Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Emmanuel Macron a-t-il abandonné les autoentrepreneurs ?

Ce qui semble, au premier abord contradictoire, c’est que le néolibéralisme incarné par Macron a besoin du statut pourri d’autoentrepreneur pour recycler des centaines de milliers de non ou d’ex-salariés, et de faire sortir plus de deux millions de Français du système d’indemnisation du chômage.

Car les autoentrepreneurs ne touchent rien, s’ils arrêtent leur activité. Ou si on leur arrête leur activité. Or, la politique sanitaire délirante a mis au tapis des dizaines de milliers de micro-entreprises et d’indépendants, sans compter les aides qui n’ont plus été attribuées pour la période de novembre et décembre 2020.

Soit il s’agit de la gestion chaotique d’une bande d’amateurs incapables de diriger le pays (ils l’ont prouvé à maintes reprises), soit d’un calcul cynique (ils l’ont aussi prouvé à maintes reprises). Soit il s’agit d’une bande d’amateurs cyniques qui n’en ont rien à faire de la pauvreté et de la misère produites par leurs décisions.

Le 30 juin 2017, la France de Macron était déclarée « start-up nation »...

 

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Selon la Fédération nationale des autoentrepreneurs (FNAE), 19,6 % d’entre eux n’ont toujours pas touché le fonds de solidarité promis par l’État pour le mois de décembre 2020. Ces derniers tirent la sonnette d’alarme. Pour l’économiste Guillaume Travers, interrogé par Sputnik, « beaucoup disparaîtront certainement. »

 

Le « quoi qu’il en coûte » d’Emmanuel Macron aurait-il laissé du monde sur le bord de la route ? Cette phrase devenue le mantra du gouvernement depuis le premier confinement face au Covid-19 passe de plus en plus au révélateur de la réalité. Pourtant, plus de 400 milliards d’euros ont été mis sur la table et récemment, Jean Castex annonçait encore des mesures supplémentaires.

 

 

Ce qui n’a pas empêché les autoentrepreneurs de se sentir oubliés. En effet, la Fédération nationale des autoentrepreneurs (FNAE) a fait les comptes. Révélée par France info, l’étude réalisée par cette association « qui représente 80.000 autoentreprises » montre que « 19,6 % des autoentrepreneurs n’ont pas encore touché le fonds de solidarité du mois de décembre 2020. »

« C’est quelque chose que l’on constate depuis des années. Que ce soient les aides d’État ou les régimes sociaux, on voit qu’ils sont moins efficaces pour les très petites entreprises. Le petit entrepreneur est pénalisé au détriment de la plus grosse boîte », analyse pour Sputnik l’économiste et enseignant Guillaume Travers.

Selon lui 19,6 % est un « chiffre énorme ». « Nous ne sommes pas face à un bug informatique sur quelques cas », souligne-t-il.

 

Une lenteur aux conséquences douloureuses

Comment analyser un tel retard de paiement ? Bercy y va de son explication, que relaie France info :

« Ce retard s’explique par le fait que le ministère de l’Économie et des Finances a décidé de renforcer ses contrôles pour lutter contre la fraude : le formulaire est complexe et la moindre coquille bloque automatiquement la demande. Résultat, des milliers de dossiers sont bloqués et ce sont autant de personnes qui plongent petit à petit dans la précarité. »

« La situation est dramatique pour beaucoup d’autoentrepreneurs comme pour de nombreuses entreprises », alerte Guillaume Travers, qui collabore également à la revue Éléments. »

Une détresse que souligne auprès de France info Ludovic Badeau, porte-parole de la Fédération des autoentrepreneurs : « Sur le terrain, on nous remonte des lenteurs qui ont des conséquences très concrètes pour un autoentrepreneur qui gagne 1.500 à 2.000 euros par mois. Quand vous lui faites attendre le fonds de solidarité un mois et demi, deux mois, en face le frigo est vide. On reçoit des messages de désespoir avec des situations économiques catastrophiques. »

« Ceux qui comptaient sur cette aide pour payer leur loyer, leur crédit, etc. se retrouvent dans une situation terrible au niveau du retard de trésorerie. Beaucoup disparaîtront certainement », alerte Guillaume Travers.

D’après son analyse, la réalité des autoentrepreneurs est très hétérogène.

« Vous avez des entrepreneurs qui veulent se lancer dans une petite entreprise avec pour objectif de grossir par la suite en changeant pour des formes juridiques standard. Vous avez également beaucoup de gens qui sont dans une situation de salariat déguisé, qui gravitent autour d’entreprises qui s’accommodent de leur statut afin de payer moins de charges sociales. »

 

 

​Guillaume Travers assure qu’au lieu de licencier leurs employés, certaines entreprises transforment les autoentrepreneurs en variable d’ajustement.

 

« Le système va finir par trouver ses limites »

Qu’est-il arrivé au fameux « quoi qu’il en coûte », lancé par Emmanuel Macron lors du premier confinement du printemps ? Guillaume Travers a sa petite idée :

« Au moment où Macron a annoncé le “quoi qu’il en coûte”, il ne pensait pas que la pandémie durerait aussi longtemps. Je pense que leur vision des choses était celle de la dépense extraordinaire pour quelques mois. Ce n’est pas le cas. La crise est toujours là. La campagne de vaccination patine. Nous ne sommes pas encore sûrs que cela soit vraiment efficace. On en a encore pour au moins six mois, si ce n’est plus. »

D’après l’économiste, « le système va finir par trouver ses limites ». Il dit craindre un nombre de faillites considérable dans certains secteurs comme la restauration, le tourisme ou les cinémas. « La vraie différence se fera entre ceux qui paient un loyer et ceux qui sont propriétaires », conclut-il.

 


 

Vous êtes entrepreneur ou particulier et souhaitez faire partie d’un réseau d’entraide pour faire face à la crise ? Rejoignez Solid’E&R, le premier espace d’annonces du Réseau d’économie solidaire créé par E&R. Pour cela, il vous suffit d’être adhérent de l’association (merci de rentrer votre identifiant et votre mot de passe d’adhérent pour accéder à Solid’E&R) :

Pour en savoir plus sur le Réseau d’économie solidaire :

Le rouleau compresseur néolibéral

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Macron n’a abandonné personne, puisqu’il n’a jamais aimé personne.

     

    • #2666142

      Excellent résumé !!!!


    • #2666165

      C’est ce que je pensais ! Franchement qu’est ce qu’il en a à cirer des "zotoentrepreneurs" ! Ils font partie de cette classe que Laurent Alexandre dénomme avec tendresse des inutiles. En plus ils sont plus emmerdants encore que les autres inutiles car ils confrontent le système à ses propres contradictions en dévoilant l’imposture du libéralisme qui est en réalité un des systèmes économiques les plus élitistes de l’histoire où la libre entreprise est un privilège réservé à une minorité de très riches ou de gens disposant de compétences techniques très pointues dans des secteurs portés par le système leur permettant ainsi de surmonter les entraves légales, financières...mises en place par le système pour empêcher les petites gens d’accéder à l’autonomie économique par le biais de l’entrepreneuriat.


  • #2666028

    Nous tenons une conciergerie en station de ski et nous sommes à -65% de CA par rapport à l’année dernière. Nous pensions donc pouvoir obtenir le fond de solidarité qui compense jusqu’à 10 000€. Ben non, pas de bol ! Le code APE n’est pas dans leur liste.
    Du coup on aura 1500€ ! Pas de quoi payer l’apéro ! Je ne suis pas prêt de mettre le masque pour accueillir les clients et les gestes barrières là où je pense. Le peu de clients présents en station arrive avec le masque mais partent sans. c’est plutôt pas mal.
    Cordialement.

     

    • @manuclavans

      Vous avez mis le doigt sur toute cette mascarade ,ce cirque complètement stupide ,parce que réaliste pour ceux qui le vivent .Et ils font semblant de ne pas comprendre la situation .Mais heureusement ,il y a BFMWC pour tout expliquer .


    • #2666106
      le 13/02/2021 par ça vaut ce que ça vaut
      Emmanuel Macron a-t-il abandonné les autoentrepreneurs ?

      j’ai fait une prestation de 10 jours dans un chalet loué une fortune par un ex Leman Brothers et sa famille hiver 2006-2007 à Megève en passant par la conciergerie qui était sous la patinoire, ancien bureau de tabac. j’ai été mal payé et au black à la fin, mentalité de crevard.
      ça profite et ça déroule le tapis rouge à des friqués, cela en est honteux des fois

      macron est un médiocre petit banquier qui a juste de la tchatche


  • #2666048
    le 13/02/2021 par bas les masques !
    Emmanuel Macron a-t-il abandonné les autoentrepreneurs ?

    Est-ce que toute valeur morale n’est pas une gène absolue quand sa mission est de détruire le pays ?

    Macron dit qu’ils sont en guerre, et dans une guerre tu fais pas de sentiment avec l’ennemi. L’ennemi c’est nous, voilà c’est tout.

    Sauf que ce sont pas des guerriers, mais plus des petits cons jouisseurs qui se croient dans un jeu vidéo (film "Le loup de Wall Street"), parce que la réalité du terrain ils la connaissent pas en fait.

    Bruno Le Maire, dit Hermès (dieu grec des voleurs et des commerçants) :
    "Nous voulons dire à tous nos entrepreneurs, qui ont mis toute leur vie dans leur entreprise, nous sommes à vos côtés [...] Notre responsabilité est de continuer à les protéger et à les soutenir tant que cette crise durera."

    - la "crise", moutons, c’est nous qui la faisons durer par notre seule obéissance ! D’où leur pouvoir.


  • Autoentrepreneurs, petits patrons, il faudrait peut-être arrêter tout simplement de régler vos cotisations et de déclarer votre TVA... Ras le bol de ce racket étatique.

     

    • Quelle TVA puisqu’ils ne gagnent rien ? Et quelles cotisations s’ils ont viré le personnel ?


    • Vous ne pouvez pas ne pas payer, simplement parce que le système fiscal (DGFIP, DGFIE...) et des cotisations sociales (URSSAF, CIPAV...) à AUTORITE sur le blocage et la saisie de vos comptes par l’intermédiaire des banques. Pour faire simple : lorsque vous ne payez pas vous recevrez une lettre de saisie administrative et la banque exécutera l’ordre de payer avec une pénalité au profit de la banque. Sauf si vous n’êtes pas solvable. Mais dans ce cas vous risquez, la visite de l’huissier. Ce n’est pas aussi simple...


    • #2666107

      Les auto entrepreneurs en dessous d’un certain seuil sont exonérés de TVA. La plupart sont assez intelligents pour ne pas signaler un dépassement de seuil. Et ils ont bien raison.


    • C’est le client final qui paye la TVA, l’entreprise sert uniquement de courroie de transmission avec le fisc, si l’entrepreneur dépense la TVA qu’il doit restituer au Fisc c’est qu’il est con et doit changer de comptable.
      D’autre part tu payes des cotisations sociales sur le résultat de l’année n-2 et tu regularises l’année n-1 au dernier trimestre de l’année en cours. Depuis Mars 2020, 100% des trimestres peuvent être décalés.
      Plus le PGE, honnêtement on peut critiquer le gouvernement pour plein de trucs mais pas pour non piquouzage de l’économie.
      T’as fait le choix de l’indépendance assume si ton business est mort faut en changer.


    • #2666151

      "il faudrait peut-être arrêter tout simplement de régler vos cotisations".

      Etant sous régime sioniste, il serait bon de respecter l’orthographe israélien. On écrit "cotise à Sion", merci.


    • @Fred. On vois bien là le propos d’un pseudo indépendant qui n’a jamais eu à gérer des mois non solvables, et payer en premier ses charges pro et ses charges incompréhensibles avant l’Etat, tout simplement parce que la vie, c’est pas bisounours land.
      Quand à changer d’activité si on arrive pas à payer les voleurs que sont les organismes de taxation étatique, voilà encore un conseil pédant d’une énième personne ne connaissant rien à la vrai précarité. De nombreuses personnes sont à leurs compte car le salaria esclavage ne les payera pas assez pour loyer + bouffe + enfants. Donc le "Y a ka changer d’activité".. Rejoignez Macron dans ses délires, et arrêtez ER, c’est pas un site pour les pseudo libéraux qui ne sont que des salariés de grosses boite d’avocats ou bancaires, et qui font la leçon sur des forum pendant leurs RTT ou enbtre deux email à renvoyer, sans même avoir l’intelligence de voir qu’ils défendent le capitalisme et non le libéralisme.

      En somme, Fred, vous êtes hors sujet/ J’imagine que ça va bien pour vous pour vous permettre de faire la leçon comme ça.


    • @lupo.
      Quand on devient indépendant pour fuir "l’esclavage du salariat", il faut toujours avoir le coup d’après en tête sinon t’es mort.
      Oui je suis en profession libérale et j’ai galéré au début.
      Combien d’auto entrepreneurs sont coachs en yoga, coach en management, coach de vente, coach de vie, coach en coaching ?
      Évidemment qu’il va y avoir de la casse avec des gens pourtant sérieux, certains vont s’adapter d’autres non c’est le business. Ya un autre statut qui permet d’éviter cela c’est la fonction publique.


  • #2666109

    Ce sont pas des amateurs incompétents, ce sont des cyniques exécutant les ordres de leurs maîtres. Suffit de prendre connaissance du volet économique de la grande réinitialisation avec les pourcentages de ce qui doit disparaître pour voir le désastre à venir. C’est une démolition contrôlée pour passer de l’ère avant covid à l’ère après covid comme ils disent. Nous allons tous dégringoler financièrement ça va être compliqué. Et puis il va falloir rembourser la dette. Les retraites, les aides sociales et familiales, le chômage, tout ça va passer à la moulinette.


  • Macron sera candidat à sa succession.
    Avec le vote postal qui s’impose déjà pour cause de covid-21.
    Il sera réélu dans un fauteuil.
    Ce ne sont pas les urnes qui auront raison du lui.

     

  • #2666125
    le 13/02/2021 par Gauthier Perlouze
    Emmanuel Macron a-t-il abandonné les autoentrepreneurs ?

    Pour les avoir abandonné encore faudrait-il qu’il les ai un jour soutenu...
    Ne pas confondre auto-entreprenariat avec les start-up des fils cadets de la grande bourgeoisie subventionnées par Papa ou ses réseaux maçonniques.

     

  • #2666150
    le 13/02/2021 par bernard henri LE VIT
    Emmanuel Macron a-t-il abandonné les autoentrepreneurs ?

    Faillites massives à venir pour les salles de musculation.
    Jai voulu commander des haltères ainsi qu un banc de muscu pas plus tard qu aujourd’hui pour pallier à la fermeture de ces dernières et j ai constaté que beaucoup d articles sont en rupture de stock.
    C’est pas bon signe !
    les personnes qui se sont équipés suite au confinement n y retourneront plus...c est dead....

     

    • bah au final à quoi ça va servir tous ces muscles ? A ressembler à un Hercule confiné dans sa cuisine ? A augmenter la largeur de ses biceps pour y mettre un tatouage plus voyant ? Autrefois on mettait les prisonniers aux galères, aujourd’hui pas besoin..on rame confiné dans son salon . L’avantage des galères c’est qu’elle ne restaient pas sur place ...et qu’on respirait l’air marin.


    • #2666309

      "Faillites massives à venir pour les salles de musculation. "
      Va y avoir du matos de muscu pas chère dans les salles des ventes des liquidateurs judiciaires.
      Faut être malin et attendre un peu...


    • #2666494

      "Va y avoir du matos de muscu pas chère".

      Et des rachats de salles de muscu casher, Rothchild est sur le coup.


    • #2666636
      le 14/02/2021 par bernard henri LE VIT
      Emmanuel Macron a-t-il abandonné les autoentrepreneurs ?

      @adile11
      tu as vraiment une vision réductrice de la musculation, qui en complément de sports qui sollicitent le cardio,d une alimentationn saine et équilibrée permet de se maintenir en parfaite santé,et en excellente condition physique.
      Faut arrêter les clichés styles muscu= gonflette=tatouages=kéké=steroides=Qi de bulot, j en passe et des meilleures......


  • #2666160

    Il n’a rien abandonné du tout. Il perpétue.

    Il suit un agenda qui a pour but de détruire les Nations, ça a commencé par la Grèce (Helléno) par la finance puis l’Italie (Église Romaine) par l’immigration massive.
    Suit la France par l’assemblage des deux. Et ça a commencé par l’Industrie (via le petit Quinquin à partir de 83) et maintenant toute velléité entrepreneuriale.

    C’est un agenda, c’est tout, et ça part des fondations, après ce sera un jeu d’enfant.


  • Sans compter la hausse de la cotisation urssaf..


  • #2666172

    On aura plus vite fait de lister ceux qu’il n’a pas abandonnés.
    La perdition, c’est de s’abandonner dans les bras de Macron


  • A l’époque de Sarkozy et Hollande, ce sont les premiers auto-entrepreneurs, a partir de là, les artisans qualifiés ont commencé à couler les uns après les autres et le pire c’est qu’ils ne percevront pas de retraite malgré leurs 19200 euros de charges sociales annuelles qu’ils ont cotisés. (RSI déclaration de Xavier Bertrand).
    Depuis le début de son mandat Macron n’a pas fait une seule bonne action envers les travailleurs (potentiellement des GILETS JAUNES), alors ne rêvons pas.


  • « Emmanuel Macron a-t-il abandonné les autoentrepreneurs ? »
    La vraie question est : les a-t-il au moins une fois accompagné ? La réponse est assurément NON !
    La politique généreusement appliquée sur le territoire français est « globaliste » ; elle fait, à ce titre, fort peu de cas des petites gens et des petites et moyennes entreprises pour, au contraire, laisser la part du lion aux multinationales et à leurs propriétaires anonymes.
    En définitive, la France qui n’a aucune politique, et encore moins de politique socialiste, dans le sens « social » du terme, est en revanche l’un des principaux fers de lance de l’agenda de l’oligarchie, lequel prospère sur le développement de la misère humaine.
    Rappelons que le contrôle de la monnaie passé entre les mains de cette oligarchie, et son système de la dette, conjuguée au principe de l’entreprise anonyme, sont les armes du servage d’aujourd’hui au même titre que l’épée et la lance étaient celles du servage d’hier.
    BLOG


  • Pendant ce temps Trump a été acquitté de sa 2ème destitution.

    La Bataille de Los Angeles : Je vous avais annoncé le déploiement des forces militaires dans les centres villes dont la 10ème division de commandos de montagne ainsi que la première division des Marines (10th Mountain 1st Marine CPSD Marine QVIR) qui fait partie de la 6ème flotte (escadre de l’Atlantique).
    Ces forces sont actuellement déployées en Californie pour des opérations d’arrestation de pleine nuit avec 13 divisions de l’armée américaine qui ont pris le contrôle total de l’État depuis 4 jours pour procéder aux arrestations de l’élite.
    Les forces présentes à Los Angeles ont rassemblé, dans la nuit du 12 au 13 février 2021, environ 3000 très hautes personnalités dans 28 centres de regroupement au centre et autour de Los Angeles.

    Adieu Tristesse ! Le nouveau monde s’ancre. :)
    Il était en marche la tête à l’envers. Maintenant c’est la tête à l’endroit.
    Alors, c’est sûr y’en a un paquet qui vont être déboussolés. Au début, ça va secouer un peu, ça va tourné un peu, pas toujours comme on voudrait, mais c’est certain le "je veux" sur "nous voulons" qui plus est "juste et bon" ne peut plus primer.


  • #2666295

    La question serait plutôt ;qui despote 1er n’a t-il pas abandonné... ?!?Et au nom de qui et de quoi... ?!?Il a une mission de traitre et de fossoyeur a laquelle il a pris gout...il faudra s’en souvenir !!Ni pardon-ni oubli... !!


  • Il me semble qu’il n’a pas abandonné les auto-entrepreneurs. Son objectif est de les détruire pour que les grandes entreprises puissent s’approprier leurs clients. Ce phénomène de concentration du pouvoir n’est pas nouveau. La plupart des paysans, la plupart des pêcheurs et la plupart des commerçants d’Europe ont été exterminés par des grandes entreprises depuis des décennies. La limite de cette procédure politique c’est une humanité constituée de deux classes sociales :
    - les salariés : des esclaves miséreux et malheureux : 99 % de l’humanité ;
    - leurs maîtres : des actionnaires d’une grande entreprise : 1 % de l’humanité.


  • #2666372

    C’est pas grave, tout sera racheté par des franchises Amazon, Google, Carrefour, etc., c’était le but du Grand Reset et il est en passe de se finaliser, le fait que tout appartienne aux grandes multinationales, y compris les gens.


  • Au départ j’ai pensé que le statut d’auto-entrepreneur était la seule bonne mesure du gouvernement Sarkozy. Au final, on comprend qu’il s’agissait bien plus d’une mesure fiscaliste - destinée à chasser l’argent "au noir" - que d’une mesure destinée à booster l’économie. C’est de plus une mesure ambigüe qui permet non seulement de "déclarer" une activité pouvant concurrencer des artisans 100% déclarés et imposés (par exemple), mais aussi de ubériser l’économie. L’ubérisation ayant elle-même des avantages et des inconvénients (vaste sujet). Un truc de sûr, les auto-entrepreneurs sont de moins en moins avantagés, et de plus en plus matraqués. La France, royaume de l’égalité dans le matraquage fiscal !


  • #2666538

    Macron Emmanuel ne peut pas avoir abandonné les autoentrepreneurs puisqu’il n’a jamais eu de liens avec eux !
    Macron Emmanuel se targue "d’être un patron" alors qu’il n’en est pas capable déjà juste sur la gestion du libéralisme complétement pas assimilable au Président français malgré tout le battage médiatique français archi-nul en économie depuis belle lurette.
    Libéralisme et entreprise lorsque la Constitution française n’est même pas respectée par son Président élyséen est un non sens qui plait à la France depuis trop longtemps.


  • Bretagne, un maraîcher bio se pend, scène ordinaire en dictature.
    https://www.youtube.com/watch?v=jHX...


  • Juste retour du boomerang, les auto-entrepreneurs ne s’étant pas génés pour détruire l’artisanat et "légaliser" le travail au noir.

    A défaut du fond de solidarité, ils leur reste le RSA.


Commentaires suivants