Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Égypte, Irak et bientôt Afrique du Sud : la Russie multiplie les contrats d’armement

La Russie, second plus gros exportateur de matériels militaires au niveau mondial derrière les États-Unis, poursuit sa conquête du marché mondial de l’armement.

Un contrat de 3,5 milliards de dollars a été signé avec l’Égypte. Il prévoit la livraison d’artillerie, de moyens de défense antiaérienne et d’armes légères.

À l’occasion du salon Africa Aerospace and Defence 2014, l’Afrique du Sud s’est montrée très intéressée par l’acquisition d’armements défensifs. Sur place, Le groupe Russian Helicopters y présente une large gamme d’appareils civils et militaires : l’hélicoptère d’entraînement Ansat-U, l’hélicoptère de combat Mi-35M et les hélicoptères de transport militaire Mi-171Ch et Mi-17-V5.

Le vice-premier ministre irakien Hoshyar Zebari a confirmé dans les médias russes la volonté de son pays de poursuivre sa coopération avec Moscou :

« L’Irak envisage d’accroître sa coopération avec la Russie dans tous les domaines : politique, économique et, bien entendu, technico-militaire. Nous avons déjà réalisé plusieurs contrats militaires. Une série d’autres contrats signés attendent leur tour. De nouveaux échanges de visites entre des délégations gouvernementales de nos pays auront prochainement lieu. Les nouveaux achats d’armes russes seront effectués en premier lieu pour combattre le terrorisme. Il s’agit, entre autres, de nouveaux lots de chasseurs. L’Irak projette d’acheter à la Russie le matériel de guerre le plus sophistiqué. Les armements livrés cet été par la Russie et le soutien apporté par votre pays ont déjà aidé le gouvernement irakien dans la lutte contre le prétendu État islamique. Tout ceci a été très utile et bien à propos. Les prochains contacts intergouvernementaux ne seront seulement pour maintenir, mais pour intensifier la coopération entre l’Irak et la Russie. Il s’agit non seulement de la coopération technico-militaire, mais aussi de la coopération dans l’énergie, la construction de centrales électriques en Irak, la mise en valeur de gisements et le rétablissement de nos infrastructures. Je vous assure que le nouveau gouvernement irakien accordera une importance primordiale à la coopération avec la Russie. »

Ces pays s’ajoutent aux clients fidèles de la la Russie : l’Algérie, l’Inde, le Myanmar, le Soudan, la Syrie, le Venezuela et de nombreux pays d’Afrique.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • " Ces pays s’ajoutent aux clients fidèles de la la Russie : l’Algérie, l’Inde, le Myanmar, le Soudan, la Syrie, le Venezuela et de nombreux pays d’Afrique"
    Curieux, tous des pays que les USA essaient de déstabiliser ! Exactement comme pendant la guerre froide où les USA préféraient installer des dictatures militaires plutôt que de voir le pays virer "socialiste - communiste". (amérique du sud : Argentine, Chili, Bolivie etc... amérique centrale : Nicaragua, Cuba etc... Moyen-orient : Iran, Irak, Aghanistan, Egypte etc... Afrique : Angola, Afrique du Sud, Congo etc... Europe : Grèce, Espagne etc...Extrème orient : Birmanie, Thaïlande, Viet-Nam, Corée etc...