Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Enseignements d’un désastre : second entretien sur la crise avec l’expert en santé publique Jean-Dominique Michel

« Enseignements d’un désastre » : un entretien réalisé par ATHLE.ch et PHUSIS.ch Philosophie avec Jean-Dominique Michel, anthropologue et expert suisse de renommée mondiale en matière de santé publique.

À ne pas manquer, le premier entretien :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Excellent... Ça change du Dr Robert COHEN interviewé par le neuneu Pascaul Praud et confirmé par la menteuse pro Brigitte Milhau !

    J’ai retiendu : "dans le confort, tous nos systèmes vitaux s’atrophient"

    Ça rejoint ce que dit Titi Casasnovas (loi de l’homéostasie), et aussi le constat que c’est le confinement qui tue, pas le couillonavirus ! (enfin si, on se fait couilloner quoi, et certains pour de bon, paix à leurs âmes !)

     

  • Merci E&R. Ça fait vraiment plaisir d’entendre des propos intelligents.
    La "Loi de Murphy" évoquée dans l’entretien est effectivement une des causes de cette "catastrophe" humaine (morts qui auraient pu être évitées, confinement total absurde, destruction d’une partie de l’économie et de la société à cause d’une grippe). Une accumulation progressive d’erreurs humaines (au nom d’une idéologie) jusqu’à l’étincelle faisant tout basculer. (Destruction des missions premières de l’hôpital par suppression de moyens et personnels - destructions de "réserves" vitales, destructions des outils productifs et des savoir-faire, dénie des réalités).

    La vrai "intelligence" , c’est avoir en permanence la faculté de s’adapter aux situations nouvelles, individuellement ou collectivement.
    Dans le cadre de cette crise épidémique de grippe, on a vu à quel point nos "décideurs" intellectuellement sclérosés n’ont pas été capables de s’adapter pour prendre les meilleures décisions et, par vanité, mépris et idéologie n’on pas voulu écouter les avis divergents.

     

    • Non non, "ils" savent ce qu’ils font ou ne font pas et dans quel but. "Ils" ne sont pas incompétents du tout, leur projet se déroule à merveille, il faut arrêter de raisonner comme si ces gens étaient humains et moraux et essayaient de faire le mieux possible...nous sommes en guerre.


    • ce monsieur n’a pas tout compris, il est excellent dans son domaine, l’anthropologie médicale mais question politique c’est un mulot mais c’est pas un grand naïf, trop malin pour ça, il est juste encore idéologiquement prisonnier du système.
      Quand il parle de la dégénérescence de la pensée occidentale : il oublie de dire que cette dégénérescence ne touche que les élites politiques et idéologiques et que le bon peuple lui ne fait que subir cette dégénérescence qu’on lui impose et qui finit par le crétiniser. je vis en Asie depuis bien longtemps et je constate de visu qu’on a ici exactement le même problème question dégénérescence de la pensée des élites asiatiques (l’imbécibilité technique comme il dit alors que le problème est idéologique : croire que l’on peut influer sur la réalité grâce à des modèles mathématiques, soit un projet kabbalistique totalement étranger aux cultures asiatiques) : suivre un modèle plutôt que diagnostiquer. Dit simplement : les élites asiatiques ont tendance à trop vouloir singer les occidentaux
      Mais pour l’histoire du covid, c’est le patriotisme revendiqué des élites et le lien social fort des peuples asiatiques qui fait que ses élites politiques ont encore un sens de leur responsabilité morale envers leur peuple, surtout quand on descend à l’échelon local. La différence de traitement du problème covid entre l’ occident et le reste du monde (ou tout au moins en Asie et en Afrique) est lié non à une différence de pensée mais un différence d’intérêt de motivation profonde : les élites occidentales sont paralysées ou corrompues par les intérêts privés alors que le reste du monde y échappe encore assez pour garantir l’intérêt collectif. Ici quand il y a une grosse merde (genre cyclones inondations tsunamis) tout le monde met la main à la pâte, on n’a pas le temps d’écouter les avis des spécialistes.


  • passionnant je ne devais pas être en forme pour la partie 1 qui ne m’a pas fait le même effet il faut que je la remate !!!

    Le plus belle exemple d’intelligence collective (a mon sens) est celui qui a donnée naissance à la première civilisation humaine organisée
    Sur les bords de l’Euphrate, des chasseurs cueilleurs se regroupent pour se poser et pour cultiver des champs. Les crues du fleuve font que chaque année pendant 3 mois ils ne peuvent rien faire. il mettent ce temps a profit pour imaginer et réfléchir chaque année a comment mieux s’organiser pour améliorer les récoltes suivantes du village. Les réflexions sont collectives chacun se présente avec ses idées au conseil du village qui organise les débats, les décisions sont collective. c’est comme ca que naissent les premiers plans dessinés, les premières règles de société etc... Quelques générations plus tard le village devient la grande Sumer et eux les sumériens. Les débats deviennent l’axe centrale de la gouvernance et un système a deux chambres est créé : le parlement et le Sénat, on a donc les premiers sénateur et les premiers députés (je précise pour Fernand Nathan qui écris encore que la démocratie a été inventé en Grèce, je dis ca je dis rien moi !!)

    Les paléontologues comme ce monsieur se demandent si sans c’est 3 mois de crues permettant de réfléchir ensemble l’histoire aurait été la même !!!
    Le Carthaginois

     

    • @Le Cathaginois,merci pour ce petit rectifacatif historique qui ne m’étonne pas vraiment et part ailleurs n’enlève rien à la civilisation hellénique ancienne...
      C ’est toujours un plaisir de vous lire,car même si je suis parfois en désacord avec vous,votre grande culture comme votre coutoisie ou votre anticonformisme plaidant toujours en votre faveur...


    • @Plissken Merci et je vous retourne le compliment je vous lis avec attention et plaisir aussi !!!


    • très juste, très souvent les grandes civilisations naissent le long de fleuves imposants : Nil , Tigre et Euphrate, Indus, Gange Yang tse kiang , Houang Ho, Mekong.
      il y a les crues mais il y a aussi l’irrigation qui implique énormément la solidarité collective.
      Dans les zones tempérées par contre,c’est l’ hiver le moteur de l’imagination et de l’innovation. mais dans les deux cas cette période d’isolement (car les voies de communication sont perturbées) et de repos forcé est propice à la réflexion.


  • Odeur de soufre en ile de France ..épandage ? mais dans quel but ?

     

    • Silvano trotta a receuilli des dizaines de témoignages identiques. Il en parle dans une vidéo sur sa chaine YT.
      Ils ont épandu avant le déconfinement on dirait.
      Est-ce qu’il y a un lien avec cette météo aussi ? Beaucoup de pluie d’un seul coup...


    • @Michel oui j’ai vu la vidéo et sur le web des témoignages qui continue encore aujourd’hui. . Ce qui me fait "marrer" c’est qu’on nous parle de complotisme alors que je viens de découvrir qu’il y a une commission européenne d’analyse de la toxicité des chemtrails ( incluant cohn bendit) !!! pourquoi avoir fait une omission si cela n’existe pas !!! que fou cohn bendit dans cette comission ?
      Le Carthaginois


  • Une intelligence reliée au coeur. Du bon sens, de la bonté dans le regard. La passion des gens et de la vie.
    Une personnalité rare. Ça fait du bien.
    Par contre, apparemment inconscient de la volonté de domination de l’Empire et des enjeux eschatologiques qui sont devant nous...
    Ce qui confirme bien ce qu’il promeut : on a besoin de l’intelligence de chacun !


  • A propos d epistemologie ;
    la plus grande fracture pour l humanite depuis ( le deluge )et face a laquelle la revolution industrielle est une anecdote de l histoire est le passage de la technologie Analogique au Numerique ou desormais il n y a plus de limite ni aucun ombilic avec le reel .On constate avec la generalisation de l informatique et des NBIC technologies un effondrement des savoir-faire dans tous les domaines d activites .
    On attend avec impatience le prochain livre d A Soral consacre si je ne me trompe a la mathematisation du vivant


  • Homme très sympathique , beaucoup de lieux communs, vision fraiche. Cependant la cohérence d’ensemble manque car il ne parle pas du pouvoir et de ses desseins


  • Une brillante intelligence au service d’un évident humanisme, une absence totale de mépris pour les "gens qui ne sont pas savants", et tellement d’humilité, c’est toujours un vrai plaisir intellectuel d’écouter cet homme, merci à E&R de nous en faire bénéficier une fois encore !

    "Aucune réalité humaine n’est réductible aux mathématiques" - ce qui est d’une évidence absolue - mais quand on sait que les études de médecine ne sont possibles - depuis de trop nombreuses années maintenant - qu’après une sélection exclusivement opérée par les maths, on comprend mieux l’état de déshérence intellectuelle, morale et professionnelle du corps médical quant à l’approche et l’écoute du malade, qui, du rang de patient est passé à celui de client...

    La froideur d’une équation mathématique ou d’un alignement d’algorithmes, n’ont que très peu à voir avec la prise en charge efficace et pertinente d’un malade, et nous en avons eu la terrible démonstration avec cette pandémie, au cours de laquelle des sommités comme le Pr Raoult ou le Pr Péronne faisaient figure d’ovnis, au regard de cet aréopage d’imbéciles arrogants et compassés du fameux Conseil : pathétique et révoltante évidence de ce qu’il est convenu d’appeler la médecine moderne, aujourd’hui totalement déshumanisée !