Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des communes françaises se déclarent "hors-TAFTA"

Une campagne de résistance locale qui prend de l’ampleur

Initiée en février 2014, la résistance locale aux accords de commerce et d’investissement transatlantiques ne cesse de gagner en ampleur grâce à la campagne des collectivités locales hors Tafta/Ceta.

Chaque semaine, de nombreuses motions « zones hors Tafta/Ceta » continuent d’être votées par les élus locaux (régionaux, départementaux ou municipaux) : près de 600 collectivités se sont ainsi d’ores et déjà déclarées opposées aux traités transatlantiques (voir la carte complète des zones hors Tafta/Ceta en France), une dynamique qui se développe également au niveau européen (voir la carte des zones hors Tafta/Ceta en Europe).

Il n’est pas rare que l’opposition contre les accords de libre-échange transcende les clivages politiques, et que ces délibérations sont adoptées par des collectivités dirigées par des équipes très diverses. Le 15 décembre dernier, c’est l’unanimité des membres du Conseil Municipal d’Aix en Provence, dirigé par Les Républicains, qui a voté une motion.

Fait nouveau : depuis octobre 2015 à l’initiative du collectf local local Stop Tafta des Landes, des panneaux de signalisation « ville hors Tafta/Ceta » sont désormais proposés à toutes les collectivités locales.

 

 

Le 17 octobre 2015, Pomarez et Tarnos sont les premières communes à planter un écriteau aux abords de leur entrée.

 

 

Depuis lors 12 villes landaises se sont équipées de panneaux hors traités transatlantiques [1] auxquelles s’ajoutent des communes en Ardèche, en Dordogne ainsi qu’en Normandie !

 

 

Informer citoyens et élus locaux des dangers de ces accords transatlantiques à tous les échelons de territoire, c’est le travail dans lequel s’inscrit la démarche signalétique « commune hors Tafta/Ceta ». Car seule une volonté populaire grandissante, adossée à une mobilisation ancrée dans les territoires et les collectivités locales permettra de mettre fin au Tafta et au Ceta.

Composés d’aluminium et fabriqués localement, les panneaux peuvent être commandés auprès du collectif collectifstoptafta.org

Notes

[1] Arjuzanx, Capbreton, Carcarès, Garein, Misson, Mouscardès,Ossages, Pomarez, St Jean de Marsacq, St Laurent de Gosse, Tarnos, Tilh.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Parfait ce mouvement pour éclater la France en régions autonomes.
    Je remarque sur leur site -géré par Attac- que le collectif y associe la région. "La région Bretagne en vigilance", peut-on y lire.
    Attention aux récupérations de tout poil.


  • #1361915

    Mais puisque Macron vous dit qu’il n’y a pas de traité, juste un petit arrangement entre requins. ’Tain ces sans dents, alors...


  • #1361922

    T’inquiète ! Quand le ton va monter ils baisseront leur falzar ! On les connait ces courageux du dimanche ! C’est comme pour le mariage pour tous, cela prenait des grands airs héroïques de résistants...et puis en dernière instance ils ont fini par faire comme tout le monde !


  • #1361933
    le 05/01/2016 par Sauve qui peut
    Des communes françaises se déclarent "hors-TAFTA"

    J’avais cru reconnaître jo jo bové , à l’extrême gauche sur la photo de Pomarez ! Ce n’était qu’une illusion , un mirage !... Où est passé notre révolutionnaire bobo arrachant les épis de maïs OGM , bravant les forces de l’ordre , narguant la justice ? ... Aie aie aie ! Planqué , gavé , bientôt retraité au domaine des arnaqueurs ! ...tu y as largement ta place egalement !

     

    • #1362030

      Faut pas lui jeter la pierre à Bové... Il a mouillé la chemise plus d’une fois, et en vieillissant ça devient sûrement plus compliqué de garder la foi... Tu connais beaucoup de mecs qui était dans la Moukatta aux côtés d’Arafat sans eau ni électricité pendant que les Israéliens les assiégeaient ? Moi je m’en souviens... Et lui aussi après son retour en France...


    • #1362223

      C’est pas nouveau les écolos qui baissent leur froc :
      https://www.youtube.com/watch?v=I0q...

      Le grand Desproges sur Haroun Tasieff... à écouter !


  • On peut augmenter la taille du panneau verticalement pour ajouter "hors Linky" ?


  • #1361952

    États-Unis : des fermiers prennent les armes pour s’opposer à l’État fédéral -
    il faut bouger sinon , on va se faire tous " mettre " par cette bande de tardbâ-
    les traitres qui nous gouvernent ont commencé à gangrèner le pays ( Education nationale - Justice - liberté d’expression - etc...... ) -


  • #1361956

    Communes françaises « hors-(TAFTA + élu irrévocable + UE + dette bancaire privée + migrants + chômage + insécurité + service public aux rabais dont l’école, la santé, justice, transports... + dépenses publiques incontrôlables + évasion fiscale) »
    Prévoir d’agrandir les panneaux !


  • ....La France que j’aime....

     

  • Je quote le commentaire de qqn d’autre :

    " Le scandale du TTIP-TAFTA rebondit. Après avoir lu un document interne américain qui prouve que les européens en seraient les grands perdants, un euro-député PS belge exige l’arrêt pur et simple des négociations sur le TTIP-TAFTA.

    Marc Tarabella est un député européen belge, membre du PS belge, qui est en charge de l’agriculture et de la Protection des consommateurs au Parlement européen.

    Il est parvenu à se procurer – on ignore comment – le rapport d’évaluation des gains des projets de TTIP (ou TAFTA), interne au ministère de l’agriculture américain.

    Ce qu’il a lu l’a amené à publier, juste avant Noël, un communiqué public qui a le mérite de mettre les points sur les i.

    Selon ce communiqué du député belge, les conclusions du rapport interne du ministère américain de l’agriculture sont « sans appel : d’une part, le secteur agricole européen serait le grand perdant de cet échange, d’autre part les Européens pourraient même subir des effets négatifs en cas d’accord. De l’aveu même des Américains, les Européens n’ont pas grand-chose à y gagner. »

    Et le député du PS belge de conclure : « Au vu de ces résultats, je demande l’arrêt pur et simple des négociations avec les États-Unis. Je ne veux pas voir mener à l’abattoir l’agriculture européenne et dans son sillage la subsistance alimentaire européenne. »

    [ Source : http://www.rtl.be/info/monde/intern... ]
    Commentaires

    On aimerait savoir ce que va dire, et surtout ce que va faire concrètement, le gouvernement « socialiste » français, puisque le PS français appartient au même groupe parlementaire européen que le PS belge.

    Mais, selon toute probabilité, le gouvernement français ne fera rien. Il va continuer à se laisser dicter, par l’oligarchie euro-atlantiste, l’acceptation aveugle du TTIP-TAFTA, dont il sait pertinemment que sa mise en œuvre constituerait un coup terrible contre une agriculture française déjà mal en point.

    Quoi qu’il en soit, le député PS belge est à ajouter à la longue liste des « complotistes » dénoncés par les chiens de garde de l‘euro-atlantisme. Allez-y, Rudy Reichstadt et Ornella Guyet, dépêchez-vous de salir cet homme, sinon vos commanditaires vont s’impatienter ! "


  • #1362069

    Personne n’y échappera nos maîtres esclavagistes ont décidé pour nous et tout le monde s’y pliera. Tout a été décidé dans notre dos et les américains s’en frottent les mains parce qu’ils en seront les principaux bénéficiaires.
    Le pire est devant nous malheureusement.


  • #1362186

    @suave qui peut

    "retraité au domaine des arnaqueurs"

    Il est où Bové ? Chez moi, à Bruxelles. Il travaille en tant que député à la commission européenne. Tu as beau le critiquer reste à savoir comment toi tu aurais agi à sa place. Au final, on est tous des putes.

     

  • Commentaires suivants