Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Facebook et Google veulent censurer les opinions non-conformes

Pardon, les "fausses informations"

Facebook part à l’assaut des fausses informations diffusées sur sa plateforme, devenues un sujet phare avec la campagne présidentielle américaine, et va offrir la possibilité à ses utilisateurs de les lui signaler.

Le réseau social teste actuellement sur un nombre limité de personnes une nouvelle commande qui permet aux internautes de caractériser un message comme étant une fausse information.

Il faut cliquer dans la partie située en haut et à droite du message, qui permettait déjà de marquer un contenu comme « ennuyeux » ou « indésirable », a indiqué dans un message posté sur sa page Facebook Adam Mosseri, vice-président de News Feed, le département du réseau social qui gère les fils d’actualité.

En cas de signalement, Facebook s’appuiera également sur « d’autres signaux », dont il ne précise pas la nature, pour soumettre, le cas échéant, l’article ou le message à des sites reconnus pour leur travail de vérification de l’information.

Il choisira dans la liste établie par l’institut indépendant Poynter un ou plusieurs des 43 membres répertoriés, qui ne compte pas de site français.

 

Un signal de danger apparaît

Si la vérification révèle que l’article contient des informations erronées, il sera alors assorti d’un triangle contenant un point d’exclamation, souvent utilisé en signalisation routière pour indiquer un danger, et de la mention « contesté par des vérificateurs indépendants ».

Adam Mosseri précise qu’il sera toujours possible de partager ces articles, mais la mention apparaîtra à chaque fois.

Il ne sera, en revanche, plus possible pour son auteur ou son éditeur d’en faire la promotion sur Facebook, notamment par de la publicité, indique le réseau social.

 

Même politique chez Google

Facebook avait déjà annoncé, mi-novembre, qu’il n’autoriserait plus les sites ou les applications diffusant des informations trompeuses ou fausses à faire de la publicité, mais n’avait pas précisé selon quels critères d’évaluation.

Mi-novembre également, le géant d’Internet Google avait décidé d’adopter la même politique vis-à-vis de ces sites.

Après l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis, une polémique est née autour du rôle supposé des fausses informations, souvent diffusées à dessein, dans l’issue du scrutin.

Ce débat a été illustré début décembre lorsqu’un homme a fait feu dans un pizzeria qu’il soupçonnait, sur la base de fausses informations, d’abriter un réseau pédophile impliquant notamment Hillary Clinton.

À ne pas manquer, sur E&R :

 

La parole censurée, en France comme ailleurs,
à lire chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Maintenant que l’on ne peut plus s’en passer , et que TOUT transite par elle , La " toile " sera un élément déterminant quant à l’élaboration de leur dictature mondialiste .


  • c’est très bon signe. Cela signifie qu’ils perdent la main. Le virus de la vérité s’est infiltré dans les mensonges shoaticocompatibles. Comme tout remède, il détruit peu à peu mais surement les "vérités" autorisées. Le corps internet des soumis réagit comme il peut mais ça sent les derniers réflexes ^^


  • #1625075

    Facebook et Google veulent censurer les opinions non-conformes
    L’un analyse le narcissisme et l’autre analyse nos requêtes pour résoudre le problème
    Voilà facebook et google qui formule une requête pour convenir à la censure d’ une idée de langage
    Le selfi (face to face) doit être conforme dans le "doit" il y a do it , d’ailleurs
    de selon de mon opinion facebook va manger google , qui n’empêche que la requête aura toujours sa place comme singularité face au selfi


  • Les maitres à penser ,c’est eux ,les autres ils ne pensent pas ,ils exécutent et surtout ils payent .Ils ne connaissent que la bonne information ,celle qui leur convient . C’est la seule façon de rendre un peuple soumis dans un pays "démocrate" .


  • Il suffira de jouer le jeu : nous sommes tous des vérificateurs indépendants non ?

     

    • Absolument, moi qui n’allait pas sur Facebook je sent que je vais cliquer de nombreuses fois sur ce symbole


    • #1625251

      A Mickael B

      Bien vu,
      et il sera très amusant de dénoncer tous les articles du système.

      SAUF que cela ne pourra marcher que pendant un temps limité. Pourquoi ?

      D’abord parce que nombre d’articles pro système seront blindés et donc "non dénonçables".

      Ensuite parce qu’avec des méthodes statistiques (qui permettent par exemple de déterminer le bon gout via 3 collections : objets, population de personnes, et opinions de ces personnes sur ces objets), on référencera rapidement les délateurs et les sites réellement anti-système.
      La 1ere approche sera de considérer comme anti-systèmes tous les délateurs de sites pro système.


  • 1, Facebook n’est pas fondamentalement utile ( même dans un cadre pro ),
    2, Zappez google et utilisez Qwant : vous ferez un geste patriote...

     

  • les sionards ne supportent pas la liberté d’expression,les nombreuses casseroles que traine mme Clinton et son mari ont été inventée de toute pièces par les méchants complotistes aidés en personne par Vladimir Poutine c’est bien connu.


  • #1625155

    Comment leur dire que c’est trop tard pour reprendre la main , plus rien ne peut empêcher le " dévoilement " " la révélation " nous vivons l’apocalypse , les âmes hideuses se voient a l’œil nu , le mensonge ne peut plus se cacher .
    Internet en est le précieux outil et il devient la mémoire des peuples .
    En prévision de leurs efforts qui vont devenir de plus en plus efficaces et devant la disparition de vidéos , de comptes , de commentaires etc , je télécharge tout , je conseille a tout le monde d’en faire autant , je garde ça comme de précieux missiles bien a l’abri .


  • Fesse de bouc et gogole devraient demander conseil au plus vite à G.Gaiffe !!!...


  • attention à ne pas tomber dans le même piège que wikipédia, j’avais signalé une page mensongère d’une personnalité politique qui s’était inventé une vie et un cv, à la base comme source il y avait une dizaines de médias qui relayent l’info bison mais un seul article avec un seul auteur , après avoir essayé de changer plusieurs fois la page en vain : une équipe veillait en raison d’élections, j’ai eu un contact wikipédia qui me disait que l’important ce n’était pas la vérité mais ce que la majorité des personnes pensait, donc je ne pouvais pas modifier même si j’avais effectivement raison et que mes sources étaient fiables.


  • Intéressnt de noter que les propriétaires de Facebook et de Google sont tous des membres de LA tribu. Les zélus n’ont pas apprécié le résultat de l’élection étasunienne.

    Jouons le jeu et marquons toutes les fausses (véritablement fausses) nouvelles qui sont diffusées dans les merdias mainstream.


  • #1625227

    Utilisez des logiciels libres comme sur le site framasoft , quelques exemples ici :
    Alternative à skype : Framatalk
    Alternative aux clouds : Framadrop

    Et pour ceux qui pensent qui n’ont rien à cacher, je vous conseille vivement de regarder le film sur Snowden puis pour aller plus loin de visiter le site de la quadrature du net qui défendent les droits des internautes.

     

  • Voir film : Bienvenu a Gattaca + Matrix

    oui je sais j’ai des veilles références ;)


  • #1625273

    Si facebook et google jouent à ce petit jeux là, on peut trouver un autre réseau social à la place de facebook, et un autre navigateur que google chrome, et un autre moteur de recherche que google.

    Il y a des gens qui se demandent comment créer un moteur de recherche européen qui puissent concurrencer google. Même chose pour facebook.

    Et bien, la réponse est simple. Créer un moteur de recherche et un réseau social, avec zéro censure (sauf bien sûre pour la pédophilie).


  • Sont ils en train de lutter contre la nouvelle maladie qu’est le non conformisme ?


Commentaires suivants