Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Allemagne, les ressorts d’une puissance économique

« Allemagne, les ressorts d’une puissance économique ; Capitalisme entrepreneurial, capitalisme financier » : Michel Leblay reçoit l’économiste et historien Thierry Gobet dans Le Libre journal de la souveraineté sur Radio Courtoisie.

 

 

Il n’y a pas d’économie sans Histoire
ni d’Histoire sans économie,
lire sur Kontre Kulture

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En 2006 l’indien Mittal a racheté Arcelor (N°2 mondial) , après que les Allemands aient refusé de lui vendre leur sidérurgie : ils sont dirigés par des patriotes, pas par des sionistes comme c’est le cas en "France" .

     

    • Arrêtez avec ça , ça n a rien a voir avec le sionisme. Les français ont appris a détester leur pays .
      C est une question d état d esprit, le francais attend que les autres fassent le boulot a leur place, et bien les américains, allemands et chinois ne se gênent pas. L état d esprit d entreprendre et défendre ses terres sont une question de caractère , peut etre que le système redistributif francais est en partie responsable du fait que le francais " en général" manque d esprit d initiative.


    • #1943028

      Oui enfin bon … des dirigeants patriotes qui ont ouvert les portes du pays a des centaines de milliers de migrants ces dernières années. Avec les conséquences qu’on connait pour le peuple qu’ils gouvernent : attentats, agressions, meurtres, viols quotidiens.
      L’Allemagne dispose d’une industrie forte mais il n’est pas certain que cela ait grand chose à voir avec du patriotisme. A l’exception peut être, d’une certaine période que l’on considère désormais comme ses "heures les plus sombres"... Paradoxe !


  • #1942856

    Pendant que les "Français" bradaient Alstom Energie à General Electric et Alstom TGV à Siemens, les Allemands de Bayer achetaient l’US Monsanto et ceux de Siemens achetaient nos TGV ! L’industrie allemande est conquérante et patriote, l’industrie française est vendue à la découpe par les sionistes : Péchiney, Arcelor, Alstom, Lafarge, Technip, et bientôt dans le collimateur des US : Areva, Total, la Société Générale, Airbus, qui leur font de la concurrence .

     

    • #1943148

      Le système redistributeur français n’est pas en phase avec l’individualisme mondial. Un brillant ingénieur français préfère se faire bien payer par un américain ou un allemand plutôt que de gagner un salaire français et voir qu’il a le même pouvoir d’achat qu’un conducteur de la sncf. Je ne porte pas de jugement, ce sont simplement des faits. Si l’heure était au collectivisme, Cuba nous devancerait, tout comme la Corée du nord.


  • #1942865

    Inutile de chercher midi à quatorze heures ! Les Allemands et leurs élites et en dépit de certaines contradictions (laxisme en ce qui concerne l’invasion migratoire...) travaillent pour l’intérêt collectif de l’Allemagne. En Allemagne il existe encore un esprit de corps, une solidarité ethno-raciale. La France serait encore une grande puissance industrielle si ses hauts-fonctionnaires, ses grands patrons et son établissement politique et intellectuel n’avaient pas comploté à sa destruction. A vrai dire la France a toujours eu à lutter contre la trahison des clercs ! La France est une idéologie, un idéal anti-tribal, anti-raciste universaliste...qui n’a jamais fondé la nation sur le sang mais la "race de l’esprit", et c’est la notre faiblesse ! Quand l’idéal n’est plus là, quand la race de l’esprit s’érode...il n’y a pas le sang pour maintenir l’unité ! Quand aux un anglo-saxons, aux Allemands, aux slaves...quoiqu’il arrive ils subsistent chez eux le lien du sang, de la race qui même si plus mythique que fondé sur une réalité biologique reste toutefois profondément ancré dans l’âme de ses peuples. Nous autres français nous n’avons jamais fondé notre roman national sur la race, c’est à la fois notre grandeur et faiblesse...

     

    • De la part de l’Allemagne il n’y a pas eu de "laxisme en matière migratoire", il y a seulement un pays qui manque de personnel . Ce qui est dégueulasse c’est que les Allemands ont invité 1 million de crevards à gagner l’Allemagne par leurs propres moyens, à pied et en bateau ! Par avarice sordide . Si ces fumiers d’Allemands avaient eu un peu de dignité ils leur auraient au moins payé le voyage après les avoir recruté par exemple en Turquie où ils auraient ouvert des bureaux de recrutement .


  • Si aujourd’hui la France est en difficulté , c’est à cause d’idiots utiles mettant au pouvoir une bande d’incapables, et ceci dure depuis des décennies .Mais non seulement ne savent pas gérer ce pays mais en plus bradent les sociétés Françaises nationales qui appartiennent aux Français .Ces gens-là, sont locataires des murs et se permettant de vendre la propriété, sans demander le consentement aux propriétaires, c’est un comble .Si l’Allemagne est devenue une grande puissance économique, c’est aussi parce que la France a baissé son froc pendant des années. Le seul moment où la France à redresser la tête, ça a été avec Herbus, il y avait encore le marché commun .Depuis la "construction" (si on peut dire) Européenne, c’est un fiasco, à tout point de vue .Lorsqu’ils auront dépouillé ce pays, et se seront remplis les poches , nous allons les regarder partir d’un petit signe de la main et d’un rire narquois, en pensant on vous a bien niqué sur ce coup . On vole, on tue, on se sert, et on s’en va .Elle n’est pas belle la vie .
    Je trouve tout cela un peu trop facile et espérant qu’un jour (on peut toujours rêver) ils se trouvent tous en rang d’oignons pour être jugé devant le peuple Français, concernant leurs actes .


  • #1942921

    Le fond de la mentalité allemande, c’est la croyance en leur supériorité ethnique, d’où leur position actuelle...leur volonté de domination est intacte et finalement le volet culturel est d’une moindre importance pour eux : peu leur importe que le monde entier ignore leur langue du moment qu’il achète ses voitures...

     

    • C’est surtout un peuple assez homogène et qui n’a pas subit les retours de la colonisation africaine sub saharienne avec comme idéologie de"niquer le de souche, lui et son pays"et tout cela Bismarck l’avait déjà vu en 1870 à travers nos demeurés représentant maçonnique français !


    • #1943124

      Tout à fait. Ils sont très arrogants c’est leur force et leur faiblesse. Mais cela commence à partir en quenouille, ils ont l’avantage d’avoir drainé tous les meilleurs diplômés d’europe chez eux, ils veulent tous se gaver, c’est là qu’est la plaie :-)


    • #1943206

      Après la destruction de la France par 1789, le plus grand peuple fut l’Allemagne.
      Qui, malgré tout, n’a pas donné un Dieudonné ; mais quand même !…


  • Le score du match c’est 4-0 et non 3-0 :
    https://www.capital.fr/economie-pol...

    Mais au final est-ce vraiment important ? Si vous faite partie des happy few qui se gavent en France (je vous laisse faire la liste des privilégiés) et que vous arrivez à contrôler le corps électoral et les masses consuméristes pour conserver le pouvoir ad vitam æternam, qu’est-ce que vous en avez à faire de la compétitivité de l’économie Française ? Rien.

    D’autant plus qu’avec l’Euro et la politique accommodante de la BCE vous n’avez plus de contrainte extérieure sur la monnaie et la dette, le bouclier monétaire Allemand vous protège contre un effondrement monétaire ou une pénurie de financement. Elle est pas belle la vie ?


  • #1943120

    Pour tous les dirigeants allemands une grande entreprise industrielle allemande fait partie du patrimoine inaliénable de la nation . Pour les dirigeants sionistes de la France une grande entreprise française n’est qu’une occasion de faire du fric en la vendant au plus offrant et en permettant à Rothschild d’engranger une méga commission - dont le montant n’est curieusement JAMAIS révélé . Ainsi pour Alstom Energie et Alstom TGV .


  • Le seul defaut de l’economie allemande est que elle s’appuie beaucoup trop sur l’industrie automobile certe de tres bonne qualite et sur une production industrielle de valeur ajoute le tout exporte en grande partie. Sauf que le jour ou vos voisins et meme les USA et la Chine n’auront plus les moyens de consommer votre Deutch Kalitat que vont devenir les industrielles de la Germanie ? L’economie Francaise est beaucoup plus diversifier ce qui est rassurant. Et pour finir il y a un reel suicide demographique en Allemagne. L’Allemagne passera de 80 millions a 60 millions d’habitants en 2050 soit une perte de 20 millions d’habitants. Avec ce changement demographique desastreux tant bien sur le plan economique et humain il va falloir tout reviser.

     

  • #1943705
    le 14/04/2018 par Patriote syndiqué
    Allemagne, les ressorts d’une puissance économique

    De mémoire environ un tiers du PNB allemand est industriel et nous on dépasse les 10% de justesse. Le reste n’est que littérature.


  • #1944121

    Comme vous, je n’ai pas eu le bonheur de naître en Europe car comme vous, je suis né dans une Communauté Economique Européenne et comme vous, je ne suis pas une valeur marchande : notre valeur ne se mesure pas par notre pouvoir d’achat, nous ne sommes pas des comptes en banques, nous ne sommes pas la race des consommateurs. Une Communauté Economique Européenne qui devient une Union Européenne, cela ne fait toujours pas une Europe, ce qui fonde l’identité est ce qui la porte, une unité de Nations, une symbiose de Peuples.
    Comme vous, je ne suis pas né en Europe mais comme vous, j’espère bien y mourir après l’avoir véritablement vécue, l’Europe.