Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des spécialistes de l’Iran ridiculisent BHL et sa "nazification de la Perse"

Vous souhaitez savoir si les propos tenus par Bernard-Henri Lévy au sujet du changement de nom de l’Iran dans l’émission On n’est pas couché diffusée sur France 2 le 7 avril 2018 sont corrects ?

 

Voici ce que le philosophe a répondu à Laurent Ruquier, qui voulait en savoir plus sur cet épisode :

Je crois que c’est une histoire surtout incroyable et en effet que très peu de gens savent. En tout cas, je ne l’ai lue nulle part et je la raconte en détail. Je l’ai découverte d’ailleurs au Kurdistan.

Le 21 mars 1935, la Perse décide de changer de nom et de s’appeler l’Iran sur ordre de l’Allemagne. Et pourquoi ? Parce que Iran ça veut dire en persan, en farsi, ça veut dire le pays des Aryens. Et l’Allemagne nazie, qui est à l’époque en pleine ascension propose aux Persans le deal du siècle. L’Allemagne nazie dit aux Persans : On va faire de vous les Aryens de l’Est. Nous on fera les Aryens de l’Ouest. On va faire une chouette aventure commune, on va dominer le monde. Et les Iraniens acceptent le deal. Et on a cet espèce de coup d’État sémantique incroyable, où ce pays parce que la Perse c’est pas rien. La Perse c’est une poésie, c’est des porcelaines, c’est un art extraordinaire. C’est tellement de choses, c’est une civilisation immense, c’est la civilisation achéménide. La Perse décide ce jour-là de tirer un trait sur ce passé là pour s’allier à l’Allemagne nazie.

 

 

Pour vérifier les propos de BHL (rapportés du Kurdistan et qu’il dit n’avoir jamais lu ailleurs), CheckNews a contacté plusieurs chercheurs du laboratoire pluridisciplinaire « Mondes Iranien et Indien », qui relève des tutelles du CNRS, de l’Université Sorbonne nouvelle, de l’École Pratique des Hautes Études et de l’Institut National de Langues et Civilisations Orientales. Nous avons pu joindre les historiens Yann Richard, Florence Hellot, Denis Hermann ainsi que le géographe Bernard Hourcade.

Tous nous ont fait part de leur surprise, voire de leurs ricanements en découvrant l’histoire racontée par Bernard-Henri Lévy sur France 2. Aucun n’estime que le changement de nom de Perse en Iran, qui a bien eu lieu en 1935, n’est lié à un « ordre de l’Allemagne » nazie.

Par mail, l’historienne Florence Hellot indique :

L’appellation Iran est très ancienne et, au 19e siècle, sur les en-têtes des correspondances officielles diplomatiques, lors de la reprise des relations franco-iraniennes et de l’ouverture des légations à Téhéran et à Paris (au cours des années 1850) les termes persans utilisés par les Iraniens pour évoquer leur légation étaient « Légation d’Iran à Paris » et non « Légation de Perse à Paris »... Mais leur traduction française était « Légation de Perse à Paris ». Les Occidentaux avaient pris l’habitude de se référer à la Perse de Darius ou à d’autres pages du passé et désignaient ce pays comme la Perse. Le terme « Iran » renvoyait lui-même à l’ancien pays des Aryens ... mais pas forcément les Aryens de Gobineau (ou des nazis). En 1935 Rezâ Shâh a imposé le seul terme « Iran ».

Lire la suite de l’article sur liberation.checknews.fr

En lien, sur E&R :

Sur BHL agent du sionisme,
lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

76 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Ruquier à BHL : "Merci d’avoir accepté notre invitation".
    Belle inversion !

     

    Répondre à ce message

  • #1943405

    BHL est un ignare de la pire espèce qui n’impressionne que les sots...

    "Les dénominations d’Iran et de Turan, dont on a voulu faire des désignations de races, représentent en réalité respectivement les peuples sédentaires et les peuples nomades ; Iran ou Airyana vient du mot arya (d’où ârya par allongement), qui signifie « laboureur » (dérivé de la racine ar, qui se retrouve dans le latin arare, arator, et aussi aryum, « champ ») ; et l’emploi du mot ârya comme désignation honorifique (pour les castes supérieures) est, par suite, caractéristique de la tradition des peuples agriculteurs."
    René Guénon Le règne de la quantité

     

    Répondre à ce message

    • Lisez mes commentaires plus haut, les infos de l’article, et accessoirement renseignez vous plus sur le sujet. Pour le coup René Guénon raconte n’importe quoi !
      "Arya" ne veut pas dire "laboureur" historiquement mais est un ethnonyme d’un peuple qui se désignait ainsi, sa signification se rapproche plus de "noble", ce peuple, à l’origine, n’est pas sédentaire et agriculteur mais nomade et pasteur.
      De la même manière, les Indianistes modernes se trompent en essayant de coller à ce terme une qualification avant tout spirituelle, morale.

       
  • Ce monsieur BHL est un imposteur farfelu arrogant et paranoïaque, se faisant passer pour un philosophe et un écrivain, sans compter les tentatives de pièces de théâtre tout aussi bidonnées que le reste .Ce Mr se pavane sur les plateaux télé et radio, dont les propriétaires sont de bons amis, ce qu’il lui donne ses droits d’entrées, ou peut-être aurait-il le doublent des clefs de ses différents studios pour lui faciliter l’audience .Mais tout le monde sait que ce Mr n’a pas fait sa fortune avec sa sueur, mais avec celle des autres,et rien des secrets de l’achat et la vente de bois n’échappe au philosophe, pas même les montages fiscaux via la Suisse, qui caractérisent l’entreprise à cette ... L’intervention de Bernard-Henri Lévy auprès d’Arnaud Lagardère pour censurer l’enquête sur la Becob. Ce monsieur est un farceur conscient et dangereux .

     

    Répondre à ce message

  • #1943652

    "Casus Belli", ici, d’ingénierie psycho-sociale visant à fabriquer du mythe, de la rumeur politicienne, celle consistant à ajouter une fine couche superposée à "l’Iran Bashing" médiatique ambiant, ce dernier étant pourtant déjà bien épais (agenda mondialiste unipolaire...) .

    Drapé d’apparente éruditsion et filant l’anecdote "capilotractée", notre Dandy Bobo interNational "narcisso-cathodigénique" ("cathogénique", c’est autre chose... padamalgam !), tire de son chapeau melon un de ces numéros dont lui seul a le secret.

    Ah ! la dialectique sournoise et sophistiquée du PAF/Ministère de la Vérité... que ne sert-elle pas à fabriquer l’opinion, à des fins que le public captif est à des lieux de soupçonner... car "toujours" pour son bien(-être) !

    Alors, "nazification de la Perse" par BHL ?

    En tout cas flag’ de diabolisation... "affirmatif" aurait dit feu S. Gainsbourg, mais Point G.odwin*, dans ce cas d’espèce bien analysé, non !

    * "G" pour Gnose, évidemment, n’est-ce pas Bernard ?

     

    Répondre à ce message

  • #1943671

    Son bouquin est quand même 33ème des ventes sur Amazon, et les avis 100% positifs !? Gloups.

     

    Répondre à ce message


  • L’Allemagne nazie dit aux Persans : On va faire de vous les Aryens de l’Est. Nous on fera les Aryens de l’Ouest. On va faire une chouette aventure commune, on va dominer le monde. Et les Iraniens acceptent le deal.



    Donc si j’ai bien capté, pour résumer le deal selon BHL, ça donne à peu près ça :

    - Tiens moktar, t’es chaud pour une chouette aventure commune ? ça te dit de dominer le monde avec moi ? Allez, je vais faire de toi un bon aryen de l’est...

    - Ah bah ouais carrément ! Faut faire quoi ?

    - T’as juste à changer le nom de ton pays,

    - Ok ça marche, top là !

    @BHL Quand tu mens essaye au moins d’être crédible sale bouffon !

     

    Répondre à ce message

  • Si n’importe qui appelait à la dėzanication de "l’état" sionistes , je vous laisse imaginer la fronde à l’accusation suprême de notre siècle....

     

    Répondre à ce message

  • La vérité c’est qu’il y a un tas d’iraniens aux yeux bleus et certains au cheveux blonds, cela remonte à des temps très lointain.
    C’est tout simplement du fait des migrations des peuples aryens (en fait, hyper boréen, ou "viking" peu importe comme on les appelle) vers le Sud suite à grande glaciation et au cours des millénaires qui ont suivi.

    On retrouve des peuples semblables avec par exemple les Thokariens en Chine.

    Par conséquent, prendre le nom de Iran, non seulement historiquement ça a un sens comme l’on souligné les historiens qui ont démonté BHL, mais génétiquement parlant aussi. Inconsciemment ou consciemment, cela fait référence à leur genèse.

    En souhaitant tout rapprocher à tout bout de champ à "l’Allemagne nazie", les imbéciles souhaitent que nous oublions notre histoire multi millénaire.

     

    Répondre à ce message

  • La racaille nazisioniste BHL persiste et signe :

    https://laregledujeu.org/2018/04/16...

    Comme toujours l’inversion accusatoire est en marche :

    https://www.agoravox.tv/culture-loi...

    Pour éviter au monde de voir le cordon ombilicale liant les idéologie nazi et sioniste qui sont les 2 faces d’une même pièce historique que l’iran cherche à renvoyer à la poubelle.

     

    Répondre à ce message

  • Quel bouffon ce type... Ça pourrait être risible sauf que lui, mène à la mort.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents