Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Deux poids, deux mesures : Georges Bensoussan relaxé

Ses propos sur les Arabes auraient été tenus "dans le feu de la conversation"

L’historien était poursuivi pour des propos sur l’antisémitisme supposé des « familles arabes ». Le tribunal correctionnel de Paris l’a relaxé.

 

En octobre 2015, lors d’un débat sur France Culture, l’historien Georges Bensoussan dénonçait « un antisémitisme atavique qui est tu comme un secret » dans les milieux musulmans en France, en reprenant les propos d’un « sociologue algérien », Smaïn Laacher, qu’il citait en ces termes :

« Dans les familles arabes, en France, tout le monde le sait mais personne ne veut le dire, l’antisémitisme, on le tète avec le lait de la mère. »

La citation n’était pas exacte ; Smaïn Laacher, Français par ailleurs, avait affirmé :

« Cet antisémitisme est déposé dans l’espace domestique (...), il est quasiment naturellement déposé sur la langue, déposé dans la langue. Une des insultes des parents à leurs enfants quand ils veulent les réprimander, il suffit de les traiter de juif, toutes les familles arabes le savent. »

Quoi qu’il en soit, cinq mois plus tard, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) a signalé les propos de Georges Bensoussan au parquet.

Le ministère public avait requis 1500 euros d’amende. De nombreux témoins ont été entendus par le tribunal correctionnel de Paris, parmi lesquels Alain Finkielkraut, qui a déclaré, toujours aussi modéré :

« Un antiracisme dévoyé vous demande de criminaliser une inquiétude, au lieu de combattre ce qui la fonde. Si le tribunal cède, ce sera une catastrophe intellectuelle et morale. »

Georges Bensoussan a été relaxé mardi 7 mars 2017. Dans son jugement, la XVIIe chambre considère que « les propos incriminés ont été tenus dans un contexte bien particulier [...] dans le feu de la conversation ». Par ailleurs, « l’infraction de provocation à la haine, la violence ou la discrimination suppose, pour être constituée, un élément intentionnel », et la caractérisation de celui-ci « se heurte au fait que Georges Bensoussan (...) n’a eu de cesse de déplorer cette constitution de deux peuples séparés (...) et d’appeler non pas à une séparation de la fraction supposée avoir fait sécession, à son rejet, son bannissement ou son éradication, mais au contraire à sa réintégration dans la nation française ». Ainsi, il « ne saurait lui être fait grief d’avoir suscité ou voulu susciter un sentiment d’hostilité ou de rejet à l’encontre d’un groupe de personnes et encore moins d’avoir explicitement appelé à la commission de faits précis à l’encontre de ce groupe ».

Le CCIF a annoncé son intention de faire appel.

À comparer, pour bien mesurer la soumission de la Justice française :

 

Pour comprendre le privilège communautaire
et le piétinement de la Justice, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1679743
    le 07/03/2017 par Le juge indique le camp du bien
    Deux poids, deux mesures : Georges Bensoussan relaxé

    « Ce n’était pas intentionnel »
    = il avait de bonnes intentions
    = il fait parti du camp du bien
    = vous faites parti du camp du mal
    = « après les arguments, il y a les coups » (Vous retrouverez l’auteur, je ne sais plus qui ; )

     

  • Sacré Finkielkraut ! N’allons surtout pas stigmatiser une " inquiétude ", du moins quand elle s’exprime à l’égard de certains. S’agissant d’autres, là ce n’est pas la même chose et il y a tout lieu de la vouer aux gémonies.


  • #1679771

    C’est aussi ça la télé "française" du XXI e siècle, accuser des sémites (arabes) d’être anti-sémite, appeler à la destruction de la syrie et ses habitants en direct (vieille folle sur france 5). Traiter le quai d’orsay de nids d’arabes et d’arabisant qui mérite d’être purgé.


  • #1679774
    le 07/03/2017 par Aymard de Chartres
    Deux poids, deux mesures : Georges Bensoussan relaxé

    Les propos qui ont été tenus sur une radio publique réputée culturelle sont d’une rare violence puisqu’ils condamnent les morts comme les vivants qui appartiennent depuis la nuit des temps à l’arabité humaine.

    Toutefois, redescendant sur terre : il ne s’agit en l’occurrence que d’arabe, donc...c’est permis, et ce, d’autant plus que celui qui en a été le porteur appartient à la communauté dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom.

     

    • #1679833

      Donc si j’ai bien compris la logique du tribunal ; si vous faites partie de la bien-pensance, vous avez droit au discernement, à la compréhension et à la magnanimité de la Justice. Si vous faites partie de la mal-pensance aucun dérapage ne sera toléré, aucun pardon et vous serez condamné. C’est un "détail" de l’Histoire. .......mais qui décide de ce qui est bien-pensé ou mal-pensé ? Qui fait la liste ? ......le peuple ? Ou l’oligarchie ?


  • #1679786

    « un antisémitisme atavique qui est tu comme un secret »

    Il est évident que les membres de la communauté que l’on ne peut nommer ne tiennent , eux, aucun secret !!!!..chacun sait qu’ils sont transparents comme du cristal !!!!..et qu’ils ne considèrent pas comme des animaux à enveloppe humaine, ceux qui n’appartiennent pas à leur communauté .......

    Je dis cela, bien sûr, dans "dans le feu de la conversation" !!!!...sans même me référer aux écrits religieux avérés déjà confirmés et condamnés par Saint Louis après une enquête longue et minutieuse et un grand débat équilibré.. !!!!


  • #1679791
    le 07/03/2017 par Chevalier Lefebvriste
    Deux poids, deux mesures : Georges Bensoussan relaxé

    C’est normal monsieur Georges Bensoussan a beaucoup souffert !
    Il a des droits spéciaux des droits non-goy ! !
    Merde quand même !!


  • #1679792

    Évidemment , personne ne se demande si les arabes auraient, par hasard, quelques bonnes raisons d’en vouloir à cette communauté ??? Ces musulmans, auraient-ils parfois soufferts d’exactions quelconques ???? Auraient-ils été injustement spoliés, volés, dépouillés, massacrés....dans le feu de la conversation ?


  • Comment peut-on dire après ça que les musulmans sont parano ou font preuve de victimisation lorsqu’ils dénoncent le deux poids deux mesures ?? Mais bon on commence à être coutumier du fait (cf les propos de Philippe Tesson). Remarquez Finkielcrotte qui défend corps et âmes les propos de ce type, étonnant de la part d’une catin qui fût parrain de SOS racisme (qui comme nous le savons aujourd’hui n’était qu’une officine chargé de répandre le racisme qui était quasiment inexistant dans notre beau pays).

     

    • #1679795

      Comment peut-on dire après ça que les musulmans sont parano ou font preuve de victimisation lorsqu’ils dénoncent le deux poids deux mesures ?




      Pour les catholiques, c’est encore pire que pour les musulmans : L’insulte est subventionnée par l’État.


    • En effet. Et j’ajoute que le racisme est toujours aussi résiduel en France et ne représente en rien un danger. Ça c’est juste une fable pour les gogos. C’est le seul moyen dont dispose le pouvoir pour se maintenir en insultant tout propos critique, sur l’immigration mais aussi bien plus largement. Par contre la saine colère, elle, ne cesse d’augmenter.


    • #1680066

      Tout à fait d’accords, avec les 2 commentaires du reste
      Et encore, imaginez l’inverse, combien d’organisations aurait eu sur le dos qqn qui aurait dit le quart sur ceux-dont-on-ne-prononce-pas-le-nom ?
      Ici il y a le CCIF, et même là perso j’ai tendance à dire que c’est se comporter en... sioniste justement
      Dans tous les cas on n’empeche pas les gens de penser...

      Et oui, quand il s’agit de taper sur les cathos, c’est meme subventionné

      Un autre jugement m’aurait étonné


    • Il ne s’agissait pas de comparer la situation des catholiques (qui sont traînés dans la boue, je suis le premier à le reconnaître en tant que non-chrétien) mais celle des deux autres religions majoritaires du pays.


  • #1679820

    Je sens le "le feu de la conversation" qui me gagne !

     

  • #1679825
    le 07/03/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Deux poids, deux mesures : Georges Bensoussan relaxé

    Ces « familles arabes », vraiment, c’est infernal !

    Heureusement, les « familles juives » vont nous dire comment elles éduquent leurs enfants.

    Ce qu’ils pensent des Noirs, des zarabes, et des non-juifs en général.
    Et puis, ensuite, tu nous parleras du racisme inter-juifs, comment les ashkénazes considèrent les séfarades... c’est rigolo, aussi.

     

  • Le mecs a des actions dans la XVIIe, de toute façon.
    Tu vas pas foutre le PDG au trou !


