Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Anatomie d’un désastre : l’expert en santé publique Jean-Dominique Michel explose la manipulation autour du coronavirus

« Les morts du Covid-19 sont des morts politiques. »

« Le discours officiel relayé par les médias est une sorte de propagande. »

« J’y vois une déliquescence éthique, mais aussi intellectuelle et philosophique de nos civilisations. De ce point de vue, je dirais que le Covid est un révélateur de nos incohérences ; incohérences fatales. »

« Une fois qu’on a généré un état de panique […], c’est très difficile pour nous de changer une cognition erronée. »

« On a vu un embrayage s’actionner, allant vers la stérilisation de la pensée et un déni de réalité. »

« L’exposition massive de la population aux vrais facteurs de risque que sont la malbouffe, la pollution, le stress et la sédentarité […] s’est retrouvée dans le Covid. »

« On a laissé la responsabilité de gouverner […] à une cohorte de mathématiciens-modélisateurs – des geeks – qui passent leur vie devant des ordinateurs à construire des mondes qui n’existent pas. »

« Le confinement, […] c’est le pire cas de figure pour faire flamber une épidémie. »

« Un train de réponses intelligent, c’est : multiplier la capacité de dépistage, dépister le plus de gens possible, mettre en quarantaine ceux qui sont contagieux et utiliser le traitement à base d’hydroxychloroquine. »

« Les interventions sur le lien social sont plus efficaces que les réponses sanitaires. Et là on a isolé des centaines de milliers de personnes de manière durable. »

« Anatomie d’un désastre » : un entretien réalisé par ATHLE.ch et PHUSIS.ch Philosophie avec Jean-Dominique Michel, anthropologue et expert suisse de renommée mondiale en matière de santé publique.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Oui mais ce monsieur exonère le public qui prend pour argent comptant tout ce qu’on lui dit !
    Autour de moi, 90% des gens ont gobé les fadaises gouvernementales et continueront de le faire, aucun doute n’a dessus !
    _

     

    • @Leking, les gens sont conditionnés. Ce n’est pas de la bêtise ni de la connerie, c’est du conditionnement. En cela ils sont victimes des agissements pervers des "élites" qui sont censé les représenter... C’est du même niveau que la "démocratie" qui est un mot vide pour beaucoup de personnes réinformées, mais la croyance est tellement ancrée chez la plupart des gens qu’aller voter pour eux c’est protéger la démocratie du grand méchant loup avec retour dezeurléplusombres immédiat.
      Chacun évolue à sa vitesse, c’est stressant pour ceux qui sont en avance sur les autres. Il est très difficile pour quelqu’un "normalement constitué" de comprendre la perversité du pouvoir... Chacun d’entre nous ici le sait... (et encore on ne sait pas tout !)


    • Oui mais il y a toujours une masse de crétins infantilisés et c’est le fait de les berner qui est une degueulasserie .


    • @Alex

      Le conditionnement mental procède quand même "un peu" de la bêtise ou de la connerie comme vous dites.
      Celui qui est disons un peu moins bête que les autres c’est celui qui sait tirer des leçons des expériences de la vie et pour prendre un exemple en rapport avec "notre" Président et sa cohorte de suppôts il suffit de réfléchir 5 mn en se disant "mais comment puis-je penser qu’un Président qui a fait tabasser et éborgner son peuple pendant plus d’un an peut-il aujourd’hui se préoccuper de ma santé ? Et comment se fait-il qu’un homme si soudainement amoureux de son peuple peut-il couler l’économie de "son" pays sachant que la misère va devenir le quotidien pour un bon nombre de ses chers Français... ? Sûrement que l’amour rend aveugle mais quand même !On peut facilement allonger la liste des questions de ce genre mais à quoi bon ? Pour une majorité quand vous leur mettez ces interrogations sous le nez ou sous le masque ça a autant d’effet que sur un âne dans un enclos....
      Mes excuses à l’âne de l’enclos qui n’a pas prétention à l’intelligence et qui, lui, est pardonnable .


    • @Alex,là où @Le king a raison c’est que connerie et conformisme commencent par le même préfixe et sont souvent liés...
      Plusieurs études sociologiques de ces denières années ont démontré que les esprits critiques,les exentriques (ou ceux qui passent pour tels)ou les anti-conformistes ont généralement un QI supérieur à la moyenne car il faut bien le dire:plus tu es CON plus tu es facile à CONditionner et là je ne parle pas de MK Ultra ou de conditionnement de forces spéciales mais de gros beaufs incultes qui passent en moyenne six ou sept heures par jour en temps normal devant leurs télés,les mêmes qui se battent dans les hypers pour du Nutella ou du PQ mais veulent parfois t’expliquer la vie parce qu’ils ont vu le collabo machin dans C dans l’air ou le jounaliste trucmuche sur BFM TV dire ceci ou cela sur tel sujet,les mêmes aussi qui applaudissent à heure fixe sur leurs balcons ou devant leurs petits jardins parce que le système les a incité à le faire et que le normatif les rassure comme les bons veaux qu’ils sont.
      Être conditionné par le système â l’heure du net et des réseaux sociaux n’est plus seulement une faute de goût ou un problème psychologique mais une tare !!!
      Car les moutons sans sens critique ni instinct de survie chevillé au corps pour refuser de mettre en cause ce qu’ils entendent dans des médias inféodés au système, et qui de nos jours ne s’en cachent pratiquement même plus,sont des dégénérés au sens clinique et biologique du terme !!!
      Pas besoin d’être spécialement cultivé ni très instruit pour être capable par curiosité d’esprit ou simple bon sens de remettre en question la propagande contradictoire,les mensonges grossiers ou l’enfumage idéologique pernicieux dès qu’on y réfléchit un peu,des médiocres larbins de l’oligarchie qui nous gouvernent aujourd’hui...
      Si certains n’y arrivent toujours pas après ce qui vient de se passer depuis deux mois c’est qu’ils ne font pas partie de la solution mais du problème !!
      Marre de trouver toujours des excuses aux boulets dont la bêtise atavique ou la naïveté crasse nous tirent toujours vers le pire du pire...


    • @Adile,ok mais ces personnes sont probablement moins sensibles, moins attaché à vos valeurs de Vérité/Justice etc... La plupart des personnes ne pensent pas à mal et pour elles il est impossible de concevoir que les "élus" ou responsables puissent être mauvais à ce point (dans le sens maléfique, pervers). Quand ils merdent, ils pensent que c’est par erreur, ou pour des raisons complexes et obscures mais ils n’ont pas la capacité à analyser en profondeur ni le courage d’analyser en profondeur pour comprendre les mécanismes qui nous font arriver là. Ils se laissent parasiter par les médias qui répètent en boucle une version (fausse) de la réalité et s’en accomodent. OK on peut voir ça comme un manque d’intelligence mais 80% des gens sont comme ça et ils commenceront peut être à se poser des questions après 12 épisodes de type guerre, coronavirus, 11 septembre et autre attaque terroriste etc... Ils ne sont pas câblés pour voir la Vérité. Leurs câbles ont été embrouillé, ils sont trop dans l’émotion et l’emprise des dominants...On peut passer notre vie à tenter de les faire basculer, c’est TRES long. Car on est différents les uns des autres et c’est un des messages que je veux faire passer ici. Dire que c’est juste des cons ou des mougeons comme les appellent certains, c’est bien trop facile.
      Beaucoup d’attaques ont permis à l’oligarchie d’arriver à ce stade (des attaques sur les valeurs, la religion et surtout la spiritualité, sur la recherche de transcendance, la recherche d’absolu etc... des attaques en poussant au déracinement, à la mal bouffe, à la promotion du vice et de la triche, etc etc...) Bref on sait tout ça ici... Je ne dis pas que chacun ne doit pas prendre ses responsabilités, mais il ya une part du conditionnement qui fait que certains en sont encore là en 2020. Et on va croiser de plus en plus de sociopathes de personnes qui n’ont aucune empathie et qui se foutent des conséquences car c’est dans le culte actuel (narcissisme, promotion de valeurs inversées, perversion, etc... tout est fait pour flinguer les gamins actuellement).
      On a du boulot ! Ca va être chaud pour changer les choses, mais il ne faut pas perdre espoir. Dans tous les cas traiter ceux qui n’ont rien compris de cons ne fera jamais avancer le schmilblik....


    • @Snake,
      Je suis désolé mais je pense que vous êtes dans la caricature complète... Les gens qui se battent pour le Nutella (médiatisé pour bien vous montrer la stupidité de l’espèce humaine = jeu de nos dominants pour bien nous diviser) ne doivent pas peser plus de 1% de la population (et même ceux qui regardent la TV 7h par jour... ce n’est pas les 80% dont on parle ici !)
      Donc il y a un petit problème. Car c’est facile de traiter tout le monde de cons. Je suis totalement d’accord avec vous qu’on a ici et c’est vrai aussi dans tous les milieux contestataires des QI élevés, des zèbres, sur-doués (qui s’ignorent souvent), des personnalités décalées, des anti-conformistes et très souvent des personnes hyper brillantes ! Oui c’est probablement vrai... Mais là je vous parle des 80%, neurotypiques comme les appellent les psys, qui sont pas cons du tout, qui font des études, lisent, sont classe moyenne ou équivalent voire cadres, réussissent dans ce qu’ils font (à peu près) ont un minimum d’esprit critique... mais n’ont pas pigé EN PROFONDEUR la source des problèmes car totalement incapables d’imaginer que dans les cercles de pouvoir il faut au minimum avoir violé un gosse pour être dans la course, ou que des gens puissent croire en des religions inversées (alors que plus personne ne croit en aucune religion aujourd’hui c’est bien connu - c’est ce qu’on nous répète depuis toujours)... Bref... Il faut du temps, il faut tomber sur le livre qui va provoquer le déclic ou la personne qui va permettre de basculer... Mais c’est avant tout un problème de conscience bloquée à mon avis pour ces personnes là. Et il y a des gens super pas cons dans le lot ! (dire le contraire est une annerie). Mais le conditionnement est tellement fort, la dissonance cognitive tellement puissante, l’effort psychologique trop haut pour gober la pilule rouge et accepter de commencer à entrevoir la merde crasse qui nous entoure... La plupart de ces personnes ont une forme de naïveté touchante... C’est ça le pire dans cette histoire... Bien sur qu’elles mettent en danger les éveillés mais cette histoire n’est pas nouvelle, c’est la Caverne de Platon revisitée avec ceux qui ont vu la Vérité qui se font lyncher par le reste du groupe qui n’accepte pas ce qu’ils leur racontent... Je pense sérieusement qu’il va falloir arrêter de balancer des anathèmes sur les CONs et justement prendre nos responsabilités en les poussant à évoluer ! (si on est moins con qu’eux on est d’autant plus responsables !)


    • « Autour de moi, 90% des gens ont gobé les fadaises gouvernementales et continueront de le faire, aucun doute n’a dessus ! »
      Arriver à pondre des « sondages » encore plus cons que ceux que l’on nous sert dans les médias menteurs, faut le faire ! Et certains y arrivent malheureusement, et avec ça sûrs d’eux-mêmes et de leur fait, cela va de soi, tout ça pour dire au final la seule chose importante , à savoir qu’ils font bien évidemment partie ... des 10% ! C’est le seul but. Comme dirait Poelvoorde, les choses sont bien faites mon p’tit Rémi !
      P.S : Heureusement ou malheureusement (lol), je trouve votre commentaire fort juste. J’y ajouterai que les choses sont évidemment complexes et que la volonté de simplifier se trouve partout, y compris dans les rangs de ceux qui s’imaginent que leur parole ne peut plus être que d’or au motif qu’ils ont compris certaines choses. Sauf que des conneries, il leur arrive aussi d’en penser et d’en dire, comme tout le monde, et parfois d’énormes. Je dis donc cela de manière générale.


    • Le post-scriptum de mon message précédent s’adresse à @Alex.


    • Si après tout ce qui vient de se passer 90% des gens n’ont toujours pas compris la malfaisance des élites, c’est totalement vain d’essayer de les éveiller. C’est non seulement impossible mais inutile, car les révolutions sont le fait d’une minorité et le troupeau suivra !
      Il suffit de 1000 hommes bien décidés, certains placés à des postes clés (armée, police, gendarmerie) et le système peut s’écrouler ! On n’attend pas que les moutons se réveillent !
      Les gilets jaunes (pourtant même pas 1% de la population) auraient pu renverser le régime si : ils avaient été armés et offensifs, ne s’étaient pas affublés d’un gilet jaune pour être pris pour cible et s’ils n’avaient pas été des révolutionnaires seulement le samedi !


    • La naïveté permet de masquer bien des choses.
      C’est la solution un peu facile.
      Si de part tes choix, conditionnés par le système, tu IMPOSES un système social, économique, immigrationniste, idéologique destructeur... au bout d’un moment, le mec qui me sort "je ne savais pas" alors qu’il vit la partouzerie France en live pendant des années... c’est encore plus inadmissible.
      Le discernement commence par une volonté propre, une curiosité, une introspection... faudrait-il que le citoyen moyen, le bon gros veau d’élevage, puisse initier le moindre mouvement dans cette direction.
      Surtout qu’ils ne se gênent pas pour te faire la leçon ne te vomissant les infos mainstream dans la figure.


  • Dommage que l’expliquation soit toujours l’incompétance alors qu’il est que les faits montrent que cette crise permet à nos maitres de prendre toute les mesures liberticides qu(ils révaient de pouvoir prendre et que les mesures contre productives prisent contre le coravirus ne doivent rien au hasard et au contraire sont des actions criminelles délibérées prisent par des personnes totalement informées disposant au minimum de logique élémentaire.

     

    • Votre message est essentiel, et mérite d’être souligné : il ne sert à rien de dénoncer un mal avec de mauvais mots, et de faire ainsi le jeu de l’adversaire en prétendant le dénoncer.

      Seulement voilà, employer les bons mots, les mots directs, cela demande du courage, et souvent ceux qui prétendant combattre le mensonge s’arrêtent devant les mots qui leur font peur.

      On peut se demander s’ils ne feraient pas mieux de se taire.


    • Ce monsieur n’est pas là pour faire un cours de géopolitique, ni de parler du tenant et des aboutissants des plans de l’oligarchie apatride, bien qu’il le comprenne et le sache. Il expose d’une façon très intelligente et pragmatique, le choix fait par les politiques, ce qui a tué beaucoup de personne.


    • Je pense que JD Michel, comme bien d’autres, sait très bien que ce n’est pas de l’incompétence (Raoult le suggère à demi-mots). Il ne peut juste pas l’exprimer sous peine de mise à mort socio-économique.


  • Du bon sens et de l’honnêteté, un vrai régal.


  • Discours honnête !
    Un seul bémol....Penser que Macron a été pris de panique à la lecture d’un rapport annonçant une grave pandémie et qu’ensuite il n’ait pas pris les bonnes décisions c’est n’avoir pas compris les plans machiavéliques de nos gouvernants en matière d’organisation du nouvel ordre mondial...Le coupable n’est pas l’orgueil qui aurait empêché de reconnaitre ses torts mais plutôt l’orgueil des Puissants qui veulent dominer le monde et imposer la dictature et la surveillance généralisée..

     

    • Pas si sûr que Macron n’aie pas paniqué.
      Je me souviens d’une vidéo lors de la campagne présidentielle où Macron, dès qu’il a pris place dans un véhicule, utilise du gel hydro-alcoolique pour se laver les mains juste après avoir fait un bain de foule.
      A l’époque, certains avaient dit "il méprise le peuple car blablabla..."
      Ce mec a simplement la trouille de se choper une maladie car ça fait 250 ans que les théories pasteuriennes non-fondées scientifiquement ont cours et qu’il en est bien imprégné comme 99% de la population.
      Question à poser à ceux qui ont peur des virus : pouvez-vous me donner les références bibliographiques scientifiques qui expliquent et démontrent les théories virales ?


  • Combiner la pensée singulière, l’objectivité, le bon sens, l’honnêteté, la logique, l’éthique : voilà la recette qui fait un bon intellectuel aujourd’hui. La condition humaine atteint un paradoxe dans son évolution : elle est capable du meilleur comme du pire. La responsabilité individuelle supplante celle du collectif, et c’est la somme positive de cette première, qui peut renverser la tendance. De celle-ci découle une Révolution dite lente, la patience en est le maître mot, pas facile tous les jours mais bon...


  • C’est bien de le dire, mais que faire.
    Le déconfinement tel qu’annoncé par Philippe ? Un monument d’hypocrisie et de menaces voilées qui me fait penser au traitement des petits enfants dans des cérémonies sectaires plus ou moins sataniques. Le ton, les méthodes compliquées basées sur la "modélisation" et/ou l’esbroufe, l’assassinat du sourire.
    Il y aura zones vertes et zones rouges. Les vertes, vides d’habitants ou socialistes, connaîtront une liberté relative, selon les "prévisions" ajustables n’importe quand par les néo-tyrans. Les régions dites rouges, qui ont souvent voté avec leur bon sens ou simplement contre les macroniques, seront privées durablement ou par sauts et rebonds de ce qui fait le modeste bonheur gratuit des gens modestes : nature, rassemblements, art, transports civilisés, air pur, visites aux amis, à la famille. Grand-mère est priée de crever seule dans une vieillesse solitaire, et bébé de se résigner à sa cage.
    Le confinement, c’est l’air confiné que vous respirez dans votre gros masque de veau, plein de gaz carbonique expiré.
    Trop c’est trop, et encore trop.


  • Clarté, honnêteté et bon sens, un vrai régal.


  • OK, c’est absurde et incohérent pour gérer une épidémie, par contre ça devient parfaitement sensé, cohérent et pertinent pour éviter une insurrection, avec une épidémie comme prétexte et moyen de sidération. Il ne s’agit pas d’autre chose.

     

  • Passionnant ! Un homme plein d’intelligence doublé de bonté, ce qui augmente le tout.
    Aux antipodes des énarques au cerveau malade qui décident de nos vies.


  • Que les ceux [éternellement ni responsables, ni coupables] qui sont en guerre ont voulu sciemment poursuivre « le suicide français », ne s’y sont pas pris autrement pour éviter ce chaos sanitaire mais le provoquer, se vérifie au cours de cet entretien : les arguments apportés sont implacables.

    En quelque sorte, les« ceux politiques au-dessus de tout, y compris du réel » ont fait du « bon boulot » !

    Nous ne faisons que lire le scénario à l’envers ...

    Réunir les conditions d’un tel fiasco, c’est évidemment pas un hasard, ni la faute à pas d’chance mais un laxisme pervers - mot cité dans l’entretien - qui n’aura pas échappé à cet expert en santé publique ! ça existe encore ?

    Très bon entretien sans questions convenues ! Merci E&R


  • Excellent entretien qui mérite 1 heure de notre temps. Merci E&R.


  • Immenses remerciements à E&R, et évidemment à Alain, pour l’énormissime travail de réinformation produit depuis des années mais colossal depuis trois mois. Vous aurez plus que largement à faire connaître la vérité, donc très certainement à limiter la casse sociale, même si ce p... de gouvernement à virer aussi vite que possible aura eu le temps de faire de sacrés dégâts.
    Les français ne vous remercieront jamais à la hauteur de vos mérites. Mais vous ne le faites pas pour les lauriers, vous le faites pas goût immodéré pour la vérité, il est vrai.


  • Le problème c’est que la compréhenson chez les êtres humains tient plus à une maturité émotionnelle ou une indépendance d’esprit qu’aux idées en elles mêmes, mêmes les plus rationnelles.
    Et oui, l’être humain est docile, servile. Il a besoin d’être dans le groupe et penser différemment est terriblement angoissant.
    Les médias en usent et en abusent.
    On a beau parler de chiffres et de faits concrets cela ne suffit même pas au minimum à faire s’interroger les gens.
    Le professeur Raoult ainsi qu’un autre professeur disparu, mais pas dans nos mémoires, le savent bien !!


  • de toute façon, à partir du moment ou la société se légitimise et se projette dans l’ adversité de la nature, le rejet de la création.. donc du créateur (l’ unité du tout) ; les déconvenus civilisationnelles feront toujours aussi mal..puisque, par définition, la société est un monde artificiel, aux normes inverses à celles de la vie.
    exple remarquable aujourd’hui sur LCI..
    pascal Perry, dont l’ honnêteté intelectuelle a vécu, dit le plus sérieusement du monde : "..ce n’ est pas au capitalisme qu’il faut faire 1 procès (au regard de la crise économique actuelle), mais c’ est plutôt à la nature ! c’ est elle qui est responsable du corona, à commencer par les animaux qui l’ ont transmi à l’ homme...d’ ailleurs, elle n’ a jamais vraiment été notre amie (la nature) !"

    moi, je ne sais pas quel niveau de bêtise il faut avoir, pour considérer que la nature est une étrangère, une menace à sa survit et sa condition ? voilà ou en est la société mondiale des hommes ; condamnée par son égo, sa peur, sa faiblesse immunitaire..à la disparition .


  • On peut être épidémiologue de maladies non transmissibles ?

     

  • C’est simplement une preuve scientifique et d’organisation complètement raté du gouvernement Français .C’est incontestable .De ce fait ce gouvernement est responsable des morts de cette pandémie, et par ricocher de l’économie et des conséquences que celle-ci va entrainer Ce n’est pas la peine de tergiverser et de chercher midi à quatorze heures .
    Et le déconfinement est dans le même procédé que l’organisation du début de la prise en charge de cette pandémie .C’est l’incapacité du gouvernement qui est responsable d’A à Z .Ils tâtonnent, gouverne à vue, dans une incohérence totale, du style : ouverture des écoles, avec interdiction de promenade sur les plages .Pas plus de six personnes en réservation dans un restaurant, parce qu’à sept réservations la mort doit être certainement immédiate .C’est d’une stupidité impensable qui n’est pas digne de gens responsables, capable de diriger un pays .

     

    • C’est vrai qu’il y a beaucoup d’incohérences, mais un déconfinement brutal serait mal perçu par la population. Dans l’hyper de ma petite ville, 65% des gens portent un masque. Les mères sont hystériques à l’idée de renvoyer leurs gosses à l’école.
      Macron n’est pas un imbécile, il n’a pas voulu confiner le pays, ni Poutine, ni Trump.
      Mais BFM veille au grain...
      C’est la guerre, comme il le disait très justement. L’incendie de Notre-Dame était là pour le lui rappeler.
      Personnellement, je vais faire mes courses masqué, torse nu, en me flagellant. Les âges sombres, c’est comme la mode : intemporels.


  • Un régal à écouter...Impossible de voir cela sur un média mainstream..Mais je suppose qu’il n’a pas ses dîplomes"mondialiste,féministe,antiraciste,sioniste,voir de réchauffement climatique..."encore moins je suppose" d’expert BFM TV", donc aucune chance ! Un vrai cancre (comme Didier Raoult...)


  • En Isère, chiffre du jour concernant les " morts Covid-19" depuis qu’on les compte : 100 .
    Tout ça pour ça !




    Le médecin du nord isère qui n’avait pas de patients décédés du covid-19 a été menacé... probablement un de ses patients qui voulait mourir !!!


  • Très bien, il fait un état des lieux, mais il ne jette la pierre à personne. le problème est peut-être là.,il faudrait commencer à donner les noms des responsables à haute voix


  • Sans déconner, lorsqu’on voit ce capharnaüm, ce bordel organisé, dites mois si cela vous file envie de voter ou de virer toute cette merde !
    Comme dirait notre regretté Bernard Bliet dans les tontons flingueurs :
    moi les dingues j’les soigne , je m’en vais leur faire une ordonnance, et une sévère, je vais leur montrer qui sait Raoul, aux quatre coins de Paris qu’on va les retrouver, éparpillé par petits bouts façon puzzle .Moi quand on m’en fait trop, paf ! je dynamite, je disperse, je ventile


  • En France, vous avez Cymès.. Pauvre France !


  • Jean-Dominique Michel, un des rares lucides et droit dans ses bottes depuis le début de la crise, avec son brillant article "Covid-19 : fin de partie" du 18 mars.
    http://jdmichel.blog.tdg.ch/
    Je m’étonnais de ne pas le voir relayé sur E&R, c’est chose faite, un grand merci.


  • Non seulement nous ne savons pas ce qui se passe en France, même les médecins n’ont pas le droit de parler ni de prescrire mais c’est la même chose en Europe, là où règne le pouvoir des élus. Nous devons confiner le gouvernement pour longtemps. Nous devons sortir de l’union européenne, annuler la dette, être maitre de la monnaie, nationaliser nos industries vitales, fermer les frontières, fabriquer français et dépolluer nos esprits.


  • Je ne vais pas commencer à jeter des pierres à ce monsieur, car il est plus honnête que bien d’autres "scientifiques". Mais dans l’ensemble, il est malgré tout dans une sorte d’incapacité à remonter aux causes premières. Pour lui, les responsables de cette gestion calamiteuse de l’épidémie sont surtout des incompétents ou des paresseux. Pour moi, ce sont des hommes très intelligents, ils savent très bien ce qu’ils font, ils réalisent leur projet de domination à grande échelle. Je dis donc à ce monsieur de continuer à approfondir sa réflexion, parce qu’il en manque un bout.

     

    • Je suis tout à fait d’accord avec ce que vous dites à propos des gens très intelligents qui savent très bien ce qu’ils font ...
      Toutefois je trouve que Jean-Dominique Michel est également très fort dans son domaine et ose quand même dire des choses que peu d’autres ont eu le courage (ou la capacité intellectuelle) de dire.
      Nous ne pouvons pas tous parler uniquement et directement de la théorie du complot, vous savez autant que moi que peu de gens sont capables de l’entendre et que l’exposé de J-M Dominique est un début en douceur, il ose quand même parler des "liens" entre la presse et les groupes pharmaceutiques, les milliardaires ou certains politiciens - pour ceux qui ne sont pas manipulés par plus "pervers" qu’eux - et qui font partie de ce groupe dont le projet est le pouvoir).
      Nous devons y aller pas à pas pour ouvrir les yeux et l’esprit des gens même si nous souhaiterions que cela soit enfin entendu et assimilé afin de se protéger et surtout de réagir rapidement. Le cycle de l’Amour vient de commencer et nous ne pouvons délaisser le matériel sans passer par cette étape.


  • Je trouve que certains ici ont la critique facile. Sans doute ne savent-ils pas ce que c’est que d’être un personnage public, parlant de plus avec une extrême franchise. Ah c’est facile d’être un révolutionnaire derrière son écran !

    Alors mettons quelques choses au point. Oui, J-D M parle d’imbécillité technique et pas de volonté criminelle de faire crever un max de personnes avec un virus finalement assez bénin, en faisant systématiquement le contraire de ce qu’il faut faire (ce qu’il dit clairement, quand même). Mais il dit aussi (les critiques sont-ils allés au bout ?) que jamais on n’aurait imaginé que le fascisme revienne chez nous. Et dans sa bouche, on se doute bien que ce n’est pas pour s’en réjouir.

    A-t-il perçu la volonté de nuire et fait-il semblant de ne pas la voir ? Ou est-il trop bon dans son être pour imaginer pareilles perversions ? Mais surtout, est-ce vraiment important de savoir ce qu’il pense, et pas plus important de savoir qu’avec ce qu’il dit, plus personne n’a d’excuse pour se laisser embobiner par la propagande ?

    L’important n’est pas qu’une personne dise "la vérité", c’est que le plus grand nombre ne se laisse plus avoir par le mensonge. Et là, à part les débiles profonds, après l’avoir entendu je ne vois pas qui peut encore croire nos gouvernants sur parole.

    Si vous pensez pouvoir être aussi efficace que lui pour libérer le peuple de ses illusions, alors allez-y, critiquez... sinon, ben comme dirait le directeur de publication de Dieudo...

     

    • @ AB

      @ rectificateur

      Pardon de ma remarque de normand mais je trouve que vous avez tous les deux raison :

      Monsieur Michel ne s’aventure pas sur les thèses conspirationnistes (encore que !) certes mais qu’est-ce qu’il explose quand même la VO (version officielle) avec une redoutable efficacité je crois. Il est parfaitement dans son rôle, et en convaincra plus d’un à commencer à se poser des questions !


    • Les plus insupportables, et les plus dangereux, pour peu qu’ils aient du pouvoir - et heureusement ils en ont rarement - ce sont les "gens convaincus", les gens qui ont des certitudes, et qui jugent tout et tout le monde du haut de convictions qui n’ont d’autres preuves que la fureur arrogante avec laquelle ils les assènent. Non monsieur, je ne pense pas que nos gouvernants poursuivent de sombres desseins ; je pense qu’ils peuvent se tromper, mais je ne pense pas qu’ils veulent nous tromper. Ils font ce qu’ils peuvent. Et vous qui ne prenez même pas une seconde pour essayer de vous mettre à leur place - eux qui n’ont pas, en particulier en ces temps-là, la partie facile, c’est le moins qu’on puisse dire - vous passez votre temps à faire ce qu’il y a de plus facile : juger. Merci en tout cas de m’apprendre que je suis un "débile profond". Je n’espère pas avoir quelque soutien que ce soit sur cette page où pullulent les complotistes de tous acabits, en version plus ou moins soft, plus ou moins hard, ça dépend du niveau intellectuel. De toute manière, philosophiquement, ça ne vole jamais bien haut.


  • Alexis Cossette doit lire E&R en continu, il est en train de passer un extrait de l’interview de Jean-Dominique Michel ci-dessus, en ce moment-même, dans son web-Journal, depuis Montréal....


  • en résumé

    un traitement précoce efficient refusé

    une communication mensongère et trompeuse

    une politique coercitive, inepte, et liberticide

    vous prenez les 3, vous mélangez et vous obtenez une société libertaire-liberticide-libérale

    crime of century versus guess I’ll always have to be, living in a fantasy
    P Jovanovic a raison, les musiciens sont par instant des visionnaires

     

  • Un gouvernement qui hausse volontairement le nombre de morts afin de provoquer dans la population un effet de choc, dans le but de facilité l’acceptation de lois iniques et de faire payer la population dans sa globalité. Ça ne vous rappelle rien ?

    J-D. Michel sera qualifié de révisionniste de l’histoire officielle de l’épidémie du Coronavirus SARS-CoV-2, dans peu de temps.


  • L’explication du choix du confinement est révélée à 49 mn.... Car ce Dct n’est pas le seul à connaître l’action des citoquines.... !!!


  • Le problème du discours de monsieur Michel c’est qu’il part du postulat que les effets observés n’ont pas été voulus. S’ils n’ont pas été voulus c’est donc le résultat d’une mauvaise gestion et la question qui se pose est celle d’une gestion efficace.
    Mais si les effets ont été voulus, quelles question cela pose-t-il ?
    L’économie mondiale est au bord de l’effondrement massif depuis 10 ans. Elle ne tient que grâce à l’injection de faux argent. Cette crise a déjà permis à nos élites d’annoncer pour 2020 la pire récession depuis 1945. Quand tout se cassera vraiment la gueule ce sera de la faute du Covid. Et d’ici là les conditions de contrôle des populations auront été renforcées (dans l’intérêt général, bien sûr) de manière à ce que les masses ferment bien leur gueule.
    Cette crise est trop providentielle pour nos maîtres pour s’imaginer qu’ils sont incompétents dans sa gestion.


  • "Anatomie d’un désastre", effectivement !

    Mais quelle clarté dans le discours et quelle pertinence, le tout accompagné d’accusations percutantes contre les media, le monde de la Politique, le Big Pharma et sa mainmise absolue sur les revues scientifiques, celui de la recherche telle qu’elle se pratique aujourd’hui, et ces geeks avec leur monde en voie de déshumanisation qu’ils sont en train de créer.

    Nous avons en effet quitté le monde de l’intelligence socratique - réflexion et confrontation d’idées - pour entrer dans le leur : celui de la froideur des seuls algorithmes et des équations mathématiques, que cette nouvelle plaie, du présent comme du futur, pose comme un incontournable non discutable, et qui dirige l’Humanité à sa perte si elle continue de l’accepter sans broncher.

    Et quand on sait que les médecins d’aujourd’hui ne sont plus sélectionnés QUE sur les maths pour intégrer leur cursus, on ne peut que craindre qu’ils en aient la froideur et l’absence d’empathie, une dangereuse perspective dans le domaine de la Santé...

    La phrase "S’interdire de penser est un non-sens" - le marqueur délétère de cette crise sanitaire - devrait être inscrit au fronton de toutes les écoles, afin que les nouvelles générations sortent de l’ornière dans laquelle le Pouvoir les enfonce en les gavant de daubes télévisuelles, de blogs pitoyables d’indigence intellectuelle, et de cette """culture""" du paraître où il convient de s’exposer au maximum afin de compter ses likes...

    Merci à ER pour nous avoir permis d’écouter ce chercheur - dont la modestie accompagne la brillante intelligence - un beau moment de pur plaisir intellectuel, et de pédagogie top niveau !

     

  • Il reste qu’analyser cette "crise" sous l’angle sanitaire est idiot.
    A quoi bon décortiquer le prétexte, la cause ? Alors que l’important ce sont les effets.

    On pourra évidemment trouver des responsables ,des coupables...des manquement plus ou moins volontaires.
    Mais le vrai travail ce serait de lier les conséquences aux causes, et vu qu’elles n’ont aucun rapport les unes avec les autres...C’est impossible.

    Le procès du covid, si il a un jour lieu, sera purement sanitaire....alors que le préjudice réel est moral,social,financier,éthique,politique.
    Et à une échelle qui n’a aucune commune mesure avec les infectés ou les cas graves.

    On est dans du terrorisme étatique et international...ce ne sont pas 3 médecins qui vont remettre les points sur les i , au contraire....ils donnent une explication recevable (rationnelle) à l’irrationnel !


  • Suite a la video "anatomie d’un desastre", et des divers interviews qu’il a donné, J.D. Michel a recu de ses confreres des lettres d’insultes, de temoignages outrés, des accusations de complotisme (lol), auquel il repond avec intelligence et empathie sur son blog, ou il explique et confirme ses propos tout en expliquant qu’il ne "travaille pas dans l’emotionnel", science oblige...
    a lire a la suite de cette video qui la complete tres bien, et une mise au point est faite.
    http://jdmichel.blog.tdg.ch/archive...
    Bravo a lui.


Commentaires suivants