyée par les actes. Elle ne devrait pas avoir besoin du matériel pour être validée.

      Je vous rassure, l’islam contemporain est en train d’emprunter cette pente glissante (Les miracles de la science vus par le Coran, entre autres). Ceux qui baseraient leur croyance sur une telle approche jouent un peu à la roulette russe. Ils construisent sur du sable en quelque sorte.

      Je ne dis pas que la religion devrait réfuter la science, au contraire même, car en admirant et essayant de comprendre la complexité de la création, on ne peut que la respecter et admettre la grandeur de son Créateur. (Mère nature et le hasard avec sa chance de cocu pour les athées, Dieu pour les croyants, chacun sa religion...)


    • @TOUCO
      Encore une chose, à aucun moment je n’essaye d’avoir raison ou de prouver quoique ce soit, encore moins de convaincre ou de comparer les religions. Loin de moi cette idée. Votre remarque au début justifie hélas, mes craintes sus-citées. Ce sont essentiellement des points de vue et des raisonnements, comprenant le juste, l’erroné et l’incomplet.

      Maintenant, il peut être plus aisé de comprendre certains aspects de ce monde avec un prisme religieux, ce même prisme qui fait rêver à certains d’un monde sans religions, croyant qu’il est la source du mal alors qu’il permet juste de le mettre en lumière.


  • Ils ont besoin de notre aide pour faire sauter la planète ? Pourquoi nous prévenir ? On sait que la recherche est pour le moins orientée de nos jours, la science se rapprochant davantage de la propagande !

    À force de parler de catastrophe, de montrer des images de guerre, de faire des jeux vidéos violents, etc. c’est ce qu’il va se passer, mais pas besoin d’être scientifique ni voyant : c’est simplement une sorte de loi d’attraction !


  • The Guardian, Elsevier Ecological gna gna gna, ... depuis quand l’histoire officielle est-elle scientifique ?
    De quoi faire peur aux mécréants !
    Qu’est-ce que ces "scribes" pensent-ils de Dieu ?

     

    • Leur Dieu est celui que nous, gens normaux, appelons Satan ("le prince de ce monde" - Christ), et pour eux, c’est le vrai Dieu - un dieu purement matérialiste qui règne sur la matière et la nature, et qui se renforce avec les sacrifices humains qu’on lui offre ("on" c’est-à-dire les kabbalistes de l’élite mondiale, qui se trouvent aussi en France du reste).


  • Cependant l’éffrondrement de l’empire occidental serait + plus catastrophique pour les générations a venir et la planète, je pense notament aux centrales electriques qui sans l’homme seraient hors de controle et répendraient leur radioactivité partout et pollueraient ainsi des milliers d’années... Triste...


  • C’est leur rêve, mais c’est pas une "étude", ca ! C’est nul : l’humanité est créative et l’a toujours été. Les riches se sont écroulés, pas LES pauvres. Eux, ils arrivent pas à croire que leur richesse n’a rien à voir avec "créativité" ni "intelligence", mais avec cruauté et décadence. Donc, ils commandent "des études" qui nous disent que nous, les pauvres, on aurait aucune chance. Con comme trente valises. Rien de neuf.


  • Merci pour cet article ultra-pessimiste.
    Que faites-vous de la résilience, et de l’aspect positiviste des mouvements révolutionnaires ?
    Tout reste possible, il suffit de croire que ce n’est pas impossible.
    A fonder un paradigme de catastrophisme, on en oubli qu’on en est des acteurs.

     

  • Avant même des raisons matérielles l’effondrement se produira pour raisons anthropologiques et de conflits avec le reste du monde.
    Le monde occidental s’auto-détruit en s’attaquant à l’intelligence et à l’intégrité physique de ses propres populations. Une civilisation ne peut pas perdurer quand sa population est composée de déviants, d’arriérés mentaux déstructurés et physiquement affaiblis. Alors certes avec l’aide d’un système de domination efficace et la technologie on n’a plus besoin de gens intelligents. Pas besoin d’être un Léonard de Vinci pour bosser dans un McDo ou un point de vente de contrat téléphonie...mais le problème c’est qu’il faut même une élite d’ingénieur, de techniciens, chercheurs...pour faire fonctionner une société, or même dans cette couche de la population le niveau s’effondre !
    Ensuite de nombreux autres pays commencent à en avoir plein le cul de l’arrogance de l’oligarchie occidentale...et comme j’ai pour habitude de dire on ne fait pas la guerre avec des mous du chibres et des LGBT...
    Tout récemment les Chinois ont promulgué une loi interdisant les scènes homosexuelles et autres rapports sexuels anormaux dans les vidéos sur internet...eux ils tiennent à leur survie...


  • Il y a malheureusement (ou pas) plus de scenarios, le virus, la guerre nucleaire, l’erreur genetique, l’emp solaire, etc... la concentration en villes nous rend tres vulnerables à tous ces dangers, c’est pourquoi je vous invite à migrer vers les campagnes pour participer positivement à l’inevitable filtration qui nous attend :)


  • #1757586

    Ces mecs-là sont des chercheurs, et c’est tout ce qu’ils ont trouvé ?

    Ils "bénéficient" d’un titre officiel, se basent sur des données autorisées, et à la fin de leur laborieuse enquête balisée, ils reçoivent un prix, couronné d’une prestigieuse cérémonie, mise en scène dans les médias abrutissants* ?

    La femme de ménage éteint la lumière, en partant ?
    Ah ! non, c’est automatisé...

    Il reste des chips ?

    *regarde, Frédérique Naziza est sur la photo, avec les lauréats, la vie de ma mère si j’mens, on croirait que c’est lui qui a gagné le prix : il a encaissé le chèque ?


  • Encore des obsédés de "l’exploitation des ressources et l’inégale distribution des richesses" qui ont pondu une étude destinée à corroborer leurs théories.
    On peut lire avec intérêt l’essai de Philippe Fabry sur la chute de l’empire romain : "Rome, du libéralisme au socialisme". Le parallèle avec l’époque actuelle est saisissant et montre que, si notre civilisation est en danger, ce n’est pas pour les raisons précitées.


  • #1757611

    Pas de problème, le monde devient Pride,
    même facebook s’y met, en offrant la possibilité d’un nouveau LIKE :
    ... le drapeau au couleur du LGBT pride


  • Soit sur tes gardes quand le gardien te met en garde car sa raison d’être n’est pas de te révélé la vérité mais de te la voilée . La chute de la société marchande n’est ni un bien ni un mal mais une nécessité , et nous n’avons rien à y perdre à part nos chaînes.
    A bat les prophètes de malheur et vive la communauté universelle .


  • C’est du même niveau que le réchauffement climatique, ou la pseudo incapacité de la planète à nourrir tout le monde.

    On prépare les moutons à être précipités dans l’abîme.


  • Je ne suis généralement très à l’écoute de ce genre d’études.
    Mais, la colère des peuples qui s’unissent d’ici une quinzaine d’années pour punir toutes les saloperies qui nous "gouvernent" ; pourquoi pas ?

    J’irai plus vers 20-25 ans, personnellement.

    Y a-t-il des moyennes ?

    Par exemple, combien de temps la mascarade dure avant que le peuple en ait vraiment marre et agisse une fois toute sa patience envolée.


  • est-ce que celui qui écrit ces phrases a vraiment lu le rapport
    C’est quoi ce truc ????
    C est mal écrit, c’est puéril, etc

    Bref à remettre ds le contexte de l’accord de Paris sur le climat rejeté par Trump.

    Toujours la même technique, faire peur, car ça finit toujours par marcher...


  • L’article en question est libre de droit et téléchargeable en PDF ici : http://www.sciencedirect.com/scienc...

    Les auteurs expliquent ce que cette étude est et ce qu’elle n’est pas en réaction aux billevesées journalistiques habituelles ici :
    https://www.elsevier.com/connect/q-...


  • L’empire occidental et ses affidés (Australie, Japon, apartheidistan...) peut s’effondrer mais je mettrais ma main à couper que la Chine et la Russie ont déjà depuis 10 ans au moins des stratégies de survie immédiatement applicables visant à sauver le maximum de leurs populations et infrastructures matérielles et immatérielles.

    On ne peut pas sûrement pas en dire autant des fous qui nous gouvernent. Et de tous les richissimes égocentriques occidentaux prêts à se terrer quelques années dans des bunkers de survie plus ou moins confortables.

    Il risque d’y avoir un retour des âges sombres dans pas mal de coins du globe mais le réveil viendra de l’Orient.


  • Il leur faut une étude "scientifique" pour arriver à cette conclusion ? MDR.
    Ils n’ont qu’à lire l’Evangile, ces faux chrétiens.


  • la pluie ça mouille !
    suis je un scientifique expert qui s’ignore ?


  • #1758566

    on s’en fiche des études scientifiques, la bible le dit !


Commentaires suivants