Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Emmanuel Todd : L’Europe, après la démocratie

France Culture, 26 mai 2014

Emmanuel Todd, au lendemain des élections européennes et ukrainiennes : « quel avenir se dessine pour l’Europe ? »


Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Expliquez à Todd de ma part que ce qui sent mauvais et ce qui provoque une réaction immune c’est pas la Russie ou l’Europe, c’est les Etats-Unis de Kissinger, Soros, leur moussaillon Henry Lévy et Monsanto.


  • #850387

    imbécile, imposteur, ce Todd, crapaud coupeur de mouches en ...... faible conscience géopolitique de la France où total soumis sion/FED.


  • Manu Tod ! Pourquoi être autant obnubilé par l’Allemagne alors que Wall Street et la City sont juste derrière ?!
    L’Allemagne, l’idiote utile des anglo-saxons.

     

    • #850564

      Oui enfin la France est pas mal non plus dans le registre idiote utile parceque la facture de la 1 ère et de la deuxième guerre mondiale, c est nous qui l avons payée au prix de 2 millions de morts, de notre fierté ( 70 ans après on continue à célébrer notre " libération") de notre influence dans le monde...
      Est il par exemple très judicieux de déclarer la guerre à l Allemagne quand on est pas prêt ? Ça a pas aidé la Pologne et ils en ont rien à foutre de ce sacrifice les polonais...


    • #850728

      L’Allemagne joue sa composition avec brio en détruisant les autres nations européennes dont la France et en profitant d’une main d’oeuvre peu chère encline à l’exode (Espagne/Grece) sur son sol tout en profitant de chaque élargissement européen (cf énergie nucléaire notamment )


  • #850408

    J’étais vraiment remonté contre todd il y a des années mais j’avoue qu’il a mué de facon impressionnnante tant sur l’europe que sur la russie. Il est un des rares a souligner la natalité dynamique de ce pays que courrier international voyait d’eja disparaitre en 2050...

     

    • #851144

      Je suis un peu comme vous : Emmanuel Todd focalise sur l’Allemagne, alors que celle-ci obéit à Washington. Mais son intelligence du réel est authentique. Son point de vue sur la Russie, sur l’Euro, est plein de bon sens, même s’il prend des pincettes -propagande oblige- pour l’exposer. Il n’est pas dupe. Après, son appartenance tribale le rend plus proche des Etats -Unis que de la Russie... Chacun son style. Je ne lui reprocherais pas. Ce qui m’étonne, c’est qu’il parle de "fuir" en cas d’explosion européenne ! Que redoute-t-il ?


  • #850416
    le 07/06/2014 par Szczebrzerzyszczykowski
    Emmanuel Todd : L’Europe, après la démocratie

    "Si l’Europe se désintègre [? ?], mon premier réflexe c’est l’idée de fuir aux États-Unis."

    "Les États-Unis, on y fuira si ça commence à chauffer en Europe."

    Drôles de phrases, drôle d’atavisme…

    Par ailleurs, pas mal de choses intéressantes dans cet entretien, le type connaît des choses qui échappent à beaucoup de Français, mais on bute toujours sur ce rejet de la tradition enracinée…
    Il voit bien ce qui ne tourne pas rond, mais le gars préfère vivre en dénonçant que d’embrasser la réaction (au sens premier du terme).

    D’autre part (par rapport à 21min12), M. Todd : la Pologne avait ses élites non-élues aussi ; également exterminées (je pense que c’est la même chose avec les Roumains, les Baltes…). Faut pas pousser. Ce sont toujours les mêmes exterminés qu’on "pleure"… Y en a marre !


  • #850455
    le 07/06/2014 par rirififiloulou
    Emmanuel Todd : L’Europe, après la démocratie

    todd remonte un peu dans mon estime,il avoue a demi mot son gros plantage sur hollande,son analyse est d’ailleur pas si mal dans cet entretien,quand aux journalistes que dire,on se demande si ils sont completement tarés ou si ils sont socialistes .


  • #850482
    le 07/06/2014 par rumba en bois
    Emmanuel Todd : L’Europe, après la démocratie

    Emmanouel, à quand une vidéo du mois ? L’Europe joue à la roulette sioniste ( Israel, capitale Dallas ). La dictature mondiale ( L’en pire sioniste) par l’atomisation et la soumission des sous-cultures goys (et juives). Après la réalité augmentée et la réalité fabriquée, la réalité imposée. Grâce à la Russie, je sens que nous approchons du moment où nous devrons parler de la puissance et du rôle des élites ashkénazes et de leurs réseaux. Maléfiques.

     

  • #850522

    Chronique d’une mort annoncée... pour l’Europe, mais aussi de la naissance à la conscience de la dissidence.
    Mettre en avant la solidité de la Russie et la crédibilité de Poutine et du système politique qu’il a remis sur pieds, c’est pour le moins montrer du courage au milieu de cette "poutinophobie" stupide.
    Todd arrive aux mêmes conclusions que E&R par l’analyse des faits et pas simplement des lectures biaisées et purement idéologiques. Bref c’est du sérieux, posé et clair.

    Pendant ce temps les journaleux autour continuent à agiter leur queue et à aboyer les mêmes stupidités de "libertés publiques", démokrassie", wouaf, wouaf !! Ils ont mérité leur os à ronger...


  • #850545

    Bof, j’ai pas appris grand chose.
    Moi, je suis plutôt putinophobe que Poutinophobe surtout quand j’écoute les merdias et voit les Femen.


  • #850560

    Moi j’ai trouvé que l’analyse de Todd est extrêmement lucide, certains ici pointent ici et là le rôle majeur des USA dans la déstabilisation de l’Ukraine, je ne suis pas d’accord je pense comme Todd que la responsabilité première de tout ça incombe d’abord et avant tout à l’Union Européenne qui ont entraîné les USA avec elle, ces mêmes USA, et c’est là où je rejoins complètement Todd, qui sont en fait beaucoup plus soucieux de ce qui se passe en Extrême Orient qu’en Europe de l’Est !!
    Il a raison de pointer du doigt des pays comme l’Allemagne, la Suède et surtout la Pologne, cette dernière qui est un véritable cheval de Troie des néo conservateurs de l’ancienne administration Bush.

     

    • #850746

      Il y a quand meme une contradiction dans ton message !
      Si tu reconnais que la Pologne est a citer au titre de premier responsable au sujet de la destabilisation de l Ukraine et que la dite Pologne est dans le meme temps un "cheval de Troie" des néo-conservateurs US de l equipe Bush, alors de facto les USA sont clairement impliques et pas seulement entraines par la manche par les européens !
      En outre il est faux de croire que les US sont plus soucieux de ce qui se passe en extreme orient qu en Europe de l Est ! Car d un bout a l autre ils savent qu ils ont un meme interlocuteur qui leur pose toujours plus de problemes, la Russie ! Enfin si l Europe de l Est n était pas prioritaire pour les US, ils auraient respectes leur engagement vis a vis des russes de ne pas exporter l OTAN au dela des limites de l Allemagne... Il n en a rien été s empressant de faire integrer par l UE l ensemble des anciens pays de l Est pour mieux ensuite les recevoir dans l OTAN ! Les US ont toujours eu pour priorite d encercler la Russie et c est en reponse a cet encerclement et au deploiement toujours plus important des US que ce soit en Europe ou en Asie que les russes, Poutine en tete, réagissent toujours plus avec fermete !
      Todd denonce des responsables averes, le probleme est qu il ne denonce jamais les véritables tenants ! Le pouvoir sur la scene internationale est bien plus a Washington et Londres qu a Berlin ou Varsovie ! Ca Todd le sait mais étrangement demeure systématiquement en retrait sur le sujet et aborde constamment ces questions a minima !
      Dire que la Pologne est responsable de ce qui se passe en Ukraine passe, vouloir presenter celle ci comme ayant pris l initiative de le faire, quel foutage de tronche !
      La pologne est a l Ukraine ce que la France était a la Lybie, un tapin implique charge par les vrais donneurs d ordre de faire le sale boulot ! Sans l aval des US, dans un cas comme dans l autre, rien de ce que nous avons vu ne se serait produit ! Voila ce qui est verifiable et etaye mais systématiquement ignore ou minore par Todd !


    • Il est un ancien dirigeant allemand qui s’est toujours méfié de la Pologne. Et qui donc lui a infligé assez rapidement une magistrale déculottée.
      De l’eau est passée sous les ponts depuis.


    • #850808

      la dessus ils ce trompent complètement la France comme l’Allemagne ne veulent pas du conflit avec la Russie ,c’est bien les américains et la cia qui sont a l"origine de tout ;ER a déjà relayé plus d’une quarantaine de vidéos permettant de le démontré .

      http://www.egaliteetreconciliation....

      big boss ground zeroes


    • #851361

      Mais meme Soros a avoue en direct qu’il est en grande partie responsable du soulevement citoyen contre la Russie... Rien ne sert d’opposer l’UE aux Etats Unis, il serait plus judicieux de pointer du doigt certains agents qui oeuvrent de toute part dans un meme but, que ce soit en Europe de l’Est ou au Moyen Orient.


    • Todd dit encore une énorme bêtise sur les responsabilités dans la "crise ukrainienne" qui est en réalité une crise de Crimée, c’est de l’ampleur de la stupidité de son analyse sur le Hollandisme révolutionnaire et ça nous prouve sa faible conscience en géopolitique.
      Kissinger a été le grand stratège US en chef des années 70-80, il a été remplacé par Zbinew depuis les années 90... Zbinew est d’origine polonaise, russophobe au dernier degré et obsédé par l’idée d’écraser la Russie au point quelle ne sera jamais plus une grande puissance. Obama a été son élève à la Fac, Zbinew est son maitre à penser ! La politique du "reset" est un blabla pacifiste pour endormir les masses de bisounours, en réalité les Etats-Unis pratique envers la Russie depuis la chute de l’URSS une politique d’effacement, de mise à zéro en terme de puissance politique et économique et par tout les moyens possible et imaginable.
      Ils les ont humilié autant que possible pendant l’air Eltsine et les ont forcer à vendre tout leur bijoux de famille pour détruire la puissance industrielle Russe, et ça a bien marché jusqu’à l’arrivée de Poutine qui a inversé le processus. Après ça ils ont commencé d’un coté à vassaliser les anciens satellites soviétiques, notamment ceux du Caucase sud et d’Asie centrale, et d’autre part à appuyer des mouvements séparatistes violents dans le Caucase nord dans le but de les priver du contrôle des routes énergétiques de la Caspienne qui procurent à la Russie un levier diplomatique sur le reste de l’Europe.
      Enfin, bien que les masses ne lisent pas et se gavent de titytainment, Zbinew a écrit dans son grand échiquier que la Russie devait être privé de la Crimée pour lui faire perdre toute influence en Méditerranée et au Moyen-Orient, qu’alors elle cesserait d’être une puissance en étant cantonné à son bloc continental.
      C’est la seulement qu’intervient Soros et ses fameuses révolutions colorées à qui ont a promis la revente d’industries Ukrainienne pas cher, il est supplée par les services polonais et les services allemand à qui on a promis respectivement une partie du sol aux premiers et une partie du sous-sol aux seconds. C’est de l’Atlantisme pur jus et bien entendu, l’ex-France, pays que les Yankees veulent voir disparaître définitivement depuis qu’il a remis en question le pétro-dollars en défendant Saddam, suit sans avoir rien à y gagner. Réveillez vous les gens qui nous dirigent sont des traitres.


  • #850568

    OUI MAIS ... On ne peut pas tirer de conclusions des propos de Todd .dès qu’il énonce un fait , dans la foulée , il lui trouve une objection , Il ne va pas au bout de ses raisonnements .Il fait du pointillisme, mais on ne voit pas beaucoup de cohérence dans son tableau ....


  • Il ne parle jamais de BHL


  • Chers amis,
    je vous recommande chaudement la lecture de "Après la démocratie" de Todd
    Les pages sur Finkielkraut aurait valu la prison à son auteur s’il n’avait pas la bonne origine

    Par ailleurs, sur le protectionnisme, Todd a évolué suite au dogmatisme allemand
    Il ne parle mais plus d’un protectionnisme européen mais d’un protectionnisme à l’échelle de la nation.

    La Réconciliation se fera d’abord avec des gens comme Todd

     

    • Oui mais c’est à Todd d’accepter la main tendue.. Soral le relaie et le félicite quand il fait de bonnes analyses, tout comme le FN.. mais lorsque Todd réalise que ses conclusions l’emmenent vers ce que dit Soral ou Le Pen, il se bloque, calomnie le FN et se réfugie dans une fable de confort (le hollandisme révolutionnaire). Qu’il aille au bout de ses conclusions une fois pour toute. Mais c’est pas donner à tout le monde de surpasser ses origines de classe.


    • Certes ; mais il ne faut pas s’en tenir à l’écume, à la surface des discours

      la façon méthodique avec laquelle Todd montre l’impasse de l’UE fait de lui un allié d’une force inestimable ; il s’exprime avec clarté et sincérité et parvient à convaincre beaucoup de monde, surtout à gauche...

      la bave qu’il envoie sur le FN est marginal à côté de son gros travail idéologique de fond et de l’écho idéologique qu’il rencontre auprès du public cultivé de gauche (qui partait de très loin : internationalisme, européisme...)


  • #850694

    Eh Emmanuel ,il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis... !!


  • La Pologne, la Suede, seraient donc des acteurs fondamrntaux dans la destabilisation de la Russie ? Ca me fait doucement rigoler.

    Mr Emmanuel Todd parle comme "Le Monde Diplomatique" ecrit : il expose quelques pensees intelligentes, montre de l’rreverence a l’egard de quelques sous-fifres politiques sans importance, mais se garde bien de designer les forces superieures et organisees qui planifient et mettent a execution leur agenda geopolitique. Ni d’expliciter cet agenda. Et pourtant, il existe bien un agenda : les bouleversements politiques qui se produisent sous nos yeux ne sont pas une partie de poker accidentelle.

    Cette absence de vision systemique releve-t-elle de la loyautes ethnique, ou de la simple prudence du fonctionnaire paye par l’etat ?
    En tout cas, je ne perdrai plus mon temps a lire ses livres, puisque sa pensee ne permet pas de comprendre le cours du monde, de notre monde qui va droit dans le mur.


  • #850842

    pour comprendre Todd il faut avoir lu, " l’invention de l’Europe" c’est un must, avant de critiquer Todd, lisez ce livre, après on en reparle...
    après ça , lire "après l’empire" et "après la démocratie" c’est excellent


  • #850886
    le 08/06/2014 par coyoterevolte
    Emmanuel Todd : L’Europe, après la démocratie

    todd s’adresse à l’avant-garde qui a du mal à comprendre les renversements d’alliance.
    Clins d’oeil grossiers.
    qui sait ? ça peut être bénéfique à tous au final.


  • #851094

    Todd est avant tout un démographe, il aime à analyser l’histoire à la lecture des structures et constructions familiales. Ce qui est un sujet complexe, pertinent et intéressant, et pour lequel il a une vrai légitimité et expertise. Pour le reste on est dans l’improvisation, l’à peu près... ses attaques répétées contre l’Allemagne, me semblt-il, en sont un parfait exemple. Nous expliquer que l’Allemagne, la Pologne et la Suède sont les acteurs majeurs de la destabilisation ukrainienne, suffit à se décrédibiliser (définitivement ?)

    Minute 15 :

    "dans mes fantasmes les plus fous, si j’imagine une europe en désintégration, mon premier réflexe c’est l’idée de fuir aux états unis, moi je suis proche personnellement du monde anglo-américain" (c) Emmanuel Todd

    Minute 16 :

    "même si on pense que les états unis, c’est pas si mal que ça, on leur doit notre modernité et on y fuira si ça commence à chauffer en Europe. Il faut accepter l’idée que des états unis tout puissant au monde sans rival stratégique ne sont une bonne chose pour personne..."

    Todd l’anti-allemand (à pas confondre avec Toad le champignon), devient dangereux par ses déclarations. A part faire monter la haine entre les pays européens je ne vois pas l’intérêt de la démarche. Sans doute se réjouit-il aujourd’hui de voir les grecs comparer les allemands aux nazis.

    La pensée todd-esque me semble aujourd’hui en fin de vie, c’est la confusion à tous les étages, grotesque. Il est temps de prendre sa retraite... aux états unis , of course !

    Quant à ceux qui appellent la mort de l’Euro en culpabilisant les allemands devraient s’interroger s’ils ne sont pas eux mêmes les idiots utiles d’un projet conceptualisé et contrôlé de l’autre côté de l’atlantique. Non pas qu’il ne faille pas sortir de l’euro, mais pour faire quoi ? En dernière instance une monnaie est un outil au service d’une économie elle même au service d’un projet de société. Mais c’est quoi le projet pour la France ?

    Finalement on pourrait réfléchir à un corollaire du sous titre de comprendre l’empire "Demain la gouvernance globale ou la révolte des Nations ?" : "Demain la gouvernance globale par (l’auto) destruction des nations"


  • Germanophobe, si !

    L’intellectuel qui tellement il comprend plus rien, ne voit plus que des des maladies des phobies ou des déviances psychiatriques à base de ismes.
    Info intéressante : si ça sent trop le roussi, il se casse aux USA, la maison mère ?

    Les diplomés votent FN, ben oui, mention très bien en plus. Je n’ai ni envie de collaborer ni de me maçonniser de trop ni de fuir dans un pays que je n’admire pas plus que ça. Alors je reste chez moi, si je galère de trop ben tanpis, un problème ? Mais t’inquiètes que je ne mettrai pas de manière trop intense mes qualités au service d’un système qui me déssert de trop.


  • #851529

    Indécrottable. Aucune capacité de remise en question de soi. Il continue à se dire proche du monde anglo-saxon tout en critiquant l’intégration européenne et le processus de globalisation...


  • On voit pour qui roule le chroniqueur à la fin de l’intervention de Todd.
    Consternant de bêtise.


  • #861333

    Je trouve consternant que Todd est devenu le propagandiste de Poutine.
    L’extrême droite en Ukraine aux dernières élections en Ukraine c’est 2% ! ! !


Afficher les commentaires suivants