Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’enjeu caché de la restauration de Notre-Dame

L’Élysée a utilisé l’incendie de Notre-Dame de Paris pour mener à bien un projet qui dormait dans les cartons. Il a fixé des règles inédites, hors des procédures d’appel d’offres et de respect du patrimoine non pas pour restaurer la cathédrale, mais pour transformer l’île de la Cité en premier lieu touristique d’Europe à la veille des Jeux olympiques de 2024 et de l’Exposition universelle de 2025. Pour éviter les contraintes judiciaires, il a arbitrairement imposé l’hypothèse d’un sinistre de chantier.

 

L’incendie de la cathédrale Notre-Dame

Lorsque l’incendie de Notre-Dame a débuté, le 15 avril 2019 au soir, tous les médias français et beaucoup d’étrangers, se sont tournés vers la cathédrale en feu. De nombreuses télévisions étrangères ont débuté leur journal par cette nouvelle, mais pas France 2.

La chaîne publique avait prévu de le consacrer au discours annoncé du président Macron concluant le « Grand débat national ». La rédaction, complétement sonnée par l’émoi provoqué par ce drame imprévu, y consacra son journal, non sans avoir au préalable regretté que le président reporte son discours sine die ; un discours à ses yeux beaucoup plus important.

La froideur de la plupart des journalistes et la stupidité des commentaires à chaud des politiques ont soudainement montré le gouffre béant qui sépare leur univers mental de celui des Français. Pour la classe dirigeante, la beauté de Notre-Dame ne saurait faire oublier que c’est un monument de la superstition chrétienne. Au contraire, pour le public, c’est le lieu où les Français se réunissent en tant que peuple pour se recueillir ou rendre grâce à Dieu.

En termes de communication, il y aura probablement un avant et un après cet incendie : une majorité de Français a été sidérée par ce sinistre, et révoltée par l’indifférence arrogante de sa classe dirigeante.

 

L’île de la Cité et l’industrie du tourisme

Immédiatement, le président de la République, Emmanuel Macron décidait non pas de reconstruire Notre-Dame, mais de réaliser un projet difficile qui attendait dans des tiroirs depuis deux ans et demi.

En décembre 2015, une mission avait été commanditée par le président de la République de l’époque, François Hollande, et la maire de Paris, Anne Hidalgo. Elle dura une année entière alors qu’Emmanuel Macron était ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique.

De nombreuses personnalités y ont participé, dont Audrey Azoulay, alors ministre de la Culture et aujourd’hui directrice de l’UNESCO [1], ou le préfet Patrick Strzoda, alors directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur et aujourd’hui d’Emmanuel Macron.

Elle était dirigée par le président du Centre des monuments nationaux, Philippe Bélaval, et l’architecte Dominique Perrault.

Constatant que l’île de la Cité est, depuis son remodelage par le Baron Haussmann au XIXème siècle, un complexe administratif fermé au public, hébergeant la Sainte-Chapelle et la cathédrale Notre-Dame de Paris, la mission proposa de la transformer en une « île-monument ». L’opportunité en est fournie par le déménagement du Palais de Justice, la réorganisation de la Préfecture de Police et de l’hôpital de l’Hôtel Dieu. Il sera en effet possible de tout réorganiser.

La mission a ainsi listé 35 chantiers coordonnés, dont la création de voies de circulation souterraines et la mise sous verrière de nombreuses cours intérieures, pour faire de l’île la promenade obligée de 14 millions de touristes annuels et, éventuellement, des Français.

Le rapport de la mission [2] évoque l’incroyable valeur commerciale de ce projet, mais ne dit pas un mot de la valeur patrimoniale, particulièrement spirituelle, de la Sainte-Chapelle et de Notre-Dame qu’elle aborde exclusivement comme des sites touristiques, sources potentielles de revenus.

Malheureusement cet ambitieux projet ne pouvait, selon ses auteurs, être réalisé rapidement non pas tant du fait de l’absence de financement que des lourdes habitudes administratives et des énormes contraintes juridiques. Bien qu’il n’y ait que peu d’habitants sur l’île, la moindre expropriation peut durer des décennies. Plus étonnant, le directeur du Centre des monuments nationaux semblait regretter l’impossibilité de détruire une partie du patrimoine pour mettre en valeur une autre partie. Etc.

 

 

Les choix de l’Élysée

Dans les heures qui suivirent, il fut évident que des fonds très importants seraient offerts par des donateurs allant du simple citoyen à de grandes fortunes. L’objectif de l’Élysée fut donc de mettre en place une autorité capable de mener à fois la reconstruction de Notre-Dame et la transformation de l’île de la Cité.

Le lendemain, 16 avril, au cours d’une intervention télévisée, le président Macron déclarait : « Alors oui, nous rebâtirons la cathédrale Notre-Dame plus belle encore, et je veux que cela soit achevé d’ici 5 années » [3]. Oublions le « je veux » caractéristique non d’un élu républicain, mais d’un chef d’entreprise. Cinq ans, c’est extrêmement court, surtout au regard du siècle et demi de la construction de la cathédrale. Cependant c’est le temps nécessaire pour que les travaux soient terminés à temps pour les touristes des Jeux olympiques de 2024 et de l’Exposition universelle de 2025. C’était la date prévue par la mission Bélaval-Perrault.

Le surlendemain, 17 avril, le Conseil des ministres fut entièrement consacré aux conséquences de l’incendie. Trois décisions importantes furent actées :

- Nommer l’ancien chef d’État-Major des armées, le général Jean-Louis Georgelin, pour conduire depuis l’Élysée une mission de représentation spéciale « afin de veiller à l’avancement des procédures et des travaux qui seront engagés » ;

- Faire adopter par le parlement un projet de loi [4] régissant la collecte de fonds, régularisant la nomination du général Georgelin qui a atteint la limite d’âge et surtout exemptant sa mission de toutes les procédures d’appel d’offres, des lois de protection du patrimoine, et de toutes les contraintes qui pourraient survenir ;

- Lancer un concours international d’architecture pour reconstruire Notre-Dame.

Une autre décision était prise : étouffer tout débat sur les causes de l’incendie afin d’éviter qu’une enquête judiciaire ne vienne perturber ce bel agencement.

 

Le mensonge d’État

Immédiatement, le nouveau procureur de la République de Paris, Rémy Heitz, nommé sur intervention personnelle d’Emmanuel Macron, assure que la piste criminelle n’est pas privilégiée et que l’incendie est lié à un accident de chantier.

Cette assurance provoque une levée de bouclier chez les experts du site, pompiers, artisans et architectes, pour qui aucun élément de chantier n’était capable de provoquer un tel incendie, à cet endroit et à cette vitesse.

L’insistance du Procureur et celle du préfet de Police, Didier Lallement, à prendre position à un moment où aucun enquêteur n’avait été en mesure de se rendre sur le lieu de l’incendie atteste de l’élaboration d’une version officielle qui ne contraigne pas à de longues investigations bloquant le site. Elle alimente aussi les interrogations sur la piste arbitrairement écartée, celle d’un acte anti-chrétien ou anti-religieux, notamment dans le contexte du vandalisme contre les églises (878 profanations en 2017), de l’incendie volontaire de l’église Saint-Sulpice le 17 mars, voire de l’incendie de la mosquée Al-Marwani sur l’esplanade d’Al-Aqsa à Jérusalem.

En outre, sachant que la majorité des grands incendies intervient dans le cadre de projets immobiliers, l’hypothèse d’un acte volontaire pour permettre la transformation de l’île de la Cité doit être examinée.

Ces questions sont toutes légitimes, mais en absence d’enquête aucune réponse définitive ne l’est.

Certes, l’objectif du président Macron est louable, mais sa méthode est bien étrange. Certes, il n’est pas possible de lancer un tel chantier sans changer les règles de droit, mais si la nomination d’un officier général de premier plan est une garantie d’efficacité, ce n’en est pas une de respect du droit.

Thierry Meyssan

Notes

[1] Audrey Azoulay a été élue grâce au lobbying de la France, alors que la tradition veut qu’un pays ne soit pas à la fois l’hôte d’une institution internationale et son président, et que ce poste avait été promis à une personnalité arabe. C’est au titre de directrice qu’elle publiera un communiqué portant acte de candidature de l’Unesco : « Communiqué de l’Unesco sur l’incendie de Notre-Dame de Paris », Réseau Voltaire, 16 avril 2019.

[2] Mission île de la Cité. Le cœur du cœur, Philippe Bélaval et Dominique Perrault, La Documentation française, 2016.

[3] « Discours d’Emmanuel Macron sur la reconstruction de Notre-Dame de Paris », par Emmanuel Macron, Réseau Voltaire, 16 avril 2019.

[4] « Projet de loi pour la restauration et la conservation de la cathédrale Notre-Dame de Paris et instituant une souscription nationale à cet effet », Assemblée nationale, N° 1881, enregistré le 24 avril 2019.

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

64 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2187159
    le 27/04/2019 par pleinouest35
    L’enjeu caché de la restauration de Notre-Dame

    L’hypothèse du plomb est judicieuse pour expliquer la couleur jaune des flammes et de la fumée que l’on pourrait attribuer un peu trop hâtivement à une utilisation criminelle de thermite. Cela est corroboré par les témoignages de l’incendie de la cathédrale de Reims du 19 septembre 1914. Cependant, il y a une différence qui concerne les circonstances qui sont connues à Reims, deux faits qui ne se sont pas reproduits à Paris en 2019 : a) la présence d’un échafaudage en bois de sapin plus combustible que le chêne, et b) des bombardement allemands utilisant, pardonnez du peu, des bombes incendiaires, des obus dont l’un touche l’échafaudage
    « qui depuis mai 1913 ceinturait la tour nord de la cathédrale et l’enflamme  ». Sic !
    Voilà n’est-ce pas qui peut favoriser la propagation fulgurantes d’un incendie : chaleur importante et combustible réunis. Selon Anthony Collin, chercheur au CNRS présenté par Le Monde pour couper court aux thèses complotistes et expériences farfelues, pour qu’une flamme se développe, il faut que trois facteurs soient réunis : gaz de pyrolyse (décomposition chimique de composé organique par une augmentation importante de sa température produisant d’autres produits (gaz inflammable et matière) qu’il ne contenait pas), oxygène et haute température (qui seule permettra l’auto-entretient en boucle de l’incendie). Il convient de savoir aussi que, porté à 600 °C, le plomb produit du monoxyde de plomb qui est jaune. Certes, mais ce fait n’explique encore pas les causes. La science est infaillible, si ce n’est que l’on ne voit pas le petit bois dans la charpente dont l’inflammation aurait suffi à produire cette charge thermique qui soit en rapport avec la masse et la température des poutres et solives en chêne. Il manque ce qui à Reims correspond au sapin et aux bombes incendiaires, d’où la supposition par certains de l’utilisation de thermite. En aucun cas un mégot, ni un chiffon enflammé, ne pourraient mettre le feu à une poutre en vieux chêne, même de faible section. Il faudrait un tel concours de circonstances, certes toujours possible, que l’acte malveillant parait plus crédible. Le Monde parlera du plomb qui produisit une fumée jaune à Reims, mais pas des causes rapportées de l’incendie. C’est trop tendancieux.

     

    • #2187202

      C’est pas un mégot ? sans blague. Da Silva peut donc être réincorporé à l’équipe.

      Il ne faut pas se demander comment çà été possible, mais se dire que çà été possible, parce que j’ai la réponse (presque complète !) :

      la thermite c’est de la poudre (rouge). Il suffit, comme le peintre, la mélanger à un peu d’eau, et ensuite la badigeonner tout le long des poutres, à l’aide d’un pinceau, genre spatule.

      Ensuite il faut une amorce pour enflammer le tout.
      C’est le truc qui me reste à éclaircir. Un drone ?

      Mais j’attends le résultat de l’enquête de M. Riester. Bien entendu. J’ai toute confiance en la Républiqueeeee beeeeuuuuurkkk.


    • #2187295

      Retrouver des mégots après un brazier c’est aussi comique que de retrouver le passeport d’un "terroriste" aux pieds des Twins .


  • #2187167

    Ah oui c’est vrai j’avais totalement oublié les J.O de Paris 2024...
    La voilà la faille, la pièce manquante du puzzle.

     

    • #2187874

      J.O qui vont hâter la ruine la France par ailleurs, la France n’a pas les moyens pour ses J.O. Peut-être qu’avec le frigo vraiment vide les gens vont commencer à se réveiller et se bouger les fesses.


    • #2187875

      J.O qui vont hâter la ruine la France par ailleurs, la France n’a pas les moyens pour ses J.O. Peut-être qu’avec le frigo vraiment vide les gens vont commencer à se réveiller et se bouger les fesses.


    • #2191269

      @ Michelle 58
      Ca va ! 1 fois on a compris, pas la peine de répéter 2 fois la même chose !
      Quoi que, Peut-être qu’avec le frigo vraiment vide les gens vont commencer à se réveiller et se bouger les fesses.

      Enfin moi, je vais commencer à économiser pour faire le tour du monde ..en 2024.


  • #2187168

    Moi qui ne mets jamais les pieds dans une église (hormis les enterrements de proches), je ne veux même plus parler de Notre Dame à qui que ce soit tellement certains de mes interlocuteurs se taisent alors qu’ils savent tous......
    Merci à E&R et à son patron d’exister. Ce monde va devenir invivable pour le commun des mortels.

     

  • #2187170

    Bien mollassonne la conclusion. Certes.... etc.
    Oui, l’objectif du président Macron est révoltant, et la méthode de ses donneurs d’ordres bien dégueulasse. Oui, il est Dieu merci impossible de lancer un tel chantier en restant dans le cadre des lois de protection du patrimoine. La nomination d’un officier général de premier plan est une mesure dictatoriale au parfum de guerre civile. Monsieur Macron fait la guerre aux manants et s’abrite derrière son gradé.
    Une pétition circule : reconstruire la cathédrale comme elle était. Laisser les architectes du patrimoine, dont c’est le métier et le talent, restaurer notre cathédrale blessée à l’identique.
    Les fantaisies sur Notre-Dame ne sont pas admissibles. Ce projet d’urbanisme menace le sous-sol, donc la stabilité de l’île.
    Assez de commerce et de rajouts superflus ! Assez de marchands du Temple ! Assez de ces crimes !!!!

     

    • #2187207

      Assez. Il faut déjà 1 an de séchage de la structure avant d’avancer - à cause des tonnes d’eau que les pompiers ont balancé :
      - https://youtu.be/k9monaB6fko?t=1m15s

      Le temps de construction de la cathédrale n’est pas notre temps à nous, basé sur une économie algorithmique.

      L’incendie de Notre-Dame nous oblige à nous remettre dans un état d’esprit bien moyen-âgeux, vous imaginez l’effort ?! On peut comprendre que Macron soit mort de rire en arrivant sur les lieux. On va faire çà en impression 3D les gars...


    • #2187296

      Belaval et Perrault sont des gens qui n’ont aucun goût, il suffit de regarder la TGB François Mitterrand pour s’en convaincre . Je crains que ces sagouins ne foutent du verre, des vitres et du métal partout, alors que seule la pierre s’harmonise avec la pierre . De la pierre, de la sobriété et de l’élégance, mais ces tarés sont bling bling en diable et on peut s’attendre au pire . Chez LVMH on doit avoir plein de projets pour faire reluire la marque aux dépens de ND . IL faut restituer ND comme elle était à l’origine, et en ôter toutes les verrues que Viollet le Duc y a ajouté . Et puis bien sûr une charpente métallique, comme à Chartres (la charpente est invisible) .


    • #2187884

      @Louis Bon je me doute qu’à cause de son obédience Viollet-le-Duc n’est pas la cote ici, mais sa flèche fait quand même partie de Notre Dame, la restaurer sans les ajouts qu’à fait Viollet-le-Duc n’aurait aucun sens. De plus ses modifications relève de la propriété intellectuelle, on est obligé de la remettre cette flèche.


    • #2187885

      @Louis Bon je me doute qu’à cause de son obédience Viollet-le-Duc n’est pas la cote ici, mais sa flèche fait quand même partie de Notre Dame, la restaurer sans les ajouts qu’à fait Viollet-le-Duc n’aurait aucun sens. De plus ses modifications relève de la propriété intellectuelle, on est obligé de la remettre cette flèche.


  • #2187171

    C’est marrant : Juan Branco a fait tout un speech sur la polémique des dons sans jamais donner son avis sur les causes du drame. Une nouvelle manière de "détourner l’attention" du peuple ?

     

    • #2187413

      Dieu merci, nous avons également échappé à l’opinion d’un certain... Boullouque... Il reste donc un peu de miséricorde, en ce bas-monde...
      Réjouissons-nous !


  • #2187172

    Opération Notre-Dame De Paris

    Résumé des connaissances actuelles sur l’incendie criminel

    https://www.artemisia-college.info/...

     

    • #2187214

      Merci pour le lien, très intéressant


    • Un demi-merci seulement, de ma part. J’ai découvert l’info sur l’origine du chef des pompiers. Ça c’est de l’indice qui pèse !
      Par contre, un étalage de convictions religieuses qui fatalement empêche que ce "résumé des connaissances" puisse être accepté par la majorité des Français. Cette confusion des combats est, en pratique, un auto-sabotage.
      De même, aucune sélectivité sur la qualité des "preuves" techniques d’un incendie volontaire. Beaucoup trop sont facilement débunkables, et là encore, l"impact sur le Français moyen sera plutôt de nous décrédibiliser.

      Lorsque vous pensez détenir une preuve, il ne suffit pas qu’elle vous semble convaincante pour décider de la diffuser. Il faut aussi avoir la preuve que votre discours sera convaincant. Sinon vous risquez fort de passer pour un illuminé, et donc vous sabotez votre projet.
      Bon, ce principe est nécessaire si votre projet est de retourner l’opinion publique. Si le projet c’est juste d’avoir un peu de notoriété dans le cercle de ceux qui pensaient déjà comme vous, alors il est cohérent de faire ce qui vous amuse le plus et de jeter la prudence aux orties.


    • #2187316

      Résumé complet ... qu’on ne verra jamais à la télé.


    • #2187330

      La modération E&R est gentil d’avoir passé ce document complotiste bidon. Dommage parce qu’il y a sûrement matière à critiquer l’évenement. Mais le complotisme est une chose sérieuse. Je suis toujours effondré de voir que certains croient dans ces balivernes et, pire, que certains sont capables de les écrire.


    • #2187892

      @JP Ce n’est pas d’être convainquant le problème, mais d’avoir des gens qui veulent bien écouter, or les gens ne veulent pas savoir. Il n’ont que des préoccupations matériels, le reste leur passe au dessus.


  • #2187173

    En plus c’est un projet de merde fait avec du matériaux de merde.
    Ces gens n’ont rien compris à l’histoire de cette ville, de nos villes en général.
    Changer l’architecture de Paris reviens à vouloir changer l’histoire de cette ville.
    C’est impossible.
    Il ferait mieux de voir les vidéos de Lorant Deutsch
    sur Paris.

     

    • #2187302

      Le PB c’est que les plus célèbres pseudos-"architectes" français ne font que des merdes à base de verre et de métal . Ex : Jean Nouvel a édifié un gigantesque "suppositorio" en plein Barcelone, qui fait rigoler tous les habitants . Perrault c’est l’horrible TGB François Mitterrand . Portzamparc a réussi l’exploit de faire la plus moche ambassade de Berlin, sur Pariser Platz : alors que la municipalité lui demandait une façade en pierre, il l’a fait en béton ! En face l’ambassade des USA, façade en pierre de taille, a une toute autre allure . Ces tarés ne sont pas du tout des architectes, ce sont des types qui jouent au mécano avec du métal et des vitres, qui empilent des dizaines et des dizaines d’étages . Aucune recherche de la beauté, de l’harmonie, que du fonctionnel tape à l’œil . On veut choquer pour faire parler de soi .


    • #2187627

      @ foulques
      La mode des "bâtiments-suppositoires" est très répandue. Je vous en signale deux particulièrement remarquables à Londres :
      1 - Sur la rive gauche, au 30 St Mary Axe, il y a ’The Gherkin’, bâtiment droit et élancé.
      2 - Sur la rive droite, près du célèbre Tower bridge, il y a le ’City Hall’, ratatiné et penché sur le côté.
      L’un est donc un suppositoire neuf, l’autre un suppositoire après "introduction".
      Quelles merveilles architecturales !


    • #2187907

      Vous avez pas encore compris que c’est le but de la manœuvre justement ? effacer la culture française, comme le français et ainsi le rayer de l’histoire ? dois-je vous rappeler que cette enflure soutien qu’il n’y a pas de culture française.


  • #2187178

    ben je pense pas quils ont interet a mettre leur mediocre petit projet olympique a exectution car les JO tout le monde s’en tappe alors que Notre Dame on dirait que non...

    paris doit rester tel quel, juste moins de bagnole et le gouvernement doit etre demenager dans le centre de la france dans un seul building pour quon puisse bien les controler

    Paris est un musee, cet agglutinement de connards est a gerber quand on regarde la carte satellite on dirait un tumeur


  • #2187211

    Merci Monsieur Meyssan, vous m’avez ouvert les yeux en 2003 sur le 11 septembre, grâce à vous je suis arrivé sur E&R en 2009, encore merci !


  • #2187225

    Incendier Notre - Dame !! dans mes pires supputations de ce dont ces sombres crapules sont capables je les e aurais quand même cru en deça d ’un tel crime immonde et qu ’il aurait reculé à seulement l ’ imaginer par un reste de conscience même s ’ils sont dénués d ’intelligence et d ’élémentaire humanité ; mais ces racailles l ’ont fait ! ce crime ne doit jamais rester impuni ! ces abrutis , ces tarés à tête anguleuses d ’arriérés auraient imaginé la mise en valeur de l ’île de la cité en ruinant ce qu ’elle renferme de plus précieux ! ces crétins profonds veulent rentabiliser commercialement l ’ïle et ils en détruisent le trésor le plus précieux vénéré par le mondes entier ; ces ordures bredouillent sans fin sur les " droits de l ’homme " et ne sont pas au niveau de l ’homme le plus bestial qui lui fuirait à attenter aussi lâchement à la beauté suprême léguée par les siècle ! le monde entier avec la France pleure Notre Dame ! elle sera rebâtie mais elle ne sera qu ’une fausse copie pour partie .Ces saletés le paieront !

     

    • #2187273

      Vous avez raison c’est un crime ignoble qu’ils paieront, et c’est une épreuve épouvantable pour les français qui ont gardé la foi et je partage, en tant que musulmane, votre émotion. Mais ne rester pas sidéré et comprenez que par ces temps eschatologiques Dieu éprouve avant tout notre foi en Lui.
      Le choc de cet incendie peut vous faire oublier Dieu ou alors décider sincèrement de se battre pour Lui !


    • #2187281

      Amen. Vous avez résumé en quelques phrases mes états d’âme Je ne me remets pas de cette destruction. Les toits de Notre Dame représentaient la protection de Notre France. Nous sommes à présent à découvert


  • #2187231

    Pas chercher si techniquement l’incendie de la Cathédrale Notre-Dame a été possible puisque il a eu lieu c’est qu’il a été possible ! Tiens ça m’rappelle une certaine histoire de p’tits fours !


  • #2187234

    Une chose est certaine...La structure de la flèche ne sera pas en chêne..ni pour la voûte,d’ailleurs... !!!

    Trop long et foutrement onéreux malgré le milliard...Qui ne servira pas à ça...Et,si on insinue qu’un mégot a tout déclencher alors,l’opinion ,qui a peur du feu, se rangera derrière le président qui décide de tout...

    Au fait,je propose qu’on reconstruise les Tuileries dans un style contemporain,histoire d’épouser le second millénaire et de se faire un max de blé avec un hôtel 6 étoiles... !!!!

    Je propose,aussi qu’on déménage l’hôtel dieu au diable vauvert et qu’on refasse le quartier d’avant Haussmann...avec ce qu’il faut de logements sociaux pour faire taire les grincheux !


  • #2187299

    Si Macron ne donne pas a une véritable enquête le temps et les moyens d’aboutir en ouvrant toutes les pistes possibles, son nom sera historiquement accollé à cet incende criminel, faisant peser la présomption de cupabilité qu’il en est le grand ordonnateur, comme ce fut le cas pour Bush et le WTC le 11/9.

    Cette histoire d’une reconstruction en 5 ans déjà plaide contre lui, ainsi que le fait que ce sont ses amis milliardaires qui mettent la main au pot, s’arrogeant ainsi la reconstruction de l’élite au détriment d’un appel au peuple, faisant coup double : publicité mondiale de leur enseigne et défiscalisation. Il ne restera plus qu’à mettre des boutiques de leurs marques sur l’ïle de la Cité. De là, à ce qu’ils soient le commenditaires de Macron pour ce crime, Macron qu’ils ont mis au pouvoir avec leur argent et leurs médias ... là aussi le doute subsitera éternellement, car 14 millions de visiteurs ça motive Mammon.

     

    • #2187502

      Le bébé élyséen n’ordonnera pas une enquête, ils (le PM + lui) étaient tout sourire voire enjoué de voir se réaliser cet incendie comme deux mécréants ou voleurs contents de leur larcin. Les postures, les traits sur le visage se lisent en un instant. Rien que cela en dit long sur ce projet machiavélique prévu de longue date, le choix de la date du discours post débat, une fumisterie.


    • #2187912

      Ou comme l’incendie de Rome à été attribué à Néron.


    • #2187916

      Ou comme l’incendie de Rome à été attribué à Néron.


  • #2187309

    Ils vont transformer l’île de la cité en Barnum mâtiné de Disney Land… Ca plaira aux touristes US . Et il vont faire payer l’entrée de ND, la gestion de ce péage étant confié à l’honnête Vinci… " Pendant 800 ans tu n’as rien rapporté ND, maintenant on va te mettre au tapin, ND ou Marie Madeleine, les gens ne feront pas la différence ".


  • #2187324

    Si je comprends bien, il ne faut plus dire "l’éborgneur" mais "l’éborgneur-incendiaire". Non, je déconne bien sûr !!


  • #2187359

    Il n’y aura pas d’enquête pour une bonne raison : " ils " connaissent déjà les coupables !


  • #2187460
    le 28/04/2019 par saint Michel avec nous
    L’enjeu caché de la restauration de Notre-Dame

    Jean-Michel Wilmotte qui trouve "grotesque" une reconstruction à l’identique, fut l’architecte, forcé par Delanoë, pour le Centre orthodoxe et culturel russe tout récent de Paris. https://cathedrale-sainte-trinite.fr/
    Il a mis à bas un bel immeuble ancien pour faire son monument à lui. Les autorités russes propriétaires voulaient autre chose. Delanoë les en a empêchées avec acharnement. Il a aussi imposé son omelette des Halles qui tronque la vue sur Saint-Eustache. Delanoë est toujours au pouvoir.
    https://www.francetvinfo.fr/culture...
    Ce Wilmotte n’a pas de légitimité. c’est l’architecte du PATRIMOINE qui décide, c’est là sa fonction. Compris Wilmotte ? Tu ne vas pas nous faire le coup comme aux Russes ? Tu n’as pas assez de boulot avec le grand Paris ?
    Saint Michel doit être envoyé à la rescousse, il a vue sur Notre-Dame, depuis sa fontaine où il piétine l’horrible diable qui infeste Paris.

     

    • #2187761

      Le faux "architecte" Vile-motte a fait la plus laide et ridicule église orthodoxe qui se puisse voir . Il l’a fait exprès ? Extraordinaire décadence de l’architecture de pierre remplacée par du béton du verre et du métal .


  • #2187462

    Le fait de l’incendie est déjà en lui-même une tragédie, mais ce qui paraît suspicieux et interrogatoire c’est la manière dont le feu a été propagé et la précipitation des projets de reconstruction qui étaient dans les cartons ou plutôt dans les starting-blocks .Ces deux facteurs font de cet incendie plus qu’une interrogation mais une très grande suspicion, car on ne peut se l’empêcher .Et la preuve viendra à la reconstruction .Si l’édifice est rebâti d’une autre façon, alors la question ne se posera même plus .


  • #2187487

    Excellent article qui sera automatiquement qualifié de complotiste et de fantaisiste par l’establishment.

    La suprême perversité consisterait à nous dévoiler l’identité d’un éventuel pyromane, une fois que les bases du futur projet de l’ile de la cité, dont la reconstruction de Notre Dame, seront posées et avec les JO dans le viseur.
    Bien entendu, faire porter le chapeau aux habituels exécuteurs en basses besognes dont le système regorge et utilise à foison, tout en gardant les mains propres.

    Car à un moment donné, il va falloir délivrer une version officielle de l’incendie et là, il y a déjà un problème, car beaucoup trop de personnes maitrisent la physique de la combustion et donc ces dernières seront d’autant plus difficiles à convaincre.
    Certes, comme le disait Al Capone, tout s’achète, il suffit d’en connaitre le prix.

    A mon humble avis, le graissage de pattes voire les intimidations, demanderont du temps, nous ne sommes donc pas encore à l’aube de connaitre le rapport final du procureur quant aux causes réelles de l’incendie.

    Cela étant dit, certains piaffent déjà d’impatience, pressés de voir un retour sur investissement.
    Je pense aux gros donateurs qui n’ont pas attendu 48 heures pour balancer des centaines de millions d’Euros pour Notre Dame.
    Bien entendu, pour des raisons autres que la seule émotion de perdre un bien inestimable du catholicisme.

    Le Diable se niche toujours dans les détails, merci à Mr Meyssan d’en avoir fait une synthèse éclairante.


  • #2187500

    "Nous rebâtirons Notre Dame plus belle encore" est une phrase qui fait froid dans le dos.

    On voit se profiler d’abord le pénible, l’accablant "néo-gothique" (la flèche de ND en était déjà un exemple) qui fait tant souffrir les esthètes, les vrais : l’Eglise Saint-Clotilde à Paris ! La cathédrale Saint-Patrick de New-York posée en face du complexe du Rockefeller Center, au cœur du quartier de Midtown ! Toute l’Amérique est là ! Un monument sans intérêt, froid, sans âme.. Allez assister en Amérique à une de ces cérémonies d’une "mega church" grotesques présidées par un prêtre marié et richissime qui se dandine et danse devant son public en transe et vous regretterez définitivement nos bons vieux curés catholiques et nos bonnes vieilles messes.

    Une autre danger ensuite est de vouloir faire la fameuse "cathédrale idéale", comme la "Cité idéale" de Le Corbusier qui voulait raser le vieux Paris, et le genre Gaudi qui n’a pas fait une "cathédrale" à Barcelone mais une merde pour les snobs.

    Au fond, Macron se révèle comme étant incurablement inculturé américain. Cette phrase, c’est de l’américain. Un français n’aurait jamais pu la prononcer. Un américain ne voit pas où est le problème : Notre Dame à brûlé ? Et alors ? C’est bon pour les affaire, pour le bizzness. On est les meilleurs, et avec de l’argent on peut tout faire. Venise dans le Colorado. La Tour Eiffel à Denvers. Et on peut faire plus "big", plus "tall", plus "amazing" aujourd’hui ! Là où les français sont consternés, l’américain s’en fout. Cela va être "amazing" !

    Le Canard Enchaîné a relevé que Trump au cours de ses tournées dédicaçait des Bibles ! (incroyable mais vrai)

    Un poète a dit que Notre Dame n’avait plus qu’à contempler mélancoliquement l’inexorable enterrement du vieux Paris. C’est cette dernière relique qu’était Notre Dame qui s’en va, avec Macron, cet imbécile emblématique. Qu’il nous laisse au moins pleurer en paix. Qu’il aille se faire f .. , comme disait le Père Duchesne..

     

    • #2187810
      le 28/04/2019 par david ghetto
      L’enjeu caché de la restauration de Notre-Dame

      je ne vois pas ce que vient faire Gaudi dans votre argumentaire ,car la basilique de la Sagrada Familia fut pensé par un authentique catholique et pour moi un génie architectural .je comprend très bien quelle ne plaise pas à tout le monde et notamment aux catalans qui l’appellent l’église des touristes ,mais Gaudi n’a pas défiguré une oeuvre médiévale ,ce qui risque d arriver a Paris .par ailleurs je suis assez d’accord avec le reste


    • #2188164

      A David ghetto Peut-être injuste avec Gaudi. Mais une cathédrale avait une fonction très précise dans la société médiévale. C’était le lieu où siégeait l’évêque, et un collège de prêtres autour de lui, pour régir les paroisses du diocèse. L’Eglise s’occupait des "gens" et de très près. Attirer les touristes ... bon. Mais lorsque la religion était vivante, les non baptisés étaient interdits d’entrée dans les églises, a fortiori dans le chœur. Tout cela disparu u est en phase de disparaître.


  • #2187507

    Pourquoi personne ne semble se souvenir de la sortie de Jean-Michel Apathie sur ce qui serait sa première décision de Président de la République en 2016 et sur le motif qu’il avait donné ?

    2016, le faux prophète-journaliste en Cour proposait de raser Versailles : c’eut été là son tout premier acte de Président de la république s’il était élu : "pour que nous n’allions pas là-bas en pélerinage cultiver la grandeur de la France " expliquait le gnome immonde...

    A l’époque, on a ri en se gaussant sur la folie du journaliste de la Cour... mais on avait bien tort...

    2019 : Notre-Dame brûle comme un vulgaire tas de petit bois. Car Notre-Dame fait d’ 1 pierre 10 coups si j’en juge par l’article de Meyssan qui rappelle (à juste titre !) la reconfiguration d’ensemble sur l’île de la Cité en ses sols et bâtiments désormais tous disponibles.

    Notre-Dame est surtout le stigmate catholique par excellence : le témoignage vivant de l’âme des bâtisseurs d’antan de leur foi en Christ, tout ce qu’il y a de plus insupportable aux Vincent Peillons & co. De surcroit, Notre-Dame en l’état ne rapportait pas non plus l’argent qu’il eût pu rapporter (a contrario, Versailles en rapporte déjà beaucoup trop pour qu’on y touche ; d’autant qu’en trente ans, il est devenu le spot where to be, le spot des spots oligarchiques pour mariages et autres festivités privées...)

    Par ses sources et relations, l’Apathique mollasson a été juste abusé sur l’ordre des priorités célestes : Notre-Dame, c’est bien mieux que Versailles ! Primo : on ne touche pas aux façades de l’Etat ! Deuzio : Notre-Dame est la Catholique, le Coeur du coeur de Paris, de France. Tertio : le mécénat moderne, devenu technique de privatisation indirecte, permet de capitaliser 2 voire 3 à 4 fois l’obole défiscalisée ; après trois petit tours, elle vous revient en poche gonflées d’orgueil, grossie comme la grenouille car vous aurez décidé en fantaisie personnelle quoi rebâtir, vous aurez raflé les chantiers, vous vous serez fait rétribué vous-mêmes (vos propres équipes, vos ouvriers, sous-traitants etc...), vous aurez acquis les privilèges fiscaux et sociaux des bâtisseurs, et vous aurez assuré l’avenir avec une billeterie digne de ce nom à 20 Euros minimum comme à Versailles, et comme pour n’importe quel site d’attraction culturelle...

    Décidément : comme ces choses-là sont faites...


  • #2187513

    Cette vidéo est aussi très intéressante sur les causes de l’incendie.
    L’auteur reprend les idées de Meyssan mais va plus loin. Saviez vous que le parvis de NDDP aurait déjà été vendu à des boîtes connues.
    https://www.youtube.com/watch?time_...
    N’est-ce pas le Christ qui disait "Cherchez et vous trouverez".


  • #2187514

    Nunez affirmait le soir même de l’incendie que si la structure était touchée le bâtiment ne serait plus viable et semblait très pessimiste à ce sujet. Le lendemain, le mot qui revenait chez les officiels était celui de reconstruction et non celui de restauration. Ils semblaient tous l’aimer profondément Notre Dame, ils la voulaient même plus belle et plus haute !

    Ce drame s’inscrit dans une trame historique qui remonte à la Révolution française. La Troisième République a laïcisé l’espace public et fait refluer le clergé dans les églises. La Cinquième depuis Mai 68 s’est attachée à déchristianiser le peuple Français en s’attaquant aux valeurs et la culture chrétienne. La Révolution française n’est pas terminée nous a prévenu le frère Peillon il y a 10 ans.

    Concernant Notre Dame j’imagine qu’ils iront au bout de leur projet en la reconstruisant ce qui passe certainement par des destructions supplémentaires liée à l’affaiblissement (réel ou supposé) de la structure.


  • #2187520

    Pour ce qui est de la préparation de la couverture provisoire avec des poutres en lamellé-collé, il faut des poutres de 48m de long au minimum étant donné que la cathédrale mesure hors tout 48m de largeur. La question est donc de savoir quelle entreprise a en stock des poutres d’une telle longueur si on ne lui a pas passé commande à l’avance ? En effet, ces éléments de charpente demande de scier et raboter des bois de grande qualité et légèreté, puis de les assembler par collage et séchage qui demandent un temps beaucoup plus long que celui qui a été donné à l’entreprise belge pour assurer les travaux de sauvetage.
    Il faudrait plus de précisions sur ces fameuses poutres pour éviter de tomber dans le "complotisme" d’une opération prévue des mois à l’avance.

     

    • Raisonnement très valable, dans son principe logique : Chercher les actions faites "comme par hasard" en préparation
      Par contre, oui, faudrait plus de précision(s) dans le raisonnement technique :
      - La largeur hors-tout n’est pas pertinente pour deviner la longueur minimale des poutres,
      - Je connais les colles à base d’urée-formol (certes désuètes), celles basées sur le résorcinol, celles à base de polyuréthane et celles constituées d’époxy, sans parler de celles que probablement j’ignore. Toutes les précitées sont utilisables pour le lamellé-collé. Aucune ne demande un très long délai de durcissement.


  • #2187562

    C’est assez incroyable ces événements ou faits qui tombent toujours à point nommé
    pour satisfaire une exigence,un projet,une ambition,une loi,un pouvoir...
    Tout finit par se payer...un jour...


  • #2187732

    "nous reconstruirons Notre-Dame PLUS belle encore" tout est dit


  • #2187762

    Si le parvis de ND devient un forum genre place de la République réaménagée, on va voir débarquer en masse la même faune de clandestins crasseux et patibulaires qui vont faire fuir les touristes .

     

    • #2187808
      le 28/04/2019 par Stop homophobie.
      L’enjeu caché de la restauration de Notre-Dame

      Excellent commentaire.
      Je trouve moi aussi ces attroupements de personnes horribles.
      Drogués, Zadistes, assistés, skateboardeurs, Antifas, Algériens, alcooliques, et j’en passe.
      Ces grandes places vides ne sont rien d’autres que des appels d’air pour les microbes.


  • #2187829

    Si ça intéresse quelqu’un, je suis tombé sur une petite expérience sur une poutre de 30ans environs..Très parlant !
    https://www.youtube.com/watch?v=TPm...


  • #2187864

    Malheureusement l’incendie de Notre Dame n’a pas provoqué le réveil de la population escompté. Les Gilets Jaunes viennent officiellement de se faire récupérer par les gauchistes, transformant les manifestations en vulgaire rassemblement de type CGT.

    Je ne sait pas se que notre créateur à prévu avec l’incendie de Notre Dame, mais quoi qu’il arrive l’humanité aura mérité son sort, parce qu’il n’y a plus rien à en tirer.

     

    • #2187945
      le 28/04/2019 par Stop homophobie.
      L’enjeu caché de la restauration de Notre-Dame

      Si la gauche arrive à récupérer le mouvement des gilets jaune sur le long terme cela voudrait dire que la gauche, le mouvement c.g.t, la lutte ouvrière et tout ce qui va avec sont juste imbattables.
      En effet ils auront gagné toutes les batailles les plus importantes même si ces victoires auront été obtenues par des méthode de sabotage extrême et de chaos contrôlé et généralisé.
      Mélanchon et les siens ne sont pas des petits joueurs.
      Lui, Hollande, et Dray dans le derrière de la France ils sont.


    • #2187975

      j’ai effectivement été surpris de lire un tract donné par des Gilets Jaunes à un rond point et il n’est fait aucunement mention de l’écrasement de la population par la dette des Rothschild et de l’aliénation de notre pays par l’UE. Que des revendications tirées du catéchisme de la CGT et de la France Insoumise !... de la pure mouise trotskiste...


    • #2188146

      @michelly58
      « Je ne sait pas se que notre créateur à prévu avec l’incendie de Notre Dame, mais quoi qu’il arrive l’humanité aura mérité son sort, parce qu’il n’y a plus rien à en tirer. »
      Ne te contente pas de comprendre le mouvement gilet jaune à travers les médias, tu sais bien qu’ils n’en montrent que ce qu’ils veulent. Avoir la foi en Dieu c’est aussi avoir la foi en l’Homme, qu’Il a créé pour le servir et la France n’est pas encore Terre conquise.
      On est là sur le site d’Egalite et Réconciliation et on observe l’émergence incroyable d’un mouvement de la foi grâce à Alain Soral, Dieudonné... Et comme l’a suggéré Youssef Hindi regardez vers l’Est !!


  • #2187914
    le 28/04/2019 par Robert Grosseteste
    L’enjeu caché de la restauration de Notre-Dame

    Ce qui m’a immédiatement fait tiquer est : "rebâtir en 5 ans".
    C’était vraiment ahurissant.
    Quel est ce pitre pour décider qu’un chantier relatif à un tel bâtiment se passera en 5 ans ? Et s’il en fallait plus, à tout hasard ?

    Un vrai Président, sans arrière-pensées ni projets cachés, aurait simplement dit : "L’Etat accompagnera la restauration au long cours de ce Trésor".

    Donc, tout ça était ce que je pensais au moment d’entendre la crevette bien coiffée.

    Et Meyssan tombe à pic, comme souvent, pour donner une perspective qui éclaire mieux toutes les déclarations lamentables de gens qui n’entendent plus rien au pays qu’ils sont censés représenter.
    Pour le reste du projet urbanistique, il est par essence à jeter aux flammes si certains ont cru bon de faire flamber Notre-Dame.

    Avant que les gens du XIXe siècle n’appelle cela de l’art "gothique", on appelait à l’époque la technique de la voûte sur croisée d’ogives "ars francorum".
    Oui : ars francorum, l’art des Francs. Regardez la chronologie et la localisation de l’édification des cathédrales.
    5 ans ?


  • #2188159

    Est-il permis de rêver d’une occupation de N-D par les GJ, voire de sa reconstruction. Joli lieu pour la capitale mondiale du Christianisme !


  • #2188237

    En 1314. Sur le parvis de Notre Dame, les templiers son condamnés par le pape Clément V à être brulés vifs sur l’ile aux juifs. Cette ile se trouvait à l’emplaçement actuel du quai des orfèvres. Les batiments comptent aujourd’hui à un bout un joailler et à l’autre une banque. A quelques mètres, à l’entrée du parc du vert galant (Henri IV, roi protestant) un monument en hommage aux templiers condamnés est orné des représentations de leurs visages grimaçants. L’emplacement de leur exécution va prochainement être entièrement évacué des entités étatiques qui les occupent et couvert d’une immense toiture vitrée. Une sorte de mausollé ou de temple ?


Commentaires suivants