Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Fake news : non, le centre-ville du Mans n’a pas été saccagé par l’extrême droite

Dans la nuit de samedi 14 à dimanche 15 décembre, des groupuscules d’extrême droite et des antifas et se sont affrontés dans le centre-ville du Mans, en marge de la commémoration annuelle du souvenir vendéen. Mais contrairement à ce que beaucoup avancent, le centre-ville est loin d’avoir été « saccagé ».

 

La commémoration du souvenir vendéen, qui se tenait en soirée samedi 14 décembre au pied de la muraille du Mans, a débouché plus tard dans la soirée à des échauffourées entre nationalistes et antifas. Le collectif de la Marche du souvenir vendéen et le mouvement royaliste et nationaliste Action française participaient à l’évènement, mais ont nié toute implication dans les violences qui ont suivi. Selon les participants, des hooligans des clubs de football de la région et de Paris était venus spécialement au Mans pour en découdre, après l’annonce d’une contre-manifestation antifa sur les réseaux sociaux.

 

 

Une commémoration qui se déroule dans le calme, encadrée par les forces de l’ordre

Déclarée officiellement en préfecture, la commémoration devait être une marche aux flambeaux. En raison des possibles troubles à l’ordre public dues à une contre-manifestation organisée sur les réseaux sociaux, les organisateurs optent finalement pour une commémoration statique, encadrée par un détachement de gendarmes mobiles. Aucun antifasciste ne se manifeste et aucun incident n’est alors à signaler.

Lire la suite de l’article sur valeursactuelles.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.