Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

En bref

Vendredi 30 octobre de l’an de grâce 2020

Bon ben voilà, on y est, le monde d’après, la grosse risette (version française du great reset), la remise à zéro des compteurs pour sauver la Banque et ramener l’humanité à un milliard de têtes, ça y est, le passage a été extrêmement rapide, un peu désastreux, pas eu le temps de faire nos affaires, mais que voulez-vous, on ne fait pas de risette sans casser des vieux.

 

Des vieux mondes, s’entend, ceux où l’on pouvait aller tranquille boire un coup en terrasse sans risquer le couteau de l’Afghan, jouer au foot avec les potes sans regarder si le défenseur tchétchène va nous décapiter, organiser un dîner à sept sans que des voisins téléphonent aux flics ou au CRIF, sept pour conjurer le chiffre maudit des adeptes du dieu Six...

 

 

Comme toujours dans notre histoire, on va s’habituer (sauf en cas de révolte populaire généralisée, mais il va falloir changer de trempe et de méthode). Il y aura chômage de masse, revenu universel, vaccin obligatoire, pandémie éliminatoire et forcément superpolice avec supersurveillance pour l’oligarchie qui, elle, pourra vivre à l’ancienne, c’est-à-dire à la cool : villa grandiose, parc et jardin, pistoche et spa, sécurité renforcée, traiteur divin, hélico et drone (la route sera infestée de zombies et de racailles), études privées, esclaves sexuels...

On dirait la description d’une baraque de boss de cartel ; c’est donc ça l’oligarchie papa ? Eh bien oui, fiston, la vie des grands serial killers mondialistes ressemble comme deux gouttes d’eau sale à celle des magnats de la drogue. Les uns vendent de la propagande-Système aux esclaves, les autres de l’envol mental aux désespérés, mais on ne vole pas haut bien longtemps, on n’échappe pas au destin de la grosse risette !

« L’attaquant au couteau qui a tué trois personnes à Nice est un Tunisien de 21 ans, arrivé en Europe par Lampedusa fin septembre et en France début octobre, a appris l’Agence France-Presse de sources proches du dossier. Cet homme, selon une "source locale proche du dossier", se nomme Brahim A. Non-demandeur d’asile en France, il était arrivé par Lampedusa fin septembre où il avait été mis en quarantaine par les autorités italiennes avant d’être visé par une obligation de quitter le territoire italien et laissé libre, a-t-on ajouté. » (Le Point)

Le quotidien des Français a changé vitesse grand V, alors qu’on était il y a encore une poignée d’années le pays le plus vivable du monde : 70 millions de touristes venaient chaque saison renifler le bonheur de vivre chez nous... Et puis ils ont été remplacés par des zombies du quart-monde, nettement moins solvables et aimables. Il faut dire qu’avec le robinet du migroduc ouvert à fond (il a été dévissé pendant une panne de courant, impossible de le refermer), la mainmise de la Banque sur l’État, la fin programmée des services publics, la militarisation de la rue, le couvre-feu quasi permanent, les jours pairs reconfinement, les jours impairs attentat, le Français a envie de s’enfoncer la tête dans le sable, et c’est ce que les médias lui vendent : allez, prends ton sable, tout va bien dans le meilleur des mondes...

 

 

Sauf pour le village gaulois, qui n’aime pas qu’on vienne semer la zizanie chez lui. Chacun aura remarqué que tout remerde depuis que Tullius Detritus a repointé le bout de sa tremblote. On l’avait pourtant bouté en Espagne, mais les Espagnols l’ont foutu dehors à leur tour, le traître errant...

 

 

Tullius Detritus, c’est le mec qui arrive dès que ça sent le merdier, qui sent le merdier au point qu’on finit par le confondre avec le merdier. Pourtant, Detritus aime la France, enfin, c’est ce qu’il dit. En vérité il déteste la France mais il adore la République, et c’est pas exactement pareil. La République, c’est ce qui veut défigurer, soumettre, occire la France. Les royalistes avaient raison, la République est une putain, la putain de la Banque. On sait pas qui a dit ça, si c’est un roi ou un monarchiste, c’est dit assez crûment, mais ça résume bien l’évolution.

La révolution de 1789 a foutu le souk en France, et ce qu’on vit aujourd’hui est la conséquence directe de cette fausse prise de pouvoir populaire. Si l’Histoire est logique, et l’Histoire l’est, ce sont les républicains qui devraient se faire décapiter, par un retournement d’Alliance inscrit dans les astres. Certes, la Justice prend son temps, mais le Divin a tout son temps. C’est pas comme le Diable, qui doit capitaliser sur le moment, l’existant, corrompre les âmes, acheter les faibles, manipuler les ânes, et faire voter Macron, le roi républicain (!), le Petit Dictateur.

 

 

Cependant, nous ne sommes pas assez cons pour tout mettre sur le dos du Petit Dictateur. Si un attentat a eu lieu le lendemain de son discours de reconfinage, c’est bien pour le mettre dans l’embarras. Les Français étant devenus assez complotistes (penser à demander les dernières stats à Rudy), le combo reconfinage-attentat va leur paraître louche et ils vont se dire, « le gars de l’Élysée il nous colle un attentat pour qu’on rentre chez nous et qu’on arrête de gueuler, et en plus il veut faire accuser les musulmans ! ».

On résume, si vous voulez, le propos complotiste de premier degré, le degré zéro étant : « Salauds d’islamistes, ils ont encore tué des Français innocents ! Mais quand va-t-on enfin les buter un par un à l’israélienne ? »

 

JPEG - 47.8 ko
Vous avez dit lourdingue ?
 

Il y a heureusement un deuxième degré, ou une troisième voie, c’est de se méfier et des impressions à chaud, et des impressions à froid. Par exemple : qui a intérêt à faire croire que Macron contrôle à la fois le covidisme et le terrorisme ? Là, on entre dans une autre dimension, ou une autre profondeur. Certes, on perd en route les imbéciles, puis les identitaires et les sionistes, mais on commence à voir the big picture. On n’a pas dit que c’était la vérité, on n’a pas nié l’attentat, ni la mort, ni l’auteur, ni le crime, ni l’atrocité, mais on dézoome, et on découvre le contexte, les intérêts mêlés, les jeux de forces...

L’attentat, au-delà de ses victimes, permet de tuer l’intelligence, la raison, la réflexion. Mélenchon a eu raison quand il a dit, lors d’un autre débat, que l’antisémitisme était un rayon laser paralysant qui permettait de bloquer la pensée. De la même façon, l’attentat met l’homme, nécessairement empathique, en état pavlovien (peur ou haine, prostration ou vengeance), calculable, donc manipulable. L’objectif des attentats qui secouent la France depuis cinq ans n’est pas seulement de tuer des innocents, mais de tuer une façon de penser, une façon bien française, faite de droit (romain, pas anglo-saxon), d’humanisme (le vrai, pas celui des progressistes), d’écoute, de finesse, de débat contradictoire, d’ouverture d’esprit. On veut nous bousiller le cerveau national à coups d’électrochocs, mais il en faudra plus.

 

 

La vengeance servira le pouvoir profond, il attend tout excité la vengeance des Français, qui ne doivent pas tomber dans le piège. Mais alors, on doit se laisser égorger comme des moutons ?
Qui a dit ça ? Demandez-vous d’abord qui élève les loups, qui les affame, qui les prépare, qui les lâche sur le troupeau apeuré au moment et à l’endroit du plus fort impact. Pensez amont, pas seulement aval, car sinon, vous serez toujours les objets d’une ingénierie, vous ne surnagerez jamais. C’est la tête qui compte, plus que le bras. Car dans l’hydre, les bras repoussent.

Ceux qui veulent tuer la liberté d’expression et ceux qui profitent des attentats ont le même but. Le troupeau doit non pas apprendre à vivre avec le virus ou les attentats, c’est-à-dire dans la peur, comme nous le demandent nos dirigeants pervers, mais à s’organiser pour renvoyer la peur dans ses 22, du côté des commanditaires. Là, après une prise de conscience collective, il aura fait un grand pas vers sa libération, et vivra une vraie révolution, qui pour une fois ne sera pas un piège oligarchique.

 

Bonus islamo-gauchiste

 

 

 

Ne manquez pas l’épisode précédent sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

52 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2580113
    le 29/10/2020 par VIVACHAVEZ
    En bref

    C’est dingue, habib, collard, zemmour, ma dentiste, ils veulent tous qu’on s’inspire des méthodes d’israel. Quelle Cohencidence !!!!!!!

     

    • #2580157
      le 29/10/2020 par Anonyme
      En bref

      La troisième guerre mondiale ayant échoué contre l Iran ils lancent leur plan B ! Dans le même temps Le Macron666 a signé le pacte de Marrakech et les quotas obligatoires de migrants ( bloqué par Višegrad). D’ailleurs la double nationalité devrait être interdite comme en Russie pour être élu.

      Le modèle à l’israélienne il est déjà appliqué à Nice et Paris. Charlie appartient à qui on sait un journal que plus personne achète et financé par nos impôts au lieu de moderniser nos hôpitaux.

      En France on peut faire 1 kilomètre alors que les migrants c’est open bar et frontière grand ouverte !


    • #2580163
      le 29/10/2020 par odyssée
      En bref

      Notre avenir s’annonce Mossad !


    • #2580170
      le 29/10/2020 par masque et kippa
      En bref

      Un pays de 2000 ans d’ancienneté a beaucoup de choses à apprendre d’une dictature de 70 ans d’âge, vous ne pouvez pas savoir...

      Pardon je voulais dire : "cette grande démocratie" - et la démocratie selon Cohen-Bendit c’est le pouvoir de la minorité sur la majorité. C’est dire à quel point on avait rien compris. Merci Dani.


    • #2580660
      le 30/10/2020 par Jolibois
      En bref

      C’est Zemmour qui a le plus de culot, il se présente comme un superpatriote français alors qu’il n’attaque l’Islam que pour faire tuer des Français, comme l’obscène Charlie .


  • #2580128
    le 29/10/2020 par Mado
    En bref

    ça y est tous les sauveurs de la France sont là , il ne reste plus qu’à trouver un jour pour défiler en se donnant la main avec tous les criminels de la planète comme la dernière fois -
    je crois que ces crapules criminels s’enfoncent de plus en plus dans la fosse à merdes ou alors , ils sont au dessus de tout et peuvent aller jusqu’au pire pour pas finir en prison ..........
    d’ailleurs le reconfinement est bien là pour continuer à gagner du temps afin d’échapper à la Justice


  • #2580135
    le 29/10/2020 par gaspard
    En bref

    dans l’euphorie de la coupe du monde , t’avais pas vu que c’est des salopards qui étaient au pouvoir en France


  • #2580148
    le 29/10/2020 par kabylitalia27250
    En bref

    ça sent l’operation Ronce.


  • #2580153
    le 29/10/2020 par mathcraftz
    En bref

    Mention spéciale pour Collard, qui incite les catholiques à remplir les églises au nom de Charlie et de l’état juif ! Fallait le faire !


  • #2580154
    le 29/10/2020 par piles et bougies
    En bref

    Pour l’oligarchie, c’est une question de temps, d’où cette accélération : ils savent qu’ils jouent toutes leurs meilleures cartes pour asseoir leur domination et empêcher toute organisation contestataire d’émerger.

    Un point cela dit n’a pas été soulevé, celui de l’énergie : tous nos compatriotes chez eux en chômage partiel ou non, ou en télétravail, même si par ailleurs beaucoup de trucs sont fermés, en tirant à fond sur le chauffage et l’Écran, en gros, risquent de faire sauter l’approvisionnement électrique.
    Donc il faudrait s’attendre en plus à des coupures de courant... ça me paraît probable.

    Retour aux heures les plus sombres
    - https://www.connaissancedesarts.com...


  • #2580184
    le 29/10/2020 par la France en fête
    En bref

    Ça ne m’étonnerait pas qu’un kamikaze à couteau opère à la basilique Notre‑Dame de la Garde à Marseille pour ce vendredi 13 novembre, histoire - par biais cognitifs - de ternir un peu plus l’image de Raoult par exemple, en plus de relancer la Terreur.

    Samuel Paty, attaque du 16 octobre ; Nice, attaque ce 29... Et si ils décidaient d’un attentat tous les quinze jours ? Le prochain tomberait le 13, si on tient compte de la numérologie kabbaliste.
    Et encore un à la fin du second confinement début décembre, donc encore quinze jours après, par exemple au lendemain de la prochaine intervention télévisuelle de Macron...


  • #2580203
    le 29/10/2020 par Arthur
    En bref

    Excellent article, pour viser l’ennemi principal...


  • #2580215
    le 29/10/2020 par Yannick FERRY éc.
    En bref

    On n’ "exerce" pas une religion, on pratique une religion ! Quel inculte ! Aucune vie spirituelle ce sans âme, pour ne pas maitriser cette notion. Ma Doué ("Mon Dieu" en breton), viens nous libérer !


  • #2580219
    le 29/10/2020 par Lire et comprendre
    En bref

    Rien que pour la photo illustrant l’article, merci E&R.


  • #2580252
    le 30/10/2020 par Karim
    En bref

    Pour une fois Collard n’a pas tort, les chrétiens devraient retourner dans les églises reprendre leur bible en main. Merci àCollard de nous ouvrir les yeux, peut-être nous faut-il un nouveau Richard Coeur de Lion et reprendre Jérusalem pour Jésus !
    comme quoi les idées de Zemmour Collard et Habib ne sont pas si mauvaise sur le long terme.
    car pour être honnête Jérusalem appartient à Jésus, aux chrétiens de toutes sortes sans oublier les orthodoxe russe.
    Amen

     

    • #2580351
      le 30/10/2020 par Rem
      En bref

      Remplir les églises c’est bien une vision de païen ou de faux croyant..
      Jesus l’a assez dit le temple de dieu c’est ton corps, ton âme et ton esprit rien à voir avec des pierres et des vitraux...
      Maîtrise plutôt tes pensées, tes paroles et tes actions.


    • #2580361
      le 30/10/2020 par Jésus reviens
      En bref

      Oui ça fait parti du projet, mais pour y’etre esclave au service des dieux vivants de l’humanité. C’est écrit dans leur livre donc c’est sûr que c’est la vérité. Bon allez, vais me circoncire à la Dieudo... Clac ! Avec les dents !


  • #2580259
    le 30/10/2020 par Nicolas
    En bref

    Ces faits et effets de terreur sont des catalyseurs !!! Y en a plein leurs placards !!!


  • #2580263
    le 30/10/2020 par goy pride
    En bref

    un Tunisien de 21 ans, arrivé en Europe par Lampedusa fin septembre et en France début octobre, a appris l’Agence France-Presse de sources proches du dossier. Cet homme, selon une "source locale proche du dossier", se nomme Brahim A. Non-demandeur d’asile en France, il était arrivé par Lampedusa fin septembre où il avait été mis en quarantaine par les autorités italiennes avant d’être visé par une obligation de quitter le territoire italien et laissé libre



    En lisant cette description on aura compris que ce gars est un islamiste envoyé en mission en Europe. Pas juste un mec qui a décidé de se rendre en Europe pour se taper des chattes blanches, séduit par d’illusoires espoirs de trouver un job bien payé ou du moins mieux rémunéré que chez lui...et qui suite à cette affaire de Charlie se serait levé un matin avec la subite et ferme décision de décapiter des gens dans une église à Nice ! Cela pue le golem envoyé en mission. Pour moi on ne s’improvise pas désosseur de tête humaine du jour au lendemain juste pour avoir été vexé par une caricature, il faut un passif et probablement aussi un ou deux cachets de captagon.

     

    • #2580437
      le 30/10/2020 par FromLuxembourg
      En bref

      Vous avez parfaitement tout compris (et les israéliens bien avant vous).
      La rive sud de la méditerranée fourmille de jeunes sans avenir qui, pour 100’000€ offert à leur famille avant ou après la mort des martyrs, n’hésiteront pas une seconde à égorger n’importe qui pourvu qu’ils sortent leur famille de la précarité, de la faim et de la misère.
      Du Maroc à l’Irak ils sont des millions.
      La France est une poudrière...


    • #2580481
      le 30/10/2020 par Dixie
      En bref

      Tout à fait d’accord ce type était en service commandé !


  • #2580287
    le 30/10/2020 par Nadia
    En bref

    Voyons les choses du bon côté, en ces jours sanglants... Le pouvoir peut désormais se risquer à se montrer tel qu il est : Israélien ! Bon, il y avait déjà eu la répression des GJ pour que le petit peuple ait son chemin de Damas. Bientôt la délivrance, si Dieu le veut. Même s il faut pour cela souffrir, même pire. Moi je suis prête. On a rien sans rien.


  • #2580290
    le 30/10/2020 par anonyme
    En bref

    Macron avait choisi ce mec et l’a fait devenir champion du monde de foot par télétravail, preuve en est que Adil Rami n’a pas fait un seul match de la coupe du monde 2018. Sinon dans sa petite vidéo, il faisait presque la même tête que certains français conscients d’avoir été trahi pour du pétrole.


  • #2580297
    le 30/10/2020 par T.M.
    En bref

    Bref encore un "en bref" excellent !
    Le Prophète (PBSL) dirai au bonus arrête de raser tes sourcils, et distribue de tes biens aux nécessiteux car de mon vivant j’ai échappé, avec l’aide de Dieu, à des attentats dans mon propre fief comme tous les prophètes (PBSEux).
    Rappel historique
    Dans les années 80 une vague d’attentat à secouer le pays. Les chef d’états négociés et les attentats s’estompés (on échangé les prisonniers), aujourd’hui des « intermédiaires » s’initient ça coûte plus chère et en plus c’est comme les « pochettes surprises » on ne c’est plus ce que l’on y trouve et d’où ça provient.


  • #2580322
    le 30/10/2020 par ilan
    En bref

    quand je lis le tweet de Meyer habib, on se dit " jusqu’où ils sont capables d’aller pour démontrer qu’ Israel est le phare qui guide les nations dites libres "


  • #2580323
    le 30/10/2020 par Les vallseuses
    En bref

    "Quand mon pays est attaqué je suis là", assure Manuel Valls. C’est ce qu’on appelle un faisceau d’indices concordants...

     

    • #2580461
      le 30/10/2020 par Gilles
      En bref

      Il est tellement bête, Manu, qu’il en deviendrait touchant !


    • #2580567
      le 30/10/2020 par VIVACHAVEZ
      En bref

      Valls le larbin des puissants, exécutant des basses besognes, ne se pointe que pour créer un peu plus de tension. C’est le Manu-tensionnaire du système.


  • #2580327
    le 30/10/2020 par Jérômeproudhon
    En bref

    J’ai un problème avec vous ! Ce texte de la part d’E.R devrait être gravé et rester gravé indéfiniment pour nos petites têtes sur la une de notre réinformation, elle est une synthèse juste pour ce que nous devrions êtres, des hommes qui rêvent encore de devenir libre .les commentaires s’arrête surtout sur des points de détails, mais l’entièreté du texte à un sens métaphysique et politique ( pratiquement sûrement ) indemontable. Arrêtez troupeau d’acheter ce que l’on nous vends ! "Là, après une prise de conscience collective, il aura fait un grand pas vers sa libération, et vivra une vraie révolution, qui pour une fois ne sera pas un piège oligarchique"
    C’est celui-ci l’anti matrice.


  • #2580330
    le 30/10/2020 par Barakacity
    En bref

    La solution à ce merdier, c’est la dissolution de l’association Israël et tout rentrera dans l’ordre divin.


  • #2580371
    le 30/10/2020 par L’Incorruptible
    En bref
  • #2580390
    le 30/10/2020 par François Desvignes
    En bref

    Non,mais arrêtons d’ergoter :

    Regardez d’où on vient (video sur les années 50)
    Et où nous en sommes arrivés (allocution de Macron)

    Qu’est-ce qu’on avait dans les années 50 et que nous avons perdu aujourd’hui ?

    - Eh bien, avant 1965 et Vatican II on savait que Dieu était notre père
    - Tandis que depuis 65 et Vatican II, on pense que Dieu est un gentil con et le Christ un bénévole caritatif itinérant, vivant de la mendicité.

    C’est un Saint Bernard avec son tonneau de rhum et Casimir

    C’est notre apostasie qui est la cause première et déterminante de notre ruine.

    Plutarque disait : " Construire une maison en l’air serait plus facile que de construire une société sans religion"

    Si la France doit sa gloire au christianisme, chacun peut comprendre qu’en lui retirant son dieu et ses lois, on lui a retiré sa force et sa cohérence.

    La France est chrétienne ou n’est plus
    La France n’est plus que chrétienne elle n’est déjà plus la France
    Demain, si elle n’est plus du tout chrétienne, elle ne sera plus du tout la France.

    Or, vous aurez noté ce détail : Plutarque, Dieu le père, le Christ, la France ne conjuguent la religion qu’au singulier : il n’ y a pas de "s" à religion pour eux.

    Pour la république, Vatican II, les mondialistes, et Macron, c’est tout le contraire. Religions et vérités ne s’écrivent qu’au pluriel.

    C’est à ce détail qu’on reconnait nos vrais assassins, nos fauteurs de guerre : les premiers dans l’ordre logique et historique.


  • #2580415
    le 30/10/2020 par Dr Mabuse
    En bref

    Depuis Mitterand la France accueille et protège les terroristes condamnés en Algérie et ailleurs et poursuivis par Interpol

    Jean-Loup Izambert
    56 - Tome 1 : L’État français complice de groupes criminels (Français) Broché – 24 septembre 2015

    Dirigeants politiques et hauts fonctionnaires à la tête de l’État français, ils soutiennent des criminels et terroristes.
    Hier, ils ont protégé certains d’entre eux des recherches d’Interpol, aujourd’hui ils en soutiennent d’autres pour renverser le gouvernement syrien.
    De la « génération Mitterrand » à la « république exemplaire » de François Hollande, en passant par celle de Nicolas Sarkozy, 56 d’entre eux sont impliqués.
    Voici comment.

    Journaliste d’investigation indépendant, Jean-Loup Izambert a consacré ses quarante années de journalisme à enquêter sur les secteurs économique, financier et politique. Son indépendance, son engagement et sa rigueur lui ont permis de produire plusieurs ouvrages essentiels sur les cercles de pouvoir et réseaux financiers internationaux.
    Avec les deux tomes de "56", il livre une nouvelle enquête sans concession qui, preuves à l’appui, met à jour les complicités de dirigeants politiques et hauts fonctionnaires français avec des individus liés à des organisations criminelles.


  • #2580422
    le 30/10/2020 par jesuismoi
    En bref

    Quelle douceur de vivre chantait C Trenet à cette époque.Suffisamment de technique pour faciliter les gros travaux manuels. Des relations humaines encore humaines, peu de criminalité dans cette France de 40 millions de français, pas de télévision pour endoctriner,des journalistes vertueux. Une France encore largement rurale où les fermiers respectaient les animaux, avant que ces fermes ne deviennent des exploitations agricoles avec course au profit. Si la porte du véhicule de police n’avait pas été ouverte on aurait pu lire "police secours", changement de paradigme la police aujourd’hui est coercitive.Le technologie ce (progrès) dont l’art est de compliquer justement la simplicité, dont on mesure mal le prix à payer tant au niveau politique, environnemental, sociétal,psychologique et sanitaire a envahit notre quotidien. Les besoins de l’homme sont peu nombreux (logement,nourriture,amour) ses désirs sont illimités.


  • #2580424
    le 30/10/2020 par Amny
    En bref

    Et bien avec tout ca...South Park est assuré de pouvoir remplir encore 40 saisons sans trop se fouler pour trouver des scénarios.


  • #2580426
    le 30/10/2020 par la tête à Manu
    En bref

    Ne désespérons pas. Il m’est impossible d’écouter Emmanuel Macron ; je préfère lire les compte-rendus, assez déprimants déjà. Je note cependant qu’il a l’air presque terrorisé. Ce n’est pas la douleur de voir les Français réduits à l’état de bétail.
    Pour le moment, les mafieux narguent la population active et vivant de son travail. Il faut les voir face à Raoult, après l’interdiction du plaquenil - imité/vendu désormais par les Marocains, et d’autres commerçants, mais interdit en France. Il faut lire aussi cet article du Figaro dans lequel les Parisiens sont présentés comme propriétaires de magnifiques résidences secondaires, au sein desquelles les confinement ressemble à de vacances. La réalité ? Des actifs vivant dans trente mètres carrés, qui vivent presque au jour le jour. Et qui, dans les rues se heurtent à des mendiants en grand besoin, des fous parfois, des criminels peut-être ; la plupart du temps des gens déprimés, méfiants, isolés dans leur portable : miroir aux alouettes, miroir de Narcisse, mais aussi fenêtre sur un monde ou existent un espoir, une conversation, un contact humain quoique non physique.
    Donc la tête de Manu qui n’en peut mais, révèle sans doute bien des choses.


  • #2580434
    le 30/10/2020 par dixi
    En bref

    Lorsque je vois ces images des années 1950, c’est toute mon enfance qui défile .Je donnerais aujourd’hui 10 ans de ma vie pour y revenir .Celui qui n’a pas connu cette époque ne peut comprendre ce qu’était la liberté, le respect, les vacances en famille, les pique niques au retour de la plage dans un bois .Plus tard , lorsqu’on sortait avec les copains en voiture, sans les radars, sans la ceinture en cabriolet .Putain la liberté ! cette joie de vivre .Bien sûr il y avait toujours des soucis, rien n’était parfait .Mais lorsqu’on voit ce que nous vivons actuellement, je pèse mes mots, c’est l’enfer .Je ne me sens plus dans mon pays, les gens ont peur de tout et se regardent en chien de faïence, presque agressif et quelquefois agressif .Il y a la modernité, c’est bien, c’est pratique mais en définitive nous étions incomparablement plus heureux .J’ai connu Nice à cette époque j’y allais passer mes vacances, Saint-Laurent du var , Monaco, Cap D’ail .Il n’y avait pas l’autoroute, mais qu’est-ce que c’était agréable et beau .Jamais on n’aurait pensé se faire décapiter 60 ans plus tard , dans un pays qui est devenu ...plus rien .Si ! ,un coupe-gorge .

     

    • #2581796
      le 31/10/2020 par jullia
      En bref

      ça me colle un sacré bourdon, je suis comme vous.
      L’été, sur la côte, pendant deux mois et demi, c’était les familles en vacances, calme, drôle, une atmosphère saine.
      De tout l’été on ne croisait pas une voiture de flic. On était en sécurité.
      Enfants nous pouvions faire nos allés et venus sans risque de se faire agresser.
      Aller faire des courses en toute quiétude. Pouvait-on seulement imaginer, ce qui se passe aujourd’hui, m^me dans notre imaginaire !!
      Maintenant nous avons des mecs à capuche à tous les coins de rues, nous avons l’impression d’être en Afrique, où au Maghreb et l’impression de déranger.

      On entendait pas parler d’antisémitisme, je crois que je ne savais même pas ce que c’était.
      C’était encore la FRANCE quoi, pas celle du CRIF, et du NOM. Même si cela était déjà dans leur projet, les dégâts n’était pas encore là.


    • #2581819
      le 31/10/2020 par jullia
      En bref

      ça me colle un sacré bourdon, je suis comme vous.
      L’été, sur la côte, pendant deux mois et demi, c’était les familles en vacances, calme, drôle, une atmosphère saine.
      De tout l’été on ne croisait pas une voiture de flic. On était en sécurité.
      Enfants nous pouvions faire nos allés et venus sans risque de se faire agresser.
      Aller faire des courses en toute quiétude. Pouvait-on seulement imaginer, ce qui se passe aujourd’hui, même dans notre imaginaire !!
      Maintenant nous avons des mecs à capuche à tous les coins de rues, nous avons l’impression d’être en Afrique, où au Maghreb et l’impression de déranger.

      On entendait pas parler d’antisémitisme, je crois que je ne savais même pas ce que c’était.
      C’était encore la FRANCE quoi, pas celle du CRIF.


    • #2581836
      le 31/10/2020 par jullia
      En bref

      @ toutes mes excuses pour cette faute de conjugaison "étaient"


  • #2580450
    le 30/10/2020 par Grosbill
    En bref

    A faire lire à ceux qui croient encore que les « Georgia Stones » sont un canular. Remarque : un milliard « d’humains » c’est encore trop, l’objectif gravé sur ce monument est exactement : 500 millions au maximum ; et ce ne seront plus des humains mais des zombies complètement abrutis (sauf les happy few au sommet, évidemment).


  • #2580510
    le 30/10/2020 par Le passant
    En bref

    Vous imaginez la Coco, elle en aura fait du dégat...
    Après avoir ouvert la porte aux kouachi...
    La présentation de son dessin par l’instit...
    Et maintenant, ça...
    C’est vraiment la théorie du chaos et son battement d’ailes...


  • #2580522
    le 30/10/2020 par ric
    En bref

    Macron qui parle avec les couillons derrière lui... c’est un sketch...


  • #2580549
    le 30/10/2020 par Rappel des faits, et des conséquences
    En bref

    Sympa cette vidéo des années 1950 ....

    Bah merci les aînés d’avoir chié dans la colle à double doses, bravo ... Plus mauvais et gogoles que ces générations, c’est pas possible.

    Bah merci, nous on connaitras jamais ça, j’espère que vous avez bien joui sans limite, mais j’espère aussi que ces gens-là seront les premières victimes de ce qu’l se passe, que ce soit victimes du terrorisme, du covid, de l’effondrement économique ou autre.

    Que les vieux payent pour leurs erreurs, et qu’ils payent encore dans l’au-delà, ils ont trahis leurs enfants, et ça c’est bien pire que trahir sa nation. Et c’est nous qui allons devoir nous entretuer pour le bonheur passé de ces cassos ... C’est pour ça que je ne pleure même pas une larme quand lou-vieil passe l’arme à gauche, bien fait ...

     

    • #2580685
      le 30/10/2020 par Syzygy
      En bref

      Penser que tout était facile, faut pas exagérer !
      Le pouvoir d’achat n’était pas celui d’aujourd’hui. Pas de téléphone même fixe, pas d’autoroute, pas de frigo, pas de machine à laver, pas de micro-ondes, pas de TV couleur, pas 300 chaînes par satellite mais 1 en NB. Tout le monde n’avait pas une ou deux bagnoles... Pas de cantine à l’école où nous allions à pied ! Pas de crédit à la consommation, pas de carte bancaire. Pas de fast-food !
      Pas de jeux vidéo, pas de porno, pas d’internet, pas de GPS mais des cartes et des boussoles... etc...
      Les djeuns d’aujourd’hui, vous n’auriez vraiment pas aimé le manque de confort !


    • #2580917
      le 30/10/2020 par rougette
      En bref

      Vous oubliez, jeune vieil homme, que cette génération que vous conchiez était issue de deux guerres. Lors de vos déplacements dans les villages de France, allez-donc jeter un oeil aux monuments "Morts pour la Patrie". Vous y verrez le sacrifice de familles entières, pères, oncles, frères, cousins. Le nom des femmes n’y figure pas. Ce sont des morts discrètes, aux champs comme à l’usine. Les plus petits ont succombé à la malnutrition, au manque d’hygiène, au manque de tout. Les plus vieux étaient déjà morts. La guerre une fois finie, les survivants se sont trouvé des raisons de vivre. Leur bonheur d’exister est palpable dans toutes les photographies de l’époque. J’en ai une pleine valise à la maison. Alors, pauvre vieux jeune con, à part vous traiter de crétin, je ne sais quoi vous dire. Je ne vous salue pas.


    • #2580968
      le 30/10/2020 par réponse salée
      En bref

      Ouais, et alors ?

      Mes grands-parents ont connus cette période là. Maus vous savez quoi ? Ils avaient de l’espoir, et ils sont sûrs que leurs enfants ont eu une meilleure vie qu’eux. Et ils sont très heureux d’avoir vécu comme ils ont vécu.

      Mes parents ne peuvent pas dire la même chose et le regrette, et mes grands-parents ne peuvent que s’agacer de ce qu’est devenu le pays et l’avenir qui a été proposé à ma génération..

      Alors, c’est sûr que si votre seul problème c’est le pouvoir d’achat, bah bravo à vous, vous êtes de bons français rien à dire. Mais il y a des gens qui préfèrent offrir de l’espoir et une vie meilleure à leurs enfants, plutôt que de chialer pour un ou deux points de TVA ( comme si c’était ça la politique ...)

      Par contre, rougette, la malnutrition je connais, alors ton discours du rationnement tu te le gardes. C’est plus la France des années 1980 ici, il y a des gens qui bouffent de la pâté pour chien pour survivre, t’es au courant de ça ? Il y a une famille de braves près de chez moi, ils ont même pas de carrelage et leur meuble en bois sont sur cale pour pas que ça pourrisse. Des types qui ont trente piges et qui ont surtout connu le chômage ou l’intérim alors que c’est loin d’être des branleurs. Et je parle d’intérim de merde ou tu te pètes le dos, pas jean-paysan qui travaillait un mois sur deux ...
      Tout le monde a pas la chance de vivre dans des grandes villes avec des héritages bien gros et un avenir gentiment tout tracé par l’époque ou par papa.
      Alors votre pleurniche à deux balles, vous vous la gardez. Si on pouvait échanger nos époques, je le ferais volontiers. Quand à la guerre, sur ce point vous avez raison, mais ça n’enlève rien à l’époque de maintenant ni à celle des années 1950 dont la dureté est souvent fantasmée (et le grand-père était bucheron, la grand-mère couturière, et c’est les premiers à le dire, parce qu’ls habitent chez moi en fait, comme dans les vrais familles françaises ...).

      Et j’arrête là, car j’ai pas les autres conneries en tête. Vous vous êtes bien repus sur nos gueules, notamment en créant une dette abyssale et en refusant de défendre l’identité de votre pays.

      Ah, et je m’en tape que tu me salues ou pas, que tu tire ton chapeau ou pas. Vraiment, je m’en branle. On est plus en 1960 ...


    • #2580986
      le 30/10/2020 par réponse salée 2
      En bref

      "Les djeuns d’aujourd’hui, vous n’auriez vraiment pas aimé le manque de confort !"

      Bah, disons que je vis déjà dans ce manque de confort auquel s’ajoute la frustration d’être moins lotis que les autres. Donc double peine en fait.
      Tu seras gentil de pas catégoriser tous les jeunes avec ceux que tu connais. J’ai pas de GPS dans ma voiture, mais une carte et les panneaux, ça suffit. J’ai vécu sans internet pendant une bonne partie de mon adolescence (on s’en foutait en fait) et ça changeait rien. Pareil pour les jeux vidéos, ça a pas aboli le sport collectif à ce que je sache ? Et le porno, je te laisse avec tes délires ais tous les jeunes ne se branlent pas une fois par jour, désolé de te l’apprendre, on est pas des singes ... (enfin, pas tous, il y a des spécimens dans ma génération, même plus qu’avant, c’est possible)

      Donc le délire sur les "djeunes" mollo, on a pas gardé les vaches ensemble. Mais au moins, t’argumentes, au lieu de monter sur tes grands chevaux comme plusieurs vieux à qui je dis ça ( comme si c’était un blasphème ou que je les insultais eux directement).

      Et je fini pour rougette, sur les monuments aux morts, j’y ai mes quatre arrières grands-parents (dont l’un à juste eu le temps d’avoir deux filles) et toi ? Tu peux en dire autant ?
      Et d’ailleurs, malgré leur sacrifice, ça n’enlève rien au reste, ça ne change rien à la vie que j’ai maintenant en fait. Un sacrifice héroïque qui change rien, bah ça change rien, fallait peut-être pas le faire en fait ...


    • #2581369
      le 31/10/2020 par Bertrand Dudéclin
      En bref

      Tu as raison, c’est cette génération qui à veauté Pompidou, puis Giscard, puis Mitterrand, puis Chirac, puis Sarkozy, puis Hollande et maintenant Macron ! Cette générations qui a accueilli des millions d’immigrés les bras ouverts ! Cette génération qui nous laisse ce merdier ! 50 ans de conneries et d’insouciance !


  • #2580989
    le 30/10/2020 par Jérômeproudhon
    En bref

    Tu te déconnecte, tu crois à ton ancien dieu, et avec un petit peu de courage, et d’envie ,tu pourras changer les choses comme toutes les générations ont fait avec leur problème, et rien ne t’inderdit d’aller à la pêche ? De pique-niquer au bord des champs, de nettoyer les eaux, de conter fleurette, et par effet, mettre à fin l’homo economicus que tu n’aimes pas être.


  • #2581055
    le 30/10/2020 par Anonyme
    En bref

    Même la camionnette de police était mignonne dans les années 50 ...


  • #2581553
    le 31/10/2020 par SamTitiyé
    En bref

    Il est inutile de rêver du paradis perdu des années 50. Ce qui est fait est fait, et d’ailleurs les gamins qui gambadent sur les photos ont enfantés l’effondrement sous le regard hagard de leur parents qui n’ont su prévenir le mal qui se produisait sous leur yeux.
    Si on discute avec les gens de ces générations, on constate que l’insouciance (malgré les conditions de vie pénibles) est le sentiment qui ressort de leur discours. Après la guerre on avait envie d’oublier, préférant déléguer sa pensée alors que les changements importants se faisaient (Indochine, Algérie, c’est bien l’ambiance des années 50). Sans compter l’immigration intra-Européenne (loin de de ce que souhaitait le général). Sauf qu’à force de pousser la poussière sous le tapis, le tapis devient inconfortable.
    Tâchons de plancher sur un avenir proche plus radieux, visons une étoile, plutôt que nourrir notre mal-être qui nous paralyse. Le Christ nous dit d’annoncer la bonne nouvelle pas de pleurer sur nos maux. Ras le bol du spleen.


Commentaires suivants