Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Fake News Awards : quenelle mondiale de Trump à la presse mainstream

Un président qui a de l’humour, et des résultats. Ce sont ses deux armes contre la presse mainstream de la côte Est – relayée complaisamment et aveuglément par le reste de la presse occidentale – et le divertissement de la côte Ouest, qui tapent sur le 45e président des États-Unis sans repos depuis sa nomination (et même avant, quand il a commencé à représenter un danger pour l’establishment).

 

Trump a été élu sans la presse, contre la presse même. Au tarot, il y a la garde, la garde sans, et la garde contre. Trump a raflé la mise en laissant son chien à l’adversaire, et en le battant à plate couture. Il a fait son contrat : les usines commencent à se rapatrier aux USA, la Bourse est au plus haut (Wall Street lui crache moins à la gueule), l’emploi ouvrier remonte (l’Américain de base gagne plus) et la cherry sur le cake, la firme Apple vient d’annoncer qu’elle allait payer ses 38 milliards de dollars d’impôts sur ses profits faits à l’étranger... à la maison ! Trump se félicite de cette honnêteté soudaine des boss de l’entreprise la plus riche du monde. Mais il a dû bien les travailler au corps auparavant, comme on connaît le bonhomme.

« La réforme offre aux entreprises américaines la possibilité de pouvoir rapatrier les bénéfices réalisés à l’étranger à des taux variant entre 8% et 15,5%. Cette fenêtre, limitée dans le temps, s’applique en réalité même si les bénéfices ne sont pas rapatriés.

Le groupe, première capitalisation boursière mondiale, a aussi affirmé qu’il contribuerait "directement à l’économie américaine" à hauteur de plus de 350 milliards de dollars dans les cinq années qui viennent, au travers notamment de 20 000 créations d’emploi ou d’investissements auprès de ses fournisseurs et sous-traitants aux États-Unis. » (Source : quebec.huffingtonpost.ca)

La presse et le peuple, ça fait deux

Mais revenons à la quenelle trumpienne : le président a donc organisé un Fake News Awards sur le modèle des Razzie Awards, la parodie des Oscars du cinéma. Des Américains avec de l’humour y récompensent les films les plus cons, les acteurs les plus tartes, les réalisateurs les plus soumis. Le même principe a été appliqué à la presse dominante qui n’a cessé d’attaquer le président, et pas toujours au-dessus de la ceinture.

Si les attaques n’avaient été que politiques – ce qui est légitime – et sourcées, il n’y aurait rien eu à redire. Mais la presse US est tombée si bas dans son combat contre le Monstre, le Fou, le Menteur, le Violeur, le Hitler, qu’elle s’est elle-même dangereusement rabaissée. Tout ça parce que ce 4e pouvoir avait choisi son candidat, sa candidate : Hillary Clinton. Qui fera une campagne tellement mauvaise qu’elle perdra le titre qui lui était promis, préparé, réservé. Elle ne sera pas la première reine de l’Amérique. La presse ne pardonnera jamais à Trump son hold-up et son pied-de-nez, pour ne pas dire son doigt d’honneur à l’ensemble médiatico-politique.

 

JPEG - 123.8 ko
Au lieu de travailler au succès de l’Amérique, Donald regarde des dessins animés débiles en boucle à la télé (et des films porno)

 

En attaquant Trump du matin au soir, la presse mainstream – soit le New York Times et ses canetons – a attaqué le peuple américain qui avait voté Trump. Erreur fondamentale, qui explique entre autres l’accélération de la défiance vis-à-vis de cette même presse et la montée de l’information par les réseaux sociaux. La campagne actuelle des GAFA contre la liberté d’expression sur l’Internet fait partie du plan de vengeance du pouvoir profond à l’encontre d’un peuple américain qui a mal voté. Twitter, le canal historique de Donald, a fait trop de mal à Hillary, doit être expurgé de ses éléments diaboliques. L’opération de nettoyage est en cours mais, au final, ça ne changera rien : une majorité d’Américains ne croit plus à la bonté du Système, et la chose est identique en France. Sauf qu’ici, on a peur de voter pour un candidat populiste qui réunirait la droite et la gauche, un hybride Marine-Mélenchon. Mélenchine ? Marenchon ? Soyons patients, ce candidat viendra.

Bref, Trump a donc révélé les vainqueurs des FNA (les FN Awards) malgré un petit sabotage (ou un problème de surdose du serveur) du site qui annonçait les résultats. C’est d’ailleurs sur ce bug que le Huffington Post français préfère communiquer, cela va de soi. Quand on a tout misé sur Hillary et qu’on se retrouve avec Donald, on peut l’avoir mauvaise.

CNN a obtenu 4 FNA, le NYT 2, le reste des récompenses se partageant entre ABC News, Time, le Washington Post et Newsweek. La bonne grosse daube mainstream donneuse de leçons ! Mais la vedette de la cérémonie reste l’inégalable « économiste » Paul Krugman qui a publié dans le NYT un article qui expliquait que « l’économie américaine ne se remettra jamais de l’élection de Trump ». Le plus étonnant, dans cette contre-attaque aussi drôle que juste, c’est qu’au moment où l’heure de la cérémonie approchait (le 17 janvier 2018), le sénateur républicain Jeff Flake a comparé Trump à Staline pour... ses attaques contre la presse ! Un joli cas d’inversion accusatoire dont on connaît les inventeurs...

Jeff rappelle que Trump a qualifié la presse d’« ennemi du peuple » en 2017 et que ce sont les mots « tristement célèbres » de Staline « pour décrire ses ennemis ».

 

PNG - 676.6 ko
Trump, le président anti-Blancs, fait le signe des Black Panthers !

 

En conclusion de cette soirée, pour revenir dans le sérieux, le site des FNA a publié les 10 réalisations clés de la présidence Trump, qui vient de souffler un an d’administration. En voici les principales :

Pendant que les médias consacraient 90 % de leur temps à une couverture négative ou à des fake news, le président a obtenu les résultats suivants :

- L’économie a créé 2 millions d’emplois et généré 8 milliards de dollars de richesses depuis la nouvelle présidence
- Les Afro-Américains et les Hispaniques se félicitent du plus bas taux de chômage mesuré dans l’histoire
- Le président a réalisé la plus grande baisse d’impôts pour les Américains qui travaillent dur depuis le président Reagan
- L’État islamique est en perdition, écrasé en Irak et en Syrie.

Bon, sur la dernière, y a quand même une petite fake news que la presse mainstream ne relèvera pas, pour cause de patriotisme surévalué : ce sont les Russes qui ont fait le boulot. Merci à Poutine... le fils de Staline !

Trump contre l’État profond et ses réseaux,
lire chez Kontre Kulture :

 

Comment Trump a retourné les fake news contre l’envoyeur, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La barquette de 300...bien au fond !


  • #1882300

    Trump permet de révéler quelque chose d’important : les gauchistes sont en réalité ultra-minoritaire, alors qu’ils avaient réussi à faire croire le contraire jusque là.
    Encore mieux, tout l’appareil politico-médiatique se dévoile pour ce qu’il est : une machine de guerre uniforme. Oui, mais une guerre contre qui, sinon contre le peuple ?
    Trump apparait comme le premier président "punk" ou "rock’n Roll" de l’histoire des Etats-Unis. Voir tous ces pseudos rebelles hurler contre lui est un spectacle à la fois navrant et réjouissant.

     

    • Sur les baby-boomers, l’effet de ce pilonnage, je l’ai mesuré hier soir, il est navrant et effrayant : « Tromp ! L’agresseur sexuel, Haïti et les pays d’Afrique sont des pays de merde, son père était dans le KKK, il ne louait pas d’appartement aux noirs, il va déclencher la troisième guerre mondiale avec l’autre fou de Corée du Nord, un pays de dictature, des hauts dirigeants qui ne donnent pas de nourriture à leur peuple,… un blocus ?… euh par les mêmes, l’OTAN comme en Irak avec ces 500 000 enfants morts à cause de l’embargo ? Pour des armes de destruction massive qui n’existaient pas et Albright qui assume le "prix qui en valait le coup", ah oui avant Tromp, les USA faisaient bien la guerre partout… euh….ah mais tu sais, on ne veut pas réfléchir, hein à nos âges ! Mais Tromp a fait faillite ! Ah la presse française est quasi totalement subventionnée ? Euh…. et Jack Lang qui le dénonce est un pédophile notoire… euh… ah ouais… mais bon ». C’est totalement confus, ça part dans tous les sens, incapacité de trier les faits selon un ordre de gravité,… totalement hystérique, la télé rend complètement dingue : deux populations totalement clivées sont constituées et le phénomène est majoritairement générationnel.


    • Même son de cloche chez moi.
      Ce matin, en cours de philo, nous parlions de Aristote :
      Donc Aristote aujourd’hui trouverait dommage qu’Obama ne soit pas réélu une troisième fois rapport à Donald Trump. Mais en même temps, il n’aurait pas tort.
      Les siphonnés neurasthéniques en ont profité pour lui en mettre plein la figure concernant sa soi-disant ultra misogynie, ne comprenant pas pourquoi il expliquait que les femmes au commandes d’une cité c’est en route vers l’effondrement et la catastrophe.
      Maintenant, essayez de vous épanouir et de rester serein au milieu de tout cela à bientôt 18 ans. Bon courage.


  • C’est là qu’on voit qu’il y a encore du travail en France. On est dans le monde rêvé d’Hillary Clinton, présidente : tout va bien, Macron est un génie malgré la dégradation économique et sociale, les immigrés sont les bienvenues en masse, le pays est nommé comme celui de l’année par le magazine The Economist. Plus dure sera la chute....

     

    • je vois Trump comme la dernière résistance avant le nouvel ordre mondial, un peu comme l’empereur Julien, qui avait essayé, en vain, pendant son court règne, de restaurer les anciens dieux. Malheureusement, le nouvel ordre mondial de l’époque, et sa religion : le christianisme, l’ont emporté.


  • Au Japon, je suis tombé sur un salon de coiffure sobrement intitulé : "Trump".
    Ça m’a bien fait rire !


  • « (...) et la chose est identique en France. Sauf qu’ici, on a peur de voter pour un candidat populiste qui réunirait la droite et la gauche, un hybride Marine-Mélenchon. Mélenchine ? Marenchon ? Soyons patients, ce candidat viendra. »

    Eh ben perso je ne le crois pas du tout.
    Tout simplement parce que le peuple français est incroyablement lâche.
    La France ira au fond de la honte, avec peut-être un petit passage par la case guerre civile.
    Et si qqch se passe de positif un jour en France, ce ne sera de son propre fait, mais grâce à un événement externe qui s’avèrera salutaire (ce que Drac appelle le "choc externe").

    Comme preuve de cette lâcheté véritablement insondable, on a par exemple mai 68, arrivé après la honte de 1940, ou, plus près de nous, cette admiration idolâtre de la langue anglaise.

    Le peuple français a, malheureusement, intériorisé la soumission, et fait de la lâcheté sa seconde nature ...C’est dur à dire mais c’est la réalité je crois.

     

    • D’après toi, on doit laisser tomber.

      Oui, les Français ont laissés leur fierté au placard mais Alain Soral a fait un travail salutaire en levant le voile sur ce qu’il se passe. E&R entretient la flamme française.

      Cet article donne un espoir. Une guerre n’est pas fini tant que la dernière cartouche n’est pas tirée. C’est toujours une minorité sui fait bouger les choses et jamais la masse.


    • Oui, cette insupportable frivolité du Français, cette inconsistance, si agaçante à l’étranger. En fait, la France n’a jamais été grande qu’autant et aussi longtemps que ses élites l’étaient.


    • C’est triste mais je crois que malheureusement tu as raison. Lâcheté et Français c’est presque devenu synonyme ! Je crois qu’il n’y a pas plus pétoche que le peuple Français d’aujourd’hui ! Pitoyable !


    • À Edward, Concepto, et goy pride

      Si seulement une fraction de Français pouvaient apporter une preuve, LA preuve, et faire envie, envie et honte à la fois ... :

      - Apporter la preuve qu’en étant hors du Système on peut vivre vivre bien, et même vivre mieux. Ce qui apporterait aussi la preuve que le Système ne supporterait pas cette réussite, ce succès.
      - Cette preuve ferait envie, et honte à la fois.

      Cette fraction de Français, qui représenterait alors non plus "l’avant-garde de la République" mais l’avant-garde de la France, ferait exemple, exemple à suivre.

      Pour conduire un tel projet, il faut quelques calculs (en fait, pas mal de calculs, mais avec l’informatique d’aujourd’hui c’est largement envisageable), et une volonté.

      ...


  • Félicitations à E&R pour le travail accompli !


  • Quel dommage de terminer un si bel et objectif article par un "Poutine... le fils de Staline !" Comparer, ou du moins trouver une filiation, entre un tsar et un georgien qui avait l’âme aussi vérolé que le visage... A moins que cela soit de l’humour...

     

  • fake news awards sur le même modèle que les bobards d’or de JY Le Gallou.


  • Si staline est le père de Vladimir Poutine, pancho villa est celui de Donald Trump...

     

  • Et maintenant, le président français Macron doit se sentir bien ridicule avec sa loi sur les Fake News ! Mdr...

     

    • Pas du tout. Les grands merdias US accusés de fake News par Trump et les grands merdias fronçais accusant Trump de fake news font partis de la confusion volontaire où tout est recyclé, surtout l’absurde, pour alimenter l’ordo ab chaos.
      L’oligarchie nomade et apatride qui nous domine encourage et alimente l’incohérence, l’inversion, le non sens et l’irrationnel pour atomiser les peuples.


  • On préfèrerait qu’il fasse le boulot plutôt que d’organiser des concours débiles. Vous me direz c’est surement plus dans ses cordes.

     

  • Bravo à Polémia et Jean-Yves Le Gallou pour avoir inspiré l’équipe du président Trump avec la cérémonie des bobards d’or !


  • Sans oublier les 380 milliards de contrats d’armements signés avec l’Arabie Saoudite.


  • #1882839
    le 19/01/2018 par Le lobby juif et le lobby gay
    Fake News Awards : quenelle mondiale de Trump à la presse mainstream

    Un étudiante américaine avec qui j’ai parlé il y a quelques semaines m’a dit qu’aux EUA, depuis l’élection de Trump, un climat de haine et de division s’est installé.
    Elle m’a dit aussi que c’est l’inverse de l’ère Obama.

     

    • Un climat de haine qui n’est absolument pas dû à Trump, bien au contraire, mais surtout aux médias. Comme toujours l’oligarchie veut faire porter le chapeau aux mouvements populistes du chaos et de la division qu’elle organise depuis toujours...


  • "Apple l’entreprise la plus riche du monde"

    Oui enfin loin derriere Walmart, et bien apres Toyota,Volkswagen, et les gros pétroliers.
    "Une" des entreprises les plus riches du monde aurait été plus juste.

     

  • Ah la presse ! Presse au service de qui et de quel monde ?
    Je dis depuis le début que Trump n’est pas "le nain" qu’on essaie de nous faire croire. C’est un très bon joueur de Go et de poker, pour faire écho à un autre article ici.


  • Comme on dit si bien, c’est au pied du mur que l’on voit le maçon .Et manque de chance pour les merdias mainstream qui en sont pour leur compte et passe une fois de plus pour des cons , mais ça on le savait déjà . Les résultats sont au rendez-vous et tant mieux pour les Américains et Mr Trump, ce qui compte, ce sont effectivement les résultats Le système est très mauvais perdant et anti démocrate, ne restant que leur langue de vipère pour diffuser des "fake news" et leur mauvaise foi .C’est ce qu’on appelle faire du rase-mottes intellectuel .

     

  • Il serait préférables d’indiquer au maximum vos sources, surtout pour les affirmations les plus difficiles à vérifier comme la création de richesse ou la satisfaction des afro et hispanoamericains pour nous aider à argumenter sur les réseaux sociaux.
    j’ai trouvé ça : http://www.journaldemontreal.com/20...
    _ ?


Commentaires suivants