Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Petite Histoire – Le procès de Jeanne d’Arc

Nous sommes le 30 mai 1431, et la fantastique épopée de Jeanne d’Arc se termine à Rouen, sur le bûcher, au milieu des flammes. Pour les Anglais, il fallait que cette « sorcière » meurt, et que l’accusation d’hérésie discrédite le roi de France. C’est donc au terme d’un procès dur et éprouvant, mais surtout totalement biaisé, que Jeanne est conduite à son martyr. Et pourtant, elle aura été merveilleuse, inébranlable, jusqu’à en stupéfier ses juges. Retour sur un procès inique venu paradoxalement sonner le début de la fin de la domination anglaise sur la France.

 

 

Prolongez la vidéo en lisant
Le Procès de Jeanne d’Arc de Robert Brasillach chez Kontre Kulture !

 

Jeanne, au secours ! Voir sur E&R :

 






Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1813563
    Le 5 octobre 2017 à 14:06 par Masana
    La Petite Histoire : le procès de Jeanne d’Arc

    #1813175Le
    4 octobre à 19:04 par Paul82
    La Petite Histoire : le procès de Jeanne d’Arc
    oui enfin, y a à boire et à manger chez Guillemin....



    Comme chez l’ensemble des historiens : je vous rappelle que l’histoire n’est pas une science exacte.
    Il est néanmoins possible de se rapprocher d’une certaine connaissance en citant ses sources, d’où l’objet de mon propos.



    #1813373Le 5 octobre à 04:11 par Francois Desvignes
    La Petite Histoire : le procès de Jeanne d’Arc
    C’est un problème de faire l’Histoire de France en dehors des Volontés divines car sans l’éclairage céleste l’Histoire de France et à travers elle, l’histoire du monde est au mieux incompréhensible au pire un mensonge construit.



    Intéressant. Pourriez-vous m’indiquer où je peux suivre un cours d’Histoire de France "avec les Volontés divines et l’éclairage céleste" ? Merci d’avance.

    J’imagine que la France, fille aînée de l’Eglise depuis le baptême de Clovis en 496 (si on "oublie" L’Arménie de Tiridate IV, baptisé en 301, l’Ethiopie d’Ezana, baptisé en 330, et l’empire romain avec l’édit de Thessalonique en 380, excusez du peu) doit avoir une place importante dans l’Histoire du Monde "avec les Volontés divines et l’éclairage céleste".
    J’imagine également que les français doivent avoir une place toute particulière dans cette Histoire, comme peuple élu de Dieu par exemple.

    Je ne sais pas pour vous, mais cela me fait penser à une revendication caractéristique d’une autre religion.

    Ironie mise à part, je trouve assez triste de vouloir s’arroger une place particulière auprès du divin, cela m’évoque tous ces footballeurs qui remercie Dieu après une victoire, pensant mérité davantage Sa grâce au détriment des footballeurs de l’équipe adverse pour je ne sais quelle raison.

     

    Répondre à ce message

    • #1815066
      Le Octobre 2017 à 23:28 par el vago
      La Petite Histoire : le procès de Jeanne d’Arc

      La France n’est pas fille aînée de l’Eglise à partir du baptême de Clovis, elle l’est en fait depuis la donation de Pépin le Bref en 754, c’est par la création des Etats Pontificaux que le royaume de France devient protecteur de Rome. Ce titre a donc été donné par Rome au Roi de France (Roi très chrétien, Fils aîné de l’église).

      Là ou vous avez raison, c’est que d’autres pays ont embrassé le christianisme bien avant la France sans pour autant avoir de titre honorifique, la différence c’est que la France a joué un rôle essentiel de protecteur politique et militaire et cela depuis 754 jusqu’aux fiers zouaves pontificaux français qui ont protégé Rome alors que le Royaume d’Italie tentait de récupérer la ville pour en faire sa capitale, il a fallu une manoeuvre des prussiens pour que Napoléon III retire ses troupes de Rome et que la ville éternelle tombe.
      L’histoire parle d’elle-même sur plus de mille ans avec bien évidemment des haut et des bas, et beaucoup plus de bas depuis la disparition des Rois de France, les prières de saint Remi évêque de ses 22 ans à ses 96 ans ont sans doute jouer un rôle important, lui qui dès les débuts du Royaume de France avait annoncé la couleur à Clovis : "Apprenez mon fils que le royaume de France est prédestiné par Dieu à la défense de l’Eglise Romaine, qui est la seule véritable Eglise du Christ. "

       
    • #1815225
      Le Octobre 2017 à 11:26 par pitchou
      La Petite Histoire : le procès de Jeanne d’Arc

      Je me suis souvent posé la question de cette légitimé de la France en tant que fille de l’église. C’est un titre, épinglé par des hommes d’église pour des calculs politiques à savoir des manipulations, au pire pour des guerres , au mieux comme appui . Je ne vois rien de divin dans tout cet aspect, mais plutôt une démarche diplomatique. Cette disposition de la France comme fille de l’église avait des limites, Sainte Jeanne en est une démonstration grandiose.

       
    • #2601518
      Le 22 novembre à 11:50 par paramesh
      La Petite Histoire : le procès de Jeanne d’Arc

      France fille ainée de l’Eglise depuis Philippe Auguste car c’est sous son règne que le royaume de France pourra utiliser 10 % des revenus ecclésiastiques du royaume pour financer ses guerres de défense de la chrétienté et de la papauté, soit ici la troisième croisade.
      le clergé qui était jusqu’ici exonéré de taxes et d’impots partout en Europe se voit alors imposer les décimes dans le royaume de France(avec la bénédiction du pape Innocent III). la France devient donc le soldat (payé) du christ

       
    • #2601540
      Le 22 novembre à 12:10 par abcd
      La Petite Histoire : le procès de Jeanne d’Arc

      Salut pitchou, j’espère que tu pourras me lire.
      Tu te demandes à juste titre si ce statut de Fille Aînée de l’Église est une simple manoeuvre politique ou une réalité théologique.
      Vaste question, et cela dépend de l’angle sous lequel on l’observe.
      En effet ce statut apparaît comme dit plus haut, au moment de la création des États Pontificaux. La manoeuvre du Pape est certainement de trouver un appui militaire en occident face à l’Empereur de Constantinople. C’est déjà il me semble, une rivalité entre l’occident et l’orient.
      Maintenant, pourquoi plus la France et non l’Allemagne par exemple ?
      C’est peut être pour une raison qui paraît évidente.
      Jésus Christ, le galiléen, est donc un celte établi en terre sainte.
      Les Gaulois ont fait partie des plus grands guerriers de l’antiquité, grâce à leur mépris de la mort. Ils pensaient déjà que la mort n’était qu’un commencement.
      Ils étaient donc chrétiens avant l’heure.
      En développant un peu, nous pouvons quasiment en conclure que la Gaule, l’actuelle France, est la patrie d’origine du Christ.
      Qu’en penses-tu ?
      Je serais heureux d’échanger une nouvelle fois avec toi pitchou, Cher confrère de l’industrie métallurgique !

       
    • #2601592
      Le 22 novembre à 13:16 par François Desvignes
      La Petite Histoire : le procès de Jeanne d’Arc

      @Masana

      Informez-vous sur le testament de Saint Rémi, ou, puisque nous sommes sur le procès de jeanne d’Arc, sur la triple donation de juin 1429.

      Par exemple.

       
  • #2601495
    Le 22 novembre à 11:20 par C Oquille
    La Petite Histoire – Le procès de Jeanne d’Arc

    Oh, Monsieur Lannes ! Pour les Anglais, il fallait que cette « sorcière » meurt ? Ça serait pas plutôt : qu’elle mourira ou un truc comme ça ?

     

    Répondre à ce message

    • #2601567
      Le 22 novembre à 12:37 par tisario
      La Petite Histoire – Le procès de Jeanne d’Arc

      Vous auriez aussi dû remarquer à 2 minutes 24 secondes :
      Il y a tellement d’irrégularités que je ne vais pas TOUTES les évoquer...
      Merci quand même à ce professeur d’histoire, je vais conseiller à ma fille d’inscrire ma petite fille
      à ses cours.

       
  • #2601526
    Le 22 novembre à 12:01 par bonnet Phrygien
    La Petite Histoire – Le procès de Jeanne d’Arc

    En voyant divers commentaires,ce n’est peut-être pas sur tel ou tel point de sa vie, qu’il faille parler de Jeanne d’Arc,mais plutôt du symbole qu’elle est devenue pour la France et son Histoire:résistance à l’ennemi,unification de la conscience du pays comme le peuple d’une civilisation chrétienne et catholique.
    Laissons lui ce rôle qui imprime et forge à la Nation son unité,sa symbolique et son Histoire.C’est bien là qu’Elle est la plus belle.

     

    Répondre à ce message

  • #2601573
    Le 22 novembre à 12:48 par coche
    La Petite Histoire – Le procès de Jeanne d’Arc

    Je constate une fois de plus avec tristesse le nombre important d anticatholiques sur le site.En cela ils sont les dignes héritiers de 1789 ,révolution dirigéé en fait par qui on sait !Le but de tout cela in fine est surtout la mise á mort du catholicisme (protestantisme ,révolution,loi 1907,vatican 2 )et depuis 70 ans la tv !!!"merveilleux instrument"de domination mentale des moutons pour achever définitivement les derniers qui auraient encore l outrecuidance de toujours croire en dieu.Chez les gens qui aujourd hui n écoutent pas ( soi disant) les merdias combien y en aurait il d encore catholiques si la tv et tous les merdias leur répétait en boucle depuis 70 ans que dieu existe et que le catholicisme est la vraie religion !Posez vous honnêtement la question si vous en êtes capables .Ceux qui sont sur er, comme moi depuis 13 ans, recherchent la vérité pas les mensonges.La mission de jeanne était bien divine !

     

    Répondre à ce message

    • #2601835
      Le 22 novembre à 17:09 par byb
      La Petite Histoire – Le procès de Jeanne d’Arc

      Vous avez malheureusement raison. L’ hommes agit comme s’il était immortel, ne pensant qu’à l’instant, à son bien-être, apôtre de la bien-pensance sans même s’en rendre compte, violent, aigri, nombriliste, bouffé d’orgueil et de vices. S’il est certain que le Christ permet un autre regard, son contraire entraine les orgueils dans un égarement pitoyable et sournois.
      Seulement l’homme est mortel, et devra rendre des comptes. Aux rires, à la moquerie, à la haine, à la condescendance, à la bêtise la plus médiocre affichée avec fierté et grandiloquence succèderont les larmes. C’est triste mais c’est ainsi. Nous sommes en pleine prophétie de Marie-Julie Jahennie. La suite, à terme, nous la connaissons. La France réduite à peau de chagrin, mais elle restera terre chrétienne, uniquement parce que le Roi a pardonné.

      Espérons seulement que Dieu ait pitié de nos âmes, aussi pourries que celles des apostats.

      https://gloria.tv/post/YrEyvxPoC4QR...

      Oh mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre Sainte miséricorde.
      Ainsi soit-il

       
    • #2601920
      Le 22 novembre à 18:45 par Adam & Dave
      La Petite Histoire – Le procès de Jeanne d’Arc

      C’est bien l’église catholique qui a "jugé" et condamné Jeanne d’Arc ! Donc les histoires de bûchers et sorcières ne sont pas une légende de franc-macs !
      Jeanne était seule face à l’épiscopat, les évêques, les clercs, les théologiens et "docteurs" de l’église, jusqu’au pape de Rome qui s’en lavait les mains !

       
    • #2602207
      Le 23 novembre à 05:36 par David
      La Petite Histoire – Le procès de Jeanne d’Arc

      @Adam & Dave
      Pas l’église mais une partie de l’église, vu que Paris et l’université de Paris étaient dans les mains de nos ennemis... D’ailleurs, c’est encore le cas aujourd’hui mais les vrais parisiens ont pour la plupart disparus, cette ville est peuplée de bobos, d’immigrés et de collabos, elle a presque perdue son âme. Aujourd’hui, dans l’église qui est infiltrée, les collabos sont encore plus nombreux, lorsque je me rends à mon églises pour y prier, si vous jetez un œil dans le magazine paroissial, il y a les dates des fêtes juives et musulmanes par exemple ou de l’antiracisme pour faire passer la pilule des migrants... Ce genre de propagande n’a rien a y foutre.

       
  • #2601842
    Le 22 novembre à 17:20 par Louis
    La Petite Histoire – Le procès de Jeanne d’Arc

    Ce qui est intéressant avec Jeanne c’est qu’elle n’est jamais reprise comme icône par les féministes. Elle le fut autrefois mais plus aujourd’hui.

    Trop tradi la pauvrette !

    Catholique (donc contre l’avortement) !

    Vierge (donc pas libérée sexuellement) !

    Vouée au Roi (soumise aux hommes !) !

    Et pourtant il y a probablement eu 1000 fois plus de courage chez cette petite jeune fille qui a tenu tête a ses geôliers et à ses juges (tous des hommes !) pendant des semaines que chez n’importe quelle féministe du XXem siècle.

     

    Répondre à ce message

    • #2602473
      Le 23 novembre à 13:37 par Aino Corona
      La Petite Histoire – Le procès de Jeanne d’Arc

      Comme Simone Weil, Leni Riefensthal, Louise Michel, Marthe Borély...

      On dit qu’on a empêché les femmes d’écrire, pourtant des femmes de talents, y’en a quelques unes.

      Elles confondent femmes de talent et connasses de talent ( pour paraphraser AS ).

      Y’a une réalité aussi qui est que la majorité des jeunes filles préfèrent s’identifier à des femmes belles.
      Les garçons préfèrent les profils héroïques.

       
  • #2601853
    Le 22 novembre à 17:30 par Odyle
    La Petite Histoire – Le procès de Jeanne d’Arc

    Etrange synchronicité : Je suis justement au milieu d’un livre de 500 pages sur l’histoire de Jeanne d’Arc ( Jeanne d’Arcadie ou la secrète couronne de Jack Minier )
    C’est écrit sous la forme d’un roman mais tous les éléments historiques y sont sourcés !
    Jeanne née en 1407 de Isabeau de Bavière et Louis d’Orléans est la soeur de Charles VII. Elle fut placée sous la protection de René d’Anjou, 9ème Nautonier ( Grand-Maître ) aux ordres de Sion et du Temple jusqu’en 1480 avant que sa femme Yolande de Bar puis Botticelli et Leonardo de Vinci prennent la relève.

     

    Répondre à ce message

  • #2601889
    Le 22 novembre à 18:18 par Albion
    La Petite Histoire – Le procès de Jeanne d’Arc

    Les anglais, eux-même hérétiques, voulaient la juger pour hérésie ?!? Et l’église catholique marchait dans la combine ! Y’a un truc qui m’échappe, là .....

     

    Répondre à ce message

  • #2602209
    Le 23 novembre à 05:38 par Catholique et Français
    La Petite Histoire – Le procès de Jeanne d’Arc

    Contrairement à ce que l’on a longtemps cru, Jeanne n’a jamais abjuré au cimetière de Saint Ouen ! Renseignez-vous et tenez-vous au courant des récents résultats de la recherche historique.

     

    Répondre à ce message

  • #2602455
    Le 23 novembre à 13:23 par Pépé le Moko
    La Petite Histoire – Le procès de Jeanne d’Arc

    Elle était d’origine Juive Polonaise ... soit dit en passant ...

    Ce qui prouverait qu’il faut pas mettre tout le monde dans le même panier ...

     

    Répondre à ce message

  • #2602583
    Le 23 novembre à 15:47 par kalel
    La Petite Histoire – Le procès de Jeanne d’Arc

    Et aujourd’hui Jeanne est au panthéon des plus grands saints catholiques. Patronne de la France au côté de Sainte Thérèse et de la Sainte Vierge Marie.
    Dieu bénisse Sainte Jeanne D’Arc, la France, et la Sainte Église.
    Les promesses de la triple donations sont éternelles.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents