Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Discussion sur l’immigration avec Oskar Freysinger

 

 

Alimuddin Usmani et Joseph Navratil se sont entretenus pour LaPravda.ch avec Oskar Freysinger, membre du parti suisse Union démocratique du centre (UDC), au sujet de l’immigration.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

67 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1263483

    Les téléphones mobiles offert aux migrants permettent au Pentagone de les géolocaliser en temps réel.

    Yankee de merde !


  • #1263491

    Comment faire l’unanimité politique avec une coupe de cheveu ?

    Cheveux courts sur les côtés pour plaire aux citoyens de droite,
    cheveux longs sur le dessus pour plaire aux gauchistes.


  • #1263503

    En fait je viens de penser que, puisqu’ils n’ont pas réussi à ce qu’on se tape sur la gueule et qu’on se rapproche dans l’esprit d’Egalité et Réconciliation, ils sont passés à la vitesse supérieure avec l’invasion massive des migrants. En effet, ils se sont rendus compte qu’on n’allait jamais faire une guerre civile entre les Fdesouche et les Fdebranche.


  • #1263510
    le 08/09/2015 par Francois Desvignes
    Discussion sur l’immigration avec Oskar Freysinger

    L’ennemi est à l’Ouest

    Soyons ouvertement anti américain, si possible primaire.

    Pour clarifier le discours et les enjeux : on nuancera après.

    Je ne savais pas que notre ami Oscar s’était formé à l’école soralienne en allant sur le site d’E&R

    Comme quoi, il ne faut pas désespérer de tous les politiques, seulement des poltiques français "de-l-arc-républicain" : mais eux, c’est normal, ils sont au stade terminal

     

  • et pour nous français, une des solutions.. serait d’augmenter les avortements des françaises parce qu’il y a "seulement" à peine 150 000 avortements en france par an pour plus de 200 000 immigrés afin de récupérer l’argent sociale redistribué aux jeunes mères ou sinon une autre solution.. légaliser 100 000 euthanasiés par an "volontaires" pour récupérer leurs allocations retraites dans le but de financer l’accueil des émigrés comme le dit notre très "chère" attila, l’homme de la blague des pantalons à une jambe. vive la france, pays de la liberté pour tous, égalité fraternité.. pseudoïté générale.. tout çà c’est de l’enfumage pendant que le peuple de france se fait assassiner, les plus faibles en plus : les enfants dans le ventre de leur mère(recyclés "heureusement" dans l’agro-alimentaire) et les personnes âgées qu’on laisse crever dans de sordides maisons de retraite seules en silence dans l’alzhaimer..


  • #1263516
    le 08/09/2015 par Jean d’Artois
    Discussion sur l’immigration avec Oskar Freysinger

    Modestement : au sujet de la soumission de l’Allemagne aux states , peut être faut il voir le plan de redressement et la prospérité rapide retrouvée grâce aux Banques apatrides sous pavillon US et leur bras armé militaire , qui ont complètement inféodé volontairement ce pays situé au cœur de l’Europe , pour étendre leur puissance telle qu’on peut la subir actuellement . ( et si la France n’a jamais pu être la première économiquement , alors qu’elle était "vainqueur "normalement de39/45 avec les alliés , c’est ( grâce ) ou à cause du Gal Degaulle , qui fut un " empêcheur de tourner en rond " dès 1945 ! Il n’a pas accepté leur diktat dans tous les domaines ( OTAN , finances usurières, ....) et à partir de 63 , ce fut le largage , il faudra attendre Pompidou , pour se raccommoder avec l’Empire , mais les allemands avaient 25 ans d’avance ( dans la soumission ) sur nous , donc devenus les " ténors " de l’Europe , par leur puissance ( perfusée) retrouvée !
    - ceci n’est qu’une piste - ...


  • C’est quand même dingue que les deux seuls suisses qui osent se rebéller contre l’immigration de masse en dehors des partis politiques sont eux mêmes d’origines étrangères ( et parfaitement intégré à une époque bien différente). les suisses de souche ont ils peur ?

    je me rapelle à Lausanne, à la tombée de la nuit, certains quartiers étaient littérallement quadrillé par des dealers (ouest africains) postés à tous les croisements.


  • #1263522

    Freysinger est un personnage sympathique et courageux, un "roublard" comme disait Soral, mais ne nous y trompons pas : il n’est pas sur la ligne ER concernant la main tendue. Il faut l’avoir écouté aux côtés de Jean Robin sur Soral qu’il a qualifié d’antisémite (bien qu’il ait reconnu son intelligence) ou encore sur le conflit Israelo-paléstinien. Il est le chantre de la laïcité à deux vitesse.


  • #1263531

    Très agréablement surprise, moi qui auparavant fustigeait Oskar Freysinger d’un racisme primaire. Il me semble qu’il se rapproche de la politique d’Alain Soral. Mais qu’il est difficile pour nous émigrés (je suis issue de la 2e génération) de trouver sa place et d’appartenir à une nation. Bien sûr il y a d’abord le respect pour la terre d’accueil et de ses lois, mais c’est toute notre vie qui est entre deux chaises, et croyez-moi c’est très inconfortable.

     

    • Si vous connaissez et aimez l’histoire et les us et coutumes de ce pays, il n’y a aucune raison qu’un "de souche" abruti gavé de série américaines et ignorant jusqu’à la trogne la culture de son propre pays vous reproche votre phénotype ou vos origines.
      Bonne continuation et surtout soyez sûre qu’ici c’est la ligne de la réconciliation nationale autour du drapeau et de valeurs communes. Vu l’état du "bordel", c’est déjà amplement satisfaisant.


  • Réfugié économique ?
    Les Gaulois peuvent donc demander le droit d’asile économique en Suisse ?
    Vu sous cet angle... :-)

     

  • Que craint l’Allemagne vis-à-vis des E.U. ? Idem pour la France d’ailleurs !

    Chantage à la l’embrasement nucléaire planétaire de la part de qui vous savez ?..... c’est juste une intuition. Le pistolet sur la tempe : ou tu suis le plan : tu l’exécutes sinon on t’exécute !

     

    • @noel
      que nenni, rien de tout cela. A mon avis, le deal entre les E.U et l’Allemagne est lié à la création de l’Euro. L’Allemagne a une économie tournée vers l’exportation (balance commerciale excédentaire). Dans ce cadre le Deutsche Mark a toujours représenté un frein à cette expansion des exportations car comme tout le monde le sait la monnaie fluctue en fonction de la balance commerciale. En conséquence, l’Allemagne était souvent confrontée à une monnaie surévaluée (relativement aux autres monnaies nationales) du temps du DM. Avec l’Euro et des membres sous-industrialisés y faisant partie, l’Allemagne se dote d’une monnaie constamment sous-évaluée. Donc pour revenir au deal dont je parle au début : les E.U favorisent la création de l’Euro (ce qui est confirmé aujourd’hui) contre la vassalité politique de l’Allemagne. D’ailleurs, cette thèse demeure défendable dans le cas de l’immigration de masse organisée actuellement puisque nous savons tous que cette immigration désirée par l’Allemagne constitue une main d’œuvre bon marché et que d’autre part les E.U acceptent une prédominance économique de cette même Allemagne. Aucune contradiction CQFD


  • Il est encourageant de voir de telles prises de positions de la part du vice-président du premier parti de Suisse !

     

  • Que faire : précipiter la fin des USA, faire des trous sur les barbelés du Rio grande ??


  • Intéressant ce Freysinger, je me souviens de ses débats d’un haut niveau avec Alain Soral. Il est conseiller d’Etat valaisan, à la tête de l’Etat du Valais donc et il a aucun problème à aborder des sujets sans langue de bois. Il a compris que la Russie ne nuisait en rien aux intérêts européens et que les vrais coupables étaient d’Outre Atlantique, il est de plus en plus sur la ligne ER...


  • #1263658

    Coucou de Tunisie,

    ce qui est assez "marrant" vu d’ici c’est que finalement on sens moins seul,
    après avoir mis le feu dans tous le monde arabe, L’Europe met le feu chez elle toute seule comme une grande , je pense que même les islamistes n’en demandé pas tant. ce n’est plus ils sont fou ces romains, mais bien ils sont fou ces européens !!!
    bref les arabes (je parle des nationalistes comme moi) se sentent moins seul, courage les gars (je sais c con mais c vrai et impensable il y a peu mais on a mal pour vous !!!

     

  • Mr Freysinger, cet accord secret entre les USA et l’Allemagne dont vous parlez se trouve dans le livre de Pierre Jovanovic " 666 " il me semble.

    Bien à vous


  • Les racines doivent être les mêmes pour tous les membres de la nation afin de maintenir la cohésion nationale. Pour faire peuple, il faut avoir des choses à partager, plus on a de chose à partager, plus la cohésion est forte. Il faut se débarrasser de tous ces gens qui veulent diviser la société par le déracinement.

     

    • #1264053
      le 09/09/2015 par Yéti_déporté_au_Benêtland
      Discussion sur l’immigration avec Oskar Freysinger

      Différenciation par le nom/prénom ... l’habit, la capillarité barbique ... mœurs religieux, halal, fêtes etc ...
      Ces différences pourraient être relativement effacées par la loi (francisation des noms, religion ostentatoire interdite, uniformes des écoles université, burqa, djellaba interdites etc ...)
      Reste la différenciation des Histoires, celle ci s’efface par la nouvelle Histoire qui fusionne les esprits, la guerre. Et Freysinger a désigné l’ennemi ...intérieur et extérieur.

      « Là où est l’honneur, là où est la fidélité, là seulement est ma patrie »
      Louis d’Estouteville


    • #1264689
      le 09/09/2015 par Moi, Peter Sellers
      Discussion sur l’immigration avec Oskar Freysinger

      La capillarité barbique.. Mdr.. elle est bien bonne celle-là, ça va jusqu’à la longueur de la barbe...
      Votre spécialité c’est pas plutôt (sans amonisité) de couper le poil de cul en quatre ?


    • Ce qui unit les français, c’est la culture et la conscience collective, c’est à dire l’histoire, ceux qui n’ont pas fait partie de ce mécanisme doivent l’acquérir sinon il n’en font pas partie ..


  • Cent mille francs de frais pour son jardin d’hiver ? Ah oui en Suisse ce sont encore des francs ! Sinon très bonne analyse d’Oskar !

     

  • Il n y a pas d’accords avec l’Allemagne. Il y a des bases militaires US en Allemagne comme il y en a partout ailleurs...


  • Comment est tenu Angela ?

    A part une photo naturiste, rien. Angela pure pantin.
    La menace pure, on vous a mis 2 fois sur la gueule, la 3 ème va encore faire plus mal.
    La mentalité allemande qui est souvent tenace, mais la acquise totalement à l’ordre en place, jusqu’a la folie, jusqu’au suicide.

    Perplexe.

     

    • Les Allemands ne comprennent que la loi du plus fort.
      L’Allemagne a aussi d’énormes stocks d’or aux USA empilés depuis la Guerre froide à la sueur du peuple allemand et qu’elle espère encore récupérer... Qu’elle continue d’espérer. Quelle idée de confier ses richesses à une nation de marchands, d’esclavagistes, de speculateurs et de voleurs.


    • #1263857
      le 08/09/2015 par Tonton Christobal
      Discussion sur l’immigration avec Oskar Freysinger

      "Comment est-tenu Angela ?"@dams.

      T’inquiètes-pas qu’elle est tenue et bien tenue,Angela Merkel est née en Allemagne de l’Est et pendant près de quinze ans elle a été une espionne de la Stasi : accointances avec des milieux terroristes de gauche ou néo-nazis,parodies de procès,chantage,terrorisme,tortures mentales,tortures physique,trahisons,meurtres,assassinats,exécutions expéditives,etc... elle doit en connaitre un rayon et les ricains ont probablement plusieurs dossiers casseroles sur elle que l’immense majorité des allemands ignore dans leur sac pour pouvoir la délégitimer du jour au lendemain aux yeux de l’opinion internationale et ensuite la dégommer facilement !!
      Quand on retourne certaine belles pierres bien polies on trouve grouillant dessous de la vermine,en retournant le passé de beaucoup de nos dirigeants politiques aussi...


  • #1263852
    le 08/09/2015 par 100%Confédéré
    Discussion sur l’immigration avec Oskar Freysinger

    La gauche du travail à l’UDC ?
    Cet entretien est intéressant notamment car il démontre les limites d’une certaine idéologie dite de droite...
    La théorie politique dite "réaliste" se heurte au concept de souveraineté nationale et d’indépendance quand il y a plus fort en face, quand ce sont les USA en face...
    Où quand le libre-échangisme, la méritocratie, le culte de la performance et la notion du succès individuel ne servent plus...
    D’ailleurs, pourquoi l’image d’Ho Chi Minh ne figure pas sur ce site avec celles de Lumumba, Fidel et Hugo ?
    Pfffffffff...
    A bon entendeur
    Salut


  • #1263957

    Même si l’homme a des qualités certaines, Freysinger n’est pas de notre bord...il est le pendant suisse de Zemmour. Il a des idées choc, notamment sur l’Islam ( pourquoi pas, me direz-vous...) mais il est à des années lumière des positions de Soral !!!

     

  • #1263970

    Freysinger change ses positions . Doit on s en rejouire ou se méfier ? Moi je sais a quoi m en tenir..


  • #1263976

    Franchement, j’ai du mal à écouter ce discours. Pas parce que je suis en désaccord profond avec ce qui est, mais par ce qui est omis de préciser. J’ai vécu en Suisse et que je ne connais que trop bien la mentalité des gens voguant sur la vague UDC, et même de gens plus "modérés". Les suisses sont des professionnels pour donner des leçons, mais oublient de dire que le pays entier vie sur la mauvaise santé de l’Europe, fait du dumping fiscal à outrance, importe une main d’oeuvre "bon marché" selon les standards, auxquels on fait miroiter des salaires de merveille en apparence, quand il faut 6000 CHF net pour que quelqu’un puisse vivre à peu près correctement à Genève ou à Zurich. Et au final la sensation, quand bien même on a été un employé sérieux, de toujours être vu comme le sale métèque par les suisses.
    Il n’y a qu’à se balader à Zurich ou à Genève pour voir que n’importe qui, qui a le malheur de ne pas se comporter en bon robot suisse, être montré du doigt.
    Alors ce discours sur l’immigration, venant d’un partisan de l’UDC, et sachant les liens ténus d’Alain Soral avec la suisse, ça passe mal, et ça peut etre vu comme de la désinformation par omission. D’autant plus que ramener un juif et un arabe au milieu, pour vendre ce que je considère comme un coup marketing, mais de qui on se moque ?
    Les soucis avec les américains ? Est ce qu’il ne faut pas rappeler à nos grands prédicateurs suisses que des villes comme Genève ou Zurich ont fait des évadés fiscaux leur pain béni depuis très longtemps ?
    Alors certes, leur système démocratique est un exemple. Certes, leur économie a une santé incroyable, vu la crise économique que traverse l’Europe. Mais ne faudrait-il pas rappeler que la Suisse, c’est 23% d’immigration du travail, et qui a intérêt à marcher droit sinon dans la plupart des cas, c’est retour à la maison. Et qui sert de tampon sur le marché du travail, pour pouvoir virer ou embaucher à volonté des quotas de travailleurs, discipline par discipline.
    C’est sûr, c’est hyper efficace et ça garantie le niveau de vie et les standards suisses. Mais au détriment de qui ?
    Il faut dire les choses messieurs d’Egalité et Réconciliation. Présenter ce débat tel que, je trouve ça préjudiciable.

     

    • #1264134
      le 09/09/2015 par Sympathisant Européen ER
      Discussion sur l’immigration avec Oskar Freysinger

      Bonjour Jean boite

      Il n’y a qu’à se balader à Zurich ou à Genève pour voir que n’importe qui, qui a le malheur de ne pas se comporter en bon robot suisse, être montré du doigt.

      Tu peut développer, c’est quoi se comporter comme un robot Suisse ?


    • #1264140

      Je ne sais pas de quelle Suisse tu parles ?
      Je vis en Suisse depuis plusieurs décennies - côté alémanique - et par mon mari en tant que chef du personnel dans une
      entreprise de 300 employés dont la majorité ouvriers je suis parfaitement au courant de la politique de rémunération.
      Il n’était pas question de dumping et de bas salaires pour les étrangers. Alors attention les généralisations !
      Le suisse, particulièrement du côté alémanique est réservé mais nullement raciste.
      De plus la Suisse ne se résume pas à Genève et Zürich.
      Oskar Freysinger a le mérite de dire tout haut ce que la presse nous dissimule. Dans un monde où le mensonge est
      roi c’est appréciable. Ce n’est malheureusement pas le cas de tous les représentants du peuple suisse.
      Alors pas de diabolisation, faire la part des choses : il y a du bon et du moins bon.


    • Ils ont un système démocratique et économique admirables. Ils font bien comprendre aux immigrés économiques qu ils sont chez eux, ce qui est le B A BA dans la migration économique...resultat les immigrés et fils d immigres comme monsieur Navratil sont patriotes...

      Mais... mais ...Mais quoi ?
      On devrait justement s inspirer de ça et pas sous entendre que ce sont des cons...on sent que le mot "facho" allait finir par ressortir dans ton texte...
      si tu es allé travailler chez eux c’était de ton plein gré ?
      C est pas de la faute aux suisses si la boussole morale n’existe plus en france...
      Dans n importe quel pays raisonnable les indigènes décident du droit et donnent une préférence à leurs propres nationaux...Y compris les usa par exemple...il n y a que l europe de l’ouest (à l exception du royaume uni et de la Suisse) qui ne fait plus ça. Retournes ta colère contre la france qui ne te protège pas et dont le gouvernement ne veut pas le bien de son propre peuple...


    • #1264236

      Effectivement, il n’y a pas de racisme au sens strict du terme. Il y a simplement une théorie des "übermenschen" revue et corrigée par les suisses, qui consiste à mettre tout ce qui est suisse sur un piédestal, pour mieux dévaloriser ce qui ne l’est pas. Et l’incapacité de discuter d’émettre un doute quelque soit le sujet évoqué. Le suisse a raison, le métèque, un sauvage dans le pire des cas, un benêt qu’il s’agit d’éduquer pour l’extirper de sa fange dans le meilleur des cas. Je ne suis jamais parvenu à débattre sur un pied d’égalité avec un suisse sur le sol suisse. Et même à l’étranger, si l’on a le malheur de dire à un suisse que l’on a travaillé en suisse, ce réflexe à considérer l’autre comme le métèque refait surface. J’ai des exemples personnels à la clé, que je n’exposerai pas ici.
      Quant au fait de s’adapter à son hôte, je suis d’accord dans une certaine mesure. Les entreprises suisses débauchent des étrangers. Ce ne sont pas les étrangers qui viennent spontanément en suisse. Le problème, c’est que l’on nous présente une société idyllique avec de hauts salaires. On trouve peu de témoignage relatant ce qu’il s’y passe réellement.
      Et on ne découvre le pot-aux-roses qu’une fois sur place, après de longs mois à décrypter ce qui se cache derrière le sympathique sourire suisse. Car c’est l’hypocrisie générale qui me fait réagir, voire même la manipulation. On fait venir des gens en leur décrivant un paradis. Une fois sur place, on leur fait comprendre que la suisse est un pays où tu n’as pas intérêt à moufter, en tant qu’immigré, tu souris et tu souffres en silence. Enfin, une fois que la prise d’otage a eu lieu, tout comportement lié à une critique constructive, une fatigue, un stress, ou un ras le bol, est violemment jugé et finit par marginaliser la personne, personne en règle générale seule, dans un pays étranger.
      Je ne suis pas le seul à avoir pu constater ce genre de comportement. Et sur toute l’équipe de français qui se connaissaient, on est tous parti. A cause de ces comportements, ou parce qu’on a forcé la main de certains, de manière outrageuse...
      _


    • Jean tu aurais eu la même impression en chine, au japon ou aux états unis...tous les francais expatriés te diront la même chose et sont choqués par la réalité du monde...
      Ce sont les médias et l école française qui font croire aux français qu être chauvin est horrible et qu on est les seuls au monde à être aussi fiers et patati et patata...rien n est plus faux...
      C’est une excellente chose d avoir un roman national positif et de croire qu on est les meilleurs au monde. Ça permet d avoir la paix intérieur. D avoir confiance en soi. D intégrer ses immigrés. De contrôler son destin. De créer ses propres mythes. Et ça ne dérange personne puisque ce discours n est destiné qu a nous même. ..
      Et c’est surtout une réalité dans le monde entier. Personne au monde n’a abandonné la fierté nationale comme la france...Et il est beau le résultat. ..


    • #1264706

      (Je vous écris de Suisse, où je suis chez moi)
      Il y a quelques années encore, je n’aimais pas les Français. J’ai appris en fréquentant E&R à reconnaître que les Français étaient aussi un petit peuple sympathique et gentil, et je pense que je me trompe moins maintenant.
      Ca me fait chier de lire que la Suisse vit "sur le dos des autres". C’est pas vrai !
      Ceux qui vivent sur le dos des autres, ce sont les élites apatrides (donc pas plus suisses que françaises) qui circulent de nation en nation (comme d’un hôtel à l’autre, n’est-ce-pas ?), et qui détruisent tout sur leur chemin.
      La Suisse c’est un pays où un Bernois peut se sentir dans les Grisons comme dans un pays étranger. Historiquement, notre seul rapport au "monde extérieur", c’est quand il nous fallait aller crever sur un champ de bataille pour empêcher les royaumes voisins de venir foutre la merde chez nous, alors que nous n’avons jamais ni attaqué, ni colonisé, ni ingéré à l’étranger.


    • michaelB ravi que tu as change d avis sur nous ;)
      techniquement si, la suisse est une nation guerriere et a ete tres tot reconnue comme telle (les helvetes ont donné du fil a retordre aux romains et ont plus tard constitué la guarde rapprochee du roi de france et du pape ) et la suissse a envahi d autres contrees. Tu peux voir par exemple a dijon des plaques qui indiquent ou etaient postees les troupes suisses quand elles ont assiégé la ville ...
      mais d ailleurs on s en fout. c est une connerie sans nom d avoir honte que ses ancetres guerroyaient . on ne serait pas la sinon...feminisation...
      une certaine avantgarde fait meme des fetes religieuses autour de victoires militaires (hanouka...) mais veut faire honte aux goyim de leur passé glorieux...c est sur que cette avant garde n a pas le meme passe prestigueux mais juste une succession de bottage de c*ls et autres expulsions.


    • #1264901

      Ca me fait marrer de voir un commentaire sur ces fameuses élites qui bousillent tout sur leur passage. Mais ce sont grâce à elles que tout suisse vit aujourd’hui grassement, et que la santé économique de ce pays est si florissante ! Non mais franchement, entrez un jour à l’EPFL ou à l’ETH au niveau master/doctorat, ou dans n’importe quel département de recherche en industrie, et demandez les nationalités de ces gens. C’est pourtant ce savoir-faire qui garantit aujourd’hui la pérennité de l’économie suisse, clairement tirée par les exportations, n’est-ce pas ?
      Quant à la suisse qui ne s’est jamais ingérée dans les affaires internationales et sa prétendue neutralité... Vous connaissez vraiment l’histoire suisse ? De la part d’un suisse, c’est étonnant ! Les mercenaires suisses, et les trésors qu’ils ramenaient suite à de nombreux pillages/ mises à sac durant sept siècles, qui ont permis de créer un confortable butin dont est éclos les grands établissements suisses bien connus et toute la culture bancaire du pays, tournée vers l’international.


    • #1265302

      Je ne suis pas d’accord avec vous, monsieur jean boîte...
      La Suisse importe autant qu’elle exporte, puisque c’est un pays sans ressources naturelles. Cette situation nous oblige à fonctionner sur le commerce. Les Islandais sont dans une situation similaire, quoique plus extrême encore, et ce sont des gens tout-à-fait honnêtes jusqu’à preuve du contraire, comme nous.
      Affirmer que le confort suisse (discutable, je t’assure !) se fait au détriment des autres, c’est de la calomnie.
      Quant à notre rapport aux étrangers, il se résume assez facilement : en Suisse, un habitant sur huit ne possède pas le passeport suisse. Il n’y a que le Canada qui fasse "pire" (c’est ironique)


    • #1274977

      Monsieur Jean Boite,

      Suite à la lecture de vos différents postes, je constate ceci : Vos références, Genève - Zurich - EPFL . UNIL...vos ressentis aigris me donnent à penser que vous n’avez pas obtenus ce pourquoi vous étiez venu. Une voie dans l ingénierie à laquelle le salaire ne correspondait pas à vos attentes peut être ?

      Je vais de suite remettre l’église au milieu du village. Je suis suisse et résident sur la Côte (lac léman). Je travaille dans la fonction publique (l’état) et je peux vous assurer plus d’une chose :
      1 Les frontaliers sont plus que présents dans ce domaine
      2 Leurs salaires sont EGAUX aux notres, car la base salariale ne prend pas en compte le pays de résidence (sauf pour l impôt à la source)
      3 Et pas des moindres beaucoup, mais beaucoup sont cadres (avez vous seulement des frontaliers ou étrangers dans le domaine national occupant des postes de décideurs qui ne résident même pas dans le dit pays ? )
      Et pour terminer, la plupart des entreprises de consulting ou de placement de personnel sont...françaises.
      Alors je peux comprendre votre frustration si vous n’avez pas obtenu satisfaction mais en aucun cas votre exemple ne doit être une généralité. Surtout quand on cite 2 des villes les plus chers ainsi que l’Université. Des contextes qui sont bien spécifiques et ne représentent pas la majorité des citoyens suisses/français ou autres (en dehors des expats des multinationales...mais ceci est un autre débat/problème). Un suisse moyen à certes, un bon niveau de vie mais il le paie...et plutôt 2 fois qu’une. Je vous invite à aller prendre connaissance de notre système de sécurité sociale (que vous devez connaitre) ainsi que les prix qui l accompagne.
      Pour terminer, vous parlez de, je cite " virer ou embaucher à volonté des quotas de travailleurs", les entreprises suisses ne peuvent pas virer ou embaucher comme bon leur semble. Il y a des convention ainsi que des contrats de travail qui régissent tout cela. Par contre, encore une fois, votre exemple me rappelle étrangement la façon de faire de certaines entreprises que s adressent aux boîtes de placement. Là dessus je vous rejoins, mais à qui la faute ?!

      Petit détail, si on veut parler des romains et de l implication de l’Helvétie, il faut tout d abords ne pas parler de la Suisse mais des Helvètes qui étaient un ensemble de peuples (principalement celtes). Faire le lien entre ceci et la garde pontificale est quelque peu raccourcir l’histoire ;)


  • Un invité qui se respecte s’adapte a son hôte
    Et si il juge que son hôte a des meurs qui lui sont incompatible ,alors il doit lui refuser l’invitation

    Les meurs sont défini dans le code civil ,L’homosexualité ,l’IVG ,le mariage pour tous ,le divorce

    Je pense que l’immigration a pour but de vider la Syrie et de l’Irak de ces habitant pour le Grand Israël et d’enlever aux migrants toute appartenance traditionnelle , religieuse et ancestrale

     

  • J ’aime cet homme ! il est l ’equilibre même et le bon sens helvète ; sinistre époque que la nôtre ou les masses brimées acceptent la criminalisation du bon sens , du vrai et finalement ont délégué à des assassins pervers le pouvoir de les abrutir , humilier et anéantir ;et l ’ anéantissement c est maintenant le début.

     

  • #1264193
    le 09/09/2015 par robert@gaz_de_chambre.org
    Discussion sur l’immigration avec Oskar Freysinger

    Pour recadrer qui je suis, en fonction des idées générales sur le site E&R, je me présenterais comme un sale (pas propre) méchant gauchiste ; par ailleurs de Lausanne, d’où mon intérêt à écrire un commentaire sous cette vidéo.

    L’UDC et Oskar Freysinger surfent depuis le 11 septembre, au grand galop, comme tous les médias, sur l’islamophobie (initiative anti-minaret, voile, etc.).

    Or, si l’on a fait le boulot concernant l’Inside Job du 11 septembre, tout en développant des analyses sur ce qu’est réellement le terrorisme islamique, on devrait, in fine, comprendre que le musulman est la complète victime de cette construction occidentale du conflit de civilisation.

    Je constate qu’Oskar Freysinger continue à amplifier l’islamophobie générale et médiatisée en « Une » tous les jours. Je constate qu’il n’a pas fait le boulot concernant les racines du terrorisme, encore moins concernant le 11 septembre. Il est loin de la « réconciliation » avec, entre autres, les musulmans.

    Dans son propos, il n’est pas question non plus de remédier réellement au problème de l’immigration. En l’occurrence, il s’agirait d’autoriser les pays du tiers-monde à se développer ; ce que l’Occident actuellement « interdit ».
    En d’autres termes, il faut rendre au tiers-monde ce qui appartient au tiers-monde et interrompre de manière autoritaire le pillage par les multinationales occidentales de toutes les ressources.

    Je me permets de croire à cette idée, puisque l’exact contraire (le pillage systématique) a été imposé par le FMI et la Banque Mondiale aux pays du tiers monde. Il doit donc être possible, du jour au lendemain, de rendre l’Afrique aux africains, par exemple.

    Or, sur cet aspect, Oskar Freysinger n’a pas du tout la même vue. Pour lui, il suffit de « fermer les frontières » et de continuer le pillage.

    Sinon, parce que quand même je vois une belle évolution, j’apprécie qu’Oskar Freysinger parle de dumping salarial et social, en reprenant certains arguments de la « gauche du travail ». C’est un pas important pour un parti à tendance bourgeoise et fondamentalement anti-communiste.
    J’approuve également son point de vue sur le rapprochement nécessaire avec la Russie de Poutine qui n’a posé aucun problème à la Suisse, contrairement aux USA, comme il le mentionne.
    Enfin, sa vision sur une Europe orientée par l’Allemagne, elle-même aux ordres de Washington, me semble pertinente et j’apprécie d’entendre cela de la part d’un homme politique suisse.

     

  • #1264514

    Par quels moyens les Etats-Unis tiennent-ils Merkel ? J’encourage vivement Mr Freysinger à consulter l’article de Thierry Meyssan du 12 janvier 2007 "Angela Merkel, une néo-conservatrice à la présidence de l’Union européenne". L’on y apprend que sa famille résidant alors en RFA a fait le choix, tout à fait inhabituel, de rejoindre la RDA peu après sa naissance. Qu’elle disposait de deux voitures - ce qui de l’avis d’une amie originaire de RDA et qui l’a quittée clandestinement à 20 ans en 1960 juste avant l’érection du mur à Berlin, est tout à fait suspect, quand on sait qu’il fallait dix ans d’attente pour qu’un véhicule soit livré. Sans compter les années à économiser la somme requise à son achat. Puis que ladite famille circulait librement entre les deux Allemagne...(là aussi, tout à fait inhabituel). Disons donc que comme Obélix, Merkel serait tombée dans la potion familiale à sa naissance et qu’elle y a baigné depuis son enfance. De là à supputer que ce pourrait bien être sa conviction idéologique - et ne pas s’agir de contrainte - pourquoi pas ? C’est un poisson pilote qui, à la chute du mur de Berlin a su efficacement et très rapidement par ses qualités de secrétaire en agitation et propagande de l’Etat (ça ne s’invente pas...) faire la jonction pour se trouver aux bons endroits, éliminant au passage les gêneurs un à un pour ensuite prendre leur place, ou se débarrasser d’une opposition en limogeant jusqu’aux hauts fonctionnaires restés fidèles à son prédécesseur. Une vraie partie d’échecs ! On y apprend aussi que son futur ex-concubin est ensuite engagé durant un an par une société contractante du Pentagone, et qu’il est resté expert d’une autre société, elle aussi contractante du Pentagone. Elue au Bundestag et entrée dans l’équipe d’Helmut Kohl, elle poursuivra son travail de sape. Pour une question de financements occultes dont il refuse de révéler les donateurs, Kohl sera contraint de quitter son parti et Schäuble, Président du CDU, de démissionner de son poste. Et Merkel s’empare de la présidence du parti. Kohl a-t-il pensé qu’il avait réchauffé un serpent dans son sein ? peut-être bien... Ceci n’est qu’un avant-goût et lire l’article en détail n’est pas superflu. La lecture de ce petit thriller politique a été pour moi passionnante... Peut-être qu’après-tout Varoufakis a vu juste quand il prévient que la France est dans le collimateur de l’Allemagne. Ce petit Richelieu ne fera qu’une bouchée de nous.


  • « En déployant mon journal quotidien ce matin, mon attention fut attirée par une grande photo montrant des naufragés clandestins voguant sur un canot pneumatique. Banal, me direz-vous, on ne parle plus que de ça, je décide donc de tourner la page. Mais c’est à ce moment que la légende incrustée dans la photo m’interpelle : « en pleine mer, ils appellent Strasbourg ».

    Plus loin, l’article est explicite. Des migrants en détresse peuvent composer un numéro d’appel téléphonique (0033486517161) dont le destinataire est le bureau strasbourgeois de l’association des Travailleurs maghrébins de France. Là, un correspondant décroche, demande la position du bateau, le nombre de personnes à bord, s’il y a des blessés, etc.

    Son collègue transfert le message aux garde-côtes pour que le bateau soit secouru le plus rapidement possible et ensuite pour s’assurer que les garde-côtes se portent bien au secours des migrants en difficultés.

    Ces appels au secours sont planifiés bien à l’avance par le collectif « Watch the Med » qui distribue aux candidats à l’émigration des cartons comportant un numéro de téléphone et l’intitulé du collectif. C’est écrit en anglais, arabe, français et persan. Au verso, il est précisé que s’ils n’étaient pas rapidement secourus, le collectif ferait pression sur les médias et les politiques. Il y a aussi des contacts au Maroc et en Tunisie où les cartons sont distribués sur place. On en distribue même à Calais, Vintimille et d’autres lieux en Europe.

    Vous pourrez me faire remarquer qu’ils sauvent des vies humaines. Mon œil, vous n’allez pas nous faire croire que ces gens ne connaissent pas les risques encourus. Ils viennent peut être du fin fond de la Somalie mais ils regardent aussi les informations télévisées et savent exactement ce qui les attend. Et puis, on parle surtout de ceux qui sont en détresse (forcément, quand on monte à 200 sur un bateau prévu pour 20), mais combien d’entre eux passent sans trop d’encombres, sauf dans la dernière ligne droite. Car le truc est bien connu désormais : on provoque une avarie de moteur et on appelle le numéro de Strasbourg par téléphone satellitaire, facile !

    Les garde-côtes embarquent tout le monde et une heure plus tard tous les passagers mettent les pieds dans une Europe où ils seront inexcusables. Comme ils n’ont effectué aucune formalité pour obtenir une autorisation de séjour, de migrants, ils sont passés au stade de clandestins. » (texte de Jean-Louis Burtscher)


  • « Ainsi donc, sous couvert d’une action humanitaire, un collectif ayant pignon sur rue en France et relayé par l’association des Travailleurs maghrébins de Strasbourg organise l’immigration clandestine en Europe et par conséquent dans notre pays sans que cela n’émeuve personne. Ainsi donc, ce collectif et cette association sont un maillon de la grande chaine des passeurs que notre ministre de l’Intérieur promet à moules reprises de sanctionner avec la plus grande sévérité.

    Allo Caze neuve, où es-tu ? Tu ne vois rien, tu n’entends rien. Il est vrai que tu n’en finis pas de serrer les mains aux clandestins qui violent les lois de la République, et comme il en arrive tous les jours, je crois bien que tu vas finir par attraper des ampoules. Je sais bien que tu espères que beaucoup d’entre eux demanderont l’asile en France et que le meilleur moyen d’en attirer le plus possible est de fermer les yeux sur l’immigration clandestine et de choyer les associations qui la soutiennent et l’organisent.

    Nous en avons eu la preuve, c’est en première page de nos journaux qui n’ont pas compris qu’ils venaient involontairement de jouer un mauvais tour à la bien-pensance. » (suite et fin du texte de Jean-Louis Burtscher)


  • Décidément, les valeurs ont bien changées sur ce site... On voit maintenant régulièrement des énergumènes qui veulent nous faire croire que l’Islam c’est la France. Héritier d’une lignée française de souche, et après 40 ans de vie dans mon beau pays de France, je crois que la fin de ma vie ne suffira pas pour pouvoir accepter ce postulat ! C’est tellement loin de la vérité historique...

     

  • Je le trouve cohérent dans ses discours il est antiimpérialiste américain et musulman.


  • #1265200

    Par quels moyens les Etats-Unis tiennent-ils Merkel ? J’encourage vivement Mr Freysinger à consulter l’article de Thierry Meyssan du 12 janvier 2007 "Angela Merkel, une néo-conservatrice à la présidence de l’Union européenne". L’on y apprend que sa famille résidant alors en RFA a fait le choix, tout à fait inhabituel, en 1954 de rejoindre la RDA peu après sa naissance. Qu’elle disposait de deux voitures - ce qui de l’avis d’une amie originaire de RDA et qui l’a quittée clandestinement à 20 ans en 1960 juste avant l’érection du mur à Berlin, est tout à fait suspect, quand on sait qu’il fallait dix ans d’attente pour qu’un véhicule soit livré. Sans compter les années à économiser la somme requise à son achat. Puis, que ladite famille circulait librement entre les deux Allemagne... (là aussi, tout à fait inhabituel). Disons donc que comme Obélix, Merkel serait tombée dans la potion familiale à sa naissance et qu’elle y a baigné depuis son enfance. De là à supputer que ce pourrait bien être sa conviction idéologique - et ne pas s’agir de contrainte - pourquoi pas ? C’est un poisson pilote qui, à la chute du mur de Berlin a su efficacement et très rapidement par ses qualités de secrétaire en agitation et propagande de l’Etat (ça ne s’invente pas...), faire la jonction pour se trouver aux bons endroits, éliminant au passage les gêneurs un à un, pour ensuite prendre leur place ou se débarrasser d’une opposition en limogeant jusqu’aux hauts fonctionnaires restés fidèles à son prédécesseur. Une vraie partie d’échecs ! On y apprend aussi que son futur ex-concubin est ensuite engagé durant un an par une société contractante du Pentagone, et qu’il est resté expert d’une autre société, elle aussi contractante du Pentagone. Elue au Bundestag et entrée dans l’équipe d’Helmut Kohl, elle poursuivra son travail de sape. Pour une question de financements occultes dont il refuse de révéler les donateurs, Kohl sera contraint de quitter son parti et Schäuble, Président du CDU, de démissionner de son poste. Et Merkel s’empare de la présidence du parti. Kohl a-t-il pensé qu’il avait réchauffé un serpent dans son sein ? Peut-être bien... Ceci n’est qu’un avant-goût et lire l’article en détail n’est pas superflu. La lecture de ce petit thriller politique a été pour moi passionnante... Peut-être qu’après-tout Varoufakis a vu juste quand il prévient que la France est dans le collimateur de l’Allemagne. Ce petit Richelieu ne fera qu’une bouchée de nous.


  • #1265291
    le 10/09/2015 par Lecentrenestpasadroiteniagauche
    Discussion sur l’immigration avec Oskar Freysinger

    Mouais...
    L’islamophobie a été utilisée comme moyen, comme outil voir justification pour toutes les guerres US/OTAN des dernières années...Il est incohérent de prétendre le contraire.
    Julian Assange indique que les USA avaient déjà commencés à déstabiliser le Moyen Orient avant les groupes islamistes qui eux-mêmes avaient été formés par les USA et leur alliés dans leur lutte contre le nationalisme Arabe et contre le CCCP.
    L’immigration musulmane n’est pas un problème aux USA. Ils l’absorbent facilement du manque d’histoire, du manque de traditions, du manque de cultures, du manque d’enracinement identitaires et sont en effet uniquement soumis aux Marché ultra-libéral dont l’immigration de masse de prolétaires et la création de prolétaires avec le pillage des ressources est une partie importante voir la reproduction même des USA. Une fois arrivés aux USA, toutes identités sont effacées et désacralisées pour la marchandisation. L’Empire transforme les humains en choses, en marchandises.
    Toutes les démarches UDC de Marché sont néolibérales quand ce parti ne parle pas de l’Islam (Suisse-allemande). Quand l’UDC parle de l’Islam (Suisse-romande), les démarches sont plutôt conservatrices et protectrices. Sauf pour l’agriculture que l’UDC "soutien" et subventionne alors que seulement 3% d’agriculteurs existent en Suisse actuellement et que la Suisse importe déjà toute son alimentation. C’est choli le cor des Alpes les petits chalets et les chemises des paysans.
    Ce qui en effet et malgré les intentions bonnes ou mauvaises, dans le contexte des relations de pouvoir mondial, équivaux au contraire de droite des valeurs et gauche du travail. Les outils du mondialisme sont dans le Marché, dans les ressources et non dans l’identité ou le manque de. Le Marché crée l’identité et le grand remplacement et non le contraire.
    Il en résulte une occultation des forces et des modes et moyens de production capitaliste qui crée L’Empire et l’islamisation de l’Europe. La combinaison de l’islamophobie et du néolibéralisme empire la situation identitaire européenne, non le contraire.
    Donc, les beaux mots avec un bon coup de blanc ne suffiront pas.
    Cela peut changer...Je ne connais pas ce monsieur personnellement ni les cadres de l’UDC mais il faudra revoir les théories sur l’Islam et les étrangers et les comprendre dans le contexte de la mondialisation et du mondialisme. Il faudra particulièrement revoir la politique économique anti-sociale et ultra-libérale.


  • Très bien vu dans l’ensemble ; (sauf au début, ou Freysinger inverse la problématique, selon moi : c’est PARCE QUE les puissances émergeantes font vaciller les EU que ces derniers s’acharnent sur l’Europe comme un dernier os à ronger ; avec une Chine et une Russie faibles, une Europe puissance serait totalement ignorée des yankees).
    Sinon, bonnes intuitions sur Merkel, et belle métaphore philosophique sur les racines de chacun....


  • J’ai connu un réfugié politique français venant du Vietnam il était dans un mouvement évangéliste americain, lui comme le reste de sa famille percevaient beaucoup d’aide il m’a fallu un moment pour comprendre que leur venu était orchestré outre atlantique


  • jJ’ai connu des personnes qui étaient d’authentiques antifrançais et antifrance et qui des années apres viennent crier vive la france ! doit on s’en méfier ou s’en rejouir ?


Afficher les commentaires suivants