Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

École primaire : Jean-Michel Blanquer annonce le déploiement de "tests salivaires"

Le ministre de l’Éducation a annoncé le 20 février sur BFMTV que des tests salivaires allaient être déployés dans les établissements scolaires au retour des vacances d’hiver. Ces tests « iront prioritairement vers l’école primaire », a-t-il précisé.

 

Les tests salivaires vont commencer dans les écoles après les vacances scolaires, a expliqué le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, le 20 février 2021 sur BFMTV. « Entre 50 000 et 80 000 tests » seront réalisés « dès la semaine prochaine » pour atteindre 200 000 tests par semaine, a-t-il précisé.

« Avec les tests salivaires, nous pensons que presque tout le monde acceptera de se faire tester », a affirmé le représentant de l’exécutif, ajoutant que ces tests « iront prioritairement vers l’école primaire ».

Pour le reste, les règles sanitaires mises en place dans les établissements scolaires pour empêcher la diffusion du coronavirus vont être « stabilisées ». « Il y a peu de choses qui changent à la rentrée, précisément parce que nous voulons stabiliser les règles », a indiqué le ministre alors que les élèves et enseignants de la zone A reviendront en classe le 22 février après les vacances d’hiver. Ceux des zones B et C feront leur rentrée les 1er et 8 mars. S’il a répété que « pour l’instant, on est sur une stabilisation des règles », Jean-Michel Blanquer a jugé « inévitable » qu’elles continuent d’évoluer.

Conformément à l’évolution épidémique, l’Éducation nationale a adopté un nouveau protocole sanitaire assouplissant les règles en cas de contamination par le variant britannique. Dorénavant, trois cas positifs entraînent la fermeture d’une classe. Par ailleurs, les personnels de l’éducation ne sont plus systématiquement considérés comme cas contact quand ils ont été en présence d’élèves positifs. Pour les variants sud-africain et brésilien, le ministre a affirmé que la détection d’un seul cas pouvait entraîner la fermeture de l’établissement.

Au cours de cet entretien sur BFMTV, Jean-Michel Blanquer a également évoqué l’« islamo-gauchisme », un « fait social indubitable » qu’il faut « regarder en face » selon lui, alors que sa collègue du gouvernement Frédérique Vidal a été très critiquée pour avoir demandé au CNRS une enquête sur le sujet au sein de l’université.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Vous en avez pas marre, alors que vous feriez mieux Mr Blanquier de vous préoccuper de l’éducation des gamins, le niveau scolaire qui est abonnés absents, et l’éducation en général que d’emmerder toute l’Éducation nationale avec des tests, des masques et toute la panoplie du parfait casse-couilles .Il y a des priorités, mais je pense que ce ne soit pas votre préoccupation

     

  • Sale hiver ! Décidément. Quand je pense que même ici au début on le trouvait plutôt bien (commentaires). J’ai bien fait de continuer à crawler dans la détestation.


  • Le test salivaire encore moins fiable que le test PCR qui va faire exploser le nombre de ’’ cas ’’ et mettre un coup de pression aux parents crédules et justifer par la suite un reconfinement ?

    En russie, plus aucune restrictions et du monde dans les rues jusqu’à très tard le soir.


  • « Avec les tests salivaires, nous pensons que presque tout le monde acceptera de se faire tester »

    T’inquiète pas, ducon, le français accepterait même de se faire sodomiser avec un coton tige pour dépister un virus qui n’existe pas. Tu peux y aller, mon pote. Demande lui même qu’il se mette une banane dans le Q (comme le disait très justement Stéphane Blet) et il le fera. Il est gentil le français, il se laisse même poignarder par un soudanais qu’il avait hébergé. Demande lui de bouffer de la merde et il le fera. Ah, on me dit dans l’oreillette que depuis l’explosion des fast food, c’est déjà fait. Pffff, comme d’habitude, le VIVACHAVEZ a encore un train de retard.

     

    • Ce virus couronné, comme le hiv, est homophobe : tous deux ont une forte concentration au niveau digestif, donc le rectum (connu depuis des décennies) . Y tremper son organe n’expose à ces 2 virus que ceux qui ont cette pratique.
      "dîtes la vérité on ne vous croira pas"...


    • Ouais, mais rassurez vous VivaChavez, il est des périodes de l’histoire où avoir un train de retard fut finalement bénéfique. Il n’empêche toutefois en effet qu’à la retraite de Russie, c’est ceux qui ont été à la « traine » qui ont été repassés... Question de psychologie, alors que la psychologie, y’en a qu’une.


  • Bon pour l’instant ça reste dans la bouche .

     

  • Ou comment ficher par ADN les futurs citoyens...

     

    • et préparé la localisation exacte en temp réel par reconnaissance faciale avec des millions de cameras un peut partout et les discriminations interdiction d’accès dans une multitude de lieux voir supermarchés et répressions qui va avec pour les non vacciné entre autre par exemple


  • Mais ils vont leur foutre la paix aux gosses ! Imaginez le stress et l’inquiétude d’un enfant déclaré "positif" ! Ravages psychologiques ! Accusé d’être une bombe ambulante pouvant tuer pépé mémé ! Alors qu’ils sont positifs car ils développent des défenses immunitaires (anticorps) et ne sont pas malades ! Ce terrorisme étatique va encore durer longtemps ? Les parents vont réagir quand, bordel, contre cette maltraitance !
    Tout ça préfigure évidemment la piqûre obligatoire dès la maternelle !


  • Alors que Raoult annonce, dans l’un de ses derniers communiqués, que les tests salivaires donnent 30% de faux-positifs. Lamentable !!!

     

    • Le but de ces tests salivaires ne réside pas dans la détection d’un virus en voie d’extinction avec l’arrivée du printemps, mais bien dans le séquençage ADN de toute la population française, en commençant par les plus dociles : nos enfants. Jeanne, au secours !


  • Je refuse que mon enfant se fasse tester. Ça commence avec les tests, ça finit avec le vaccin dans ton dos pendant que ton gosse est à l’école.

     

    • Si tu refuses, tu seras catégorisé parent irresponsable, et les services sociaux viendront te le prendre. C’est ça le projet.
      Solution : s’unir, faire bloc, renouer le dialogue, faire comprendre, planifier des stratégies. Il suffit peu de choses, mais soyons actifs tout de même.


    • Attention les ASE sont des machineries qui ont pris un pouvoir considérable. Les agentes qui y travaillent dictent aux juges ce qu’elles veulent et ne vous lachent que quand elles le veulent bien. C’est du vécu. Si vous voyez une de ces rombières pousser votre porte, n attendez pas la convocation du tribunal. Elles mentent comme elles respirent pour faire du chiffre. Mettez vous à l’abris dans un pays accueillant si vous voulez garder votre enfant.


    • Mais les tests à l’école seront-ils obligatoires ? Ça me paraît peu probable. Ici en Suisse, aucun test ne sera fait sur mineur sans le consentement de ses parents. En cas de refus des parents, nous serons obligés de faire une dizaine (enfin quarantaine...). La 2e option me convient, comme ça mon gamin aura 10 jours sans bourrage de crâne (la scolarisation est hélas obligatoire).


    • Ne vous inquiétez pas ils ne peuvent pas imposer les tests. Les 1er tests en lycées pour élèves et profs, ils n’y avaient personnes pour y aller. Un camouflet c’est pourquoi il dit maintenant que c’est salivaire nous pensons que presque tout le monde acceptera de se faire tester. Il fallait signer une décharge en acceptant le test. Donc faut pas s’inquiéter avec ça


  • Et on a le droit de cracher directement à la gueule de ceux qui viendront nous imposer des tests salivaires ou pas ?


  • Avec les tests salivaires, nous pensons que presque tout le monde acceptera de se faire tester ...
    Non, wvlanquer pense mal, comme tous les traîtres de ce gouvernlejt. Il n’y a acune raison de tester des enfajts en bonne santé. Aux parents de refuser une action de plus destinée à poursuivre la manipulation Ces tests ne sont pas sanitaires, mais politiques


  • « Avec les tests salivaires, nous pensons que presque tout le monde acceptera de se faire tester »
    Ben ça c’est sur ! Si ça pouvait consister à leur cracher à la gueule, je serais plus que partant ! Et il y aurait de sacrées files d’attente !


  • "tests salivaires" = prélèvement d’ADN = magie noire en perspective

     

    • Oui, cela fait plusieurs mois que je pense que ces tests de dépistage permettent avant tout de prélever l’ADN de toute la population afin de constituer une banque d’ADN mondiale . Ils ratissent de plus en plus large pour que tout le monde se fasse tester au moins une fois.

      Pour trafiquer leurs statistiques, pas besoin de tests... Les chiffres se falsifient très facilement.


    • On peut ajouter à cela (moyen de tester notre ADN) cette nouvelle mode suivi par énormément de monde, promu sur Internet par des youtubeurs et gens connus, c’est à dire les test ADN pour (soi-disant)connaitre notre origine. I J’ai vu des vidéos à ce sujet, on vous liste quelque pays et régions, souvent très vague , du n’importe quoi. Bref tout ça (donner votre ADN) pour ca !


  • C’était sans doute déjà le cas avec les tests PCR mais là c’est l’image, et l’image est forte.
    Parce que le relevé salivaire est associé à la prise d’empreinte ADN.

    Là on a l’image de centaine de milliers d’élèves de primaire archivés par leur ADN. Franchement ça fait vraiment junte des barbelés.

    Pour rappel, il y a quelques années, un homme avait été accusé de meurtre, confondu par son ADN.
    Coup d’bol pour lui, il était en Australie pour le boulot au moment du meurtre.


  • et avec la collaboration des syndicats collabo le test salivaire sur le lieu de travail va suivre .


  • Ces fumiers s’en prennent aux enfants et tous les parents fermeront leurs gueules.
    Le test anal pour les garçons permettrait de leurs faire découvrir de nouveaux horizons plus dans l’air du temps c’est quand même mieux merci monsieur le ministre que le latin ou le grec ancien.


  • Petite récolte d’ADN pour fichage sous un prétexte fallacieux. C’est pas vicieux çà ? Et personne ne voit rien.

     

  • test salivaire efficace : le crachât à la gueule , enfin réhabilité...


  • C’est bien pratique, vous êtes ministre de l’éducation et hop, vous devenez médecin. C’est ça les esprits supérieurs


  • Tests salivaires ? Pas de problème : je lui crache à la gueule à ce connard !
    Qu’il arrête de s’en prendre à nos enfants avec le couillonavirus !


  • Les tests à CT sup à 35(la plupart des tests français) ne valent rien :97% de faux positifs !!


  • Un glaviot fera l’affaire !


  • Pour faire de bons moutons, il faut commencer par faire de bons agneaux.


  • Fonctions des tests :1) se faire du fric - 2) justifier les mesures dites "sanitaires" en faisant dire aux tests ce qu’ils voudront, sachant qu’il y a un gros % de faux positifs - 3) ils vont évidemment avec l’appui des journaleux maintenir la confusion entre "cas" (asymptomatiques , donc NON MALADES) et vrais malades qui pourront être de simples rhumes ou affection hivernale banale) - 4) entretenir la peur - 5) but caché ???? - Par ailleurs, comment certifier que quelqu’un de négatif un jour, le serait les lendemains ? Donc c’est complètement idiot de tester des populations saines, surtout les enfants !!!!

     

  • Ce qu’ils n’oseront faire : Tester les militaires dans leur caserne ou les gendarmes, CRS ou policiers dans leur commissariat.
    Non, il s’agit des enfants, qui ne risquent absolument rien, au niveau de cette maladie médiatique pour les guignols qui croient encore à l’information.
    Tout est bon pour relancer les statistiques des cas positifs qui ne veulent rien dire.

     

  • Ça va dans le sens d’attali et ses équipes de
    mange merde.
    Tester-isoler.
    Isoler les enfants des parents c’est leurs
    vices, c’est clairement vouloir leur faire du mal.
    Seul une réaction massive et violente
    pourra les arrêter mais ça ils le savent.
    Après les jacqueries, bientôt les attaleries


  • L’intérêt c’est de faire gonfler le nombre de cas positifs pour encore plus nous contraindre dans leur délire de confinement, de couvre feu etc...
    Je rappelle quand même que la maladie a aucun effet dangereux sur les enfants.

     

    • Et quand un enfant est testé positif (qu’il le soit effectivement ou non, on s’en fout), ses parents et toutes les personnes qu’il a fréquentées sans masque se retrouvent cas contacts. Et donc hop, privés de boulot pendant au minimum 7 jours, mais ne vous inquiétez pas, l’argent des français paie tout ça...


  • Va te faire foutre, faux ministre !!


  • Qu’ils (Blanquer et le gouvernement) foutent la paix aux petits français !


  • Très finement joué !! 200000 tests par semaine ça va bien nous faire remonter le nombre de « cas » et justifier de nouvelles mesures de restriction... les mecs sont forts quand même !!!


  • ? !

    Quand va-t’il y en avoir un - dans ce """gouvernement""" mortifère - pour enfin décider de faire SOIGNER de façon PRÉCOCE les VRAIS malades, et laisser vivre normalement les 99,99% de Français qui n’ont RIEN !?

    Ils attendent quoi, ces assassins, qui ont - sciemment et délibérément - laissé mourir des milliers de personnes, dans le SEUL but de faire croire qu’il n’y a pas de traitement, et pouvoir ainsi tenter de nous fourguer leur m**** - pas obligatoire mais avec passeport sanitaire à la clef, pfff !! - et engraisser Big Pharma !?

    On se pose ces questions chaque jour avec plus d’acuité devant le vide intersidéral de leur vacuité intellectuelle/professionnelle/morale, une chose étant cependant certaine : ils feraient bien de (re)lire - lentement et avec toute l’attention qu’il exige - cet extrait de Victor Hugo dans "Les Misérables"...

    ".../...De quoi se com­pose l’é­meute ? De rien et de tout. D’une élec­tri­ci­té déga­gée peu à peu, d’une flamme subi­te­ment jaillie, d’une force qui erre, d’un souffle qui passe. Ce souffle ren­contre des têtes qui pensent, des cer­veaux qui rêvent, des âmes qui souffrent, des pas­sions qui brûlent, des misères qui hurlent, et les emporte. Où ? Au hasard. À tra­vers l’État, à tra­vers les lois, à tra­vers la pros­pé­ri­té et l’in­so­lence des autres.../..."


  • c’est grave

    on va donc ostraciser des enfants asymptomatiques dont le seul "problème" sera d’avoir positivé un test ( probablement de même qualité que ses prédécesseurs )

    sachant l’ubiquité des corona ( et autres virus ) au sein de cette population, je prédis une flambée du nombre de "malades contaminants" si l’on se réfère a la sémantique des cornucopistes

    passé sans tambours ni trompettes, les cas contacts(*) deviennent eux aussi des ostracisés, avec des périodes de mise au placard passant de 7 jours a 10 jours, et autant qu’il le faudra, tant que les tests ne redeviendront pas négatifs

    (*) entourage , famille, classe etc etc ... l’homme qu’a vu l’homme x 10expN qui a contaminé le facteur, avec une telle martingale, en seulement 2 mois c’est tout le pays qui sera touché

    encore une fois il s’agit de créer une situation basée sur le nombre de cas, afin de justifier ce qui se passe
    juste deux précisions, le réseau sentinelle est en mode encéphalogramme plat ( la grippe s’éradique d’elle même ) tandis que la mortalité précoce post inocula poursuit sa progression dans le silence et dans l’oublie


Commentaires suivants