Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Domestikator aux Tuileries : "l’œuvre d’art" évoquant une levrette crée la polémique

L’immense installation de 12 mètres et 30 tonnes évoquant un couple en position de levrette risquait de choquer le « public traditionnel du jardin des Tuileries », selon le musée du Louvre...

 

 

Domestikator ne fera finalement pas partie du parcours hors-les-murs de la Foire internationale d’art contemporain (FIAC, du 19 au 22 octobre) mis en place dans le jardin des Tuileries à Paris.

Cette œuvre d’art sous forme de bâtiment évoquant par son design un couple en train de faire l’amour dans la position de la levrette, a été retirée par les responsables de l’exposition, rapporte notamment Le Monde. En cause, la « connotation sexuelle » de l’installation réalisée par les Néerlandais de l’Atelier Van Lieshout.

 

 

[...]

Déjà exposée en Allemagne

Un revirement de situation qui n’est pas du goût des représentants de la galerie Carpenters Workshop, qui avait déposé la candidature de Domestikator. Julien Lombrail, un des codirecteurs, s’est ainsi déclaré « abasourdi qu’une chose pareille arrive en France » dans Libération.

Lire l’intégralité de l’article sur 20minutes.fr

Contempler la modernité, sur E&R :

Lutter contre la dégénérescence de l’art avec Kontre Kulture :

 






Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents