Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Étienne Chouard : "Je devrais avoir le droit d’être antisémite"

Élisabeth Lévy furibarde

Voici le cœur de l’émission du 18 avril 2019 sur Sud Radio, quand Étienne Chouard essaye d’argumenter avec – ou contre – une Élisabeth Lévy qui, dans sa colère, sort des « vérités » fondamentales...

 

 

L’émission entière est ici :

Le match aller Chouard/Lévy, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

89 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • 2p, 2m
    Dans ta gueule !

     

  • Enorme ! Merci pour ce petit moment de régal E&R et Etienne Chouard. En remplaçant "Islamophobie" par "Anti-sémitisme" dans le discours de la dame toute l’instrumentalisation de la soi-disante "haine des juifs" est résumée par l’intervenante à son insu. Je me suis beaucoup amusée !


  • Le chevalier Chouard. Seul contre tous ! Quand c’est pas Birenbaum, c’est Birenstein, quand c’est pas Glucksman, c’est Berkoff, quand c’est pas Enthoven c’est Élisabeth Lévy. Mon Dieu quelle armada ils envoient tous les jours pour dresser les goyim et les faire marcher au pas !

     

    • #2187315

      C’est vrai qu’ils y vont fort ! Tout à l’heure je tombe par hasard en faisant du "zapping" de la TV française, sur LCI, où il y a un type du RN (Lacapelle, ce n’est pas le plus futé en plus, mais passons) entouré dans un débat de Mme Esther Ben Bassa, M. Maurice Szafran, M. Posternak, et tout ce beau monde déroule le protocole et parle du cosmopolitisme, de l’ouverture des frontières, des menaces populistes… Le brave Lacapelle, qui est donc le seul à ne pas avoir la carte du club, essaie de desserrer l’étau mais ça fuse de toute part. Déjà que ce n’est pas une flèche, mais en plus il se retrouve assigné d’office au rôle d’Haman.

      Je veux bien : l’origine ce n’est pas important, on peut penser contre soi, tout ça (en plus ceux qui le disent le plus l’appliquent le moins à eux-mêmes), mais comment se fait-il que le spectateur moyen ne soit pas au moins perplexe devant ce spectacle (de ces gens qui constituent moins de 1% de la société et composent entre 40 et 90% des donneurs d’opinion). Sans forcement tout de suite basculer dans le haineux, juste trouver que ce n’est pas tout à fait normal. Peut-être qu’il se situe là aussi le grand NON-DIT du divorce entre le peuple et les "médias officiels" que ces derniers déplorent tant ? Sans doute pas l’unique raison, mais à force, même malgré un dressage qui dure depuis 70 ans (et culmine depuis 30), ça commence à se voir, terriblement…


    • Sur France musique, alors que je pensais être tranquille avec du classique et pas de pub, c’est tous les jours des allusions à des orchestres ou compositeurs israéliens...

      Je n’ai rien contre, mais tous les jours c’est fatigant.


    • @Raynix : écoutant également radio classique le matin dans la voiture, je tombe parfois sur le sénile Philippe Tesson. Là j’me dis qu’Attali a peut-être pas tort quand il pose la question d’euthanasier les vieux...


    • Vous ne connaissez manifestement rien à la propagande de guerre.

      Hollywood faisait déjà des films (de merde) faisant l’éloge de la dynastie Rothschild, alors même que toute l’industrie euro/US finançait le nazisme.

      http://www.allocine.fr/film/fichefi...

      Ce qui signifie, purement et simplement, que si on nous fait connaître leurs noms, ce n’est plus occulte, ce n’est pas eux cqfd... faut pas être débile non plus ! ;)

      L’Europe (hypocritement et mythologiquement "occident"), a plus besoin d’Israël que jamais au moment précis où elle renforce son contrôle des routes de la soies (Chine/WTO 2001), afin :

      1-de cristalliser les tensions communautaires pour justifier les ventes d’armes et la lutte contre le terrorisme, le NOM de l’OMC, bref, le racisme universel.

      2- garder les mains propres, genre, "colonialisme, racisme, capitalisme, libéralisme, terrorisme,c’est pas nous, c’est eux", bref, comme toujours pour justifier l’impérialisme et l’expansionnisme global, et donc, bien au-delà de la Palestine.


  • Merci pour ce moment de rire !!!
    Purée ! Ça fait du bien !!


  • Cette Lévy , quelle voix arrogante , dominatrice ; on dirait qu ’elle est chez elle , à diriger , décider , faire plier , faire trembler et Chouard toléré , admis à l ’honneur insigne de s ’adresser à Elisabeth Lévy seulement parce que elle veut bien y condescendre . Cela dit Chouard timide , vaguement craintif fait mouche malgrés tout quand l ’arrogance dominatrice ne parvient plus à masquer des tonnes de mauvaise foi , de contre vérités , de mépris de la simple évidence . La douceur du bon sens triomphe de la terreur .

     

  • Il faut vraiment qu’elle se décide à aller consulter un psychiatre, il y a urgence.

    Bravo à Etienne Chouard, c’est dur de rester calme et persévérant en face d’une personne souffrant de dissonance cognitive.


  • #2187264

    Chouard est très léger sur ce coup. Lévy a raison, la critique d’une race n’est pas équivalente à la critique d’une religion. C’est le droit d’être judéophobe qu’il fallait balancer à l’hystérique. C’est le droit de pouvoir critiquer une religion qui tient les non-juifs pour des bêtes. C’est le droit de critiquer une communauté organisée qui dicte sa loi au gouvernement. C’est le droit de défendre les plumes qui s’expriment librement notamment sur la deuxième guerre mondiale. C’est le droit de critiquer les politiciens à la solde d’Israël. C’est le droit de pouvoir boycotter un régime qui pratique l’apartheid. En France, des libres penseurs sont ostracisés et condamnés à de la prison ferme sans que cela ne suscite la moindre compassion des Lévy et autres champions de la liberté d’expression.

     

    • #2187577

      Tu n’y es pas du tout !. Judéophobe, ils vont t’expliquer que c’est le cache-sexe de l’antisémitisme, donc la haine des juifs ! Tu ne les connais pas encore ? De plus phobe, étymologiquement, ne veux pas dire haine mais PEUR !


    • non, c’est clair : le droit à être antisémite est le droit de ne pas aimer les juifs (et de le dire avec ou sans arguments). cela fait partie de la liberté d’expression. alors peut être que les mots font du mal à quelques chochottes. mais tant que cela reste des mots : où est le problème ? : les pauvres se font injurier quotidiennement an tant que sans dents, gilets jaunes ou feignasses assistées avinées et incultes. oui c’est pas agréable mais on fait avec. quant à la shoah qui expliquerait tout : je pense que les insurrections populaires matées au prix d’un sang qui ne vaut décidément rien, dépassent allègrement les six millions et se répètent allègrement tout au long de l’histoire et même de nos jours.


    • Le problème est que lorsque l’on critique la religion juive, on est aussitôt traité d’antisémite. Tout comme lorsque l’on se permet la moindre critique du sionisme. Mais franchement les juifs n’étant pas une race en soi (il y a des berbères séfarades à la Zemmour ou Meyer Habib, comme il y a des ashkénazes à la BHL ou à la Finkielkraut, pour parler des ethnies les plus connues mais existent aussi des falashas d’Ethiopie par exemple), on peut se demander si l’antisémitisme existe réellement. Car il faut bien se poser cette question (et y répondre) : comment le racisme à l’égard d’une race qui n’existe pas peut-il exister ? Bizzare, bizzare, comme c’est étrange...


  • Chouard a raison, il y a bien 2 poids 2 mesures : si les Juifs ont le droit à l’anti-gentilisme, les Gentils devraient avoir le droit à l’antisémitisme.


  • Mr Chouard poserait des questions sensibles ? Il oserait gratter les zones tabous ?
    Il devrait relire Socrate et il pourrait faire accoucher à la lumière ce qui reste dans l’ombre pour le malheur de tous.
    La quête du juste, du vrai, du bon, du beau ne peut faire de mal à personne dans l’absolu.
    Des rapports sains entre personnes passent par la réciprocité, le dialogue ouvert et contradictoire sans menaces ou intimidations.


  • Belle mise en lumière de l’incohérence d’une époque par Mr Chouard.


  • On dit que Chouard il est gentil...mais là je trouve que l’on est à la limite d’une deuxième shoah ! Je ne sais pas combien de temps Sud Radio pourra résister à la pression après ce crime symbolique de Chouard ! Cela date du 18 avril, Chouard toujours sur Sud Radio ?


  • Il y’a pas de définition raciale ou génétique du juif ! justement c’est une religion tout comme l’islam ! preuve est la diversité ethnique dedans (noirs, européens, arabes) etc ... donc logiquement il a raison ! si on a la droit d’etre islamophobe on a le droit d’etre antisemite !

    Je pense qu’ils ont une crise MAJEURE de ces concepts bidons qu’ils ont utilisés et les gens se reveillent ! Chouard exprime ce que beaucoup pensent !


  • Finalement le gentil chouard s’avere être un formidable judoka.
    A chacun son sport de combat face au meme ennemie, certains la savate d’autres le muey thaï.


  • Bravo Etienne Chouard, une fois de plus, ce bonhomme qui parle tout doucement est tonitruant dans ce qu’il dit... Quenelle de 120 glissée magistralement, un chef d’oeuvre de bon sens, d’intelligence, je dirais même d’érotisme intellectuel !

    A Mme Lévy : vous vous plaignez parce que certains vous traitent d’islamophobe parce que vous critiquez l’islam. Vous plaignez-vous aussi quand on se fait traiter d’antisémite parce qu’on critique la politique (et la violence !) d’Israel ?


  • couillu !

    Je n’ai jamais vu quelqu’un réaliser ce qu’a fait Chouard sur cet extrait ^^
    Etienne "Bob Beamon" Chouard


  • C’est là qu’on voit le génie de Chouard qui aime à se faire passer pour plus bête qu’il n’est et sa capacité à manipuler son entourage. Après un lapsus témoignant d’un antisémitisme latent (qui monte vite au nez quand on se retrouve face à E.Levy) il se rattrape en feignant ne pas savoir que l’antisémitisme existe. "de haine des... juifs !?" il cherche en fait à berner E. Levy sur la réalité dans laquelle il vit, elle même s’en rendant plus ou moins compte est obligée de rentrer dans son petit jeu car ouvrir les yeux sur le jeu auquel joue Chouard lui ferait péter définitivement une durite.


  • #2187336

    Seul David est plus fort que Goliath
    Seul le Christ est plus fort que Satan
    Seul Candide est plus fort que Levy


  • Pour moi Chouard s’est embourbé tout seul là. C’est pas difficile à comprendre pourtant, tu peux "cracher" sur l’islam mais tu peux pas dire tout les Rachid sont des voleurs... C’est aussi simple que ça. En revanche tu peux aussi "cracher" sur le Judaisme mais pas dire tout les Moshe sont bijoutiers ou des puissants financiers. Chouard s’est tiré tout seul une balle dans le pied dommage...

     

  • Le degré de patience de M. Chouard relève de la méditation.
    Nous avons tous critiqué le fait qu’il s’acharne à parler aux manipulateurs mais il faut dire que pour le coup il a réussi à ce que son interlocutrice se contredise 10 fois en 4min. Une performance à souligner tout de même, ce que fait très bien E&R malgré un certain dénigrement de l’intéressé à son encontre. Réconciliation ? Discussion ? Courage à tous !


  • Ou comment passer dans le camps des "irrécupérables" en quelques mots (et une logique implacable).


  • "Personne n’a de haine des juifs (ou Juifs)".
    On peut discuter des heures sur les sentiments de peuples à l’égard d’autres peuples ou d’individus à l’égard d’autres individus. On s’en tape, en fait. Il faut voir ce que FONT ces peuples.
    Et oui, chacun a le droit imprescriptible d’aimer ou haïr l’un ou l’autre. D’ailleurs, les sentiments, ça ne se commande pas.
    E. Lévy a raison de s’insurger sur ce "personne ne déteste les juifs (ou Juifs)". Il y a dans la vie toujours quelqu’un pour détester votre groupe ou votre personne. il faut juste faire avec et prévenir les actes malveillants.
    En général, les gens qui ne supportent que leur groupe ou famille sont très paranos, très détecteurs de "haine" chez autrui. De même pour les groupes parasitaires du monde animal ou humain : ils sont toujours aux aguets, toujours prêts à vous sauter dessus (tiques). C’est fatigant, c’est dangereux, ce n’est pas juste.


  • Et la haine des Palestiniens ça s’appelle comment ?

     

  • Cette grande hystérique sympathique par certains côtés et qui a conscience elle même de ses contradictions a raison.L’antisémitisme ce n’est pas la critique du judaisme.Quand Chouard dit qu’il devrait avoir le droit d’etre antisémite,c’est equivalent à dire qu’il devrait avoir le droit d’être raciste.Il a le droit d’être ce qu’il veut par contre il n’est pas mal que les propos publiques racistes ou antisémites soient condamnés.L’antisémitisme c’est le racisme qui touche en particulier les juifs.C’est un racisme spécifique qui se fonde en partie sur des réalités culturelles et historiques.Il y a toujours une part de vérité qui fonde le racisme.Le problème n’est pas de ressentir du racisme,tout le monde le ressent.Le problème est de se soumettre à cette idée qui enferme dans la haine et les amalgames.Il faut faire l’effort de ne pas se soumettre à toutes les tentations et idées qui nous traversent l’esprit.Le racisme,l’antisémitisme conduisent aux erreurs de logique et à l’injustice.

    Je pense evidemment la même chose que Chouard sur les juifs.Ce sont des humains comme les autres.Juif,Chrétien,Musulman,ce ne sont que des mots.Ca ne vous défini pas humainement ni génétiquement.Ca donne des informations historiques et ethniques sur votre personne.Etienne Chouard a été imprécis et maladroit dans son expression mais cela se comprend etant donné la pression qu’il subi.La tentation de "devenir antisémite" est forte quand on est sans arrêt insulté et empêché d’aborder certains sujets par des milices communautaires.

    Et effectivement on devrait avoir le droit de se moquer,d’analyser ou de critiquer toutes les religions.

     

    • "Il n’est pas mal que les propos publiques racistes ou antisémites soient condamnés..."
      Non. C’est la porte ouverte aux abus, un prétexte tout trouvé à "l’intime conviction du juge", c’est à dire une justice à la tête du client. Les lois de type Fabius-Gayssot sont scélérates en ce sens.
      Les actes criminels et délictueux seulement doivent être condamnés. L’injure publique, la calomnie, l’appel au meurtre ou à l’attaque physique sont des faits vérifiables et documentés. Les lois qui brident la liberté et affaiblissent l’agressivité, voire la combativité, existent déjà, et en nombre. On n’a pas le droit de gifler quelqu’un, ni de se battre en duel, droits existants autrefois. Personne ne peut évaluer les intentions des gens, ni leurs sentiments. Les "propos racistes et antisémites" n’ont pas plus d’importance que "je t’aime" ou "je te déteste".
      Il devrait falloir plus que ça pour que les chats fourrés se mêlent de vos histoires perso.


    • Toi tu veux les voir comme des humains comme les autres mais le problème c’est qu’eux ne se considèrent pas comme les autres, et que, ni eux ni Israel ne peuvent être critiqués . Cette conception de supériorité est théologique et raciale ou a minima , culturelle .
      Il en découle , l’arrogance , la solidarité tribale , et une quête millénaire du pouvoir et de la domination , ce qui leur permet toutes les perfidies, mensonges et mascarades possibles .
      On ne peux présumer qu’ils soient tous pris dans cette folie , mais pour ceux qu’on voit et qu’on entend , c’est une certitude .


    • Le problème c’est que ce que penses, font certains juifs à l’égard des catho, muslim ou athées sous prétexte que...la Shoah, Israël, yahvé etc...
      Ils ne supportent pas qu’il en soit de même à leurs égards.
      L’antisémitisme est la haine du juifs comme l’islamophobie est la haine du musulman.
      Certains se voilent la face en parlant de critique de...
      Mais la critique est l’arbre qui cache la forêt de la haine !
      Comme celle du catholicisme....


    • "L’antisémitisme ce n’est pas la critique du judaisme." et l’antisionisme ce n’est pas du racisme, par contre, j’en dirais pas autant du sionisme... Le problème est que l’intelligentsia juive s’est emparée de mots pour les détourner de leur sens... Aujourd’hui un palestinien (un authentique sémite), peut être accusé d’antisémitisme par un colon juif d’origine russo-irlandaise, le monde à l’envers... Quant à Chouard, je pense sincèrement qu’il est plus antiraciste que la sionarde assise en face de lui...


    • Non monsieur
      Ce qui est la porte ouverte aux abus ce serait de tolérer les propos
      ouvertement racistes.Par exemple de dire qu’on devrait gazer les blancs
      comme la beurette qui fait la loi à l’UNEF.Dont l’une des présidentes est
      blanche convertie à l’islam et voilée pour montrer l’etat de la France
      et les contradictions des gauchistes.Elles se voilent,se soumettent sexuellement donc
      aux jeunes arabes et ceux qui font la loi dans les lycées et universités
      ce ne sont pas les jeunes arabes bien elevés,ce sont les racailles qui etant donné
      la baisse du niveau généralisée accèdent aux universités en sachant à peine parler
      Français.Et ensuite elles veulent mettre en tole un homme blanc qui les regarde un peu
      trop longtemps ou qui leur flatte les fesses et elles repetent toute la journée qu’elles
      veulent l’egalité,ce qui aujourd’hui signifie littéralement couper les couilles des hommes
      en s’imaginant que ca va leur en faire pousser.
      On ne peut pas tolérer quelqu’un qui dit sérieusement publiquement qu’il faut gazer les blancs,les juifs,qu’il faut remettre les nègres au travail dans les champs etc...
      Que chacun tienne des propos primaires parfois dans le cadre privé ne doit pas être sanctionné,ce qui est privé doit le rester sinon effectivement cela viole notre liberté fondamentale,cela amène à la délation,à la dictature.La société entravé par l’oligarchie tend vers cela.Je trouve immonde personnellement les femmes qui portent plaintes pour une gifle et toutes les emissions tenues par le gros donneur de leçon à voix larmoyante et à crinière blonde.Une femme doit régler ses problèmes de couple seule.Si elle n’y arrive pas d’une manière ou d’une autre,et si la situation ne lui convient pas elle doit quitter l’individu avec qui elle est en couple.Ce n’est pas à la société de faire la police dans les couples.

      Il faut distinguer la parole publique de la parole privée.Et soit même il faut faire l’effort de comprendre que se vautrer dans le racisme est aussi méprisable que de se
      vautrer dans le gauchisme bien pensant.

      Un noir,un juif ou autre qui respecte autrui,travaille honnêtement,ne se pense pas supérieur du fait de son origine ethnique est mon frêre plus que tout autre ayant besoin de se réferer à ses origines pour s’imaginer supérieur et compenser sa médiocrité personnelle.


    • Le racisme n’est pas un concept pertinent ni sur le plan scientifique, ni sur le plan juridique.
      Le valider est une erreur.
      L’utiliser est une faute.
      En d’autres termes, c’est une étiquette et donc un instrument pour stigmatiser l’autre (notez qu’il permet d’agglomérer la personne et ses actes ou ses paroles, comme si on naissait raciste).
      Ce concept/catégorie viciée/vicieuse n’a tout simplement rien a faire dans notre législation. Il ne devrait pas non plus avoir sa place dans le débat public.

      D’autant plus que, la culture est un élément vital de notre éco-système. Et que celui ci , comme tout système bio-psycho-social, a besoin d’un certain degré d’homogénéité, pour rester paisible et fonctionnel. Bref, le dégrader est aussi néfaste que la destruction de l’environnement, pour les espèces animales.
      A ce titre, l’anti racisme est ce virus qui empêche la réaction de défense immunitaire, lorsque cet écosystème est agressé/perturbé.

      Quant à la préférence culturelle, l’ethnocentrisme comme dirait les ethnologues, c’est un phénomène anthropologique universel, cad qu’il se retrouve dans toutes les cultures. C’est un invariant. Et a priori, aussi un réaction légitime.
      Au même titre que la curiosité pour la culture de l’autre.
      Respecter et protéger les éco-systèmes est important et urgent. Ne pas le faire, c’est promouvoirl’effondrement de la tour de babel, soit le retour de la barbarie.


  • Encore une folle. Sérieusement en France et en Europe on peut traiter les catholiques et musulmans. Mais tout les lgbt et leurs lobby interdiction . chrétiens et musulmans on peut sans donner à coeur joie. Il faut juste trouver les mots. Et nous finiront par nous rassembler,pour le Meilleur. Et on sera rejoint ensemble vers la vérité. La seule vérité se trouve vers dieu.


  • Ça fait un bail que j’ai arrêté de discuter avec des débiles pareils, tout ce qui les intéresse est d’avoir raison, la vérité ou la logique ne les intéressent absolument pas.
    Rien de bien ne risque de sortir de telles discussions, à part peut-être une étiquette indélébile collée sur le front, et Chouard semble ne pas le comprendre.

     

    • Je pense que Chouard est un bon pédagogue et qu’il fait cela en douceur...Il faut de tous les styles de combattants pour tenter d’éveiller les endormis....Ou bien c’est un naïf qui s’éveille sous nos yeux ? :) De toute façon il est quand même pas mal dans ce paysage politico-médiatique totalement vérolé.


  • 1’Ceux qui ont la haine des juifs habitent tous en seine st Denis .
    2’ A part au sujet des juifs , on a droit a la caricature .
    3’La grandeur de l’Europe c’est la capacité d’auto-critique mais les juifs sont exemptés .
    J’ai bon là, madame ?


  • Bonjour

    Contradiction chez la perchée, qui et elle à raison de dire que l’antisémitisme est la haine des juifs vs judéocritique mais qui nous explique dans une autre émission que "juifs" n’est pas une religion...le terme antisémite est donc bien le terme approprié...et qu’il nous est donc interdit de critiquer des juifs..


  • Avec l’expression "goy", existe il une réciprocité ?...


  • 40 secondes pour se rendre compte que cette tarée dit n’importe quoi et parle d’un sujet quelle ne connaît pas.
    Surement dans un but bien précis, monter les communautés les unes contre les autres.. ??
    La seine saint denis compte de forte communautés juives qui vivent leur religion en toute sérénité et tranquillité du côté de villemomble,gagny,le raincy,les pavillons sous bois.
    Ils ne vivent pas cachés ou dans la peur bien au contraire.
    Justement qu’elle vienne se ballader en seine saint denis pour se rendre compte de sa connerie et de ses mensonges.

     

  • L’antisémitisme à l’encontre des juifs européens... Quelle bonne blague !!
    Les juifs européens ne sont pas des sémites.
    Polonais, russes, ukrainiens, hongrois etc...


  • Elle s’est noyée toute seule, la mère Levy. Prise de panique quand elle a vu que Chouard ne baissait pas les yeux après avoir très intelligemment souligné le deux poids, deux mesures.
    Le moment savoureux, c’est quand elle décrit l’islamophobie comme une fable créee pour empêcher de critiquer l’Islam - ce qui en soit n’est pas totalement inexact non plus -, se prenant ainsi elle-même les pieds dans sonpropre tapis


  • Aucun intérêt ce "dialogue"... Que faire quand une virago hystérique qui se dit intellectuelle s’ assigne la mission de discuter avec vous afin de dissiper tout malentendu ? Tout en ne cessant de quêter un appui du regard au 3ème occupant de la table.
    Alors oui, bravo Chouard, on a le droit de l’ être, parfaitement.


  • Authentique Légion d’honneur pour Chouard. Énorme !


  • Elle doit être en dépression pour dire tant de connerie, ce n’est pas possible. Ça tourne en rond dans sa caboche. Antisémite, et bla-bla-bla et re-antisémite, etc…, elle va finir alcoolique. Elisabeth vie dans son monde et ne représente qu’elle-même. Trouver vous une passion madame car ça devient pathologique à votre niveau.


  • #2187567

    Vas-y Etienne, nous sommes avec toi.

    Oui l’antisémitisme est un droit du moment qu’il n’incite pas à la haine qui mène au cimetière.
    Oui nous avons le droit de critiquer la présence délétère du lobby juif dans les médias et au gouvernement.
    Oui l’antisémitisme est problème politique mondiale dont les causes sont bien souvent chez le juif plus que chez l’antisémite.
    Oui l’antisémite jaloux de la réussite des juifs est ridicule.
    Oui l’antisémitisme c’est le moment politique où le goy dit au juif, maintenant ça suffit.
    Oui il y a un antisémitisme non violent qu’il est possible de revendiquer.
    Oui il est possible de redonner à l’antisémitisme ses lettres de noblesse pour paraphraser Bernanos.
    Je suis antisémite pour toutes ces raisons et pas un seul instant il me viendrait à l’idée de violenter le premier juif venu. Mon antisémitisme est politique et métaphysique. Je me moque bien de la réussite des juifs en tant que peuple classe. Je suis l’ennemi des juifs en tant que nationaliste, romain grec catholique et ceci depuis 2500 ans. Athènes ou Jérusalem, il faut choisir.
    Tout goy un peu intelligent et politiquement formé est antisémite. Tout juif un peu formé politiquement a au fond plus de respect pour un antisémite comme moi que pour un goy judéolâtre. Les juifs aiment par dessus tout discuter avec les antisémites, qui au moins leur résistent un peu.
    Enorme de la part de Chouard dans la France actuelle de dire ce qu’il vient de dire. Bravo !


  • #2187589

    Absolument délectable de voir l’état d’exaspération dans lequel Chouard arrive à amener la Lévy, notamment avec le sujet Faurisson. La voir ainsi, presque littéralement, suer sang et eau dans son argumentaire, est, comme dirait Dieudonné, le résultat d’une "taquinerie", menée avec grand art, de la part de Chouard. Le bouquet final où il lui conseille d’avoir un débat avec Soral est le couronnement final d’un grand moment divertissant. Bravo Etienne.


  • Le calme et l’aplomb payent, et cerise sur le gâteau, l’amabilité. Il y a quelque chose de "paysan" chez E.Chouard, du bon sens terrien, un rocher tout simple sur lequel se fracasse la cocotte sioniste.


  • est ce que c’est normal de faire ca à un nourrisson ???

    https://youtu.be/7DdknKq915g


  • Un dogme : la shoah
    Un blasphème : la judéophobie
    Un crime : l’antisémitisme

    Ça se tient, d’autant plus que l’éducation anti nationale fait bien le boulot de lavage de cerveau à tous les niveaux : sanctifiant la sanglante révolution mais taisant l’Empereur, accusant la colonisation et la collaboration mais niant toute l’histoire de France de Vercingétorix à Louis XVI, célébrant le cosmo-multiculturalisme liberal libertaire immigrationiste de l’UE et vouant aux gémonies toute identité française...

    C’est du travail d’expert, où tous les traitres au peuple se retrouvent, du banquier véreux nantis jusqu’au prof humaniste et fauché.


  • « Je devrais avoir le droit d’être antisémite », c’est bien. Mais, il réajuste aussitôt en précisant « je ne le suis pas ». Déjà qui es tu Chouard pour affirmer ça ? Ce sont « eux » qui décident qui est antisémite ou pas. Par ailleurs, c’est la deuxième fois qu’il « cherche » le débat avec BHL ( ce serait son heure de gloire, certes). Qu’ils invitent Soral !
    A propos d’invitations, E&R devrait proposer à Branco de venir « débattre », lui qui la ramène ici ou là sur les réseaux sociaux avec son antiSoralisme de gaucho prétentieux, son refus ferait tâche, vraiment.


  • Un bel exemple de dissonance cognitive et d’hystérie.
    On n’a qu’une seule envie c’est de lui mettre une baffe
    et de lui dire de la fermer.

    Chouard fait une erreur en essayant d’aller sur le terrain du concept alors qu’elle n’y comprend rien. Il aurait du au contraire être plus offensif ; par exemple, en lui faisant remarquer la violence de sa réaction. Et son absence d’objectivité plutôt que d’essayer de l’amener à réfléchir.


  • LEVY : L’islamophobie, c’est "quand même" une histoire qu’on nous raconte, si vous voulez, pour nous empêcher de pouvoir critiquer l’islam et ses expressions déplaisantes.

    Et l’anti-sémitisme alors ? Ce serait la haine des juifs ? Dans ce cas, quel est le terme pour critiquer la religion juive ainsi que le talmud et "ses expressions déplaisantes" ?

    Bienvenue en France occupée...


  • Pour ÉLISABETH LÉVY, l’antisémitisme est sa Passion, sa raison de vivre et d’exister sur les plateaux de radio et de télévision, un peu comme pour HAZIZA, c’est son obsession...


  • #2187747

    J’aime bien Chouard....ça vient en douceur en begayant et la Lévy elle pète les plombs direct ahahahahah !! Elle en perd même son dentier la folle pseudo intellectuelle terroriste !
    ahahah !! Excellent !!


  • Cette manie qu’à E. Levy de regarder à gauche ou à droite, comme ci elle était en faute et prise en flagrant délire ?


  • " Combien de juifs morts en France depuis Mohammed Mehra ? " dit elle ... oui combien ? Et de Chrétiens ? Et de Musulmans ? Et d’Athées ? ... je ne comprends pas bien cette remarque qui me met mal à l’aise ...


  • Quelle patience pour parler avec cette hystérique chargée de ressentiment ! Ce gars est un saint.

     

    • @Nuit blanche.........il faut une ( sacrée ) dose de " sainteté " pour supporter la boîte à malice de cette péronnelle !...cartes truquées, dés pipés, grosses caisses, ficelles grossières et ventriloquie mythomane...l’esprit de sacrifice est ici à louer humblement, merci monsieur Chouard !


  • La stratégie d’Elysabeth Levy consiste à se proclamer porte-parole des catholiques contre le gaucho-matérialiste Chouard. Il fallait oser. Chutzpah !!! La vraie question qui évite la perte de temps et la prise de tête à se coltiner ce pseudo-débat en essayant de croire que c’est sérieux est pourtant simple : pourquoi les juifs sont-ils à ce point omniprésents dans les médias audio-visuels comme animateur, présentateur, débatteur, consultant, expert, et j’en passe... Statistiquement, ils ne représentent que 1% la population Française, on serait en droit d’attendre une représentativité du même ordre dans la sphère médiatique, non ?

     

    • Michel Cymes : médecin, expert, présentateur de jeu, acteur de série, obsédé grivois, bientôt humoriste stand-up, chanteur de charme... Homme orchestre avec tambour au dos, cymbales aux genoux, guitare au bras, harmonica à la bouche et pipeau aux narines et de la fumée sort de ses oreilles. CQFD


  • Quelle belle affaire ! Personne ne peut détester personne ou quelque chose pour ce qu’elle n’est pas. On déteste toujours une chose ou une personne pour ce qu’elle est. La question qui se pose, est : à ce qu’on le fait à raison où à tort ? Mais si dès le départ, on vous dit que c’est à tort, on ne fait qu’exclure la personne ou la chose de toute critique. On en fait une exception.
    Les religions en soi en tant que corpus de pensées de notre humanité, ne sont que des pensées de tout le monde, donc on ne peut pas les critiquer en soi de par leur diversité d’interprétations à travers les âges à moins de vouloir se perdre en conjectures et autres théories extensibles à l’infini. On ne peut les critiquer que par les personnes qui les portent et les interprètent, tout en les déterminant dans leurs actions et mode de pensée et ce, sans généralisation et le déni de la complexité des choses et de leurs causes.


  • "Quand on parle d’antisémitisme on ne parle pas de critique d’une religion" L’argument est fallacieux car le sionisme et toute la culture juive sont imprégnés de la religion Judaïque, les accusations d’antisémitisme sont systématiquement formulée pour empêcher la critique du Judaïsme et la critique de la politique ethno=-religieuse d’Israël. Elizabeth Levy le sait parfaitement et comme a son habitude est intellectuellement malhonnête. Pauvre Chouard, dans quelle galere t’es tu embarqué.


  • Chouard qui fait semblant de ne pas comprendre/savoir qu’être juif n’est pas une religion,ni une race... ce serait une qualité intrinsèque de l’être .

    Disposant de cette qualité fondamentale, le juif peut choisir ou non de la faire valoir, selon les cas.

     

    • Je pense que comme la majorité, il pense que ce n’est que lié au religieux.
      D’ailleurs, je me demande quelle définition E. Lévy donnerait du terme "juif".

      Chouard ignore certainement qu’on peut se convertir à cette religion.
      Mais surtout qu’on le devient par le simple fait de naître d’une mère juive, et ce de manière inaltérable.

      Autrement dit, si une non-juive se convertit et qu’elle enfante, par ce qui est d’abord un biais religieux, elle engendrera un enfant juif par le sang.

      D’où la difficulté d’interprétation qui découle de cet échange.

      Pour la petite histoire, j’ai rencontrée une jeune femme, qui, d’emblée, s’est définie comme juive.
      D’un point de vu socio-culturel, c’était une Française, bobo, anti-Netanyaou et non-religieuse.
      De plus "tous les hommes de la famille sont des goys".
      Ma question a alors été de savoir pourquoi elle se définissait avant tout en tant que juive.
      Ca l’a interpellée. Elle ne sut répondre. Mais me dit qu’elle y réfléchirait.


  • Ecoutez aussi le passage sur Faurisson, défendu par Chouard.
    Ca vaut son pesant de quenelles.

    Agréablement surpris par Chouard, malgré son gauchisme intrasèque.


  • Babeth : "je sais que vous n’êtes pas antimachin, sinon je ne vous parlerais pas".

    "Mais puisque je vous sait bonasse et molasson, j’accepte de parler avec vous puisque jamais vous n’arriverai à me mettre en boite. Du coup, vous passez pour le goy idiot que l’on peut remplir comme une outre et moi je passe pour une chose intéligente. "

    Pourtant on sait tous que devant Soral ou Ryssen, elle se décomposerait en 20 secondes.


  • #2188149
    le 29/04/2019 par Anti ces Mythes & Fariboles
    Étienne Chouard : "Je devrais avoir le droit d’être antisémite"

    Madame Lévy , faudrait faire une loi contre l’antiGOYitisme, mais je pense que vous trouveriez que c’est une loi antisémite , donc que faire devant tant de malhonnêteté de votre part à vous, Zemmour, et le Crif....

     

    • Si vous constatez la chronologie insidieuse des Écritures,
      Vous êtes d’abord juif pendant une très longue période
      avant même que vous soyez chrétien ou musulman.
      Ce qui veut dire que sans le Christianisme et l’Islam, qui l’ont véhiculé,
      personne aujourd’hui n’aurait jamais entendu parler du Judaïsme et des Juifs.
      Conclusion ; il faut expurger le Judaïsme et de la Bible (virer l’Ancien Testament) et du Coran.
      Et ainsi tomber dans l’oubli auquel à l’origine il était destiné.


    • @Drago

      Le judaïsme d’avant le Christ n’est pas la même religion que le judaïsme d’après le Christ. Il y a une discontinuité et une rupture totale entre le judaïsme d’avant et d’après Jésus Christ.


    • #2189699
      le 01/05/2019 par LREM la république en moonwalk
      Étienne Chouard : "Je devrais avoir le droit d’être antisémite"

      @Drago & Titus
      Avec la venue du Christ, le judaïsme d’avant, pendant ou après est devenu caduc, obsolète, défunt
      Dead comme dirait Sibeth Ndiaye, notre porte-parole du Gouvernement LREM (Lécheur de Raies Et Malandrin) .


  • À la question sur l’islamophobie et la christianophobie autorisées.

    E. Levy :
    "Ce n’est pas la même chose, c’est le droit à la caricature."

    E. Levy :
    "Les gens qui nous parlent l’islamophobie essayent d’assimiler cela à la haine des musulmans."

    Je voulais faire une petite vanne mais elle s’en sort toute seule en fait.

     

  • Chouard faiblard quand même. tactique ou non.

    J’ai les oreilles qui sifflent, l’ingé son aurait pu diminuer les aigües de dame Levy.


  • Chouard est très complémentaire d’autres intervenants.

    La ou les "brise-glace" comme Alain Soral ou Boris le Lay ont des mots qui cognent juste avec humour et culture, Chouard dit les choses avec douceur. Sur un front, il faut des sous-off qui mènent les nettoyeurs de tranchée mais il faut aussi des médecins qui, en plus de soigner nos blessés, soigne aussi ceux du camps adverse.

    Mener un combat, c’est détruire les lignes enemies mais gagner une guerre, c’est savoir parler au peuple d’en face.


  • Désolé, mais Chouard raconte un peu n’importe quoi et se décrédibilise. Il se désintéresse de toute sauf de sa sacro-sainte démocratie ( qui n’est pourtant qu’un moyen...), et donc de son RIC... Il ne connait pas le sens des mots. Il confond le racisme antijuif et la critique d’une religion. Il semble un peu ignare.

     

  • Jeune ado je n’avais pas compris la phrase de mon père chercheur émérite : dans la fonction publique quelles que soient tes qualités tu n’aura pas le poste si devant toi se présente un J* ou un franc mac.

    c’était un constat dénué de toute amertume ou même de rancoeur venant d’un homme fondamentalement bon et généreux. cela dit en passant il a eu une très belle carrière.


Commentaires suivants