Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Élections en Suisse : forte poussée des Verts, mais la droite populiste garde la tête

Ou l’efficacité de la propagande mondialiste sur le climat

« Dimanche, lors des élections législatives suisses, les Verts ont obtenu 17 députés supplémentaires, pour un total de 28 sièges (13,2% des voix), au terme d’une campagne largement marquée par la question du changement climatique. La droite populiste de l’UDC, qui a fait campagne contre l’immigration, reste toutefois la première force politique du pays. »20minutes

 

On comprend, à travers ce scrutin suisse fédéral, à quoi sert finalement « l’urgence » climatique : à bouleverser les priorités des peuples, à placer le climat devant la souveraineté dans l’esprit de l’opinion afin d’affaiblir ce désir d’indépendance qui fait un pays.

« Le sujet essentiel, avant de vouloir sauver la planète, c’est de sauver la souveraineté suisse » (Oscar Freysinger, ex-sénateur UDC)

Chez nous, la même ingénierie a réussi à placer l’insécurité, qu’elle provienne des racailles ou du terrorisme (avec un coup de pouce laxiste plus ou moins volontaire des autorités et du renseignement depuis 2005), devant le chômage dans la top liste des préoccupations des Français. Le basculement a eu lieu après les grands attentats de 2015. Les médias ne parlent plus trop du chômage, ils parlent tout le temps de terrorisme.

Les Suisses, semble-t-il, ont marché partiellement dans la combine. Mais les souverainistes sont encore en tête. Les Verts en ont aussitôt profité pour réclamer un sommet national sur le climat, ce qui n’a aucun sens, puisque l’Homme n’a pas la maîtrise du climat. Et s’il l’a, ce serait par la voie des dégagements de gaz carbonique qui produiraient un réchauffement climatique, estimé à +1° en... 150 ans. On est loin des prévisions alarmistes du Monde qui nous parlait de +7° en 2100 avec les villes côtières sous l’eau !

Comme de bien entendu, l’ONG mondialiste pro-américaine Greenpeace s’est insinuée dans le jeu politique suisse à l’occasion de cette percée verte. Et comme par hasard, l’ONG qui sent à plein nez le renseignement américain (elle n’attaque jamais les intérêts US, uniquement ceux de ses ennemis ou concurrents dans le monde, avec une appétence toute particulière pour le domaine nucléaire) a annoncé que « le résultat de ces élections donne un mandat clair au Parlement ».
De quoi je me mêle ?

La propagande mondialiste, incarnée par la jeune Suédoise manipulée, a donc eu de l’effet sur l’électorat suisse, au point d’en déformer le scrutin. Mais c’est tout le jeu de la politique, qui a toujours été le théâtre des forces antagonistes, qu’elles soient naturelles ou artificielles, qui agitent la société.

« Les appels de la jeune activiste écologiste Greta Thunberg ont particulièrement résonné en Suisse, où de nombreuses villes et cantons ont proclamé l’“état d’urgence climatique”, tandis que des dizaines de milliers de personnes ont participé aux “grèves pour le climat”. Ils étaient encore 100 000 à Berne fin septembre. » (20 Minutes)

Ces manifestations de masse ont eu lieu opportunément trois semaines avant le scrutin à Lausanne et surtout à Berne.

 

Cliquez ici pour entendre les arguments des jeunes manifestant(e)s pour le « climat » à Genève

 

L’UDC a beau dénoncer une « hystérie climatique », on doit reconnaître que les ingénieries sociales mondialistes fonctionnent, du moins sur une partie de la population, la plus poreuse mentalement. Une grande partie de la jeunesse, celle qui a besoin de s’enflammer pour des causes (les animaux, les stars, l’amour) est sans défense face à ce genre d’attaque, car c’est une attaque, et une attaque contre la souveraineté, sous prétexte de respect de la nature, des hommes, des animaux, ce blabla sentimentaliste oligarchique.

Que ce soit chez nous ou chez nos voisins suisses, on remarque que l’affaiblissement, voire l’effondrement de la gauche est récupéré par les forces mondialistes qui savent changer de discours comme le climat change de chemise. Au bout du compte, on refile la même soupe mobilisatrice avec un goût légèrement différent.

L’écologie politique est devenue un programme mondialiste destiné à détruire la gauche sociale – celle qui s’oppose au profit – dans le but de la remplacer par une gauche sociétale indolore pour le profit. L’agent mondialiste Daniel Cohn-Bendit illustre à merveille cette subtilisation.

 

L’UDC, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ma petite suisse reste debout ne te fait pas avoir par les écolos marxiste et garde ta rigueur protestante qui a fait ton succès

     

    • Le protestantisme est une hérésie qui a fait beaucoup de mal en Suisse.

      L’unique et véritable Église du Christ est l’Église catholique, en dehors de laquelle il n’y a pas de salut.

      Matthieu 18:17 - « ... et s’il n’écoute point l’Église, qu’il te soit comme un païen et un publicain. »

      Matthieu 16:16-19 - « Et moi, je te dis que tu es Pierre et que sur ce rocher je construirai mon Église, et les portes du séjour des morts [Enfer] ne l’emporteront pas sur elle. Je te donnerai les clés du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre aura été lié au ciel et ce que tu délieras sur la terre aura été délié au ciel. »

      Pape Eugène IV, Concile de Florence, « Cantate Domino ; » 1441, ex cathedra :

      « La sainte Église romaine croit fermement, professe et prêche qu’aucun de ceux qui se trouvent en dehors de l’Église catholique, non seulement païens mais encore juifs ou hérétiques et schismatiques ne peuvent devenir participants à la vie éternelle, mais iront dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et ses anges à moins qu’avant la fin de leur vie ils ne lui aient été agrégés ; elle professe aussi que l’unité du corps de l’Église a un tel pouvoir que les sacrements de l’Église n’ont d’utilité en vue du salut que pour ceux qui demeurent en elle, pour eux seuls jeûnes, aumônes et tous les autres devoirs de la piété et exercices de la milice chrétienne enfantent les récompenses éternelles, et que personne ne peut être sauvé, si grandes que soient ses aumônes, même s’il verse son sang pour le nom du Christ, s’il n’est pas demeuré dans le sein et dans l’unité de l’Église catholique. »

      Pour plus d’informations : Monastère de la Très Sainte Famille.


    • Notre comique en résidence nous pond une capsule ce matin, la journée s’annonce belle : le dernier jour de Trudeau a la tête du pays.


    • @un catholique

      "L’unique et véritable Église du Christ est l’Église catholique, en dehors de laquelle il n’y a pas de salut".

      Qu’est-ce qu’il faut être endoctriné à un point pas possible pour dire des choses pareilles. Excusez-moi mais savez-vous où était Jésus entre ses 16 et 33 ans. Ne faites pas comme si le salut n’existait pas avant le Christ. Les bouddhas étaient éveillés bien avant lui. Faut arrêter avec les religions qui ont complètement détruit le message.

      Pour devenir spirituel, devenir éveillé, ou se sauver comme vous dites, pas besoin de religion. Commencez par prier, méditer, admirer les lieux sacrées. Faites du Qi Gong pour ressentir les énergies cosmiques puis continuez à partir de là. Le problème avec la bible, c’est qu’elle ne vous donne pas de moyens pour vous libérer.

      Et prendre des citations de cette dernière pour critiquer les autres religions c’est vraiment débile. Toutes les religions relient au divin. Arrêtez de lire, pratiquez la méditation et vous trouverez Dieu en vous.


    • Le protestantisme n’est pas seulement une religion c’est aussi une mentalité sociale et ÉCONOMIQUE ( entrepreneuriat) regardez les pays du nord ,suisse,Allemagne, etat unis, angleterre,Canada et leur colonies ( Singapour, Hong Kong, Australie, corée du sud, ) et donnez moi leur point commun au niveau économique et de l’autre côté regardez la France, Italie, Espagne, et leur colonies ( Afrique francophone, Venezuela, Colombie, Argentine, Algérie) les populations de ces pays aiment bien le social et la moralisation de l’économie ( mentalité catholique) ce qui les conduit à accumuler un retard de dingue


  • Ici en Suisse c’est shoah-climat matin midi et soir. Si le gouvernement tient la route, ce sera un miracle qu’on reste debout, car c’est le peuple qui est devenu mouton sur toute la ligne. La majorité nempense qu’aux tatouages, modes diverses, amusements. J’y suis née ici et je peux dire que oui, la Suisse n’est plus du tout ce qu’elle était.

     

  • Vous voyez vraiment le mal et le complot partout....dommage car j’aime bien votre site. Quant à la citation du poète Oskar, heureusement que la majorité des Suisses ne partagent pas un tel nombrilisme !


  • Infantilisation et manichéismisation du peuple, si vous ne pouvez pas fuir alors vous entrez en lutte mais quand la lutte est inefficace alors la personne rentrera en inhibition de l’action qui peut mener au suicide (Henri Laborit).
    Ces manifestations sur le climat ne vous mèneront qu’à l’inhibition de l’action.


  • Le parti "Les verts" est le cache-sexe de l’extrême gauche .L’écologie n’est pas un parti politique , mais un état d’esprit qui touche absolument tout le monde en étant modéré .
    Pour le reste c’est du bidon ..

     

  • Il me semble que face au mondialisme, la dialecique droite-gauche n’est plus opérante. Il y a d’un côté ceux qui défendent la personne humaine, sa dignité, son autonomie... et d’autre part les totalitaires qui veulent l’asservir dans un monde de l’indifférencié et de l’esclavage économique. Le reste est de la diversion (installée lar les mêmes mondialistes pour faire croire au pluralisme démocratique), tandis qu’ils asservissaient la droite et la gauche à leur idéologie.


  • Mes parents m’ont élevé dans la haine et la crainte de l’UDC, et c’est que récemment que j’ai compris l’imposture, quand je leur ai dit que je voterai UDC ils sont devenu fous.
    Ces même parents par contre n’ont pas hésité à me jeter à la rue à 1 ans alors que j’avais un ulcère, puis enfermer plusieurs fois en asile parce que j’osais me plaindre.
    Ils sont trop fiers d’acheter bio, ils détestent l’humanité, les gens, et comparent l’humanité à un virus. Maintenant on m’empêche de faire quoi que ce soit dans la vie, je n’ai aucun droit et si je m’énerve c’est tout droit dans les camps de la mort chimique

     

  • Tous ces guignols de pseudo-écolo sont les premiers à se br.nler devant l’immigration, ce qui donne à Genève, pardon le Grand Genève, ville cosmopolite des banques, de l’ONU, OMC et tous ces organismes de mes deux, ville centre intergalactique de l’Univers, la destruction de tous les espaces verts, des arbres centenaires, des refuges pour animaux pour y construire toujours plus et la destruction du patrimoine immobilier (maisons du XIXème) pour y construire des pu.ains de tours. Leur phantasme le plus cher est qu’on puisse comparer Genève (Gnève) à New York, Paris, Londres etc... Même ceux à qui ça fait chier de voir cette transformation sont d’une passivité et d’un défaitisme à chialer. Je suis né et ai grandi dans cette ville (bien que non Suisse comme au moins les 3/4 des habitants), je la déteste au plus au degré :)


  • Ah oui la Suisse, où j’ai de la famille, quel pays fantastiquement euh neutre ah non riche oui, ils ont trop d’argent je crois, tout est cher. Et j’adore leurs banques, très honnêtes, la croix rouge aussi, une belle ONG très morale. C’est une grande démocratie avec de belles entreprises qui ne polluent pas et qui aide énormément les pauvres, les pays pauvres, par exemple ils ont construit plein de fortifications en Syrie en béton. Car ils aiment le dur, profondément. Et aussi les armes. Un modèle.

     

  • #2303194
    le 21/10/2019 par Un vert ça va, dix verts bonjour les dégâts !
    Élections en Suisse : forte poussée des Verts, mais la droite populiste garde (...)

    Face à l’urgence identitaire et l’invasion migratoire, les peuples votent pour des gauchistes immigrationistes, camouflés en écolos !!!! Mais quand vont ils comprendre ? C’est à désespérer, cette connerie humaine !

     

  • Manifester pour le climat, mais quelle absurdité !... Comme si l’Homme avait des pouvoirs surnaturels sur la Nature... Il y a soit des activités extrêmement polluantes comme les bombardements "conventionnels" ou "atomiques", les incendies criminels, l’utilisation de fertilisants chimiques, la déforestation, la pêche intensive, les anabolisants injectés aux animaux d’élevage, etc... j’en oublie... Qu’il s’agisse d’une guerre, d’un accident ou d’une conquête commerciale, c’est toujours le Grand Capital et ceux qui le dirige qui sont derrière ces événements. Et là, on devrait manifester pour les mettre hors d’état de nuire mais on en est encore loin car l’ingénierie sociale est à la manœuvre et les quidams ne se rendent pas compte qu’ils sont manipulés.


  • Preuve que le populisme n’est pas incompatible avec la richesse : les Suisses gagnent deux fois plus que nous !

     

    • Et pourquoi gagnent t’ils deux fois plus ?........


    • Le niveau de vie moyen est certes plus élevé que chez nos voisins. Mais attention, il ne suffit pas de comparer les salaires ! Il faut également considérer combien on paie pour la santé (assurance privée obligatoire), pour le logement, pour les transports et tout le reste (on appelle parfois la Suisse un "îlot de chèreté")... et tout à coup, là, vous voyez ce salaire "mirobolant" fondre comme neige au soleil. Donc attention aux comparaisons trop simples.
      Par contre, une chose qui est bien différente de la France, c’est que notre système politique nous coûte très peu (système de milice, pas de salaires ni d’indemnités faramineux pour les politiciens, qui ont tous un métier par ailleurs, donc sont un peu moins déconnectés des réalités qu’en France). Nous avons aussi une loi qui s’appelle le "frein à l’endettement" qui interdit à l’État de plonger dans des dettes abyssales.


    • Huguenot,
      pour répondre à ta question, je dirais que la Suisse est un pays très élitiste avec de grandes banques, des multinationales, des organismes internationaux et donc des hauts salaires qui tirent le salaire moyen vers le haut. Pourquoi les salaires sont plus hauts à Genève qu’à Neuchâtel p.ex. ? Parce que la concentration de riches y est plus élevée je dirais. Mais par contre pour le prolo genevois, il est bien content d’avoir la Haute-Savoie à côté car sinon, pour employer une noble expression, il aurait le fion défoncé


    • @Dd
      Les PME forment plus de 99% des entreprises et génèrent deux tiers des emplois en Suisse.
      Le secteur financier (banques et assurances) représente 9,1% du PIB.
      (source : Confédération)


    • Pas 2fois plus, 3x plus. Exemple dans ma famille, une infirmiere française travaillant en suisse
      salaire net, impot deja retenus 4500euro, son equivalente de nationalité suisse, pres de 6000. Les suisses par referendum avaient refusé le Smic a 3400 CHF, trop bas !. Le syndicat est tres a cheval sur les niveau de salaire des equivalents non-suisses , pour eviter le dumping social.


    • Spécifier un salaire sans spécifier le canton démontre une méconnaissance profonde du tissu économique. Le salaire médian est à 7000.- à Zurich, 5600 au Tessin, 6600.- région lémanique, ...
      Les cantons ont une politique économique indépendante. Dire "travailler en Suisse" revient à dire "travailler en UE", ça n’a que peu de sens si ce n’est que le temps (200 ans) à réduit les différences .. bien que je doute qu’il ait une pareil différence de salaire au sein de l’UE.


    • @Etienne

      Non mais vous etes serieux ? Vous avez oublié que l’Europe de l’Est est dans l’UE ?
      J’ai un salaire hongrois donc je le sais trop bien. L’ingénieur dans les pays du V4 a a peine la moitié du salaire a l’Ouest, pour un cout de la vie de 60-65%.


  • Et dire que les QI les plus bas sont censés se trouver en Afrique noire. Dans l’étude, ils ont dû cons-fondre avec les suissesses.

     

  • La Suisse est une fiction, comme la Belgique, la Tchecoslovaquie, la Yougoslavie, meme les Pays-Bas de 1648, L’URSS et autres constructions chimeriques de la )))Banque(((. La Suisse, Elle est Allemande, Francaise et Italienne.

     

    • Est-ce que vous êtes déjà allé en Suisse ? Vous y avez séjourné ? Vous avez étudié ce pays, son histoire et ses institutions ? Vous avez demandé aux Romands s’ils se sentaient français ? Aux Suisse-alémaniques s’ils se sentaient allemands et aux Tessinois s’ils se sentaient italiens ?
      "La Suisse est une fiction", ça ressemble à un slogan gauchiste... (les gauchistes suisses adorent dénigrer leur propre pays)


    • C’est vraiment méconnaître la Suisse, qui est sans doute l’un des pays les plus idiosyncratiques et attachés à ses traditions d’Europe. Le nationalisme sauce XIXème sur critères linguistiques (avec de la balkanisation, de la réécriture historique et du nettoyage ethnique en suppléments), ne serait-ce pas davantage là la construction chimérique de la Banque ?


    • Cette remarque, "ce pays est une fiction", venant de la part d’un jacobin, est à mourir de rire. Il n’y a pas de conception au monde plus artificielle que la -pouet-pouet- nationalité française.


  • Pourquoi ne voit-on plus Oscar Freysinger sur E&R depuis quelques années ?


  • Aïe, un article E&R sur la politique suisse. Si vous êtes très bon sur la France, sur la Suisse ce n’est pas le cas.
    Début de l’article : Freysinger sénateur sortant ... il était sortant en 2015 et il ne s’est pas représenté parce qu’en 2013, il accédait à la fonction de conseiller d’État du canton du Valais (soit exécutif) qu’il n’occupe plus depuis 2017. Il n’a plus de mandat politique depuis 2 ans.
    De plus le terme "sénateur" est généralement utilisé pour les conseillers aux États (législatif au niveau fédéral, représentation des cantons), lui a été conseiller au National (législatif niveau fédéral, représentation population par canton).
    Ensuite, indépendamment de Greta, la politique suisse a été secouée, ses dernières années, par des cas d’épandage de mercure dans les plantations de légumes à destination de la population ou autres problèmes de cet acabit qui pourrait justifier la montée des verts (même si c’est un tout) : la semaine d’avant courrait le bruit qu’une pollution importante du Rhône avait été cachée par un canton. Sans compter la série d’arrêts et redémarrages de centrale nucléaire pour des questions de fissures qui ont fait planer un doute sur la sincérité du gouvernement sur ce sujet.
    Si il est vrai que depuis le début de l’annés nous subissons un matraquage féminisme/écologie en en vu de ces fédérales, on retrouve un résultat qui démontre que ce matraquage n’a que très moyennement fonctionné... Surtout qu’en 2015 un glissement à droite s’était effectué ... j’ai pas regardé les chiffres mais on est peut-être de retour à des valeurs de 2011.


  • Cela fait 23 ans que j’habite Genève et c’est la première fois que j’ai vécu quasi 4 mois consécutifs ensoleillés et très chauds, du jamais vu. Dans mes souvenirs, c’était à tout cassé 3 semaines de beau et le reste de la flotte.

    Je crois que les suisses ont eu trop chaud cette année et ils se sont laissés enfumés. Quand ils récupéreront des millions de réfugiés climatiques, ça sera trop tard.


  • " C’est n’est pas important pour qui on vote, mais qui compte les votes"
    - George Soros

     

    • Effectivement.

      Les procédures de dépouillement ainsi que la sécurtié des votes sont à mourir de rire en Suisse romande, surtout au canton de vaud... N’importe quelle commune peut procéder à des bourrages d’urnes ou à des substitutions de bulletins...

      Il faut faire des audits et punir severement tout les vices de procedures qui n entreraient pas dans une conception honnete du vote ! C’est scandaleux ce qui se passe en Suisse en matiere de procedures de vote ! Ça finira tres mal si on ne fait rien et qu’on laisse pourrir, les suisses ont encore leurs armes comme ultime recours, eux....


Commentaires suivants