Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Eurovision 2019 : Tel Aviv préfère le gay blanc Duncan Laurence au travesti arabe Bilal Hassani

Le public progressiste mais peut-être vieillissant de l’Eurovision 2019 n’est-il pas encore prêt pour Bilal Hassani le candidat travesti/transsexuel/gay arabo-français venu de l’Internet ? Ou bien, au contraire, le jury populaire (c’est-à-dire les téléspectateurs qui votent par téléphone et représentent la moitié de la note globale de chaque pays) serait-il en train de dire, dans un frémissement de décence : trop, c’est trop ?

Nul ne sait exactement comment sont comptabilisés les votes du public, mais ne soyons pas trop complotistes et prenons-les comme ils sont venus (et soyons bons joueurs : la catastrophique place d’Israël plaide pour des résultats plutôt sains). Que constate-t-on ? Que concernant Bilal Hassani, ils prolongent les votes exprimés par les jurys de chaque pays qui déjà – alors qu’on peut supposer qu’ils sont constitués de people ou autres personnalités progressistes – n’avaient pas été convaincus par notre transgenre national. Mais ce n’est pas tout. Effectuons un zoom arrière et regardons les résultats.

Votes des jurys de chaque pays
Votes des jurys de chaque pays

 

Les jurys nationaux, probablement constitués comme nous l’avons vu de personnalités ou d’artistes locaux bien-pensants, n’avaient pas trouvé troublant, a minima, que le candidat représentant la Suède soit un chanteur – fort sympathique au demeurant – noir accompagné de quatre généreuses mamas africaines. Car oui, John Lundvik, adopté par des parents suédois, et ancien champion sportif suédois, est parfaitement légitime pour représenter son pays.

Mais le vote final, celui des téléspectateurs, a rebrassé totalement la liste des finalistes ! Le Suédois dégringola de la 1ère à la 6e place, notre représentant national s’enfonça encore un peu plus de la 13e à la 14e place, la Russie monta subitement de la 9e place à la 3e, et finalement le public confirma les prévisions des bookmakers en plaçant le candidat hollandais Duncan Laurence à la première marche du podium.

Votes des populations européennes
Votes finaux intégrant les votes des téléspectateurs de chaque pays

 

En effet, cet homosexuel blanc sans perruque, pianiste et ancien obèse devenu vedette de télévision, fait figure de gendre idéal... Ni exubérant, ni trop revendicatif dans sa chanson, il perpétue la conception tranquille de l’artiste homosexuel qui essaye surtout de servir son "art", celui de troubadour du divertissement.

Finalement, ne sent-on pas ici comme l’écho d’un frémissement que l’on ressent déjà au sein de l’Europe, cette vieille civilisation qui refuse de disparaître ? Même si cela est cruel pour le Suédois, le jury populaire ne dit-il pas d’instinct qu’un Viking c’est un Viking, pour faire simple ? Ne rappelle-t-il pas que l’art n’est pas nécessairement l’indispensable débordement, le happening pour le happening, le grand n’importe quoi pour choquer ? N’a-t-il pas jugé d’abord – ceteris paribus ! – l’esthétique de la musique ou des mélodies ?

En tout cas, pour Tel Aviv, l’honneur sera sauf : même si celle qui se veut la capitale du LGBTisme aurait vu d’un bon oeil le triomphe des délires transgenres, au moins n’aura-t-on pas couronné un Arabe en Israël ! Ouf.

– La Rédaction d’E&R –

 

Vous aimez les articles d’E&R ?
Participez au combat journalier de la Rédaction
avec le financement participatif :

 


 

Repéré dans The Voice Holland, le chanteur de 25 ans a remporté le 64e concours Eurovision de la chanson. Un titre qui lui était promis depuis des semaines par les bookmakers et qui lui a été offert par les téléspectateurs et le jury de professionnels chargé de voter.

[...]

Le jeune chanteur, né en 1994, avait affirmé son statut de favori lors de la deuxième demi-finale qui l’a vu se qualifier pour la grande finale. Sa mise en scène, très sobre, contrastait avec l’excentricité habituelle qui caractérise les prestations de l’Eurovision. Un piano, une source de lumière, une pénombre quasi complète, une voix envoûtante. Et c’est tout.

[...]

Le message, universel, a déjà su toucher le plus grand nombre. À moins que ce ne soit son clip, dans il apparaît complètement nu ? Bar Refaeli, mannequin et animatrice des trois soirées de l’Eurovision, n’a pas résisté à l’envie de lui en parler lors de sa demi-finale.

Duncan Laurence – Duncan de Moor de son vrai nom – affirme que cette chanson marque le début de sa carrière d’une manière très significative. Depuis Arcade, il a « envie d’écrire des chansons qui peuvent vraiment parler aux gens ». Il ne cache rien du harcèlement dont il a été victime plus jeune parce qu’il était « gros, laid, gay, qu’il portait des vêtements et des lunettes stupides », comme il l’écrit sur Instagram. Le Néerlandais, originaire de Spijkenisse, a remporté un premier concours de chant à l’âge de 16 ans avant de tenter sa chance à The Voice Holland en 2014.

Lire l’intégralité de l’article sur lci.fr

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

64 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Il faut regarder la video sur YouTube en tapant "Duncan Laurence eurovision".A 1mn25 vous comprendrez pourquoi il a gagné.Cette pyramide s’affichait peut être pour les autres chanteurs mais c’est bien elle qui dominait la soirée.Regardez également Emmanuel Macron au Louvre | Discours du 7 mai 2017 à 6mn13.Cela amuse l’oligarchie satanico-maçonnique et flatte son narcissime de montrer qu’elle impose partout sa volonté.

    Ce n’est que de la logique simple.Bilal Hassani,qui est un gentil garcon,montre aux arabes ce que l’oligarchie souhaite qu’ils deviennent.Mais actuellement le problème de l’oligarchie n’est pas les arabes qui sont partout dominés,ce sont les males blancs,même si des males blancs composent l’oligarchie en majorité contrairement aux croyances de votre association.Ils veulent imposer effectivement un nouveau modèle de male blanc.Ce n’est probablement pas un Duncan Laurence qui va faire la révolution.

     

    Répondre à ce message

    • Tu as raison. Personnellement je me suis débarrassé de ma femme. En effet elle arborait un triangle du plus mauvais effet.

      (des dégâts du complotisme)

       
    • Je m’attendais à une réaction de ce type et je t’en remercie.
      Au vu de l’intelligence de ton commentaire cela ne pourrait que lui faire du bien.Si tu aimes ta femme quitte la.Que ceux qui couinent au complotisme,expliquent alors pourquoi Macron est président de la république.Parcequ’il est l’homme qui mérite le plus cette fonction ?Je crois qu’il a prouvé à maintes reprises depuis qu’il est au pouvoir par ses actes que ce n’est pas le cas.Il a cette fonction car il est simplement le candidat du système oligarchique qui contrôle la finance les médias et la politique.Pas pour son mérite personnel.Il a des capacités.C’est un bon acteur et il sert parfaitement ses maitres.Mais ce ne sont pas qualités qui devraient être celles d’un véritable chef d’état.

      Pourquoi Duncan Laurence a gagné cette compétition ?Pour son talent ?Qui peut sérieusement dire que c’est la qualité de cette chanson qui explique sa victoire.
      Il est vrai que le niveau de l’eurovision est bas.Et que cette compétition rivalise de vulgarité et de médiocrité.Etre vainqueur de l’eurovision cela peut vouloir dire qu’on est le plus médiocre des médiocres ou le moins médiocre des médiocres.Contrairement à d’autres qui en parlent,j’ai écouté sa chanson et objectivement il n’est ni l’un ni l’autre.Comme pour macron cette victoire n’a rien de légitime.Elle ne se comprend logiquement qu’en pensant que le système obeit à ses propres règles,qui ne sont pas les règles officielles,des règles truquées,sous le contrôle de ceux qui ont le pouvoir réel dans ces domaines.

      Il y a de nombreuses formes géométriques possibles,si tu veux attribuer au hasard qu’apparaissent régulièrement en ces occasions des grandes pyramides noires en arrière plan,c’est ton droit.Il y a de nombreux hasardistes qui soit par manque de capacité de reflexion,soit parcequ’ils sont rémunérés à cela écument internet en répétant le discours entendu dans les médias dominés.

       
  • C’est où en Europe l’Australie ?

     

    Répondre à ce message

  • Petit conseil mes amis : si jamais, malgré la satisfaction du mauvais résultat, vous restez déprimé d’avoir été "représentés" par Bilal Hassani, remontez-vous le moral en regardant Dieudo.

     

    Répondre à ce message

  • Au-delà de la symbolique et de l’idéologique, j’ai envie de m’exprimer froidement, de mon œil de spectateur : hier, je regardais la ligue 1, mais j’avais un oeil via mon téléphone sur le live commenté, par je ne sais plus quel site, qui avait qualifié sa prestation de "meilleure de la soirée". Les commentaires sous la vidéo youtube incriminent les arrangements entre jurys (la Suède qui vote Finlande et vice-versa, les ex-yougoslaves, les ex-soviétiques), tels des asseliniens cherchant à prouver que leur champion aurait dû être élu dès le 1er tour si ce n’était pas le vote truqué par le système à qui il fait peur... Or, je pense que l’artistique influence le vote des jurys, et du public. Et qui dit artistique, dit esthétique. Il faut donc m’expliquer où est l’esthétique dans une boule adipeuse qui entre sur scène comme un rugbyman pour montrer sa culotte en tournoyant sur elle-même. De plus, Bilal chante faux, il n’a aucune présence scénique, bref, il n’a misé que sur sa perruque et sa rondelle pour espérer gagner.
    Par ailleurs, la production de ce "spectacle" a été une preuve du pourquoi les artistes français n’arrivent plus à s’exporter : ce sont des bricoleurs, et des rois de la grosse ficelle. Ils ont cru que la France pouvait gagner l’Eurovision en mettant sur scène une résurgence de Conchita Wurst et Netta(pas nyahu mais presque) Barzilai. Dans la France qui fait la nostalgie de Soral, les artistes étaient avant-gardistes. Mais ça, c’était avant.
    En 2014, quand la France avait choisi un israélien, artistiquement, le choix de la simplicité avait été fait (il était venu en jean-t-shirt-baskettes), ça a donné du résultat car, je me dois d’être honnête, il avait plus de talent.

    D’un point de vue idéologique, je me contenterai de dire que le petit Bilal n’est qu’une illustration du discours de Jean-Marie Le Pen depuis des décennies. En effet, si Bilal vivait au Maroc, il vivrait ses turpitudes dans la clandestinité, de peur de se faire défoncer impunément la gueule. Dans la malheureuse France, il peut jouer le roi du pétrole, avec les encouragements des médias (encore que son résultat ridicule va faire qu’ils vont le lâcher et qu’il peut désormais rêver pour devenir une star) et la protection du gouvernement.

     

    Répondre à ce message

  • Au moins il est pas obèse...mais c’est passé juste. Ouf ! j’avais peur pour une fois.

     

    Répondre à ce message

  • L’Australie dans l’eurovision ? Israël ? Ya comme un gros problème de géographie.

     

    Répondre à ce message

    • L’Australie dans l’euro-vision ?
      Et pourquoi pas (l’euro-vision géopolitique) ?

      Je trouve l’Australie tout à fait légitime... Bon, c’est aussi une colonie.. mais c’est arrivé à un point de non retour*.

      Ce qui est par contre discutable, mais pas forcément très discuté... c’est l’euro-vision géopolitique israélienne ?!.. Et en quoi elle serait commune aux autres pays européen...

      Il semblerait que les sionistes veulent imposer coûte que coûte une vision géo-politique européenne sioniste, à l’avantage unilatéral de l’état voyou d’Israël..

      *les blancs européens peuvent rester en terre initialement aborigène tant qu’ils vivent en coexistence et respect des aborigènes en honorant la mémoire des lieux... Ce qui est remarquable, c’est que les palestiniens et les habitants du moyen orient ne sont pas pour jeter les juifs à la mer comme les sionistes le prétendent... mais une fin de l’état d’apartheid, une fin de la colonisation, une sortie des territoires occupés...

      Mais ils n’en feront rien.. et plus grande sera la chute.

       
  • Il existe donc des paris chez les bookmakers concernant ce concours, avec des votes électroniques et tout ça en Israël. Mais Franchement ils nous prennent pour des cons. Ça sens mauvais tout ça....qu ils arrêtent ce pseudo concours affligeant .

     

    Répondre à ce message

  • Le Bilal va repartir tout droit dans son anonymat , on n’a plus besoin de lui.

     

    Répondre à ce message

  • Entre l’Italie représenté par un arabe contre l’avis du publique, la Suède devenu entre temps une province annexé du Soudan par un négre et ses chanteuses de gospel et la France par un travelo marocain. La propagande Sorosienne commençait à un peu trop se voir.

    Ce qu’il en est ressorti : Tout le monde déteste Israël ! le vote des islandais pro palestiniens à fait basculer le vote, ils ont même ressorti le drapeau palestinien histoire de rappeler que c’est un pays sous occupation.

    Sinon je suis ravi du résultat, la chanson de Duncan était pas mal en plus et puis c’est un garçon sympa donc c’est une victoire amplement méritée

     

    Répondre à ce message

  • Je me marre en lisant les commentaires !

    Israël et l’Australie sont tout à fait légitimes pour participer à l’Eurovision. Pour info, Israël participe depuis plus de 45 ans, il serait temps de vous réveiller ! Quant à l’Australie, c’est un peu plus récent mais là aussi, il y a une très bonne raison pour expliquer la présence de ce pays au concours.

    Pour savoir pourquoi, il suffit de faire des recherches sur internet : Google est ton ami, comme on dit, et vous m’avez l’air d’être des personnes intelligentes (a priori) alors vous devriez trouver facilement ! ;)

    Et la prochaine fois que vous voulez rédiger un article sur l’Eurovision, faites appel à quelqu’un qui s’y connait. Ça se voit trop que vous n’y connaissez rien !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents