Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Une année 2020 catastrophique pour les autoentrepreneurs

Et bientôt l’augmentation de cinq points du taux de cotisation

On appréciera l’expression « la seule donnée dans le vert », l’augmentation très importante du nombre d’autoentrepreneurs d’une année sur l’autre, qui n’est que le signe, très négatif, de l’uberisation de l’économie.

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Selon le dernier bilan réalisé par l’Acoss à la fin du deuxième trimestre, moins de la moitié d’entre eux ont déclaré un chiffre d’affaires positif qui en moyenne chute de 19 % sur un an.

 

L’activité des auto-entrepreneurs a été lourdement impactée par la crise liée au Covid. À la fin du second trimestre 2020, seulement 846.000 d’entre-eux (sur un total de 1,9 million) déclaraient un chiffre d’affaires positif, soit 8 % de moins que l’année précédente, selon un rapport de l’Acoss. Un an plus tôt, ils étaient 15,7 % de plus à déclarer un chiffre d’affaires positif.

Pire, le chiffre d’affaires trimestriel global diminue de 18,9 % sur un an. Le chiffre d’affaires trimestriel moyen diminue de 11,9 % sur un an, passant sous la barre des 4000 euros (3792 euros contre 4303 euros un an auparavant).

L’hébergement, les taxis et VTC, les arts, spectacles et autres activités récréatives, la restauration et débits de boissons, et le commerce de détail sur marchés sont les secteurs les plus impactés par la crise, peut-on lire.

[...]

Un chiffre d’affaires moyen trimestriel sous les 4000 euros

[...]

Le recul du chiffre d’affaires des auto-entrepreneurs s’observe dans toutes les régions : de -15,8 % dans les Hauts de France, à -20,8 % dans la région Paca.

Seule donnée dans le vert de ce bilan trimestriel, le nombre d’auto-entrepreneurs continue à progresser. À fin juin, ils était 21,8 % de plus qu’il y a un an à 1,9 million, soit 218.000 personnes supplémentaires.

Lire l’article entier sur bfmtv.com

 

Second coup de poignard : la hausse des cotisations sociales pour 350 000 autoentrepreneurs

La nouvelle risque de déplaire fortement aux quelque 350 000 autoentrepreneurs exerçant en libéral dans le pays. Passé inaperçu fin décembre 2020, un projet de décret prévoit une augmentation de cinq points du taux de cotisation pour les travailleurs de cette catégorie souhaitant bénéficier d’une retraite complémentaire, comme l’ont révélé nos confrères de Capital.

 

Actuellement à 22 %, le niveau de l’ensemble de leurs cotisations sociales devrait ainsi passer à 27,10 % dès cette année. Le décret, que Le Figaro a également pu consulter, fixe ainsi « la mise en place d’un taux optionnel majoré pour les micro-entrepreneurs membres des professions libérales non réglementés permettant l’acquisition de droits à la retraite complémentaire ».

Selon le président de la Fédération nationale des auto-entrepreneurs (FNAE), Grégoire Leclercq, la hausse du taux de cotisation était une des pistes déjà dans les tuyaux depuis un certain temps. Selon lui néanmoins, la base du calcul amenant au taux de 27,1 % contenu dans le décret est faussée. « La direction de la Sécurité sociale a pris comme base un abattement fiscal forfaitaire pour les frais et charges qui n’existe en réalité pas sur ces professions libérales », explique-t-il au Figaro.

Grégoire Leclercq siège au Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants (CPSTI), dont la FNAE est membre. « Des concertations ont été entamées depuis quatre mois avec la Sécurité sociale. Mais au fil des semaines, j’ai vu la situation se dégrader et une incompréhension s’installer », affirme le président de la Fédération.

 

Une surcotisation demandée aux professionnels

Autre mauvaise nouvelle, le projet de décret révèle également que le taux de cotisation de 22 % appliqué ces trois dernières années, et représentant un forfait social censé couvrir l’ensemble des risques de la Sécurité sociale, n’a en réalité pas financé la retraite complémentaire. Depuis trois ans, il y avait une absence d’informations concernant la répartition des cotisations entre les différents risques de la Sécurité sociale. « On nous a privés de nos points retraite sans nous le dire. Cela est semblable à un abus de droit », estime la FNAE.

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

 


 

Vous êtes entrepreneur ou particulier et souhaitez faire partie d’un réseau d’entraide pour faire face à la crise ? Rejoignez Solid’E&R, le premier espace d’annonces du Réseau d’économie solidaire créé par E&R. Pour cela, il vous suffit d’être adhérent de l’association (merci de rentrer votre identifiant et votre mot de passe d’adhérent pour accéder à Solid’E&R) :

Pour en savoir plus sur le Réseau d’économie solidaire :

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2654899
    Le 30 janvier à 15:01 par con-vide 2000 dites neuf
    Une année 2020 catastrophique pour les autoentrepreneurs

    Tous ceux que je connais ont veauté Mc Rott donc...
    Evidemment grâce à l’élection aux EU on en sait un peu plus mais quand même.

     

    Répondre à ce message

  • #2654902
    Le 30 janvier à 15:03 par Lilly pute
    Une année 2020 catastrophique pour les autoentrepreneurs

    "Et bientôt l’augmentation de cinq points du taux de cotisation". Voté par les députés et sénateurs ! Macron n’est pas le seul responsable !

     

    Répondre à ce message

    • #2655041

      Macron est comme la carotte devant l’âne bâté pour qu’il prenne le bon chemin.
      Donnons un coup de rein pour ejecter celui qui s’est installé sur le bât et qui tient la carotte.

       
    • #2656056
      Le 1er février à 03:04 par Kal
      Une année 2020 catastrophique pour les autoentrepreneurs

      Ceci dit, pour ce qui concerne les députés en tout cas, avec la majorité "En Marche", on a plutôt affaire à des godillots de pacotille choisis au hasard sur le net plutôt qu’à des élus de la Nation !

       
  • #2654974
    Le 30 janvier à 17:36 par Fabien
    Une année 2020 catastrophique pour les autoentrepreneurs

    vous melangez auto entrepreneurs et artisans.
    ce n’est pas la même chose.

     

    Répondre à ce message

    • #2655312
      Le 31 janvier à 09:06 par Haïfa-Charlotte
      Une année 2020 catastrophique pour les autoentrepreneurs

      Je pense que vous n’ avez pas tout compris.
      Le but de ce article est de de faire prendre conscience que ce sont encore les travailleurs, qu’ ils soient artisans ou commerçants peu importe qui devront payer de leurs efforts supplémentaires les décisions catastrophiques voire mortifères de nos élites (confinement,fermetures, restrictions couvre-feu...) sachant que eux en sont déjà les premières victimes. Et par ailleurs l’auto-entreprenariat est un statut social avec un régime fiscal très simplifié ou l’ on peut retrouver tous les métiers de l’artisanat, sous-traitance, prestataire de services, commerçants professions libérales ...
      Ils font la richesse de la France forcement en première ligne de mire des rapaces de la finance.

       
  • #2654978
    Le 30 janvier à 17:43 par the gate of bills
    Une année 2020 catastrophique pour les autoentrepreneurs

    Ce qui aurait ete interessant c’est plutot de dire qui sort son epingle du jeux dans cette crise. Comme d’hab on retrouve tous les potes et la famille a rudy reichstadt. Preuve que ce mec et son frere tristan sont des fraudes et des charlots puisque les conspirationistes ont encore raison. Au fait, comment tous ces medias prives, dont personne achette leurs m***des, arrivent encore a se pavaner la ou les autres entrepreneurs continuent a couler ? D’ou vient l’argent ?! Meme question pour les entreprises dans le domaine du luxe, qui ne semblent pas se plaindre, ni s’inquieter.

    PS : L’Oreal = Sanofi. Louis Vuitton = prostituee de la banque Lazard. Donc consommez avec intelligence et conscience.

     

    Répondre à ce message

    • #2655205
      Le 30 janvier à 23:57 par Sedetiam
      Une année 2020 catastrophique pour les autoentrepreneurs

      Dans un film, un type lambda qui avait gagné au Loto s’étonnait auprès de son banquier d’avoir toujours plus de blé. Je n’ai plus le dialogue, ni le titre à l’esprit, mais quelqu’un trouvera bien.
      Aussi,sauf catastrophe, lorsque vous avez de l’oseille, vous en posséderez toujours : donc le luxe se gavera pour ainsi dire toujours dans le genre de société qui est la nôtre. Plus loin, à titre d’exemple, quand Ferrari (qui ne génère pas une thune de bénéfices) devient filiale de Fiat, il faut bien comprendre que ce sont les acheteurs de Panda qui payent la différence pour que de tels bolides surgissent, même si la technicité finit par revenir dans la guinde de monsieur tout le monde une fois que certains ont fini de faire mumuse sur les circuits : voyages, hôtels, passions, putes et champagne à gogo, c’est votre tournée. Et plus belle est la Quenelle que le proprio d’une Ferrari ne la paye pas du tout puisque l’oseille nécessaire à la payer vient essentiellement de l’optimisation fiscale : soit mieux que les mafieux et autres oligarques, escrocs « en règle ».
      Vous casquez donc deux fois puisque vos impôts vous sont prélevés directement, vous...
      Quant aux œuvres d’art, elles sont défiscalisées, l’on en passe et de meilleures.
      Sans parler que vous êtes invité de toutes parts, au frais du gogo.
      C’est bien foutu leur enfilade...

       
    • #2655789
      Le 31 janvier à 18:53 par Huguenot
      Une année 2020 catastrophique pour les autoentrepreneurs

      Lvmh est tenu à majorité par Bernard Arnaud et non la banque .

       
  • #2654980
    Le 30 janvier à 17:55 par Sedetiam
    Une année 2020 catastrophique pour les autoentrepreneurs

    Ceux qui font partie de la niche et que je connais ont au contraire de ce qu’avance BFMTV « gagné » plus : d’abord en liberté sur ce qui concerne le confinement et ses dérogations, puis sur le fait d’étouffer la part de CA nécessaire à encaisser les aides exceptionnelles, pour d’autres, par un effet de vases communicants au regard des grosses boîtes contraintes de mettre leurs employés « sur le côté » et donc de sous-traiter auxdits auto-entrepreneurs, plus loin de l’obligation de s’adapter et donc de créer de nouvelles possibilités et enfin, par tout ce qui concerne les divers types de « rattrapages ».
    Bref, celui avec un peu de jugeote aura tiré ses marrons du feu.

     

    Répondre à ce message

    • #2655378
      Le 31 janvier à 11:37 par anonyme
      Une année 2020 catastrophique pour les autoentrepreneurs

      "La jugeote", celle qui oblige un travailleur à détourner, voler, pour manger à sa faim, Malhonnêtement ?

       
    • #2655793
      Le 31 janvier à 18:58 par Sedetiam
      Une année 2020 catastrophique pour les autoentrepreneurs

      @ anonyme,

      Parlant de « travailleur », vous devriez relire "Das Kapital" et ses aliénés. Ou Proudhon (bien que revenu à d’autres concepts) : « La propriété, c’est le vol ».
      Ce sont les élites auto-proclamées du Ponzi généralisé qui spolient la base : jamais l’inverse. Démunissent la base, avec eux, tout ceux qui participent de ce pouvoir : voire collaborent. Au diable la morale et ses leçons, les morales, valeurs temporelles lorsque le système ne s’inscrit pas dans une éthique des vertus, elles, intemporelles.

