Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

En Europe de l’Est, des politiciens de gauche refusent l’immigration

À l’Ouest, illusion antifasciste oblige, on y voit une contradiction

Des responsables publics de gauche à l’Est du continent n’hésitent pas à rejeter la société multiculturelle.

Si, en Europe de l’Ouest, l’attitude des partis politiques par rapport à l’immigration et au patriotisme est souvent dictée par leur positionnement sur l’échiquier politique, des responsables publics de gauche à l’est du continent n’hésitent pas à rejeter la société multiculturelle et la présence de migrants.

En Slovaquie, le Premier ministre social-démocrate Robert Fico [photo], dont le parti est membre de l’Internationale socialiste et du Parti socialiste européen, dénonce les pratiques des journalistes et le politiquement correct. S’opposant à l’immigration et à la relocalisation de migrants que souhaite imposer l’Union européenne à son pays, il dirige un gouvernement de coalition au sein duquel figurent, parmi d’autres partis, les nationalistes du SNS, et dénonce le comportement d’une partie de la population tzigane.

En République tchèque, le président de centre gauche Miloš Zeman n’est pas en reste. Lors de son discours de Noël 2015, il n’hésita pas à prétendre que le flux de réfugiés était une invasion organisée. Il déclara : « Ce pays est notre pays, il n’est pas là pour tous et ne peut pas être là pour tous », avant d’appeler les jeunes hommes syriens à combattre l’islamisme au sein de leur pays plutôt que de fuir vers l’Europe.

Lire la suite de l’article sur bvoltaire.fr

Militer pour la réconciliation de la gauche du travail et de
la droite des valeurs avec Alain Soral et Dieudonné :

 

Sur l’immigration, chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La réponse du président tchèque est tellement vraie ! ... je continue à penser que le système éprouve des difficultés avec ces pays , qui ont retrouvé leur liberté que tardivement , ils n’ont pas envie de remettre le couvert avec les " prétendus champions de la démocratie " d’une autre manière certes , mais ils flairent une nouvelle pieuvre s’étendre à nouveau pour les spoliés une fois de plus ! Si Poutine continue de surfer sur son ouverture affichée et ses succès , les leaders frontaliers risquent de changer de camp à nouveau ! C’est vrai qu’à l’Est , les données ont radicalement changées .


  • Incroyable, il y a de vrais Socialistes à l’Est ! En France, on n’a que des socio-traîtres à la Hollande ou Mélenchon.

     

    • Vous oubliez l’ex-nerveux de matignon, candidat à la présidentielle pour 2017. Celui-là est un fou, hyper dangereux qui a aussi le bilderberg comme marche-pied, société éclatée prônée par les néocons et israel => attention danger sur le Tom Pouce ; un petit en cache un plus petit que lui.


  • On tiens surtout une très grosse couche de connerie, pardon de conformisme... en France depuis Giscard et le premier choc pétrolier.

    A noter également, la rupture de continuité et de transmission entre la politique de De Gaulle et celle de ses successeurs de la 5e République.


  • N’oublions pas que la France, au contraire de nos amis tchèques, cultive sans cesse un accès de repentance déplacée envers ses anciennes colonies, oubliant que c’est surtout la décolonisation qui fut monstrueuse. Bien plus monstrueuse que la colonisation.

    Nous ne pouvons pas comparer les pays dits de l’Est et ceux de l’Ouest. Nos problèmes sont très différents.


  • A l’Est, ils ont tout compris !!


  • Le plus drôle est quand les journalopes croient que "la gauche" de ces pays bat "l’extrême-droite" aux élections.
    L’ouverture à l’autre, sans rien comprendre de ce qui se passe ailleurs. Grandiose !

     

  • Les pays de l’Est sont des tigres en papier, entièrement sous la coupe de l’UE, vu qu’ils dépendent à 100% des fonds européens ( 5 milliards par an pour la Hongrie et 14 pour la Pologne !!! ).

     

    • Justement, tout étant assez dépendent financièrement de fonds européens, les pays de l’Europe de l’Est ne cèdent pas à la pression et défendent ardemment leur identité raciale, religieuse et civilisationnelle !
      C’es ça du courage : Quand on est pauvre, mais résistant, patriote, combatif et fier !
      Et on ne se laisse pas faire, on ne cède pas au chantage !

      L’Italie, par exemple, elle est aussi financièrement dépendante de fonds européens. Elle ne résiste pas. Elle est piétinée par les hordes Africaines, tout comme la ville de Paris.

      Parce que vous tous, Européens riches et "plus civilisés que ceux de l’Est", vous avez perdu votre sens de fierté et de masculinité. (et je censure mes mots !!)

      Expliquez moi, quel est le rapport d’être financièrement dépendant et d’être lucide et patriote ?
      Vos valeurs, Pyhtie, sont incroyablement à l’envers !



      Les pays de l’Est sont des tigres en papier



      Mais, oui, bien sûr ! Ils sont d’une telle faiblesse et c’est pourquoi ils ont repoussés les envahisseurs - ils n’ont ni un seul AraboAfrican "migrant".
      Vous avez perdu la tête, pythie !


  • Pendant qu’on exige à un pays sans moyen qu’est la Serbie qui n’est pas dans l’UE d’offrir des logements ou carrément construire des camps de réfugiés...
    Sincèrement, et je sais que beaucoup me sauteront au cou, je préfèrerai que l’UE accueille ces gens car c’est bien l’UE qui a voulu entretenir les guerres et nous sommes dans l’UE. Si nous ne voulons plus avoir d’immigrés pauvres qui plus est, il faudrait d’abord à manifester tous d’une seule voix contre absolument toutes les formes d’ingérence que nos chères élites monstrueuses affectionnent particulièrement.

     

    • Les Français n’ont jamais voulu détruire la Libye ou la Syrie. Et les Immigrés clandestins ne sont majoritairement pas originaires de pays en guerre. Donc ton raisonnement est doublement faux.
      Tu devrais t’interroger sur le choix de pays d’immigration : est-il logique de choisir d’aller vivre dans le pays étranger qui s’ingère négativement dans les affaires de ton pays natal ?


    • En quoi mon raisonnement est faux ? J’avoue avoir mal choisi mes mots, mais je parlais bien des vagues migratoires récentes qui sont bien issues des pays en ou ont été en guerres et où s’est ingérée l’UE.
      Et ce qui se passe en Serbie est une réalité. Eux non plus n’ont pas voulu de ces vagues migratoires, les premiers je dirai même puisque la Serbie ne s’est ingéré nul part. Ils paient les pots cassés. En revanche, en France, et ailleurs en UE, je n’ai pas vu de grandes manifestations contre l’ingérence des élites. Que les français n’aient pas voulu de cela on est d’accord, mais qu’ils manifestent leur réprobation. C’est déjà un début. Car on ne me fera pas croire que les conséquences de la guerre en Libye n’étaient pas prévisible.


  • La France est un paradoxe !! une exception , dans le sens de la connerie ,ou on ne comprend plus rien .Plus on tape dessus , plus ils disent encore et encore .Dés fois on pense que l’on va voir le fond ,mais non ,ils creusent ,ils en on pas encore assez . Quand ? vont-ils être repus.