Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des extrémistes juifs incendient un séminaire à Jérusalem et une mosquée à Bethléem

Une nouvelle vague de terreur judéo-sioniste a frappé des bâtiments religieux au Proche-Orient.

« Une partie du bâtiment, utilisé comme séminaire par l’église grecque orthodoxe, a été incendiée », a déclaré la porte-parole de la police, Luba Samri. Situé près des remparts de la Vieille Ville, sur le mont Sion, près de l’abbaye de la Dormition, il avait été déjà visé par une tentative d’incendie lors de la visite du pape François en mai 2014.

L’incendie a été maîtrisé et des inscriptions en hébreu insultant Jésus et Marie et promettant « la restauration de Sion » ont été retrouvées sur les murs, orientant l’enquête sur la piste des extrémistes juifs du mouvement « Prix à payer ». Suite à une demande de la police, tous les détails de l’enquête ont été soumis à une interdiction de publication jusqu’au 4 mars.

Un incendie a également endommagé dans la nuit de mardi la mosquée al-Houda du village d’Al-Jabaa près de Bethléem, en Cisjordanie occupée. Une étoile de David et des messages écrits en hébreu, comme « Vengeance », ont été retrouvés sur place. Cette fois, ce sont des colons israéliens qui sont soupçonnés d’être les pyromanes du lieu de culte.

Un responsable palestinien, Saëb Erekat, a qualifié les auteurs de ces attaques de « terroristes » et accusé le gouvernement israélien de les avoir suscitées en continuant « « son occupation et sa colonisation illégale, sur la base de revendications religieuses déformées ».

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.