Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Donald Trump s’attaque encore au président de la Fed

L’organe monétaire du pouvoir profond se déclare "apolitique"

La Fed, « apolitique » ? Son président a de l’humour.

Quand on sait comment et par qui cette banque centrale a été créée...

 

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Le président de la Banque centrale américaine, Jerome Powell, a réaffirmé vendredi que l’institution continuera à agir « de façon appropriée » pour soutenir la croissance américaine, alors que les marchés s’attendent à une prochaine légère baisse des taux de la part de la Fed.

 

Soulignant ne pas anticiper de récession à court terme et indiquant que l’économie américaine était « au bon niveau », M. Powell a toutefois relevé de nombreux risques, notamment le ralentissement de l’économie mondiale, la faiblesse de l’inflation et les tensions commerciales.

Participant à une discussion à l’Université de Zurich en Suisse avec son homologue suisse Thomas Jordan, le patron de la Réserve fédérale américaine a indiqué que la Fed continuera « d’utiliser tous les outils à sa disposition pour soutenir la croissance ».

[...]

Interrogé indirectement sur les critiques du président Donald Trump vis-à-vis de la Fed, M. Powell a assuré qu’il n’avait « aucun regret » d’être dans le service public et que la Fed était « engagée à agir de façon totalement apolitique ».

« La Fed est un endroit formidable, avec une éthique forte et un bon moral », a assuré M. Powell. « Nous ne tolérons aucune ingérence politique. (...). Ce n’est pas la bonne manière de faire », a-t-il également réagi.

Lire l’article entier sur lalibre.be

 

Voir ou revoir l’histoire de la Fed et du secret de sa création :

 

La bataille des taux, sur E&R :

 






Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2273074
    Le 7 septembre à 11:26 par anonyme
    Donald Trump s’attaque encore au président de la Fed

    "l’organe du Pouvoir Profond se déclare APOLITIQUE" comme toutes les ONG ? A croire que c’est la même ENTREPRISE ?

     

    Répondre à ce message

  • #2273089
    Le 7 septembre à 12:12 par coche
    Donald Trump s’attaque encore au président de la Fed

    très intéressant ;malheureusement ils ne parlent que du côté économique mais omettent le côté religieux !(plus haut c’est le soleil !)

     

    Répondre à ce message

  • #2273094

    Il y a qu qu decennies, Garry Allen avait ecrit un excellent livre sur la FED et le CFR... A re-bucher a l’occasion, avec les ajustements a faire...

     

    Répondre à ce message

  • #2273111
    Le 7 septembre à 12:53 par Syzygy
    Donald Trump s’attaque encore au président de la Fed

    Quoi la Fed a une éthique forte ? Le Powell a sans doute oublué comment les banksters ont extorqué la signature du President W. Wilson un soir de décembre 1913 ! Le pôvre entretenait un échange épistolaire avec sa maîtresse et le paquet de lettres a été racheté par un avocat juif de NY nommé Untermyer. Et on peut continuer avec JFK et les conséquences funestes de son Décret 11111...

     

    Répondre à ce message

    • #2273453
      Le 7 septembre à 23:30 par guibus
      Donald Trump s’attaque encore au président de la Fed

      Woodrow Wilson est issu d’une famille de juifs allemands appelés Wohlson, ayant émigré d’abord en Angleterre pour se faire appeler Wolfson, et ensuite en Amérique pour changer en Wilson.
      La célèbre phrase ou il pleure d’avoir été abusé, c’est juste l’éternelle comédie pour cacher son crime. Il était parfaitement au courant et partie prenante, faudrait arrêter de tomber dans le panneau.

       
  • #2273125
    Le 7 septembre à 13:17 par legrandjeu
    Donald Trump s’attaque encore au président de la Fed

    Bien sûr que la FED est apolitique puisqu’elle est suprématiste, réduire le monde à du bétail, c’est énorme comme "la mission de dieu" dont parlait le CEO de la Goldman Sachs, Loyd Blankfein. RAS. Chouard, un pôvre universitaire noyé sous les livres & sans vie,s’est fait gazer dans un RICTUS par les mêmes névrosés....qui ne savent pas ce qu’ils font.

     

    Répondre à ce message

  • #2273165
    Le 7 septembre à 14:12 par anonyme
    Donald Trump s’attaque encore au président de la Fed

    ’’ l’économie américaine était « au bon niveau ’’
    ...Pour qui ? Dommage que cette ’’économie’’(et les autres) n’emploie pas exclusivement des spéculateurs ; cela ferait plus de bipèdes ’’au bon niveau’’

     

    Répondre à ce message

  • #2273191
    Le 7 septembre à 14:49 par Anonymous19
    Donald Trump s’attaque encore au président de la Fed

    La soi-disant opposition entre Trump et la Fed n’est qu’un jeu de dupe, une opposition contrôlée.
    Lisez Brandon Smith sur lesakerfrancophone.fr

     

    Répondre à ce message

    • #2273359
      Le 7 septembre à 20:27 par compatriote
      Donald Trump s’attaque encore au président de la Fed

      Je ne souscris pas à l’avis de BS, qui est obnubilé par l’anti-trumpisme primaire ; certes Trump n’est pas un "ange", mais qui l’est en politique ? la politique aujourd’hui, plus que jamais, est un jeu extrêmement subtile. Un adage dit : " en politique, rien n’est tout noir, rien n’est tout blanc, tout n’est qu’un nuancier de gris... "
      Trump fait tout ce qu’il peut pour éviter que la Fed, en manipulant les taux d’intérêts, ne fasse tomber le dollar et faire advenir l’effondrement financier tant souhaité, dans son agenda...
      Trump, pour sauver sa nation, a trop besoin du dollar, tout comme une France qui, redevenue souveraine, aura trop besoin du franc...
      Ce n’est pas tant Trump qu’il faut regarder mais la lune qu’il montre du doigt... ;-)

       
    • #2273461
      Le 7 septembre à 23:49 par guibus
      Donald Trump s’attaque encore au président de la Fed

      Lisez Thierry Messan ou Paul Craig Roberts, vous aurez des avis radicalement différents. Lisez comme moi aussi directement Trump pour avoir une idée du personnage, c’est extrêmement instructif, à des années lumière de ce qui est écrit partout, même dans la presse alternative.

       
    • #2273509
      Le 8 septembre à 07:03 par Pierre Loup
      Donald Trump s’attaque encore au président de la Fed

      Pour avoir la vérité sur Trump c’est Radio-Quebec + Thierry Meyssan mais aussi Youssef Hindi, les 3 plus informés(surtout Radio-Quebec) mais aussi honnêtes qui ont compris ce qui se passe réellement !
      En ce qui concerne cet anti-trumpisme primaire en France, faut pas s’étonner pourquoi !
      Trump c’est un mâle blanc riche, puissant et fier qui se bat pour sa nation et il à les moyens de le faire ! Évident ça va choquer les gauchiasses ’’antiracistes’’ et fins de race français en tout genre ainsi que les hypocrites !

       
  • #2273269
    Le 7 septembre à 17:49 par compatriote
    Donald Trump s’attaque encore au président de la Fed

    La banque centrale des Etats-Unis d’Amérique, réserve et fédérale :
    En lisant Anthony Sutton et nombres de spécialistes contrariens de la question financière et monétaire, il s’avère que la Fed n’est réellement ni nationale, ni une réserve, ni fédérale...
    C’est un organisme issu d’un Coup-d’Etat (1913) ; en fait de réserve, c’est un réseau privé dont le sommet de la pyramide se situe à Bâle (Suisse) au sein de la Banque des Règlements Internationaux (B.R.I/B.I.S.), lequel ne gère que de l’argent virtuel (des lignes de comptes numériques), ce dernier étant basé uniquement sur le système de la dette usurière, sur la cavalerie bancaire ("planche-à-billets", "monnaie de singe", etc), sur le trading à ultra-haute fréquences, sur la soumission des Etats-Nations (une soixantaine d’affiliés, i.e d’inféodés dans le monde) par le truchement de sorte d Coups-d’Etats tel celui de des Etats-Unis en 1913 ; pour la France, ce "soft power", véritable dictature de l’oligarchie financière internationale cosmopolite, apatride et nomade, a été imposé de façon scélérate par le truchement de la loi n° 73-7 dite Pompidou(/Giscard/Rothschild) du 03 janvier 1973, laquelle a modifié le statut de la Banque de France, notamment les conditions autorisant l’État à emprunter à la Banque de France. Depuis le peuple français est écrasé par la dette, surtout celle en sa version concrète, celle de l’usure, i.e. du "service de la dette" qui absorbe la quasi-intégralité de la levée d’impôts annuelle...
    Dès 1913, le problème est devenu global (hormis pour les six pays qui se sont extraits su système, dont la Turquie il y a un mois).
    Auj., D Trump tente de faire de même, comme il l’avait annoncé dans ses discours de campagne électorale de 2015, fidèle à ses convictions qui remontent à très longtemps auparavant (milieu des années ’90)...
    Il ne déviera pas de son but consistant à nationaliser la Banque Centrale US, seul moyen de sauver ce qu’il reste de la nation américaine (et de ses acquis dans le monde comme solde de tous comptes), du "Bill of rights", de la démocratie et de la république originelles.
    A moins que l’Etat-Profond, qui rêve de lui faire subir le même sort que JFK, ne parvienne à ses fins, chose qui signerait une "belle" victoire, en attendant la grande, celle de sa 3è GM et l’instauration définitive du NOM messianique totalitaire.
    Tant que la Cabale ne sera pas désarmée (nucléaire,..), jugée, condamnée et neutralisée (en exil en Sibérie...) nul ne pourra dormir tranquille.

     

    Répondre à ce message

  • #2273672
    Le 8 septembre à 14:34 par momo
    Donald Trump s’attaque encore au président de la Fed

    Franchement, je ne sais pas où ces gens vivent : pas d’inflation. Et les prix de l’immobilier et ceux des fruits et légumes, et le gaz, et l’électricité ! C’est leurs statistiques qui sont truquées, comme dans feu l’URSS, à ce sujet, on peut lire l’excellent livre de Philippe HERLIN : Inflation, le grand mensonge. Heureusement qu’il n’y a pas trop d’inflation, car les salaires, eux, ils n’augmentent pas. Comme si l’inflation était une solution. Je me permets de rappeler qu’à la fin du 19 ème siècle, sous le régime de l’étalon or, les prix baissaient en longue période, les taux d’intérêt n’étaient pas négatif, ce qui signifie que si l’on plaçait de l’argent pour ses vieux jours, on n’était pas splolié et cerise sur le gâteau, le croissance était bien supérieure à ce qu’elle est actuellement. Quand à l’efficacité des QE, à part créer des bulles, elle est nulle. A part ça, POWELL est plutôt meilleur que YELEN. Au début, il a essayé de remonter les taux, mais comme l’explique bien Olivier DELAMARCHE, c’est impossible partout, alors maintenant, il est forcé de les diminuer à nouveau. Un jour, le système financier occidental s’écroulera comme l’URSS s’est écroulée. La seule incertitude, c’est que l’on ne sait pas quand cela se produira, mais à ce moment, ça sera sûrement très difficile pour la plupart des gens.

     

    Répondre à ce message