  • #1679839

    Vu l’axe idéologique des formes de copulations soumises à la populace, si par ailleurs, on leur disait d’aller se faire empapaouter, cela serait-il considéré comme une incitation à l’amour ?


  • Avec l’appareil judiciaire français, il faudra que les dissidents utilisent une approche plutôt de type "judo", à savoir utiliser la force de l’adversaire contre lui. Ce genre de verdict crée un précédent. Et il y en a beaucoup du genre. Il va falloir les utiliser en cas de besoin, pour bénéficier du même traitement de faveur que les personnes d’une "certaine communauté" en montrant que les cas sont similaires.


  • Bien ! comptons sur le Droit et la Justice, qui est aveugle, pour que jurisprudence s’applique.


  • Il est comme Soral et Dieudo pareil, dans le feu de la conversation. Merçi pour cette nouvelle jurisprudence.


  • #1680000

    Depuis que Marine, traitée de "salope fascisante" par le voyou N.Bedos s’est vue déboutée de sa plainte, on peut s’attendre à tout de la part de "la justice à eux" .


  • #1680012

    Smain Laacher travaille pour qui, au fait. Qu’es-il devenu ? Où habite-t-il ? Il n’a jamais lu JSS News. Ni les juges. Dommage pour la justice française de France.


  • #1680018

    Ce qu’il faut bien remarquer ici, comme dans les autres affaires de ce genre, c’est que c’est l’intentionnalité qui est jugée.
    En gros, Charlie Hebdo, c’est bien parce qu’ils veulent faire rire. Dieudo, c’est mal, parce qu’il est méchant.

     

    • Exactement. Mais l’intentionnalité ne suffit pas. Il faut que les propos soient menaçants. Ceux de Bensoussan ne sont ni menaçants (directement ou indirectement), ni mensongers.
      Point. La relaxe est ici fondée.
      Après, si la justice est plus "méchante" en défendant "ceux qu’il ne faut pas nommer", c’est dans ce cadre seulement qu’il est fondé de la critiquer. Bien sûr, sil es propos sont menaçants à l’égard des juifs, la justice peut s’appliquer.


  • #1680030

    "Dans le feu de la conversation" :

    devient donc le préambule non attaquable par la dix-septième chambres à tous les commentaires jugés par tous les modérateurs sur tous les sites, car il constitue un précédant.

    Dans le feu de la conversation : " voilà ce qui arrive lorsque que l’on finit pas le boulot pédagogique" ne peut plus être condamnable ainsi que toutes les insultes étant plus que souvent faites dans le feu d’une conversation entre deux protagonistes.

    Dixit, le jugement rendu le 7 mars 2017 par la dix-septième chambre entre Besoussan et le CCIF.

     

    • #1680672

      Ton argumentaire est tout a fait recevable ,et a du traverser l’esprit de ceux qui ont lu cette décision de justice incroyable .Mais selon moi la procédure doit etre toujours la meme lorsqu’il s’agit d’un non Goy .
      Avant de rendre une décision , celle-çi surveillée comme le lait sur le feu , des gens bien placés passent des coups de téléphones à droite et à gauche , pour que le juge comprenne bien qui sont les tauliers ,autrement appelés :les intouchables .


  • #1680054
    le 08/03/2017 par Qui est sémite dans cette affaire ?
    Deux poids, deux mesures : Georges Bensoussan relaxé

    Dans cette histoire, le seul qui tient des propos antisémites c’est Bensoussan. Il stigmatise les vrais sémites en les accusant de stigmatiser les faux sémites. J’ai bon, là ?


  • #1680089

    Tenir des propos malveillants vis-à-vis des arabes...Ce n’est pas de l’antisémitisme ?


  • Par contre, à l’inverse, les familles juives aiment beaucoup leurs cousins arabes, l’antisémitisme de ces derniers n’en est que plus injuste !


  • #1681110

    « Un antiracisme dévoyé vous demande de criminaliser une inquiétude, au lieu de combattre ce qui la fonde. Si le tribunal cède, ce sera une catastrophe intellectuelle et morale. »

    N’est-ce pas exactement ce qu’on fait subir les juifs à l’égard de Jean-Marie Le Pen et au Front National depuis les années 1980 lorsqu’il dénonçait l’immigration ?
    Finkielkraut est en pleine inversion accusatoire.


  • Merci, maintenant, toutes insultes pourra être dites sans êtres punie, car c’est dans le feu de la conversation.


Commentaires suivants