Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Du rire à la nausée" : Dieudonné répond à L’Express !

Dieudonné, sur E&R :

Retrouvez Dieudonné chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Haha je crois que cette Anne Jouan n’est pas un transsexuel, mais c’est bien joué de la part de Dieudo. Magnifique réponse à ce sac à m....

     

  • Patou...
    Si, si, tout, mets-moi tout...


  • Après les plus grands théâtres , jouer dans des champs mais c’est .....un MOLIERE inversé. Belle quenelle aux merdias de notre époque. Dieudonné nous surprend toujours par sa liberté de ton. Blanche Gandin un Bigard à bobos n’ a qu’a aller se rhabiller


  • Mon pauvre Dieudonné, se faire insulter par ces " déché de la société " qui n’a plus rien à dire et finisse par recracher leur haine, car c’est tout ce qu’il leur reste pour essayer d’exister alors que réellement ils ne sont plus rien . Et nous sommes entourés de plus en plus de ces genres d’individus pour arriver à ce que la France nauséeuse est en train de devenir ,"plus rien"
    Si de plus en plus de monde vient à tes spectacles, c’est parce qu’ils savent qu’ils vont passer un grand moment de rire afin de leur faire oublier la désolation et la haine de la réalité qui nous entoure .


  • #2041330

    "Le premier qui dit la vérité , il doit être exécuté " ! ...


  • Toujours ce harcèlement et cet ACHARNEMENT...
    Rien ne justifie et absolument rien ne justifie ce type de comportement psychopathique et de haine à l’encontre Dieudonné.
    Vive Dieudonné ! You’re the best one !


  • Goupil, celui qui applaudissait à l’invasion de l’Irak.......


  • #2041380

    Dieudonné nous représente tous avec talent. Nous qui subissons la mafia d’occupation et ses kapos merdiatiques qui nous la vendent.
    Merci à Dieudonné de nous permettre, gràce à son courage innouï, de garder encore un peu d’espoir.


  • #2041408
    le 13/09/2018 par The Médiavengers Zionist War
    "Du rire à la nausée" : Dieudonné répond à L’Express !

    C’est un beau nom çà, l’ex-presse !


  • Cet article n’aura somme toute été lu que parce qu’il traite de Dieudonné ! C’est en effet un torchon.

    Pour avoir vu Dieudonné en spectacle à Brest, enfin à Lanrivoaré, j’ai trouvé son équipe accueillante et simple : Nolan accueille les spectateurs sur le parking pour les aiguiller vers le champ où est installée la scène, une simple estrade encadrée de quelques projecteurs, quelques enceintes réparties ici et là. À côté de la scène un camping-car, c’est la loge. Personne (ou presque) ne s’aventure au-delà d’une limite immatérielle, pas de fil, rien que la frontière de la décence, le périmètre du respect dû à l’artiste qui se concentre à l’abri des regards. L’entrée du champ n’est pas bouclée non plus, trois cônes de chantier par terre et Hervé, aimable, bienveillant, scanne les billets. Chacun a apporté sa chaise comme l’indiquait le sms avec cette recommandation "Couvrez-vous bien"... Il fait un peu frais c’est vrai mais le public populaire, bon enfant s’y attend, habitué peut-être aux fest-noz en plein air, le temps est changeant en Bretagne. Des poubelles sont prévues pour qu’y soient jetées les bouteilles de bière. Un camion-boutique est ouvert un peu en retrait et une équipe s’affaire à préparer du couscous pour l’après-spectacle. La représentation commence les sketches se succèdent dans un fondu-enchaîné qui alterne les univers, les thèmes et les personnages, l’unité c’est l’acteur. Il n’en fait pas des tonnes, il maîtrise son sujet, il est là, présent, incarné et il pèse ses mots, dans un exercice de funambule. La gaudriole se teinte de gravité, de mysticisme, brouillant les pistes : est-on dans la farce ou dans la tragédie ? Rabelais faisait péter Pantagruel, Dieudonné fait péter sa femme, vieille tradition française, on n’est pas forcé d’aimer, c’est vrai, mais réduire un spectacle à un détail n’est-il pas malhonnête ?
    La représentation se termine, une partie du public s’en va, son siège sous le bras, une autre reste pour casser la croûte, et les fans attendent pour faire une photo car Dieudonné va au contact de son public : une photo, une quenelle et des sourires, des poignées de main, il verra tout le petit monde hétéroclite qui l’a attendu, pourtant, il n’est pas loin de minuit et il jouera le lendemain à Nantes...
    Peu d’artistes peuvent se féliciter d’avoir un public aussi respectueux, aussi discipliné car les choses se passent bien, très bien dans un climat chaleureux et serein, une heureuse parenthèse.

     

    • Beau témoignage qui me fais d’autant plus regretter d’avoir bêtement loupé son spectacle en Haute-Vienne.


    • Il en est de même dans des salles de plus de 8 000 places en région PACA, de quoi faire grincer les dents de Catalogne jusqu’à Evry, voire plus loin en Méditerrannée.
      J’ai été jusqu’à aimer l’infusion d’un artiste qui, pourtant, à ses débuts, n’était pas ma tasse de thé.
      C’est à dire que je le prenais simplement sucré : et là avec le miel et le petit grain de sel...
      Depuis toutes les essences qui émanent de ses feuilles se diffusent bien à l’âme.


    • Superbe chronique, merci. J’ai vu ce spectacle dans un Palais des Congrès plein à craquer. Je retournerai le voir, même au fond d’un bois.


    • #2041976

      « Cet article n’aura somme toute été lu que parce qu’il traite de Dieudonné ! C’est en effet un torchon. »
      Il devrait leur demander des indemnités car c’est en utilisant son nom qu’ils arrivent à vendre quelque chose.

      Sinon, dans le fond, c’est un peu l’authenticité du personnage qui fait que tout le monde (Tout le monde...enfin, j’me comprends...) est a l’aise avec lui et se tient bien, on est très loin de l’humoriste surgelé qui essaye de faire rire en cachant sa terreur par de la conformité insipide.


  • #2041594

    Dommage que plus personne ne lit l’Express, car c’aurait été une bonne promo pour Dieudo.

    Patou c’est pas Manu, snif :-(


  • Ben alors Dieudonné , après ton passage à Lourdes et les signes que tu y as vus , je pensais que tu aurais mis en pratique sans problème le pardon des offenses qui est certes l’une des œuvres de miséricorde les plus difficiles à mettre en pratique. Que la paix reste avec toi !!!!!


Commentaires suivants