Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Dimanche 24 novembre 2019 : fête du Christ-Roi

XXIVe et dernier dimanche après la Pentecôte.

« Alors apparaîtra dans le ciel le signe du Fils de l’homme » (Évangile)

Semi-double. — Ornements verts.

Le Cycle liturgique se termine avec cette dernière semaine de l’année ecclésiastique, et avec lui le rappel de l’histoire du monde qu’il nous a retracée depuis ses origines au Temps de l’Avent jusqu’à son terme final en ce 24e dimanche après la Pentecôte.

Le Bréviaire comme le Missel attirent aujourd’hui notre attention sur la fin du monde et le jugement dernier.

«  Voici, dit le Prophète Michée, que le Seigneur va sortir de sa demeure ; les montagnes seront comme consumées sous ses pas, et les vallées s’entrouvriront comme la cire devant le feu et comme les eaux dévalant la pente. Tout cela, à cause du crime de Jacob et les péchés de la maison d’Israël ». (1er Nocturne).

Après ces menaces le prophète continue par des promesses de salut : le Christ naîtra à Bethléem et son royaume, qui est celui de la Jérusalem céleste, n’aura point de fin. Les prophètes Nahum, Habacuc, Sophonie, Aggée, Zacharie et Malachie, dont on lit les livres à l’Office pendant la semaine, confirment ce qu’a dit Michée.

Jésus dans l’Évangile, commence par évoquer la prophétie de Daniel qui annonce la ruine totale et définitive du Temple de Jérusalem et de la nation juive par l’armée romaine. Cette abomination de la désolation est le châtiment que le peuple d’Israël a encouru pour avoir mis le comble à son Infidélité en rejetant le Christ. On sait comment cette prophétie s’est réalisée quelques années après la mort du Sauveur : la tribulation fut telle à ce moment que si elle avait duré longtemps aucun juif n’aurait échappé à la mort, mais pour sauver ceux qui se convertirent à la suite d’une si rude leçon Dieu abrégea le siège de Jérusalem.

Lire la suite de l’article sur medias-presse.info

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2328745

    C’est plus sûrement la fête du solstice d’hiver, qui est une fête de paix et une célébration de la remontée de la lumière solaire qui précède les beaux jours (Nèo Hellas )...C’est aussi le jour de naissance d’ Horus...et le jour officiel de la fête du "Soleil invaincu"...

     

    • #2328832
      le 24/11/2019 par GAULOISE RESISTANTE
      Dimanche 24 novembre 2019 : fête du Christ-Roi

      Ca c’est ce que la secte au pouvoir essaie de faire avaler à tous les pauvres cerveaux lobotomisés... et ça marche.
      Mais le Christ vaincra, et tous ceux qui auront transformé/détourné nos merveilleuses Fêtes iront tous au même endroit lorsqu’Il reviendra en gloire et je n’aimerais pas être à leur place.
      En tout cas Merci Alain pour la richesse de ton blog, et pour ton courage.


    • #2328838
      le 24/11/2019 par Français donc chrétien
      Dimanche 24 novembre 2019 : fête du Christ-Roi

      Horus... Horus... c’est le saint patron de quoi déjà ?


    • #2328865

      C’est étonnant comment à chaque fois qu’est rappelé ici une solennité catholique...les athés, les ignorants, les paiens de tous poils ( voire des cabbalistes qui s’ignorent ? ) se croient obligé de prendre la parole sur Orus, le soleil invaincu...et mon cul sur la commode....

      Proprement sidérant !


    • #2328878

      Les athées et autres panthéistes essayent de se rassurer comme ils peuvent, en gobant tous les mythes urbains. Tout est bon pour lutter contre Jésus Christ, y compris les mensonges les plus grossiers, et ça fait plus de 2 000 ans que ça dure.


    • #2328908
      le 24/11/2019 par Identité effacée
      Dimanche 24 novembre 2019 : fête du Christ-Roi

      Le " soleil invaincu" est la fête ls plus vieille du monde et ce sont les chrétiens qui l’ont récupérée en appelant ça "Noel" pour que les païens puissent perpétrer cette célébration solaire. Ils ont accordé ça aux païens car la christianisations’est faite dans la violence et il s’agissait de calmer les tensions . Noel est une fête profondément païenne Tout ceci est très bien explicité ici :

      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Sol...)

      Ainsi que dans le livre de Dominique Venner " Europe, 30.000 ans d’identité".

      Le 25 décembre nest pas ce que vous croyez chers chrétiens ! Ne vous en déplaise , notre identité n’est pas née en l’an Zéro


    • #2328934

      Et au commencement était le verbe et le verbe était en Dieu et le verbe était Dieu.
      (petit rappel aux ignorants du livre saint qui a fait naître notre civilisation...et non des coutumes païennes égorgeant des enfants sur une table en hiver)


    • #2328939
      le 24/11/2019 par Lacédémone
      Dimanche 24 novembre 2019 : fête du Christ-Roi

      Merci Kamisan pour votre très bon commentaire humoristique.
      vive Horus le grand manitou et gloire aux solstices sacrés de Gaïa la puissante.
      n’oubliez pas d’aller sucer des bambous et de communier avec la rosée du matin pour entrer dans le Valhalla.
      POUBELLE !
      Quelle tristesse de voir des Français tomber dans de tels égarements, alors que nous sommes les héritiers de la plus belle tradition métaphysique du monde grâce au catholicisme, seule vraie Foi du vrai Dieu Notre Seigneur Jésus Christ.


    • #2328974
      le 24/11/2019 par Identité effacée
      Dimanche 24 novembre 2019 : fête du Christ-Roi

      Nous, peiple européens, nous sommes avant tout les enfants d’Ulysse et de Pénélope. Le paganisme est notre culture originelle. Tous les mois de décembre de chaque année, les chrétiens célèbrent une fête païenne sans même s’en rendre compte . Plutôt que de voir une opposition entre le paganisme et le Christianisme, tachez d’établir les liens entre ces deux cultures et vous serez surpris .


    • #2329007

      @ Identité effacée

      Vous me décevez ! D’habitude j’aime bien vos commentaires, mais là c’est affligeant. Quant à Venner, malgré toute l’estime que j’ai pour l’historien, c’est poubelle !

      La France s’est construite sur le christianisme, c’est un fait objectif et indiscutable. Quant aux "violences" lors de l’évangélisation de la Gaule mérovingienne, j’attends encore la preuve de ce propos gratuit....


    • #2329064
      le 25/11/2019 par Identité effacée
      Dimanche 24 novembre 2019 : fête du Christ-Roi

      Paul,
      Vous posez le problème de la christianisation en termes d’affrontement avec la culture antique païenne, comme si il existait un christianisme triomphant et bon face à une culture païenne que vous pensez dégénérée , mauvaise et inintéressante (à tort).

      Cette vision dichotomique des choses ne résiste pas à l’examen des sources.. De nombreux historiens ont écrit sur ls christianisation, phénomène déterminant de notre histoire certes, et beaucoup ont analysé les différentes phases de l’ascension de cette religion, qui au départ n’était qu’une secte dans le désert. Le christianisme a été persécuté certes, mais il a aussi été persécuteur dans sa phase d’implantation. Les païens qui refusaient de se convertir ont bien mal fini croyez moi.

      N’oubliez jamais que le christianisme s’est développé dans le sein de la culture antique et païenne et ce jusqu’à l’absorber ; il s’en est nourri, l’a investie, l’assumant et la véhiculant à son profit…

      Noel est un résultat éclatant de cette absorption.


    • #2329075

      Sauf que comme le montre votre lien wiki, la fête du Sol Invictus est apparu au troisième siècle. En 274 l’empereur Aurélien en fait la divinité protectrice de l’empire. Ce n’est pas avant l’an zéro, c’est même très tard dans l’antiquité.

      Les premières trace de la fête du Noël chrétien remonte à 336. Mais jusqu’en 313 le Christianisme était interdit dans l’Empire, et les chrétiens massacrés, se faisaient très discrets. Difficile de trouver la moindre trace de Noël avant cette date donc. On sait que les antichrétiens se servent de cette petite marge de temps pour nous balancer leur théorie.

      Pourtant, dans le document Chronographiai de l’historien Sixte Jules l’Africain, une chronologie sur l’histoire du monde, il nous informe que les chrétiens célébraient l’Annonciation le 25 mars (jour de l’incarnation), soit 9 mois avant le 25 décembre (c’est la manière dont on calcul la date de Noël depuis cette période comme le rappel le père Louis Duchesne). Nous sommes en 221, soit 53 ans avant la proclamation du culte par Aurélien. Les chrétiens fêtaient donc la naissance de Jésus le 25 décembre (9 mois après le 25 mars) et la date du 25 a été fixé bien avant le règne de l’empereur Aurélien.

      Quand aux Saturnales qui ont précédées le Sol Invictus, c’était le 17, étendues jusqu’au 23 plus tard. Pas le 25. S’il s’agissait de récupérer cette fête, pourquoi ne pas avoir fixé la date de Noël entre le 17 et le 23 ? Pourquoi compliquer les choses quand on peut faire simple ? Cette hypothèse n’est pas sérieuse ni fiable. Si la date n’est pas la même, alors cette hypothèse perd tout sont sens.

      Noël n’est ni une version christianisé des Saturnales, ni de Sol Invictus.
      .
      En réalité, c’est probablement l’inverse Le Sol Invictus a été institué car l’empire mourrait déjà à petit feu. Il s’agissait de remobiliser l’empire, en particulier contre cette religion montante qu’était le christianisme et qui était vu comme dangereuse pour eux. Lire Les Origines de l’année liturgique de Thomas Talley.

      Les premières affirmations voulant contester le 25 sont apparues au 17e siècle, dans les milieux puritains calvinistes, particulièrement anticatholiques. C’est le théologien protestant Paul Ernstest Jablonski qui le premier prétendit que le 25 décembre était le jour de cette fête romaine dans le but de discréditer le catholicisme et de l’associer au paganisme.

      Rien de nouveaux si en pleine période anticatholique, tout ceci revient à la mode.

      Bonne fête du Christ-Roi à tous.


    • #2329120
      le 25/11/2019 par Identité effacée
      Dimanche 24 novembre 2019 : fête du Christ-Roi

      Kalel bonjour !

      Le lien wiki parle bien de Sol Invictus comme d’une célébration qui vient du culte de Mithra et ce culte Mithra date du IIème millénaire avant le Christ . Soit 2000 ans avant le Christ . Adolf Hitler en personne voulait une immense fascination pour ce culte . Le Sol Invictus est lui-même une absorption de culte bien plus anciens qui date de plusieurs milliers d’années.


    • #2329324

      c’est quand je lis ce genre de commentaires que je me dis qu’heureusement l’Eglise catholique apostolique romaine a perdu toute autorité, (les autodafés et l’inquisition ne sont jamais loin quand vous êtes au pouvoir). brûler vif un hérétique, ça vaut bien un sacrifice d’enfant païen (les deux sont plutôt rarissimes d’ailleurs, quand on connait le sujet)
      les chrétiens (comme les musulmans) ont tellement la certitude de détenir l’ultime vérité qu’ils ont d’abord commencé à se mettre sur la gueule entre eux pour des questions doctrinales puis ont pourri les cinq continents avec leurs guerres de conquêtes pour imposer leurs idées.
      Ces religions dogmatiques du livre sont un véritable cancer qui tue toute bienveillance si ce n’est toute spiritualité dans le coeur des hommes.(l’idôlâtre, le koufar, l’infidèle, le païen, le goy, l’autre est toujours de la merde)
      pourquoi ne pas juste être bon chrétien ou bon musulman et NE PAS FAIRE CHIER LES AUTRES. c’est si difficile ? pourquoi vouloir sauver les gens malgré eux ? pourquoi vouloir toujours bousiller les cultures autochtones ?
      Les religions traditionnelles sont autrement plus bienveillantes et donc efficaces socialement et surtout elles laissent la spiritualité se développer naturellement sans l’angoisse perpétuelle de l’hérésie ou de l’excommunication. (je rappelle quand même que la grande majorité des grands mystiques chrétien et musulmans ont eu des problèmes avec leur hiérarchie).
      Conclusion, un peu d’humilité messieurs les cathos, vous n’avez que quelques petits siècles d’existence et le monde a très bien tourné sans vous avant. la société egyptienne était autrement plus paisible pour les petites gens que votre europe médievale chrétienne (l’Eglise catholique ça date en fait de la naissance politique de la papauté et du droit canon soit vers le Xème siècle et avec le grand schisme de 1054).
      quant à celui qui croit que le christianisme s’est développé sans violences, qu’il se rappelle juste de l’histoire du vase de Soissons. Clovis fend le crâne du soldat qui refuse la nouvelle loi. c’est symbolique mais ça dit bien une chose ; Si le roi se convertit, tous ses sujets y passeront bon gré mal gré. aucun libre arbitre là dedans. Et ça s’est passé pareil pour les princes allemands avec la réforme.


    • #2329394

      aucun libre arbitre là dedans.



      le libre arbitre est la faculté qu’aurait l’être humain de se déterminer librement et par lui seul, à agir et à penser d’après wikimerdia

      Si j’use pleinement de mon libre arbitre, qu’est-ce qui m’empêche d’égorger des gosses et voler mon prochain si j’aime ça ?


    • #2329622

      @identité effacée

      Vous ne répondez pas à mes objections.
      Les religions païennes (latine, grecque, gauloise etc) étaient sur le déclin, pour ne pas dire en pleine décadence à cette époque, c’est un fait. Alors oui mécaniquement, d’autres religions ont pris la place....
      " Les païens qui refusaient de se convertir ont bien mal fini croyez moi." Ah oui, lesquels ? Et quels sont ces historiens que vous mentionnez ? Et pour être concret, ici en Gaule, qui s’est fait trucidé par avoir refusé d’embrasser le christianisme, même après le 6e siècle ? J’attends encore ma réponse.
      Moi d’après ce que j’ai lu, beaucoup de temples ont été abandonné au 4e et 5e siècle ; les églises poussaient partout, lentement mais surement. Si les gens (lettrés comme paysans) se sont tournés vers le Christ, y a bien une raison autre que d’obtenir des avantages matériels non ?

      "N’oubliez jamais que le christianisme s’est développé dans le sein de la culture antique et païenne et ce jusqu’à l’absorber ; il s’en est nourri, l’a investie, l’assumant et la véhiculant à son profit…

      Noel est un résultat éclatant de cette absorption."

      J’ai jamais dit le contraire. Ce qui m’agace quand des païens (ou du simili) viennent nous gonfler avec leur "oui mais en fait c’est une fête païenne".... tous les Français devraient revenir au culte antique (lequel d’ailleurs ?) ? Ridicule. Encore plus ridicule que cette expression débile de "secte du désert". Et pourquoi pas mentionner un Jésus noir pendant qu’on y est ?!

      Non, tout ce néopaganisme est du dernier grotesque, un alibi pour se planquer derrière une religion de Blancs-bien-blancs et ne pas parler anthropologie. On en a peut-être pas les moyens intellectuels aussi, hein @Paramesh.... Peut-être que c’est votre trip, mais je n’ai pas quitté fdesouche pour retrouver ces attaques aussi débiles que blessantes ici sur E&R !

      Une dernière chose : je déteste l’hypocrisie, et c’est aussi en partie ce que je vous reproche, à vous "néo-païens". Vous voulez bâtir quoi en terme collectif ? Et sur la base de quoi au juste ? Les druides ont été neutralisé (à tout point de vue) ; la religion gauloise a périclité au fil du temps.... Et vous ne vous gênerez pas à détruire nos églises et/ou à tuer du chrétiens dès que vous aurez une once de pouvoir.

      Quant à la vérité méta-physique, je pense que les EMI nous ont suffisamment éclairé à ce sujet. Je n’ai pas besoin d’en dire plus.


    • #2329628

      @paramesh



      Ces religions dogmatiques du livre




      Le Christianisme n’est pas une religion du livre, mais une religion du témoignage de la chair mortifiée et réssuscitée de Jésus Christ.
      Il faut avoir l’humilité de reconnaître ce témoignage, qui a parcouru les siècles jusqu’à nous, et qui a construit la France et les Français.


    • #2329753

      Le Christianisme n’est pas une religion du livre,




      d’accord avec vous pour le message christique puisque purement oral, mais ce sont les hommes qui ont tout pourri petit à petit en commençant par copter les évèques (alors que jusqu’à Marcion ils étaient élus par les ekklésias) et par l’invention d’une orthodoxie dogmatique et d’un droit canon.
      Le christianisme s’est imposé politiquement ce ne sont pas les religions païennes (principalement des religions à mystère) qui étaient en déclin (au contraire, le développement de la philosophie néo platonicienne puis de l’hermétisme en sont la preuve évidente.
      https://www.persee.fr/doc/rscir_003...
      C’est l’empire romain pour des raisons politico-socio-économiques qui était en décadence et le choix du christianisme comme religion d’état est un coup politique car cette religion centralisée et devenue totalement hierarchisée était un magnifique objet de contrôle sur les populations.
      étudiez bien cette époque de Constantin et la façon dont il a pris le pouvoir effectif sur l’Eglise sans être lui même converti. En fait les religions à mystère étant devenues politiquement non gérables (une véritable pépinière de complots politiques, cf tous les scandales politico religieux qui agitent Rome pendant tout l’empire tout simplement parce que ces cultes sont étrangers, ethniques,et souvent communautaires à Rome et surtout, la théologie du salut qui les anime ne prend pas en compte le destin de Rome . En fait c’est la religion d’état romaine qui dégénère, remplacée par les religions à mystère en plein essor (or le christianisme, à l’époque, a tous les attributs d’une religion à mystère)
      il faut arrêter avec ce fantasme de croire que des populations entières se convertissent par la grâce de missionnaires (quand ce sont vraiment des missionnaires les conversions sont toujours limitées (voir l’importance réduite du bouddhisme en Chine ou au Japon ou l ’ insignifiance du christianisme dans les pays bouddhistes peu colonisés par contre quand on vainc par l’épée ou que le monarque se convertit (le plus souvent par intérêt, c’est toute la population qui doit suivre qu’elle le veuille ou non.
      voir l’ importation de l’hindouisme, du bouddhisme et de l’Islam dans le sud est asiatique : quand le monarque se convertit la population le fait à 99% , elle n’a pas le choix et quand le monarque décide encore de changer, la population suit encore, (cela vaut aussi pour la réforme en Europe)


  • #2328786

    Excellent article.


  • #2328839
    le 24/11/2019 par Borntogrowl
    Dimanche 24 novembre 2019 : fête du Christ-Roi

    Gloire au patron des patrons !


  • #2328871
    le 24/11/2019 par Il est où le soleil
    Dimanche 24 novembre 2019 : fête du Christ-Roi

    Gloire a notre Seigneur !!

     

    • #2328929

      Dominus en latin c’est maitre ou propriétaire, mais pas seigneur...mdr


    • #2328962

      @KAMISAN

      Il Est Écrit :
      En effet, si, après s’être retirés des souillures du monde, par la connaissance du Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, ils s’y engagent de nouveau et sont vaincus, leur dernière condition est pire que la première.
      2 Pierre 2:20


    • #2329004

      @KAMISAN

      vous êtes au courant que la langue latine a évolué à travers les âges ?


    • #2329739

      @ KAMISAN



      Dominus en latin c’est maitre ou propriétaire, mais pas seigneur...mdr



      Dominus vient du nom domus qui veut dire maison. Dans son sens premier, le dominus est le maître (de la maison), le propriétaire. Vous avez raison sur ce point. Par contre, Dominus, c’est aussi le Maître suprême, c’est-à-dire le Seigneur.

      Je vous invite à consulter un lexique ou un dictionnaire latin-français :
      https://archive.org/details/LexiqueEtymologiqueLatin-franais/page/n401

      Dominus vobiscum - Le Seigneur soit avec vous.


    • #2329854

      on appelle le christ dominus parce que c’est aussi la dénomination du pater familias soit le chef de famille romain qui a droit de vie et de mort sur ses enfants et son personnel.


  • #2328930
    le 24/11/2019 par nanothermite
    Dimanche 24 novembre 2019 : fête du Christ-Roi

    Jésus, roi des Juifs.
    C’est ce qu’on apprenait au cathéchisme !
    Il est leur cheval de Troie.

     

    • #2329000

      @ nanothermite

      Les Juifs ont fait de Jésus leur roi comme le mensonge s’accroche à la vérité.

      Via le baptème à l’eau, le Christ est venue abolir la circoncision. Le roi Juif de l’époque, Hérode I, est le commanditaire du Massacre des Innocents. Massacrer des enfants ne se fait "talmudement" que sur des non-Juifs et Jésus étant la cible, on en déduit qu’il n’était donc pas Juif. Et des chevaux de Troie, il y en a aussi un bon paquet chez les Catholiques, sa "sainteté" Bergoglio en tête.


    • #2329277

      @nanothermite

      S’il était leur cheval de Troie, ils ne le combattraient pas depuis 2 000 ans. Réfléchis un minimum à la cohérence de tes affirmations.


    • #2329598
      le 25/11/2019 par Parle à mon culte
      Dimanche 24 novembre 2019 : fête du Christ-Roi

      @Titus. Quand on voit l’état de dégénérescence des pays occidentaux de culture chrétienne on peut se demander si le ver n’était pas dans le fruit ...


    • #2329635

      Jésus-Christ ne S’est jamais proclamé ni roi des Juifs, ni roi de Judée. C’est Pilate qui fit faire l’inscription « Jésus de Nazareth, le roi des Juifs » et qui la fit mettre au haut de la croix. Les prêtres des Juifs n’étaient pas d’accord avec l’écriteau. Pilate leur répondit : « Ce que j’ai écrit, je l’ai écrit » (cf Jn 19, 19-22). C’était le motif de la condamnation du Christ ; il s’en lavait les mains.

      Personnellement, j’évite d’acheter des crucifix qui portent cette inscription car elle n’a rien à voir avec le Christ. Elle ne concerne que la querelle entre les grands prêtres des Juifs et le romain Pilate.


  • #2328955

    Toutes les religions des Mysteres connaissaient l’Incarnation Du Logos qui etait a venir.


  • #2328967

    "Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds. "
    Matthieu 7 - 6


  • #2328975

    « Siméon les bénit, et dit à Marie, sa mère : Voici, cet enfant est destiné à amener la chute et le relèvement de plusieurs en Israël, et à devenir un signe qui provoquera la contradiction>>
    2000 ans après cette prophétie de Simeon est toujours actuelle...


  • #2328992

    Les musulmans reconnaissent Jésus / Issa (que paix soit sur lui) comme l’un des plus grands prophètes de l’islam . Dans le Coran , Dieu Tout-Puissant mentionne Jésus pas moins de 36 fois ; 25 fois part son nom « Jésus » ou « عيسى » Issa en arabe et 11 fois comme « le Messie » ou « المسيح » en arabe.




    Ça devrait réconcilier les hommes de "bonne volonté" ?

     

    • #2329042

      S’il est cité 11 fois comme le Messie, pourquoi est-il alors considéré comme un prophète ?

      Le Messie est bien plus qu’un prophète...

      Ce qui est certain c’est que c’est déjà mieux que sa considération dans le Talmud.


    • #2329043

      @ Sos

      On s’en fout de ce qui est marqué dans le Coran. L’important, c’est l’attitude des Musulmans en France. S’ils avaient vraiment de la considération pour le Christ, ils iraient lui rendre visite à l’église (pareil pour la Vierge Marie) or leur attitude est tout autre. Je vous laisse faire les conclusions qui s’imposent.


    • #2329465
      le 25/11/2019 par Parle à mon culte
      Dimanche 24 novembre 2019 : fête du Christ-Roi

      @Royaliste. Et toi tu devrais aller te recueillir dans une mosquée !


    • #2329485

      @sos @Royaliste

      Pour un catholique ( ce que je suis ) , l’islam est une fausse religion ( Psaume 95 ) et tu remarques que les Evangiles ne mentionnent jamais Mahommet, qui lui (ou ses fideles ) nous traite de " Kouffars" !

      Maintenant quand en plus je vois le niveau, les interventions et le mépris de " paiens ", il est clair que chacun chez soi et les vaches seront bien gardées, c’est une stricte évidence.


    • #2329529
      le 25/11/2019 par Punk muslim
      Dimanche 24 novembre 2019 : fête du Christ-Roi

      Capharnaüm , les Huguenots traitaient aussi les catholiques qui venaient pour les faire abjurer leur foi de mécréants. C’est donc pas la première fois dans l’histoire des catholiques qu’ils se font traiter ainsi.


    • #2329706

      @Punk Muslim

      A l’époque les protestants ( à la Saint Barth ), on leur a mis une très très grosse féssée... !!


    • #2330910
      le 27/11/2019 par Punk muslim
      Dimanche 24 novembre 2019 : fête du Christ-Roi

      Oui et on connaît la suite, on ne peut pas dire que cette "fessée" envers des chrétiens sincères vous ai été très salutaire. M’enfin si ça vous fait plaisir : oui les catholiques dont vous vous réclamez ont mis plus qu’une fessée, ont honteusement traqué et mis à mort de nombreux vrai chrétiens français avant de les obliger à fuir le pays pour ne pas mourir. Et ensuite hop comme par magie, vous les transformez en juifs franc- maçon traîtres à la France et le tour est joué. L’Honneur Catholique Vaticanesque est sauf (sauf pour la fréquentation des Églises)


  • #2329467

    @Igor, "Le Messie désignait initialement dans le judaïsme l’oint" tout simplement.
    @royaliste, n’utilisez pas "on" mais "je" pour être honnête...