Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Et si les élites du Great Reset avaient "surjoué leur main" ?

Un aspect des narcissopathes (sociopathes narcissiques) qu’il est important de rappeler est qu’ils vivent dans leur propre petit monde dans lequel leurs désirs et leurs dysfonctionnements bizarres sont normalisés. Ils se croient supérieurs à la plupart des gens parce qu’ils sont des prédateurs, et ne souffrent pas de blocages gênants comme l’empathie et la conscience. La plupart du temps, ils ont tendance à croire qu’ils ont réussi à tromper tout le monde. Ils pensent que vous êtes un idiot soumis, et que lorsqu’ils aboient un ordre, vous allez sauter simplement au garde-à-vous parce que vous « croyez ».

 

Presque tous les aspects des mondialistes et de leur comportement indiquent qu’ils sont un club ou un culte de narcissopathes. Leur besoin obsessionnel de contrôler, de corrompre et de détruire pour obtenir ce qu’ils veulent n’est pas le prolongement d’une simple cupidité, c’est un aspect profondément ancré de ce qu’ils sont en tant qu’êtres [humains ?]. C’est un mécanisme au cœur de leur caractère. Ce sont des monstres du monde réel, comme des vampires qui tentent de se fondre dans une population qui ne se doute de rien.

Dans leur arrogance, ils ont alors tendance à penser qu’ils peuvent vampiriser le public à volonté sans qu’on leur résiste ou qu’on les expose. Le problème, c’est que dès qu’ils commencent à se nourrir et à détruire, ils attirent l’attention sur eux. Ils finiront par attirer les soupçons du public, ainsi que de certains chasseurs de vampires. À moins qu’ils ne trouvent un moyen de se cacher, ils finiront un pieu dans le cœur, c’est inévitable.

 

 

J’écris sur les menaces du mondialisme et du « Reset » depuis de nombreuses années maintenant, et j’ai noté depuis un certain temps deux dilemmes distincts ; l’un touchant le mouvement pour la liberté et l’autre les mondialistes :

- 1) Premièrement, les criminels ont tendance à se vanter de leurs crimes lorsqu’ils pensent qu’il est trop tard pour que quiconque puisse faire quoi que ce soit à leur sujet. J’ai prédit que les mondialistes seraient très ouverts pour révéler leur programme au moment où ils se croiraient « intouchables ». Pour le public épris de liberté, cela signifie qu’en 2020, à l’horizon 2021, les élites doivent penser qu’il n’y a rien à faire pour arrêter la machine ; elles sont si flagrantes dans leurs appels au « Reset » global, à une société sans cash, à des verrouillages totalitaires et à un état de surveillance que personne sain d’esprit ne peut plus prétendre que ces notions sont « une théorie du complot ».

Le fait est que les « théoriciens de la conspiration » avaient raison depuis le début, et maintenant plus rien n’est ignoré par des quidams à ce sujet.

- 2) Deuxièmement, j’ai également fait valoir dans le passé que la poussée mondialiste en faveur d’un « nouvel ordre mondial » est une arme à double tranchant qui pourrait très bien finir par les anéantir. Alors qu’ils tentent de lancer leur programme de Reset, ils sont de plus en plus exposés ; ils ne peuvent plus se cacher dans la sécurité de l’ombre et il n’y a pas de retour en arrière une fois le processus lancé. Une fois que les mondialistes se sont fait connaître, ils doivent soit prendre rapidement le contrôle par un chaos artificiel et un effondrement, soit faire face à un châtiment qui pourrait éliminer une cabale qu’ils ont mis des siècles à construire. Les vampires doivent faire du reste du monde un endroit sombre avant de quitter l’ombre, sinon ils risquent de mourir à la lumière du jour.

Il existe deux écoles de pensée dans le mouvement pour la liberté ; l’une suggère que l’agenda mondialiste est fixe et imparable et que le mieux que l’on puisse faire est de survivre. La seconde suggère que le Reset peut être arrêté et que les mondialistes peuvent être traduits en justice. Je suis dans les deux camps.

Certains aspects du Reset sont en effet fixes et ne peuvent pas être annulés. Par exemple, de nombreuses économies nationales, dont les États-Unis, sont en plein effondrement de type stagflation et rien ne peut être fait pour y remédier. Il y a dix ans, nous aurions peut-être pu changer de cap, mais aujourd’hui, il est trop tard. La douleur peut être réduite si les gens mettent rapidement fin à leur dépendance vis-à-vis du système et créent leurs propres réseaux commerciaux localisés, mais l’économie telle que nous la connaissons actuellement est morte et ne reviendra pas de sitôt.

Je ne vois cependant pas cela comme une victoire pour les élites. Faire s’effondrer l’économie est une chose, la reconstruire dans une dystopie collectiviste qu’ils souhaitent désespérément en est une autre. Tout dépend de ceux qui reconstruisent ; peut-être que ce sera eux, peut-être que ce sera nous.

Je vois ces jours-ci des signes encourageants qui montrent que le Reset des mondialistes n’est pas une chose sûre, et ceux qui connaissent mon travail savent que je n’ai jamais été d’un optimisme mal placé. Plus précisément, l’exploitation de la réponse à la pandémie comme moyen d’imposer de nombreuses restrictions draconiennes ne semble pas se dérouler exactement comme les élites l’avaient prévu.

Je dois me pencher sur l’Event 201 pour vraiment évaluer l’état du jeu, car ce que les élites ont prévu et ce qui s’est passé ne correspond pas complètement. Pour ceux qui ne le savent pas, l’Event 201 était une sorte de « jeu de guerre » organisé par les mondialistes du Forum économique mondial et de la Fondation-Bill-et-Melinda Gates. Le scénario ? Une pandémie d’un coronavirus qui se propagerait comme un feu de forêt et tuerait 65 millions de personnes, selon les prévisions. La simulation s’est déroulée quelques mois seulement avant que la réalité ne se produise au début de l’année 2020.

Dans l’année qui a suivi l’épidémie, les mondialistes ont tenté d’appliquer presque tous les plans qui ont été exposés lors de l’Event 201, y compris l’utilisation des médias sociaux pour censurer ou restreindre toute nouvelle, ou information, en dehors du récit approuvé par l’establishment (oui, le contrôle du récit a été discuté en détail à l’occasion). Klaus Schwab, du Forum économique mondial, a constamment et avec enthousiasme applaudi la crise pandémique comme une « parfaite opportunité » d’instituer le Reset dont les mondialistes parlent depuis des années.

Malheureusement pour eux, le virus n’a pas été aussi meurtrier qu’ils semblaient l’espérer. Avec un taux de mortalité bien inférieur à 1 % pour toute personne en dehors d’une maison de retraite avec des conditions morbides préexistantes, l’establishment a maintenant été forcé de gonfler les chiffres de l’infection comme moyen de terroriser la population, car les chiffres de la mortalité ne sont pas suffisants pour convaincre les gens de céder volontairement leurs libertés. Le taux de mortalité par infection (IFR) pour la Covid-19, sans compter les décès dans les maisons de retraite avec des conditions préexistantes, n’est que de 0,26 % des personnes infectées.

Un mémo de propagande est diffusé ces jours-ci, qui tente d’exagérer le danger de décès dû à la maladie de la Covid, et il se présente un peu comme suit :

Le Covid-19 a tué plus de gens que la guerre du Vietnam et les guerres du Golfe réunies en une seule année, c’est pourquoi vos libertés sont suspendues…

C’est un sujet de discussion idiot, mais heureusement, personne n’y croit. Plus de 40 % des décès dus à la maladie de le Covid-19 sont des personnes qui sont déjà malades et sur le point de mourir de toute façon. Et non, refuser de porter un masque n’est pas la même chose que d’approuver les « sélections de la mort », car un panel de la mort, ce sont les socialistes qui refusent de traiter les personnes à risque en raison de leur âge. Personne ne suggère de refuser un traitement aux personnes âgées, et elles ont toujours la possibilité de rester en quarantaine si elles craignent d’être infectées. Elles sont déjà à la retraite et bénéficient de la sécurité sociale. Peut-être que si nous voulons stimuler, l’argent du renflouement devrait aller aux personnes les plus à risque afin que le reste d’entre nous puisse continuer à mener une vie normale ?

Des centaines de milliers de personnes meurent chaque année de maladies et d’affections telles que la grippe, le rhume et la pneumonie. Pourtant, la perspective d’abandonner la Déclaration des droits, de se soumettre à des fermetures économiques et de porter une muselière sur le visage, où que nous allions, n’a jamais été évoquée auparavant.

Pourquoi devrions-nous demander à 99,7 % des Américains ou du monde d’accepter la tyrannie médicale juste pour que 0,26 % de la population se sente en sécurité ? Les personnes qui remettent en question les obligations sont qualifiées d’« égoïstes », mais même si je faisais partie des personnes susceptibles d’être contaminées par le virus, je n’exigerais jamais que 99 % de la population s’incline devant le totalitarisme pour me permettre de vivre encore un peu. Ce serait égoïste.

Alors que de plus en plus d’études et de données sont publiées, l’exigence des masques est également remise en question. Bien que les multinationales de la Big Tech aient cherché à supprimer ou à censurer les études qui vont à l’encontre du discours dominant, cela n’a fait qu’amener davantage de personnes à s’interroger sur les motivations des gouvernements qui font pression sur les obligations. Après tout, les grands médias continuent de dire que nous devrions « écouter la science », mais ils ignorent ou censurent la science. Ainsi, si la réponse à la pandémie n’est pas basée sur la science, alors il ne peut s’agir que de contrôle des populations.

Beaucoup d’Américains ne sont pas aussi stupides que les élites le pensent. Ils voient les incohérences dans la rhétorique et les données et ils sont de plus en plus enclins à refuser de s’y conformer. C’est peut-être la raison pour laquelle l’establishment se précipite soudainement sur au moins deux vaccins Covid en l’espace de six mois ; ils doivent mettre en route la phase de vaccination du Reset avant que trop de gens ne sautent du train de la panique en marche.

La ruée vers le vaccin et les allégations d’efficacité de 94 % à 95 % de Pfizer et de Moderna sont suspectes. L’efficacité moyenne de la plupart des vaccins est d’environ 50 % ou moins, et il s’agit de vaccins ayant fait l’objet de centaines d’essais et ayant été utilisés pendant des années. D’une manière ou d’une autre, Pfizer et Moderna ont tous deux réussi à produire un vaccin contre un virus de type SRAS alors que plusieurs gouvernements ont essayé pendant plus d’une décennie de produire des vaccins contre le SRAS en Chine sans succès, et qu’ils ont pu atteindre une efficacité de 95 % ?

Beaucoup de gens ne croient pas à l’histoire du vaccin, et c’est peut-être la raison pour laquelle les élites se lancent si rapidement dans la vaccination. Considérez ce fait :

De nombreux sondages indiquent qu’au moins un Américain sur trois prévoit de refuser le vaccin Covid lorsqu’il sera mis à la disposition du grand public. 60 % des Américains ont déclaré dans les sondages qu’ils ne prendront pas le vaccin à moins qu’il soit prouvé qu’il est efficace à 75 % au moins.

Je pense que nous avons ici notre explication de la manne vaccinale. Les élites savent qu’un tiers des Américains (et probablement des Européens) ne prendront pas le vaccin, quelle que soit la propagande qu’ils diffusent. Elles savent également que 60 % des Américains ne prendront probablement pas le vaccin s’ils ne peuvent pas démontrer un taux d’efficacité d’au moins 75 %. Ni Moderna ni Pfizer n’ont en fait produit de preuve que leurs vaccins sont capables d’empêcher une maladie grave ou la mort de la Covid-19, de sorte que leur taux d’efficacité est basé sur des « projections » de succès selon leurs essais minimaux. En d’autres termes, le taux d’efficacité de 95 % est totalement arbitraire et fantaisiste.

Pourquoi ont-ils choisi un chiffre aussi élevé au lieu d’un taux plus réaliste de 50 à 60 % ? Parce que les sondages disent qu’ils ont besoin d’un taux d’efficacité épique pour convaincre les Américains de prendre le vaccin. Je pense que c’est vraiment aussi simple que cela.

Les Américains sont sceptiques à l’égard des vaccins pour un certain nombre de raisons. Le fait qu’ils soient testés de façon minimale et qu’ils soient distribués à la hâte en moins d’un an est l’une des raisons. Le fait que le gouvernement et les médias ont été pris à censurer ou à mentir sur les données de Covid est une autre raison. Les gens ne font tout simplement pas confiance aux élites, et qui peut les blâmer ? Qui ferait confiance à une cabale de psychopathes pour leur injecter un cocktail viral inconnu ? Peut-être que leurs intentions ne sont pas aussi pures ?

Le public a raison de se méfier. Un ancien vice-président de Pfizer, le Dr Michael Yeadon, parmi d’autres professionnels de la santé, a récemment averti que les vaccins n’ont pas été correctement testés et qu’il existe un risque de « stérilité indéfinie » pour les femmes qui prennent le vaccin Covid actuel en raison d’une réponse auto-immune dommageable. En d’autres termes, le vaccin pourrait rendre de nombreuses femmes stériles et incapables d’avoir des enfants.

C’est peut-être ce que Bill Gates voulait dire lorsqu’il a déclaré dans son Ted Talk que « les vaccins et les services de reproduction » pourraient contribuer à réduire la population de la Terre de 10 à 15 % afin de « stopper le réchauffement climatique ».

 

(vidéo non sous-titrée en anglais)

 

Pourquoi Bill Gates mentionnerait-il les vaccins en même temps que les « services de reproduction » en référence à la réduction de la population ? Les vaccins ne sont-ils pas censés aider les gens à vivre plus longtemps ? Eh bien, l’avertissement du vice-président de Pfizer concernant le vaccin Covid me rappelle quelque chose. Peut-être que le vaccin Covid ne vous rendra pas malade, ou ne vous tuera pas. Peut-être que vous vivrez longtemps sans coronavirus, mais vous découvrirez quelques années après avoir pris le vaccin que vous ne pourrez jamais avoir d’enfants.

Regardez le film Children Of Men pour avoir une idée de ce que sera l’avenir si les mondialistes obtiennent ce qu’ils veulent.

 

 

En attendant, les élites essaient par tous les moyens de convaincre le public qu’il doit abandonner les notions de libertés civiles au nom de la survie et du « bien commun ». Elles parlent déjà du fait que les choses ne reviendront jamais à la normale et que les changements apportés aujourd’hui resteront en place pendant de nombreuses années.

Les gouvernements sont actuellement dans les médias en train de déclarer que les vaccins « ne seront pas obligatoires ». C’est un mensonge. Dans le même temps, ils mettent en place des mandats pour vous obliger à prouver que vous êtes vacciné afin de pouvoir vous rendre dans des lieux publics et même d’aller travailler. En gros, vous vous faites vacciner ou vous mourez de faim. Ce n’est pas un choix.

Mais je vois des millions d’Américains s’opposer à ce programme. Je vois des shérifs et des policiers dans tout le pays qui refusent d’appliquer ce programme, même dans les États Démocrates comme la Californie. Je vois des protestations dans des États où l’on verrouille tout, comme le Michigan, la Californie et New-York. Je vois des protestations de masse en Europe. Je vois que le programme du Reset est exposé et que la vérité s’impose au grand public. Je vois quelque chose remonter à la surface et je sens l’odeur de poudre de la rébellion, et j’aime ça.

Je ne suis pas pessimiste quant à l’avenir. Je sais qu’un accident est en train de se produire. Je sais qu’un combat est à venir. Mais pour l’instant, je vois un combat qui peut être, et sera, gagné par ceux qui respectent les principes de la liberté. Les mondialistes ont peut-être surjoué leur main.

Brandon Smith

À ne surtout pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je suis prêt à me battre à mon humble niveau...


  • Texte important pour élever le débat face à une meute infantilisée à outrance.


  • #2626815

    L’agression contre l’humanité de la part de psychopathes doit être analysée. L’argument qui défend une action pro-climat n’est pas celle qui les motive réellement. C’est le train qui en cache un autre. L’autre train c’est la volonté de puissance et de domination d’une minorité de nantis paranoïaques qui veulent s’approprier la Terre. Cet objectif existait bien avant les problèmes écologiques. Donc ne mélangeons pas tout. Ces gens sont satanistes, sans scrupules et sans conscience. Le leadership de l’humanité ne doit pas leur être confié.


  • Surjouer sa main, c’est du poker menteur.....
    La démocratie qu’ils nous vendent, ce n’est rien de plus !
    1er janvier 2021 tous dehors !


  • Il a tout à fait raison, même des gens qui ne sont pas du tout familiers des thèses complotistes sérieuses perçoivent qu il y a des choses pas nettes dans le récit qu on nous impose. Après, il n y a plus qu à "pousser"...le problème principal chez nous en France étant l obeissance des forces de police mais ça ne durera pas toujours.
    Quand les élites mondialistes veulent imposer un projet, elles tentent de le rendre attrayant et/ou irréversible, c est typiquement la rhétorique de Attali.


  • #2626824

    Depuis le temps que les moutons se font vacciner contre la grippe, avec incitations étatique et propagande vaccinale, la grippe a t-elle disparue ? Y-a til moins de morts ?

     

  • #2626831

    " La rébellion ...j’aime ça " : de toutes façons il n’y aura guère de choix , ce sera un réflexe de survie ! Et en plus , la rébellion n’a de sens que si elle gagne ! c’est pas joué ! À moins que l’armée fasse sécession et se range du côté du peuple , ca aussi c’est pas sûr ! ... en plus cela légaliserait plus vite le génocide prévu par les voies sanitaires ...
    - il suffit de se souvenir des mois d’une intense révolte que fut les GJ , aneantie par une répression sévère , minée de l’exterieur par les agents de l’état ( BB ) , de l’intérieur par les mêmes sous une autre forme , et en périphérique par les medias aux ordres ... -
    cela préfigure cette " rébellion " attendue , qui cette fois provoquerait un SYSTÈME qu’il sont sur le point d’établir ?! ... j’ai l’impression que l’on serait plutôt dans le " circulez y a rien à voir " vite fait , bien fait !!!


  • Les globalistes ne cherchent pas à reconstruire, ils veulent détruire et dépopuler.
    Ils accomplissent l’agenda de Satan qui est celui des fils de Cain, la 13e lignée satanique descendante des Nephilims issus du croisement interdit par la Bible des anges déchus et des hommes. Depuis très longtemps la Fraternité Luciférienne gouverne le Monde et place ses agents aux postes clés des organisations qu’ils ont créées pour provoquer mort, chaos et destruction qui permettront l’émergence attendue de l’Anté-Christ qui livrera les clés de son royaume le gouvernement mondial à Satan. Le Nouvel Ordre Mondial vénère Satan déclara Putin. Si vous n’y croyez pas, sachez que cela n’a aucune importance, car eux y croient.

     

  • #2626866

    Au fait , y a un truc qui cloche : entre la ref au film " le fils de l’homme " et ce que le Mondialisme nous fait subir actuellement : le grand remplacement ! On pourrait même dire que c’est le contraire : les millions d’allogenes ont entre 5 et 10 enfants , occupent de plus en plus de place , vont supplanter d’ici quelques années les indigènes qui n’ont de cesse de se sauver , de se cacher , en attendant le déluge c’est pas la même approche !

     

    • @ Jean de tramecourt

      Quand les "indigènes" se choisissent massivement des gouvernants comme Micron, Trudeau ou Bidon : il est tout à fait normal qu’ils finissent par être grand-remplacés.
      On est encore croyant en Afrique, au Moyen-Orient ou en Asie du sud-est, résultat : on croit encore en des valeurs supérieures et on fait encore des enfants là-bas ... pas chez nous. Il est plutôt positif de voir la sélection naturelle fonctionner encore...et il sera encore plus positif lorsque des historiens issus de ces cultures allogènes (donc non-nazifiables) pourront faire un bilan de l’idéologie occidentale (homosexualisme, féminisme, antiracisme, sémitisme, ultralibéralisme, immigrationnisme, etc.) et montreront que le chemin dans lequel les occidentaux se sont engouffrés à partir des années 70 était celui à éviter par excellence. Si le sacrifice de millions d’occidentaux décadents peut permettre à l’humanité de survivre, alors ça n’aura pas si mauvais que ça.

      Et puis il y aura toujours des contrées dans lesquelles les "indigènes" survivront : la Russie, la GB, le middle-west américain, etc.

      Ça me rappelle les gens qui se plaignent des attentats et de l’islamisation mais qui votent Macron, je leur répond : "Vous avez voté pour quelqu’un qui a fait passer le traité de Marrakech qui garantit la venue de millions d’immigrés parmi lesquels il y a des musulmans et parmi lesquels il y a des islamistes ... donc plaignez-vous de votre propre vote et de votre inculture politique avant de vous plaindre des conséquences de celle-ci !"
      Tant que les gens ne souffriront pas assez, il continueront de voter mal ... il faut donc qu’ils continuent à souffrir ! Moi, voir le peuple qui a voté à 70% pour Micron, forcé à porter une muselière et bientôt obligé de se recevoir un produit toxique dans les veines, je trouve que ça leur fait pleinement les pieds ! Vas-y Micron, va au bout de ta connerie, ne t’arrête pas en chemin, les "français" (de papier mais des mondialisés culturels) ne demandent que ça, que tu leur fasse toujours plus mal.


    • Avoir 10 ou 5 ou même un enfant, quand on est stérile c’est plus que difficile...


    • #2627888

      @ bayinnaug et @ zoom

      - " se choisissent " : parce que vous croyez vraiment encore aux résultats des votes ?
      Maastrich , pour ne citer qu’un seul exemple n’a pas suffit ?

      - dans les pays que vous citez , certes on fait des enfants , mais ils sont ...Musulmans !

      - quant à l’idéologie occidentale à laquelle vous faites référence , il s’agit bien de celle du Mondialisme , donc prévue et organisée par le système pour atteindre sa suprématie !

      - À propos du " sacrifice " des occidentaux , j’ose espérer que c’est une boutade : ce sacrifice là est un " génocide " ... ça n’a rien à voir !

      - La survivance des pays dont dont vous faites allusion , ne représente que des étapes à franchir pour le système ( d’ailleurs au passage en ce qui concerne la GB ,
      c’est là que ce Mondialisme historique est parti )

      - quant au vote Populaire , une fois de plus , c’est le " leurre " par excellence, parmi tant d’autres , pour légaliser la dictature la plus aboutie de l’histoire qu’est ce Mondialisme .

      - quant à la stérilité massive , elle ne peut qu’avoir lieu , qu’après la destruction totale de notre civilisation effectuée , avec notamment l’aide du grand remplacement . Le système est très rigoureux et ne brûle pas les étapes


  • C’est bien, c’est comme cela qu’il faut penser. Excellente initiative que de relayer des messages positifs et porteur d’espoir. N’en déplaise aux nihilistes qui par leur pessimisme forcené ne font qu’approuver le plan de l’hyperclasse mondialiste (si on peut appeler cette dangereuse bande de crétins congénitaux incestueux une hyperclasse).

    Quand tu placerais ton nid aussi haut que celui de l’aigle, Quand tu le placerais parmi les étoiles, Je t’en précipiterai, dit l’Éternel.

    A bon entendeur.


  • "les criminels ont tendance à se vanter de leurs crimes lorsqu’ils pensent qu’il est trop tard pour que quiconque puisse faire quoi que ce soit à leur sujet. J’ai prédit que les mondialistes seraient très ouverts pour révéler leur programme au moment où ils se croiraient « intouchables ». "
    On en est clairement, nettement et précisément là !


  • Bonjour, je propose "les narpsyssiopathes" pour les nihilistes destructeur de toute vie à part celles des membres de leur secte d’hyper riche. Adeptes de l’idéologie de Satan et du néant. Ce n’est pas une maladie mais une construction mentale. Force et honneur.


  • #2626880

    Je préfère fonder mes espoirs ailleurs que dans l’échec de nos vampires de maîtres...
    C’est pourquoi je préfère vivre en me disant : et si ils avaient réussi leurs coup et que la déstruction de tout ce que nous avions connu était déjà inévitable ? Après tout il faut bien que tout ce qui est corrompu soit anéanti avant que puisse naître un nouveau jour... Les gens ont confondu depuis trop longtemps rébellion contre l’oligarchie satanique et rebellion contre Dieu. Covid ou pas, les lieux saints sont déserts, et les supermarchés plein tout les jours de l’année, ainsi que les frigos. Et les gens ne sont plus capables de se battre que contre la baisse de leur pouvoir de les remplir.
    Partant de là, je sais pas si nos maîtres ont surjoué leur main, mais en tout cas Satan a déjà fait main basse sur 99.9 pourcent de l’ humanité. La question à se poser est donc plus de savoir si on fait soi même partie des 0,1 pourcent du "bon côté", plus que si une énième "rébellion" est en cours. Elle l’est est sera la cause du chaos final, cette rébellion. Est ce que c’est "Bien" ?
    Aucune idée, disons que c’est comme ça. Est ce que ça sauvera les gens qui y prennent part de l’Enfer ? Aucune idée. Ils sont simplement dans le plan de déstruction prévu, "les rebels". Qu’ils se trouvent la cause vaccin ou bien qu’on leur ai trouvé d’avance, peu importe. Ça n’en fait pas forcément de meilleurs croyants que les autres. Ils veulent pas de la marque de la Bête, c’est pas mauvais signe. Pour le reste... Advienne que pourra.


  • #2626920

    Soral a raison ! Dans son dernier « Soral répond », il n’emploie pas le mot révolte (Comprendre L’Empire) mais « révolution ». Une approche du tout ou rien, non négociable ?


  • #2626930

    On est très loin de voir la fin de l’opération covid 19 ,imaginez qu’une des mutations du génome deviennent très mortel ? Plus un autre tour de vis sur l’information ? Sans opérations physiques et sans un général de guerre, il reste quoi exactement ? De l’opposition virtuel ? Expliquer la vérité ? Vos gars, ils contrôlent le système, sans couper les câbles de leur propagande, le système ne subit que quelques bugs, puis il y a réajustement. Ils ont toujours la main.


  • Si vous voulez comprendre le mécanisme de la résistance et de la soumission au pouvoir regardé la série COLONY y’a des drones de surveillance de partout le couvre feu ect... cette série est bluffant de réalisme


  • Ces gens là sont sincères. Mais ils confondent la fin et les moyens. Pour eux, les chocs divers sont un moyen d’arriver à une hégémonie mondiale à partir de laquelle il croient pouvoir trouver des solutions à des problèmes qu’ils ont souvent engendrés.
    mais il appartiennent au monde du passé puisque c’est la Chine qui tient les cartes en main. Les US lanceront de nouvelles guerres avant de tomber et rebondir pour redevenir la seconde ou troisième puissance. Les pays de la vieille Europe devront se résoudre à s’allier à la diplomatie de la Russie mais resterons quantité négligeable.
    un grand reset sera nécessaire pour gérer sérieusement le dérèglement climatique et il se fera au dépens du tertiaire parasite car augmenter la productivité est diminuer l’empreinte du secteur primaire et secondaire devient chaque jour plus difficile. Mais comme les donneurs de leçons viennent du tertiaire parasite qui n’ont pas l’intention de céder la place, la transition se fera dans la violence et le chaos.

     

    • Sincères !!!!????? C’est une blague ? Quand on provoque 2 guerres mondiales et que l’on envoie littéralement à la boucherie des millions de jeunes gens, que l’on détruit des pays pour prendre leurs richesses, que l’on ruine des millions de gens et qu’on les condamne à la misère et que là, on balance un virus planétairement et qu’on est prêts à en balancer d’autres bien plus mortels, que l’on veut injecter des vaccins qui vont nous transformer peu à peu en zombies, c’est parce qu’on est sincères mais un peu à côté de la question ? On veut le bien ?
      Votre illusion est presque comique !


  • Je ne sais pas si c’est exactement le scénario qui était prévu... enfin je ne sais pas ce qu’en vous en pensez.
    Mais je pense qu’ils voulaient nous contaminer beaucoup plus que ça, je pense que la première vague a capoté... ils voulaient sûrement nous tuer beaucoup plus, du genre 200-300 milles morts pour bien nous soumettre et nous vacciner juste derrière mais là ils nous re-confinent, magouillent les chiffres, ça traîne .. on sent que c’est poussif non ?

     

    • #2627053

      C’est justement parceque c’est poussif et tellement énorme que ça devrait être impossible à croire mais la majorité de l’humanité y croit quand même. Trump n’est pas repassé à cause d’une fraude massive et il ne repassera pas c’est maintenant clair, et tout les dirigeants ou presque des pays du g 20 veulent vacciner tout leur peuple qui en majorité iront se faire piquer le cul avec un vaccin destructeur qui n’aura strictement aucun effet sinon encore plus négatif contre les covidés. Garder une forme de foi c’est une chose, ne pas être objectif quant à la réalité que l’ont prendra obligatoirement dans la gueule une autre. Chacun ses choix d’esclave des maîtres du NOM. 
      Il faut arrêter de se faire de faux espoirs.


    • C’est poussif mais ça marche quand même.


    • Ah oui totalement , poussif mais ça marche, ce que j’en voulais dire c’est que le plan de base était peut être tout autre... quand je dis « capoté » je parle pas du plan dans son ensemble mais du plan initial... enfin le scénario de départ.
      Enfin tout est possible ! Mais oui une grande majorité de gens y croit sur comme fer même avec un scénario bancal à ce point, ça fait vraiment peur...


    • @Si votre scénario se réalise, ouvrez lez yeux,

      ...cela signifiera que le "monde libre" (Etats-Unis, Occident) 70 ans plus tard ! aura fait mieux encore que les pîres mensonges de "L’Empire du Mal" à l’époque de Lyssenko, qui imposa en URSS ses théories génétiques, une Vérité Officielle lourde de conséquences calamiteuses pour la pauvre population russe de l’époque. Comme les retournements de l’Histoire sont stupéfiants.

      Si Trump finit par renoncer (hypothèse que je ne privilégie toujours pas, contrairement à vous), il pourra se reprocher de n’avoir pas commencé à "draîner le marécage" en imposant l’ouverture immédiate d’une nouvelle enquête criminelle sur les "attentats" du 11 Septembre 2001 : il fallait peut-être commencer par là, pour crever l’abcès des mensonges éhontés de "L’Etat profond", tâche peut-être au-dessus de ses capacités d’homme d’Etat, prétendant marquer l’Histoire de son pays.


    • J’ai eu la même réflexion. Je pense qu’il y a eu un "loupé" et qu’ils sont entrain de bidouiller pour rattrapper leur faute. On viens d’apprendre qu’ils ont commencer de travailler sur le vaccin il y a 18 mois, soit 9 mois avant que le covid ne s’étende un peu partout.


    • Lerins,
      mmm, Netanyahu n aurait pas été d accord mais je suis de votre avis. Pareil pour les responsables de la guerre (criminelle) d Irak. Ça aurait été une purge monumentale et salutaire.


    • @Bonsoir Nadia,

      Vous avez tout-à-fait raison d’associer la guerre en Irak, intimement liée à l’opération sous faux drapeau du 11/9. Cela touche au coeur nucléaire de la Haute-Politique internationale. Autant dire que l’on ne peut en vouloir à Trump, si malheureusement il échoue, après avoir reculé devant peut-être une guerre mondiale, si le tissu de mensonges avait été exposé aux yeux du Monde, à commencer à ceux des Américains...

      Comment réagiraient-ils, si leur mythologie guerrière contre le "terrorisme" s’effondrait plus vite encore que ne le firent les twin towers ? Comment leur rage s’exprimerait-elle, d’avoir été abusés à ce point par leur classe dirigeante ?



  • Pourquoi ont-ils choisi un chiffre aussi élevé au lieu d’un taux plus réaliste de 50 à 60 % ? Parce que les sondages disent qu’ils ont besoin d’un taux d’efficacité épique pour convaincre les Américains de prendre le vaccin.



    Non ce n’est pas la raison à mon avis. Le taux d’efficacité qu’ils proclament doit être "exact". Je m’explique : leur critère pour déclarer un vaccin efficace c’est sa capacité à susciter une réaction immunitaire contre l’agent pathogène injecté dans l’organisme du vacciné. Or la plupart des vaccins suscitent effectivement une réaction immunitaire après administration. Mais là où que le bât blesse c’est qu’une réaction immunitaire artificielle consécutive à un vaccin ne signifie que cela confère une protection contre les infections contractées naturellement. On a même constaté l’effet diamétralement opposé, c’est à dire une plus grande susceptibilité à la maladie contre laquelle le vaccin est sensé protéger avec même une aggravation des symptômes par rapport aux non vaccinés.
    On notera également que même un taux mirobolant de 95%, même si cela devait avoir un authentique effet protecteur contre le covid, cela reste insuffisant pour une maladie dont 99.97% des gens qui sont supposés l’attraper s’en sortent sans séquelles et parfois même sans avoir ressenti le moindre symptôme !


  • J espère vraiment me tromper, mais pas d’accord du tout..Infantilisation, sous-éducation , conformisation , manipulation en tout genre...ont eu raison du simple bon sens. En Europe, aucun mouvement protestataire "de fond", Philippot rame tristement malgré la justesse de ses analyses, en Italie quels soulèvements malgré une pression énorme ? Je crois plus en la population US...
    Quand je vois de ( nombreuses) familles entières masquées en pleine nature ( baie du Mt saint Michel ou j’habite), on peut espérer quoi ? Ces gens là n’évoluent pas dans le même univers mental,ils sont perdus.
    Quand je l ouvre ( magasins, administrations, les réponses sont des yeux de merlans frits ou des oppositions franches. Alors ?
    De plus cette situation en arrange plus d’un ( fonctionnaires entre autres), jeunes que çà amusent, retraités que çà occupent..
    "ils" n’ont pas gagné certes, ils avancent par étapes et il ont le droit d’y croire...


  • #2627373

    "comme des vampires qui tentent de se fondre dans une population qui ne se doute de rien."...padamalgam’ tout de même (LOL !)


  • Un cycle de pandémie ou un siècle de pandémie ?

    https://www.tvanouvelles.ca/2020/12...


  • #2627405

    C’ est un covid-shadock....comment voulez vous avoir une mortalité importante avec çà ?


  • On peut induire plusieurs objectifs (en entonnoir - du plus géopolitique au plus local) au Great Reset :
    - Provoquer une panique sanitaire en Chine avec l’aide de l’aile pro-occidentale du PC chinois, détruire le commerce extérieur de la Chine, , prendre le pouvoir. Cet objectif a échoué Xi Jinping a mis de l’ordre. La Chine serait en croissance cette année.
    - Ruiner le bilan économique de Trump, provoquer du mécontentement, empêcher sa réélection. Remettre un mondialiste au pouvoir. Cet objectif semble en passe d’être atteint mais les troubles aux U.S.A. vont être tels qu’on peut demander aux mondialistes s’ils vont beaucoup profiter de cette victoire.
    - Impulser l’Europe fédérale par les eurobonds. C’est une des premières choses que Macron est allé exiger dès le début de l’épidémie. L’Allemagne semble avoir plié. Sans entrer dans les détails on ne peut parler seulement que de demi-victoire des mondialistes.
    - Empêcher le Brexit en empêchant le Royaume-uni de reconfigurer son économie. Rappelons que Boris Johnson a été malade plusieurs semaines. Il est trop tôt pour dire si il a été débranché du pouvoir.
    - Réaliser de très anciens objectifs de destruction des indépendants, commerçants, artisans pour ouvrir les marchés aux transnationales, mettre fin à l’argent liquide pour mettre fin au travail non contrôlé, mettre en place un état totalitaire pour gérer le mécontentement induit. Cet objectif est en passe d’être réalisé... dans les pays contrôlés par les mondialistes. Les mondialistes scient la branche sur laquelle ils sont assis en offrant au monde l’image d’un terrible repoussoir à la hauteur de l’ex U.R.S.S. Nous sommes sortis de la société de consommation pour entrer dans la société de la pénurie, promue et organisée.
    Les mondialistes ont échoué sur leur objectifs les plus importants. Ils sont comme des forcenés ayant pris des otages dans une banque et ne savent pas comment sortir de la situation. Ils continuent à appliquer un plan en vase clos pendant que l’immeuble est cerné. La guerre nouvelle génération a échoué sur un plan géopolitique. Un plan B pourrait être une guerre en bonne et due forme.

     

    • Tres bonne analyse j’ai a peut pres les meme conclusion , le plan schlieffen c ‘ est bien mais il suffit d’ un couillions qui mobilise les taxis a Paris pour tout faire echoue nos elite font de la corde raide en ce moment


  • D’accord, mais avez-vous pensé que l’objectif est peut-être de provoquer et pousser le peuple à la révolte, pour justifier une révolution qui raserait enfin les derniers restes de l’ancien monde et de sa démocratie illusoire, pour faire place à un nouveau monde "éclairé et scientifique" qui sera en fait un véritable enfer sur terre ?

     

  • des criminels prêts et prêtes à tout
    s’être battu tant d’années pour être l’égal de l’homme et le dépasser dans la connerie


  • Pour ma part je pense que tout cela va s’arrêter net en février et avril.

    au moindre problème sur les vaccins tout s’écroule.

    Trop de gens ne croient pas à cette pandémie.

    Et puis il y a l’imprévu, la fatalité, le destin..


  • Bonjour, il y a un fait que je ne parviens pas à m’expliquer (si quelqu’un à une idée....), c’est pourquoi les élites, donc les gens qui possèdent le plus, voudraient l’abolition de la propriété privé ou la collectivisation de leurs biens ? Pourquoi Zukerberg ou Bezos voudraient se déposséder de leurs empires ? Leurs propriétés, et la fortune qui va avec, sont les seuls fondements de leur pouvoir, pourquoi voudraient ils s’en priver ?

     

  • #2627837

    @ bayinnaug et @ zoom

    - " se choisissent " : parce que vous croyez vraiment encore aux résultats des votes ?
    Maastrich , pour ne citer qu’un seul exemple n’a pas suffit ?

    - dans les pays que vous citez , certes on fait des enfants , mais ils sont ...Musulmans !

    - quant à l’idéologie occidentale à laquelle vous faites référence , il s’agit bien de celle du Mondialisme , donc prévue et organisée par le système pour atteindre sa suprématie !

    - À propos du " sacrifice " des occidentaux , j’ose espérer que c’est une boutade : ce sacrifice là est un " génocide " ... ça n’a rien à voir !

    - La survivance des pays dont dont vous faites allusion , ne représente que des étapes à franchir pour le système ( d’ailleurs au passage en ce qui concerne la GB ,
    c’est là que ce Mondialisme historique est parti )

    - quant au vote Populaire , une fois de plus , c’est le " leurre " par excellence, parmi tant d’autres , pour légaliser la dictature la plus aboutie de l’histoire qu’est ce Mondialisme .

    - quant à la stérilité massive , elle ne peut qu’avoir lieu , qu’après la destruction totale de notre civilisation effectuée , avec notamment l’aide du grand remplacement . Le système est très rigoureux et ne brûle pas les étapes .


  • Je pense que Satan tire les ficelles, c’est pas assez clair ?
    Ses agents présents sur Terre sont des bons à rien et ne font que gagner du temps devant l’inéluctable. Le but étant pour Satan de récolter le maximum d’âmes avant son anéantissement. Concernant Trump, à ce j’ai interprété, n’est pas un sauveur mais se bat contre le fléau (pire que le mal) qui est la cabale noire satanique dont fait partie la Clinton. Pour l’exemple.


Commentaires suivants