Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pizzagate : selon l’AFP, "l’attaque d’une pizzeria de Washington montre la dangerosité des rumeurs"

L’irruption d’un tireur dans une pizzeria de Washington, objet d’une rumeur la liant à un réseau pédophile et impliquant un proche de Hillary Clinton, montre les dangers de la propagation de fausses informations sur internet et sur les réseaux sociaux.

 

L’incident est survenu dimanche dans un quartier huppé de la capitale lorsque Edgar Maddison Welch, 28 ans, s’est présenté à la pizzeria Comet Ping Pong armé d’un fusil d’assaut pour, selon ses dires, enquêter personnellement sur l’affaire désormais connue sous le nom de « Pizzagate ».

Le jeune homme, qui a affirmé avoir parcouru plusieurs centaines de kilomètres en voiture depuis la Caroline du Nord pour assouvir sa curiosité, a rapidement été arrêté par la police, qui a découvert deux autres armes.

Il a fait usage de son fusil d’assaut, mais personne n’a été blessé.

Les motivations avancées par ce tireur constituent une nouvelle escalade dans les conséquences de la diffusion de fausses rumeurs sur Internet dans le contexte de la campagne électorale américaine.

« Ce qui s’est passé (dimanche) prouve que le fait de promouvoir des théories du complot fausses et irréfléchies a des conséquences », a déploré dans un communiqué le propriétaire de cette pizzeria à la clientèle familiale, James Alefantis.

Son établissement subit une vague de harcèlement en ligne depuis la publication début octobre par WikiLeaks d’emails de John Podesta, le directeur de campagne d’Hillary Clinton. Dans ces courriels était évoquée une soirée de levée de fonds à laquelle M. Alefantis avait été associé.

Cette révélation a été le point de départ d’une rumeur infondée affirmant que son restaurant servait de façade à un réseau de pédophilie. Outre des commentaires violents sur les réseaux sociaux, l’établissement de la capitale américaine et les boutiques alentours ont été menacés par des personnes ayant fait le déplacement jusqu’à culminer avec l’attaque armée.

 

Le fils de Michael Flynn impliqué

« J’espère que ceux qui ont attisé ces tensions vont prendre un moment pour réfléchir à ce qui s’est passé ici (dimanche) et cesser immédiatement de propager ces mensonges », a lâché James Alefantis.

L’initiative du jeune tireur montre que les nombreux démentis visant à classer indéniablement le Pizzagate au rang des histoires fantaisistes ne portent pas forcément leurs fruits.

Lire la suite de l’article sur journaldemontreal.com

 


 

Voici les « rumeurs » dont parle l’AFP. Elles sont issues du site Cometpingpong, onglet Friends, puis Heavybreathing :

 

 

Et n’oublions pas cette petite famille heureuse :

 

- La rédaction d’E&R -

Les élites mondiales à la loupe, chez Kontre Kulture :

Sur la pédocriminalité, chez Kontre Kulture :

Tout le Pizzagate, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants