Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Entretien exclusif avec le père Elias Zahlaoui, prêtre à Notre-Dame de Damas

Propos recueillis par ERTV en décembre 2014

E&R a recueilli le témoignage du père Elias Zahlaoui, qui officie à l’église Notre-Dame de Damas, dans le quartier de Koussour. Dénonçant la propagande occidentale sur la Syrie et les exactions inhumaines de l’État d’Israël en Palestine, il interpelle également l’Église d’Occident sur sa complicité avec les puissances atlantistes.

 

Quelques éléments biographiques

Né en 1932 à Damas, Elias Zahlaoui étudie en Syrie, au Liban puis à Jérusalem, où il approfondit ses connaissances en philosophie et en théologie. Il poursuit ensuite son cursus en France, à l’université de Lyon, pour y étudier la psychologie.

Ordonné prêtre en 1959, il est nommé au Liban. Il démissionne trois années plus tard et retourne à Damas où il enseigne jusqu’en 1966. Touché cette même année par une maladie affectant les cordes vocales, il se tourne alors vers l’écriture et le théâtre.

Il fonde en 1968 le Foyer universitaire paroissial. Le père Zahlaoui est membre de l’Union des écrivains arabes depuis 1973 et de la Société d’art dramatique. Il a été choisi pour être membre du Comité populaire d’appui à l’Intifada (insurrection palestinienne) depuis sa création en mai 2001. Il a écrit sur de nombreux sujets, notamment la question palestinienne.

Une cérémonie a eu lieu en son honneur dans le Palais du Peuple à Damas le lundi 6 juillet 2009. Il y a été remercié et honoré par la Première Dame de Syrie, Asma al-Assad, au nom de tous les Syriens.

Depuis le début de l’attaque occidentale contre la Syrie, le père Elias Zahlaoui a écrit plusieurs lettres ouvertes, notamment à François Hollande et Laurent Fabius.

Deux de ses ouvrages ont été traduits en français : Soufanieh. Chronique des apparitions et manifestations de Jésus et de Marie à Damas (1982-1990) (François-Xavier de Guibert, 1991) et Souvenez-vous de Dieu. Messages de Jésus et de Marie à Soufanieh (1982-1990) (François-Xavier de Guibert, 1991).

 

L’entretien, enregistré en décembre 2014 :

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tous mes respects mon père.
    Il me rappelle le père Henri Teissier , archevêque d’Alger, qui dénonçait le soutien occidental au terrorisme et sa campagne néga-Sioniste du "qui tue qui ?" déclenchée dans la phase descendante du terrorisme, lorsque le NWO , après avoir tenté de sauver "politiquement" ses supplétifs terroristes à San Egidio ( sorte de "amis de la Syrie" quasiment deux décennies auparavant) , cherchait à masquer son soutien aux terroristes, à "religiosiser" la question et surtout, à mettre les crimes des amis de Anouar El Haddam ben CIA et Omar Nasiri ben DGSE, sur le dos de l’ANP en tentant de casser ce qui avait fait échouer le plan de satellisation de l’Algérie, la relation entre une armée de conscription ( l’ANP) et le Peuple !
    Mes respects mon père !
    Et tous mes vœux de succès à l’Armée Syrienne qui continue de résister au terrorisme de Paris, Londres, Washington, Tel-Aviv, Amman, Doha, Ankara, Riyad !

     

    • Cher aigle
      je partage entièrement ton respect au père Elias. Par contre San Egidio a été une occasion unique de mettre un terme au drame algérien de manière sérieuse tout en la plaçant sur voix de démocratisation authentique et consensuelle en impliquant toute les forces politiques du moment. Le contrat dit de de Rome qui en a découlé prévoyait 13 clauses adoptées comme irréfutables par tous les participants consacraient : la liberté de cultes dans trois d’entre eux, deux garantissaient le pluralisme linguistique et les autres veillaient à la garantie de l’alternance au pouvoir par des voix démocratique. La seconde partie du contrat prévoyait des enquêtes sur les atrocités criminelles commises ; il faut croire que le pouvoir militaire de l’époque qui s’est violemment opposé à cette démarche dans "le fond et dans le détail" , appuyé ouvertement et sournoisement par le pouvoir politique français, craignait ces enquêtes. En tout cas les les instrumentalisations politiques des islamistes aller recevoir un terme officiellement. Hélas cette manipulation de l’islamisme a pris depuis des proportions effarantes à travers le monde pour régler des intérêts biens précis et gigantesques



  • Beaucoup plus de liberté d’expression en Syrie finalement . ..


  • Le père Zahlaoui au lieu d’écrire à Hollande et à Fabius aurai mieux fait de s’adresser à leur patron Netanyaou, le général en chef des terroristes de l’EI !! Mais on devine l’usage que le criminel de guerre de tel-aviv ferai d’une telle missive qui appelle à la paix et au dialogue entre les peuples de la région et du monde !!!


  • Si seulement on pouvait imposer ce discours à tous nos "charlots" en boucle comme une torture mentale à l’americanos. Toute la nuit pour purger l’inconscient , et le jour pour éveiller le conscient. Tout en les forçant à reprendre leur marche macabre avec cette fois ci pour pancartes ces deux lettres :
    Une devant : http://arretsurinfo.ch/lettre-ouver...
    Et celle ci derrière ! : http://arretsurinfo.ch/pere-elias-z...
    ...on a encore le droit de rêver non... Il y a des nuits où je rêve d’avoir la "clé" de tout ce bordel, ou à défaut celle qui donne accès au bouton...
    Père Elias Zahlaoui. Merci
    Condoléances aux soeurs et frères qui meurent sous la haine.
    Humains éveillés il est temps de déclencher les tempêtes d’amour.
    A bon entendeur.


  • mes respects mon père,car tout est dit dans la langue de la sagesse et de la vérité, que dieu protège l’armée arabes syrienne de conscrits , afin qu’elle protege les leurs contre ces fous furieux


  • Ce sont des prêtres comme lui qu’il nous faudrait pour réveiller la France ! Bravo mon père ! Pourvu que la diffusion de cette vidéo par E&R puisse toucher quelques oreilles chrétiennes en France et remonter jusqu’aux prêtres...


  • Rien n’empêche les Rabbins qui craignent Elohim, Adonai, Ehad (Dieu, le Tout Puissant, le Juste, l’Unique) et au nom de la Thora (pas la Talmud) de dire l’injustice !


  • Mais enfin mais comment il peut dire que la traite négrière était l’oeuvre de chrétiens ???

    Le premier bâtiment religieux de Jamaïque était une synagogue ! La première synagogue des USA, celle du Touro dans l’état de Rhode Island, à côté de la grande ville esclavagiste de Newport a été construite avec l’argent de la traite négrière ashkénaze et des armateurs de bateaux d’esclaves comme Aaron Lopez et Mordechaï Gomez !

    La traite négrière transatlantique a été l’oeuvre de gens qui s’appelaient Lévy, Cohen, Dray ou Esposito. Ce sont des listes de noms de ce genre interminables, interminables, que l’on trouve lorsque l’on cherche les armateurs de bateaux d’esclaves.

     

    • On peut être un brave et honnête homme et avoir été intoxiqué par la désinformation, qu’elle soit historique ou non. Un peu comme Roland Dumas qui l’autre jour affirmait haut et fort que le père de Manuel Valls était un "républicain espagnol" qui n’avait jamais remis les pieds en Espagne sous Franco. Il n’avait visiblement pas lu le bouquin d’Emmanuel Ratier. Nos adversaires sont tellement forts pour embrouiller les pistes et mélanger le faux d’avec le vrai, qu’il est normal que le bon peuple finisse par y perdre son latin et croit dur comme fer toutes les "vérités" que le système diffuse en abondance par les différents canaux qu’il contrôle. Cela commence dès l’enfance avec l’Intoxication nationale et se poursuit à l’âge adulte avec les merdias.
      Donc merci au père Zahlaoui, malgré ses lacunes historiques, de dénoncer le silence assourdissant des Eglises d’Occident face à la destruction systématique du monde arabe, en particulier et des adversaires d’IsraHell en général. De plus, il semble que sur la question de l’esclavage, il ait été abusé par les "repentances" de Jean-Paul II. Lui-même probablement désinformé par qui l’on sait. Du moins je l’espère !


    • Il n’a pas dit ça (ce n’est pas ce que j’ai compris en tout cas), il a dit que l’Église (catholique romaine) n’a pas condamné et a fermé les yeux sur de nombreux crimes.


    • @Id
      Aurais-tu des conseils de lecture ?


  • sage parole d’un sage mais malheureusement le monde d’aujourd’hui est gouverner par des hystérique . je précise que on fait des main et des pied pour détruire le vivre ensemble la cohésion exemplaire ethnique et religieuse depuis plus de 1000 ans dans cette région !!!


  • Il n’y a que les juifs qui prennent la parole. Les musulmans et les catholiques bouche cousue !
    Ça va bien maintenant ! le père Elias dit vrai !


  • merci pour ce formidable entretien. Quelle sagesse, quelle honnêteté, quelle grandeur chez ce père.
    Puisse-t-il être entendu par nos hommes d’église qui retranchés derrière la religion nous laisse envahir et détruire par ceux qu’il a si bien nommés.
    un peu de politique chez nos pères et nos abbés nous ferait le plus grand bien, éveillerait les consciences, ramènerait les gens vers la bonne voie.


  • @Jeandepaix
    A San Egidio, l’ensemble des acteurs du terrorisme en Algérie ont rameuté leurs supplétifs. Tous les services occidentaux. y compris la Sapinière. tous, sauf un ! La très Gaulienne DST, qui d’ailleurs, a été assassinée pour créer quelque chose de plus NWO compatible : prenez deux entités, fusionnez les , créez des doublons, coupez des têtes et réorganisez le tout.
    Quant à parler de "Tragédie", il s’agit du 3ème step de sémantique de manipulation.
    la première, celle de la phase ascendante du terrorisme utilisait le terme de "groupes armés d’opposition", c’était l’époque où le NWO soutenait plus ou moins ouvertement les terroristes et où la CIA, publiait via le Rand un appel à augmenter ce soutien.
    Ensuite, post San Egidio, l’étape du "qui tue qui ?", visant à nier le terrorisme en Algérie et à mettre les crimes des terroristes sur le dos de l’ANP tant qu’à faire.
    L’étape 3, post 911, visait à maintenir l’Algérie en dehors du champs du terrorisme tout en ne portant pas atteinte à la pseudo "war on terror", mais garder une certaine flexibilité pour le "qui tue qui ?" D’où l’apparition de terminologie typée "guerre civile" ou "tragédie" , cette dernière se référant à quelque chose d’inévitable et sans responsable. Or, il s’agit d’une tentative de satellisation néocoloniale de l’Algérie, qui s’est appuyée sur des faiblesses liée à l’Algérie. Comme le dit Imran Hossein, chque pays à des mécontentements, des problèmes des faiblesses et c’est cela qui est utilisé par ceux qui ont les moyens de l’interventionnisme, de l’entrisme, pour déstabiliser.
    Le jour où le Parti Sionçaliste, la CIA, la NWO compatible DGSE se soucieront de l’Algérie, les poules auront des dents. Pendant ce temps là , le très intègre Yves Bonnet avouait que la DST avait les poings menottés volontairement par les politiques alors que sa mission régalienne de la défense de la France convergeait objectivement avec la lutte anti terroriste de l’Algérie. Là où historiquement, politiquement, idéologiquement et par la nature de sa mission, la DGSE est dans une vision socialisto-néocoloniale.

     

    • Laigle

      Le qui tue qui a émané en premier lieu d’authentiques opposants algériens dont Mr Ait Ahmed à la tète du premier parti d’opposition qui dés l’indépendance a réclamé les libertés politiques au détriment de sa carrière. Cet formule a dénoncé en fait les attentats sous faux drapeaux qui laissaient pantois au regard des mobiles politiques relatifs à l’identité de beaucoup de victimes. Il est il vrai qu’un malaise a existé entre les services français (sécurité militaire et DST) sur la gestion de ce terrorisme, qu’illustre bien la visite mouvementé du ministre français de la défense de l’époque Mr Léotard dont on dit qu’elle a constitué le début de son effacement politique forcé. Je partage entièrement ton analyse intentionnelle de la CIA et du sionisme vis à vis de l’Algérie, mais je me pose la question suivante ; est ce que "le contrat de Rome aurait pu capoter s’il servait réellement leurs intérêts ? Si des dizaines de milliers de morts ne sont pas une tragédie, des élections annulées illégalement suivies de nouvelles ouvertement truquées ne peuvent en effet être assimilés une atmosphère de guerre civile. En résumé l Algérie a constitué un laboratoire pour tout ce qui se passe actuellement au moyen orient, ce qui en a atténué le sort est redevable à des acteurs politiques de la trempe de certains organisateurs de San Egidio, et au patriotisme indéfectible de beaucoup d’officiers de L’ANP.


  • il reste dans Vatican 2, me fait penser à Filoche le socialiste cocu magnifique qui s’aperçoit qu’on s’est joué de lui


  • Pourquoi les églises occidentales la ferment ? C’est le travail de la contre église dont Mgr Williamson nous a parlé. Lorsqu’on parle de laïcisme et de sécularisation, ou prêtres d’état, c’est la conséquence directe. La secte vatican 2 amène à ce genre de comportements et nous avons devant nos yeux ébahis le résultat du travail de cette prostituée luciférienne.
    La peur règne en maîtresse en occident et non l’Amour voilà pourquoi le mensonge est omniprésent et non la vérité. Tout ceci nous renvoi à nouveau à 1789 et la terreur qui a suivi. Terreur ayant pris les manettes du pouvoir et nous a amené à nous comporter comme des lâches dirigés par les intérêts particulier d’une néo aristocratie non pas de droit divin mais de droit inique, restant dans l’ombre, dont les officines secrètes sont les courroies de transmission du vrai pouvoir, pas le simulacre démocratique du bipartisme pour les neuneus et autres idéalistes à 2 balles.
    La franc maçonnerie et le talmudo sionisme sont les vrais axes du pouvoir, les seuls que nous devons mettre en lumière pour les affaiblir dans un premier temps et les interdire dans un second temps. Ce sont nos frères d’orient qui meurent sous les bombes payées par nos impôts de ce gouvernement d’occupation.
    C’est une horreur absolue, l’hypocrisie de la condescendance de ces soi disant laïcs qui s’arrogent le droit de cracher sur qui ils veulent mais refusent qu’on chie sur leurs symboles creux et vides de sens car ils ont la loi pour eux.
    Voilà toute la différence entre le légal et le légitime. Et la raison pour laquelle leur grand architecte de mes burnes ne veut aucun bien pour le peuple mais assure la pérennité du système au profit de cette caste et au détriment du plus grand nombre.
    Williamson a raison, le châtiment sera terrible !!!


  • Les voix du seigneur sont impénétrables, et sont surtout incorruptibles. La chrétienté orientale a toujours en elle une essence nécessaire à tout idéal, à savoir, les valeurs chevaleresques, j’avais traduit un entretien entre monseigneur Ma ardi 2 le patriarche de l’église chaldéenne d’irak et un cheikh de la hawza de najaf, je peux en témoigner ; il y a une clairvoyance chez maardi 2, beaucoup de tolérance et surtout beaucoup de fraternité à l’égard de l’humanité tout entière.
    il faudrait que l’église catholique se réconcilie avec son héritage, avec ses valeurs universelles et humanistes, et il faudrait que les français renouent avec la spiritualité et avec le bon sens. on en a besoin plus que jamais !!! Que Dieu nous délivre du mal.


  • L’Église elle-même est intoxiquée par les paroles de Jean-Paul II, qui a déclaré les juifs comme "nos aînés dans la foi", ce qui vient probablement d’un bon sentiment, mais qui est une erreur gravissime, au vu de ce que ces ainés dans la foi, ont fait au Christ, et qu’ils n’ont jamais renié, bien plus grave, vérité qu’ils ont attaquée récemment en diffamant le film : "La passion du Christ" de Mel Gibson.


  • Une erreur grave tout de même : 50.000 défections dans les rangs de l’armée, partis rejoindre les diverses factions ennemies mais surtout l’A.S.L. (à la base, mais ailleurs ensuite).
    Voulu par les occidentaux ou pas, les défections et l’opposition existait à la base... Mais aujourd’hui les syriens sont usés et préfèrent Bachar à la guerre ou à l’EIIL.


Afficher les commentaires suivants