Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Fin de son mandat européen, Garrido, Zemmour : Bruno Gollnisch commente l’actualité

Une vidéo enregistrée le 9 août 2017.

 

 

Un commentaire de l’actualité à ne pas manquer, sur E&R :

 

La censure et la répression au pays des « droits de l’homme »,
à lire chez Kontre Kulture :

La droite des valeurs, chez Kontre Kulture :

 

Retrouvez Bruno Gollnisch, sur E&R :

 






Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1794556
    Le 3 septembre à 14:34 par Il faut sauver le soldat France
    Fin de son mandat européen, Garrido, Zemmour : Bruno Gollnisch commente (...)

    Merci Bruno Gollnisch : "Ce ne sont pas des intégristes de la très débonnaire paroisse Saint-Nicolas qui font des attentats" ! Gollnisch met les points sur les "I" et les barres sur les "T"

     

    Répondre à ce message

  • #1794583
    Le 3 septembre à 15:30 par mondialisto-sceptique
    Fin de son mandat européen, Garrido, Zemmour : Bruno Gollnisch commente (...)

    Bruno Gollnisch toujours aussi éloquent. Mais, le passage de 4’30 à 5’10 sur les envies d’insurrection appelle quelques explications. J’ai déjà remarqué dans plusieurs vidéos relayées par ER, un B. Gollnisch très agacé se laisser à aller un vocabulaire un peu vert (duquel il est peu coutumier). Ici, il semble serein et je ne comprends pas bien le clin d’oeil à l’insurrection (même avec les précautions de langage de rejet de la violence etc...), d’autant moins que je le crois trop intelligent pour balancer ça au hasard.

     

    Répondre à ce message

    • #1794718

      Peut être laisse t-il entendre, même s’il le déplore, que le salut ne peut plus venir par les urnes car tout est verrouillé, on peut d’ailleurs le constater tous les jours.....

       
    • #1794730

      @vivachavez

      Pour l’instant, on n’a pas encore mis au pouvoir le camp patriote par les urnes ( mais ça progresse à chaque élection ), donc on ne peut pas savoir si le "salut" ou plus simplement l’amélioration ne peut pas venir par les urnes.

       
    • #1794754
      Le 3 septembre à 21:16 par Il faut sauver le soldat France
      Fin de son mandat européen, Garrido, Zemmour : Bruno Gollnisch commente (...)

      "Ce que je ne parviens pas à comprendre et qui me plonge dans un abîme de perplexité navrée, c’est pourquoi et comment tant de Français avertis et tant d’hommes politiques français concourent sciemment, méthodiquement, je n’ose dire cyniquement, à l’immolation d’une certaine France sur l’autel de l’humanisme utopique exacerbé."
      Jean Raspail

      Le soldat France est à terre , et même si un rectangle d’étoffe Beu Blanc Rouge y flotte le temps d’un match de foot au-dessus des grouillements colorés, tout n’est que simulacre. Trop de citoyens renoncent alors que la France crève sous nos yeux, tuée par ces monstres froids qui nous gouvernent. Tuée par cette racaille importees. Déclin. Soumission. Collaboration. Aveuglement. Putréfaction .

      C’est cela qu’on a vu dans les urnes. La révolution ne se fera pas par les urnes, et encore moins avec des bisous. Soyez prêt.

       
  • Vous, aussi, Monsieur Gollnisch vous disposez d’une profondeur de champs et non des moindre. Votre érudition est pour nous un pur plaisir. Ne quittez pas la vie politique car vous pouvez encore apporter la contradiction à ces nouveaux merdeux de la politique particulièrement cancres mais oh combien insolents comme les êtres sans culture : des gens qui ne sont RIEN.

     

    Répondre à ce message

  • La politique est un rapport de force .
    Ceux qui l’ignorent sont des hypocrites
    ou des incompétents,ou des naïfs .
    L’Oligarchie croit aux urnes ,les bulletins
    ont un prix que l’état ,puis le contribuable paie
    à ses maîtres .
    Bref en démocratie ,le citoyen patriote ,paie
    la corde qui le pendra .
    Gollnish est honnête ,compétent et lucide .
    Trop de qualités sans doute pour les politicards .

     

    Répondre à ce message