Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Dieudonné censuré : Cantona invite la liberté d’expression sur le plateau d’Arte

Une parole qui n’entre pas dans les cases journalistiques...

 

 

Extrait de l’émission 28 minutes diffusée sur Arte le 21 septembre 2015 :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

124 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On ne peut pas accuser Canto de sympathie pour la droite FN, ça au moins c’est une certitude.
    Ca le protège quelque part. Et heureusement. Car sa sortie sur la liberté d’expression en citant nommément Dieudonné est risquée mais pourtant tellement remplie de bon sens.
    C’est quand même inouï qu’il faille expliquer aux journalistes que les lois ne sont pas des immanences tombées du ciel, mais le fruit d’une volonté et d’un rapport de force politique.
    Merci à toi l’artiste, s’il y avait plus de gens comme toi à gauche, elle pourrait un jour redevenir respectable.

     

  • C’est dommage, parce que l’on comprend pourquoi Eric Cantona est aimé des Francais, mais s’il allait au bout de son raisonnement, il serait encore plus aimé et honnête... Mais invisible dans les médiats.
    On en reste sur le "je suis dans le bon camps mais je suis tolérant" et non sur "Je suis comme tout le monde dans le doute et curieux de tout ce qu’il se dit." Position humble...
    Or c’est plus simple à dire devant son clavier que devant la cours martiale des journalistes devant le monde entier... Alors je ne le jugerais pas sur ça...

     

    • il est dans la demi mesure.
      je ne lui jetterai pas la pierre mais, en contrepartie, je m’essuierai allègrement les pieds sur sa posture commerciale de rebelle et d’artiste sans compromis puisque dans cette interview il tente de mélanger esprit libre et gages au système.
      Or c’est comme l’huile et l’eau, les deux ne vont pas ensemble.
      Ceux qui font les deux, ceux qui ménagent la chèvre et le chou, sont tous des détenteurs de veste réversible.
      il lui faudra donc encore mûrir ou adopter une posture franche.
      Peut-être qu’une pression médiatique négative sur sa sortie sur dieudonné l’aménera à se rebeller ou à ramper de manière plus tranchée ?
      La pression, ça crée soit du charbon, soit du diamant.
      On verra alors de quelle étoffe est réellement fait Mr Cantona.
      En attendant, il me semblait qu’il avait déclaré qu’il hébergerait des migrants, il en est où ? vérité ou mensonge collabo ?


    • Même avec ses prudents "bien que je ne partage pas " le simple propos (de bon sens ) de s ’indigner de la " censure" (en fait une persécution ignoble ) de Dieudo met la cour martiale dans un état de nervosité si extrême qu ’on les sent prêt à mordre .Il faut toute la carrure et la puissance vocale de Canto pour retenir la meute haineuse.


    • C’est effectivement ce que je voulais ensuite compléter à ma remarque, il y a bien des gens qui "sentent" que Dieudonnée est très doué et "gentil" alors ils se donnent bonne conscience en ayant bon coeur avec lui, mais au bout du raisonnement il y a aussi la tolérance pour Alain Soral... Du moins le respect aussi pour sa libre parole, même si il est pas dans la "bouffonnerie" et c’est là ou le bas blesse... Car dès qu’on aborde des sujets sérieux sérieusement , ça devient donc du concret et là les "stars" ne suivent plu du tout... Et comme tolérer c’est déjà être accusé... Alors PERSONNE ne prend le risque... SI ! Ceux qu’on ne voit plu...

      Donc je suis d’accord. Il a "a moitié" du courage... Il est aussi donc à moitié faible. Car contrairement au gens lambda, lui a une voix qui porte ! Et dont il fait peu de cas finalement...
      Même si c’est mieux que rien... Il fait aveux de faiblesse.


    • Franchement les mecs, vous faites pitié. Dire que Cantonna n’a pas de courage... C’est le gars qui a appelé à retirer son fric de la banque un même jour. C’est le joueur de foot qui chiait littéralement sur les journalistes à son époque.
      Vous n’auriez pas eu le quart de courage de faire la même chose je parie. Un peu de respect ça ne fera pas de mal ici.


    • @ cellule
      justement, il a appelé à retirer son fric des banques, sans jamais le faire de son coté.
      il chiait sur les journalistes quand il était payé par le foot et que son attitude médiatique servait le buzz autour de sa carrière et que son fric venait de ses talents sur un terrain de foot.
      Mais depuis qu’il fait l’acteur, il a besoin des journalistes pour faire sa promo, donc il ne chie plus du tout sur eux.
      Moi aussi, j’étais comme toi avant, je trouvais cantona cool : les mouettes et le chalutier, les pubs sympas, old trafford qui scandait houha cantona, le menton relevé comme si le monde autour de lui puait.
      Et puis j’ai décidé de voir un jour le monde en revoyant tout ce que j’avais avalé sans esprit critique, de me déconditionner.
      Et je me suis aperçu que cantona c’était une marque et une image médiatique calculée, et qu’une fois que tu grattes le vernis qui commence à s’écailler, la vérité du personnage est bien différente.
      C’est comme un top model sur le déclin, tu mets deux projecteurs dignes de la DCA et tu ne verras aucune ride, la lumière gomme tout, tu as une déesse. Eteins ces projecteurs qui gommeraient même les plis de peau d’un sharpei, tu verras une toute autre réalité.


    • "Dire que Cantonna n’a pas de courage... C’est le gars qui a appelé à retirer son fric de la banque un même jour. C’est le joueur de foot qui chiait littéralement sur les journalistes à son époque."
      Son épouse, la même année, faisait une publicité pour le Crédit Lyonnais. Cantona, après avoir annoncé qu’il retirerait son argent de la banque de la ville d’Albert, n’a effectué finalement qu’un « retrait symbolique » dans la commune voisine de Péronne.
      Chier sur les journalistes lorsque tu es footballer et gagne des centaines de milliers d’euros, c’est très facile.Et son côté "rebelle" a plu à Nike, l’Oréal, Renault, Pepsi, Kronembourg...


  • Il n’est pas très à l’aise quand même ^^, même si on sent très bien qu’il à envie de se lâcher, d’ailleurs il passe directement à Mme Lepen.


  • Chapeau à Cantona ! D’autant plus qu’il n’est pas idiot et sait pertinemment quel déluge d’acier va bientôt s’abattre sur sa personne. Les jours qui viennent vont être instructifs, une fois de plus. Restons à l’écoute.


  • Canto avait la classe sur le terrain,ca continue,droit dans ses grolls...


  • Merci à Alain Soral !!
    Je suis moi meme atteint de censure à tel point qu’on a abattu un bâtiment pour nous faire taire dans ma commune, mais on a pas d’argent on se bat que par la volonté, mais c’est très dur ! J’aimerais rencontrer cet homme qu’est Sorak pour nous donner des conseils parce qu’on est démuni !!
    Bravo pour votre travail !
    Merci rncore

     

  • Bravo Cantonna
    Il a eu du mal à le sortir, mais c’est courageux !
    Sur la bonne voie...


  • As-tu ton permis transport en commun ? parce que à dire des vérités dans la maison du mensonge et de la propagande, que sont les médias aux ordres , tu va te retrouver a faire du beach-soccer dans un bus !

     

  • Plus à la télé bientot Canto , tu n’ a pas compris le jeux ,ont ne peux pas rire de tout surtout en public , a la maison oui pas plus , donc rions chez nous contre le ..... ou la .... .


  • Il n’a pas manifesté contre Le Pen dans la rue mais il a participé au clip de Noah...


  • Il a raison. Moins on peut rire de tout, plus il y a de la censure. Plus ça va, plus les gens se dressent des procès pour n’importe quoi. Ce pays devient débectant dans son incapacité à régler les problèmes en face à face. Où est passé le courage ? Ce sont l’hypocrisie et le fric qui règlent les problèmes. Nous prenons de plus en plus le chemin des USA, notre "modèle" calamiteux qui croule sous les obèses, la manipulation médiatique et l’argent roi. Notre France va devoir retrouver ses couilles et se relever, si elle ne veut pas que son aura finisse dans le conduit des chiottes.


  • Un grand Bravo à Eric Cantona ! Enfin une parole libre, courageuse, face à tous ces apôtres bouffis de bien-pensance. Il a parlé juste, sur toute la ligne.


  • Bon , c’est bien il s’est racheté avec la pique finale sur Le Pen...

     

  • Il a raison Canto mais ce ne sont que des banalités... à une époque, on ne se posait pas la question, de quel droit on doit se plier à la pensée unique ? C’est la dictature rien de plus... aussi appelée "liberté d’expression" (qui s’arrête à Dieudonné selon feu Rebsamen)

    Évidemment on tient à sa place, faut bien bouffer... mais bon, on est en guerre les mecs ! Il faut que tout le monde ouvre sa gueule... en même temps !

    De toute façon, ils peuvent toujours brandir "la haine" en guise de réponse, mais le fait est que çà va péter quand même, parce que y’a un paquet de travailleurs et d’entrepreneurs qui n’y trouvent plus leur compte, tout haineux qu’il soient !


  • Il a faillit perdre sa licence de foot a plusieurs reprises, la c’est la licence media qu’il risque de perdre.


  • C’est du light quand même...mais sur la liberté d’expression et l’invitation au débat il a raison.
    Seulement si on applique ce qu’il préconnise, cela aura l’effet inverse de ce qu’il croît.
    D’où le boycott de Soral et Dieudo...


  • Bravo à ce monsieur de défendre la liberté d’expression. Chose tellement rare à notre époque.

    Dommage qu’il crache sur LePen. Mais est-ce une façon de se couvrir ?

     

    • Il faut dire que face à lui , les chiens de garde sont bien dressés : dès qu’il cite DIEUDONNE , aussitôt , tel s le chien de PAVLOV , leur œil s’allume, les oreilles se dressent, et chacun y va de son couplet ....La loi, l’antisémitisme ..etc ! la machine est bien rodée .On en viendra pas à bout, et on ne rétablira pas la liberté facilement .


  • Belle intervention de Canto...

    Seulement, il faut quand même qu’il tape sur "Jean-Ma", et ressorte la rengaine anti-raciste.

    Dommage !


  • Un homme citoyen face au médias soumis au politiquement correct.


  • Il ont le droit de s’exprimer (JMLP, MLP etc.) mais en tenant bien pour acquis que de toutes manières ce qu’ils disent est faux, ce sont des bêtises, c’est le mal... Les "journalistes" sont là pour le rappeler.
    Mais Monsieur Cantonna pourquoi ne peut on pas envisager que ce que disent ces gens là ne serait pas quelques fois vrai .. ?
    Enfin, il s’est retenu le Eric quand il a vu que les autres commençaient à se cabrer a l’énumération de quelques noms.


  • Canto est l’un des rares dissidents sportifs à être d’une droiture irréprochable, d’ailleurs il n’a besoin de personne pour exister, il a toujours été, comme il l’aurait dit lui même dans la langue de Shakespeare "his own man" ou insoumis, et indépendant de tout joug et de toute récupération démagogique, il s’est toujours battu contre les injustices et les systèmes oppressants même en exile.
    Il est plutôt de la trempe des grands joueurs insoumis et marginaux du système (la FFF roganisation Maçconnique et mafieuse), comme Garrincha, Maradona, et Anelka aujourd’hui, plutôt que celle des putes du système tels que Pélé et Platini.
    With all due respect ; "Ou ah, Cantona"

     

  • Cantona n’est pas connu pour avoir sa langue dans sa poche, et pourtant on sent bien qu’il a peur de prononcer le mot "Dieudonné". À la seule évocation de la "Bête immonde", les trois chiens de garde font directement un rappel à la loi...


  • Les chiens de garde, les relais de la propagande du gouvernement d’occupation occupent tous les postes, mais on sent que ça se craquelle, que tout ça est fragile.
    On ne rendra jamais assez grâce à Dieudonné d’avoir remué les consciences, d’avoir obligé les gens à parler dans les familles, les bistrots, d’avoir forcé à libérer la parole.

    Cantona ne dit que des demi-vérités. Le racisme, l’antisémistime, le révisionnisme, il faudrait exploser tout ça une bonne fois pour toute. Expliquer que l’anti-racisme EST le racisme intégral (suppression des peuples enracinés : adieu les Français de souche...), que l’antisémitisme s’exerce tous les jours contre les Palestiniens, que le révisionnisme est la base de toute école historique sérieuse.

    Il faudrait une armée de Soral pour démonter ces "Brille-Babil" (la Ferme des animaux, Orwel) qui relaient sans cesse la propagande, sans jamais comprendre un tiers du quart du sens des mots qu’ils utilisent.

    Il faudrait rendre possible un débat entre Faurisson et Raul Hilberg, par exemple, preuves et documents à l’appui. Je crois qu’il y aurait des surprises... Enfin on peut toujours rêver.

    De plus en plus de gens commencent à comprendre des choses, et d’autres se raidissent, c’est bon signe. J’entendais ce matin des collègues (salle des profs) pouffer contre les "complotistes" qui voient de terroristes partout. Leurs rires étaient ceux de précieux ridicules aux abois, qui sentent, inconsciemment, qu’un vent de révolte est en train de traverser la société...


  • Pour clouer le bec des journalistes, Cantona aurait dû leur répondre, quand l’un d’eux lui a rétorqué que le racisme ou l’antisémitisme n’est pas une opinion mais un délit, c’est que c’est une opinion qui a été constituée en délit, ce que juridiquement on appelle un délit d’opinion .
    À quoi il aurait pu ajouter que la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 affirme que nul ne doit être poursuivi en raison de ses opinions.

     

    • Ouais mais là, t’en demandes un peu trop à Cantona.
      Malgré tout, bravo pour ce "foute-balleur" qui relève haut a main le niveau lamentable des crétins du ballon rond et de leur supporters.
      Et surtout qui à encore les "C......s" de parler. Donc respect au bonhomme et lamentation pour ce "sport" (saloperie d’usine à fric) qui construit et maintien le crétinisme de nos contemporains.
      Par ailleurs, reconnait, il leur à cloué le bec : ce mec propose juste de dialoguer avec Dieudo & Co.... et là, dommage, l’ on a pas eu le retour de caméras sur les tronches déconfites des suppos inquisiteurs du moment..... Dommage


  • Et en plus il refuse la bouée (Charlie Hebdo) tendue par la journaliste avant le grand saut !
    Bravo Eric !

     

  • de toute facon ca ne sert plus a rien de sensurer qui que ce soit car lorqu’une personne libre parle on s’en appercoit illico tellement l’autosensure et la sensure y est permanente sur les medias . moi personnellement jene supporte plus du tout le fait de voir toujours les memes comme par exemple mr drucker qui bat les reccords de longevité et que personne ne denonce ....

     

  • Il conchie le FN et veut du Tariq Ramadan, typique du FDS couillu mais coupé de ses racines et qui s’est fait bourrer le mou par sa femme maghrébine intello de gauche embourgeoisée...

     

  • "-Vous pensez à Charlie Hebdo ?
    -euh Non, à Dieudonné."
    Laaaaaaaaaaaaaaan, magistral, il est nominé à la quenelle d’or non ?


  • Comment il a trop eu du mal à dire le nom de innommable.
    On se croirait dans harry potter avec voldemort ^^


  • C’est quand même triste d’en arriver à encenser un type normal.


  • Je l’aimais beaucoup comme footballeur, mais beaucoup moins sur des sujets sensibles ou politiques, mais là, il est juste bien, sans plus, en tous les cas j’apprécie, sa franchise et sa défense de la liberté d’opinion & de parole !!
    Merci Canto, tu me refais t’apprécier, comme sur le terrain à l’époque !


  • Il a encore marqué un but. Bravo. Elisabeth Quin lui a d’ailleurs fait la passe à plusieurs reprises. Provocante comme à son habitude. Mais sentant le regard invisible et courroucé de BHL et bien présent sur la touche pesant sur elle et craignant le retour dans les vestiaires fait appel au juge de touche, la pêcheuse de twitt, agent de la bien-pensance sur internet : "Mais Nadia dites quelque chose", ou quelque chose d’équivalent. Laquelle se fait immédiatement fermer le claquoir, en d’autres termes renvoyer sur son banc. Alors Elisabeth essaie de reprendre le ballon en qualifiant Cantona de libertarien, ce qui est à l’évidence un vilain mot, affreux même, qu’on pourrait prendre pour une insulte, ce qui pourrait valoir à Elisabeth un carton jaune pour ignorance car totalement inadapté à un artiste du ballon rond qui a su réussir tout en respectant les règles du jeu. Ce que fait Cantona c’est simplement de rappeler que sur un terrain de foot les mêmes règles s’appliquent à tous les joueurs des deux équipes. Mais c’est ce que contestent les Charlies, équipe dont il n’est pas à l’évidence puisqu’ils prétendent que la liberté d’expression absolue et universelle s’arrête à Dieudonné. C’est d’ailleurs pourquoi il est allé jouer à l’étranger où son esprit français, comme celui de Dieudonné a beaucoup plus. Les anglais se sont régalés de tant d’audace sur le terrain. A mon avis on va pas le revoir de sitôt sur Arte où bien sûr il n’a rien à faire, car on n’est pas en France mais en Béhachland ; c’est pas un terrain de foot anglais, quand même ! Mais qui a eu cette idée de l’inviter ? Une connerie manifeste. Des têtes vont tomber. Valls et BHL ne décolèrent pas.


  • Cantona est l’anti-Ribéry. Je ne retiendrai qu’une chose " la loi c’est très subjectif". Il n’est pas allé complètement jusqu’au bout mais il a marqué beaucoup de points (c’est un peu sa spécialité il parait :)). Et très franchement, le salut viendra de vrais hommes "peinture-nature", des hommes tout court en fait, tel que Cantona plutôt que de "philosophes" à la Onfray (cf. la vidéo avec Yann Moix), ou de Francis Lalanne !


  • La pauvre Quin qui rame avec ses Charlies qu’il remballe d’un revers. Jubilatoire. Quant aux 2 autres, on sent que leurs "convictions" sont molles. Mais bon, ils sont payés pour nous servir cette mollesse "fin de règne"


  • Cantona marchande : laissez-moi sauver Dieudo, en échange je vous abandonne le FN . Pas mal . Bien forcé d’être chèvre et chou, comment tiendrait-il ?


  • "-Vous pensez à Charlie Hebdo ?
    - Non à Dieudonné"

    Punaise c’est beau ! Esquive suivie d’un crochet furtif.
    Courageux le mec.

     

  • Avec quelques hesitations mais les paroles justes sortaient d’ un coeur dégouté par ce systeme. Comme au foot, bravo Canto, tu prends le bon train. Malheureux, sont ceux qui restent encore sur le quai regarder le train partir.
    signe : un algerien


  • Un grand dissident qui a tourné dans un clip de Yannick Noah. On comprend pourquoi le PS a encore de beaux jours devant lui...

     

    • Noah défend aussi Dieudonné comme quoi tu vois c ’est plus compliquer que ça ! ^^ Ces mecs on peut être tord sur plein de sujet,, mais honnêtement ne pas soutenir le fn ne fait pas de quelqu’un un type qui est forcement du système ! Arrêté de vous faire des films avec votre fn, je sais que vous voulez vous rattacher au moindre truc, mais ce parti est clairement une impasse et cela sur tout les plan ! et je ne dis pas ça par excès de politiquement correct ou je ne sais quoi car au passage le fn est plus sioniste que le front de gauche et je peux prouvé ça a n’importe qui par a+b !


    • Tout à fait surtout que Cantona as toujours eu une certaine cohérence dans ses positions politiques. Il est clairement à gauche, mais je ne pense pas qu’il vote PS. Je le vois plutôt Mélenchon à la limite.
      En tout cas, il est anti-système tout en étant anti-FN. Il a le droit j’espère. Il est pour le débat et la liberté d’expression, à la limite, ça me suffit.


    • Vous êtes mal tombé. Le FN m’intéresse autant que ma première paire de chaussettes en fil d’Écosse. Pour information, sachez qu’Eric Cantona vient d’accueillir chez lui un réfugié. Ses propos sont dignes du premier gauchiste venu :

      "on va faire des guerres pour des raisons économiques, ensuite des gens fuient leur pays parce qu’on a foutu le bordel et on n’est même pas capables de les recevoir chez nous..."

      Source : http://www.msn.com/fr-fr/divertisse...

      Il a également lancé un appel au don et a comparé le sort de ces migrants à celui des espagnols durant le franquisme. Votre naïveté vous perdra mon cher.


    • sylvano81OM



      au passage le fn est plus sioniste que le front de gauche et je peux prouvé ça a n’importe qui par a+b !




      La différence c’est que le FN est souverainiste et anti-communautariste, l’inverse du front de gauche, et pour être précis le FN n’est pas plus sioniste que pro-palestinien. Ce n’est pas le sionisme qu’il faut combattre, c’est la France qu’il faut remettre sur pied, une France forte avec des alliés n’a peur de personne.


  • Non mais arrêtez avec Cantona. Il a le niveau zéro de pensée et de la conscience politique.
    Depuis quand Cantona soutient Dieudonné ou prend des risques ? C’est une juste une grande gueule qui passe sont temps à se replacer dans la bien-pensante dans la seconde qui suit son coup de gueule.

     

  • Il fut une époque ou la propagande colonialiste employait des caricature pour conforter la vision que les gens avaient des peuples africain colonisé souvent exploité comme des esclaves ex : https://www.google.com/search?q=bat.... Lors de la 2e guerre mondiale des image caricaturant les juifs avec un humour agressif et clairement raciste leurs était destiné. On peut rire de tout à condition d’employer le second degré. Concernant Dieudonné son jeu n’est pas clair et c’est une grosse erreur de sa part car on ne peut savoir ou est sont second degré ce qui créer une certaine ambiguïté. Bref personnellement je pense qu’il à une vision conspirationniste du monde qui en générale est le terreau de la haine à l’encontre d’une communauté de gens définie comme responsable alors que la réalité est bien plus complexe.


  • Yannick noah avait dit "dieudonne me fait rire" (pas faisait rire "ME FAIT RIRE") sur une emission de la 2.
    Voilà Cantona qui parle de liberté d’expression sans faire reference à Charlie (qui du reste, n’a jamais eu de soucis avec les puissants sur la liberté d’expression) mais à Dieudonné.

    C’est bien.
    A qui le tour ???


  • Sur les 4, un seul a du sang qui coule dans ses veines : Lequel d’après vous ?

     

  • « Vous pensez aux dessinateurs de Charlie Hebdo quand vous dites qu’il faut du courage pour exister, c’est ça ? »

    Euh, non pas du tout en fait hahaha.

    Il y a toujours eu un truc humain chez Cantona.

     

    • Ouais, la conne qui essaie de l’amener dans la bien-pensance bobo. Il ne se laisse pas faire, quoiqu’il prend bien soin de préciser qu’il ne partage pas les idées de Dieudo...Mais quelles idées d’ailleurs ?

      Que cette bonne femme pense spontanément aux soumis de CH alors que c’est totalement l’inverse nous rappelle que la plupart des gens son volontairement captif d’une matrice bien rodé.

      Aussitôt que le nom Dieudonné arrive dans la conversation, les trois s’animent comme des hyènes, saisissant aussitôt l’occasion de donner des gages à leurs maitres en défendant le statu quo et l’immobilisme. Misère.

      Quant à l’éternel faux argument que Dieudonné a été condamné, il faudrait rappeler que dans la majorité des pays du monde, Dieudo n’aurait même pas été inquiété par la justice pour ses propos. Il n’y a qu’en France, en Belgique, en Israël et en Allemagne où le système judiciaire à une relation aussi délirante et malsaine avec la judéité.


  • Il est si facile de comprendre le mode de fonctionnement binaire des"pseudo-méRdias" : dès que quelqu’un prononce un mot ou nom "classé X" défini par la pensée unique, là il y a réaction typique tels des chiens dressés pour l’attaque : ils aboient et essaient de mordre en espérant recevoir de leurs maîtres (qui les ont en mains) une friandise...


  • rien a redire a ce qu’il a dit, mais c’est vrai qu’on en arrive a trouvé ça exceptionnel ce genre de parole, alors que ça devrait être juste normal !


  • Je ne savais pas que Charlie Hebdo était censuré par le pouvoir en place ?
    Pourquoi la journaliste parle-elle de charlie hebdo ?

     

  • J’aimerais qu’il dise franchement que Dieudo a le droit de dire ce qu’il dit, sans pour autant se sentir obligé de rajouter "mais je ne partage pas ses idées"...


  • Ce qui m’énerve avec Cantona, c’est qu’il joue sur son charisme pour cacher qu’il n’est qu’un demi-révolté. Bien pour Dieudonné, ok. Mais après avoir voulu détruire le capitalisme en invitant les gens à retirer leur argent des banques, le voilà désormais hébergeur de migrants, et donc de par le fait, allié de ce grand capital qui vise à tous nous appauvrir.

    http://www.non-stop-people.com/actu...

     

  • Le problème est que "canto" politiquement, n’est pas une lumière...entre opportunisme et contradictions, je ne lui fait guère confiance ; comme dit @zorgl, le gars a les 2 pieds dans le système, il n’est donc pas crédible dans ses engagements pour moi.....


  • #1275410

    C était intéressant l’autre fois quand il a dit que la banque était le problème et qu’il invitait tout le monde a retiré son argent de la banque, dommage qu il l’ait pas fait lui-même


  • Tiens ? Dieudo est plus fréquentable que Le Pen ? in-té-re-ssant !


  • Eric Cantona a mis les pieds dans le plat. Il exhorte les français à regarder la réalité en face : en France, on peut rire de tout, sauf de la toute-puissante communauté. Les propos de Cantona ont provoqué un profond malaise chez la présentatrice. Elle a d’ailleurs fait signe à la chroniqueuse de l’émission d’intervenir, afin de freiner l’ancien footballeur dans son élan. Les sionistes ont réussi à manipuler l’opinion publique en France à travers les médias qu’ils se sont appropriés. Ils foulent aux pieds les principes fondamentaux de la liberté d’expression, en alléguant, comme on peut le voir sur cette vidéo, la loi scélérate sur le négationnisme et le révisionnisme.
    Bis repetita placent, même sur une chaîne franco-allemande comme Arte, on abuse des "bonnes choses" en croyant avoir trouvé la parade imparable : celui qui "ose" prendre la défense du "nazillon noir" se fait illico taxer de facho et rejoint par la suite le club des pestiférés bannis des médias audio-visuels et écrits. Pour perpétuer leur hégémonie et leur domination, les sionistes se cachent derrière une culpabilisation forcenée des esprits, et les excès de cette victimisation est devenue irritante pour le commun des français. Dieudonné est persécuté. Et seul un homme aussi courageux et sincère qu’Eric Cantona est capable de dénoncer haut et fort cette mascarade sioniste. Canto est burné, mais la punition ne saurait tarder...


  • Difficile de faire un montage cette fois pour cette chaine propagandiste de la pleurnichosphere...
    J’attends le retour de bâton des escrocs de "l’antisémitisme pleurniche business SionisteSysteme", sortez les mouchoirs !


  • On est descendu tellement bas que les propos de Cantona constituent bien évidemment une petite lueur d’espoir. À part ça, il ne casse pas des briques. Il dit qu’il est pour la liberté d’expression mais qu’il "ne partage pas ce qu’il (Dieudonné) raconte." S’il était cohérent, il dirait que le CRIF avance l’idée N°1, que Dieudonné avance l’idée N°2 et qu’il y a la place pour autant d’idées qu’il y a de gens, sans porter de jugement de valeur. Là, il est courageux à moitié, comme l’a dit Alain Soral récemment en parlant de Michel Onfray. Concernant Jean-Marie Le Pen et "ce qu’il raconte qui n’est construit sur rien", il y a erreur. Ce que raconte Jean-Marie Le Pen est construit sur la notion de FRONTIÈRE ! Il y a toujours un frontière. Même le compte en banque d’Éric Cantona a une frontière. Parce que si on pouvait piocher dedans comme on entre dans l’Union Européenne, il serait vide depuis belle lurette. Bref, Éric Cantona est un gentil (Gentil ?) naïf. La liberté d’expression doit exister parce que chacun a le droit d’avoir ses opinions, certes, mais aussi parce que la vérité doit être sue !


  • Moi je soutiens Cantona. Il est le seul quand même qui a toujours tenu un discours cohérent ne trahissant jamais le peuple, qui a aidé à construire son mythe, et je trouve qu’il lui rend bien ! Certains ont oublié qu’il est quand même celui qui a initié l’idée du "bank run" (sur une interview qui n’était à la base pas du tout politique, c’est dire qu’il a un une certaine ouverture d’esprit), et que bien avant Onfray, il a subit injustement les foudres de la bien-pensance des journaputes, avec des attaques ad-hominem systématiques. Rien que pour ça, grande gueule ou pas, il aura mon respect et ma reconnaissance. Il est l’un des rares hommes de gauche (en admettant qu’il le revendique) avec Naulleau et Onfray à ne pas avoir retourner sa veste en ayant des pensées authentiquement de gauche.


  • Courageux mais pas téméraire Cantona, sinon effectivement le téléphone risque de ne plus sonner souvent. Comme dit Soral, après avoir énoncé faiblement une vérité, en levant le doigt et en demandant pardon, il faut vite donner des gages...Je ne sais pas si d’autres ont eu la même sensation que moi, mais j’ai eu la nette impression qu’il ne disait pas la vérité en disant qu’il n’approuvait pas les propos de Dieudonné. Pas besoin de détecteurs de mensonges, son visage tremblait et il cherchait ses mots. Pas sincère du tout. Je suis sure que le mec se détend le soir en surfant sur ER et en regardant les vidéos de Dieudonné.

     

    • Ça me fait sourire ces commentaires écrit au chaud à la maison. Et toi tu aurais mieux réagit ? tu n’aurait pas trembler à la télé avec les caméras les éclairages à parler d’un sujet sensible comme Dieudonné et les juifs ? tu aurais eu la classe ? J’ai fréquenter le monde du théâtre à paris des années et à chaque fois que ça parlait de dieudonné et des juifs, ça tremblait. Même Dieudonné ou Soral ont tremblé à un moment (maintenant ils sont plus relax). Tant que tu n’as pas fait l’expérience d’une chose, vaut mieux se taire. Ou vas y toi, fais une vidéo sur you tube, dis nous qui tu es et parle des juifs.


  • Putain Il m’a fait du bien le Canto sur ce coup là !
    Ca fait longtemps qu’on n’a pas entendu ça !


  • Ca fait du bien de voir à la TV quelqu’un qui ne baisse pas son froc comme Canto...mais c’est tellement rare ! Et quel dommage qu’il ne se soit pas attardé sur la question de la loi, car il y aurait beaucoup à dire sur les diverses "lois" qui ont rétabli le délit d’opinion...vu que les chiens de garde du système se retranchent systématiquement derrière ça pour conspuer Dieudo...


  • Il a failli baisser son froc.


  • En gage de Téchouva :

    Eric Cantona va prêter une maison à des réfugiés pendant deux ans
    http://people.bfmtv.com/actualite-p...

    une vie ne dure pas 2 ans, en plus ils ont des gosses ces gens, l’arbre de vie disait la Bible

     

    • Il y a 6 milliards de "migrants" potentiels. Le geste du prêt de la maison pendant deux ans minimum, plus les frais de nourriture, ne résoudra pas les choses. Maintenant, c’est sûr que dans la catégorie "Je fais le bien sur Terre", c’est plus utile que ce qu’avaient fait Thuram et Viera à une époque : payer leur place de stade à des pauvres pour qu’ils viennent les voir jouer au Stade de France. Et on voit bien là l’absurdité du système fondé sur la charité. Comme le dit Alain Soral, il faut de la justice sociale, pas de la charité. Ce bien, qui a dû lui coûter entre parenthèses même pas un mois de salaire du temps où il était une star du football, Cantona l’aurait donc loué au prix du marché à des Français, avec peut-être un petit geste commercial de sa part (la changement de l’abattant des toilettes ou du filtre du robinet du lavabo), mais, quand il s’agit de "migrants", Son Altesse fait dans le gratuit et le fait savoir à BFM WC. Il souhaite même donner l’exemple en ajoutant : "ce serait bien qu’on soit tous prêts à le faire, 65 millions de Français" ... Histoire de donner des envies de venir aux 6 milliards d’autres "migrants" potentiels. Ce n’est pas parce que, eu égard à ses moyens, il est capable de faire dans la charité, que les autres doivent se sacrifier. Monsieur l’ultra-compétitif du temps où il était footballeur, du temps où l’on ne prenait que les 11 meilleurs sur le terrain, fait dans l’ultra-charité. Bidon !


  • Je suis d accord pour combattre les rétrogrades faut les entendre exprimer seul les arguments peuvent changer ces hommes et ceux que les suivent, les interdire ce les faire grandir et la oui ça vient dangereux Cantona ce un footballeur comme je les apprécié fort de coffrage un homme libéré de toute emprise ou contrat, prenez exemple sinon faudra changer les femmes en jeane d arc. Rui da Silva opprimé Indre-et-Loire


  • La blondasse outrée par la défense de la liberté d’expression est passée au sourire et à l’acquiescement quand Cantona a commuté sur la critique de Le Pen.
    Dommage que Cantona soit un tiède et n’a pas continué la logique jusqu’au bout (il s’auto-censure comme il l’avoue lui-même) sur l’injonction d’un index directeur et de regards réprobateurs. Se limiter à défendre la liberté d’expression ça reste encore trop dans l’Esprit Charlie. Soit on dénonce la caste qui interdit toute ironie sur la juiverie aux commandes mais autorise qu’une Maréchal Le Pen soit arrosée de bière par des gauchos sous des cris de "facho", soit on se tait. Cantona n’a besoin ni des médias ni d’un job pour vivre que je sache.


  • Je me permets de résumer ce que Cantona voulais dire :

    "Cessez de pratiquer le 2 poids 2 mesures bandes d’hypocrites !!"


  • Vous sous-estimez le courage de Cantona. Ce qu’il a dit peut lui valoir la mort de sa carrière vous comprenez ? Le fait qu’il ne soit justement pas d’accord avec ce que dit Dieudo ou la mentalité FN lui donne plus de valeur à mes yeux.


  • Pour ceux qui reprocheraient à Canto d’héberger des migrants, je signalerai que lui au moins converti ses opinions en actes, pas comme beaucoup de people et de journaleux qui viennent nous faire la leçon. Rien que cela oblige le respect et permet un début de conversation et de débat. Il fait ce qu’il dit, qu’on soit d’accord ou non, et c’est déjà assez rare pour être souligné.

    Ensuite, si vous avez réellement suivi le parcours du bonhomme, il s’est toujours positionné à gauche, tant dans ses discours que dans ses actes. Son appel au "bank run" (même si certains y trouvent toujours à redire, il l’a pratiqué lui-même), son engagement auprès de la jeunesse via le football sans en faire sa promotion dans les médias (qu’il déteste de toute manière), sa proximité avec Ken Loach le réalisateur britannique on ne peut plus à gauche (et que j’apprécie beaucoup) avec lequel Eric Cantona a tourné un film d’ailleurs. Canto a de plus toujours été contre le FN. Qu’il le répète aujourd’hui n’est pas choquant. Au contraire, cela aurait été très étonnant.

     

    • je signalerai que lui au moins converti ses opinions en actes, pas comme beaucoup de people et de journaleux qui viennent nous faire la leçon. Rien que cela oblige le respect et permet un début de conversation et de débat.

      Il y a des dictateurs et des fous (psychopathes, serial-killers) qui eux aussi ont converti leurs opinions en actes. Méritent-ils tous le respect ?

      Héberger des migrants c’est être un idiot utile, acteur de son propre suicide social. Un con de première catégorie intoxiqué par les médias de masse.

      Pourquoi Cantona n’a pas offert sa maison (visiblement non habitée) pour créer un refuge pour des SDF FRANCAIS avant cette histoire d’invasion migratoire forcée ? N’a-t-il pas vu la misère croitre dans son propre pays ? Est-ce de l’aveuglement ou de la bêtise ?


    • @MaxC : Tu n’es pas d’accord avec lui, ça j’avais deviné. Mais au moins lui n’est pas hypocrite d’une part, et d’autre part est ouvert à la discussion et au débat. Il a le droit d’être pour l’immigration. Comme tu as le droit d’être contre.


    • @cellule

      Qui te dit qu’il est ouvert au débat ? Je n’en sais rien personnellement. Et être "pour" l’immigration ça va de pair avec être contre la patrie (et aussi et invariablement contre ceux qui défendent leur nation - il suffit de voir la réaction épidermique des internationalistes envers les patriotes), donc je maintiens que ce gars n’est pas aussi malin que certains cherchent à le faire passer.

      Après bien sur, libre à toi de prendre sa défense et vanter ses mérites. Echange de bon procédé oblige.


  • Qui c’est qui fait les lois ??? Merde ! un homme qui n’est pas d’accord avec x, ou qui n’aime pas y, fait à sa tête un gribouillis, qu’on appelera loi ? Magistral !!!


  • C’est marrant de voir son regard quand la journaliste lui demande s’il pense à "Charlie Hebdo" (comme pour lui tendre une perche, une porte de sortie) et là, de son coté, tu vois bien qu’il pense "Dieudo" (comme tout le monde autour de la table en fait) et que ça met quelques instants à sortir...
    S’il dit Charlie, c’est facile, tout le monde sera d’accord, c’est simple, c’est en partie ce qu’il pense aussi bien sur (Charlie Hedbo a droit à sa liberté d’expression) mais lui il pensait surtout Dieudo... Alors le dire ou pas ? Dire le mot "Dieudo" et devoir s’expliquer pendant de longues minutes face aux chiens de garde ou simplement dire "Charlie" ?
    Je ne partage pas l’avis de Canto sur Marine Le Pen, mais bravo à lui pour ce bref instant de courage médiatique.


  • Il a raison de dire qu’il ne partage pas les idées de Dieudo, car on voit bien les salopes de journalistes dévier le sujet sur Dieudo à raison ou pas, mais ce n’est pas la question. Le sujet c’est la liberté d’expression pour tous. Canto n’est pas tombé dans le piège.


  • Dieudonné plus politiquement correct que le FN... En fait c’est logique !
    Dieudonné, comme Cantona, est célèbre dans les banlieues, le FN par contre...

     

    • Quand on sait que le CRIF trouve MLP irréprochable (sic), excusez-moi, mais le FN aujourd’hui ...

      Et question distribution des médailles du politiquement correct, en plus de l’adoubement par Cuckierman (MDR), on peut aussi se poser celle de savoir qui, de MLP ou de Dieudo, est exclu, banni, proscrit, et tué médiatiquement, non ?! ;-)))

      En résumé, vous avez le droit de vous exprimer, et j’ai, du moins je l’espère, celui de vous contrer, bravo, Canto !!!!


  • Ce qui est symptomatique de la soumission des pseudo journalistes c’est que liberté d’expression se limite au shoarlisme. Tout de suite on parle caricatures. Mais Canto - bon joueur de foot - les prend à contre pied et parle de l’innommable Dieudonné ! Et là c’est la descente d’organe pas moyen de le censurer à cause du direct. Glissade de quenelles monumentales ! Au passage une petite de 45 dans le fion de Finkielcrotte. Bravo Cantona.


  • Il y a ceux qui en ont et ceux qui n’en ont pas, Cantona fait, à l’évidence partie de ceux qui en ont, bravo Cantona !!

    Ce sont des gens comme lui, qui n’ont jamais eu la langue dans leur poche ni peur de qui que ce soit, qui feront bouger les choses, précisément parce qu’il n’est pas dans l’excès ...

    Balancer le nom de Dieudonné, le pestiféré de la bien-pensance, quand on lui tend la perche des Charlie Hebdo en lui enjoignant plus qu’à demi-mot de la prendre, et poser la question de qui fait les lois quand les hyènes serviles lui opposent LA loi, quelles quenelles !!

    Quand Alex Ferguson écrit :"Je n’ai eu que 4 joueurs de classe internationale", et qu’il y place Cantona, aujourd’hui, confirmation, Cantona fait vraiment partie des grands !!

    Bravo, Canto, t’es le meilleur !!!!


  • je ne dirai qu’un mot : Bravo !


  • Liberté d’expression pour Dieudo et pas pour le vieux légionnaire ? tiens donc !

     

  • Ce qui est magnifique dans ces temps "troubles" , C’est que Dieudonné a réussi a associé son nom et son oeuvre à la liberté d’expression ! Merci à lui et à ceux qui le soutiennent.


  • Cantona a hésité, mais il a eu le courage de le dire. BRAVO.


  • et voila les gars, ç’était çà la culture dans laquelle on a été élevé, une parler à la Canto qui faisait du bien, un exutoire à peu de frais, parce qu’on savait qu’on parlait à des consciences, pas à des trucs "modés" par l’air du temps dont ils se remplissent les poumons pour se sentir exister. Voilà pourquoi on se sent comme si on avait son slip à l’envers, ou comme si le monde autour de nous était camé, p’tin ’culé, je retourne à ma pînture


  • "Dieudonné" est devenu un mot magique. Il suscite le dédain, la suspicion chez tous ceux qui vivent de et par la télé (les personnalités des médias, ceux qui les regardent) et le sourire taquin des adhérents au combat pour la vraie liberté d’expression.
    Cantona hésite, même si les lèvres lui en brûlent, et dans un relâchement.. met les pieds dans le plat. Le mot est lâché ! Et ses interlocuteurs de montrer leur condescendance méprisable, en le prenant pour l’idiot du village, à tenter de le remettre dans le droit chemin avant qu’il en dise trop, de lui "expliquer" qu’il faut des lois... Cantona se défends bien, mais la tactique reste un peu balourde sur Lepen, du style mais-quand-même-y’a-pire-que-moi...
    Oui il y a pire. Mais au final il y en a si peu, si peu d’hommes qui n’ont pas peur de leur pensée, qui déclenchent encore des tornades, il y a tellement de contrôle et si peu de confrontation d’opinions, et (du coup) tellement de trouillards aujourd’hui, que nous en venons ici à saluer et dire bravo à une allocution de 3min ou le mec a lâché : "dieudonné"
    J’adhère mais ça me sidère !


  • On l’aime bien Cantona avé son accent du sud aussi péremptoire que chantant.
    Mais passé la forme, c’est plutôt tiède cette façon de maudire un mouvement politique qui n’a jamais exercé au niveau présidentiel.
    Alors la défense de la liberté d’expression c’est formidable, faut l’avouer.
    Après, si c’est pour dire des ...


  • Je m’attendais à l’affirmation "Mais il y a des lois ?!", avancé par l’ineffable Nadia Daam (celle qui voulait partir de France si JMLP passait au second tour en 2002, entre autres bêtises, ne voulant pas trop digresser).
    En revanche la réponse, inédite jusqu’alors dans le PAF, proposée par "Canto" : Mais QUI fait les lois ?! (suivez mon regard ...) est le passage clé de cet extrait.

     

  • Dès qu’Eric Cantona évoque le nom de Dieudonné. On voit très bien la scène où ces présentateurs en herbe commencent à s’affoler et à tremblotter que le CRIF rapplique ^^


  • Canto a le courage d’être lui-même (par rapport à la moyenne des gens qui passent à la télé), on ne peux pas le lui retirer.
    Intéressant, les déformations de pensée des journalistes. "à l’américaine" Cette c... de politiquement correct avec toutes ces soi-disant associations représentatives, ça vient bien des USA il me semble ? "Vous êtes libertarien" Non, démocrate ; ça vous dit quelque chose ?


Commentaires suivants