Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Explosif : Mike Pompeo annonce la divulgation prochaine des e-mails "supprimés" de Hillary Clinton

Protection du pédocriminel Jeffrey Epstein, liens troubles de John Podesta avec l’affaire du Pizzagate, financements illégaux du Parti démocrate, corruption, éliminations politiques, collusion avec Daech via Lafarge et l’Arabie saoudite, etc. : la divulgation publique des 33.000 e-mails de l’ancienne secrétaire d’État de Barack Obama risque de marquer un tournant dans l’histoire politique américaine !

 

Prétendument « effacés » de son serveur privé par Hillary Clinton, la publication de ces e-mails pourraient accélérer l’effondrement d’un réseau tentaculaire qui tente par tous les moyens d’empêcher la réélection de Donald Trump. Après avoir échoué à compromettre le Président avec le factice Russiagate, c’est bien la clique Clinton-Obama qui risque sa tête pour des questions de « sécurité nationale ».

 

 

La « bombe politique » est prête à exploser, voir sur E&R :

 






Alerter

52 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2565998

    Je me demande si leur intention première est vraiment de divulguer ces emails. J’ai plus l’impression qu’il s’agit d’une opération de chantage : vous (les démocrates et mondialistes) laissez les élections présidentielles se dérouler normalement, vous ne foutez pas la merde...ou sinon on dévoile les emails...
    Reste à déterminer si le deep state acceptera ce deal. A mon avis ils refuseront car il est pour eux hors de question d’accorder à Trump un second mandat. Tout sera fait pour saboter cette élection et foutre le chaos.

     

    Répondre à ce message

  • Vous avez un super site pour faire ça, c’est Wikileaks... Vous savez ? Le journaliste torturé au Royaume-Uni, Julian Assange, dans des conditions autrement plus graves que celles de nos "résistants" français.

     

    Répondre à ce message

  • Ce qui me dérange dans toutes ces affaires c’est que Clinton, Biden, Obama... Ne sont pas l’Etat profond mais des zélés serviteurs !
    Ce sont les têtes qu’il faut couper (au sens propre, bien sûr) ou bien tout cela n’aura servit à rien et les problèmes resurgiront dans quelques années...

     

    Répondre à ce message

  • #2566241

    Pompeo parle plutôt de crime d’imprudence assimilable à de la trahison (un serveur privé dans une cave ouvert sur la planète et contenant des secrets d’Etat) et ne mentionne pas des affaires de pédocriminalité ni de réseau.
    Il fait sans doute une espèce de chantage à la Clinton, qui sera condamnée pour stupidité crasse ; les autres se trouvant épargnés ?
    Les emails concernés sont dûment nettoyés de tout nom d’insider, autre que ceux de l’émetteur et du recepteur.
    Pour nous Français, il est important que la Clinton soit poursuivie pour ses liens avec l’affaire Epstein, entre autres, et que sa condamnation ne soit pas seulement sur sa sottise.
    L’affaire Epstein (comme point de départ) et des pédophilies sataniques entraînerait l’écroulement du château de cartes UE, la déchirure de cette toile d’araignée dans laquelle nous sommes des papillons englués avec d’innombrables mouches.

     

    Répondre à ce message

  • #2566293
    Le 12 octobre à 13:36 par Democrate participatif
    Explosif : Mike Pompeo annonce la divulgation prochaine des e-mails (...)

    Qu’il y ait réellement divulgation ou non ( si ils voulaient vraiment divulguer ce serait déja fait depuis longtemps) il ne se passera absolument rien. Le cirque habituel.

     

    Répondre à ce message

  • #2566303

    grâce à Trump , on va peut être remonté jusqu’aux trafics d’organes au Kossovo ? ou pourquoi la France a tenté de déstabilisé la Syrie après la Lybie ( protégé par la mère Clinton et Obama qui les a lâché en pleine action )

     

    Répondre à ce message

  • #2566460

    Pourtant, on a dit que le disque dur du serveur d’Hillary avait été effacé avec BleachBit, un logiciel qui est censé “déchiqueter” les fichiers de telle manière que leur récupération soit complètement impossible. Encore de la pub mensongère ? Ou bien la NSA a un “résurrecteur” de fichiers miraculeux ?
    Pour être sûr que le DD est effacé, il faudrait le mettre à l’intérieur d’une machine d’IRM, ou encore mieux dans le tube d’un accélérateur de particules de type Tokamak : des endroits où règne un champ magnétique très intense. Mais après l’ordinateur risque de moins bien marcher...

     

    Répondre à ce message

    • #2566628

      Les mails étaient depuis longtemps capturés et enregistrés par les services secrets. Ce fut une surprise pour la Clinton quand Wikileaks lâcha l’affaire, sur renseignements obtenus depuis l’intérieur du système. Certains, dans les services, dans l’Armée, ne voulaient absolument pas que la Hillary devienne potus. Une corrompue grave à moitié dingo qui aurait précipité les E-U dans des provocations atomiques. Ils ont alors contacté Julien Assange pour qu’il révèle au monde l’étendue du désastre.
      Assange c’est l’ange Gabriel.

       
  • "Hurry up" ... Il reste que 3 semaines avant les élections et Trump est au plus bas dans les sondages !
    En priant sincèrement que la déclassification de ces emails fassent pencher la balance du bon côté... Une victoire de Biden sera le premier pas vers un coup d’état constitutionnel pour installer Kamala Harris au pouvoir et mettre fin à la république !

     

    Répondre à ce message

    • #2566828

      la déclassification de ces emails fassent pencher la balance du bon côté...



      Non, c’est trop tard. Les coups médiatiques ne peuvent avoir aucun effet dans un système médiatique unanimement anti-Trump. Et tous les sondages donnent Biden gagnant.

      Si Trump peut garder le pouvoir c’est en manoeuvrant hors des médias et même hors de l’élection elle-même.

      On sait que Soros a payé les campagnes des procureurs démocrates qui relâchent les émeutiers arrêtés par la police... pourquoi Soros n’a-t-il pas déjà glissé du pont de son yacht ?

      Trump ne conservera pas le pouvoir. Il l’a gagné par surprise, parce que les leaders démocrates ne cessaient de démobiliser leur électorat en répétant que Trump ne serait pas élu, mais cette fois c’est différent. L’électorat démocrate est mobilisé et les réseaux sociaux sont sous contrôle (twitter et facebook censurent cette fois à tour de bras) : l’entre-ouverture de 2016 a été refermée.

      Et Trump vient seulement de s’occuper des programme scolaires, il aurait dû le faire dès son arrivée à la Maison blanche. Les lycéens de 14 ans en 2016 ont aujourd’hui 18 ans et peuvent voter... Chaque année, le système scolaire américain ajoute au corps électoral une nouvelle génération de jeunes dont le cerveau a été lavé à l’idéologie mondialiste, climatique, LGBT, etc. Biden est mieux placé que Clinton, c’est normal, il bénéficie de l’arrivée de 4 nouvelles générations de jeunes zombies... La fondation Bill Gates a versé des centaines de millions de dollars dans le système éducatif américain... il ne fallait pas attendre l’automne 2020 pour réagir... Contrairement à ce que laisse croire Cossette, Trump aussi a des limites...

      Trump est trop poli pour faire de la politique : il n’a pas été capable de mettre Clinton et sa clique en prison et tous ses opposants les plus brutaux (Soros, Gates, etc.) sont encore en vie... il a déjà perdu.

      À cette heure, il a déjà dû recevoir des offres de reddition honorable de la part du camp démocrate... et il doit être en train de les négocier... C’est pour ça que rien ne se passe... que personne ne va en prison... et que toute la réalité est celle d’annonces et d’effets d’annonce de moins en moins spectaculaires (puisque rien de réel ne vient jamais)... Trump va reconnaître la victoire de Biden et il va dire à ses troupes que le combat a été loyal et qu’au nom de la grandeur de l’Amérique, il faut maintenant faire la paix avec les démocrates...

       
    • #2567084

      J’ajoute que si le but est de reprendre le pouvoir à ce qu’on appelle l’État profond, il est impossible d’y réussir sans couper de têtes et sans emprisonner. C’est impossible de réussir à battre les gens qui ont fait assassiner Kennedy sans employer des moyens aussi efficaces et même plus efficaces. Pour reprendre le pouvoir à l’État profond, il faut une volonté du type de celle de Staline. Obama et Biden devraient déjà être en prison, Clinton devrait être mourante dans la cellule de Milosevic, Gates et Soros devraient être morts...

      Comment aurait agi Staline s’il était aujourd’hui président des États-Unis ? C’est absolument évident : il aurait utilisé le prétexte de l’épidémie de Covid pour déclarer l’état de siège, il aurait fait arrêter Gates, Soros, Pelosi, Clinton, Zuckerberg, Comey, etc. pour haute trahison, crime contre l’humanité et génocide, et il les aurait tous fait fusiller en conclusion de procès « Nespresso » d’une demi-journée. Et aussi quelques patrons de presse et journalistes pour une finition tout à fait propre.

      Qu’a fait Trump ? Il a cru que sauver des emplois et relancer l’économie lui permettrait de se faire réélire... Il s’est comporté comme un enfant ou une vierge... Il fallait fusiller à tour de bras et mais il pensait à son bilan en vue de l’élection... Un innocent ou un saint... pas un chef de guerre...

       
    • Sigebert

      Je partage votre pessimisme. Too little, too late, hélas ...
      L’enquête menée par Barr-Durham sur l’opération Crossfire Hurricane (coup d’état contre Trump) traîne en longueur et les créatures du marigot devraient échapper à la justice.

      PS : Petite lueur d’espoir hier soir où Pelosi s’est complètement liquéfiée dans son interview sur CNN. Son refus d’accepter le plan d’aide de 1.8 trillion de $ à l’économie de Trump, alors que des dizaines de millions d’américains se retrouvent sans le sou et le frigo vide, pourrait se retourner contre Biden ...

       
  • C’est le genre de divulgation que l’on annonce pas à l’avance. Cela donne le temps à l’ennemi de vous réduire au silence.

     

    Répondre à ce message

  • La tradition américaine de la surprise d’octobre se porte bien. La surprise d’octobre a pour effet de changer radicalement la donne à la dernière minute.

    Pour rappel, une semaine avant les élections de 2016, le Dr Steve Pieczenik, psychiatre de la CIA, lié au Mossad et ami éternel d’Israel, a diffusé dans une vidéo la rumeur proto-pizzagate (et proto-QAnon) sur l’arrestation des Clinton, l’implication d’Hillary dans des meurtres, la fuite d’infos à wikileaks sur les emails d’Hillary, etc. Dr Pieczenik semble avoir une lourde influence sur Alex Jones, comme on peut le constater dans plusieurs émissions d’Infowars. Selon des rapports du FBI, Roger Stone (un théoricien du complot devenu très proche d’Alex Jones durant la compagne de Trump) aurait eu des informations haut placées venant d’Israël avertissant que sans une intervention israélienne d’urgence Trump allait perdre l’élection.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents