Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Et maintenant, le confinement à titre préventif

Le porte-parole du gouvernement l’a confirmé le 27 janvier 2021 à l’issue du Conseil de défense sanitaire, il est bel et bien question de confiner la France un peu, beaucoup, passionnément, à la folie – mais plutôt à la folie – pour la troisième fois depuis moins d’un an, le tout dans une cacophonie de « paroles d’experts » sur fond de variant anglais, de peur préventive et de principe de précaution qui n’éclaire pas vraiment la prise de décision.

 

 

Le président de la République a certes fait savoir qu’il attendait de disposer d’études sur les résultats de la mesure de couvre-feu avancé à 18 heures ainsi que sur l’impact des mutations du coronavirus avant de décider. Mais tout indique maintenant qu’à ce stade de la pandémie où la vaccination de la population est encore trop limitée pour contrarier son évolution, on s’avance à brève échéance vers des mesures restrictives supplémentaires qui pourraient même prendre la forme d’un « confinement très serré ».

 

Confinement : faire le bilan, excellente idée

Faire le bilan de ce qu’on a fait plutôt que de se lancer tête baissée dans une nouvelle couche de coercition sans savoir si c’est le moins du monde efficace : en voilà une bonne idée ! Car si vous vous rappelez, le couvre-feu à 18 heures a été appliqué dans certains départements à partir du 2 janvier 2021 puis étendu à quelques autres le 10 et le 12 et déployé sur la France entière le 16 sans aucune analyse préalable, si ce n’est par conformisme avec ce qui se faisait en Allemagne, au Royaume-Uni ou en Israël au même moment. Confidence d’un proche d’Emmanuel Macron :

« On ne s’en sort pas si mal, mais on est à la merci d’un reconfinement : tout le monde ferme autour de nous. »

C’est l’un des drames du politicien – drame pour les citoyens, naturellement : il doit montrer qu’il « fait quelque chose », surtout si son concurrent s’agite de son côté, quitte à faire n’importe quoi, à l’aveuglette, à la va-vite et « quoi qu’il en coûte ». Avec l’argent des autres, cet argent des autres qui seul finance les idées géniales de nos dirigeants et fonctionnaires, rien de plus facile, rien de plus enivrant… et rien de plus illusoire et destructeur à terme.

À quoi s’ajoute un second drame découlant du premier : à force de vouloir « faire quelque chose » pour ses concitoyens, à force de vouloir les aider, les protéger, bref, à force de vouloir baliser tous les instants de leur vie au nom de son sens tout personnel de ce que doit être la vie des autres, le voilà de plus en plus convaincu qu’il est investi d’une mission quasi divine qui ne souffre ni contestation ni exception.

Si l’on applique ceci à la gestion du Covid-19, force est de constater que les décisions de confinement et autres couvre-feux sont loin de se limiter à répondre aux nécessités de la situation sanitaire. J’en veux pour preuve ce que déclarait la préfète des Hautes-Alpes, très professeur des écoles, alors que son département faisait partie du lot des quinze départements assignés à un couvre-feu dès 18 heures à partir du 2 janvier :

« Il s’agit d’une mesure permettant de freiner un peu plus la propagation virale, mais surtout de faire prendre conscience à chacun que ce sont nos comportements qui doivent faire inverser les courbes, en respectant le port du masque, les gestes barrière ou bien les consignes d’isolement qui, par leur non-respect, engendrent des contaminations multiples. »

Rétrospectivement, on s’aperçoit que dans les quinze départements concernés, la baisse des contaminations avait commencé avant la date où l’on pouvait espérer voir un effet de la mesure. On constate en outre, comme on pouvait le prévoir, que cette idée qui a consisté in fine à entasser les gens dans les magasins et les supermarchés entre 17 et 18 heures pour contrer ce que certains élus ont appelé de façon complètement hors-sol et méprisante « l’effet apéro » n’a finalement pas eu le résultat escompté.

Mais peu importe puisque, comme le dit madame la Préfète, il s’agissait « surtout » d’enfoncer dans nos crânes de Gaulois réfractaires forcément irresponsables que notre santé est directement proportionnelle à notre obéissance aveugle à toute décision étatique, aussi absurde soit-elle. Et Dieu sait que si le monde entier applique des mesures de restrictions anti-Covid à plus ou moins grande échelle, le monde entier qualifie aussi la France d’Absurdistan en ce domaine.

Gageons donc que dans le rapport qui sera remis à Emmanuel Macron, la mesure de couvre-feu à 18 heures sera jugée très insuffisante (le porte-parole du gouvernement l’a d’ailleurs déjà laissé entendre) alors qu’elle était surtout idiote. Mais qui dit « insuffisant » dit évidemment qu’il faut faire plus, plus haut, plus fort, d’où le « confinement très serré » qui nous pend au nez.

Lire l’article entier sur contrepoints.org

 

Delirium tremens, suite

 






Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2654377
    Le 29 janvier à 20:05 par La fin des temps
    Et maintenant, le confinement à titre préventif

    Info du jour :
    Covid-19 : le dépistage rectal de plus en plus fréquent en Chine...
    Purée, je n’y crois pas, ils ont osé !

     

    Répondre à ce message

    • #2654468
      Le 29 janvier à 22:47 par anonyme
      Et maintenant, le confinement à titre préventif

      Ben quand on a le cul propre ça ne devrait poser aucun problème.

       
    • #2654615
      Le 30 janvier à 08:05 par Anus horribilis
      Et maintenant, le confinement à titre préventif

      Ça va venir en France. Gros succès garanti chez les covidés qui feront la queue devant les labos et les guitounes de dépistage ! Ils sont tellement habitués à se faire mettre et en plus c’est "gratuit" !

       
  • #2654446
    Le 29 janvier à 22:12 par pleinouest35
    Et maintenant, le confinement à titre préventif

    BASTA CUSI !
    Ainsi chaque jour sont annoncés par la Presse mainstream des chiffres de contamination qui, parce qu’ils correspondent surtout à des faux positifs, ne témoignent d’aucune réalité pandémique, et le nombre de décès de personnes qui, selon le CDC, souffraient à 94 % de comorbidité, et dont il est plus raisonnable de croire à leur âge très avancé qu’ils sont morts de pathologies diverses, comme le cancer et les maladies cardiaques. La population est en partie carencée en vitamine D3 et en Zinc, or des études concluent que la moitié des victimes auraient pu survivre, mais le langage officiel est un simple déni médical.

    Ainsi, si l’on prend seulement en considération dans les statistiques le phénomène du papy-boomer, l’âge moyen de 84 ans dépassant l’espérance de vie, la comorbidité très importante, les faux positifs majoritaires des tests PRC qui inventent des personnes malades, la mutation du virus provoquée par le Remdesivir vanté par Karine Lacombe et sa Légion d’honneur, il semble certain que cette « pandémie » ne doit plus être comparée à une féroce grippe, mais à une banale grippe. Si alors nous prenons en compte les études qui rapportent que l’administration de la vitamine D3, du Zinc (associé à l’Hydroxychloroquine qui l’introduit dans le virus) et de la vitamine C divisent par deux le nombre de contaminés et de morts, nous pouvons déjà dans un premier temps estimer que cette maladie est en réalité moins mortelle que la grippe saisonnière. Dans un second temps il faudra se pencher sur les morts par manque de soins et de dépistage des autres maladies (cancer, cœur, diabète), et sur les conséquences sur l’immunité naturelle de la diffusion incessante de stress et de la sédentarité forcée. Je pense que cette « pandémie » est uniquement politique, si ce n’est que l’étrange pic survenu au début de 2020 fait penser à la fabrication en laboratoire d’un virus, comme le décrivent différemment Luc Montagnier et Jean-Bernard Fourtillan qui martèle que l’Institut Pasteur l’a produit en 2003.

    Pourtant la population consomme en immense majorité les produits alimentaires frelatés qui sont vendus en grandes surfaces, elle souffre donc de surpoids ou d’obésité, comme les enfants britanniques. Écoutons Didier Raoult à ce propos : « On vit dans des sociétés d’obèses, les obèses sont particulièrement sensibles à cette maladie (…) Le vrai point de lutte c’est contre l’obésité ».

     

    Répondre à ce message

    • #2656945
      Le 1er février à 23:31 par Max
      Et maintenant, le confinement à titre préventif

      Merci de rappeler quelques faits importants et conclusions à en tirer qui relèvent de l’évidence normalement. Les gens ont tendance à partir trop loin dans de trop nombreuses directions et oublient l’essentiel.
      Je me rappelle toujours cette citation (de Pasqua je crois)
      "Quand vous avez un problème avec une affaire, il suffit d’évoquer une affaire dans l’affaire, puis une affaire dans l’affaire de l’affaire... ainsi de suite jusqu’à ce que plus personne n’y comprenne rien."
      Il est toujours bon de rappeler les faits indéniables et essentiels à l’affaire face à de tels renards.

       
  • #2654499
    Le 29 janvier à 23:32 par pleinouest35
    Et maintenant, le confinement à titre préventif

    Dolores Cahill : biologiste moléculaire et immunologiste : https://odysee.com/@JeanneTraductio...

     

    Répondre à ce message

  • #2654546
    Le 30 janvier à 01:29 par anonyme
    Et maintenant, le confinement à titre préventif

    Ils vont nous faire tout les variants de chaque pays pour continuer leurs dictatures...

     

    Répondre à ce message

  • #2654583
    Le 30 janvier à 06:09 par Macronavirus
    Et maintenant, le confinement à titre préventif

    Macrotte, visiblement est rétissant pour un nouveau confinement car il sent, à titre preventif, que ca va péter s’ils continuent leurs conneries ! Les gens ont en marre et ils le savent... ils vont changer de stratégie, ou ralentir pour un temps, le but restant le même : faire crever les classes moyennes et le tissu économique pour le Grand Reset !

     

    Répondre à ce message

  • #2654753
    Le 30 janvier à 11:48 par Chaud Ananas
    Et maintenant, le confinement à titre préventif

    Ils sont ’gentils’ avec leur « quoi qu’il en coûte » ...
    Est-ce que les Français se rendent compte qu’on devra passer à la caisse derrière tout ça ?
    Que les réformes les plus dures nous seront imposées avec ce chantage pervers d’avoir sauvé l’économie mieux que quiconque ? C’est d’ailleurs ce qu’ils nous disent régulièrement ... BlackRock les amis de macron attendent, filet de bave à la bouche ...
    C’est le but de cette pseudo épidémie, casser ce qui reste, rafler tout ce qui peut rapporter.
    Le pire arrive et est devant nous. Ils veulent nous vacciner. Tous.
    On sent qu’ils veulent le passer en force leur saloperie.

    Mais qu’y a-t-il réellement dans ces seringues ? .....

    Les gens se rendent-ils compte de la situation ?

     

    Répondre à ce message

    • #2655055
      Le 30 janvier à 20:05 par Judas Nanas
      Et maintenant, le confinement à titre préventif

      C’est pour "sovédévi " , merde ! Le test anal arrive et la file d’attente est longue ! Les dindes et les chapons feront la queue pour se faire fourrer !

       
  • #2654901
    Le 30 janvier à 15:02 par Ed
    Et maintenant, le confinement à titre préventif

    Contrairement aux apparences, ce ne sont pas les minorités agissantes et gauchisantes qui sont aux commandes, mais bien la droite la plus dure, fasciste et militariste, qui les instrumente.

    Bref, pas de sexualité reproductive (LGBTQFeminism) et pas de barbaque (Veganism) confinés en « smart city » (et encore moins en orbite), qu’on se le dise.

     

    Répondre à ce message

    • #2656677
      Le 1er février à 18:31 par Alain Bispol
      Et maintenant, le confinement à titre préventif

      Toi qui parles de smart cities, si tu mets Attali dans la droite la + dure, alors, c’est comme pour les rillettes "nous n’avons pas les même valeurs".
      Attention : pour communiquer, il faut que les mots aient un minimum se sens ; alors, définis les termes que tu emploies

       
  • #2655342
    Le 31 janvier à 10:29 par Alain Bispol
    Et maintenant, le confinement à titre préventif

    Macron et l’ASE :
    La bête de l’enlèvement

     

    Répondre à ce message

  • #2656667
    Le 1er février à 18:19 par Alain Bispol
    Et maintenant, le confinement à titre préventif

    Petite anecdote en lien avec le président.
    Je viens de voir sur la chaîne YT de France Soir un interview de M. Janvier pour son livre
    "Le virus et le président"
    Commentaire de ma part :
    "Je pense que c’est volontaire mais il manque un "s" au titre du livre
    Le virus e(s)t le président"
    Mon commentaire a été viré en moins de 10 mn
    Je connais peu les usages sur internet. Est-il possible que cette blague à la limite du potache représente un danger pour France Soir ? A qui je ne veux susciter aucun pb d’ailleurs ?
    Si c’est la raison, je ne croyais pas qu’on en était déjà là.

     

    Répondre à ce message

    • #2657505
      Le 2 février à 19:02 par Alain Bispol
      Et maintenant, le confinement à titre préventif

      Autant pour moi.
      Je ne sais pas pourquoi mon commentaire s’est retrouvé 15 étages + bas, mais il y est.
      Mes excuses , en particulier, pour France Soir

       
  • #2667408
    Le 15 février à 14:18 par domus
    Et maintenant, le confinement à titre préventif

    ils ont déjà dit dans certains couloirs que ça ira jusqu’en Mars 2022 ! donc, petit à petit la grenouille va être cuite.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents