Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La conférence de presse pas comme les autres de Donald Trump

"La Russie peut nous aider à lutter contre le groupe État islamique"

Première conférence de presse du presque président Donald Trump. L’ère Obama s’éteint, celle de Trump s’allume. Un nouveau président représente toujours un espoir. Généralement déçu. Cependant, l’originalité de cette élection c’est que le gagnant n’était pas prévu par le Système. Donald Trump a répondu à toutes les questions gênantes que les journalistes américains lui ont posées. À sa façon, personnelle et directe. Inimitable.

- La rédaction d’E&R -

 


 

La conférence de presse dans son intégralité :

 

Que faut-il retenir de cette conférence de presse ? Voici trois éléments marquants.

- Donald Trump dénonce (encore) le rôle des médias. Le président élu s’est emporté contre les organes de presse qui ont diffusé de notes de renseignement supposées compromettantes pour lui. Les attaques ont même donné lieu à une passe d’armes avec un journaliste de CNN.

- Le président élu pointe la responsabilité de Moscou dans le piratage d’e-mail du parti démocrate. « Je pense que c’était la Russie », a-t-il expliqué, une première. Cela ne l’empêche pas de souhaiter de meilleures relations avec le Kremlin : « La Russie peut nous aider à combattre le groupe État islamique ».

- Donald Trump passe la main à ses fils. Face aux possibles conflits d’intérêts, le président élu se met en retrait de l’entreprise qui a fait sa fortune. Ce sont ses fils, Eric et Donald Jr., qui géreront les affaires durant son mandat. En cas d’échec, « je leur dirai : “Vous êtes virés” », prévient Donald Trump.

Morceaux choisis

17h28 : « Je serai le plus grand créateur d’emplois que Dieu a jamais mis sur Terre, et je le dis sérieusement. »

17h36 : « Le piratage, je pense que c’était les Russes. Mais je pense aussi que nous avons été piratés par d’autres pays et d’autres gens. »

Interrogé sur le piratage du parti démocrate durant la campagne, Donald Trump pointe la responsabilité de Moscou. Mais il dénonce également le manque de préparation de ses adversaires.

17h37 : (Je serai) « le plus grand créateur d’emplois que Dieu ait jamais créé », assure Donald Trump.

 

17h38 : « La Russie peut nous aider à lutter contre le groupe État islamique. »

Le mandat de Donald Trump sera-t-il l’occasion d’un rapprochement entre Washington et Moscou ? Beaucoup le pensent et le président élu évoque les avantages d’établir des relations apaisées avec la Russie : si le président Vladimir Poutine l’apprécie, c’est « un atout », dit-il.

17h59 : « “Obamacare” est un désastre, une catastrophe pure et simple. »

Donald Trump dénonce, à présent, la réforme du système de santé menée par Barack Obama, qu’il souhaite abroger. Elle a pourtant permis de couvrir des millions d’Américains jusqu’à présent privés d’assurance-maladie. Par quoi va-t-il la remplacer ? On ne sait pas vraiment pour l’instant.

18h00 : Le président américain élu a lancé à un journaliste : « Ce n’est pas que la Russie, je suis aussi germanophobe [germophobe ?, NDLR] en plus que d’être tout ce que vous voulez (...) en plus de tout, j’ai aussi horreur des microbes », a-t-il poursuivi à propos de la publication de notes de renseignement supposées compromettantes à son égard portant sur une vidéo à caractère sexuel.

18h02 : « Vous voulez partir avec votre usine ? Vous croyez que vous allez l’installer au Mexique ? [Et vendre vos produits aux Etats-Unis]. Cela n’arrivera pas. Pas sans payer des taxes. »

Fidèle à sa campagne, Donald Trump poursuit sur sa ligne protectionniste : il met en garde les entreprises installées aux États-Unis qui envisageraient de délocaliser leur production.

 

18h04 : « Je ne sais pas si je vais m’entendre personnellement avec Vladimir Poutine, je n’en sais rien. Mais je pense que oui », assure Donald Trump.

 

18h13 : « “Obamacare” est une catastrophe, on va le faire disparaître, vient de déclarer Donald Trump. Nous allons présenter un projet et ’Obamacare’ sera abrogé et remplacé. Nous allons avoir un système de soins de santé beaucoup moins cher et bien meilleur. »

Lire l’article intégral sur francetvinfo.fr

Quelles marge de manœuvre pour Donald Trump ?
Des réponses, chez Kontre Kulture :

 

La politique trumpienne prend forme, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • .. Bah oui évidemment, si Trump se met à saboter le "bon boulot" de l’administartion Obama (salué par Fabius entre autres), ça va pas plaire à tout le monde..


  • Le subliminal "sens interdit" sur le pupitre c’est fait exprès ?

     

  • Ce rapport est une blague.
    Il n’y a aucunes preuves dedans, juste des "on dit que" et "plusieurs sources disent que"... mais rien pour démontrer les dires.
    Et je ne parle même pas des fautes d’orthographes ou de mots utilisés à la place d’autre... si l’auteur est sensé être un ancien agent de renseignement du mi6 ... bah putain, c’est pas James Bond le mec...

    D’ailleurs, Buzzfeed stipule bien sur le page de l’article, qu’ils n’ont pas de preuves que ce rapport soit valide ou factuel, et quand les personnes leur en font la remarque, (quel est l’intérêt de publier quelque chose de non vérifié étant donner qu’un journaliste doit vérifier ses sources), ils ont répondu qu’ils voulaient être transparent entre eux et leur lecteur, blablabla et que c’est comme cela qu’ils considèrent le métier de reporters en 2017...
    Et après la presse s’étonne de ne plus avoir de crédibilité envers le public.


  • Trump dedaigneux qui regarde le type de CNN et lui dit "YOU are fake news", juste magique.

     

    • #1641519

      Grand moment effectivement.

      Et il dit aussi qu’il ne va pas démanteler les média (même si c’est clair que du ménage ferait du bien à mon avis)
      En fait il adopte un peu la même position que Dieudonné (qui lui pense qu’ils sont déjà morts ces média pourris mainstream, mais ne l’ont pas encore compris).

      Il faut avoir confiance, les oligarques doivent aimer Trump parce qu’il est joueur... J’espère qu’il va juste leur en faire baver en glissant des quenelles partout dans le système politico-médiatique américain. Si il reste droit dans ses bottes, il y a des chances que cela crée un courant inspirant d’autres pays... et que les valeurs de liberté, responsabilité, et de respect du bien commun au sein de la nation reprennent des gallons.


    • Absolument ! Le jour où on aura un président qui dira la même chose à notre presse aux ordres, il ne saura d’ailleurs plus qui inviter de sérieux !


  • Conférence vraiment inhabituelle. On le croirait encore en campagne à devoir se justifier constamment. Il fait toujours face à l’ensemble des médias, ce qui prouve qu’ils ne sont dirigés que par des idéologues, qui n’ont que faire de leur audience.

    En tous cas, il n’a pas abandonné son politiquement incorrect (il a carrément refusé de répondre à certains médias qui mentent sur lui). Son mandat risque d’être très intéressant !


  • La même vidéo en anglais seulement (sans le traducteur) :
    https://www.youtube.com/watch?v=SUy...

     

  • #1641503

    Sur l’obamacare (le système de santé américain), on voit que la catastrophe du système de santé américain présente de plus en plus de similitudes à ce qui se passe en France...
    Tout le monde sait qu’il faut beaucoup de fric pour se soigner aux USA. Les pauvres ont des difficultés à se soigner. Même en tant que touriste s’il vous arrive un pépin la bas vous allez douiller comme jamais...

    Un américain paye très cher sa police d’assurance santé et malgré ça il n’est pas remboursé quand il est malade...
    C’est de plus en plus semblable à ce qui se passe chez nous... On paye la Secu avec la CSG et CRDS (qu’on soit salarié) ou à travers le RSI (quand on est patron ou petit entrepreneur). Mais les médocs sont de moins en moins remboursés... Il y a un problème quelque part... un intermédiaire se gaverait au passage ???

     

    • Je suis employé dans une boite qui offre une mutuelle a peu près correcte.

      Je paye $500 par mois pour ma mutuelle et j’ai toujours une franchise annuelle de $3000 pour l’ensemble de ma famille (en fait mes deux filles et ma copine).

      L’an dernier je payais moins par choix, seulement $350 par mois, mais ma franchise était de $6300.

      Je contribue aussi a un "Health Savings Account" (HSA), un plan d’epargne non-imposé. Donc mettre $200 par mois me coute $130 de ma paye apres impots. Ce plan d’epargne a un petit taux qui le met presque a l’abri de l’inflation. Je peux l’utiliser quand je veux mais uniquement pour mes depenses de santé. Donc si un gros pépin médical arrive, je paye ma franchise avec le HSA.

      Donc, oui, ca coute, les soins medicaux, aux US. Cela dit, les plus sont :

      1. On attend pas des mois pour voir un spécialiste (ma mère en France a pu voir un ostheo apres deux mois parce qu’il y a eu un desistement, autrement c’etait plus de quatre).
      2. Les hopitaux et meme les cabinets medicaux sont ultra cleans, ultra modernes, et imposent la confiance.
      3. J’ai droit a un checkup complet gratuit par an et, dans mon cas (ex-fumeur), radio gratuite des poumons tous les deux ans. Apres 50 ans, colonoscopie gratuite tous les 2 ans.
      4. Je peux garder mes filles sur ma mutuelle jusqu’a 26, donc pas besoin de mutuelle etudiante
      5. L’informatisation a outrance rend les suivis, le renouvellement des medocs, l’envoi de document et le paiement des frais tres faciles et on n’y pense meme plus. En France, meme avec la carte, c’est pas encore ca.

      Donc, au total, je m’y retrouve, mais je confirme que c’est cher, les soins medicaux aux US. Par contre, évidemment, je gagne bien mieux ma vie qu’en France et j’ai été au chomage 3 semaines en 20 ans.


    • Oui les companies pharmacieutiques ne connaissent aucune compétition sur ce qu’elles vendent
      a l’État. Trump a promis de permettre le ’bidding’ durant la campagne.


  • Obama aura vraiment fini en catastrophe, on dirait qu’il a tout fait au final pour mettre la merde.


  • >Elle a pourtant permis de couvrir des millions d’Américains jusqu’à présent privés d’assurance-maladie.

    euh... en en mettant au moins autant dans la merde (sans compter les enormes depenses publiques qui profite a big pharma), et puis ca profite pas particulierement aux travailleurs, c’est plutot un genre de couverture pour migrants au frais de l’Americain moyen... une sorte de clientelisme en fait


  • Comme par hasard lors du début de l’intervention où Trump critiquent les médias mainstream il y a eu un "problème technique" empêchant la traduction en français...je sens que nous allons avoir beaucoup de ces "problèmes techniques" lors du mandat de Trump...


  • Ce gars là veut non seulement relocaliser les entreprises américaine qui vende à l’étranger mais en plus il veut que les entreprises étrangères qui vende au état unis fabriquent au état Unis

    (Le fromage français sera fabriqué au état Unis)
    La Chine ne l’entend pas de cette oreille
    Trump veut casser le Statu-Quo dans le domaine de commerce ,tout pour les yankee
    Pour cela il va créer la division entre la Chine (main-d’oeuvre et matière rare ) et la Russie (Pétrole et Gaz)

    Dans ce cas ,il faut refuser d’acheter tout les produits fabriqués aux état Unis ou par les état Unis
    Laissons ces connards de Yankees se démerder tout seul et faisons affaire avec la Chine et la Russie

    Avec Trump on a 10 x USA x TAFTA

     

  • Il semble que vous passez sur l’élément essentiel justifiant cette conférence de presse et l attitude de trump face à cnn : il a été accusé sans aucune preuve ni rien d avoir fréquenté des call girls à Moscou et leur avoir fait des "golden showers" c est à dire de leur avoir pissé dessus...
    Le "journalisme" américain en est arrivé à cherche à descendre le président sur des accusations d une gravité extrême mais sans aucune preuve...la depuis 24 heures la presse américaine hurle au scandale sexuel...

    Depuis on sait que ces accusations sont nées du clan john mccain, un candidat aux mains du lobby qui n existe pas...des fois qu’on aurait des doutes de la provenance des ennemis de Trump ...


  • #1641572

    Le numéro  deux de Goldman Sachs choisi par Donald Trump pour diriger son conseil économique, on en parle ?

     

    • On en a déjà parlé. Il donne des gages pour assurer ses arrières et pour éviter de se faire éliminer physiquement. A sa place je me méfierais des services de protection officiels de la Maison Blanche...


  • Trump va laver l’honneur des USA...ah ben tu vas frotter Donald ! :D (clin d’oeil à martine...aubry, pas la mort ! ^^)


  • "Le gagnant n’était pas prévu par le système."
    Mais si !
    Votre aveuglement va effectivement vous amener à être terriblement déçus.

     

    • C’est ce que je me dis.
      Toute cette émergence des nationalistes de tous les pays est orchestrée en haut lieu.
      Le système a dans un premier temps besoin d’un second souffle et de justifier une guerre mondiale sur le dos des patriotes et nationalistes de tous les pays.
      Lézeurléplusombres approchent...
      Prions.


    • Ils ont luttés de toutes leurs forces contre lui, en imposant presque hillary et en crachant sur trump, ils ont organisés des manifestations contre lui aprés sa victoire pour foutre le bordel et ils n’ont de cesse de le salir, de le discréditer et de lui mettre d’avance des batons dans les roues MAIS il etait prévu par le système.
      C’est possible d’être aveugle a ce point ?
      #dissonance cognitive.


    • #1641720
      le 12/01/2017 par El Vieillos pas tremblotos
      La conférence de presse pas comme les autres de Donald Trump

      Sans doute a-t-il bien compris que s’il ne revient pas dans la "ligne", il pourrait finir comme un certain JFK !...


    • @Khem
      Je souhaite que tu ais raison.


    • Y’en a qui croient vraiment que l’establishment est tout puissant (et non en fait ils sont en lutte contre le tout puissant).
      Ils ont beaucoup de pouvoir et de moyens certes, et des gens intelligents qui bossent pour eux mais ce ne sont pas des génies (rien que le fait qu’ils aient besoin d ’abrutis opportunistes comme les journalistes pour faire certains boulots à leur insu est une faiblesse pour eux).
      La structure de leur organisation est basée sur la bêtise et l’égoïsme, donc forte probabilité de faire des erreurs stratégiques ou d’être trahis.
      Alors que du côté de la résistance l’intelligence et les principes moraux comme la loyauté sont essentiels.


    • Antoine,
      Faire endosser la responsabilité d’une guerre totale aux "méchants nationalistes", donc ?
      C’est une éventualité extrême que je n’ai pas envisagé.
      Mais d’évidence, l’élection de Trump (ainsi que d’autres à suivre ?) est à minima une réponse aux mécontentements grandissants et à la défiance qui se font jour dans les opinions publiques occidentales. Elle augure des changements drastiques qu’effectivement, Trump sera chargé d’ assumer. Raison pour laquelle il est présenté comme antisystème et un ignoble "suprémaciste blanc, raciste, antisémite, homophobe et macho" (voir le portrait qu’en a dressé BHL). Une image mythifiée bien loin de la réalité, comme le démontrent nombre d’informations disponibles à qui veut bien se donner la peine de chercher.

      Khem,
      Je ne comprends pas votre réponse. Est-elle une critique à mon message et celui d’Antoine ? Sommes-nous ceux qui font preuve, selon vous, de dissonance cognitive ?
      Auquel cas, je vous pose la question suivante : pensez-vous réellement que le système se soit laissé totalement déborder, que l’élection de Trump (investi et soutenu - malgré des dissensions réelles ou feintes - par le parti républicain) aille à l’encontre de ses intérêts ?
      Alors vous avez raison, il est - et a été pendant toute la campagne - attaqué par les médias institutionnels, ce qui était indispensable pour lui forger une image d’opposant.
      Je vous prie aussi de vous interroger sur le choix d’Hillary Clinton, candidate représentant tous les travers passés, celle la plus à même de mobiliser l’électorat contre elle. Pour battre Trump, le choix d’un candidat neuf, n’importe qui d’autre, aurait été tellement plus efficace
      De toutes façons, tout cela a peu d’importance, l’avenir proche dira qui de nous avait raison, n’est-ce pas ?


  • Effectivement comme disait A.Soral ça change, il faut espérer
    que sur le terrain ce soit pareil.


  • #1641665

    @ Pifou



    Apres 50 ans, colonoscopie gratuite tous les 2 ans.



    Tentateur va !


  • Du très bon, les gauchistes et les larbins du système n’ont pas fini de pleurer. Je sens que les 4 prochaines années vont êtres très amusantes.
    J’espère que CNN est BuzzFeed vont se voir retirer leurs accréditations de presse pour la Maison Blanche !


  • #1641672

    Formidable, je me suis beaucoup amusé !
    La gôche na pas fini de gémir et de baver de rage. Quel pied !


  • #1641679

    Tout le monde n’est pas aussi optimiste.
    Entourés de conseillers de Goldman Sachs, ayant déjà renié des pans entiers de son programme, le risque de déception est énorme.
    Je serais plus prudent.

     

  • Concernant les fausses rumeurs sur Trump :

    J’ai remarqué qu’apparemment, beaucoup de médias aux USA, qui pourtant lynchaient Trump juste avant, se sont empressés de lyncher CNN et le site "Buzzfeed" (d’où provenaient les [fausses] rumeurs) en allant jusqu’à prendre la défense de Trump. (NB : par contre j’ai l’impression qu’ici les merdias FR/BE ont "oublié" de démentir ces rumeurs...)

    Donc je me demandais naïvement si, derrière cette histoire, le "VRAI" but du système ne serait pas plutôt de (tout en en profitant au passage pour décrédibiliser Trump à l’international évidemment) MANIPULER TRUMP (et son électorat) de façon à ce qu’il soit enclin à défendre les projets de censure d’internet (officiellement "lutte contre les fake-news") dont E&R parle très bien ??


  • Pour les gens lucides et qui prennent de la hauteur, çà sent le gaz quand même...


  • Le ton a quand même beaucoup changé, il a l’air d’avoir mis beaucoup d’eau dans son vin.

    Enfin, attendons la suite...


  • On notera quand même qu’il n’a pas catégoriquement démenti avoir eu des contacts avec la Russie...


  • #1641820

    Trump agit pour les USA, Poutine pour la Russie, ils ne sont pas président de la Fronce.


  • L’avenir (proche) le dira....Peut-être une force positive pour son pays et le reste du monde, peut-être pas. On reste euphorique, de la claque que c’est prise l’hystérique, mais on ne peut qu’espérer. Par ailleurs, je me méfie toujours des gens qui utilisent trop de superlatifs dans leur discours, çà me force à penser que çà cache un loup.


  • #1641840

    "CNN, ou le petit télégraphiste des néo-conservateurs", pourrait-on dire...


  • 18:00 Germophobe pas Germanophobe ! :)))

     

  • Trump déclare que Soros est « une menace pour la sécurité nationale » :
    http://lesobservateurs.ch/2017/01/1...

     

  • #1642486
    le 13/01/2017 par Махсуд Махкамов
    La conférence de presse pas comme les autres de Donald Trump

    Ce qui me fait marrer, c’est que toutes les baltringues de service, tous les fils-à-papa de ConspiHunter et les petits-fils-à-grand-papa de Spicee nous mettent en garde depuis des mois contre les "fake news" et les "théories du complot"...

    Mais là, les mêmes croient du comme fer au complot des méchants Russes et répandent des nouvelles non vérifiées.

    Plus que jamais, nos pseudo-zélites formatées, reproduites par endogamie incestueuse, sont discréditées et ridicules.


Commentaires suivants