Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Epstein, pédocriminalité, porno : Karl Zéro glace Pascal Praud

Cette première semaine de décembre, la presse a fait des gros titres en pages intérieures sur le procès du pédocriminel français Joël Le Scouarnec, coupable d’avoir agressé sexuellement 4 enfants (le procès porte sur ces quatre cas mais il y en a 212 derrière, voire plus de 300).

 

 

On eût aimé le même traitement avec l’affaire Epstein, qui, elle, mettait aux prises un escroc juif américain lié au Mossad, son épouse, Ghislaine Maxwell, fille du milliardaire des médias, et une pléiade de personnalités de l’hyperclasse mondiale, dont le fameux Bill Gates, l’homme qui veut vacciner toute l’humanité en fabriquant des pandémies annuelles à succès. Et qui refile quelques millions de dollars au journal des Lobbies et des Marchés, dit Le Monde, pour y déverser sa nauséabonde et mortifère stratégie.

 

 

Le coup de gueule de Karl Zéro commence à 52’30

 

 

Pascal Praud, qui s’est fait allumer par les quatre rigolos d’Action discrète, ce qui a valu à Sébastien Thoen un aller vers l’enfer (l’enfer c’est l’univers autour de la télé, c’est-à-dire la télé-réalité), a invité Karl Zéro pour parler de son petit livre sur les violences sexuelles contre les enfants. Selon l’ancien animateur de Canal+, un enfant sur cinq aurait subi des violences sexuelles plus ou moins graves.

 

 

Un titre très vendeur pour son fascicule, encore faut-il s’entendre, dans cette période de chasse aux pédophiles, sur le terme d’agression sexuelle. Le droit français en donne une définition, ou plutôt plusieurs selon leur degré de gravité, mais toute la réalité avec sa complexité ne rentre pas dans le droit, on l’a vu avec l’affaire récente de cet homme de 28 ans qui a abusé d’une fillette de 11 ans.

Rappel des faits : le 24 avril 2017, une jeune fille scolarisée en sixième rencontre en bas de chez elle un homme de 28 ans, père de deux enfants, qui l’aurait déjà abordée à deux reprises. Les deux protagonistes habitent dans la même cité à Montmagny (Val-d’Oise). Ce jour-là, le prévenu l’invite à la suivre dans son appartement, où ils ont un rapport sexuel. La mineure avait déposé plainte pour « viol » mais les enquêteurs et le parquet de Pontoise avaient finalement considéré que la relation était consentie dès lors que la jeune fille n’avait opposé aucune résistance. Ce choix avait scandalisé des associations féministes et de protection de l’enfance. Selon la jeune fille, le père de famille était conscient de son âge. « Elle lui a donné son âge la première fois qu’ils se sont parlé. Comme il ne la croyait pas, elle lui a montré son carnet de correspondance », a précisé son avocate, Me Carine Diebolt. Le vif débat qui avait suivi a amené le gouvernement à annoncer un projet de loi instaurant un âge minimal de consentement. (Le Figaro)

 

Dix-sept ans d’écart quand on a 11 et 28 ans ans, c’est autre chose que les 20 ans d’écart entre Brigitte et Manu. Quoi que, leur relation aurait commencé quand Manu avait 15 ans...

 

 

Karl Zéro a donc écrit ce manifeste contre la pédocriminalité, ou plutôt coécrit, voire laissé écrire Serge Garde, le spécialiste français en la matière, et Omeyra Cellier, la présidente de l’association Innocence en danger. Deux choses sont intéressantes : d’abord le fait qu’on parle très peu de la tentaculaire affaire Epstein dans les médias français ; d’ailleurs on n’en parle plus du tout. Ensuite l’exposition des enfants au porno, ce qui a choqué Pascal Praud. L’hebdomadaire Voici a résumé l’échange :

Pour Karl Zéro, il faut « que l’éducation sexuelle soit reprise en main par l’école » : « Parce que l’éducation sexuelle des gosses aujourd’hui, c’est d’aller sur Pornhub ! Hé, sérieusement ? », a-t-il regretté. Pascal Praud lui a demandé comment faire : « Qu’est-ce que vous pouvez faire avec des gosses de 12 ans qui ont accès à tout aujourd’hui ? » Karl Zéro a alors fustigé les cours actuels d’éducation sexuelle et prôné des mesures choc : « Ils en sont toujours au niveau : “Le petit papillon aime beaucoup la petite fleur” et tout. Il faudrait peut-être leur dire : “Tu as vu là, la sodomie sur Pornhub ? Allez, on regarde la sodomie tous ensemble.” Ils la regardent, de toute façon ! »

« Il faut vivre dans son époque », a assuré Karl Zéro, face à un Pascal Praud mal à l’aise. « Vous pensez qu’à l’école il faut arriver sur ce terrain ? », a demandé le présentateur de L’Heure des pros. « Ce n’est pas à 12 ans ! Il faut en parler à cinq ans, à six ans ! », s’est emporté Karl Zéro. « De la sodomie ? », a insisté Pascal Praud. « Mais ils commencent à regarder ça beaucoup plus tôt que tu crois ! », a répliqué son invité. Décontenancé, entouré d’autres intervenants tout aussi troublés, le journaliste l’a repris : « Non, pas à cinq ans… » Mais Karl Zéro n’a rien lâché : « Bien sûr que si ! En deux clics, a-t-il assuré. Mais ouvre les yeux ! Ouvrez les yeux ! »

Karl Zéro troublant dans sa rééducation sur les dangers du porno...

Il n’est pas certain qu’il faille parler de « sodomie » aux enfants de 5 ou 6 ans, mais il est vrai que quelque chose cloche profondément dans notre société libertaire. De toute façon, tout va ensemble : la pédocriminalité en France est relativement peu condamnée (voir la discussion avec le magistrat Bilger sur les procès en correctionnelle ou aux assises), on le sait avec toutes les affaires qui ont défrayé la chronique et qui ont fini en eau de boudin, et la pornographie est partout, il suffit de cliquer et hop, on entre dans des univers d’adultes parfois très malsains qui devraient être secrets, ou au moins verrouillés. Les GAFAM, promptes à saquer la moindre critique de la politique sanitaire ou du pedigree de Joe Biden, devrait faire la chasse à l’accès trop simple à la pornographie, ce qui peut être considéré comme une violence sexuelle. Il y a bien sûr des modérateurs, qui zappent les images les plus crues, mais c’est l’arbre qui cache la forêt. Et puis il y a trop de flux et d’argent en jeu. On ne touche pas au profit capitaliste, fût-il amoral.

Le sujet est vaste, on ne va pas en faire le tour ici, on va faire mieux : vous renvoyer vers les trois excellents ouvrages liés de Kontre Kulture sur le sujet.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

119 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ma foi, on a tous une approche de la sexualité qui est liée au contexte et à l’époque dans laquelle on évolue.
    C’est quoi ce délire de vouloir controller l’accès et les contenus ?
    Il faut bien qu’il y ait une première exposition à la pornographie, quelle qu’elle soit !

    Quelle importance ? Est-ce que les pratiques sexuelles ou les fantasmes (et l’age auxquelles ils se développent) ont réellement un impact sur la société ?

    Aujourd’hui on a une multitude de problème sociétaux, et quasiment aucuns ne sont liés au sexe....même si on veut faire de la psychanalyse freudienne...c’est bien difficile de relier quelque problème contemporain a la sexualité.

    Il n’y a pas de fléau de maladie vénériennes non plus... Faut arrêter.
    Que les gens s’emmanche ou s’entube, quelle importance réellement ?

    Tant que ça ne conduit pas à des abus, ou a des pratiques forcées, la pornographie n’est même pas un sujet.

    Le problème c’est qu’il n’y a pas de contre discours a la pornographie...Un surplus d’explication de la pornographie ne réglera en rien ce déficit.

     

    • En un clic aujourd’hui, un adolescent peut voir gang bangs, fist-fucking, doubles pénétrations anales... j’imagine que la scatophile doit pouvoir se trouver facilement aussi. Je trouve que c’est un problème dans notre société. Le porno ultra-violent et disons le, misogyne, avec en parallèle un féminisme totalitaire et castrateur (qui d’ailleurs se complètent), ça peut pas être bon pour une société.
      J’ai aussi vu qu’il émergeait un nouveau style de porno qui est littéralement de la simulation de viol. Le jeune fille se prend des claques, se fait insulter, crie, pleure.... C’est insoutenable. Je ne cache pas qu’il nous arrive à moi et à mon mari de regarder des scènes "classiques", mais je trouve dramatique qu’un ado découvre la sexualité à travers la porno. Voir de telles images étant enfant ou jeune ado peut être un vrai traumatisme. Je pense qu’une des conséquences est le nombre croissant de personnes qui se déclarent assexuelles... donc si, c’est un problème. Sans compter l’industrie du porno qui est une machine à broyer des filles de milieux défavorisés ou venant de pays pauvres. Ce n’est pas du puritanisme que de dire que le porno est malsain et immoral.


    • Revoyez vos fondamentaux, pas que je sois fan de Freud mais il va ptêt falloir que vous en passiez par là, un minimum de culture ne fait pas de mal.
      Votre propos est choquant et relève d’une ignorance CRASSE.
      Il faut que l’Homme dompte ses passions pour devenir vertueux.
      Il ne faut pas que les passions prennent le contrôle sur l’Homme, nous ne serions donc rien de plus que des animaux ?
      Société de dégénéré, votre opinion me laisse sans espoir car je le crois si ce n’est dominant au moins largement répandu dans la population.
      Les gens sont près à tout pour légitimer leurs vices et ne pas se remettre en question.


    • ".../... Il faut bien qu’il y ait une première exposition à la pornographie, quelle qu’elle soit !.../..."

      "Il faut" ?!!
      Et "quelle qu’elle soit" ?!!

      Au nom de quoi faudrait-il donc laisser s’exposer - pour du sale fric de marchands pour pervers - des enfants ou des adolescents sans aucune expérience sexuelle à la pornographie, surtout celle d’aujourd’hui ?!

      Car, il est ici question de pédopornographie, pédo signifiant enfant, au cas où vous feriez une confusion de sens...

      En quoi un fist fucking, une sodomie violente, de la zoophilie, ou une relation sado-maso avec strangulation, scarifications et autres joyeusetés, peuvent-ils leur apporter quoi que ce soit d’enrichissant, quant à leurs futures relations sexuelles ?!

      Ces sites devraient être strictement réservés à des adultes ayant des perversités d’adultes en mal de sensations fortes et ne pouvant jouir autrement - lesquelles perversités ne regardent qu’eux ! - et certainement pas être accessibles à des enfants ou de jeunes adolescents, qui n’ont encore aucune expérience dans le domaine !!

      Vous sortez d’où ?!
      D’où parlez-vous ?!
      Le mot de pédopsychiatre ne fait pas partie de votre bagage lexical ?!
      Ceux de traumatisme irréversible n’atteignent pas votre matière cérébrale ?!
      Vous êtes là pour faire de la provocation pathétique ?!
      Vous êtes payée par un site porno ?!

      Franchement - et je reste polie - je m’interroge sur votre santé mentale, et j’espère - surtout - que vous n’avez pas d’enfants ou que vous n’en aurez jamais...


    • Les ravages de la pornographie chez les jeunes est incalculable.
      C’est un sujet ! Un gros, et il ne s’agit de pas de fléau de maladie vénériennes (vous avez une vision comptable de la chose) il s’agirait plutôt de l’emprise mentale qu’elle exerce.

      Il ne s’agit pas de mesurer, mais d’impact sur le psychisme et la sexualité des jeunes.
      Le fléau c’est la laideur, la marchandise de la chair, la violence et le crime.
      J’ai pu assister à des viols simulés en pornographie... c’est très malaisant, déstructurant.
      C’est la porte ouverte à une violence inouïe.

      Mais j’adore Baudelaire et sa phrase interroge :
      "La volupté unique et suprême de l’amour gît dans la certitude de faire le mal. Et l’homme et la femme savent de naissance que dans le mal se trouve toute volupté.”

      En somme, je vous reproche juste d’avoir une vision comptable... Pour la morale, je n’ai rien à dire
      Peut-être avez-vous raison...
      Je n’exposerai jamais mes enfants à la pornographie, is iront d’eux-mêmes, ou pas.


    • concernant l’exposition des mineurs à la pornographie, la loi existe déjà, et depuis très longtemps... il suffit de la faire respecter. Il appartient aux producteurs et diffuseurs de pornographie de s’assurer (raisonnablement) que des mineurs ne peuvent pas être exposés à leur production.

      Il suffit de contraindre les serveurs d’accès internet, les moteurs de recherche et les plateformes. Ils savent bien censurer quand ça les arrange.

      Il n’y a pas besoin de lois supplémentaires, ni de monter dans les tours. Simplement d’appliquer nos lois.

      Si la démarche de Karl Zéro peut contribuer à prise de conscience publique, c’est bien, car il a un poids médiatique. Mais il a l’air parfois un peu excessif, et il ne faut pas que ça tourne au néo-puritanisme. Il nous faut rester de fières nations occidentales, libérales au bon sens du terme. La pornographie est immorale mais pas délictueuse. C’est le fait d’exposer des mineurs qui est un délit. Appliquons déjà nos lois.

      C’est à ce prix que nous conjuguerons les libertés individuelles et la protection de la société.


    • Mais d’où sortez vous ? Avez vous des enfants ou des preadolescents ? Moi, oui. Je viens de lire qu’ils font du porno de plus en plus fou, cradingue, immoral. Double pénétration anale !!
      Filles quasiment violées et tabassées avec plusieurs mecs devant et derrière. C’est sain ?
      Mon fils n’a qu’une enfance. Quand il y a un film avec des grandes personnes qui commencent à s’embrasser et se tripoter, il cache ses yeux et je change direct de chaîne TV.

      C’est de la violence et bestialité à la portée de la pureté et innocence des gamins. C’est voulu.
      Si ILS voulaient empêcher cela, cela se saurait. C’est très facile de verrouiller le porno.
      Je répète que c’est voulu. Je suis une mère et j’ai connu 2 mamans (plus jeunes que moi) qui me disait qu’elle pratiquait la sodomie et qu’elle avait mal. Pour elles c’etait normal !!
      Monde devenu fou, bestialité.



    • Aujourd’hui on a une multitude de problème sociétaux, et quasiment aucuns ne sont liés au sexe....même si on veut faire de la psychanalyse freudienne...c’est bien difficile de relier quelque problème contemporain a la sexualité.



      Les chiffres de l’avortement, rien que pour parler de ça, vous êtes au courant ? Ce n’est pas un problème sociétal, selon vous ?


    • @ Padrepio

      "La volupté unique et suprême de l’amour gît dans la certitude de faire le mal. Et l’homme et la femme savent de naissance que dans le mal se trouve toute volupté.”

      Baudelaire étant mon poète préféré, je vais "défendre", en deux temps, cette phrase qui vous interroge...

      - "Faire le mal" est tout à fait différent de "faire du mal".
      - "Dans le mal se trouve toute volupté", ferait plutôt référence - me semble-t’il - au mal """absolu""" - décrié/honni/banni par la morale hypocrite et bourgeoise de son époque, celle qui a osé censurer ses poèmes... - qu’est la sexualité, appelée aussi luxure, et faisant partie des 7 péchés capitaux.

      Dans ses "Notes pour mon avocat", il a ainsi écrit : "Je répète qu’un Livre doit être jugé dans son ensemble. A un blasphème, j’opposerai des élancements vers le Ciel, à une obscénité des fleurs platoniques.../... Mais il était impossible de faire autrement dans un livre destiné à représenter L’AGITATION DE L’ ESPRIT DANS LE MAL... /... Le livre doit être jugé dans son ensemble, et alors, il en ressort une terrible moralité". (ici, les lettres capitales et les mots en italique sont de Baudelaire lui-même).

      La sublime sensualité de son écriture se trouve toute entière dans son poème intitulé "A une passante", et plus particulièrement dans les deux derniers vers de sa seconde strophe, et dans le dernier vers de la quatrième : somptueux !


  • 2009, cette meme chaine à l’époque itele parlait de la haarp comme arme météorologie.

    https://www.dailymotion.com/video/x8rwv8


  • Ca ne serait pourtant pas compliqué.... des solutions technique il y en a, c’est la volonté qu’il n’y a pas ! Quand je vois de site où on me demande de cliquer sur un bouton pour confirmer que j’ai 18 ans faut pas déconner ! C’est comme Mc Do qui te demande de confirmer que tu as bien 18 ans quand tu commandes une bière.

    J’ai 57 ans, quand j’ai eu dix huit ans avec un pote nous sommes allés voir notre premier film érotique au cinéma, c’était Emmanuel ou un truc dans ce gerne... On était tout penaud au guichet du cinéma de Vélizy 2 et la caissière nous a demandé une pièce d’identité.

    Maintenant c’est pari en ligne, poker en ligne, baise en ligne... Il parait qu’on appelle ca le progrès. Moi j’appelle ca la décadence.

     

    • Et bien maintenant vous voyez Emmanuel à la télé parce que c’est son projet et l’on vous demande rarement vos deux pièces d’identité du service qui en comprend trois : l’on sait si vous en disposez, si vous portez un masque ou pas, qui fait que l’on se fout de savoir si vous êtes penaud, en joie, triste ou autre...
      Ça c’est le progrès.


  • En fait on devrait même pas en discuter. L’individu qui viole un enfant, c’est peine de mort immédiate. On peut pardonner beaucoup de chose mais pas ça.
    Respect à Karl Zéro, à la Team Fsociety et à tous ceux qui défendent l’innocence de nos gosses.

     

    • Vous semblez défendre Monsieur Karl Zéro qui était salarié de la quatrième chaines de tv Française Canal +, LA chaine du porno et celle qui a emmené ce divertissement sur le petit écran accessible à tous ! Pardonnez-nous mais votre soutient à ce personnage nous fait doucement rire...


    • @Jerem

      Alors on fait quoi, peine de mort aussi pour Karl Zero parce qu’il y a 20 ans il a travaillé à Canal ?
      Il n’a pas le droit de mûrir, de changer, d’ouvrir les yeux ? Il n’a pas le droit de passer de l’ombre à la lumière et de rejoindre une cause juste.
      Mon beau père est un slave originaire d’une ancien république communiste soviétique et a travaillé 10 ans au Zaïr pour Mobutu. Est-ce que cette expérience fait de lui un agent blanc du bloc soviétique ou elle fait de lui un partenaire ou le complice d’un dictateur noir panafricain ?


  • Je me méfie un peu de Karl Zéro. Certaines de ses propositions sont excessives voire même nocives et contre-productives pour la cause défendue. Par exemple en ce qui concerne la prescription, 30 ans est raisonnable, mais l’absence de prescription c’est la porte ouverte à des abus : un enfant contrarié de s’être vu lésé dans un l’héritage ou refuser un prêt va subitement se souvenir s’être fait mettre un doigt dans le cul par son père ou son grand-père... Certes rares sont les gens condamnés suite à des accusations fantaisistes d’une seule personne pour des faits isolés datant de plusieurs décennies en arrière, toutefois cela mobilise des moyens, fait perdre du temps et de l’argent à la justice...
    En ce qui concerne l’amnésie traumatique, c’est une réalité indiscutable, mais qui doit être envisagée avec beaucoup de prudence ! En effet il est possible d’induire de faux souvenirs dans la tête des gens, de même que les gens peuvent se créer de faux souvenirs...quant à la proposition délirante de montrer des scènes de sodomie à des gosses de 5, 12 ans...c’est à se questionner sur l’état de santé mentale voire les objectifs réels de Karl Zéro... A quoi bon montrer de telle abomination puisque de toute manière les gosses sont supposés les avoir déjà vues ? Et pourquoi prendre le risque de polluer l’esprit de ceux qui ne les auraient encore jamais vu ? Stupide, malsain et grotesque !

    On ne résoudra pas le problème de la pédophilie par l’excès ! Que l’on commence déjà par s’occuper des réseaux et des cas avérés indiscutables actuels ! Il est inutile et contre-productif d’encombrer les tribunaux, de mobiliser des moyens pour des affaires isolées datant de 20, 30 ans en arrière pour lesquels on a aucune preuve matérielle alors qu’au moment où nous parlons il y a des enfants qui subissent ces abominations ! D’ailleurs je suspecte même une stratégie bien réfléchie consistant à éluder les affaires actuelles en mobilisant des moyens matériels, financiers, judiciaires et médiatiques sur d’anciennes affaires. Par ailleurs un pédocriminel avéré l’est à vie ! Si il a fait des saloperies il y 20 ou 30 ans de cela il est fort probable que l’on puisse trouver des affaire le concernant beaucoup plus récentes, mieux documentées et étayées de preuves fraîches plus solides, si bien que l’enquête devrait concentrer ses efforts sur les faits et gestes actuels ou situés dans le passé récent de la personne.

     

    • je n’ai pas assez d’expérience concernant la mémoire traumatique. Je sais que ces phénomènes existent. Mais je n’ai pas d’avis tranché sur la prescription.

      C’est vrai que la prescription repose depuis l’époque antique sur ce que vous dites : la justice sanctionne et répare les crimes récents. Mais c’est à la résilience humaine de réparer les traumatismes anciens. On voit dans d’autres sujets ce que l’excès mémoriel peut entrainer.

      Mais d’un autre côté, on peut revoir les durées de prescription. Que représentent 20 ans de prison aujourd’hui par rapport à hier ? La durée de vie en bonne santé s’est considérablement rallongée par exemple. Et les conditions de détentions aussi. Ainsi, un criminel qui sort après 20 ans peut réellement "refaire une deuxième vie". Ca pose question.

      Il y a aussi la morale commune qui a changé. Aussi bien du côté du coupable que des victimes. Autrefois, le désir du rachat et du pardon étaient peut-être plus ancrés dans nos psychés. Aujourd’hui, (peut-être) le coupable regrette moins, et la victime pardonne moins. Du coup, cela modifie en partie le sens de la prescription et des durées de peines.

      Je ne suis pas assez expert, mais ce sont des pistes.


  • #2609267

    20% des enfants européens ?
    cela concerne t’il les circoncis du 7èm et du 8èm jours ?
    car la circoncision est bien une violence sexuelle, à fortiori à quelques jours de vie...c.à.d. sans consentement.
    Je me permet de conseiller le site : « Droit au corps-pour l’abandon des mutilations sexuelles », pour se faire une opinion sur ce sujet particulièrement tabou.

     

    • c’est une vraie question... ces pratiques tribales d’un autre âge ont-elles encore leur place dans notre France moderne ? Qu’un adulte se marque volontairement est une chose. Mais mutiler le corps d’un enfant est autre chose.

      il y a aussi le tabou des jeunes filles de 11-12 ans qu’on fait venir du bled dans certaines banlieues, pour les "marier" à des messieurs de la communauté. C’est un gros tabou, mais une réalité tout à fait documentée.


    • La circoncision, c’est bien meilleur pour le penis.
      Que ce soit en terme d’hygiène ou de prolifération bactérienne. Parole de Musulman.


    • Ismi@ toi tu va recevoir une avalanche de com te contredisant...


    • Ismi,
      les enfants musulmans ne sont pas circoncis à peine sortis du ventre de leur mère. La question évoquée est celle de la mutilation pas de l hygiène.


    • @ismi. L’éternel argument falacieux selon lequel la circoncision serait plus hygiénique, histoire de faire accepter cette pratique purement religieuse pour une mesure de santé publique.
      Autant expliquer que se raser entièrement les poils du pubis est plus hygiénique que d’avoir des poils.
      Si vous faites votre toilette régulièrement, correctement et quand c’est nécessaire, la circoncision ou le rasage n’y changera rien. Soit vous avez une hygiène corporel et vous êtes propre, soit vous n’en avez pas et vous êtes crade.
      Avec de tels arguments tordus, pourquoi ne pas demander aux femmes (ou certains hommes) de se raser la tête (coupe d’incorporation) au lieu de porter les cheveux longs, ça serait plus hygiénique.
      En générale, les femmes aux cheveux longs (et même courts) se les lavent tout simplement plus souvent que les hommes aux cheveux ras.
      À titre info, mon chat a tous ses poils et il fait souvent sa toilette, c’est pour cela qu’il est propre.


    • Ismi c’est quoi le problème avec l’hygiène, t’as pas de savon ni d’eau dans ton pays ?


    • Merci pour le lien, j’ai connu un musulman particulièrement traumatisé par la circoncision. Il est parti au bled à 8 ans, on lui a dit que c’était une fête pour lui, qu’il aurait une surprise...
      Il a vu débarquer des femmes de sa famille qui hurlaient, chantaient, complètement hystérique ( ce sont ses mots ), la doyenne a sorti un couteau, on la maintenu de force et circoncis. Je ne suis plus en contact, mais ça m’étonnerai qu’il ait fait subir ça à ses enfants, vu son traumatisme évident. Ce sujet le m’était très en colère.


    • @Thorfinn

      Et de toutes façons, comment pourraient-ils me contredire ? Ils savent pas ce que c’est que d’être circoncis. Moi si.


    • @Gopfdami

      Bien sûr que si car le prépuce est un nid à bactéries, même si tu te laves régulièrement, ce sera jamais aussi propre que si tu l’as plus.

      Et si on se fait circoncire chez nous, c’est par rapport à la religion, pas par rapport à l’hygiène. C’est en grandissant que tu te rends compte des avantages que ça apporte, mais à la base, c’est pour la religion qu’on le fait.


    • @Ismi

      Ton corps contient plus de bactéries que de tes propres cellules, mon pauvre ami. Donc ton corps tout entier est un "nid à bactéries" ! Cet argument hygiéniste pour justifier la mutilation sexuelle des enfants est scientifiquement invalide.

      Tu ne peux pas savoir ce que tu perds, en tant qu’adulte, à avoir été privé de prépuce, puisqu’on t’a découpé la bite au rasoir à huit ans.


    • @Nadia

      Mais tu crois qu’on se fait circoncire pour une histoire d’hygiène nous les Musulmans ??? T’inquiètes, on est aussi propre que toi.
      C’est pour des raisons purement religieuses qu’on se fait couper. Pas pour autre chose.


    • La circoncision est un impératif religieux chez nous, donc on s’en fous de ce que vous pouvez penser.
      On continuera à se faire couper et à couper nos enfants.


  • En République les lois sont républicaines et imposées au peuple par des républicains. C’est comme leurs médias, ils ne donnent pas la parole à leurs adversaires politiques, ils les mettent en prison, les dépouillent de leur biens afin de les faire taire ! Alors les lois qui ne sont pas à la hauteur des préjudices causés sur les enfants et autres, ça arrange qui ? À qui profite le crime ? Que fait M Hervé Ryssen en prison et pourquoi, pour deux twites ? moi je n’y crois pas ! Merci à Carl Zero pour avoir cité le nom de Cohn Bendit.

     

    • Jean Bodin au 16ème siècle jugeait du meilleur régime "selon les pays et selon les époques". Et pour la France de son époque, il estimait que "la monarchie est la meilleure des républiques".

      La res-publica est la chose publique. Sans cela on tombe dans le droit purement privé, comme les plateformes internet qui te censurent en fonction d’un droit purement privé (alors qu’ils sont en fait un espace public). A l’époque des premiers rois francs, on partageait le royaume entre les fils, comme un domaine privé. Mais cela entrainait des troubles, fort compréhensibles. C’est pourquoi la loi de primogéniture royale s’est imposée. C’est une forme de "république".

      Ne confondons pas le beau terme de république, avec l’idéologie "républicaine" franco-française. Ce sont deux choses différentes.

      On observera que les familles royales de Belgique, d’Angleterre ou d’Espagne montrent une gestion publique tout aussi désastreuse, et une morale privée des plus douteuses.


    • par contre, oui, merci à lui d’avoir cité Cohn-Benit (ainsi que Epstein et ses clients). C’est de salubrité publique !


  • Bref, Karl Zéro nous propose d’acheter son fascicule et de signer une pétition, dans l’espoir, en cas de succès, d’aller tambouriner chez les députés. Une pétition, mais pour quoi faire ? Ignore-t-il, Karl, que le Parlement est une coquille qui est en train de se vider totalement sous Macron ?
    Stopper la pédocriminalité à partir d’une pétition ? Autant rêver se débarrasser du covid, avec des vaccins...

     

  • "Il n’est pas certain qu’il faille parler de « sodomie » aux enfants de 5 ou 6 ans", effectivement jusque là c’était du Karl Z(h)éro, dommage.
    Il suffit de répéter chaque trimestre aux enfants non pubères que quelles que soient les menaces ou les séductions, un adulte n’a pas le droit d’avoir des relations sexuelles avec eux sinon il faut le dénoncer pour qu’il aille en prison, et dire aux adolescents que le détournement de mineur est interdit. Mais bon le top, c’est de dire que le mieux c’est de ne pas avoir de relations sexuelles avant le mariage... Très difficile à notre époque libertaire remplie d’hommes et de femmes peu pudiques voire dénudés à la télé et ailleurs...


  • C’est un bon Karl Zéro


  • Bon ça risque de ne pas plaire, mais c’est à mon sens juste une étape vers les terrorisme judiciaire tel qu’il est pratiqué aux USA.

    Là bas, tu prends 60 ans pour avoir des photos d’enfants dans ton PC. Pas pour les avoir faites ni les commercialiser ni quoi que ce soit, juste pour les détenir.

    Bah oui c’est dégueulasse faut avoir un soucis etc. Mais si je ne suis pas expert en droit, il me semble que le piège le plus grossier dans lequel il ne faut pas tomber c’est de confondre justice et vengeance. La justice c’est une balance, c’est une réponse équilibrée à un atteinte à la société. Un mec qui a des photo a t-il occasionné des dommages à la société au point de prendre perpet ? Bah clairement non.

    Créer et augmenter le plus possible des charges opposées pour obtenir une énergie utilisable. C’est la méthode Tesla de la manipulation.
    Ici ça donne transformer la justice en vengeance en raisonnant en terme d’émotion, alors qu’il me semble que ce n’est pas un sujet dont une sous merde pareille puisse faire avancer en quoi que ce soit, et que c’est un débat réservé aux spécialistes de la psychologie du comportement et de la justice et non sur un plateau télé de merde.
    D’un autre côté tu excites à mort des élites de complaisance en les menant à considérer comme normal une sexualité de plus en plus déviante et en leur apportant de la chair à consommer.
    Et voilà, les deux pôles de ta pile sont bien chargés, tu peux t’en servir quand tu veux.

    Ne jamais confondre justice et vengeance, ne jamais prendre des décisions de société sous le coup des émotions. Il y a déjà une justice, la pédocriminalité est déjà punie, la pédophilie aussi.

    Toujours penser à ce qu’il y a derrière TOUTES les actions des putes du système. Strictement TOUT ce qu’elles disent ou écrives ou font sert les desseins de leurs maîtres et donc dessert le peuple.

     

    • Visiblement tu as du mal a comprendre le système d’offre et de demande. C’est par ce que des pédocriminels achètent ces images que des mafieux contraignent des enfants pour créer ces images.
      60 ans c’est pas si cher payé, car c’est une forme de complicité.


    • Dans une société libérale (au bon sens du terme), il faut en effet distinguer la morale du droit. Sinon on revient aux systèmes totalitaires (idéologiques ou religieux) qui condamnent de simples pensées ou penchants. En système libéral, on condamne des faits et non des idées.

      On voit d’ailleurs sur d’autres sujets sulfureux (mémoriels, religieux, sanitaires, etc.) les dérives qui existent parfois. Ca devient de la chasse aux sorcières, du maccarthysme.

      Le visionage de ces images est immoral. Mais c’est la production et la diffusion de ces images qui est un crime. La justice doit poursuivre les crimes, et non de simples désirs malsains (du moment qu’il n’y a pas de passage à l’acte).

      Tout au plus peut-on condamner l’achat de tels images, car cela participe indirectement au crime. Mais je crois que c’est déjà le cas dans les lois actuelles. Mais le simple visionage ne peut pas être condamné. D’ailleurs, comment prouver que la personne les regardes à des fins perverses ? Cela peut être pour se documenter. Tout comme visionner des images de guerre, de génocide ou lire un roman d’horreur. Certaines émissions comme "Hondelate raconte", qui vous diffusent à heure de grande écoute les détails d’un assassinat ne sont pas plus saines (je rappelle qu’il s’agit de la mort d’individus). D’ailleurs Karl Zéro lui-même a donné dans ce genre d’émissions un peu graveleuses sur les faits-divers.

      Il est aussi bien commode de poursuivre le pauvre péquin qui regarde des images, sans jamais poursuivre le criminel qui les produit, et les plateformes qui les diffusent. Surtout que ces images sont probablement produites par des réseaux. Et que ça concerne des mafias puissantes, des réseaux de pouvoir et des appuis hauts-placés.


    • « Il y a déjà une justice, la pédocriminalité est déjà punie, la pédophilie aussi. »

      Tout va bien alors ? "Patriote"...


    • @ Vaevictis80
      Je n’ai pas parlé d’acheter mais de posséder des photo.

      @ Paul
      Vous avez saisi l’idée de mon propos

      @ Lol
      Vous êtes le type de réaction parfait recherché. Emportement et amalgame. Le top du top.
      Peut-être qu’il suffit d’appliquer la loi ? De rechercher les vrais commanditaires des sites pédo, des enlèvements et meurtres d’enfants.
      Qui a creusé les déclaration de dutrou ?
      La moindre personne sensée comprend qu’il est tombé amoureux de la petite qu’il a enlevée (13 ans elle est sexuellement adulte, on les mariait plus jeune en France fut un temps...) et qu’il a voulu la protéger. On peut vivre d’enlèvements et de meurtres mais tomber amoureux et vouloir protéger quelqu’un. Quoi qu’il en soit, personne n’a creusé.
      Le VRAI problème est la PÉDOCRIMINALITÉ DE NOS ÉLITES, ce ne sont pas les possesseurs de photo de gamines en string qui se branlent dessus. Eux ne les enlèvent pas et ne les découpent pas en morceaux au clair de lune après les avoir violés. Eux n’ont pas le pouvoir de peser sur des enquêtent et de suicider les policiers trop zélés.

      Qui tête baissée fonce sur le chiffon rouge qu’on agite devant ses mirettes
      Verra ses petits veaux finir en paupiettes
      Servies accompagnées de ses oreilles et ses coucougnettes


  • Merci au dieu PROGRES de faire en sorte que nos gamins aient un accès illimité au porno grâce aux smartphones, fibre optique ou 5G...
    Et à ceux qui pensent c’est grâce au PROGRES qu’on peut guérir de maladies, pensez c’est aussi grâce à lui qu’on les chope...


  • Moi je retiens le "Et Trump aussi, peut-être ...", délicatement glissé. Et aussi la stigmatisation du mâle black,blanc,jaune,beure et vert, comme violeur ès pédo ... C’est moche parce que moi j’ai une bite aussi, et je gère, comme la grande majorité des mâles de mon âge non ? Nan, pas comme toi Daniel, il se reconnaîtra ;)

    Mr Zéro, qui avait fait le boulot concernant les dvds issus d’une affaire belge serait-il à la recherche d’un job ? Allez Karl, reste calme, le tapin c’est bien mais pour les péripatéticiennes seulement !


  • Ce chiffre de 1 sur 5 m’a paru tellement délirant que j’ai décidé de creuser. Je suis allé de surprises en surprises.

    J’ai retrouvé l’étude dont parle Karl Zéro dans sa 2è vidéo. Elle s’intitule "Child sexual abuse in Europe (2003)". Elle est disponible sur le site du Conseil de l’Europe. Malheureusement elle est payante. Mais en jetant un oeil au plan ainsi que l’introduction (téléchargeable gratuitement), on a l’impression que ce chiffre serait seulement cité dans l’introduction, sans précision de sources. La phrase exacte est " Une minorité significative d’enfants en Europe, entre 10% et 20% selon une estimation scientifique étayée, sera agressée sexuellement pendant leur enfance." Les doutes se confirment dès la page 4 où on peut lire que "Il n’est pas possible de faire des déclarations générales sur la situation européenne globale concernant la maltraitance des enfants..."

    Je suis aussi allé sur le site de l’association "Innocence en Danger" qui publie le manifeste de Karl Zéro. Et là encore, même si ce sont des chiffres qui ne font pas plaisir, ça ne colle pas. Sur la page "Notre combat", on y lit que "une femme sur sept et un homme sur 25 déclarent avoir subi « au moins une forme de violence sexuelle » au cours de leur vie" selon "la dernière étude de l’INED (l’Institut national d’études démographiques) intitulée « Violences et rapports de genre (Virage)". Donc loin du taux de 1 sur 5.

    Et pour finir, un petit passage sur le site de l’étude de l’INED pour constater que les chiffres cités par l’association sont totalement erronés. On y lit ainsi que "quant aux violences sexuelles endurées avant 18 ans, les femmes y sont surexposées par rapport aux hommes. Une femme sur 25 (4 %) a déclaré avoir subi des attouchements des seins, des fesses ou des baisers forcés ; c’est le cas de 0,4 % des hommes. Enfin, les viols et les tentatives de viols ont respectivement été déclarés par 1,5 % des femmes et 0,3 % des hommes.".C’est toujours trop mais infiniment moins que ce discours totalement de Karl Zéro.

     

    • Ayant bien roulé ma bosse et entendu moult histoire d’incestes , et ayant moi aussi des souvenirs familiaux suffisamment étranges pour que j’ai du mal à savoir si je les ai rêvés ou réellement vécu, je suis certain qu’il dit la vérité.
      Pareil pour les enfants qui regardent du porno, j’aurais dit qu’ils commençaient à 7 ans, mais 5 est sûrement plus que probable pour beaucoup trop. Si vous voulez en avoir le cœur net, allez faire un tour sur des vidéos YouTube pour enfants, vous y trouverez des liens menant à du contenu porno dans les commentaires. Apparament ça ne dérange pas "patriote" plus que ça, ni tout les parents que je connais.
      Moi pas de soucis, je repère tout ça mais j’ai interdiction de connaître mon gamin pour l’en protéger .
      D’ailleurs aucune idée si il n’est pas déjà dans un réseau pedosataniste, mais par préférence pour le plus probable, je préfère me dire que c’est certainement le cas.


    • @Greg, je suis d’accord avec vous sur l’idée que le discours de Karl Zéro se base sur une réalité incontestable. Encore faut-il avoir l’honnêteté intellectuelle de reconnaître qu’il n’est pas aisé de quantifier précisément ce phénomène.

      C’est que dit en substance une méta-analyse, souvent citée (donc a priori sérieuse), de 213 études scientifiques menées entre 1980 et 2008 sur un ensemble de plus de 10 millions de participants. Elle évalue le phénomène, au niveau du monde, entre 0,4% et 12,7% en fonction des méthodologies avec des écarts entre les pays aux extrêmes, de près de 1 à 2 pour les filles et de 1 à 5 pour les garçons.

      Et il est d’autant plus compliqué de quantifier le phénomène que la définition des violences sexuelles n’est pas la même pour tout le monde. Par exemple, certaines études incluent la fessée dans la même catégorie que le viol et l’inceste et d’autres pas. En termes de résultat, on peut imaginer que cela fasse une certaine différence…


    • Quelques infos complémentaires.

      En recherchant sur le site du Conseil de l’Europe, j’ai compris que ce chiffre de "1 sur 5" avait commencé à être poussé médiatiquement, il y a maintenant presque 10 ans, par une campagne de communication du Conseil de l’Europe, en parallèle de la Convention de Lanzarote dont parle Karl Zéro. Cette campagne comprenait du matériel pédagogique pour les enfants et les parents autour de la "règle du sous-vêtement" (The Underwear Rule). Depuis le 20 novembre 2020, c’est une seconde campagne qui est lancée, cette fois ciblée sur le thème des enfants et des écrans.

      Sur le site du Conseil de l’Europe, on peut voir que cette nouvelle campagne a été financée par une ONG qui s’appelle "End Violence Against Children". Selon leur site, cette organisation a été "lancée en juillet 2016 par le Secrétaire général de l’ONU" est "une collaboration publique-privée unique qui comprend des agences des Nations Unies, des gouvernements, des entreprises, des organismes régionaux, la société civile, des jeunes, des avocats et des champions, tous axés sur une chose : rendre le monde sûr pour les enfants". Elle est "la seule entité mondiale axée uniquement sur l’Objectif de développement durable 16.2 : mettre fin à toutes les formes de violence contre les enfants." A première vue, à regarder leurs derniers projets soutenus, leurs actions ont l’air conformes aux objectifs louables présentés.

      A ce stade, je reconnais que ça serait être complotiste de dire qu’il y a là un projet malsain de l’OMS derrière tout ça. Mais ça mériterait peut-être d’être creusé pour voir si les projets supportés n’iraient pas tous dans un sens convergent qui pourrait justifier la mise en place de lois de surveillance encore plus rigides. Je laisse cela à d’autres car, pour ma part, je n’aurai pas le temps d’en faire plus.


  • Trump impliqué dans l’affaire Epstein ? Karl Zéro, je vous prie.
    C’est sous son mandat que toutes ces affaires ont explosées (Weinstein, Epstein), c’est la seule personnalité politique à avoir largement coopéré avec les autorités, sa femme elle-même étant une victime rescapée de ces réseaux.
    On peut toujours avoir des doutes mais le nom de Biden aurait pu vous venir à l’esprit plus rapidement .

     

    • C’est TRUMP qui s’est attaqué au démantèlement des réseaux pédophiles de l’élite américaine de WASHINGTON DC.
      Karl zéro, devrait revoir ses dossiers d’accusation et de ses cibles.
      Bilger, lui à l’entendre les pédocriminalités est bien poursuivit, comme il se doit.
      Praud fait semblant de découvrir.
      Il n’a pas si longtemps, les GG en titre truche et Marshallo, expliquaient que le Pizzagate était juste une rumeur. Pourtant le Général Mickael FLYNN lui a pris cela au sérieux et certains e-mails retrouvés dans des serveurs de HC, les deux frères potos de Botule, en disent long.


  • Y a une interview de Karl Zero sur Sud radio ou il parle de Epstein et Brunel aussi donc mauvais procès d’intention


  • C’est une très mauvaise blague ce zéro ou quoi ? Il veut lutter contre la pedophilie et pour cela informer des jeunes dès 5 ans sur ce qu’est la sodomie etc ???? Je suis persuadé que l’autre déshabilleur de petites filles partage pleinement son point de vue. Zéro pédo même créneau



  • À cinq ans je la sensibilise à ne pas parler à tout le monde, des gens qu’elle ne connais pas...



    Sauf que l’immense majorité des actes pédocriminels jusque ceux éphébocriminels se déroulent en milieux connus : c’est donc l’avoir déjà dans l’os que d’alerter sur une fausse piste.


  • #2609385

    Agitprop Département pour l’agitation et la propagande

     

    • #2609743
      le 03/12/2020 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Epstein, pédocriminalité, porno : Karl Zéro glace Pascal Praud

      @ Radical-Brun&Rural

      Intéressant en effet, il y a dans l’intervention de ce Zéro (pléonasme pour un gauchiste) sur le plateau de Fraud énormément d’information sur ce qui se passe en ce moment.
      On a vu il y a peu sortir du bois des politiciens "has-been" (comme Montebourg le "Young Leader") qui voient dans l’élection de Donald Trump le moyen de récupérer un gros fromage tout en occupant le devant de la scène. Comme je l’avais déjà écrit ici, tous ces crevards professionnels se sont retirés des affaires quand le zozoteur inverti est arrivé sur le trône car ils savaient dès l’origine qu’ils risquaient de filer à l’égout quand le moment serait venu de tirer la chasse.
      Ensuite, animés par leur propre nature (étrons), les journalopes emboîtent le pas des politichiens pour éviter de partir avec l’eau des chiottes. C’est ainsi que l’on voit le type avec les lunettes bleues nous expliquer qu’il est prêt à donner l’antenne à ceux qui luttent contre la pédocriminalité ! On le croit !
      Pour compléter le tableau, le magistrat FM, zozoteur lui aussi, vient nous expliquer qu’il n’y a pas de réseau pédocriminel (à part l’Eglise et les beaufs avinés bien entendu) et tait ainsi ce que les gens honnêtes savent : les frères trois points et la magistrature (affiliée elle aussi) sont au cœur des affaires de pédocriminalté et de pédosatanisme profitant économiquement et la plupart du temps à la communauté de lumière.
      Il faut dire que celui-là n’en finit pas de vouloir se faire pardonner les "crimes" de son père, un type bien en fait.
      Où cela devient encore plus intéressant, c’est quand Zéro tente d’insinuer que Trump serait impliqué dans l’affaire Epstein. Quel con ! Le gauchiste ne sait rien mais fanfaronne !
      Rappel, le brillant Lin Wood est l’avocat de Trump qui se chargera de l’éradication des pédocriminels, il se sent investi d’une mission qui le dépasse car son histoire personnelle l’a dès l’enfance fait entrer dans ce combat.
      Souvenons-nous aussi de l’affaire des gamins piégés dans une grotte de Thaïlande en 2018. Elon Musk (ami de Trump) qui proposait d’utiliser un équipement lui appartenant pour les sortir de là avait traité de "pedoguy" un spéléologue britannique impliqué dans le sauvetage.
      Ce dernier tenta un procès en diffamation et réclama 190 millions de dollars. Il prit Lin Wood pour avocat...
      Vous savez quoi, celui qui est probablement un des meilleurs avocats des USA avait perdu ce procès gagné d’avance !

      Aux abris les pédos, vos jours sont comptés !


  • #2609389

    Je pense qu’il y a encore beaucoup de bisounours dans les commentaires ? Le porno, c’est devenu comme la musique ( 140 millions de pages consommées par jour en France ),vous pouvez faire tout ce que vous voulez pour éloigner vos enfants du porno, après 11/12 ans C’est impossible, l’école est le nid mère, pas chez vous ! Et vous ne pouvez rien faire, les gosses partagent et rentrent dans le système. Oui, il faut aujourd’hui voir un porno avec ses enfants à 7/8 ans, et avoir une vraie conversation avec eux, et qu’ils rentrent dans le monde réel très rapidement, comme dans le temps, la vérité tout simplement, ou l’on devient complice de leur endoctrinement.
    Parce que l’élite pedocriminel à fabriqué justement une génération plus facile a contrôler, puisque que les enfants pensent que c’est comme cela le monde du sex. Il faut les devancer, pas attendre que ce soit trop tard et que les secrets se mettent en place ? Combien de vos enfants écoutent déjà du rap non conscient ? Vous savez quand même que aya nakamoura est l’artiste la plus vendu au monde, c’est la réalité frérot, wesh ! Je n’ai pas une image mauvaise du porno, mais je sais à quoi sert la production de masse du porno et sa transformation sur la génération porno ( virtuel ) .les bonnes familles ont encore des grandes conversations sociétales sur la réalité, mais aujourd’hui, il y a énormément de familles ou les gosses sont connectés, les parents aussi d’ailleurs. C’est une guerre permanente contre l’élite malade.

     

    • Voir un porno à 7/8ans avec ses enfants.
      Que ne faut-il pas lire...


    • Y a qu’a interdire les smartphones dans les écoles, y compris dans les cours de récré, ça limitera déjà un peu les dégâts avant de vouloir mater un porno avec ses mioches ! Je dirais même plus ; pas d’utilisation d’intérnet pour les moins de 12 ans sans un parent dans la même pièce. Point barre. Mais bon ça c’est une question d’éducation.


    • @jc

      Je lis les commentaires, c’est désespérant...le niveau de dégénérescence atteint donne le vertige.

      Au mieux des commentaires complaisant envers la pornographie, cette oeuvre satanique, au pire des parents ou futurs parents qui déclarent qu’il convient de devancer le diable en exposant soi même ses enfants à ces horreurs tout en leur expliquant avec bienveillance que ce n’est pas çà la saine sexualité : "Tu vois cette sodomie mon enfant, et cette double pénétration ? Et bien c’est pas comme çà qu’il faut faire hein, c’est pas bien !"

      Y’en a ici qui mériterait au minimum de se faire péter les jambes et les chicots !

      Vivement le retour à une théocratie que l’on puisse détruire à jamais cette industrie maléfique, et tous ces équivalents.

      Compatriotes chrétiens et musulmans, vous êtes le seul avenir de ce pays et vous avez du pain sur la planche. Puissiez vous faire renaître la France, ou bien qu’elle périsse à jamais.


    • #2609639

      Les enfants ne sont pas des débiles mentaux, mais ce que vous faisons depuis 30 ans font qu’ils le deviennent, c’est quoi le problème avec les enfants ? A force de les protéger constamment de tout, nous en arrivons à aujourd’hui, vous voyez quand même les chiffres de leur mal être ? L’industrie pornographique existe, et elle est très puissante, elle fait partie de la vie de ces gosses, c’est le monde réel, je le considère à égalité avec l’opération covid 19 ,et donc oui, je prépare mes gosses a tout ces mensonges ,et c’est fait dans l’humour, dans le sarcasme, mais c’est aussi une question de classe sociale, mon grand père travaillait à 11 ans ,ma grand mère à 13 ,mon père a 14 et moi à 15 , et a 16 ans, j’étais déjà libre, appartement, bon travail, avenir par le travail, jamais ma famille m’a considéré comme une peluche, mais comme un homme, et mes frères et soeurs s’en sortent très bien spirituellement, oui sûrement que je reproduit une certaine éducation de mon père catholique, en plus, vous voulez vraiment que le système d’éducation de masse ( l’école ), continue avec l’éducation lgbt +++++ ?
      De plus, le sex ,ce n’est pas mal du tout, c’est justement ce que le porno pas expliqué qui est une arme, énormément de gamins sont moins armés que les générations précédentes, surtout avec ce monde ultra violent des écrans, des mensonges et des manipulations perpétuelles. La vérité n’a jamais tué un gosse, surtout si c’est fait avec bienveillance, amour et rigolade.


    • @ rafaël : je ne pense pas que les musulmans soient spécialement de bons soutiens dans la lutte contre la pédocriminalité. L’islam organise le mariage de filles pré-pubères. Et des filles de 11, 12 ou 13 ans sont amenées du bled dans les banlieues pour y être mariées. Ne me dites pas que c’est faux, j’en connais une personnellement, qui a fui et grandi en foyer. Et un avocat franco-magrébin qui me parle de ces choses qui aboutissent devant les tribunaux de province. Et les catholiques ont aussi leur lot de casseroles. Alors, évitons les généralisations et les caricatures. La lutte contre la pédocriminalité concerne tous les milieux sociaux et culturels. Et l’habit de fait pas le moine.


    • Regarder des pornos avec ses gosses et faire des concours de branlettes aussi pourquoi pas.
      Vraiment flippante votre réflexion , faudrait voir a pas trop déconner quand même.


  • HAHAHA, si c’est pour lacher "Trump est pedo"... ce type est nul.


  • Monsieur Bilger, Karl Zero a raison : Le retour de l’inceste dans le code pénal : l’article 222-31-1 est rétabli par la loi du 14 mars 2016

     

  • #2609420

    Le Mondialisme a pour but de bestialiser les peuples soumis ( non élus ) , cela passait par la destruction du " temple " ( catholicité pluri millénaire ) , la dissolution des mœurs par l’imposition d’un credo libertaire , l’utilisation du progrès technologique ( films etc ) , Nous y sommes , une fois de plus , ces élites satanistes peuvent savourer ( et ils ne s’en privent pas ) leur victoire .

     

    • @Jean de tramecourt

      La fameuse élite à laquelle vous faite allusion pratique le rite de Baal et donc du calendrier satanique qui prévoit des rituels babyloniens d’orgies sexuelles et de sacrifices de gamins ! Question de bestialité, je pense plutôt que leur objectif est de nous faire les rejoindre puisqu’ils ne sont pas capable de se civiliser. Ce sont des gens élus par Satan !


  • La conclusion de l’émission m’a bien fait marrer. En substance, Pascal Praud assure à Karl Zéro qu’il le soutient et le soutiendra dans son combat, via l’émission.
    "Et tout se suite, vous retrouvez Jean-Marc Morandini.", l’ami des jeunes.
    Pour le reste, en terme de violence sexuelle faite aux enfants, comme dit dans des commentaires précédents, la circoncision... je dis ça, je dis rien. Et pour tous ceux qui balancent des arguments pseudo-hygiénistes, allez un peu plus loin dans cette logique, faites aussi arracher les ongles (nids à bactéries) de vos gamins

     

    • Ouaip la circoncision devrait être interdite, où du moins on peut la faire quand on atteint l’âge de pouvoir décider sois même c’est à dire en étant adulte.

      Il y a tellement de « il faudrait que » pour remettre droite cette société - qui ne c’est pas tordue toute seule (suivez mon regard...) -

      Pour le karl, il a surement un peu disjoncté en émettant l’ idée de parler de tout aux gosses de 5 piges. Évidemment il ne faut pas. Il faudrait plutôt s’assurer de bloquer l’accès au porno, le taxer comme les clopes, être sûr que c’est un adulte qui y va. Je suis certain que c’est techniquement possible en quelques clics, mais apparemment c’est pas vers ça qu’ on va (comme s’il y avait un choix).

      Un autre « il faudrait » qui s’ ajoute à la triste liste.


  • Un enfant est naturellement pur, avec quelques exceptions. Le discours à son adresse sur le monde du sexe et celui de l’amour adulte est incongru de la part de ses parents, sacrés pour lui ; comme de la Vierge Marie.
    Les parents peuvent parler des papillons et des fleurs, ça s’arrête là. Il vaut mieux qu’ils ne disent rien, les enfants n’aiment pas mêler leurs parents à ces affaires qu’ils n’aiment pas du tout.
    Vers l’âge de 11-12 ans, on peut les envoyer à la bibli consulter tel bouquin écrit par un médecin, respectueux des jeunes, pour toute explication.
    Si l’enfant pose des questions, trouver une réponse délicate, effleurer le sujet.
    Les enfants jusqu’à 12-13 ans sont de petites fleurs, à ne pas scandaliser.
    S’ils ont été scandalisés, tenter de les consoler.
    Généralement, ils fuiront de telles expériences, feront en sorte de ne pas s’y retrouver. Sauf s’ils se sentent abandonnés.
    Les aimer, ses gosses.
    Quant à l’école, elle ne doit jamais aborder le sujet de la sexualité, mais celui de la reproduction sexuée ou non, seulement, en sciences naturelles, puis biologie. Pour les enfants, parler de celle des fleurs, c’est bien suffisant.
    Les enfants ne VEULENT pas aborder ces sujets avec les personnes qu’ils sont censés respecter. Ils sont prévus pour s’adapter aux circonstances, faisons-leur confiance pour se remettre sur leurs pieds. Les surveiller, les prévenir de la vulgarité ambiante, les dissuader, ne permettre le tél portable qu’à 16 ans, et encore, très bridé.
    Et virer les zélites, évidemment. Ce sont des obsédés sexuels, malades très souvent, sadiques trop souvent. Zéro se révèle décevant.

     

    • "Les enfants jusqu’à 12-13 ans sont de petites fleurs, à ne pas scandaliser."

      Très bien. Vas dire ça aux gamins bizarres qui faisaient circuler des vidéos bizarres sur leur portable (va voir un type de la génération 90-2000 et dis-lui "two girls one cup", il va tout de suite avoir un ptsd du viet-nam, le nombre de gamins traumatisés par cette vidéo ^^).

      Bref, sans aller jusqu’au exagérations de karl zéro, faut pas tomber dans l’inverse non plus.

      "Vers l’âge de 11-12 ans, on peut les envoyer à la bibli consulter tel bouquin écrit par un médecin, respectueux des jeunes, pour toute explication."

      Ca sert à rien, à cet âge-là, ils ont déjà vu leur héroïne de manga préféré se faire démonter dans toutes les positions.

      "Les enfants ne VEULENT pas aborder ces sujets avec les personnes qu’ils sont censés respecter."

      Là par contre, oui, mais c’est justement les pairs le problème de ce côté-là. Donc à moins de "nettoyer" tous les pairs autour de ton gamin, il sera forcément exposé à la pornographie. A moins d’avoir mis son gamin dans une école privée de bonne morale, fréquentée par des gens droits et bien élevés, c’est juste impossible.
      Et je ne parle même pas de l’hypersexualisation de la société qui donne naturellement des idées ou des pulsions (pulsions qui sont particulièrement difficile à maîtriser pour un adolescent, et visiblement même pour des adultes soi-disant sains d’esprits).



    • Un enfant est naturellement pur...




      Dès lors où sa seule survie est d’actualité, il n’est pas tout à fait exact d’affirmer ceci dans la mesure où, pour lui et dans ce seul but, tous les coups et les stratagèmes "d’instinct" sont permis, jusqu’à ce qu’il intègre ses méthodes efficaces dans sa propre base de données, pour faire marcher "son" monde, à sa guise, loin de toute éthique, justement : seule lui manque la force pour les grandes manœuvres et à contrario, seule l’éducation (civique à minima) peut palier cela.
      Pour ce qui est des âges intermédiaires, vous avez une vision romanesque, idéalisée aux confins de l’utopie, qui ne reflète en rien la réalité : celle qui se prête au gosses vis à vis de leurs congénères de tous âges, celle qui se prête aux adultes de par le monde, dans ce qu’ils leur font subir d’ignoble tant sur le plan physique, mental ou celui du travail, que sur le plan rituélique dont certaines traditions vous échapperaient totalement pour vous laisser les bras ballants, le ou la morale en berne... Je vous laisse voyager au sein des rituels d’initiation de par le monde, ou comment devenir un homme dans certaines contrées : vous allez vite en revenir.


  • Désolant de voir que certains approuvent comme remède contre la pédophilie ... la pédophilie ! Avez-vous des enfants, pour imaginer une seconde leur montrer, ou même leur parler de cette violence contre nature ? Connaissez-vous la définition de l’ENFANCE ? Laisseriez-vous un enseignant ou une pseudo-association-qui-veut-du-bien-à-vos-enfants-et-mandatée-par-état parler d’actes immondes (l’on s’adresse à des ENFANTS) sans que vous sachiez ce qui est dit et montré ? Karl Zéro est en dessous de tout, sur ce sujet. Quelle honte ! Je crains qu’aucun enfant ne soit complètement à l’abri d’actes pédophiles ; soyez extrêmement vigilants avec vos enfants, quel que soit leur environnement ! (Conseil basique d’une maman au sujet de ces ordures imposées et impunies)

     

  • Les quelques interventions de Bilger le trahissent.

     

  • #2609443
    le 03/12/2020 par le fondement de nos emmerdes
    Epstein, pédocriminalité, porno : Karl Zéro glace Pascal Praud

    Karl zéro, c’est quoi son vrai nom ?
    Le mec cherche le truc le plus dégueulasse, la sodomie est nous le balance comme une pratique normale qu’il faudrait montrer aux enfants de 5 ans.
    Mais quel fils du démon, faut qu’il stop la coke !
    La sodomie est un péché mortel souvenez vous croyant...

     

    • Ah bon ! Pourtant moi je l’appelle la porte du curé, parce qu’il y en a un paquet qui ont choisi d’aller en enfer dans la curie et pas la peine de me jeter la pierre, je suis catho aussi, mais il faut être honnête, il y a assez de scandals qui sont sorti maintenant et même au Vatican je pense que si là ils ne sont pas au courant du risque encouru tout est perdu.


  • Karl délire avec sa proposition.
    Tout gamin rentrant au collège va effectivement être exposé rapidement au porno s’il le souhaite. Parfois + tôt, essentiellement dans des milieux ou fratries irresponsables abandonnées des parents.
    A cette âge là une discussion s’impose donc, mais pas forcément un visionnage !

    Il est évident que seule la puissance publique aurait les moyens, si elle le voulait ou qu’on la pousse à le vouloir, de faire appliquer la loi pour retarder l’accès pratique de ces contenus de quelques années.
    Pourquoi ne pas demander une signature électronique pour accéder à tous site +18 ans et bloquer l’accès des autres à la source chez le FAI d’après le référencement automatique des moteurs de recherches ou simple signalement vérifié par la police ?
    Rien n’empêchera ensuite des gamins intéressés vers 15 ans de s’échanger des fichiers récupérés par-ci par-là, ou pour les + habiles de contourner les protections. Mais ce temps est précieux pour se faire une approche différente de la sexualité.
    Leur rôle des parents restera primordial et indispensable.


  • Suffit juste de faire fermer tous, absolument TOUS les sites de cul sur le net, gratuits ou pas, et si y en a un qui veut se polir le silex sans user de son imagination ( ou de sa compagne), il va dans un video club sex shop, comme à l’ancienne, établissement évidemment fermé aux moins de 18ans . Sérieux, ils arrivent à faire fermer les comptes et plateformes de Dieudo, Soral et j’en passe, mais les sites pornos, pédo, et "terroristes" style daesh, non, ça c’est compliqué !... foutage de gueule fois mille.

     

  • #2609482

    Karl Zéro a oublié de demander à Pascal Praud s’il a toujours sa collection intégrale des œuvres de Matzneff (quarante-neuf volumes quand même), que ledit Pascal Praud se vantait d’avoir toutes lues !


  • #2609498
    le 03/12/2020 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Epstein, pédocriminalité, porno : Karl Zéro glace Pascal Praud

    la plupart des gamins s’en foutent, du porno

    lâchez-leur la grappe !


  • Ca ne sentirait pas l’ingéniérie sociale à plein nez, par hasard ?

    1) On crée un faux problème à partir de données mensongères agitées comme un chiffon rouge (voir mon commentaire précédent). En dans ce domaine, plus c’est gros plus ça passe. Et ici, c’est aussi bien au sens figuré qu’au sens littéral puisqu’il n’y a qu’à voir la taille du titre du manifeste pour s’en convaincre.

    2) Le gouvernement va se saisir de ce problème en arguant du fait qu’il y a eu une pétition et va proposer des mesures pour renforcer la surveillance en ligne, et pourquoi pas aussi la répression.

    Ne serait-ce pas là une nouvelle carte que le gouvernement tenterait de sortir de sa poche, après l’échec de la loi Avia, pour "placer la police en contrôleur du Web français et européen", tel que l’écrit la Quadrature du Net ?


  • A partir de 1:20:14 Karl Zero est ambigüe.
    - L’affaire Epstein serait arrivée par hasard ?
    Karl n’aurait pas trouvé qui à cherché, depuis combien de temps et surtout déterré cette vérité là, ce dossier là ?
    - L’affaire Epstein touche très très haut, avec des noms comme le prince andrew, ok, bill clinton, ok, et là servi avec un "peut-être" on a droit à Trump ?!
    Il nous fait quoi Karl, il recrache du franceinfo ? :
    https://www.francetvinfo.fr/monde/u...
    Je maintiens très fermement que Karl Zero est ambigüe, bien que la démarche soit/semble louable.
    cnews c’est vraiment une torture à regarder. Tout sonne faux, c’est mal présenté, mal étayé et les "journalistes" avec l’autre tête de gland de pascal praud qui détourne l’attention de manière grossière et insultante à partir de 1:06:00 avec son ton faussement mielleux et ses expressions faciales biaiseuses en tartinant que la pédo "c’est essentiellement des hommes", que c’est "fascinant" selon lui, et d’y aller sur "la nature de L’HOMME"...
    Personnellement je suis un Homme, et je sais reconnaitre un Homme.
    Quand je vois pascal praud, je me dis qu’il doit être transgenre fluide à l’insu de son plein gré. Je fais de très gros efforts pour rester courtois, proportionnellement à ce que je vais me déchainer quand le vent va tourner.

    cnews est abjecte et ignoble et n’a rien à voir avec du journalisme réel.


  • L’exposition des enfants à des images pornographiques est MASSIVE. C’est en soi déjà un viol de leur sensibilité.

    Proposer comme prévention au viol d’un enfant sur cinq d’exposer à l’école tous les enfants dès leur plus jeune âge à des images de sodomie ainsi que le suggère Karl Zéro constituerait une grave atteinte à leur intégrité. Ce monsieur n’a aucune notion de ce que peut être la sensibilité d’un enfant de maternelle, de primaire et même de collège.

     

  • Il y a clairement un problème de pédophilie en France (qu’on appelle apparement pédoland tant ce sujet est non traité par notre justice de pourris).

    Mais par contre, il faut pas déconner. 1 gamin sur 5 violé c’est n’importe quoi. C’est le genre de bouquin qui sert à discréditer intégralement ces problèmes ? Karl est envoyé en mission commandée (on sait qu’il a été éjecté du système lorsqu’il avait dénoncé ces sujets, courageusement, mais il a été réintroduit depuis, en l’échange de quoi ?).

    On a pas besoin de ce genre d’allumé (Karl Zero) avec ses idées malsaines (montrer de la pornographie à des gosses et en discuter, c’est ça sa solution ??? il est taré ou quoi ?). Les enfants doivent être protégés de toute cette merde. Ils auront bien assez de pièges à éviter adultes pour qu’on leur détruise le cerveau avec tout ça. Et ceux qui normalisent tout ça dans les commentaires, vous faites honte à E&R.

     

  • "mais toute la réalité avec sa complexité ne rentre pas dans le droit, on l’a vu avec l’affaire récente de cet homme de 28 ans qui a abusé d’une fillette de 11 ans."

    c’est faux

    " Le fait, par un majeur, d’exercer sans violence, contrainte, menace ni surprise une atteinte sexuelle sur la personne d’un mineur de quinze ans est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende." version de l’article 227-25 du code pénal en vigueur du 01/01/2002 au 06/08/2018 (source legifrance.gouv.fr) donc en vigueur au moment des faits


  • N’importe quoi et scandaleux, un enfant de 5 ans, au fait, pourquoi pas deux ans ou six mois, pour se construire correctement n’a pas besoin de connaître la " réalité " qui n’en est pas une d’ailleurs, rien de plus éloigné de la réalité que le porno, un enfant n’a pas besoin qu’on lui vole son enfance, il a besoin de sécurité affective, de certitudes, d’ideal, d’imaginaire et de rêves, et même les ados, que les parents commencent déjà eux mêmes par donner l’exemple en ne consommant pas du porno, et en tout cas la sexualité des adultes n’a pas à se mélanger à celle de l’imaginaire des enfants, que des gamins regardent en cachette du porno me paraît plus sain que des parents leur imposant un tel visionnage ! C’est absurde , malsain et déstabilisant, à 5 ans il est très rare qu’un gamin ait envie de parler de sodomie.Pour l’affaire Epstein elle est tue car elle concerne des grands pontes et touche à la Politique, c’est tout, ce n’est pas la pédophilie "ordinaire " hélas , ou incestueuse qui ne s’arrangerait pas en partageant les films porno à l’école ou ailleurs, les reseaux et le Système mafieux que nous déplorons tous ici est condamnable , les faits divers aussi, d’autant que toute la société effectivement est concernée et contaminée par toutes ces saloperies, ceci rien d’étonnant que Karl moins que rien ait des idées pareilles, les pedophiles seraient très contents de les mettre en oeuvre..

    M

     

  • #2609656

    Macron Emmanuel aurait-il pu se présenter en toute décontraction dans cette émission au côté de Karl Zéro pour ce même sujet ?


  • #2609670
    le 03/12/2020 par 1+1 = 11 et là c’est beau !
    Epstein, pédocriminalité, porno : Karl Zéro glace Pascal Praud

    Karl Pro versus Pascal Zéraud !


  • M Zero, il aurait fallu approfondir sur Brunel.


  • 80% des jeunes voient du porno dès 12 ans, donc 100% doivent en voir dès 6 ans !?
    C’est comme si pour limiter la consommation du shit à l’adolescence on en proposait à l’enfance
    N’importe quoi.


  • "...] mais les enquêteurs et le parquet de Pontoise avaient finalement considéré que la relation était consentie dès lors que la jeune fille n’avait opposé aucune résistance."

    Sérieusement ?! Ces mecs arrivent à se regarder dans la glace ? Les enfants (parce que oui à 11 ans on est un enfant, même à 18) n’ont aucun discernement au regard de la loi (et aussi de la morale mais c’est un autre sujet, quoique). DONC le mec qui en a 28 est condamné, point barre ! On apprend plus le droit ou quoi ?!

    Quant à Karl Zéro, même si je n’apprécie pas spécialement ce personnage, il a au moins le mérite de mettre ce sujet sur la table. Et quant au porno sur le Net, on sait tous qu’on peut contraindre les principales plate-forme à des mesures simples de filtres. Mais on ne veut pas les faire....

     

    • Les lois sur ce sujet sont faites par les hommes et pour les hommes, de toute façon, les non condamnations le prouvent ä chaque fois. Le vrai but est de dépenaliser la pédophilie comme certains le demandent depuis des années en Europe ; détruire la chrétienté au passage facilitera le travail, les autres religions l’autorisant. La boucle est bouclée. Tout va dans le sens, tout est relié, il ne reste plus qu’à détruire le dernier sanctuaire : l’enfance.


  • #2609811

    Marc Tellenne, dit Karl Zéro, né le 6 août 1961 à Aix-les-Bains (Savoie) vous êtes satisfait ? Pour Pascal Praud qui fayotte envers ses"collègues " de BFM (toujours soigner ses portes de sortie) dérisoire avec ses lunettes bleues , ses effets de manche et son régé color bleuté certifié EHPAD... Pascal le terminator des déambulateurs...


  • La pornographie doit être interdite aux majeurs aussi.
    Elle doit être interdite tout court.

     

  • "Deux producteurs français, et deux collaborateurs, ont été mis en examen pour « viols », « proxénétisme aggravé » et « traite d’êtres humains aggravée ». Dans leur ombre, les leaders du secteur : Dorcel et Jacquie & Michel. Mediapart révèle le contenu des réquisitions du parquet."

    https://www.mediapart.fr/journal/fr...


  • Enfants, abusés sexuellement. Enfants, abusés parce que les parents sont alcooliques ou chiteux. Enfants, abusés parce que mal aimés...Pauvres enfants...


  • WAOWWW !!! Le malaise à 1:10:30 ...
    Pédophilie supposée de Mme Macron sur le jeune Emmanuel ?
    Malaise sur le plateau ...


  • Il y a 1.000.000 sites pornographiques et 100.000 sites pédopornographiques sur la planète. La pédopornographie en ligne a multiplié par un facteur, 100, 1000 ou plus le nombre de victimes de la pédophilie. On les connait tous ces sites puisqu’ils ont été comptés, on pourrait penser qu’on pourrait les interdire et les couper du réseau, et bien non. Sont tous contrôlés par les "usual suspects" !


  • #2610177
    le 04/12/2020 par chien de la casse narcissique
    Epstein, pédocriminalité, porno : Karl Zéro glace Pascal Praud

    C’est sûrement le pire signe de la décadence de toute l’humanité... Petit j’entendais souvent ma grand mère répéter "mes pauvres enfants"... Chaque nouvelle génération est un pas de plus vers notre enfer de déstruction de la pureté de l’enfance... La majorité de cette humanité est irrécupérable, pas seulement ses dirigeants. Quand je vois tout ces connards masqués je me dit que c’est Dieu qui veut plus voir la gueule de tout ces connards... À moins que ça soit seulement moi.


  • #2610187
    le 04/12/2020 par Département de la propagande
    Epstein, pédocriminalité, porno : Karl Zéro glace Pascal Praud

    Karl Zéro et toute sa famille ( Basile de Koch _ Frigide Barjot) sont des leurres, ils font de l’Agitprop, tous les sujets qu’ils soutiennent sont à terme coulé, dénigré, oublié, stigmatisé, ridiculisé... ils desservent toutes les causes, dont ils se font l’écho (volontairement d’après moi)
    Des agents du système


  • #2610375
    le 04/12/2020 par Un homme de la campagne
    Epstein, pédocriminalité, porno : Karl Zéro glace Pascal Praud

    Le célèbre acteur porno Ron Jeremy accusé de viols et d’agressions sexuelles (20 accusations en plus des 3 premières victimes) juif du Queens de l’industrie du porno

     

    • Information antisémite
      Il aurait dit dans une interview
      les Juifs dominent l’industrie du porno et répandent la pornographie afin de =polluer la culture chrétienne=
      Bonus
      Existe-t-il une raison plus profonde que le désir de réaliser des profits compte tenu du faible coût de production ? Des chercheurs ont évoqué des raisons telles que la rébellion contre les valeurs conservatrices chrétiennes , le désir de corrompre les gens et le passage des ghettos européens à la liberté américaine, mais personne n’a été aussi direct que le producteur de porno juif Al Goldstein. »


    • #2610801

      Al Goldstein.

      « Au début du XXe siècle, les Juifs se sont livrés à la pornographie en raison de leur haine réactionnaire des chrétiens. Ils ont tenté de détruire les valeurs américaines de cette époque et il semble qu’ils y soient parvenus. »


  • Ces sites pour adultes souffrant d’une sexualité perverse et morbide car ne pouvant plus jouir autrement - ceci étant leur problème, il n’est donc pas question de morale les concernant ! - ne doivent plus être accessibles aux mineurs, point final !

    Et ceux qui envisagent froidement et délibérément de violer psychiquement - car, c’est un viol psychique ! - des enfants de 4/5ans avec ce genre d’images d’une violence effrayante - même pour des adultes équilibrés - devraient interroger tout parent digne de ce nom, quant à leurs motivations réelles et profondes, parce que c’est prendre le problème à l’envers...

    Il ne s’agit pas - en effet - de mettre de jeunes enfants sans défense devant ce genre d’images déviantes au prétexte qu’ils y seront peut-être soumis un jour, mais d’empêcher qu’ils puissent y accéder tant qu’ils sont mineurs !

    Imposer à des enfants très jeunes le porno d’aujourd’hui - d’une brutalité, pour ne pas dire bestialité, insoutenable, avilissante et indéfendable - c’est faire entrer le loup dans la bergerie au prix de leur santé psychique, et de leur équilibre sexuel à venir.

    Les y soumettre est un traumatisme inouï pouvant rester à vie, et c’est - de toute façon - marquer leur sexualité future de façon indélébile/irréversible/définitive, qu’ils soient seuls ou accompagnés de parents ou d’enseignants.

    Et l’on ne parle même pas du phénomène bien connu d’addiction provoqué par ce genre d’images...

    - Il y a bien des systèmes pour empêcher les mineurs d’accéder aux sites de jeux en ligne.
    Pourquoi pas pour ces sites ?!

    - Quand des gouvernements veulent interdire/fermer des sites qui les dérangent, ils le font.
    Pourquoi pas pour ces sites ?!

    Déformation et formatage volontaire et dégradant de millions de jeunes esprits sans défense, c’est un crime contre l’Humanité, dans ce qu’elle a de plus essentiel : ses enfants !

    Un crime qui ne se chiffrera pas à quelques millions, mais à dizaines de millions, cette lèpre intellectuelle/psychique/sexuelle se propageant de façon exponentielle.

    Quant à la question du "QUI BONO", elle reste - bien évidemment - centrale, mais elle fait partie - tout aussi évidemment - de ce dont il est interdit de parler...


  • C’est quoi cette justice qui innocente un homme de 28 d’abuser d’une enfant de 11 ans ? C’est un viol caractérise !
    J’aurai aimé que cette gamine soit la fille du magistrat !!!!
    C’est ça le problème et ce vers quoi tend
    La société et notre façon de penser !
    Les élites veulent tuer la nature- théorie du genre homosexualité pédophilie - pour devenir des dieux-les recherches sur les gènes et l’immortalites-c’est ça le progrès ,
    La civilisation qu’ils sont en train de nous
    Construire.Y-en a marre,ça va mal finir ?


  • C’est un sujet polémique par excellence, et c’est toujours affligeant de voir les gens tomber dans un tel panneau.
    Il est manifestement impossible de prévenir d’une chose sans au moins en parler.

    A lire les commentaires, on finit par se demander quand l’Occident a adopté ce discours radical de « protection de l’imaginaire de l’enfance » ; discours qui est très peu répandu dans le reste du monde où la tendance est plutôt à la responsabilisation des enfants face aux réalités de ce monde le plus tôt possible ; responsabilisation que partageait pourtant l’Occident avec les autres civilisations il n’y a pas si longtemps en transmettant des contes de fées d’une dureté sans pareil aux morales implacables ; contes de fées qui ont été édulcorés par les grandes productions cinématographiques désireuses de « protéger et d’allonger le plus longtemps possible l’imaginaire de l’enfance », créant au passage plusieurs générations de victimes potentielles ingénues incapables de voir venir les ruses du loup.

    Bref, non seulement le sujet est polémique, mais il est sciemment trituré dans tous les sens afin qu’on ne puisse jamais réellement savoir de quoi l’on parle au final : en somme, on s’applique sans avoir l’air d’y toucher à noyer le poisson.


  • #2611013
    le 05/12/2020 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Epstein, pédocriminalité, porno : Karl Zéro glace Pascal Praud

    y’a une injonction où on te dit qu’il faut avoir une vie sexuelle performante :
    mais la plupart des gens n’en ont rien à foutre

    ils n’ont pas de fantasmes, zéro imaginaire

    mais pour être dans le moule, pour être "tendance",
    un gode dans le cul

    et le masque
    "respectez les autres"


  • Quelqu’un sait ce qu’il est advenu de Stan Maillaud ? Alain Soral le soutenait il y a quelques années, et puis silence radio, et j’ai entendu de drôles d’histoires sur le sujet.

     

Commentaires suivants