Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Fabriquez vous-même votre déodorant, sain et économique, avec Au Bon Sens

La transpiration ou sudation est un processus physiologique normal, naturel et nécessaire au corps afin de réguler sa température. Elle permet aussi une indispensable évacuation des toxines et déchets internes. Il est donc essentiel de ne pas entraver ce cycle d’élimination. Cependant, même si le liquide sécrété par les glandes sudoripares est inodore, celui-ci peut se charger d’une odeur, plus ou moins forte et désagréable, au contact des bactéries présentes à la surface de la peau, mais aussi en fonction de la nature des déchets métaboliques que nous excrétons, ou encore du fait d’une perturbation hormonale.

 

L’industrie cosmétique propose une kyrielle de produits : déodorants (parfumés ou non, en stick, en crème…), mais aussi des antitranspirants et antiperspirants perturbant le processus naturel de transpiration notamment en obstruant les pores de la peau. La plupart d’entre eux sont composés d’éléments agressifs pour la peau et les muqueuses (silicone et autres dérivés), voire toxiques pour la santé (sels d’aluminium, perturbateurs endocriniens, allergènes,…).

Sur Au Bon Sens, nous vous proposons une alternative saine et efficace en réalisant vous-même, à la maison, un déodorant naturel, à partir de quelques ingrédients basiques et peu couteux. Une diversité de recettes existe, mais voici la version que nous avons testée.

 

Temps de préparation : 5 à 7 minutes.

Ingrédients :

- 25 grammes de bicarbonate de soude

- 20 grammes d’arrow-root (fécule vendue en magasin bio, ou Maïzena)

- 20 grammes d’huile de coco bio

- 10 gouttes d’huile essentielle bio de lavande ou de tea tree (ou bien 5 gouttes de chaque)

- Un petit pot en verre avec couvercle comme contenant (récupération de petit pot de conserve alimentaire, par exemple)

 

Recette :

Faites fondre doucement au bain-marie l’huile de coco jusqu’à ce qu’elle soit liquide (la faire à peine chauffer), l’huile de coco étant solide en-dessous de 25 °C, et se liquéfie au-delà.

Pendant ce temps, mélangez dans un récipient à part tous les autres ingrédients (bicarbonate, arrow-root et huile(s) essentielle(s)). Lorsque l’huile de coco est liquide, versez-la directement dans votre mélange. Remuez jusqu’à homogénéisation de la préparation. Versez dans votre contenant en verre.

Laissez refroidir, et vous pourrez l’utiliser après solidification totale du mélange (1 à 2 heures en fonction de la température ambiante. Accélération possible en plaçant votre pot quelques minutes au réfrigérateur).

À appliquer avec le bout des doigts sur les aisselles.

 

NB : En fonction de la température ambiante (saison), conserver ce déodorant dans un endroit frais, ou bien au réfrigérateur. // Reboucher bien le pot après chaque utilisation. // L’utilisation d’un bicarbonate de qualité « technique » peut s’avérer plus ou moins adaptée en fonction de la sensibilité de votre peau. En cas de forte sensibilité cutanée, un bicarbonate de soude de qualité « cosmétique » est préconisé et disponible en pharmacie (poudre plus fine). // Ne pas utiliser de contenant en plastique pour votre déodorant. // Se laver les mains préalablement à toute application.

 

Prenez soin de votre santé avec Au Bon Sens, sur E&R :

 






Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Très bonne idée (comme toujours chez "au bon sens") mais, comme disent les marocains et au risque d’être "Rabat"-joie, ce déodorant efface t-il la puanteur de ce gouvernement et celle du poudré sodomite ? Je sais, je suis un peu terre à terre, mais la résistance est à ce prix.

     

    Répondre à ce message

  • J’ai une recette différente :
    3 Cuillères à soupe (CS) d’eau florale (lavande, rose…)
    1/2 Cuillère à café (CC) de bicarbonate de soude
    1 CS de gel d’aloe vera
    10 gouttes d’huile essentielle de palmarosa
    3 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse (pour conserver le mélange)

     

    Répondre à ce message

  • Je "fabrique" ce type de déodorant depuis des années (j’utilise personnellement le ylang ylang ou la palmarosa mais c’est un détail), très économique, ultra efficace (été comme hiver) et ce, pour toute la famille.

     

    Répondre à ce message

  • Le déodorants sont inutiles.
    Les mauvaises odeurs sont dues aux produits chimiques contenus dans les gels douches.
    Depuis que j’ai arrêté de me laver avec ça je ne mets plus de déo, car en se lavant avec du savon naturel comme savon d’alep ou savon de marseille (le vrai pas celui des supermarchés) vous n’aurez pas d’odeur de transpiration je vous le garantie.

     

    Répondre à ce message

  • Un grand merci pour cette info ainsi que les commentaires très utiles aussi

     

    Répondre à ce message

  • Il y a plus simple et moins cher cher : humidifier ses doigts et ses aisselles, tapoter deux ou trois bouts de doigts dans du bicarbonate type farine (le plus fin possible pour éviter les frottements et irritations), les appliquer sous les aisselles.

    Aussi performant que les déodorants les plus puissants, pas d’odeurs de transpiration pendant deux jours au moins, même par temps très chaud, ne stoppe pas la transpiration et ne nous dépose pas une odeur artificielle ou extérieure à nous-même.

    Pour le lavage des cheveux et du corps : savon de Marseille et rien d’autre. Depuis que je me lave les cheveux avec ce savon uniquement, ils n’ont jamais été aussi beaux et je n’ai plus du tout de démangeaisons.

    Pour les dents, rien que de l’eau et un brossage suffisant...

    On en fait trop, on cherche la complication, on veut se convaincre que plus il y a d’ingrédients et plus c’est cher, mieux c’est. Ceci dans tous les domaines de notre vie courante. L’importance de revenir à la simplicité et à la légèreté :)

    Se délaissant et faisant s’effondrer un peu plus ce qui n’a plus lieu d’être sur cette planète, retrouvant une santé optimale.

     

    Répondre à ce message

  • "ne pas en mettre tous les jours"

    Cette dame a raison. Si on ne travaille pas au soleil (ou autre activité qui requiert un effort important), ca ne sert à rien.

    Quant à la pierre d’alun, ca fait plus de 10 ans que je m’en sers, jamais eu de problème. Je ne comprends pas où est le problème.... Ou peut-être qu’il faut reparler de tous ces gens qui s’épilent (mal) et qui se coupent ? C’est pas la faute du déodorant dans ce cas.

     

    Répondre à ce message

  • Pas besoin de déodorant, suffit de se laver sans savon, ni shampoing, seulement à l’eau en frottant. Au bout d’une semaine votre peau sent bon et vos cheveux sont plus beaux et plus robustes. Je ne me lave jamais avec un savon, sauf après avoir fait de la mécanique. Essayez, vous pourrez constater.

     

    Répondre à ce message