      Exemple : « augmentation de l’enveloppe de frais des députés ». C’est légal. Pour autant est-ce honnête ? Moral ? À tout moralisme sur le sujet ceux-là opposeront la loi : légale celle-ci. Sur ces sujets, il faut replonger dans la philo de Kant.
      L’on pourrait dire qu’au regard de la justice des hommes (parfaitement injuste selon leurs jugements, nous l’avons vu) seule persiste la jugeote, celle qui fait preuve de bon sens et se prête à la loi naturelle.
      Ces gonzes-là vous laissent accroire qu’ils font leur devoir (et vous l’imposent) cependant qu’ils n’ont que des intérêts. Oui, je le sais, cela fait très complotiste, mais c’est la saison.
      Plus loin, je ne connais pas un seul être moralisateur prétendument honnête qui se trouve en congruence globale avec son discours. Comme dirait l’“Autre” : « Que celui (d’entre vous) qui n’a jamais péché jette la première pierre ».

       
  • #2655007

    Les Velo-entrepreneurs aussi apparemment....

     

    Répondre à ce message

  • #2655046
    Le 30 janvier à 19:42 par Chantal Goyim
    Une année 2020 catastrophique pour les autoentrepreneurs

    Salut à toi jeune autoentrepreneur !

     

    Répondre à ce message

    • #2655145
      Le 30 janvier à 22:10 par Charles
      Une année 2020 catastrophique pour les autoentrepreneurs

      Tu préfères rester une merde de français qui gagne
      rien et qui cotise pour les siens ou toucher 1000 boules/mois sans rien branler ?
      Je crois que la question elle est vite répondue

       
    • #2655377
      Le 31 janvier à 11:36 par rat salad
      Une année 2020 catastrophique pour les autoentrepreneurs

      Charles Il est plus honorable de tenter le coup en théorie, mais faut vraiment que ton "business-plan" soit bien structuré si tu veux pas te vautrer dès la première ou seconde année. Or c’est ce qu’on lit avec cet article. Les mecs se lancent tête baissée, ils s’étaient cru en démocratie, la libre-entreprise tout ça...

      Mais qui ne tente rien n’a rien, et au moins ensuite on sait à quoi s’en tenir. Je dirais que pour rester homme, il faut essayer, et mieux, s’entourer, à plusieurs (2-3)...
      L’expression "auto-entrepreneur" est trompeuse et perverse : elle suggère que chacun peut le faire tout seul dans son coin, alors qu’on est plus fort à plusieurs a priori...

       
    • #2655387
      Le 31 janvier à 11:45 par Blacos
      Une année 2020 catastrophique pour les autoentrepreneurs

      Des esclaves importés d’Afrique venus sous traiter le travail des autochtones commencent à apprécier les bienfaits de la République.

       
  • #2655344
    Le 31 janvier à 10:33 par Anonyme
    Une année 2020 catastrophique pour les autoentrepreneurs

    Un compte de résultat négatif, je sais ce que c’est. Mais un chiffre d’affaire négatif ? À moins que les impôts soient comptés dans les clients ...

     

    Répondre à ce message

  • #2655755
    Le 31 janvier à 18:09 par Gopfdami
    Une année 2020 catastrophique pour les autoentrepreneurs

    Eh oui ! Après avoir taxé la couche inférieure des Gilets-Jaunes (et vu leur réactions violentes) , Macron taxe désormais la couche supérieure des Gilets-Jaunes (qui ne se savent pas encore Gilets-Jaunes et pensent faire partie de la bourgeoisie !) et qui vote généralement pour les gens comme lui (ou se qu’il incarne). Faut bien que le pognon rentre ! Lorsque certaines personnes commenceront à faire leurs courses au Lidl en pensant que "finalement, c’est pas si mal" (et qu’elles auront subitement oublié leur "mépris de classe qui les empêchait d’y aller"), un cap aura été franchi. Après, ce sera le tour des Gilets-Jaunes du "haut du panier" : professions libérales et cadres supérieurs.

     

    Répondre à ce message

  • #2656727
    Le 1er février à 19:30 par seb59
    Une année 2020 catastrophique pour les autoentrepreneurs

    on s en fout de la retraite, c est mort cca va disparaitre , faites du noir et arretez de financez cette daube de pays.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents