Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Fac de Lyon 2 : l’étudiante précaire de BFM TV rattrapée par ses photos de vacances à Cancun

La rouquine de Lyon 2 fait le buzz, et cette sortie inopinée risque de nuire à sa carrière de journaliste, si elle poursuit dans cette branche.

 

 

Devant les recherches des internautes, l’étudiante en souffrance a rapidement pris ses précautions :

 

 
- La Rédaction d’E&R -

 


 

Interrogée par BFM TV mercredi [13 novembre 2019] au sujet de la précarité étudiante, une jeune femme qui étudie à l’université de Lyon est depuis la cible des critiques sur les réseaux sociaux. L’étudiante de 19 ans réagissait à l’immolation par le feu d’un étudiant à Lyon le vendredi 8 novembre.

« La condition des étudiants, ce n’est plus possible, on étudie pour faire marcher l’économie du pays ( ... ) Je fais une journée d’étudiante normale de 8 heures à 18 heures mais moi après je dois aller travailler jusqu’à 2 heures du mat et le lendemain je dois me lever à 6 heures. Comment voulez-vous que j’ingurgite correctement toutes les informations qu’on me donne pour pouvoir réussir ma vie ? » s’interroge l’étudiante.

 

Elle poursuit : « J’ai une bourse, je ne demande pas qu’on me donne un SMIC mais je demande juste d’étudier dans les conditions les plus favorables ».

Suite à ces propos, plusieurs internautes ont retrouvé l’étudiante sur les réseaux sociaux et notamment sur son compte Instagram où la jeune femme a publié des photos de ses vacances. Sur ses clichés, l’étudiante pose sur un voilier à Cancun, au Mexique, apparaît étendue sur la plage ou en visite au Portugal.

[...]

 

 

 

Lire l’article entier sur ladepeche.fr

Lyon 2, la fac risée dirigée par madame Dompnier, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

76 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il faut drastiquement limiter l’accès aux facs de sciences molles, ça permettra de degager 90% des etudiants inutiles qui encombrent les facs et qui pèsent donc sur les budgets ; ça fera plus de moyens pour ceux qui peuvent vraiment produire quelque chose avec leur cerveau. Et qu’on finance les etudiants qui ont de belles capacités intellectuelles, quelle que soit l origine sociale : la méritocratie n’a jamais fait de mal.

    Vracs de mesures : Pour les sciences molles : obligation de valider une propédeutique armaturée par un solide corpus de philosophie/epistemologie/logique propositionelle et modale avant meme de s’imaginer mettre les pieds en socio ou science po, ça virera deja pas mal de branles couillew incapables de reflechir (Je rappelle que tout les bons sociologues comme Clouscard avaient fait des études en philo avant d’aborder la socio ; la philo en sciencew humaines c est comme les maths en sciences dures... Rien à dire pour les sciences dures (vu que la selection y est intrinsèque), sauf qu’on les aide mieux financierement.
    Il faut aussi diviser et trier les etudiants qui veulent faire de la recherche academique pure de ceux qui veulent des savoirs faires utilisables dans le monde du travail (de façons à ce que ces derniers fassent des stages et de la pratique de terrain en milieu professionel, ça evitera lea hordes de chomeurw inadaptés car sans experience).
    Il y a encore dew milliers de mesures a prendre pour reformer le monde qcademique, comme par exemple virer tout cea profs parasitiques et incultes qui pourrissent les cerveaux malleables, jnstaurer un systemende feedback où les eleves peuvent remettre en cause leurs profs comme au moyen age, ou encore instaurer des controlew comptablew plus strictes car ca pue la corruption dans ces milieux.

    A aussi, envoyer les etudiants travailler aux champs durant l été comme sous Mao, pour faire comprendre qui bosse vraiment dans le monde

     

    • Le coup des 2 millions d’étudiants n’est pas si prohibitif. Il permet de garder cette jeunesse fougueuse dans les clous, ensuite les aides pour adultes commencent à 25 ans avec le RSA, pas cher non plus.
      Ça permet de faire passer l’invasion migratoire, et le libéralisme, qui lui peut définitivement tuer le pays. Quand ça sera le moment, plus d’aide pour les études, ni RSA, ni rien. Dans 20 ans ?

      Le problème de cette bourgeoise est son physique anguleux, très moyen, qui va sûrement décliner à la trentaine. Elle peut se payer tout, mais les beaux mecs non. D’où son hystérie.
      La gauchiste de droite qui complète la gauchiste de gauche avec le racialisme. Notez, toujours des femmes, jeunes, que l’on fait parler.


    • Juste un petit conseil : relisez-vous pour l’orthographe. Votre excellent article est un peu diminué parce que le w remplace parfois le s (voisin sur le clavier).

      J’ajouterai à vos propos qu’il serait indispensable de passer les professeurs de l’E.N.M. " (Ecole Nationale de la Magistrature") à une moulinette de confirmation parlementaire, comparable à ce qui existe aux USA pour la certification des membres de la Cour Suprême.
      En effet le MONOPOLE absolu insensé de délivrance de diplômes de magistrats par cette seule institution est RESPONSABLE du façonnage IDEOLOGIQUE de la société française toute entière, puisque la magistrature a justement aussi le MONOPOLE complet de la VIOLENCE LEGALE (en dernier ressort).
      L’E.N.M. est vérolée par les pires idées "Sans-culottes Révolutionnaires", sous de savants et innocents déguisements "bon chic-bon genre", ce qui aboutit à faire que la France entière (70 millions de personnes environ) est de fait jugée par un minuscule panel de 70 professeurs soit 1 dictateur tout-puissant (par procuration) par million de citoyens. C’est soft, invisible et donc très peu dénoncé.
      Il n’y a pas de pays développé dont les magistrats ne subissent la marque indélébile que d’une seule "Ecole" de pensée.


    • Il faut carrément les fermer. Ce sont des usines à couillons et parasites.

      Le social n’est plus un secteur d’avenir.


    • Il y a une raison pourquoi les Grandes Ecoles existent ( ce que tu voudrais que la fac devienne) et pourquoi la Fac existe.
      Je donne quelque exemples :
      * L’internet, le web par exemple étaient vraiment plus à la mode dans les Fac avant que ce soit "mainstream".
      * Les métiers tels que maquilleurs/maquilleuses de stars étaient plus à la mode à la Fac, après des licences en Dessin, puis entrée dans le monde du travail comme ils pouvaient, puis spécialisation de maquillage spécialisé.
      * Des étudiants glandeurs et nuls en tout, se retrouvent en Fac et trouvent leur chemin, et aujourd’hui squattent de très bon postes dans la pub, la vente, etc.
      * Une étudiante de Fac fit 6 masters en marketing, refusa tous les postes bien placés qu’on lui propose après son 3 ème master. Aujourd’hui elle a crée une boite dans la comm qui est très profitable et embauche bien ( mais super sélective).
      * Un étudiant commence des cours de Fac en comptabilité. Déteste celà à la Licence.
      Décide de refaire une licence en Informatique. Déteste celà aussi. Décide malgré tout de faire une licence de psychologie : aujourd’hui dans le privé, charge un minimum de 200Euros/Heure et a une liste d’attente pleine faite de gens en compta, info et autre sciences qui sont dans le burn out et la haine de leur métier.
      * Une étudiante "nullarde" arrive après au moins je ne sais plus combien de redoublements, à attérir à la Fac. Pas mal de déviations. Et finalement se retrouve dans quelque expériences à faire la plonge chez des lieux de vieux. Elle découvre qu’elle aime le contact avec les vieux, discuter litterature, etc. Elle décide de se lancer après pas mal de réorientations en Fac, d’aller dans le peri-médical tourné vers les vieux. Résultat des courses : aujourd’hui elle est chef de service et formatrice dans une clinique privée de vieux riches.

      La Fac n’ a pas vocation à être ce que sont les Grandes Ecoles : on n’ y donne pas un cursus tout tracé, mais l’étudiant a la chance de trouver lui/elle-même sa propre voie, aussi longtemps
      que celà est nécessaires.
      La Fac permet aux jeunes au dévelopement tardif, de s’explorer dans toutes les matières qui les tentent.
      Les plus "glandeurs", plus lents, plus "bêtes" prennent leur temps pour trouver leur vocation et leur propre chemin. Cependant, tant qu’ils continuent à se construire, arrivent à se retrouver dans des postes bien enviables.
      Les plus malchanceux dans les Facs, sont ceux qui confondent Fac et Grande-Ecoles.


    • Très bien dit, je m’aligne là-dessus


    • @PMJL

      A propos de l’ENM ( bordeaux ), vous pouriez ajouter que les futurs magistrats sont en priorité dragués par la franc maconnerie, comme aimait à le rappeler le Procureur très médiatique de Nice Eric de Montgolfier.

      Outre la formation univoque que vous avez évoqué, ces magistrats soit disant " indépendant " et inamovible prettent donc régulierement allégence à la " Fraternité " .Rappelons pour mémoire que les magistrats doivent déclarer leur qualité de frere trois points en GB et Italie. En France évidement, que nenni, le secret joue à plein !


    • Bravo @compris qui fait comprendre à ceux qui n’avaient pas compris ce qu’il fallait entendre...


  • Le misérabilisme et la victimisation sont nos sports nationaux de prédilection.
    Ça rejoint exactement ce que je disais récemment sur le malaise des professionnels de santé . Toujours à pleurer pour participer pour leur propre santé a hauteur de10€ ou 15€ non remboursés, pour des actes hautement techniques qui nécessitent 15 années d’étude , mais par contre , aucun problème pour payer 120 € une couleur chez le coiffeur.


  • Y avait une pub dans les années 80... La semaine prochaine j’enlève le haut....

    Merci qui ? ... Merci bfmwc !


  • Nomadisme, relativisme, individualisme... les valeurs judéo-protestantes, celles du Marché, minent la France !

    Les gens suivent l’air du temps sans se poser de questions, tels des herbivores. Quelque part, nous méritons nos malheurs.

     

  • Je serais pas étonné. Par contre avant de crier à l’imposture il serait bien de vérifier de quand date son séjour (même si elle a le droit d’économiser pour se payer un voyage), qui l’a payé ? Est ce que c’est un cadeau ? Un photoshop ? Se prostitue t elle pour payer ses études ? Ou elle fait seulement de la pub pour des marques sur les réseaux sociaux, d’autres le font. Y a trop d’hypothèses pour s’enflammer aussi facilement, et si c’est avéré qu’elle est une imposture ok, mais ça change rien au fait que y en a qui galère pour leurs études. D’ailleurs quel président ou porte parole des français tourne au smic ? Ils sont tous riche, donc à priori l’un n’empêche pas l’autre si elle se pose en porte parole de certains étudiants.

     

    • Turin (Italie), nov. 2018
      Casa Azul (Portugal), juin 2019
      Montreux (Suisse), oct. 2019

      Je connais peu d’étudiants précaires qui peuvent se permettre 3 voyages à l’étranger en moins d’un an.
      Et ce ne sont Que ceux qu’elle a posté sur son compte et uniquement à l’étranger.
      Alors ou elle a des amis très genereux, ou une famille qui préfère lui payer des vacances à l’étranger 3 fois par an plutot que de lui payer ses études ou remplir son frigo.


    • Se prostituer ?
      T’as vu la cheutron sauvage ?

      "Chéri, tiens j’ai fait des clients ce soir, on va pouvoir s’acheter du tofu pour pas tomber en hypoglycémie, y’a 63.50€".

      "C’est qui qui t’a refilé 50 cts ?"
      "Bah, tous".

      Nan mais fais-moi pas rire, y’a 2 raisons pour mettre sa koukoune en location ; être une tox, tu tapines pour la dope et t’en prends pour supporter d’aller tapiner. 2, pour bouffer et a fortiori quand t’as un gosse et que ta famille t’a reniée, genre l’Aziza encore au lycée qu’ a un guignol pas halal dans le tiroir.
      La Zora, m’étonnerait qu’elle ait eu faim une fois dans sa vie, en plus le Nuits Saint-Georges 2005 est hors de prix à Cancùn. De deux une tox, le genre qui te dit qu’elle est mûr avec une latte sur un joint.

      Faut arrêter, t’es pas dans un gonzo où la meuf dit au taximan ou au concierge d’un palace au Méxique qu’en fait elle a pas un rond et que ça se règle gentiment par une pipe.


    • @Philippe la plupart des putes ne sont pas super jojo de visage. C’est pas impossible que ça soit sa vrai profession. Ibiza est connu pour être un lieu où la prostitution est autorisée et beaucoup d’instagrameuses y rencontrent leur fans moyennant pognon.


  • Va falloir que le Système trouve un contre-feu : genre un paysan (cette catégorie qui connaît en moyenne un suicide tous les 2 jours, sans barouf médiatique particulier), aisé mais qui râle contre sa précarité ...

     

  • Suisse, Portugal, Côte d’Azur, Italie du Nord... une vraie tournée...elle est peut-être effectivement contrainte de faire des extras pour s’en sortir... Une fille boursière de 19 ans qui se retrouve systématiquement dans lieux de riches et d’ultra-riches...

     

  • "...je demande juste qu’on me donne les besoins nécessaires..."
    "...je demande juste d’étudier dans les conditions les plus favorables..."

    T’as surtout besoin d’une syntaxe ma pauvre. Dire que c’est à la fac...

     

    • Si vous saviez...Quand j’y étais dans années 90, une gonzesse a eu le cran de nous situer Charlemagne au XIIIeme siècle et de nous parler du romantisme au XVIeme...En deuxième année, quand même...


    • Très clairement oui.

      Parmi d’autres contradictions, pas syntaxique celle-là ; on veut un revenu universel (d’où il sort ? bien c’est de l’argent public, vive l’État) et plus loin, Oui à l’autogestion !, ce qui doit relever d’un esprit anarco-libertaire grosso modo.

      Dit plus simplement, ces loustics sont, idéologiquement, encore dans le ventre de leur mère, et ils ne sont visiblement pas encore préparés à en sortir.

      Bon cette fille est une nouille, bizarre qu’on lui donne de la visibilité.
      Tout comme votre phrase ;



      cette sortie inopinée risque de nuire à sa carrière de journalisme, si elle poursuit dans sa branche




      Moi je crois bien que ça ne lui nuira pas du tout, c’est des casseroles comme ça qui font un personnel bien servile.
      Ça ou l’UNEF et t’es parti pour le grand 8.

      Par curiosité :



      Adresse du secrétariat
      Université Lumière Lyon 2
      Institut de la Communication
      [...]
      Horaires d’ouverture au public du secrétariat
      Lundi-Mardi-Jeudi 8h30-12h et 13h30-15h
      Mercredi-Vendredi 8h30-11h



      Bon, 20h de secrétariat, sans doute des mi-temps qui font ce qu’ils peuvent pour ramener 550€ à la fin du mois pour essayer de vivre un peu plus dignement, pas le genre de soucis qui préoccupe Zora la rousse. Même pas un A-R CdG/Cancùn, des boloss quoi.

      Je vous laisse consulter le programme des 2 semèstres de Licence 2.

      Pour info :



      aménagement d’études L1 et L2
      Les demandes prises en charge par le pôle ETIP
      Le Pôle ETIP (Pôle Emploi du Temps et Inscriptions Pédagogiques) s’occupe des aménagements d’emploi du temps pour :
      ▶ les étudiant(e)s exerçant une activité professionnelle supérieure à 17h30 par semaine
      [...]



      L2 accueil limité à 30 étudiant et "peu d’heures" selon l’Étudiant.
      Droits d’inscription 170 euros (mais qui fait la sélection d’un nombre d’étudiants anémique à un prix dérisoire ? Comme on peut le voir de ses vacances, Zora n’a pas l’air d’être à la rue. Les 29 autres également ?
      Bon je n’ai pas réussi à avoir le nombre d’heures de cour exact.


    • Oui, c’est là que l’on voit le niveau de nos futures élites !
      Il est vrai qu’à tant voyager à l’étranger, elle a certainement perdu l’usage de la langue française !
      Il faut savoir que ce sont toujours les enfants des "bourges" qui (pas très à l’aise dans leur condition de nantis) essaient de mettre le bord..l, afin d’exister et s’inventent une existence de nécessiteux.
      Obligée de quitter l’école en seconde (mes parents ne pouvaient plus payer mes études),je suis devenue ouvrière. 3 ans après, j’ai obtenu une formation AFPA avec diplôme à la clef à 20 ans. A 25 ans, je reprenais mes études par correspondance pendant 4 ans pour obtenir le bac à 30 ans ; ensuite 2 ans (pris en charge par la promotion sociale) avec un DUT à la clef, à 32 ans ; pour cela, j’ai suivi le cursus normal avec des jeunes de 20 ans. Depuis j’ai toujours enrichi mes connaissances en participant à des stages, des formations durant les vacances ou le samedi...
      De multiples possibilités existent actuellement pour tous ceux qui veulent vraiment étudier. Par contre, il ne faut pas choisir comme cette demoiselle, des filières complètement saturées. Il faut se donner les moyens de ses ambitions... et pas tout attendre de la société.


  • Actrice sociale payée.

     

    • Absolument.
      Un peu comme la Ingrid Levavasseur chez les jaunes, récupérée d’abord, puis proposition de rétribution ensuite, elle avait accepté de tapiner avant de se rétracter sous la pression de twitter et des réseaux sociaux.

      Cette étudiante fait du tort à ses coreligionnaires étudiantes en galère, car elles existent et de manière honteuse au sein d’une puissance économique du top 10 mondial.
      Petits boulots, sales boulots, voire chute dans la dépendance (maques, drogue).

      Les autres, elles, il faut les entendre parler dans les bars branchés des métropoles, c’est voyages et fêtes à gogo, les futurs élites ou salariés apatrides déjà formatées, à des années lumières des problématiques sociétales, déjà à l’aise dans un monde onirique.

      Comme cette étudiante manipulée.


  • Plus con tu meurs .
    Ces gens-là étalent leur vie en permanence sur les réseaux sociaux par pur narcissisme, parce que franchement qu’elle passe des vacances à Cancún, on n’en a strictement rien à foutre .Mais après surtout on ferme sa grande gueule pour dire dans les médias :
    "je demande pas qu’on me donne un SMIC, juste qu’on me donne les besoins nécessaires pour étudier dans des conditions favorables"
    C’est bon ma grande, tu es passé à la télé pour dire en plus des conneries .Lorsqu’on vient pleurnicher on évite de raconter sa vie sur instagram. Ce n’est pas la peine de faire de grandes études pour être aussi nase .
    On m’a toujours dit pour vivre heureux vit caché .


  • ce qui est intéressant ,c’est que la bêtise se généralisant , et le niveau s’effondrant de manière drastique , le système finit par se ridiculiser lui-même...ce qui est plutôt de bon augure….


  • Tandis que chez nous,et c’est le seul de notre famille qui est a la fac,mon neveux,lui ont lui refuse toutes les aides...sous pretexte que ma soeur dépasse ce "fameux plafond" imaginaire.
    T’façons garder vos sous pour les migrants va.


  • Classique, s’en prendre au messager pour ne pas avoir à tenir compte du message...

     

    • @JC

      Rassurez vous, le message est bien compris.
      La vraie question est ; Pourquoi est-ce elle (aisselle, voila voila...) qui est mise en avant, sachant que des fouines vont aller checker ses profils sur les différents réseaux sociaux et trouver la faille (si c’en est une).
      Est elle téléguidée à son insu ? Lui a-t-on mis un micro sous le bec en lui dictant un texte (mal écrit au demeurant) ?
      Des étudiants dans la misère, y’a qu’à se baisser pour en trouver (ou taper dans une poubelle vu que beaucoup y trouvent de quoi manger, ou encore roder de nuit dans certains quartiers pour être sûr de trouver celles qui se vendent pour quelques euros).
      Je pense vraiment que le casting a été baclé.


    • Et c’est quoi le message ?
      " payez mes études pendant que je paye mes vacances, aidez moi, je suis démunie ?

      Voyons donc...


    • Non, non... La plupart de ces "étudiants" n’ont rien à foutre à la fac en premier lieu, voilà le vrai problème.


  • je crois quand même qu’il y a beaucoup d’étudiants qui triment. J’ai vu de tout, des défavorisés, et des personnes comme la Masson. Pour payer mon loyer et mes études, je me levais le dimanche très tôt pour travailler dans une boulangerie, pendant la semaine je travaillais dans une maison pour personnes âgées. Je n’avais pas de voiture, je me déplacais en bus et en train. Aux US je donnais des cours de francais. Je prenais tous les petits boulots (réglos, je précise parce que c’est facile de donner son cul ou faire des photos quand on est bien faite). J’ai dû faire un gros prêt pour mes études, que j’ai remboursée des années après avoir commencé en CDI...j’ai l’impression que cette soi-disant porte-parole discrédite tous les étudiants dans le besoin. Encore une combine de bfmwc ?!


  • Ouais.....
    Moi je vois une tinpe dans l’océan de tinpe....

    Future déboitée du fion qui portera plainte le moment opportun...

    Une rien du tout quoi....


  • Une fois encore, c’est la grande levrette.


  • Jacquie&Michel à Cancun

     

  • Une femme jolie comme elle doit être en couple avec un bon bourgeois ça c’est sûr. Je ne vois pas d’autres explications.

     

  • ah !! quelle merveille la bêtise !!


  • Voila une vraie femme bien formée par la société d’aujourd’hui.

    Elle se victimise pour tout s’autoriser.
    Bien entendu elle ment.

    Le monde d’aujourd’hui fabrique souvent des femmes comme cela : je mens, je triche, et j’ai tous les droits.


  • Que lui reprochez-vous ? Elle a bien dit qu’elle ne veut pas le smic mais les conditions les PLUS favorables. Le smic n’est pas assez pour elles visiblement...

     

  • Je suis moi-même partagé sur cette question des étudiants.
    Pourquoi ? Parce que je sais qu’il existe bien des étudiants en précarité et il faut évidemment que ces derniers puissent étudier dans les meilleurs conditions pour une réussite maximale.

    Mais dans le même temps, quand j’observe la sœur de ma compagne, je m’aperçois que celle-ci voyage toujours.
    Elle prends l’avion pour aller dans tel et tel pays.
    Elle va à la montagne, à la plage (elle a aussi été à Cancun...), elle prends des verres à droite à gauche, va au musée, au resto, au ciné, et j’en passe...
    Elle sort tous le temps !!!

    Alors que personnelle, je travaille et j’ai jamais pu me payer tout ça... Je galère déjà pour le logement et la nourriture !

     

  • Un vol Paris-Cancun en AR coûte aux alentours de 1100 € : un smic net quoi ! La meuf disposait donc au moins du montant d’un smic pour aller se balader et faire bronzette à Cancun.

    Un honnête smicard ou un retraité n’ont certainement pas les moyens financieers de faire un tel voyage ET séjour à moins d’économiser sur plusieurs années ...

     

  • C’est bien une Française =)


  • Notez le tatouage (de p.... donc) qu’on devine sous le sein droit... C’est marqué dessus comme le port-salut !

    Vous me direz, toutes les filles ont des tatouages aujourd’hui... C’est pas de chance pour vous les filles. Juste pour info les vrais hommes cherchent des femmes distinguées et qui ont un minimum de caractère. Et je précise qu’avoir du caractère ça ne veut pas dire parler fort, ça veut dire qu’on ne se vautre pas dans la première fosse remplie de fange venue sous prétexte de faire comme tout le monde.

     

  • joli brin de fille mais comme la grande majorité de sa génération insupportable dés qu’elle l’ouvre syndrome Mazarine , Pingeot


  • Ayant quitté la faculté il y a peu, je connais quelque peu le
    sujet, et sincèrement autant en France, beaucoup de choses ne tournent pas rond, mais se plaindre de la précarité alors qu’on est en université, c’est un peu fort de café.
    Déjà, si Madame est en faculté, c’est qu’il y a des chances que les parents derrière aient une situation financière stable pour pouvoir « payer » 5 ans d’études à leurs enfants, si jamais tel n’est pas le cas, Madame pourra prétendre à une bourse mensuelle, et des frais d’inscription gratuit.
    Même sans bourse, les frais d’inscription s’élèvent à 400€, ce qui n’est pas franchement la mer à boire comparé aux écoles privées ou au système éducatif américain.
    Ensuite, contrairement à ce qu’elle dit, Madame aurait largement le temps de se trouver un petit boulot pour gagner un peu de sous, au pire, elle demande tout simplement à des copains de prendre les cours pour elle, mais ce genre de personne, je vois typiquement le genre, syndiqué à l’UNEF, qui passe sa vie à papoter dans les cafétérias, à organiser des soirées, raconter des potins, organiser des blocus, et se plaindre à la fin de l’année d’être en rattrapages, bah ouais ma grande, t’as qu’à fermer un peu ta grande gueule, arrêter de poster tes voyages au Mexique sur les réseaux sociaux, de partir en week-end, te bourrer la gueule en soirée, et bosser un peu, tu verras ça aide, et ça évite de dépenser ton oseille dans des verres en terrasse et des vêtements de luxe.
    Le gauchisme est un cancer qu’il va falloir éradiquer, insupportable tous ces gens qui quémandent

     

  • Ca risque de nuire à sa carrière de journaliste ??? si elle poursuit dans cette branche
    Bien au contraire ! elle va se voir décerner un brevet de menteuse pathologique par la profession
    Elle a un grand avenir devant elle !!! ou alors j ai rien compris aux MERDIAS ...

     

  • ca me rappelle une fille avec qui j’etais a la fac, fille de medecin qui vivait dans son propre apart a 100 metres de chez ses parents et qui touchait des bourses (au propre comme au figuré)...et qui me disait, ben quoi, faut bien que je vive, j’ai besoin d’un nouveau sac a main comment je vais me le payer si j’ai pas les bourses

    etudiants a la con...en amerique du nord un master c’est 150 000 dollars...plains toi va !

    on donnera du fric a ces cancres quand les meres de famille auront un salaire pour elever leurs gosses

     


    • Étudiants a la con...en Amérique du nord un master c’est 150 000 dollars...plains toi va !



      Le plus souvent à crédit : une catastrophe - supplémentaire - en devenir, au pays de l’Oncle Sam : et c’est tant mieux.
      Cependant, peu importe de quel sérail elle parle (sauf pour ceux qui aiment le débat politique et ses tactiques), l’avantage c’est qu’elle en parle, à tout le moins pour ceux qui galèrent réellement.


  • Bref une enieme poufiasse gauchiste bien ancrée dans le mensonge, la manipulation et plus simplement le foutage de tronche... La France des profiteurs et des nuisibles qui n ont en realite que les problemes de gestion qu ils inventent pour mieux donner le change aux imbeciles !


  • Le problème des etudiants aujourd’hui, c’est qu’ils veulent un grand train de vie avant de pouvoir se le payer de leurs deniers. Mentalité bien socialiste qui consiste à vivre sur l’argent des autres, parfois durement gagné.
    Il y a sabs doute une petite fraction d’étudiants qui doivent être aidés (les bourses, c’est fait pour ça), mais un peu de sobriété ne fait pas de mal à cet âge : ça apprend la vie et ça oriente sur le travail.


  • lol, laissez-la tranquille dans ses vacances à Cancun,

    les études institutionnelles ne servent à rien,
    ou éventuellement à des merdes, qui vont "enseigner" à d’autres merdes

    c’est mieux le sable dans la raie du cul,
    à Cancun

    elle nous ramène des sensations avec des saveurs locales :
    ah ! le fameux "gravier de Cancun" !


  • Elle a parfaitement compris la différence entre la communication et la vérité.
    Elle aura son diplôme de journaliste , c’est sûr.


  • Bonsoir...Il est vrai que la situation des Étudiants est parfois précaire voire dramatique mais faut-il avoir un tant soit peu des goûts et envies plus modestes afin de s’éviter nombre de Frustrations...A l’heure actuelle beaucoup d’étudiantes se proposent en "Sugarbabies", c’est à dire que via certains Sites
    Spécialisés dans le domaine elles se font entretenir par de vieux Friqués les "Dadies" (ces derniers étant attirés plus par les Étudiantes que les Escortes-accompagnatrices par exemple ) en échange de leur charmes ou plus si affinités... Ce n’est ni plus ni moins qu’une forme de prostitution déguisée étudiantes je vous l’accorde... Cependant je remarque que ce phénomène est de plus en plus croissant et que les Filles de manières naïves et inconscientes "s’affichent" avec tous leurs accessoires luxueux et leurs photos de Vacances... Avec toutes les conséquences que cela peut entraîner... Je ne dis pas que cette jeune fille est une "sugar baby" mais si cela s’avérait être le cas, je n’en serai point étonnée ;).


  • Le problème quand on est écervelé pour ne pas dire décérébré c’est qu’on ramène les réflexions des autres à son petit quotidien guère folichon sans bien évidemment se remettre en question, il est vrai que c’est plus facile de se faire passer pour une victime de ceux qui sont mieux lotis que soi. Alors je vais vous dire celui qui vous écris est docteur en histoire du droit et des institutions et l’aîné d’une famille de trois enfants avec une maman au foyer et un papa militaire. Etant fils de militaire je n’ai jamais eu droit aux bourses universitaires et pourtant il y avait cinq bouches à nourrir dans la famille. L’été, en juillet, j’étais magasinier stagiaire chez Renault, en août je ramassais les cerises en Lot et Garonne, en septembre je faisais les vendanges dans le Médoc en Gironde et en octobre je ramassais les noix sur les bords de la Garonne pour me faire une cagnotte suffisante afin d’avoir assez d’argent pour payer mes droits d’inscription à la faculté, acheter les bouquins et les polycopiés pour préparer mes travaux dirigés et mon abonnement annuel dans les transports en commun. Ah c’est sûr je passais pas mes weekend à faire la fête, à siffler du whisky ou à lécher les copines....Au final j’ai décroché ma maîtrise en histoire du droit et des institutions (bac +4) à 21 ans et mon doctorat 4 ans plus tard à 25 ans. Après mon service militaire mon premier boulot, (avec un bac+7) a été distributeur de prospectus (au smic) puis clerc d’huissier (au smic), puis pigiste chez un avocat (au smic), puis clerc de notaire (au smic), puis gestionnaire d’immeuble (au smic), puis responsable d’un service contentieux (ma première paie au dessus du smic à mes 40 ans !!!) puis rédacteur contractuel dans une collectivité locale de 4500 habitants, ..........aujourd’hui à bientôt 58 ans je suis directeur général des services d’une commune de 3000 habitants, je me tape des semaines de 60 heures, je touche mensuellement 2 fois et demi le smic sans avoir le sentiment de voler personne. Mes parents m’ont enseigné une règle d’or, la seule qui soit et cette règle c’est celle-ci : N’ATTENDS JAMAIS RIEN QUE DE TOI, je leur en suis infiniment reconnaissant, ils ont tous les deux maintenant dépassés les 80 ans et ils sont plutôt fier de leur fils aîné et je ne les remercierai jamais assez de m’avoir offert le plus beau des cadeaux : la VIE. Alors continue à te lamenter, continue à tempêter contre les nantis, les privilégiés, continue à te shooter inlassablement à la critique


  • de ceux qui ont trop au regard de ceux qui n’ont pas assez, continue finalement à te disperser sur les autres plutôt que de te concentrer sur toi, continue donc à avancer dans cette impasse, continue à te consumer dans l’illusion si cela peut te rassurer mais saches que ce cheminement n’abouti jamais à rien. "Chacun est maître de son destin, c’est à nous de créer les causes du bonheur. Il en va de notre responsabilité et de celle de personne d’autre" Dalaï Lama

     

    • Vous avez donc choisi votre naissance, le milieu social, familial, économique, culturel, le pays et sa situation géographique sociologique économique, culturelle, intellectuelle, la langue, le niveau de vie, les opportunités culturelles d’apprentissage, de mise à disposition des connaissances, des conditions d’apprentissage, d’élévation sociales par l’instruction,
      Ainsi que toutes celles que votre famille vous a offert en plus de votre patrimoine génétique qui ne vous a pas fait naître idiot, attardé, limité intellectuellement,ou socialement et familialement,

      Bref, à quasi 60 ans, mec tu n’as pas retenu grand chose qu’une pseudo-regle purement cynique de la société qui t’entoure mais qui ne reflète absolument pas ce qu’est la vie :

      On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille, on choisit pas non plus les trottoirs de Manille, de Paris où d’Alger pour apprendre à marcher...
      Être né quelque part : être né quelque part pour celui qui est né, c’est TOUJOURS UN HASARD".

      Maxime Le Forestier.

      Médite ceci, et grandi enfin.
      D toutes les routes de la vie, la seule qui compte vraiment est celle d’un véritable être humain.
      A près de 60 ans ans, il est temps de t’y engager.

      La vie est une loterie, et on fait tous ce qu’on peut avec ce qu’on a eu.


    • Et puis dernier conseil : arrête avec le Dalaï Lama.
      Cet homme n’est pas le puit de sagesse que l’on te vend.
      Ce n’est qu’un habile imposteur, membre du clergé du Tibet, jouissant d’une vie de branleur passif sur le compte du tibétain de base, et financé par la CIA afin de faire cessetion d’avec la Chine, afin d’offrir aux USA des bases proches idéales pour tenir en respect la Chine et la menaçant d’anéantissement nucléaire préventif en cas de conflit.

      Ce guignol est un pion de.la géopolitique américaine, qui prend les tibétains pour des esclaves et le reste de l’humanité pour des cons.

      Il n’est pas plus sain qu’un autre mortel.

      "Nul homme ne peut en élever un autre. Dieu fait les Hommes ce qu’ils sont".


  • #2324530
    le 18/11/2019 par Qu’est-ce qu’on s’fend la gueule en 2019
    Fac de Lyon 2 : l’étudiante précaire de BFM TV rattrapée par ses photos de (...)

    On dirait le titre d’un film .. l’étudiante gilet jaune à Cancun, c’est la suite de... pour 100 briques t’as plus rien , version Versacé


  • Pour répondre à Hervé le rageux, je précise que mon frère cadet, qui vient de disparaître à l’âge de 54 ans, après avoir été champion d’Aquitaine de tennis de table (catégorie junior) a développé, à 24 ans, une schizophrénie paranoïde qui l’a éloigné de nos réalités quotidiennes. Toutefois, il a gardé jusqu’à ces derniers instants la volonté de bien faire tout ce qu’il entreprenait dans l’atelier protégé où il travaillait. Que tu sois valide ou pas, la vie c’est une projection dans un temps que tu ne contrôles pas mais c’est l’être et lui seul qui se trouve aux commandes de sa trajectoire. Pour conclure je reprendrai la maxime (Le forestier ?) de Li Er (Lao Tseu pour les profanes) présumait né en 571 avant Jésus Christ (bien avant la création de la Cia..) "Souciez-vous de ce que pensent les autres et vous serez toujours leur prisonnier"


Commentaires suivants