Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des victimes de vaccins à l’aluminium demandent réparation

600 personnes ont été officiellement intoxiquées en France par de l’aluminium présent dans des vaccins. Ils demandent aujourd’hui des indemnisations qu’on leur refuse.

 

Épuisement. La maladie s’appelle la myofasciite à macrophages (MFM). Elle est provoquée par une intoxication à l’aluminium, substance qui s’installe dans le cerveau. La MFM se traduit par des douleurs intenses, une fatigue permanente, des insomnies, un épuisement généralisé. Elle empêche de travailler et de mener une vie sociale normale. Pour un nombre de cas inconnu, elle est déclenchée par une vaccination.

Nombre de vaccins comportent en effet de l’aluminium dans leur composition. « Sans qu’on sache trop pourquoi, des personnes réagissent mal et sombrent quelques jours ou mois plus tard dans la MFM sans qu’on puisse aisément relier la pathologie avec l’administration du vaccin », déplore Didier Lambert, président d’Entraide aux malades de MFM (E3M). Le 29 mai 2015, les avocats de 50 patients sont venus déposer les dossiers de leurs clients auprès de l’Office national d’indemnisation des accidents médicaux (ONIAM). « Car nous voulons dénoncer le fait que l’ONIAM refuse d’indemniser les victimes ainsi que les profondes inégalités de traitement devant la loi qu’elles subissent », s’insurge Me François Jégu, avocat à Rouen. Le juriste veut d’abord faire acter que désormais il n’y a plus de doute possible : le lien de cause à effet entre vaccination et MFM est prouvé par la médecine, notamment en France par l’unité Inserm du Pr Romain Gherardi.

 

Des malades inégaux devant la loi

Prescription. En toute logique, rien ne devrait donc s’opposer à l’indemnisation d’Oriane, 24 ans ou de Stanley, 21 ans. À 17 ans, Oriane a reçu un vaccin contre l’hépatite B puis contre le papillomavirus, hautement recommandé pour les études de médecine qu’elle comptait poursuivre. La maladie l’a empêché de commencer ses études. Stanley est lui, victime d’un vaccin DT polio inoculé à 16 ans. Il n’a pu passer le bac. Malgré les certitudes nouvelles de la médecine, l’ONIAM refuse toujours les indemnisations.

Lire la suite de l’article sur sciencesetavenir.fr

Voir aussi, sur e&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "600 personnes ont été officiellement intoxiquées en France par de l’aluminium présent dans des vaccins."

    Et pour tous les autres, dont je fais partie : Circulez y a rien à voir !!!

    Impossibilité de travailler et non reconnaissance pécuniaire, donc : RSA et donc incapacité financière à pouvoir se soigner, étant donné que tout ce qui peut être efficace n’est pas remboursé par la Sécu, sans compter que pour avoir une vie saine sans argent, sans santé, dans ce pays est un vrai parcours du combattant !

     

    • De quoi souffrez vous ?


    • De ce qu’on appelle la "fibromyalgie", une sorte de maladie poubelle où l’on place beaucoup de gens pour éviter d’avoir à les indemniser, n’étant pas reconnue en France par la Sécu (la médication chimique à outrance en étant la cause principale), de plus c’est une maladie qui arrive à 80% aux femmes après la cinquantaine (proche de la retraite quoi ! et donc longtemps après le déclencheur), je suis un homme et ça a commencé il y a 8 ans lorsque je n’avais encore que 24 ans... Pour commencer dans la vie active, sociale (voire militante) et amoureuse : on a fait mieux...

      Alors j’ai le droit à 430€ pour survivre, le tout en étant traité de feignant et d’affabulateur : du pur bonheur, j’vous l’dis !

      Et en plus j’en rajoute une couche en venant ici ^^


  • Le Professeur Joyeux sur TF1 ce soir 20h,

    préparez-vous à une interview à charge du "système"...


  • Toujours le rapport bénéfices / risques qui joue. Vaut mieux avoir quelques morts qu’une large épidémie de rougeole rubéole ou que sais je avec des dizaines de milliers de morts.
    Bien sur ils ne le diront jamais

     

    • Dirais-tu la même chose si c’était ton enfant qui était mort ou gravement malade ?

      Et sais-tu qui calcule ce rapport bénéfice / risque ? petite lecture instructive : http://www.sylviesimonrevelations.c...

      Connais-tu l’étendu des dégâts causés par les vaccins ? Quelqu’un le sait-il d’ailleurs ?

      As-tu des preuves factuelles de ce que tu crois "mieux valoir" ?

      La vaccination est-elle l’unique solution ?

      La vaccination est-elle efficace ?

      A-t-on encore le droit de disposer de son corps comme on le souhaite ?

      Pourquoi ne pas fournir des vaccins sans aluminium vu que ceux-là existent ?

      Si un vaccin est obligatoire, comment se fait-il qu’il soit introuvable ?

      Autant de questions, et la liste est loin d’être exhaustive, qui seront toujours bottées en touche ou balayées d’un revers de main condescendant par les ayatollahs de la vaccination


  • #1201676
    le 06/06/2015 par Pierre-Albert Espénel
    Des victimes de vaccins à l’aluminium demandent réparation

    Vaccins obligatoires ? Faut pas être bien malin pour s’y laisser prendre.
    Pas vu , pas pris.


  • Arrêter de faire de nous les victimes de votre soif d’argent !
    Nous sommes des millions a nous être rendu compte non seulement que vos vaccins sont hautement dangereux pour notre santé sans qu’on nous laisse le choix de les refuser sous peine d’amende et ou d’emprisonnement.
    C’est un scandale qui ne va pas tarder a vous éclater en pleine face, enfin je l’espère de tout coeur !