Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Professeur Christian Perronne : covid, vaccin et mesures liberticides

« Moi, ce qui me fait pleurer, c’est qu’il y a des Français qui sont contents, parce qu’on les a tellement habitués à être en laisse qu’ils sont heureux qu’on ait allongé la longueur de leur laisse. C’est de la manipulation de population. »

« Il faut que les Français arrêtent de porter ce masque et arrêtent d’être comme des moutons à obéir à ces recommandations qui n’ont aucun sens scientifique. […] Obliger les Français à porter un masque, c’est quoi ? C’est juste leur faire peur pour qu’ils acceptent le vaccin, c’est tout, y a pas d’autre but. »

 

Le professeur Perronne, constant, sur E&R :

 






Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Je trouvais le terme de « collaboration » très excessif quant à l’activisme vaccinal anti-COVID de mes confrères, jusqu’à ce que je me mette à lire sérieusement les études pré-AMM conditionnelle Pfizer, intrigué que j’étais par les arguments du Dr Louis Fouché. Quelle ne fut pas ma surprise de constater que dès le départ de la campagne vaccinale, l’efficacité du vaccin contre les formes graves n’était pas prouvée, en particulier chez les patients de plus de 75 ans, alors que c’était l’argument qui était donné aux patients pour recueillir leur consentement. Il s’agissait donc d’un mensonge.

    Actuellement la dynamique épidémique naturelle est sur le déclin partout dans le monde, que les pays soient peu ou très vaccinés, donc il est impossible de conclure quant à l’efficacité de la vaccination. Il faudra attendre la prochaine épidémie pour juger, sous réserve que le prochain variant ne soit pas intrinsèquement moins virulent comme cela arrive généralement pour les coronavirus, auquel cas la létalité baissera naturellement même dans les pays peu vaccinés.

    J’étais dubitatif, mais les patients participent bien à un essai clinique à grande échelle sans en être informés, avec un rapport bénéfice/risque non quantifiable. Rappelons qu’il s’agit d’un produit à vocation préventive, qui s’adresse à des patients non malades : le degré de sécurité se doit donc d’être irréprochable, et le moindre effet secondaire grave (thrombose veineuse ou artérielle par exemple) est intolérable, surtout chez des patients en bonne santé, et en particulier chez des enfants/adolescents.

     

    Répondre à ce message

    • Ok maintenant faites le boulot jusqu’au bout et regardez des livres qui critiquent la vaccination.
      Aucun vaccin n’est utile. Ils contiennent tous du poison. C’est pour ça qu’il y a de plus en plus d’allergies, de cancer, d’autisme chez les jeunes. C’est fait justement pour foutre le système immunitaire en l’air.

      Il n’y a aucune étude en double aveugle avec placébo qui montre l’efficacité des vaccins.

       
  • Bon courage à tous ceux qui résistent, on ne lâche rien !

     

    Répondre à ce message

    • Vous voyez juste à l’instant j’étais avec des gens tout fière d’avoir fait le vaccin et j’essayais comme je pouvais de leur dire qui il n’y avait aucune fierté à en tirer. Pourtant c’est des gens relativement jeunes mais il parlait comme des vieux qui sont au crépuscule de leur vie. Tout ça pour dire qu’après ça je suis allé faire un petit tour chez ER et j’ai vu votre message qui si court est-il m’a fait du bien. Merci à vous et à tout ceux qui résistent d’exister.

       
    • #2737091

      Depuis le début de ce merdier, j’ai perdu quasiment tous mes amis. Heureusement, dans ma famille proche, personne ne veut se faire vacciner. Mais dernièrement, un ami, qui a eu le covid, est revenu me parler. Je ne sais pas s’il s’est fait vacciner, mais il a dû voir qu’il s’agit bien d’un rhume, qui peut avoir des effets plus ou moins désagréables sur le moyen terme en fonction de la personne.
      Toujours est-il qu’il ne faut rien lâcher, car c’est une question de vie ou de mort. Je sombre par moment dans une espèce de dépression vague à l’âme, mais j’ai toujours été comme ça, car ça fait longtemps que je suis un paria dans cette société. Je me réjouis de voir le monde d’après, d’une certaine façon. Heureusement qu’il existe des gens comme ce professeur et M. Soral pour nous servir d’exemple, car sinon, beaucoup auraient sombré depuis longtemps.

       
    • #2737152

      Absolument @Jean, on ne lâche rien !

       
    • Il y a un livre du Dr. Louis de BROUWER médecin Belge ’’ vaccination erreur médicale du siècle...en Pdf

       
  • #2737151

    C’est atroce de constater à quel point les gens sont formatés mais surtout content de l’être.

    Pas plus tard qu’hier, en marchant dans la rue, je croise une mamie et j’entend d’une petite voie "votre masque monsieur". Pas méchamment, et c’est justement ca que je trouve horrible.

    Elle m’a dit cela exactement de la même manière qu’on demanderait à quelqu’un d’ôter son chapeau dans une église : ca lui parait normal car c’est ce qu’il faut faire, du bon sens, du respect. Inversion totale des valeurs. Maintenant, pour la plupart des gens, ne pas porter de masque n’est pas normal.

    Je me suis retourné et lui ai dit "je n’ai pas peur de la mort comme vous madame". Elle à dit un truc, j’ai pas entendu et j’en m’en branle complètement. De toute facon maintenant mon choix est fait, je ne parle plus aux gens masqués, je ne les regardent pas. Je déteste m’adresser à des regards autant expressif que ceux d’un bovin (sans irrespect pour les bovins bien plus intelligent que tout ces abrutis masqués).

     

    Répondre à ce message

  • #2737154

    Seule solution face à ce masque à la con : désobéissance civile ! Je suis allé en centre-ville du Mans ce matin : encore beaucoup de résistants (certes passifs, cad sous le nez, mais tout de même). J’ai même croisé une jeune femme qui n’en a pas mis !

     

    Répondre à ce message

  • #2737247

    De plus en plus de gens enlèvent le masque en ville et j’ai l’impression que la Police n’intervient pas car elle ferme les yeux car ils ne vont pas arrêter tout les gens qui ne le mettent plus. J’aimerai avoir vos avis dans vos villes respectives ou ailleurs.

     

    Répondre à ce message

  • #2737288

    Je remercie E&R de faire la part belle au Pr Christian PERRONNE dans ce "couillonavirus" ; ce médecin compétent au coeur pur a (contrairement à Didier RAOULT) tout perdu en prenant la défense des français : son poste pour les malades atteints de la maladie de Lyme, sa chefferie à l’hôpital de GARCHES ; Un scientifique humaniste comme le 20 è siècle en avait le secret ; la classe du coeur en plus......S’il me lit qu’il sache que je lui suis reconnaissante au possible de toutes les mises en garde qu’il a eu le courage de faire au sujet des faux vaccins qui relèvent d’une aventure jamais réalisée sur l’homme. Merci Professeur PERRONNE : vous avez probablement sauvé des milliers de vies par votre intégrité, votre droiture qui n’ont d’égal que votre immense courage.

     

    Répondre à ce message

  • #2737295

    le zona....

    un de mes clients a déclaré un zona la semaine dernière , j’avais pas fait le lien avec son injection au pfizer....

     

    Répondre à ce message

  • On avancera vraiment, quand un médecin dira qu’aucun vaccin ne fonctionne !

     

    Répondre à ce message

  • #2737481

    il n’y a pas de boycott franc et massif des inoculas par les soignants ; dès lors seule une fracture se matérialise entre ceux qui font tout bien comme il faut et ceux qui démontrent l’ineptie de ces campagnes d’inoculations menées a grande échelle
    une querelle médico-médicale a laquelle les français ne comprennent rien, persistant de nommer vaccin ce qui n’est qu’un inocula
    reste le coquelet local, quadra qui tient sa basse court et qui y adhère et de ce fait tente par tout les moyens de faire adhérer les braves gens dont il rythme tel le muezzin les appels à la piqure
    pourquoi ?

     

    Répondre à ce message

  • Un Saint Homme !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents