Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Étienne Chouard : "L’élection est un outil de dépossession politique"

Étienne Chouard, qu’on ne présente plus, a relativement disparu des écrans, non seulement en raison de son opposition au système démocratique actuel et à la ploutocratie qui règne sur celui-ci, mais aussi – et surtout – parce qu’il s’est toujours tenu droit lorsqu’on l’a invité à de nombreuses reprises à désavouer certains résistants réels, s’en désolidariser, voire les dénoncer. On pourra lui reprocher de ne pas avoir tenu une seconde fois sur un certain sujet, mais seule une poignée d’hommes peuvent se permettre de le lui reprocher. Nous invitons les autres à continuer à puiser chez Étienne Chouard des éléments de réflexion sur la démocratie et la servitude que le système actuel entretient – avec notre assentiment.

 

Étienne Chouard, sur E&R :

 






Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2736895
    Le 1er juin à 11:56 par L’abbesse du Thaud
    Étienne Chouard : "L’élection est un outil de dépossession politique"

    L’intention d’Etienne Chouard de lutter contre le système est louable. Mais je n’adhère pas (mais pas du tout) à l’idée qu’écrire une constitution va changer quoi que ce soit fondamentalement. Démonstration :.

    La premiere ligne du projet de constititution « Chouard » en cours d’élaboration est : « 1.1 –Citoyen : Pour tout Français, le statut de citoyen s’acquiert à la naissance. »

    Sur cette simple phrase on peut discutailler à l’infini.

    a) Qu’est ce qu’un français ? un individu né en France ? si oui alors tout français est un citoyen est tout citoyen est français et donc quelle est la valeur ajoutée du concept de citoyen ?
    b) Comment reconnait-on que quelqu’un est né en France et pas ailleurs…quelles sont les frontières de la France , qui détient la description précise des frontières de la France (France métropolitaine, dom, tom, autres iles ,etc..) ? y a –il des actuellement des disputes sur le tracé des frontières ? comment les règle t-on ?
    c) Un enfant né en France de parents étrangers (non français ) est il français (par naissance) donc citoyen ?
    d) Quid des cas limites, enfants mort nés (sont ils citoyens ?) enfants nés dans l’avion ? enfant jeté sur la plage ou par dessus le mur de la frontiere..etc
    L’idée qu’on peut supprimer les problèmes de fond en rédigeant des constitutions, des chartes des procédures ou des règlements est ,à mon humble avis, une idée foireuse.
    J’aurais préféré que les groupes constituants prennent d’abord des constitutions existantes par ex celle des Etas unis et en fasse un audit complet au vu de la réalité.
    La constitution US sur la liberté d’opinion disant que le gouvernement n’a pas le droit de faire des lois pour la contraindre semble en béton mais pourtant il y a des discussions et débats infinis pour savoir si l’éducation nationale a le droit d’empecher un débat sur les races et si un prof d’histoire a le droit de parler de l’histoire de l’esclavage en disant ou en ne disant pas qu’il y avait là du racisme anti noirs.

     

    Répondre à ce message

  • Je préfère être dirigé par un énarque ELU que par un éboueur tiré au SORT .

     

    Répondre à ce message

    • #2736946

      Vous semblez ne rien comprendre aux enjeux. Mais si vous tenez tant que cela à « être dirigé » comme un enfant, je ne pourrai vous convaincre de devenir autonome et arbitre des PROPOSITIONS des représentants...
      Parfois je me demande si les gens écoutent ce qui est dit ou s’ils restent fixés sur leurs idées fixes.
      C’est souvent désespérant...

       
    • #2736966

      Ah, Merci ! Je souscris. Surtout quand on voit le résultat de la convention citoyenne sur le climat et les 150 guignols plus liberticides les uns que les autres, à tel point que Freluquet lui-même a dit « Arrête Jeannot, il faut lever le pied »... C’est comme le RIC : Erreur du gouvernement ! Ils auraient dû appuyer la démarche, on en aurait eu pour 10 ans de palabres, de circonvolutions et çà aurait fini en jus de boudin.
      Vive la dictature, mais la bonne, celle de France, pour la France... C’est mal barré.

       
    • Et voilà pourquoi on en est là du coup. J’ai mille fois plus confiance dans un type qui se lève à 4h pour sortir les poubelles que dans toutes les ordures de la raie publique maçonnique.
      Il y en a un qui sait ce que c’est que de se casser le cul pour le bien commun. Pas toi, apparemment.

       
    • Mouais. On peut constater que les Enarques élus font un bien fou à la France depuis 40 ans.
      Quelle blague.
      Du bon sens populaire ne nous ferait pas de mal.

       
    • Et un éboueur élu ? Trêve de plaisanterie, on ne nous demande pas ni à vous ni à moi notre avis de toute façon !

       
    • #2737250

      Bah moi, je préférerais un mec qui dit " moi,j’ai baisé ta femme " ou " il a fait prout " et qui peut même devenir physique de temps en temps, un animal, parce que si cela pouvait devenir une réalité ? Devant Poutine, il lui ferai comprendre " ici, c’est la France, ton grand pays, il est tout petit " avec une vraie culture en bonus.

       
  • Internet rend possible la Démocratie Directe mais ceux qui ont confisqué le pouvoir lne veulent pas en entendre parler . L’Ecclesia d’Athènes (démocratie directe rendue possible par le petit nombre) rassemblait environ 1000 citoyens, une Ecclésia-Internet pourrait en rassembler des dizaines de millions .

     

    Répondre à ce message

    • Qui voudrait en entendre parler de démocratie virtuelle directe ?
      Un chaton, une émotion transitoire, ou un fessier rebondit font plus de voix que n’importe quelle idée sensée.

      Quand on oppose l’immédiateté à 15 pages en petits caractères....devinez qui
      finit 100% des fois premier ?
      On en veut pas de votre dictature du plus grand nombre.
      Le plus grand nombre est le plus impulsif, et le moins informé des forces en présence.

      C’est vrai qu’actuellement, et vu l’abrutissement ambiant, il serait tentant de s’en remettre au "bon sens commun" , mais celui-ci nous prouve continuellement qu’il n’a rien de bon sens, et tout de commun.

      La démocratie à toujours été une affaire "d’élite".
      Que voulez faire de dizaines de millions d’avis qui n’ont même pas consacré
      15 à 30min à l’étude un sujet donné ?
      Que vaut l’expression de cette volonté ?

      On parle actuellement de consentement éclairé....il devrait s’appliquer a toute les questions.
      Comment peut-on s’exprimer de manière décisionnaire
      sur un sujet dont on ne saisit à peu près rien ?

      La pétition type équivaut à "mettre un pouce" , et non à en saisir les enjeux.
      Que quelqu’un lise les documents, et prouve qui les ai compris dans toutes leurs dimensions, avant de voter.
      Ca n’arrivera jamais, les masses ne sont pas qualifiés sur quantités de sujets.
      Ca ne veut pas dire que nos élites ont raison, mais juste que nous manquons d’opposition crédible.

      Est ce qu’il faut former le peuple, réduire la jauge, j en sais rien, mais l’avis du plus grand nombre ne vaut rien sur des questions techniques, or nous ne sommes confrontés qu’ des questions hautement techniques.

       
    • A écouter Louise il faudrait supprimer l’élection, parce qu’en général on délègue son pouvoir à quelqu’un qu’on ne connaît pas...
      Ne pas confondre élire et voter. Merci.

      Or il y a des sujets simples, et ce sont les seuls sur lesquels un peuple devrait se prononcer.

       
  • #2736978

    L’enjeu pour être libres, est de
    - se débarrasser de ce qui provoque l’aliénation (confinant les esprits dans la compensation d’une existence en demi-teintes, voire de médiocre survie),
    - et deuxième objectif, se débarrasser aussi du veau d’or fondé sur l’intérêt personnel plutôt que sur l’interêt supérieur de la nation par exemple ou tout simplement collectif,
    bref organiser l’apprentissage ou la transition pour les malades que nous sommes vers la Plus Grande France dont ses deux piliers que je me propose de nommer : le DON et l’OEUVRE (ou travail).

    Je fais remarquer aussi que : si l’instinct de vie appartient naturellement aux femmes, pour les hommes c’est plus compliqué, et que si on veut sortir du coma (et du soma) il nous faut un projet catalyseur, à truc à dépasser, rien de tel pour remotiver et réveiller les ardeurs, et ce sujet du choix de société est le plus enthousiasmant je trouve.

    Mais le mystère reste dans l’organisation de tout ça...

     

    Répondre à ce message

  • #2736984
    Le 1er juin à 13:13 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Étienne Chouard : "L’élection est un outil de dépossession politique"

    "On pourra lui reprocher de ne pas avoir tenu une seconde fois sur un certain sujet, mais seule une poignée d’hommes peuvent se permettre de le lui reprocher."

    ce n’est pas qu’il n’a pas tenu, mais plutôt qu’il s’est comporté comme un débutant, il a montré une impardonnable naïveté, une totale méconnaissance de la saloperie abyssale qui caractérise l’ennemi

    tout simplement, il n’est pas crédible, n’a pas l’envergure

     

    Répondre à ce message

  • NON ! NON ! NON ! Je n’en veux pas !

    Le peuple est idiot, peureux, credule, faible et traitre....et nous le voyons maintenant plus que jamais avec cette pandemie (ie - Combien se font piquer et sont pret a piquer leurs enfants ?). l’idee que ce peuple decide des regles amenera au meme totalitarisme qu’aujourd’hui.

     

    Répondre à ce message

  • Que celui qui n’a jamais pêché lui jette la première pierre.

    Si on peut débriefer sur sa façon d’avoir appréhender certains sujet, je crois que l’humilité devrait pousser 99% des gens (qui font probablement pas mieux, si ils font, ou qui font probablement rien de plus que quelques commentaires à l’occasion) de savoir reconnaître le travail ainsi que sa valeur, dans les autres.

     

    Répondre à ce message

  • Rappel : Chouard a disparu des médias pour cause d "’ antisémitisme " : il a répondu " je n ’en sais rien, mais il suffit de montrer les preuves" à LA question : " crois -tu à la chambre à gaz ?" sur le plateau de Le Média. S’en est suivi un procès pour négation de crime contre l’humanité ! Incroyable mais vrai !

     

    Répondre à ce message

  • Chouard n’en veut pas aux méchants, il en veut aux gentils de s’être fait bernés par les méchants... Il est atteint d’un variant du syndrome de Stockholm.
    Prochaine étape que je lui suggère : réfléchir à comment faire concrètement pour reprendre le pouvoir quand on l’a pas, et officialiser une nouvelle constitution.
    Et sortir du dogme : la violence c’est mal. La violence est un mode d’expression comme un autre... bon... à part que ça tâche de rouge les vêtements et la gueule...

     

    Répondre à ce message

  • #2737627

    Dur de revoir Chouard après le sketch de Dieudo et son déculottage par Denis Robert.
    Le petit branleur qui l’interroge n’est clairement pas au niveau. "Et Mandela ? Alors ? Hein ?"

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents