Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Donald Trump prolonge le gel des cartes vertes et de certains visas de travail jusqu’en 2021

Le président américain a décidé lundi [22 juin 2020] de signer un décret prolongeant jusqu’à fin décembre le gel de la délivrance des cartes vertes et de plusieurs visas de travail. Son administration entend ainsi réserver ces emplois non pourvus aux Américains victimes d’un chômage record à cause du confinement.

 

 

C’est un nouveau tour de vis migratoire aux États-Unis, au nom de la lutte contre le chômage. Donald Trump a décidé, lundi 22 juin, de geler la délivrance des cartes vertes et de certains visas de travail jusqu’en 2021, a annoncé un haut responsable aux médias.

Confronté à la destruction brutale de millions d’emplois en raison des mesures de confinement, le président républicain avait décidé il y a deux mois de suspendre pour 60 jours la délivrance des « green cards », qui offrent un statut de résident permanent aux États-Unis, sans toucher aux visas de travail temporaire.

[...]

« Remettre les Américains au travail »

Selon ce responsable, cette « pause » devrait empêcher au moins 525 000 étrangers d’entrer sur le sol américain et réserver leurs emplois à des Américains. « La priorité du président, c’est de remettre les Américains au travail », a-t-il justifié.

Aux États-Unis, le taux de chômage a bondi à 13,3 % de la population active en mai, contre 3,5 % en février, en raison des mesures de confinement prises pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus.

Après un meeting décevant dans l’Oklahoma ce week-end, Donald Trump, candidat à sa réélection et en mauvaise posture dans les sondages, espère rebondir en utilisant les ressorts de sa campagne victorieuse de 2016 : la lutte contre l’immigration illégale. Il se rendra mardi à Yuma, dans l’Arizona, pour marquer l’achèvement de « 200 miles » (320 km) du mur qu’il avait promis d’ériger à la frontière avec le Mexique.

 

Attirer les étrangers les plus qualifiés

En parallèle, il entend réformer le système d’immigration légale, pour attirer les étrangers les plus qualifiés. Au-delà du gel des visas annoncés ce lundi, il a ordonné à son administration de réfléchir à une réforme des visas H-1B pour qu’en 2021, ils soient attribués aux étrangers à qui les plus hauts salaires ont été promis et non plus par loterie.

Lire l’article entier sur france24.com

Trump tente de desserrer l’étau :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pour ce qui touche à l’immigration qualifiée, les Etats-Unis et la Grande Bretagne sont privilégiés du fait de la prépondérance de la langue anglaise en Asie et sur le continent indien ainsi qu’en Afrique anglophone : ils ont là de quoi puiser allègrement pour constituer leurs futurs classes moyennes colorées...

     

    • Vous avez partiellement raison.
      Certes la langue anglaise est un bel atout, mais les pays comme la Suisse, l’Allemagne, le Japon, la Corée, les pays scandinaves s’en sortent très bien sans pour autant parler anglais comme langue native (ou pas du tout pour les pays asiatiques). Donc l’anglais, c’est important, mais ce qui est le plus important c’est évidemment d’avoir un pays dynamique avec des entreprises qui innovent et produisent. C’est cela qui attire les cerveaux.
      C’est clair que se targuer d’avoir une population francophone majoritairement illettrée et sauvage ça ne peut que desservir les français. Il vaut mieux avoir 15 millions de personnes éduqués qui parlent une langue (suisses allemands et autrichiens) hors du pays de référence (Allemagne) que 2 milliards de personnes inutiles. :-)


    • Scipion...
      ‘Vous n’avez pas compris le sens de mon message. Le sens du Brexit, c’était justement de pouvoir puiser, en toute liberté, ses futures classes moyennes dans l’océan anglophone mondial. Idem pour les États Unis, avantagés eux aussi par la proéminence de l’anglais. Le but des anglo-saxons est de créer par l’immigration choisie une nouvelle CLASSE MOYENNE MÉTISSÉE.
      _


    • Prééminence et non proéminence petit « king ». On sait que plus c’est gros plus ça passe auprès de certains, mais quand même !


    • #2490260

      C’est de la commmunication pré-électorale.

      Son gouvernement vient de naturaliser des milliers d’illégaux il y a à peine deux semaines.


  • Chez nous c’est l’inverse, portes encore plus ouvertes pour cause de Covid et signature des chartes Onusiennes de grand remplacement.


  • En tant qu’européens, il n’y a rien à attendre de bon des Etats-Unis ou d’un président américain. En revanche en ce qui concerne la politique intérieure américaine, Trump dirige sur le bon sens, rien que du bon sens. Préférence nationale de JMLP. Certains présidents européens pourraient en prendre exemple et sortir de l’idéologie mondialiste. Recréer des nations et voir sur certains sujets ce qui peut être réfléchi en commun. Une nation, un peuple, un guide.


  • Voila une excellente nouvelle ! C’est bien des mesures comme celle-là qu’il nous faudrait en France et plus largement en Europe. Great job Donald ! We support u.


  • ... alors que la France va "accueillir" 400 000 nouveaux "traoré" cette annnée !


  • Pour ceux qui se demanderaient si ses promesses électorales c’est du vent, Trump va aujourd’hui, 23 Mai 2020, inauguré les premiers 320 kilometres du mur entre les USA et le Mexique.


  • Parce que ya du travail au USA ?!! ...
    pathétique cette politique du faire valoir par le néant , des effets d’annonce pour justement inciter a se ruer dans ce pays en faillite , le problème au USA est un problème de modèle socioéconomique , inégalité des chances et de partage des richesses , monopole et main mise d’une minorité sur la majorité de la population .
    un système électoral corrompu qui na de démocratie que de nom , une culture hyperviolente bâti sur l’extrémisme idéologique et religieux et des siècles de crimes ethniques .
    les USA c’est l’enfer sur terre avec une population qui paye la facture de son suivisme et sa corruption et son amour de l’argent .

     

    • Dring dring dring.

      Dans la vraie vie, des milliers de français vivent dans l’illégalité aux USA et n’ont pas envie de rentrer en France, et zéro américain ne vit de façon illégale sur le sol français.
      Les USA attirent les cerveaux du monde entier, les hommes et les femmes les plus qualifiés et les plus diplômés, en France on attire la misère noire et marron.


    • L’American Dream est pour beaucoup devenu un cauchemar. Les USA sont une entreprise sans pitié pour ses malades, ex salariés et vieux.


    • Moi je suis d’accord avec vous. Les USA ont été fondés par des fanatiques religieux.
      Ceux qui réussissent sont choisis par Dieu et peuvent avoir une vie confortable. Ceux qui ne réussissent pas (ex : l’employé chez McDo), sont condamnés à la misère éternelle.
      Aux States, et dans les autres pays anglo-saxons, tu bosses 50 heures par semaines pour 2000$/mois, et tu loges dans ta voiture (enfin... si on accepte de l’assurer).

      Les français qui émigrent aux USA sont soit des étudiants en école de commerce qui ont des contacts sur place.
      Soit, ce sont ceux qui revendiquent un droit au logement en France, mais acceptent de vivre dans les égouts de New York en ne jurant que par le capitalisme américain.

      Vous l’aurez compris, je suis pour une troisième voie : le communisme a échoué, le capitalisme est en fin de vie. Tant qu’on ne se détachera pas de la mentalité américaine, les européens sont condamnés à subir le sort des amérindiens...


  • La fondation Bergé visée par la justice...
    Ça y est !
    Ils ont ouvert les vannes Epstein.

    https://www.rtl.fr/actu/justice-fai...

    En bonus, le suicide, à la méthode éprouvée, d’une vieille connaissance de Bill Clinton et de Tom Hanks.
    Je pense que le chargeur est enclenché.

    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/...

     

  • Simple bon sens il privilégie ses compatriotes, beaucoup de nations font de même. Dans certains pays les conditions pour être propriétaire d’un logement ou exercer une activité commerciale sont très restrictives pour les étrangers. En france les français passent après. On parle de l’immigration économique, il y a aussi les belges, les hollandais et les anglais qui raflent les meilleures maisons et font monter les prix au détriment des locaux. Je parle en connaissance de cause !