Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

États-Unis : un homme (transgenre né femme) va accoucher de son premier enfant

Trystan est né femme et est devenu homme. Mais ce petit malin a conservé son utérus. Du coup, il a le droit de faire un enfant sans passer par une GPA, qui permet d’acheter un bébé à une femme du tiers-monde ou dans l’embarras financier.

 

Cependant, Trystan, pour devenir un peu plus homme, a pris pas mal d’hormones pendant des années, comme le font nombre de travestis, le terme ancien pour transgenre. Transgenre ça fait mieux, plus scientifique, plus science-fiction. Et puis tous les transgenres ne se déguisent pas. Trystan s’est aperçu un jour qu’il était enceint, on a retiré le « e », du coup il a arrêté les hormones, ce qui pouvait faire désordre dans son appareil de reproduction. On espère que ça ne va pas changer le bébé en hybride homme-femme, par exemple. Car là on est parti dans du « tout est possible ». Imaginez un jour un mariage homme-animal !

 

JPEG - 112 ko
L’amour peut tout

 

Pourtant, Trystan et Bill, son femme, pardon, son mari-e depuis 7 ans, ont adopté deux enfants, qui semblent non-trangenres, à moins que leurs parents ne le leur demandent ou ne les transforment progressivement. Cela fait longtemps qu’ils essaient – les parents, pas les enfants hein – de faire un enfant naturel, mais après 6 semaines de grossesse, Trystan a fait une fausse couche.

Pour réussir son deuxième essai, Trystan n’a rien laissé au hasard : il est en permanence « sous supervision médicale », révèle-t-il sur CNN. Quand on lui demande pourquoi il fait un enfant, alors qu’il est devenu homme, et que du coup il devrait faire l’homme et non la femme, Trystan s’en sort avec une phrase magnifique, qui anéantit toute critique :

« La raison pour laquelle vous avez un enfant est guidée par la volonté de répandre de l’amour dans le monde »

On ne sait pas trop si c’est l’ex-femme naturelle ou le néo-homme chimiquisé qui s’exprime, mais ça semble quelque peu bancal. En général, on fait un enfant par amour, pour soi (la mère), pour l’autre (le futur père), et pour le couple homme-femme. C’est l’ordre naturel des choses, ça ne se justife même pas ! Peut-être que désormais les phrases de Trystan sont bisexuées. Sa pensée est peut-être déjà emprunte du meilleur des deux sexes. Mais elle peut aussi en reprendre le pire. Dieu seul le sait.

La vidéo de présentation mondiale de ce miracle de l’amour est en anglais, mais il ressort que Trystan est fière/fier d’être maman/papa (mapa ?). Et Bill doit jubiler aussi. Le petit qui viendra aura la chance d’avoir plein de papas-mamans mélangés dans tous les sens ! Certes, à l’école, il risque de subir, surtout dans une école publique américaine mal fréquentée par des enfants naturels, quelques quolibets désobligeants, mais le progrès c’est le progrès, que voulez-vous, il bosucule tous les réflexes rétrogrades des jaloux de l’amour mondial !

 

 

Tiens, on va essayer de savoir si c’est ce bon vieux Soros qui paye les opérations et le suivi médical constant, parce que c’est pas avec l’Obamacare que Trystanus et Billus vont s’en sortir...

Comment résister à ce dangereux progressisme qui vise la famille et l’enfant ?
En prenant conscience des enjeux avec Kontre Kulture

 

La marche en avant inarrêtable des fiertés du progrès transgenre intersexe, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

67 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Biologiquement, quand on a des chromosomes sexuels XX et un vagin, on est une femme. D’ailleurs, sa future maternité ne laisse aucune ambiguïté à ce sujet.

    Ces malades ne savent pas ce qu’ils veulent. Ils veulent être de tous les sexes à la fois, mais ce n’est pas possible.

     


  • États-Unis : un homme (transgenre né femme) va accoucher de son premier enfant ..............




    rétablissons une vérité une FEMME se faisant passer pour un homme en utilisant tout les artifices que lui offre la société ( hormones chirurgie et surexploitation de son histoire par tous les média ) cette FEMME va accouchée et pour faire le buzz se présente sous l’identité d’un HOMME que des délire de toutes sortes la pousse à croire qu’ ELLE est un HOMME voila la vérité

     

    • #1743046
      le 10/06/2017 par Joseph Gobelet d’urine chef de la propagande
      États-Unis : un homme (transgenre né femme) va accoucher de son premier (...)

      @Jacques
      Enfin... moi je me suis mis cette année à castrer le cochon...donc si il y en a qui sont intéressés ....comme E&R propose un réseau d’économie solidaire ...moi par solidarité, je propose des vaginoplasties et des vulvoplasties, phalloplasties, et bien-sûr cerise sur le gâteau , une chirurgie de féminisation faciale à la massette et au burin le tout pour un € Solid’E&R !
      Nous contacter rapidement... vu la demande.... pas certain que l’on puisse satisfaire tous les tordus du coin !


  • Quel horreur..... !!!! Les lobbys doivent se réjouir...... !!!!


  • Expliquez moi , c’est une femme qui est devenue un homme pour faire un couple homo sexuel avec un homme ? Physiologiquement c’est une relation hétéro donc ?
    quel intérêt ?

     

    • Non, car son "mari" est aussi une femme.


    • #1742959

      Putain, j’y comprend plus rien à leur conneries.
      Ça s’arrête un jours .... ??


    • Le modèle traditionnel du genre sexuel est plus ou moins bipolaire. Il se base sur l’apparence physique seule, à l’exclusion de tout autre critère. Pire encore, il se polarise sur ses extrêmes, l’idéal masculin et féminin, d’où une culture d’acteurs, danseurs, chanteurs, mannequins, parfois politiciens, adulés selon leur apparence.

      Avant on éliminait ou se abusait des déviants. Maintenant on reconnaît que ce critère est un intervalle continu entre deux pôles absolus autant qu’idéalisés. On est physiquement plus ou moins homme ou femme, certains plus que d’autres. Voir loi de Gauss sur les répartitions naturelles.

      Je ne parle pas de la population en général, dont les vues sont plutôt dogmatiques et donc conservatrices, mais ça fait un bail que les scientifiques se sont rendu compte que le genre sexuel est déterminé non pas par un mais cinq critères bien distincts, dont la physiologie, l’attirance sexuelle, le genre du cerveau et deux autres que j’oublie. Pour une étude approfondie du sujet, lire "brainsex" (dispo en librairie anglaise sur commande mais faut parfois insister).

      Le genre sexuel n’est donc pas linéaire, encore moins bipolaire, mais bien multi-dimensionnel. Cinq dimensions au dernières nouvelles. Je sais, ça surprend mais c’est comme ça. Après on croit à ce qu’on veut et on diabolise en fonction de ses croyances, certes, mais faut pas s’étonner de se sentir déboussolé. C’est une conséquence logique de tout dogme en porte-à-faux avec la réalité empirique.


    • Et encore, cette perspective pluridimensionnelle du genre sexuel est statique. Imaginez-vous que des phases de fluctuation hormonale rendent le phénomène dynamique. Accrochez vos ceintures.

      Qui n’a pas connu de cas d’inversion d’attirance sexuelle ou du développement physiologique chez certains adolescents au moment de la puberté ? Ou d’hommes à femmes, mariés avec enfants, qui d’un coup changent de cap et se mettent en ménage avec un homme ? Ou de femmes qui, après la ménopause, doivent s’épiler pour ne pas ressembler à Ivan Rebroff ? Par exemple, quelqu’un perçoit-il un fond de tendresse féminine dans le regard de Killary ou de la chauve-souris britannique aux manettes ?

      Tout ça varie avec le temps et par phases. Sept depuis le stade embryonnaire. On se focalise sur la puberté et la ménopause mais il y en a cinq autres, tout aussi déterminantes dans l’établissement du genre sexuel d’un individu dans une phase donnée de son existence.

      Vers sept ans, par exemple, on prend conscience de son schéma corporel (tiens, j’ai deux bras et deux jambes, pour faire simple). C’est pour ça que les enfants amputés avant cet âge n’ont pas cette sensation de membre fantôme. C’est aussi à ce moment-là que certains s’aperçoivent que leur corps ne correspond pas au câblage de leur cerveau, ce qui provoque des troubles d’identité dans une société à la culture bipolaire.

      Mais je vous assure que la terre n’est pas plate. C’est juste une question de temps, comme pour les délires démoniaques de Galilée. Notre société suit un schéma classique de déni, rejet, colère, assimilation et acceptation d’un nouveau paradigme. Aujourd’hui c’est la colère.


  • Certains ne croient pas au karma.


  • encore une créature née de l’imagination de pervers sans limite et faire l’éloge de satan au nom du sois disant le bien etre de,qualifions les ainsi , de névrosés qui refusent de reconnaître leur pathologie.


  • Grands malades, grands pervers et grands orgueilleux...bref : bwaaaaarrrrk...

     

    • @zouzou,

      Moi je m’en fou puisque je suis un kangourou hermaphrodite, et je me suis accouplé avec un geek asexué, et ma nouvelle progéniture deviendra le maître du monde !
      Nous n’avons pas voulu montrer au monde entier notre exploit intersidéral après moult sollicitations de médias mainstream afin de ne pas dès le départ affoler la populations humaine non conforme avec les protocoles de sion !

      Faut rigoler, c’était de l’humour.

      En fait, ces aveugles finiront tôt ou tard par être confronté à la réalité, et plus ils iront loin dans leur délires sans nom, et plus le réveil sera brutal ! Tout le monde à son chemin de croix a faire, alors n’en voulons pas de trop a ceux qui ne savent pas ce qu’ils font !
      Bon ça, c’était ma raison qui parlait et je ne vous dirais pas ce que ma déraison voudrait faire pour régler les problèmes car je risque la peine de mort instantanée et sans jugements !


  • Il s’agit en vérité d’une femme, toujours femme puisque enceinte...
    Quel rôle vont jouer toutes ces hormones masculines sur le bébé ?? C’est prendre beaucoup de risques pour le seul égo surdimensionné de ses parents !
    Il faut arrêter de parler d’homme enceinte...cela n’existe pas...tout enfant le comprend. C’est une fausse information...à vérifier sur le Decodex !!!

     

  • #1742799

    La connerie n’a plus d’limites. Vivement la fin.

     

    • Ce sera notre fin surtout, parce qu’ils sont en train de créer une nouvelle humanité, avec tous ces chiards nés de tarés, plus ceux qui sortent de l’école ne sachant ni lire ni écrire ou à peine ! Revenez dans vingt ans, vous n’aurez que des crétins pervers sur la planète ! :)
      Soyons positifs.


  • Bon pour tous les nécrophiles c’est pour quand le droit de se marier avec un cadavre ? Ce monde est bizarre quand même, mais bon au moins on se marre bien !!


  • L’amour, comme l’art (dans son sens contemporain), permet de légitimer les pires déviances et de les rendre acceptables aux yeux du grand public. Nous nous dirigeons de plus en plus vers la société déshumanisée que décrivait, déjà dans les années 1930, Aldous Huxley dans son roman : "Le meilleur des mondes".


  • Ça y est, on est touché par la Grâce de la "Contradiction Totale" !!! Moi le concept me plaît énormément car il mets en bouillie tous les mensonges de la bien pensance.... Imaginez :

    "Ouais, jmé sens mal dans ma peau, jsuis pas une femme, jle sens au fond de moi, mon âme est un homme", blablabla....
    Donc la dame se transforme en "homme" avec hormones etc (mais conserve ses attributs féminins) Après est attiré (e) par un autre homme ( homosexuel ou pas ???) Après avoir essayé par le fion ( ben Oui : homme vs homme) ils se disent "mais chéri, tu es une femme en fait, on peut enfanter" Et là, la "damossieu" fait la femme : elle se fait fécondé par le vagin ( vierge ?? ptdr) Ben oui par le fion, il ne sort que de la merde....
    Les merdias de la propagande y vont de leur habituel travail de désinformation : faire croire aux mougeons qu’un homme peut avoir des enfants... Fatigant d’entendre toute cette merde...
    Je vais être méchant : Il ne faudrait pas qu’avec cette vie contre nature ( femme/homme/femme) à coup de produits chimiques mondialo-progressistes, la "Damossieu" engendre un petit monstre... Elle pourra l’appeler Monsanto, Sanofi ou IG Farben....
    La nature reprends ses droits un jour ou l’autre...

     

    • mais bon dieu de bon dieu, c’est vrai ce que vous dites .... j’ai bien rigolé, sérieux !

      oui, il est femme, oups, elle est femme mais dans un homme, bordel !, je m’y perd....l !

      il est homme dans un corps de femme, il quitte ce corps de femme pour habiter un corps d’homme où il sent qu’il est attiré par les hommes !!! je vais y arriver !! doucement...

      Donc, il est homme dans un corps de femme attiré par les hommes comme les femmes...c’est donc un homo qui se sent femme ou une femme qui aime se faire sodomiser tout court...

      Aidez mois svp, j’y comprends plus rien !


    • Bonne description ! tout cela est le fruit du narcissisme ahurissant de notre époque, où tout est dans l’autolâtrie, avec comme slogan principal, "j’ai le droit".


  • L’emballage artificiel c’est un homme mais génétiquement il reste femme les chromosomes faisant foi ! Une pensée compassionnelle pour le bébé à venir ,victime de la dégénérescence ambiante !


  • FORMIDABLE ! bienvenu dans les meilleurs des mondes ! ils ne voient pas qu’ils sont ridicule ,mais plus c’est gros plus, ça passe ,plus c’est infâme plus, on se délecte dans cette merde ,en se léchant les doigts pour pas en perdre une miette . On n’a qu’une seule envie ,c’est de vivre sur une île avec des gens normaux ,ou sur une autre planète ,tellement cela devient nauséabond . Tout cela devient la cour des miracles .C’est une chance aujourd’hui d’avoir 70 ans ,on n’aura peut-être pas le temps de voir encore cette décadence ,enfin, je l’espère.


  • Oui enfin c’est pas un homme qui va accoucher mais ça reste une femme qui un jour a désirée se laisser pousser la moustache !


  • Mais causez avec n’importe quelle jeune fille actuelle du sujet, pour voir. La grosse majorité trouvera ça "génial", c’est "l’ouverture", la "tolérance", de "l’amour".
    C’est là, qu’on se rends compte des dégâts hallucinants de l’ingénierie sociale, qui sert principalement dans trois buts : féminisme/métissage/LGBT.

     

    • Non je peux te rassurer pas la grosse majorité, ou alors on ne frequente pas les mêmes couches sociiale...
      D’autre part et comme l’ont rappelé d’autres internautes c’est bien une femme qui a enfanté et pas un homme, même si elle est devenue "la femme à barbe"....
      Ce n est pas - encore, ouf - demain la veille q’un homme (un vrai d’origine) qui va mettre au monde un enfant...


    • Rien à voir avec la couche sociale, tu insinues quoi ? que les "petites gens" seraient plus ouverts à tout ce qui est dégénéré ? c’est exactement l’inverse, c’est au sein des bourgeois et des profs que l’on verra le plus "d’ouverture". Qui a voté Macron ?
      Du reste oui biologiquement ça reste une femme, mais on nous la vends comme étant un homme, et c’est cette image qui est importante, et doit convaincre les masses.


  • Dans un monde normal, tout cela finirait dans un hôpital psychiatrique.


  • C’est tous les jours "Le Grand Carnaval des Fous " De quoi se plaint -on ?


  • Pour résumer, c’est une femme qui se métamorphose en homme pour coucher avec... des hommes !


  • Si j’ai bien compris...

    C’est une femme naturelle, transgenre, qui s’est transformée artificiellement en homme et qui va avoir un enfant (qui retrouve donc son rôle de femme) avec un AUTRE HOMME, qui lui aussi a l’air de se sentir plus femme qu’homme.

    Et, après, ces personnes s’étonnent que nous ne puissions pas, ou que nous ayons des diffficultés à nous mettre à leur place ?

    Ça n’a déjà pas l’air très clair dans leur tête ; alors dans la nôtre...


  • Il est traditionnellement admis que du ventre des tarlouzes il ne sort que de la Merde, mais, désormais, quoique...
    Mon analyse est simple voire simpliste, mais probablement le faux-Messie sortira d’un tel "bide" (On voit plus trop le Cheik ces temps-ci, dommage).
    Donc, pour la fin des temps, il faut attendre que la progéniture grandisse un peu, 15 ans ?

     

  • Après les OGM .. les Humains Génétiquement Modifiés ...
    Si ça, ce n’est pas le progrès ...LOL... Enfin, ce que certains appellent "progrès" ...


  • Oula ! J’ai la tête qui tourne...Si c’était pour se mettre en couple avec un mec...Pourquoi il est pas restée (oui je sais l’orthographe en prend un coup..Mais on sait plus...) femme...Trop trop compliqué pour ma petite cervelle...Je sens que l’on s’approche vraiment de la fin des temps. Cela ne peut être l’avenir sur terre.


  • "Homme, qui que tu sois, regarde Eve et Marie,
    Et comparant ta mère à celle du Sauveur,
    Vois laquelle des deux en est le plus chérie..." (P. Corneille)

    Je devrais m’inquiéter et m’effrayer, pourtant, après lecture, je ne sais que rire.


  • C’est pas très Bio tout ça...


  • Ce genre d’aberration, cette débauche de moyens techniques pour entretenir des épiphénomènes, n’est possible que dans une société en mesure — momentanément à l’échelle de l’Histoire — de gaspiller afin de se désennuyer. Une société dans laquelle des nombrils, bernés, croient acheter le bonheur mercantile que leur ont promis des chandelles du XVIIIe siècle au lieu de conquérir leur souverain bien.

    Quand on se fixe comme objectif dans la journée de produire de l’utile, du concret, plutôt que de se branler la nouille sur un smart — mon œil — téléphone en jouant à Candy Crush, ou de s’astiquer mollement le poireau en regardant un bout de porno entre un match de foot et du Hanouna, on ne soigne pas une déprime à coups de cachets. On ne perd pas du temps dans de prétendues luttes pour une dignité égale entre les poissons volants et le reste des poissons. La vie est simple et claire.

    Ce monde, que certains pensent pérenne alors qu’il n’est qu’un fugace instant statistique, s’effondrera. Ce n’est ni un bien ni un mal, juste le résultat de la confusion entre valeur d’usage et valeur marchande. Et les Trystans avec un Y artificiel, ces flocons de neige narcissiques, ces orchidées à l’usage de décadents vidés de vie, retourneront à leur néant initial.


  • En gros : une femme à barbe qui va accoucher dans un cirque qui a changé de dimension.
    Le reste, c’est du roman.


  • Pauvre gosse...il n’avait rien fait pour mériter ça !


  • Moi, après avoir vomi, je me suis demandé de manière existentielle quelle est la véritable préférence sexuelle de son conjoint. Une question qui restera sans doute en suspens. Heureusement que ces phénomène de foire, malgré la surmédiatisation, restent marginaux. Et puis le gosse à naitre n’a rien fait pour mériter ça, un futur détraqué candidat au suicide je présume.


  • #1742969

    Pauv’ gosse. Complètement diminué et transformé lui aussi par toute les hormones ingurgitées par ces deux dégénéré(e)s. Et ça c’est seulement le début.....


  • "Chérie, ou sont mes tampax ?"
    "Euh ?....A côté de ta mousse a raser, chérie !"
    "Ah oui merci !"


  • Comme quoi, l’homme (ou la femme ! je sais plus trop, imaginez un gosse) peut être l’objet de toute expérimentation !
    Quelle mon de malade !


  • Les fous ont pris le contrôle de l’asile.


  • Je ne veux pas savoir.... Et voir encore moins.


  • #1743036
    le 10/06/2017 par Joseph Gobelet d’urine chef de la propagande
    États-Unis : un homme (transgenre né femme) va accoucher de son premier (...)

    Pauvre gosse !
    Un futur Jeffrey Dahmer, Francis Heaulme ou Thierry Paulin....
    Comment peut-on laisser faire cela !
    Ce monde est immonde !
    Et nos gouvernants des êtres sordides !
    Il faudra le jour du jugement dernier rendre des comptes !

     

    • Née d’une créature modifié en laboratoire(clinique de chirurgie) boosté a vie aux hormones pour maintenir artificiellement les résultats de la modification... Ces gens là sont des malade mentaux normalisés aux yeux des masses de zombies consuméristes par les lobbies, les gouvernements et les merdias !


  • et du coup il est né le bébé ? la nature reserve peut-etre une surprise à ces aventuriers du bon gout...


  • Il est encore loin d’un escargot même si il possède un camping-car !! peut mieux faire dans le débile donc !!!


  • Qu’est-ce qui s’est passé, il s’est gourré de trou, le pousse-crotte ?

    Satan s’emploie à retourner et inverser tout le dessein divin comme il peut.
    Mais rira bien qui rira le dernier : Sodome et Gomorrhe n’ont pas fini dans la joie et l’allegresse.


  • N’empêche, on en est tout près, un homme devenu femme voudra faire un gosse avec une femme devenue homme. Il faudra attendre que ça rebascule dans l’autre sens pour revenir à la normalité. Le simple pédéraste "disons normal" de jadis va lui-même avoir du mal à se positionner.


  • « Imaginez un jour un mariage homme-animal ! » s’exclame-t-il (l’auteur).

    Trop tard. Ça fait des années qu’un chtarbé à épousé son chien au Nevada, si ma mémoire est bonne.


  • Contrairement à ce que beaucoup semblent penser ici, ces situations ne font pas l’unanimité et le débat fait rage entre ceux qui n’aspirent qu’à l’invisibilité et les tenants des théories lgbt. il faut séparer le bon grain de l’ivraie. La montée en puissance de la médiatisation est très mal vécue par ceux qui construisent leur vie comme monsieur et madame tout le monde.


  • J’ai envie de vomir ou de pleurer de dégoût... C’est écoeurant, scandaleux, l’homme joue avec la nature et la raison. Folie que tout cela, décadence de l’occident. Pauvres de nous.


  • Plutôt que de vouloir gommer le mot "race" de la Constitution , il faudrait y ajouter en préambule que l’on a que le genre de ses chromosomes : XX ou XY.


  • Il reconnaissent donc que quoi qu’ils fassent, la nature a le dernier mot ?! : Ben oui, cet homme a pu enfanter parce qu’en fait c’est une femme - Je sens qu’on n’a pas fini de rigoler.


  • Quelle horreur ! Voilà un truc que je n’aurais pas voulu savoir...
    Pauvre gosse, c’est scandaleux, et au même moment la justice industrialise le massacre des papas naturels en leur enlevant leurs enfants.
    En plus ce n’est même pas un vrai homme (pas de sperme et fausse quéquette), mais ça permet de convaincre les foules que c’est normal. Ce fomme n’assume même pas, ille cache son ventre pour sortir !
    J’aimerais en rire mais ça ne passe pas...


  • Je me souviens d’une conférence de Farida Belghoul expliquant que dans le délire LGBT, un homme qui se sent femme et qui serait attiré par les femmes serait appelé une lesbienne. Voilà. Une femme qui se sent homme, attiré par les hommes... Un homo.

    Ceci étant dit, du coup ils ont été obligé de faire l’amour par le vagin ? Mon Dieu, quelle horreur ça doit être dans leur tête à ces deux là !


  • J’attends de voir une femme transgenre née homme tomber enceinte.


  • La planète terre est devenue un hôpital psychiatrique à ciel ouvert. J’ai le droit de dire que ça me dérange ?.


  • Je suis sincèrement fatigué de ce monde.


  • La bonne grosse blague honteuse !!

    La destruction des piliers de l’humanité est toujours encouragée en coulisse par les mêmes propagandistes internationaux qui finiront tôt ou tard par se détruire eux-mêmes .
    Comme si la déviance été devenu le synonyme de "progrès" alors qu’elle amène pêtre le troupeau au bord de la falaise depuis laquelle il sera poussé dans le vide de son ignorance.


Commentaires suivants